Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1302211
Bonsoir à toutes et tous,

Je me décide à poster ici étant déjà venu il y a quelques années et supprimé mon compte de l'époque. Cette fois ci c'est pour une histoire bien particulière, même si très courte (1 mois) elle était si forte que je ne peux me résoudre à dire que ce n’était qu'une histoire comme ça, ca va être un peu long mais les détails sont importants

J'ai 33 ans, j’étais célibataire de longue date (7 ans) le 31 Mars je reçois un message sur un site de rencontre de "C" 33 ans également habitant à 20 min de chez moi. On sympathise puis elle m'annonce qu'elle est enceinte mais qu'elle n'a plus de contacte avec le père etc..
NE cherchant pas une femme avec un enfant à la base je me suis laissé tenté en me disant : "écoute pourquoi pas, laisses faire les choses tu verras bien.. "et j'ai bien fait.

On apprend à se connaitre puis au bout de 8 jours (le 8 avril) nous nous rencontrons un soir avant la date que nous nous étions fixé (le 10) car on trouvait le temps long.
La soirée fut... exceptionnelle, je ne pensais pas ressentir ce genre de bouillonnement un jour, vous savez comme dans les films, je tremblait discrètement lors de notre rendez vous, tout était beau, on était sur la même longueur d'onde, les mêmes envies, les mêmes objectifs.. bref.. des sourires a n'en plus finir, des compliments etc..
Avant de nous quitter, je lui dis que j'ai envie de l'embrasser mais que ça serais certainement pas raisonnable au premier rendez vous et c'est la qu'elle me dit : je veux que tu sois sur de ton choix si tu le fait. (par rapport à son futur bébé).
JE n'ai pas eu à réfléchir beaucoup, j'ai fini par l'embrassé, une telle soirée ne pouvait finir autrement. Bref on s'est embrassé longuement et chacun chez soit.
J'ai du me pincer tellement ce rendez vous était irréel.

Bref le lendemain soir nous nous sommes revu et avons dormi ensemble, le courant passait de plus en plus fort, et nous avons même couché au petit matin malgré mes interrogations raisonnable (et pourtant moi je suis pas un mec facile :mrgreen: j'aime attendre, mais la c’était dans la lignée de la veille).

Pour résumer, C, 33 ans, enceinte, n'a pas une situation super saine mais fait tout pour s'en sortir, sans voiture (son père lui prête), donc elle cherche une voiture assez grand pour pouvoir y transporter ses 2 chiens, loue un studio avec chambre non fermée plutôt cher, est sur le point d'acheter un appartement, plus de nouvelle du papa depuis la rupture fin décembre (voir plus bas)
Je vous l'accorde, c'est pas simple.

Bref depuis ça nous nous sommes vu quasiment tous les soirs, dormi ensemble, etc.. tout se passait comme dans un rêve, malgré ses coups de moins bien par rapport à ses recherches urgente de voiture.
Sms régulier, appel quand on pouvait au boulot..
Des promesses sur la confiance de ne pas s'abandonner (elle avait peur que je la laisse seule avec son ventre), sur la transparence de tout se dire pour éviter les conflits..on s'est même dit je t'aime... oui.. mais c’était vraiment sincère et pas dit à la légère je le ressent quand c'est le cas, mais vu comment ça se passait, l'intensité, et le paradis que c’était, tout est allé vite. (Ne jugez pas svp je sais que c'est rapide mais c’était tellement unique que tout était décuplé réciproquement).
Un soir, l'ex est réapparu et venant sonner à la porte. On était tout les 3 surpris, je les ai laissé discuter une heure (ils sont sortis). En revenant elle me confie que c’était bien que je sois la comme ça je ne me faisais pas d'idée, puis elle m'a rassuré sur le fait qu'elle ne retournerai jamais avec lui vu ce qu'il lui à fait, qu'elle ne lui pardonnerait pas. Je suis quelqu'un de méfiant surtout sur ces sujets d'ex mais elle a su trouver les mots.
Bref tout pour nous rassurer et continuer sereinement, même les sorties prévues de chacun afin de s'organiser etc..

