Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1301419
Bonjour à tous,

Je me suis séparée de mon ex il y a maintenant 6 mois mais je suis toujours aussi triste que le premier jour et je n'arrive pas à m'en remettre.
Nous étions ensembles depuis 3 ans. Nous nous sommes rencontrés à 21 ans, lors d'un échange universitaire en Angleterre. Il est Espagnol. Cela a tout de suite été très fort et passionnel entre nous. Nous avons passé le semestre ensembles puis il est rentré chez lui en Espagne. Nous avons depuis continué notre relation à distance. J'ai déménagé à Paris et lui a vécu dans plusieurs pays différents pour ses études mais nous arrivions toujours à nous voir régulièrement. La distance n'a jamais été un problème entre nous.

Au début de notre relation, je l'idéalisais totalement. Il est très beau, grand et a beaucoup de succès auprès des filles. Je me suis cependant rapidement rendue compte qu'il avait un caractère assez difficile, crises de colères, anxiétés, maniaque...
Malgré cela j'ai continué de l'aimer même si je ne comprenais pas certaines de ses réactions. Nous avons eu pas mal de périodes difficiles à cause de cela.
C'est surtout le temps qu'il passait sur son téléphone qui était source de conflit entre nous. Il pouvait me faire attendre des heures à l'appartement le temps qu'il termine et je n'avais pas le droit de lui adresser la parole dans ces moments-là.

Bien qu'il était dur avec moi, il pouvait également se montrer très attentionné, hypersensible et me faisait toujours des compliments. Il a été d'un grand soutient dans mes études et projets. Nous nous appelions tous les jours et nous avons été toujours là l'un pour l'autre. Je pouvais lui parler de tout et il m'écoutait.

Cependant, les reproches ont continué de s'accentuer l'année passée. Il me reprochait d'être trop désordonnée, de trop sortir, de boire (il ne boit pas d'alcool). Selon lui je ne prenais pas assez soin de moi (pas de manucure, je porte souvent des baskets etc...). Par exemple, lorsque je passais les nouvel ans chez lui, il voulait que je m'habille pour la soirée comme les gens qui y assistaient. Je n'étais pas à l'aise dans ce type de tenues et cela se voyait. Enfin, Il me disait qu'on ne se correspondait pas, que nous n'avions pas la même sensibilité et que cela ne marcherait pas entre nous.

J'avais de mon côté des problèmes d'insécurité par rapport à lui, et je n'écoutais pas ses critiques. Je me fermais complètement quand il me les disait. Je pouvais aussi réagir avec beaucoup de jalousie lorsqu'il allait au restaurant ou en boîte de nuit avec une fille. Pour mon anniversaire au début de l'été, il m'avait promis qu'il viendrait, mais il a préféré rester chez un ami qu'il visitait en Italie pour ensuite repartir chez lui en Espagne. C'est vrai que j'ai été très insistante et dramatique du fait qu'il ne vienne pas.

Un jour où j'arrivais de l'aéroport jusqu'à chez lui pour lui rendre visite, il a refusé de m'ouvrir la porte et m'a dit de m'en aller car nous avions eu une dispute la veille par téléphone (c'était de ma faute, je lui reprochais de ne pas m'avoir envoyé de messages de la journée alors que je débarquais le lendemain chez lui pour un mois).

Cet été quand il est venu me voir à Paris cela a été très difficile. Il est resté enfermé chez moi toute la journée pendant que je travaillais. Il m'a ensuite reproché que c'était de ma faute, car je le rendais anxieux, il m'a même crié dessus en me traitant de "piece of shit". Il m'a dit que ma vie était un chaos. Il a eu un accès de colère assez violent.

Nous ne nous sommes pas revus depuis et il m'a quitté fin octobre.
Mais nous avons malgré tout gardé contact, nous nous sommes écris quasiment tous les jours et souvent appelés. Il est sur de lui, il ne veut pas se remettre avec moi. Il y a quelques jours il m'a appelé un matin pour que je l'aide à faire des formalités. J'ai passé la matinée au téléphone avec lui mais depuis je sens qu'il s'éloigne, il ne m'écrit plus comme avant et je suis très très mal. Je n'arrête pas de pleurer. Je pense même aller le voir ce week-end pour tenter de le récupérer mais je ne sais pas si cela est une bonne idée. On ne s'est pas vus depuis l'été dernier et j'ai peur de retomber si je le revois. Je sais que je suis trop dépendante affective, mais j'ai l'impression que je ne trouverai jamais quelqu'un d'aussi intéressant que lui.... Je ne sais pas comment faire pour que cette tristesse s'en aille.
#1301421
Bonjour,

En te quittant, ton ex t'a rendu en grand service. Le seul conseil que je puisse honnêtement te donner est d'aller voir un psychologue pour discuter de ta manière de te voir en tant que personne et ta manière de voir les relations, afin de rompre avec cette dépendance affective et ne plus jamais te mettre dans une situation pareille.

