Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1300264
Bonjour Kerrigan,

Je n'aime pas dire du mal mais ce mec est un vrai connard ou bien ?
Ce n'est pas tant la rupture, ce n'est même pas d'ailleurs le fait qu'il ait rencontré qqn, c'est surtout le fait qu'il te reproche tout son mal être .( et j'ai lu ton post de juin 2015, c'était déjà le cas ..tu n'étais pas assez ci ou trop ça, etc...) . Bref, ce mec fait des colonnes mentales pour et contre depuis le début te concernant. Et le pire c'est qu'il a réussi à te convaincre que tout était de ta faute, en t'en foutant plein la figure . Bref, s'il n'est jamais content , pas heureux , c'est de ta faute bien sûr :roll:

Quand il aura enfin foutu le camp, et que son emprise sur toi se desserrera , je pense que tu seras soulagée , à un moment ou un autre .
De ce que je lis tu as l'air d'être pleine d'humour et de qualités ( à porter dans ta colonne "pour" ;) )

courage d'ici là
Modifié en dernier par Selmasultane le 29 mars 2019, 11:25, modifié 1 fois.
#1300273
Bonjour Kerrigan,

J'avoue, j'ai ri (jaune) quand j'ai lu la liste de ton ex... Je ne savais pas que le fait de ne pas boire était un défaut :roll: . Je suppose que c'est du même acabit que le fait de ne pas fumer ou de ne pas prendre de drogues...
Mais que tu aies une voiture, apparemment, fait de toi quelqu'un de bien!

Je vais te dire une chose que j'ai appris en formation: quand on parle des autres, on parle avant tout de soi. A partir de là, tu as compris à qui tu avais affaire.

J'ai relu aussi ton précédent fil et en fait rien n'a changé de son côté. Il faudra le temps de te remettre de cette blessure d'ego (car là il l'a bien égratigné) mais je pense que tu as toutes les capacités pour rebondir.
#1300274
I.N.C.R.O.Y.A.B.L.E.

Un gros coup de LATTE dans la tronche c'est clair !!! :-Uzi

Un conseil essaie par tous les moyens de le faire dégager de ta vie le plus vite possible ce parasite. Sinon ça risque de te bouffer. Et c'est l'inverse qu'on te souhaite !

Enfin j'ai rarement vu ça, j'en perds mes mots ... Au secours ...
#1300279
Carrie007 a écrit :
29 mars 2019, 10:54
Je ne savais pas que le fait de ne pas boire était un défaut :roll:
Apparemment si. D'ailleurs je picole, mais en festival, ou rarement en soirée. Pas envie de boire avec lui car il est hyper lourd quand il est imbibé. Du genre à me chanter le générique frolic frolic (la pub) quand moi j'essaye de dormir. Ou à lancer mon chat sur le lit parce qu'il trouve ça drôle, et à refuser d'arrêter parce que l'important c'est que ce soit drôle pour lui.

Je l'ai engueulé une fois car il a trouvé ça rigolo de cracher sur une voiture en étant bourré et je le reconnaissais pas. Cela fait de moi une castratrice qui lui brise le moindre moment de bonheur qu'il a dans sa vie. Car oui, ses seuls moments où il se sent bien, desinhibé, c'est quand il boit des pintes avec ses potes.

Triste...

Ne t'inquiète pas Clover, je veille au grain pour l'ejecter de ma vie. J'attends juste une confirmation définitive de ma proprio...
#1300281
Les mots sont dérisoires face à une telle situation...

En tout cas, je compatis grandement.. J'ai aussi vécu ce genre d'histoires où tout était de ma faute concernant notre rupture, que j'aurai pu faire cela ou encore cela.

Sache que tu ne perds rien.. Au contraire, tu gagnes beaucoup à ne plus partager ta vie avec cet Homme.

Grand courage!

