Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1300919
Salut !

J'ai bien pris en compte vos avis et lui ai expliqué par sms que c'était pas pour le faire chier mais que je voulais éviter d'avoir à le revoir après le déménagement.
clover a écrit :
14 avr. 2019, 10:19
Quant au lit, très honnêtement je sais pas, c'est délicat si c'est vraiment le sien.
Bah justement on l'a acheté ensemble, j'ai payé la moitié du lit :roll:
Mais bon j'imagine qu'il est très pressé de l’étrenner avec sa p*tasse, puisqu'elle est TELLEMENT mieux que moi, qu'elle le fait se sentir VIVANT, et que cette opportuniste qui allumait tous les mecs de la boite depuis son célibat récent doit être bien fière d'avoir fait tomber dans ses filets un mec en couple depuis 4 ans.

Je renouvelle donc mon idée de faire pisser mon chat sur le matelas. J'ai une fenêtre de tir de deux jours, je rentre jeudi prochain et il part samedi.
#1300920
Kerrigan a écrit : Bah justement on l'a acheté ensemble, j'ai payé la moitié du lit :roll:
Mais bon j'imagine qu'il est très pressé de l’étrenner avec sa p*tasse, puisqu'elle est TELLEMENT mieux que moi, qu'elle le fait se sentir VIVANT, et que cette opportuniste qui allumait tous les mecs de la boite depuis son célibat récent doit être bien fière d'avoir fait tomber dans ses filets un mec en couple depuis 4 ans.

Je renouvelle donc mon idée de faire pisser mon chat sur le matelas. J'ai une fenêtre de tir de deux jours, je rentre jeudi prochain et il part samedi.
Je pense que tu devrais être beaucoup plus au dessus de tout cela. Ca fait vraiment vengeance de bas étage. Cela te soulagera certainement dans un sens mais ça n'apportera absolument rien.

Ce n'est que mon point de vue extérieur. Comme on dit : le meilleur des mépris c'est l'indifférence.
Kylian ont aimé ça
#1300922
Elieza a écrit :
14 avr. 2019, 17:16
Pourquoi il affirme que c'est son lit si vous l'avez acheté ensemble?
Parce que comme je garde déjà le canapé (acheté ensemble), il veut prendre le lit. Les prix des deux s'annulent. Je voulais juste allonger la monnaie pour garder les deux et éviter l'horreur de dormir dans un lit où je savais que quelques jours plus tard il va s'y taper avec bonheur l'autre saleté.
Elieza a écrit :
14 avr. 2019, 17:16
Par ailleurs, après une rupture, un nouveau matelas c'est quand même beaucoup qu'un usagé qu'on a "utilisé" avec son ex...
J'vais pas y couper donc autant me raccrocher à ça.

En plus il m'avait cassé les bonbons pour acheter un matelas 160x200 parce qu'il n'aimait pas que je le touche "par erreur" quand on dormait dans le lit, parce que ça le réveillait. Donc on dormait chacun dans notre coin sur la volonté de monsieur.

Comme vous pouvez le constater, je transpire le manque d'affection.

Jo_French => Peut-être que c'est petit, mais juste y penser (sans forcément mettre en application) me fait du bien. Je suis vraiment écœurée par cette situation.
#1300924
Ben du coup, il a raison, si tu gardes le canap...il a qu'a prendre le lit...

Je rejoins un peu Jo sur le coup, tu vas l'emmerder certes, mais tu vas t'emmerder aussi à le faire chier.
Essaie de garder la tête froide et d'être au dessus de ce genre de contingences matérielles.
Tu n'en ressortiras pas grandie (pour toi même) a surenchérir dans la bétise.
Kerrigan, Daenyan ont aimé ça
#1301002
Des nouvelles de mes histoires de lit :lol:

Finalement je vais me faire livrer samedi matin un lit flambant neuf, avec un matelas testé hier. J'ai bien fait exprès de demander la livraison au moment où il va déménager (oui je sais, c'est nul. Mais au moins je dormirai pas sur le canap' dès le premier soir...).

Il ne me reste plus grand chose à raconter ici finalement, le vie suit son cours et j'essaye de garder la tête haute autant que possible. Je me demande tout de même si je devrais pas imprimer sa liste des pour et des contre et la lui donner au moment où il me rendra les clés ?

J'ai beaucoup de mal à le laisser partir "comme ça", même si je me suis comportée de façon très classe depuis l'annonce de la rupture : pas de harcèlement, j'ai pris mes distances, séparation nette des habitudes à mon initiative, poings sur la table quand il pousse le bouchon trop loin. J'ai même pas pleuré devant lui (ni pleuré tout court, j'attends toujours le moment où ça va commencer à couler mais j'ai peur d'être cassée du système lacrymal :roll: )

Mon père pense que je dois demander à une copine de m'assister en backup lors du partage des biens jeudi et vendredi soir, car il a peur qu'il se montre violent. Et il dit que je devrais aller dormir chez ma copine jeudi et vendredi et ne surtout pas rester seule avec lui.