Puis vient le temps de mes vacances, la séparation d'amoureux qui ne veulent pas se quitter parce qu’ils vont se manquer... je suis parti une semaine du Mardi 30 au 7 Mai. J’étais confiant aucun atome crochu c’était top je partais triste mais j'en avais besoin par rapport à mon boulot stressant et les divers problèmes dans la vie quotidienne des derniers mois. Elle n'avait aucun problème avec le fait que je partais elle était au courant donc top.
Les jours passent puis au milieu de mes vacances coup de téléphone quotidien j'avais une petite baisse de morale car elle me manquait, et elle l'a ressenti, alors à la base dans un couple on se soutient enfin selon moi.
Depuis ce coup de téléphone j'ai commencé à la sentir plus distante, sans lui dire explicitement car je me suis dis qu'elle avait surement des choses a faire etc.. mais ça a continué et j'ai commencé a cogité, j'ai fini par lui demandé si j'avais fait un truc de mal ou de blessant mais elle m'a dit que non.
Je la sens peu à peu s’éloigner, et ça me fait mal, et sans savoir pourquoi (à ce moment la)...
Il me tardait de rentrer pour pouvoir lui parler de tout ça en face à face et régler le problème puis repartir comme avant les vacances.
Sauf que le jour ou je suis revenu, elle avait une sortie (prevue) avec ses amis, puis le lendemain avec une amie a elle, donc je n'ai pas pu la voir pour nous débarrasser au plus vite de cet ambiguïté.. puis le lendemain elle ne pouvait pas non plus elle finissait tard.
Je n'avais quasiment plus aucune nouvelle à mes messages et appel, j'ai même laissé un message vocale lui demandant de me parler car je cogite beaucoup et que je vire de la carafe à pas savoir pourquoi elle est comme ça et que j'ai besoin de communiquer comme on s’était dit. (j'avoue ne pas avoir été maître des mes émotions sur ce message :| ) J'ai su qu'elle se posait des questions car elle me l'avait dit au tel mais je ne savais pas sur quoi, qu'elle etait fatiguée (elle fait des journées de ouf des fois de 8h30 à 10h30 par jours).
Bref toujours peu de nouvelle, un message par ci par la distant, sans affections sans rien, de mon coté je bouillonnais je n'en pouvais plus, je m'en faisait mal à la tète.
Un matin au boulot elle m'a appelé on a discuté 20 minutes, je lui expliquais pourquoi j’étais dans cet état et c'est la qu'elle ma dit qu'en fait elle m'avait trouvé déprimé pendant l'appel des vacances et qu'a partir de la ça la un peu refroidie (alors la je comprenais vraiment pas). J'ai tenté de lui expliquer le pourquoi du comment, qu'elle me manquait, que j'avais peur de la perdre voyant que je n'avais pas beaucoup de nouvelles, je me suis même excuser :| alors que je ne me trouve pas fautif mais j'ai pas pu avoir son ressenti vu qu'elle pouvait pas trop parler avec ses collègues à coté.

Puis Jeudi dernier je lui ai envoyé un message car je ne pouvais plus passer pour un débile à vouloir essayer de savoir ou a faire comme ci j’étais le seul à lancer des messages heureux sans avoir de retour derrière
"Bonjour. J'aurai aimé avoir un retour sur notre appel de lundi vu que tu ne pouvais pas parler au boulot. Visiblement il te faut du temps. De mon côté j aurai souhaité du soutiens, comme moi je me suis efforcé d être la lors de tes coups de blues, quand tu t étais aperçu que j avais une baisse de moral passagère, comme dans tout couple, plutot que de me juger. Je t ai accepté à bras ouvert toi et ton monde, c'est franchement pas correct. J ai reconnu mes torts, et pour cet événement con et pas si grave on gâche tout et tu ne veux même pas te battre pour nous t as tout gardé sans m en parler exactement la même chose en fait. Je te pensais plus persévérante, pour quelqu'un que tu as dit aimer. J ai beau essayer de communiquer tu n es pas réceptive et ça me fatigue de brasser du vent et je me sens ridicule et clairement pas respecté, et semble t il le seul pour qui notre histoire a compté. Sache que mes paroles yeux dans les yeux étaient vraies toi tu as fait tout le contraire. Je suis écoeuré. J ai été un gros naïf. Trop bon trop con.
Je vais donc prendre du recul. Bonne continuation."