Ps : Rassure moi, c'est une très belle voiture que tu as hein ? Non parce que bon.. On est tous curieux dans l'fond. C'est la marque qui compte.. #ironieoff
#1300282
Jo_French, c'est une vieille twingo grise dégueulasse de 2002 :lol: pas de clim, pas de son, et esquintée car braquée 3 fois. Avec néanmoins un bel autocollant d'un festival de metal sur la vitre arrière (je le garde en souvenir et ça a engagé une discussion très cool avec des policiers qui faisaient un contrôle d’identité une fois, j'en rigole encore !)

Merci pour ton soutien ! :D
#1300299
Soirée et matinée très difficile pour moi.

Beaucoup de mal à comprendre qu'il ne m'aime plus et qu'il s'est barré de notre relation pour une collègue (plus jeune, qui me ressemble, fait les mêmes études que moi et occupe le même type de boulot que moi...). Cette blessure, je ne sais pas si je saurais en guérir un jour.

J'essaye de me rappeler qu'il y a un an, lorsque je me sentais à bout avec son comportement vis-à-vis de moi, malgré mon amour pour lui, j'ai cherché un appart' un soir, pour me rassurer, puis finalement je me suis rendue compte que non, ce n'était pas ce que je voulais. Mais j'ai pensé plusieurs fois à fuir pour mon propre bien-être.

J'essaye de me rappeler qu'il m'a dit, il y a deux semaines, que mon épanouissement "dégoulinait" sur lui.

Par-dessus tout, j'aimerai que sa nouvelle relation pour laquelle il m'a quittée se casse la gueule méchamment, le laissant dans le même état que le mien.

Au tout début de notre relation, il était brouillé avec un de ses amis qui lui avait dit qu'il était émotionnellement handicapé. J'aurai dû y prêter plus d'attention. Peut-être qu'il y avait une part de vérité là-dedans...
#1300301
Kerrigan, est-ce que tu as eu le moindre contact avec lui depuis sa dernière phrase vomitive ("VTFF blablabla" ...) ?

Je comprends très bien que tu aies envie (besoin ?) que sa nouvelle relation se casse la gueule, par esprit de vengeance. Ou pour te sentir soulagée, rassurée de te dire que c'est chez lui qu'il y a quelque chose qui cloche et pas chez toi (c'est le cas hein, après sa petite liste des pour et contre je n'ai plus aucun doute là-dessus ;) ).
Mais pour l'instant il faut que tu penses à toi, à ton bien être à toi. Et oui, je sais que c'est très, très, TRES !!! compliqué quand on a la face dans la guidon.

En ce qui me concerne j'ai eu ma période "idées noires" (hallucinant, je ne me serais jamais imaginée penser à "ça" :shock: ), à fumer 2 paquets de clopes par jour ou à me descendre verre d'alcool sur verre d'alcool le soir après le taf (tout ça en chialant bien sûr, et en maudissant la Terre entière, sinon c'est pas drôle :mrgreen: ). J'ai aussi essayé de comprendre le pourquoi du comment de tout ce merdier. Longtemps. Trèèèès longtemps. Le fait est qu'on n'a aucun contrôle sur tout ça. Donc essaie de lâcher prise. Un peu au moins.

Bon je sais que tout ça ne t'aidera pas beaucoup, combien de fois on m'a bassinée avec des phrases toutes faites dont j'en avais rien à carrer lol Mais faut se mettre un coup de pied au cul. Dis-toi juste que pour l'instant, c'est comme ça. Rien n'est figé dans la vie.

Et n'oublie pas que ton bourreau ne peut pas être en même temps ton sauveur (putain de syndrome de Stockholm ;) ). Même s'il paraît que les miracles existent.