Tu es traitée ainsi parce que tu te laisses traiter ainsi. Et ta tristesse est entretenue par toi-même puisque tu souhaites te remettre avec lui, et que tu choisis donc sciemment de continuer à faire vivre en toi le fantôme de votre relation passée et à n'être tournée que vers lui. Ta problématique étant plutôt dans le pourquoi tu souhaites vivre une vie de couple où tu es maltraitée et abusée émotionnellement. Clairement, tu y trouves des avantages qui dépassent ta souffrance, le mépris qu'il a pour toi (et que tu as peut-être certainement pour toi-même pour accepter d'être traitée ainsi) et la manière ignoble dont il te traitait lorsque tu étais sa petite amie.

Je te souhaite bon courage pour ta guérison et ton épanouissement futur loin de cette personne abusive et toxique pour toi.
Elieza, lyreca, louloutehandball ont aimé ça
#1301425
Bonjour Clara,

Toute ta tristesse est encore en toi parce que tu l'as traînée durant tous ces mois (six !) ...
Tu as été en couple avec quelqu'un que tu idéalisais (= que tu trouvais trop bien pour toi j'imagine) alors qu'il ne te traitait pas si bien que ça... Et il te quitte mais il reste en contact avec toi, il te demande des services que tu lui rends et en plus tu veux le récupérer alors qu'il t'a dit qu'il était sûr de sa décision ? Il faudrait que tu réagisses et que tu arrêtes de te faire + de mal, il t'en a déjà fait assez je pense. Et ce n'est pas une tare d'être seule avec soi-même, surtout après avoir eu ce genre de relation (cf. " j'ai l'impression que je ne trouverai jamais quelqu'un d'aussi intéressant que lui..."). Ce n'est pas parce que tu ne retrouveras pas quelqu'un comme lui (et vu ce que tu décris ici, heureusement) que tu dois te laisser piétiner et en redemander...
#1301454
Merci à vous pour vos reponses.
Au fond je sais très bien que vous avez raison et que cette relation avait certains aspects toxiques. Mais j´avais tendance à l´excuser à cause de ses problèmes d´anxiété et je me disais que ce n´était pas vraiment sa faute s´il me parlait mal ou avait des reactions disproportionnées car il a un bon fond... Je me dis que je n´ai peut etre pas été assez compréhensive et que je n´ai pas cherché à me remettre en question. De plus avec ses amis ou les miens il n´etait pas du tout comme ça et personne ne se doutait de ce qu´il se passait.
Aujourd´hui le fait qu’il continue de me parler et de me demander ce que je fais de mes week-end, avec qui je sors etc me rend confuse. Je ne sais pas s´il y a encore une chance ou non de son côté. Je n´arrive vraiment pas à me le sortir de la tête. Selon vous je devrais couper tout contact ?
#1301456
Bonjour,

Je t'ai répondu, et la réponse de Sarah va dans le même sens, vire ce type de ta vie.

J'aimerai bien arriver à te l'expliquer d'une manière plus douce, parce qu'on lit bien que tu es une gentille fille. Il agit comme ça avec toi parce que c'est toi qui le pousse à agir ainsi. En trois ans, il sait très bien qu'il peut tout se permettre. Oui tu m'as bien lu. Il ne le fait pas avec ses amis ou les tiens parce que pas un seul n'accepterait d'être traité de cette manière. S'il est ainsi avec toi, ce n'est pas parce que tu n'es pas assez compréhensive et que tu ne t'es pas remise en question, mais parce que tu choisis d'être traitée ainsi.

Personne ne pourra te sortir de cette histoire à part toi. Tu es à la fois ton propre bourreau et ta propre victime.
Elieza ont aimé ça
#1301469
Coucou Clara,

Ton post m'a touchée, comme dit plus haut on voit que tu es une gentille fille et malheureusement, tu te laisses maltraiter par ton ex. Tant que tu ne mets pas des limites, il n'y a pas de raison qu'il arrête de se comporter comme il le fait. Mais il ne s'agit pas que de mettre des limites par rapport à lui. Il s'agit aussi de te mettre des limites intérieures, de décider que tu mérites mieux que ça. Je te conseille de couper les ponts avec lui, voire de bloquer son numéro s'il t'écrit encore de sa propre initiative. Peut-être que si cette histoire te pèse trop, il serait pas mal de commencer une thérapie, pour comprendre l'origine de ta dépendance affective et avoir des pistes pour passer au-dessus.

Crois-moi, je sais ce que c'est que d'être dépendante affective et d'être persuadée qu'on ne rencontrera jamais quelqu'un d'aussi intéressant que son ex. Je me suis traînée avec ce genre de pensée pendant bien plus longtemps que toi. Et seulement maintenant, après des années, je commence à prendre les choses en main. Ne fais pas comme moi, ne te gâche pas la vie avec ça, tu mérites mieux que ça :)
#1301533
Célia1302 a écrit :
25 avr. 2019, 21:12
Ton post m'a touchée, comme dit plus haut on voit que tu es une gentille fille
J'ai ressenti pareil moi aussi. T'as l'air trop choute Clara. Si tu as envie de t'exprimer d'avantage n'hésite pas.

Si c'est ce que tu choisis je te souhaite un excellent retour a l'autonomie dans un premier temps, et de très bonnes rencontres par la suite.