Il fallait vraiment que je me libère de ce silence ou je ne pouvais m'exprimer, c’était trop dur à vivre.
J'ai reçu une réponse dans les 2 heures suivante (comme quoi quand elle veut)
Tout n est pas correct... Mais puisque tu le penses ainsi... Je respect... Désolé... "C".

Ni une ni deux, j'ai faillit répondre puis me suis abstenu. Mais le soir je suis allé la voir sans la prévenir, et devinez avec qui elle est arrivée?
Son ex. Ses parents lui ont repris la voiture cette semaine du coup ils ont demandé à l'ex de l'emmené au boulot et la ramener car elle ne connaissait personne aux alentours. Je vous laisse imaginer le sentiment qui peut traverser le corps et l'esprit à ce moment la..
On a discuté calmement, j'ai la aussi pas su resté maître de mes émotions, j’étais un peu fébrile mais je ne voulais pas la perdre.
Voici un petit résumé de la conversation :
Je lui ai dit que que le SMS c'était ma fierté qui avait écrit mais que j ai 'écoute mon cœur et que je suis venu je lui ai dit que je l'aimais que je pouvais pas laisser cette relation si belle se terminé que j'avais envie de me battre et puis finalement elle m'a dit que en fait elle m'avait sentie faible et déprimé depuis elle a décliné un peu, donc je lui ai dit que c'etait humain, que j'avais peur de la perdre avec sa prise de distance mais que vu que je ne pouvais communiquer je ne pouvais savoir.. et du coup c'est fini donc je lui ai dit moi je t'accepte avec tes qualités et tes défauts et toi non et du coup bah apparemment oui même si elle l'as pas dit.
Je lui ai fais signe de venir dans mes bras elle a refusé.
Du coup je me suis lever, triste, abasourdi et très agacé, quand elle m'a fait comprendre que c’était terminé. Je suis monté dans ma voiture, et elle m'a dit de faire attention sur la route... et je n'ai rien dit et on s'est séparé comme ça.. un au revoir bien pourri :cry:

Le lendemain (vendredi dernier donc) je lui ai envoyé ceci :
Bonjour. J espère que tu as réussit à te reposer. C est à mon tour d être k.o aujourd'hui repos forcé. Juste pour te livrer une partie de ma vie que je n ai pas pu te confier, par le passé je gardais toutes mes émotions pour moi et c était trop dur à vivre, et depuis que je réussit à les exterioriser j ai du mal à dissimuler certaines à la personne que j aime.
Il faudra que l on s organise la semaine prochaine pour ta trousse de toilette. Si tu n as toujours pas de voiture on s arrangera soit je t emmené au travail un matin ou ramène selon mes horaires soit je te la ramène.
J’arrête de te déranger, prend soin de toi.

Elle a répondu ça
Merci peu dormis.. J ai les yeux à la place des oreilles.
Merci oui je te tient au courant.. un soir, ou un matin qu' on a 5 minutes..
.

Voila donc depuis vendredi c'est S.R.
J'ai essayé d’être le plus clair possible c'est un peu le foutoir mais tout est mélangé à force d'avoir cogiter comme un débile.
Je pense qu'elle essaiera de me recontacter pour sa trousse de toilette donc j’hésite entre deux solutions : lui répondre que je suis pas mal occupé en ce moment, et que je la recontacte plus tard.
ou ne pas lui répondre du tout mais vu qu'elle a des moyens limité ca m’embête de pas lui rendre.
Sachant la voir maintenant ne serais certainement pas une bonne solution, même si je me sens capable d’être fort et montré que je vais bien.
Ou écrire un mail (je n'ai pas son adresse postale elle a une boite postale) lui disant que j'ai bien compris qu'elle n’était pas prête et vivre et partager sa vie avec quelqu'un (alors que vu ce qu'on a vécu c'est totalement faux).

J'aimerai avoir votre ressenti si jamais vous avez compris malgré le pavé et le fouillis. Je rajouterai peut être des choses que j'ai pu omettre.