Courage, courage ... mets-toi au soleil, ça fait toujours un peu de bien au moral, même quelques minutes, c'est toujours ça de pris !
#1300302
Bonjour Kerrigan,

c'est normal que tu te sentes exsangue et vidée, on ne sait plus qui on est après s'être echinée à rendre ce genre de personnage heureux . ( non seulement c'est peine perdue mais en plus on se fait jeter comme une vieille chaussette quand on ne remplit plus ce rôle de GO, je crois que ce terme a été utilisé qque part ).
Les clichés agacent , moi mes amies me répétaient que c'était un mal pour un bien , au fond de mon gouffre je ne le voyais guère, et plus de 9 mois après je me rends compte que c'était vrai, que c'était épuisant de me démener pour obtenir davantage de croix dans la colonne + , et encore sans grand retour de sa part hein , c'est plus drôle de tatonner pour obtenir son intérêt.

Garde ton humour, ta joie de vivre, pour des gens qui les apprécient .

Handicapé emotionnel, c'est le terme ( je me revois post rupture ravaler mon chagrin a grand peine avec lui en face qui disait que quand meme c'etait chiant de ne pouvoir mettre au fin au leasing pour la voiture prise pour nos voyages en famille recomposée :roll: ) .
Oui c'est une blessure d'ego quand l'autre a une next , parce qu'on se dit que c'est injuste qque part, comment qqn d'aussi peu humain peut il séduire. Quand j'ai appris pour le mien, beaucoup plus tard certes , j'ai pourtant été soulagée qque part , ça m'a confirmé qu'il " consommait" de la relation pour " éclairer sa vie " , je me suis dit que qqn d'autre devrait subir son insatisfaction et son mutisme ( oh pas tout de suite certes. en général ça vient au bout d'un an a peu près ) et ça m'a aidée à couper tous les ponts.

Tu vas guérir Kerrigan , ça prend du temps mais tu me sembles avoir toutes les clefs( de la twingo ;) ) en main pour le faire .
#1300312
clover a écrit :
30 mars 2019, 14:03
Kerrigan, est-ce que tu as eu le moindre contact avec lui depuis sa dernière phrase vomitive ("VTFF blablabla" ...) ?
Oui, aujourd'hui même. Ma proprio veut savoir à quelle date il part pour faire l'avenant du bail, j'ai donc du lui envoyer des sms...

Il a dit qu'il savait pas encore et qu'il lui donnerait une date seulement une fois qu'il aura trouvé un appart. Qu'il paye toujours le loyer ici...

J'ai été obligée de négocier pour lui arracher une date (le 1 er mai) pour que ce putain de papier soit fait, en lui expliquant que je souffrais et que j'en pouvais plus d'être obligée de le côtoyer.

Putain mais je comprends pas.
En début de mois on faisait encore l'amour, il m'appelait par des petits noms, me prenait dans ses bras. Et là j'ai affaire à un con incroyable, froid, je ne comprends plus.

C'est trop pour moi. En l'espace de quelques jours son comportement a changé radicalement, je ne comprends vraiment pas, je suis sous le choc. Et quand je me couche le soir je le cherche à mes côtés pour le prendre dans mes bras.

Je comprends pas qu'on puisse faire autant de mal à quelqu'un avec qui on a partagé 4 ans et demi.
#1300313
courage Kerrigan,

L'aspect physique, les réflexes quasi pavloviens, passeront .

Je te déconseille de lui expliquer que tu souffres, c'est se mettre en demande d'intérêt, de reconnaissance, et je doute qu'il soit capable de faire preuve d'empathie, je pense que seule sa propre souffrance lui est accessible.
#1300317
Je suis d'accord avec Selma, Kerrigan. Lui dire que tu souffres ne changera rien. On ne peut comprendre que lorsqu'on est soi-même le nez dedans.

Je crois que la plupart d'entre nous ici ont ressenti ce que tu ressens, et j'ose croire que tôt ou tard toutes ces sensations nauséabondes ne seront plus qu'un mauvais souvenir. Malheureusement ça prend beaucoup de temps, surtout que des années de vie commune c'est pas rien. Il faut se créer de nouvelles habitudes, éviter de ressasser.