Je pense que les hommes valeureux et bienveillants aiment les filles comme toi. Je crois en ton potentiel a trouver un compagnon fiable a très long terme.
#1302278
Je reviens sur ce poste qui date de presque un mois, car je ressens encore le besoin d'écrire...
Voilà je n'ai suivi les conseils de personne et je suis allée le voir le week-end dernier dans sa ville.

Je voulais au début le voir et qu'il me dise de vive voix que c'était terminé, j'étais restée sur le fait qu'on s'était quittés par téléphone.
On s'est donc retrouvés samedi dernier, après neuf fois... On trouvait la situation très étrange. Puis tout est devenu naturel très rapidement, on a mangé ensembles, passé un bon moment. On a eu la fameuse discussion dans un parc, j'ai tellement pleuré mais il m'a dit qu'il était passé à autre chose et que je devais aussi aller de l'avant. Il a été très patient, compréhensif. J'ai remarqué qu'il avait beaucoup changé ces derniers mois. Il est plus calme, mature, apaisé. C'est donc d'autant plus dur car je me dis qu'aujourd'hui ça pourrait marcher entre nous.

Mais ensuite on ne s'est pas quittés, au contraire on a continué à se promener ensembles, on était très proches, bras dessus, bras dessous. J'ai passé tout le reste du week-end avec lui. Le dimanche on a aussi passé la journée ensemble, fait du vélo dans un parc et on a beaucoup marché. Ce week-end était comme une parenthèse, comme si on était de nouveau ensembles.

Je l'ai eu au téléphone hier soir, il m'a dit qu'il était confus, que l'on aurait pas du se comporter comme cela et que de son côté cela n'avait rien changé, il ne voyait pas de futur pour notre relation, que nous avions des natures trop différentes et que l'on ne se rendrait pas heureux mutuellement. Après le week-end que l'on a passé, cela a été très dur d'entendre ça.
On s'était mis d'accord pour se revoir le week-end prochain mais il est revenu sur sa décision. ll m'a aussi dit qu'il voulait me protéger, et qu'il ne fallait donc pas se rattacher à une illusion. Que je devais aller de l'avant et de se revoir n'arrangerait pas les choses. Selon lui, le fait que l'on soit restés ensembles 3 ans et que cela n'ait pas fonctionné prouve que cela ne peut pas repartir, il ne veut pas revenir sur notre relation passée.

C'est très dur car je sais que je me raccroche à une illusion, j'en suis consciente. Je suis également dans l'incompréhension la plus totale, comment est-ce possible d'avoir un lien aussi fort avec quelqu'un, d'avoir énormément de points et de centres d'intérêts en commun et de ne pas pouvoir avoir droit au bonheur avec cette personne.

Il faut vraiment que je me sorte de là, je vais aller consulter un professionnel. J'avais juste besoin d'écrire là-dessus.
#1302288
Bonjour Clara,

Tu avais peut-être besoin d'aller au bout du bout du bout et de prendre un mur. Un mur en carton-pâte, certes, mais un mur quand même.

Tu as compris que c'était fini de chez fini. Même si ce week-end fut bon, magique, ce que tu veux, c'est terminé. Et je pense qu'il a eu raison de se dédire pour le week-end prochain car cela aurait fait davantage de mal qu'autre chose, pour toi, pour lui.

Il te l'a dit: même s'il t'apprécie beaucoup, et qu'il t'aime aussi (mais d'une autre manière), il ne veut pas changer d'avis et retourner avec toi. Et je crois vraiment que c'est définitif.

Oui, va voir un professionnel.

Courage!
#1302373
Coucou Clara0922,

Ton histoire est très touchante. À présent, il est temps pour toi d'aller de l'avant et de penser à toi.
Tu es jeune. Imagine toi toutes les jolies que tu pourrais entreprendre, toutes les gentilles personnes que tu pourrais rencontrer.
Après plusieurs ruptures amoureuses qui m'ont séchée, j'ai décidé de mettre en pause ma vie amoureuse, et de me concentrer sur moi. Je m'étais délaissée, je me détestais. Ma confiance en moi était inexistante. J'ai remis en question toute ma vie. Et tout ce travail a porté ses fruits. Non seulement j'ai appris à m'aimer, mais aussi à aimer l'autre. Je suis pleinement heureuse seule, à l'intérieur de moi ce n'est plus le chaos.

N'oublie pas que tu fais tout ton possible. Que chaque episode de ta vie est un enseignement. Tu as énormément de choses à tirer de cette relation (dépendance affective, estime de soi, respect envers toi). Tu es née pour être heureuse. Concentre toi sur toi, met toi à rêver et fonce réaliser tes rêves. Tu as les capacités pour, n'en doute jamais.

Prend soin de toi. Peace :smiley:
A31 ont aimé ça
Le retrouver après 2 ans

Lya, je suis en train de m'endormir... Courage, […]

Rebonjour Allys, encore merci de bien vouloir m'ai[…]

Merci du conseil j'ai réedité le mes[…]

D'accord. Merci d'avoir éclairci certains p[…]