Je ne peux me résoudre à ne pas tenter un S.R puis reconquête derrière, c était tellement intense que je suis certains et je suis sur que elle aussi (il ya des attitudes qui ne trompent pas, des ressentis).
Modifié en dernier par Morrow69 le 20 mai 2019, 23:06, modifié 2 fois.
#1302212
Bonsoir,

Désolée je vais être un peu rude, mais dans le genre situation pourrie + relation tellement courte qu'on ne sait même pas si c'en est une...je pense vraiment qu'à ton âge tu devrais apprendre à t'estimer un peu plus, à relativiser, et ne pas te fourrer dans des situations merdiques et impossibles.
Tu n'es pas un sauveur, ni un psy, ni son papa, et si j'avais une seule chose à dire c'est FUIS. Sans te retourner. Maintenant.
A31 ont aimé ça
#1302213
Elieza a écrit :
20 mai 2019, 22:35
Bonsoir,

Désolée je vais être un peu rude, mais dans le genre situation pourrie + relation tellement courte qu'on ne sait même pas si c'en est une...je pense vraiment qu'à ton âge tu devrais apprendre à t'estimer un peu plus, à relativiser, et ne pas te fourrer dans des situations merdiques et impossibles.
Tu n'es pas un sauveur, ni un psy, ni son papa, et si j'avais une seule chose à dire c'est FUIS. Sans te retourner. Maintenant.
Bonsoir, merci pour ta réponse
Alors tu n'es pas la seule à me dire de fuir, que je me prends la tête pour rien et que je me suis engagé dans une relation qui ne serait pas simple des le départ. Mais j'ai tenté et ce que j'ai vécu avant l'inexplicable, je ne le regrette pas. Je ne regrette pas malgré le fait que je cherchais une femme sans enfant, etc..
La fuite c'est facile, et certes ca me conserverait. Mais je sais qu'une suite est possible car ca ne peut se terminer sur un petard mouillé comme ça. Surtout pour cette raison qui, n'en est pas une.
Le plus rageant est de me dire que je n'ai rien de mal à me reprocher, je suis resté moi même et fidèle à mes paroles et promesses. Je me suis retourné le cerveau tout seul en cogitant.
#1302215
Bonsoir,


[« On apprend à se connaitre puis au bout de 8 jours […] nous nous rencontrons […] je lui dis que j'ai envie de l'embrasser […] et c'est la qu'elle me dit : je veux que tu sois sur de ton choix si tu le fait. (par rapport à son futur bébé). »]

« Par rapport à son futur bébé » ? Que cherchait-elle ? Un « papa de substitution » pour son futur bébé ?

Vous ne communiquiez ensemble que depuis une semaine - une semaine... - et le premier baiser t’engageait déjà auprès de son futur bébé ? Ce n’est pas très sérieux/raisonnable/sensé, tout de même… Je peux comprendre que tu sois tombé sous le charme… Mais vous avez brûlé un certain nombre d’étapes…


[« Mais je sais qu'une suite est possible car ca ne peut se terminer sur un petard mouillé comme ça. Surtout pour cette raison qui, n'en est pas une. »]

Honnêtement, je pense qu’elle n’avait tout simplement pas envie de continuer avec toi… (Ce n’est bien évidemment pas qu’à cause de ton petit coup de mou…) La machine s’est emballée… et c’est retombé comme un soufflé…


Personnellement, je décèle un manque de fiabilité et de stabilité, et je t'encourage à passer à autre chose.
Powercath ont aimé ça
#1302219
Kylian a écrit :
20 mai 2019, 23:26
Bonsoir,


[« On apprend à se connaitre puis au bout de 8 jours […] nous nous rencontrons […] je lui dis que j'ai envie de l'embrasser […] et c'est la qu'elle me dit : je veux que tu sois sur de ton choix si tu le fait. (par rapport à son futur bébé). »]

« Par rapport à son futur bébé » ? Que cherchait-elle ? Un « papa de substitution » pour son futur bébé ?