Tu disais qu'il avait été diagnostiqué dépressif. Si c'est le cas, ayant moi-même vécu 4 ans avec une personne dépressive, je peux te dire que de toute façon, même s'il revenait, tu ne sauras jamais vraiment sur quel pied danser. Instable, changeant, dit noir mais pense blanc, un jour "je t'aime" le lendemain "je te quitte". C'est hyper toxique. Au final, plus tu joueras au Saint Bernard, plus tu te feras vampiriser et il t'entraînera dans sa chute. Et ça te rendra malade, littéralement. Crois-moi, je te parle d'expérience.

Alors ne cherche plus à comprendre, mais fuis le plus loin possible et laisse-le se démerder avec sa conscience.

Un pas après l'autre.
A31 ont aimé ça
#1300325
Bonjour Kerrigan,

Je t'écris car j'ai rencontré un ex qui ressemblait beaucoup au tien.
Un de mes exs avait fait sur un fichier Excel une colonne + et - sur moi, en indiquant mes défauts et qualités.
Il était obsédé, violent sexuellement, regardait du porno et trompait tout le monde. Il alternait gentillesse et cruauté et à mon sens ses soit disants sentiments étaient un gros fake. Lui aussi avait totalement changé d'attitude.
J'ai fini par porter plainte contre lui (toute pénétration sexuelle non désirée est un viol même si c'est un petit ami).

Bref, je te suis de tout coeur avec toi pour sortir de son emprise <3
#1300399
clover a écrit :
31 mars 2019, 10:47
Tu disais qu'il avait été diagnostiqué dépressif. Si c'est le cas, ayant moi-même vécu 4 ans avec une personne dépressive, je peux te dire que de toute façon, même s'il revenait, tu ne sauras jamais vraiment sur quel pied danser. Instable, changeant, dit noir mais pense blanc, un jour "je t'aime" le lendemain "je te quitte". C'est hyper toxique. Au final, plus tu joueras au Saint Bernard, plus tu te feras vampiriser et il t'entraînera dans sa chute. Et ça te rendra malade, littéralement. Crois-moi, je te parle d'expérience.
Je n'ai aucun espoir qu'il revienne, même si mon cœur s'attend à recevoir un sms disant "tu me manques, je me suis trompé".

Comme tu le dis, cette partie non-loyale de lui ne changera jamais. Et je dois dire que son comportement est tellement écœurant depuis la rupture que je lui en veux énormément, car il a piétiné la confiance que j'avais en lui pour ne jamais me faire de mal, même après une éventuelle rupture. Il n'a pas suffit de me quitter, il a fallu ensuite m'inviter au cinéma pour ensuite me dire que c'était pas ambigu du tout, puis ensuite me faire découvrir qu'il m'avait plaquée pour une autre, puis encore après me hurler dessus en me disant qu'il avait proposé d'être ami par pitié pour moi.

J'attends avec "impatience" la prochaine crasse... La dernière en date était avant-hier quand je lui ai fait signer l'avenant du bail. Il m'a engueulée car "pour ta gouverne, on ne paraphe pas une page qui comporte déjà une signature". J'ai été obligée d'insister pour qu'il paraphe et je me suis prise un "va te faire foutre" (encore un, je ne les compte plus...).

Le bail a été fait en tout cas, le 1er mai au plus tard c'est chez moi. S'il est pas parti d'ici là je le fous à la porte.

Je suis persuadée qu'il m'a trompée. Pas forcément sexuellement, mais cette fille est venue stalker mon profil Linkedin en février (parce que "il a parlé de moi avec elle", dit-il) et a changé le mdp de son téléphone fin février/début mars. Et je me suis doutée de rien. Mais quelle conne.