Qu'en pensez-vous ?
#1301005
Je rejoins les collègues. Il est préférable que tu agisses comme l'a exprimé ton père.

Ensuite, j'en reviens.. Pourquoi tu veux autant agir de la sorte (impression des pour et contre, vengeance etc)...
Sérieusement, ça ne t'apportera absolument rien et tu n'as pas besoin de lui prouver quoi que ce soit (Tiens regarde comme je suis une femme forte, je t'envoie ça à travers la g****e...)
Chaque histoire est différente mais quand j'observe ma réaction après toutes les crasses effectuées par mon ex (celle qui m'a amené ici), je suis extrêmement fier de ne pas avoir péter un câble, fier de me dire que je suis capable d'autant de self-control et fier de ne pas lui avoir accorder autant d'importance.

Après, nous sommes tous différents, nous agissons différemment. Libre à toi de faire ce que tu veux.
#1301007
Pour rebondir sur ce que dit Jo, effectivement de l'extérieur on a l'impression que tu cherches le conflit en fait, Oeil pour Oeil quoi...
Alors certes, c'est un vrai pourri ce mec, mais comme je te le disais plus haut, tu te pourris la vie à toi aussi en faisant ça, et en plus tu te mets en danger en le "provoquant". On ne sait pas comment il pourrait réagir si il est acculé devant sa connerie.
Je sais que c'est pas facile, mais essaie de t'élever par rapport à tout ça.
#1301008
Kerrigan a écrit :
16 avr. 2019, 13:46

Mon père pense que je dois demander à une copine de m'assister en backup lors du partage des biens jeudi et vendredi soir, car il a peur qu'il se montre violent. Et il dit que je devrais aller dormir chez ma copine jeudi et vendredi et ne surtout pas rester seule avec lui.

Qu'en pensez-vous ?
Et pourquoi pas demander à un copain de t'assister plutôt ? :mrgreen:

Pour le reste à toi de voir, si quelque part ça te soulage de lui remettre sa liste (de merde), why not. Par contre quelque chose me dit que ça te soulagera ... allez : 2-3 heures tout au plus ?
Tu es plus intelligente que ce gros con, et tu l'as dit toi-même, tu t'es comportée de façon classe jusqu'ici, alors réfléchis bien. Si c'est qu'une question d'égo, est-ce bien utile de se "rabaisser" à ça ? (même si je comprends très bien ce besoin viscéral de vouloir le provoquer une dernière fois :twisted: ).

Tiens nous au courant pour la suite !
Elieza ont aimé ça
#1301014
Vous êtes vraiment des perles, merci de m'aider à filer droit :)

Je vais aller dormir chez une copine jeudi soir et potentiellement vendredi soir (car la livraison du matelas peut débarquer dès 8h, pas trop envie de me lever avec les poules !).

Pour le côté "vengeance", ouais là franchement j'en ai besoin. Je suis vraiment dégoûtée qu'il s'en sorte comme un prince après tout ce qu'il a fait, il le mérite vraiment pas. Mais bon, je vais garder pour moi sa liste des pours et des contres... Déjà pour rester "classe", mais aussi pour éviter de découvrir ce qu'il peut faire une fois acculé face à sa connerie, comme le souligne Elieza. Si ce gars a été capable de plaquer sa mère au mur lorsqu'elle a quitté son père, j'ose pas imaginer ce qui peut m'arriver à moi.

Par contre, s'il ose revenir vers moi dans les mois qui suivent en mode "je regrette ce que je fais / je suis désolé que tu ai eu aussi mal", je me ferais un plaisir de lui envoyer un MMS avec la photo de cette liste. Du coup j'ai fais la mienne de mon côté, tant qu'à faire. Ça fait pas de mal.
Elieza ont aimé ça
#1301125
Salut tout le monde,

Ça y est, je l'ai revu ce soir pour le partage des biens... J'ai demandé à un couple d'amis d'être présents car j'avais peur de lui faire face seule. Ils sont restés tranquilles sur le balcon pendant ça, nous sommes allés au resto ensuite.

Que dire... Je suis dégoûtée de son comportement. Il m'a fait payer le moindre truc commun et malgré que j'ai mis en avant que j'avais payé le loyer pendant 6 mois lorsqu'il était au chômage, il m'a dit que je pouvais pas le prouver. Il m'a fait grâce des frais de livraison du canapé et du lit. :-Blue

Il a dit que si je faisais des difficultés, le canapé était à son nom donc qu'il pouvait l'embarquer s'il le souhaitait.