Vous ne communiquiez ensemble que depuis une semaine - une semaine... - et le premier baiser t’engageait déjà auprès de son futur bébé ? Ce n’est pas très sérieux/raisonnable/sensé, tout de même… Je peux comprendre que tu sois tombé sous le charme… Mais vous avez brûlé un certain nombre d’étapes…


[« Mais je sais qu'une suite est possible car ca ne peut se terminer sur un petard mouillé comme ça. Surtout pour cette raison qui, n'en est pas une. »]

Honnêtement, je pense qu’elle n’avait tout simplement pas envie de continuer avec toi… (Ce n’est bien évidemment pas qu’à cause de ton petit coup de mou…) La machine s’est emballée… et c’est retombé comme un soufflé…


Personnellement, je décèle un manque de fiabilité et de stabilité, et je t'encourage à passer à autre chose.
Elle cherchait quelqu'un pour partager sa vie et bien entendu pour accepter son futur enfant la dessus elle a été clair.

Elle ne m'a pas dit ça la première semaine mais je prenais plutôt ça comme une déclaration de confiance, quelque chose qui rassure autant elle que moi sans que je l'ai demandé.

Je pense que le retour de l'ex bien qu'elle ne me le montrait pas car elle était comblée avec moi, l'a chamboulée. D'autant plus que même si elle m'a dit qu'il ne lui écrivait pas spécialement à part pour les rdv medicaux désormais.

Entre la fatigue et toute sa vie plutôt bordélique il faut le dire c'est le bazar, mais malgré tout elle m'avait une place et je la soutenait.
#1302222
Morrow69 a écrit :
21 mai 2019, 07:27


Elle cherchait quelqu'un pour partager sa vie et bien entendu pour accepter son futur enfant la dessus elle a été clair.

Elle ne m'a pas dit ça la première semaine mais je prenais plutôt ça comme une déclaration de confiance, quelque chose qui rassure autant elle que moi sans que je l'ai demandé.

Ben perso et sans vouloir casser ton délire, moi je vois ça comme l'expression d'une jeune femme qui fait n'importe quoi. Quand on est enceinte, fraichement séparée, pardon mais on ne se précipite pas a chercher un "père alternatif" ou a se remettre en couple. On s'occupe de soi, de son futur enfant, de ses conditions de vie pour l'accueillir dans les meilleures conditions possibles.
Je crois que tu es complétement aveuglé et dans le déni.
#1302223
Elieza a écrit :
21 mai 2019, 07:59
Morrow69 a écrit :
21 mai 2019, 07:27


Elle cherchait quelqu'un pour partager sa vie et bien entendu pour accepter son futur enfant la dessus elle a été clair.

Elle ne m'a pas dit ça la première semaine mais je prenais plutôt ça comme une déclaration de confiance, quelque chose qui rassure autant elle que moi sans que je l'ai demandé.

Ben perso et sans vouloir casser ton délire, moi je vois ça comme l'expression d'une jeune femme qui fait n'importe quoi. Quand on est enceinte, fraichement séparée, pardon mais on ne se précipite pas a chercher un "père alternatif" ou a se remettre en couple. On s'occupe de soi, de son futur enfant, de ses conditions de vie pour l'accueillir dans les meilleures conditions possibles.
Je crois que tu es complétement aveuglé et dans le déni.
C'est ce qu'elle faisait, elle cherche un appartement afin de pouvoir y élever sa fille, car dans son studio c'est trop petit, et ça la préoccupait mais elle doit juste voir l'acceptation du prêt avec sa banque.
Elle ne se précipitait pas à trouver un père de substitution, elle est passé à autre chose ce dont je ne me suis bien assuré même plusieurs jours après notre rencontre afin de ne pas me jeter en haut d un précipice sans fond. Elle ne pensait même pas pouvoir trouver quelqu'un si en adéquation avec sa recherche.
#1302224
Morrow69 a écrit :
21 mai 2019, 08:07
Elle ne pensait même pas pouvoir trouver quelqu'un si en adéquation avec sa recherche.
Tu ne sais pas si quelqu'un est en adéquation après une semaine, ou un mois de rencontre.
Ca prend des mois pour savoir ça.
La preuve.
Si tu étais "si en adéquation", elle ne serait pas partie.