Je me suis réfugiée chez ma mère cette semaine. C'est très dur, car j'ai l'impression d'avoir bousillé 4 ans et demi de ma vie quand je vois son comportement post-rupture. Je suis pas prête de refaire confiance à quelqu'un... Je l'avais choisi pour son honnêteté. Je l'ai même remercié pour cette honnêteté quand il m'a dit le soir de la rupture qu'il ne m'aimait plus.

Franchement, j'ai envie de me mettre des baffes d'avoir été aussi aveugle, et de pas avoir pris en compte vos avis lors de mon premier passage ici sur le sujet il y a 4 ans !
#1300408
Kerrigan, ce qui est fait, on ne peut plus le défaire. Dis-toi que ça devait se passer comme ça, c'est tout.

Ce mec est un triple connard. Continuer à t'insulter alors que c'est bien lui le bâtard dans l'histoire. Alors ne sois pas trop dure envers toi-même. Et tu n'as pas à t'en vouloir de ne pas avoir pris en compte certains avis, on l'a tous fait, l'amour rend aveugle (et con), c'est bien connu.

Quant au fait qu'il ait dit/fait une chose et tout son contraire, mon ex était spécialiste aussi dans ce domaine. Appelle ça de la bipolarité aigüe. Ou de l'instabilité émotionnelle. Au final, ce sont des personnes qui ne pensent qu'à leur gueule. "Ah tiens ça va lui faire du mal, mais j'en ai rien à foutre du moment qu'à moi ça me fait du bien". C'est ça, leur façon de penser.
Tôt ou tard, j'en suis persuadée, ils se reprendront le retour de bâton en pleine tronche. Et là, seulement là, ils comprendront. Et se retrouveront face à leur conscience. Je sais pas toi mais personnellement je préfère être à ma place - et pouvoir me regarder dans un miroir le matin en toute sérénité - plutôt qu'à la leur.

Sois forte ! On en chie mais on va s'en sortir ! (et j'ai la morve au nez en te disant ça LOL)
#1300409
salut Kerrigan,

Bon, il se comporte en vrai connard.

Pour autant ne sois pas trop dure avec toi même ( il en fait bien assez ). Non, tu n'as pas bousillé 4 ans de ta vie. Je suis persuadée que tout arrive pour une raison, et qu'on vit les choses parce qu'elles nous correspondent à un moment de notre vie, qu'elles correspondent à nos aspirations du moment ( car après tout nous sommes libres, et rien ne nous force ni ne nous oblige à commencer ces relations ) et qu'on fait taire les warnings pour cette raison . Et ce même si elles s'avèrent ( très très ) décevantes ensuite.
#1300414
clover a écrit :
02 avr. 2019, 19:34
Kerrigan, ce qui est fait, on ne peut plus le défaire. Dis-toi que ça devait se passer comme ça, c'est tout.
Effectivement, on peut pas défaire ce qui a été fait.
De toute manière je me suis engouffrée dans cette relation alors que j'étais bien affaiblie, et au début je pensais jamais qu'on passerait plus de quelques mois ensemble. Finalement je sais pas comment je me suis démerdée pour m'attacher à ce point.