Il a aussi voulu garder les clés quelques jours, au cas où il oublierait qq chose pendant le déménagement. J'ai refusé et dit qu'il le les rendait le jour du déménagement et que c'était non négociable.

Il m'a dit qu'il voulait pas me donner son adresse postale (pour lui envoyer l'avenant du bail) car je suis perfide et il sait de quoi je serais capable. (?)

Il a dit aussi que j'avais des responsabilités dans ce qu'il se passait, et j'ai répondu que je ne suis pas responsable qu'il m'ait trompée. Que j'ai rien à me reprocher.

Je lui ai fais signer un papier où il dit que je lui ai bien donné les thunes en échange de tel et tel meuble. Il voulait que je lui dicte quoi écrire car il avait pas d'exemple témoin. Il a demandé à la fin si il devait rajouter qq chose, et là j'ai été un peu méchante.

- Moi "Tu peux rajouter" je suis un connard malhonnête qui a trompé sa copine pendant qu'elle était en Slovénie. "
- Lui "c'est pas vraiment comme ça que ça s'est passé "
- Moi "pas besoin de coucher pour tromper, tu comprendras ça quand tu seras grand."

Il a rien trouvé à répondre. Ma foi. C'était moche de ma part mais je voulais bien lui faire comprendre la gravité de ses actes. Sans succès, of course.

Je lui ai aussi dit de mettre à la benne les deux tasses avec les photos de nous. Et qu'il devait arrêter de faire son radin, comme quand il m'a demandée de payer plus d'électricité car je travaille depuis chez nous. Il a répondu que c'était normal que je paye plus. Je lui ai dit que dans un couple on est pas sensé être à 5 euros près. Il a répondu que c'était par principe et que c'était tout à fait normal de me demander ça.

Ensuite, lorsqu'il est parti, il avait l'air de chercher ses mots pendant que je badais, à faire tourner ma bouteille de Coca sur elle-même (c'est juste pour vous aider à mieux imaginer). Puis a choisi la voie du théâtre en disant à mes amis (qu'il connait) "bon, c'est probablement la dernière fois qu'on se voit, donc salut".

Voila. Je le revois donc samedi pour le déménagement et il m'a demandée si je pouvais partir pendant si c'était pour lui parler comme je le faisais là. Je lui ai dis "ben c'est chez moi, donc je serai là. En fait.". Il a dit que jusqu'au 1 er mai c'était aussi chez lui.

J'ai eu un comportement vraiment exemplaire depuis la rupture mais ça suffit pas à gagner son respect. Du coup j'ai été acide comme jamais. À la limite du mépris. J'aime pas être comme ça mais je pouvais pas me contenir... Il m'a demandée si "soussigné" s'écrivait en deux mots, je lui ai répondu "un seul mot" avec une voix hyper mesquine. :cry: Que des trucs comme ça. Je lui ai demandé s'il pouvait aussi penser à embarquer ses suppositoires qu'il avait oubli dans l'armoire à pharmacie. Et lui ai dit que j'avais tous les droits de lui parler comme je le faisais étant donné ce qu'il m'avait fait. Il a répondu "ce que j'ai fais ? Bah je te quitte, c'est tout."

C'est vraiment un c*n qui se rend compte de rien.
#1301139
Coucou Kerri,

Que dire ... Peu importe la façon dont tu t'es comportée, tu souffres, normal que tu ne contrôles pas toutes tes émotions. Mais maintenant au moins tu vois son vrai visage (même si tu t'en serais passé je m'en doute :? ).

J'imagine aussi que tu as l'impression de ne pas lui avoir dit tout ce que tu avais sur le coeur, en quelque sorte pour qu'il reconnaisse la souffrance qu'il a engendrée. Mais c'est peine perdue. Et tu le sais. Je crois que je l'ai déjà dit, mais il ne se rendra compte de son attitude et de ses mots immondes seulement le jour où ça lui tombera dessus à lui aussi.

En tout cas, ça donne pas envie d'emménager avec quelqu'un tout ça ... Putain le coup de l'électricité quoi, on rêve :roll:

Je sais que ça ne t'aidera pas beaucoup mais il faut que tu avances maintenant, aussi dur que ce soit.

Parfois je me dis "VDM". Tu te donnes à fond dans une histoire qui finit aux oubliettes en deux claquements de doigts. C'est moche. Mais c'est comme ça.

Encore une fois, bon courage.
#1301167
Ça y est, il est parti.

J'ai pleuré pendant une bonne partie du déménagement.