Je trouve un peu flippant qu'a ton âge tu sois dans ce genre de schémas. Tu as eu des relations avant celle çi?
#1302225
Elieza a écrit :
21 mai 2019, 09:40
Morrow69 a écrit :
21 mai 2019, 08:07
Elle ne pensait même pas pouvoir trouver quelqu'un si en adéquation avec sa recherche.
Tu ne sais pas si quelqu'un est en adéquation après une semaine, ou un mois de rencontre.
Ca prend des mois pour savoir ça.
La preuve.
Si tu étais "si en adéquation", elle ne serait pas partie.

Je trouve un peu flippant qu'a ton âge tu sois dans ce genre de schémas. Tu as eu des relations avant celle çi?
oui j'ai eu des relations. Elle n'est pas partie pour quelque chose que j'ai fait de mal mais surtout pour quelque chose qui vient d'elle. Notre relation quand on se voyait était nickel et je m'efforce de penser que si je n'avais pas eu ces vacances tout aurait continué et si problème il y aurait eu nous l'aurons arrangé main dans la main. Alors avec des si on coupe du bois mais la sensation d'avoir eu un coup de foudre mutuel me pousse à me dire qu'elle se rendra compte qu'elle a merdé.. aujourd’hui ou plus tard quoi qu'il en soit je dois penser à moi. Depuis que je fréquente de nouveau ce forum cela m'aide à me dire que le .S.R est bénéfique et permet de se détacher entre autre chose.

J'ai ce matin sur facebook (ou je ne l'ai pas en ami) fais une recherche et me suis aperçu que dans ma recherche il n'y avait plus son nom, et de par ce fait elle a supprimé/endormi son compte qui était en public, elle s'en servait pour ses séances de coach herbalife. Ca doit vraiment être le bordel si elle met ça de coté car c'etait important pour elle et c'etait une source de revenu supplémentaire.
#1302227
Elieza a écrit :
21 mai 2019, 10:05
Oui ou tout simplement elle t'a bloqué.
Je ne crois pas que l'on puisse bloquer une personne que nous n'avons pas dans la liste d'amis, de plus elle savait que je n'allais que tres rarement sur son profil vu que c'etait plus pour ces produits/coaching qu'un profil perso.
Bref, j'entends ce que tu me dis et je sais beaucoup aurait déjà lâché l'affaire qui ressemble d'un point de vu extérieur plus à un terrain de mine qu'a un champ de coquelicot.. Mais je dois quand même essayer quelque chose, je dois juste me détacher un peu de tout ça afin de ne pas faire n'importe quoi, je vais mieux depuis 2 jours je ne déprime plus mais je cogite encore, moins mais encore.. Je me concentre sur mon S.R. et je ne sais pas encore si je dois espérer qu'elle me contacte pour ses affaires ou l'inverse.
#1302230
bon je viens de me connecter sur un ancien compte et j'ai trouvé son compte,et effectivement elle m'a bien bloqué. Je prends un coup au moral.
Jusqu'a maintenant je refusais d'allé fouiner son profil (de toute façon impersonnel car truc de coach) et parce que c'est de la torture et cela freine la guérison et le travaille à mettre en place.
Aucune raison valable de sa part mais je ne dois pas m’arrêter à cela.
#1302234
Morrow69 a écrit :
21 mai 2019, 10:13
Merci. Je sais pas trop dans quoi je me lance mais vu la courte période de relation je vais la jouer comme je peux j'ai une petite idée derrière la tète. De toute façon je n'ai rien à perdre sauf mon temps.
Ecoute, je ne sais pas de combien de temps elle est enceinte, mais pas de plus de 9 mois visiblement ;) , donc ca veut dire qu'elle est séparée depuis quoi? 3 mois maximum?
Si elle a déja fait le deuil de son ex, ca interroge pas mal sur le fait de faire un enfant avec hein...donc ca en dit déja pas mal sur la personnalité de la jeune femme.
M'enfin, c'est toi qui vois, comme tu le dis, c'est ton temps (ta vie) après tout.
#1302235
Elieza a écrit :
21 mai 2019, 11:27
Morrow69 a écrit :
21 mai 2019, 10:13
Merci. Je sais pas trop dans quoi je me lance mais vu la courte période de relation je vais la jouer comme je peux j'ai une petite idée derrière la tète. De toute façon je n'ai rien à perdre sauf mon temps.
Ecoute, je ne sais pas de combien de temps elle est enceinte, mais pas de plus de 9 mois visiblement ;) , donc ca veut dire qu'elle est séparée depuis quoi? 3 mois maximum?
Si elle a déja fait le deuil de son ex, ca interroge pas mal sur le fait de faire un enfant avec hein...donc ca en dit déja pas mal sur la personnalité de la jeune femme.
M'enfin, c'est toi qui vois, comme tu le dis, c'est ton temps (ta vie) après tout.
Cela fait 5 mois ce mois ci, elle est enceinte depuis la séparation en gros. Les infos que j'avais elle avait fait le deuil, m'enfin apres ca peut etre du pipo on peut pas savoir. Je vais essayer de ne pas y penser au boulot cet apres midi, chose que je n'arriverai pas mais je dois me concentrer sur le S.R qui me boost depuis que je me l'impose.
#1302271
Bonjour,
Je me pose une question à laquelle je ne trouve pas de réponse : étant donné la faible durée de la relation mais qu'elle a été fusionnelle est il important ou nécessaire que je lui montre par je ne sais quel moyen que je ne suis pas affecté par la rupture étant donné qu'on s'est quitté sur un "moi" affecté, agacé et triste? tout en sachant que finalement je ne suis pas le fautif dans l'histoire mais que je n'arrive pas à m'en persuader.
JE suis en SR depuis Vendredi et mon dernier message.
#1302276
Elieza a écrit :
22 mai 2019, 11:52
Bonjour,
Tu cherches juste une excuse pour la contacter.
Tu es affecté par la rupture, pourquoi vouloir faire semblant du contraire?