Il a qualifié notre relation de "belle aberration" sigh. Ça valait pas la peine que je me décarcasse pour me prendre ça dans les dents...
clover a écrit :
02 avr. 2019, 19:34
Quant au fait qu'il ait dit/fait une chose et tout son contraire, mon ex était spécialiste aussi dans ce domaine. Appelle ça de la bipolarité aigüe. Ou de l'instabilité émotionnelle. Au final, ce sont des personnes qui ne pensent qu'à leur gueule. "Ah tiens ça va lui faire du mal, mais j'en ai rien à foutre du moment qu'à moi ça me fait du bien".
Sa spécialité... Il fait ça également avec mon chat. Il s'amuse tous les jours à la mettre sur le dos sur le canapé, à la bloquer et la maintenir comme ça pendant plusieurs minutes même si elle miaule. J'ai demandé plusieurs fois d'arrêter, mais il a jamais voulu cesser. J'ai honte maintenant de pas l'avoir mieux protégée, car il m'a menacée plusieurs fois qu'on allait se séparer "sur une histoire de chat" (pour rire, à moitié....)... Mon pauvre chat, tellement gentille, qui attend son retour derrière la porte tous les soirs :cry: je m'en veux bordel.
clover a écrit :
02 avr. 2019, 19:34
Sois forte ! On en chie mais on va s'en sortir ! (et j'ai la morve au nez en te disant ça LOL)
Désolée pour la morve. Je t'offrirai bien un mouchoir :D
Oui on va s'en sortir... Un jour ou l'autre. En attendant je regarde ses photos et je suis :( . Mais j'ai pas laissé couler une seule larme depuis la rupture. (Je suis cassée ? D'habitude j'ai la larme facile)
Non, tu n'as pas bousillé 4 ans de ta vie. Je suis persuadée que tout arrive pour une raison, et qu'on vit les choses parce qu'elles nous correspondent à un moment de notre vie
Merci Selmasultane pour resituer l'importance de cela. En l’occurrence il est arrivé sur un plateau d'argent après une rupture d'une autre relation longue (1 an et demi). J'imagine que cette relation initialement erratique a dégénéré plus que nécessaire (j'ai envie de dire "évolué" mais vu le résultat on peut parler de dégénérescence je pense...). En même temps je l'ai jamais perçu comme un homme-kleenex : j'avais envie d'être avec lui, j'ignorai juste combien de temps ça allait durer.

En tout cas je constate qu'à cause/grâce à lui je vis à Lyon et non en Alsace. Je hais la ville mais j'y ai trouvé l'opportunité de créer ma propre boite.

Au moins ça de gagné (même si j'en chie pour faire mon boulot en ce moment).

Bon comment on fait pour ne plus être amoureuse de son ex ? Des idées, hormis le bloquer de partout, virer ses photos (qui rejoindront mon dossier déjà volumineux "DON'T DO THIS TO YOURSELF") ?
#1300421
Bonjour Kerrigan,

Je ne rebondirai que sur ça:
Kerrigan a écrit : Il a qualifié notre relation de "belle aberration" sigh. Ça valait pas la peine que je me décarcasse pour me prendre ça dans les dents...
Tu sais ce qu'on dit: quand on veut piquer son chien, on dit qu'il a la rage.

En d'autres termes, il vomit sur votre relation pour partir plus sereinement.

C'est lui qui a un sacré problème, pas toi.
#1300492
Je ne peux que rejoindre les collègues après tout ce que tu as pu évoqué..

Le plus gros conseil que je puisse te donner : Prends soin de toi, ménages toi et surtout ne te jette pas la pierre. Lors d'une rupture, on peut voir le vrai visage des personnes avec qui nous avons partagé des moments. Très sincèrement ton ex n'est qu'un simple connard, sans aucune empathie et il a un sacré soucis.

A ta place, je serai déjà entrain de remercier la vie. Ce qui devait se passer devait se passer, c'était écrit dans un sens mais parfait ! Tu auras beaucoup mieux à l'avenir, ne doutes pas de ça.

Je parle en connaissance de cause... Je suis passé à deux doigts (pas au sens propre hein..) d'être papa. Ma rupture remonte à 1 an désormais.. Et je me dis : Heureusement que je suis papa à ce jour, heureusement que je ne suis pas père avec cette grande malade..

Aujourd'hui, il faisait moche sur Lyon mais t'en fais pas, les beaux jours arrivent ;)

Tant pis pour eux, et tant mieux pour nous , car i[…]

Je pense que tu as complètement raison Agat[…]

Mensonges et trahison

Hello togig et désolée pour ce que t[…]

Ma play list anti-deprime

https://www.youtube.com/watch?v=OUkNM9HNFpc&li[…]