Lors du dernier trajet, il est remonté seul. Il avait les larmes aux yeux en me demandant si il allait revoir mon chat ou non. Je lui ai confirmé qu'il ne la reverrait plus. Il lui a fait un bisou, je lui ai proposé de la prendre dans ses bras, mais il n'a pas voulu.

Il m'a dit qu'il espérait que je me rende compte un jour qu'il n'a jamais voulu me faire de mal.

J'ai explosé en larmes et lui ai dit qu'il était un psychopathe, incapable d'avoir de l'empathie et qu'il n'avait jamais rien compris aux sentiments humains. (je suis stupide).

Il m'a dit que c'était à cause de ce genre de reproche qu'il était content de me quitter.

Il a souhaité à mon chat et moi d'être heureuses. Je lui ai répondu que j'avais bien compris que mon chat était bien plus important que moi, grâce à sa liste des pours et des contres.

Puis il est parti. Je l'ai rattrapé dans l'escalier pour lui dire merci de m'avoir rendu les clés. (je suis stupide BIS) Je voulais pas qu'on se quitte comme ça. Notre histoire a commencé avec moi qui lui courrait après dans un escalier.

Il m'a dit qu'il pouvait me donner son adresse postale pour l'envoi de l'avenant du bail. Je lui ai répondu que je lui enverrais par email vu que je suis "perfide" selon lui (je suis stupide TER). Il s'est énervé puis il est parti. Je n'ai pas revu son visage. Je ne le reverrais plus jamais.

Je lui ai dis par sms que mon chat aurait mérité au moins un câlin (je suis stupide ENCORE). Il m'a répondu qu'elle ne comprenait pas et qu'elle finirait par l'oublier, comme moi. Puis il m'a envoyé un sms me disant que si je voulais discuter il pouvait revenir ce soir. Je n'ai pas répondu. Y'a rien à discuter. Il se rend pas compte que son comportement pendant la rupture et pendant notre relation était anormal. Il s'en rendra jamais compte. J'aurais 1000 choses à lui dire sur la manière dont j'ai vécu son comportement, mais ce n'est plus la peine.

Je suis absolument dévastée par la manière dont la porte se referme. J'ai essayé d'être forte mais j'étais pas au mieux en termes de comportement cette dernière heure.
#1301177
Kerrigan, maintenant que tout est terminé, réglé, bouclé, il est temps de prendre du temps pour toi pour panser tes blessures. Donc pleure, crie, hurle, crache ta colère, casse quelques objets si ça te soulage, laisse toi aller pendant quelques jours, puis après, tu pourras reprendre les rênes de ta vie, mais là, la priorité, c'est de digérer la fin.

Et, crois-moi, on se remet même de ce genre de rupture brutale. Garde toujours en tête que l'homme que tu as vu pendant cette rupture, c'est ton vrai ex, ce n'est pas un accident du à la rupture mais ce qu'il est vraiment (et qui est bien dans la lignée de te demander de payer plus l'électricité parce que tu bosses de chez toi). Ca peut t'aider à ne pas ressasser tout le "bonheur" que tu imagines perdre avec la rupture.

Courage, douceur et bienveillance envers toi Kerrigan, c'est tout ce qui compte aujourd'hui.
#1301198
bonjour Kerrigan ,

Désolée pour cette journée difficile, le moment où on arrache le pansement, la frustration , tout ça c'est très douloureux.Et tu as fait de ton mieux, dans ces circonstances.

Mais il ne tient qu'à toi faire de cette journée d'hier le pic de cette douleur, et qu'il ne se représente plus à l'avenir de moments comme ça ( ce qui ne veut pas dire qu'il n'y aura plus d'heures à ressasser, de la peine, du chagrin et de l'incompréhension encore - mais en coupant tout contact, il est en ton pouvoir de les rendre de moins en moins difficiles ).

Telle que je te lis , il est évident que tu attends reconnaissance de ta souffrance et " réparation" de sa part . Il est essentiel que tu te mettes en tête que tu n'obtiendras RIEN de cet ordre de sa part . Ne perds pas ton temps, ton énergie à cela ( c'est ce que tu as fait hier, à travers toutes ces échanges ). Ne nourris pas cette frustration en gardant contact ( si minime soit il ) . Il s'est comporté comme un connard effectivement, et l'action qui doit en découler de ta part, ce n'est pas essayer à tout prix de lui faire reconnaître et de le prouver, mais d'avoir assez de considération pour toi même pour virer de ta vie ( puis de ton esprit) cette personne qui ne t'a pas bien traitée.

Bon courage à toi
Le retrouver après 2 ans

Lya, je suis en train de m'endormir... Courage, […]

Rebonjour Allys, encore merci de bien vouloir m'ai[…]

Merci du conseil j'ai réedité le mes[…]

D'accord. Merci d'avoir éclairci certains p[…]