Petite question, est ce que tu vois un professionnel?
non

J'ai été tres affecté oui, mais la je me reboost en lisant divers histoire sur le forum. Ca me permet de me concentrer sur moi et relativiser sur mon role dans l'histoire. Je ne prétends pas vouloir faire semblant car je sais que je suis affecté comme toute rupture, importante soit elle, mais le 2eme but du S.R n'est il pas de susciter l'interrogation et le mystère chez l'ex?
#1302279
Bonjour Morrow69,

Désolée pour toi (quoique :) ) mais je vais aller dans le sens d'Elieza.

Je crois que tu es dans un sacré déni de ce qu'a été votre relation.
Tu peux toujours me répondre que c'est toi et pas un autre qui l'a vécue, certes, mais l'expérience me fait dire que ton ex et toi n'avez pas du tout vécu les choses de la même manière.

Je crois que tu te leurres sur beaucoup de choses.
Ton ex a peut-être eu un "coup de foudre" mais, comme je l'ai souvent constaté, le coup de foudre s'apparente bien souvent à de la poudre aux yeux et il repart aussi vite qu'il est venu, car, l'amour, ce n'est pas ça. L'amour, ça se construit au fil du temps.

Là, elle t'a laissé tomber lorsque tu as exprimé un instant de moins bien. Lorsqu'on aime quelqu'un, véritablement, on lui propose son épaule dans les moments de moins bien, on ne prend pas ça comme excuse pour prendre la poudre d'escampette.

Cette relation a été courte, très courte, trop courte pour "récupérer" quoi que ce soit.
Et ton ex a autre chose à s'occuper (son enfant à venir) pour s'interroger sur une histoire qui a duré, quoi, deux, trois mois.

J'ai une petite question. Tu parles beaucoup du fait de te sentir fautif, peux-tu expliquer pourquoi?

Je sais que ce n'est pas ce que tu as envie de lire mais des regards extérieurs sont souvent nécessaires quand on a le nez dans le guidon.
Elieza ont aimé ça

Rebonjour Allys, encore merci de bien vouloir m'ai[…]

Le retrouver après 2 ans

Lya, je suis en train de m'endormir... Courage, ti[…]

Merci du conseil j'ai réedité le mes[…]

D'accord. Merci d'avoir éclairci certains p[…]