Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Votre avis et vos expériences sur ce qu'il ne faut absolument pas faire pour récupérer son ex
par Lucie95
#1298789
Bonjour tout le monde,

Voilà je suis dans une période très difficile, je vais vous expliquer...

Je me suis mise en couple il y a 4 ans avec un homme merveilleux, mon premier amour. Les deux premières années étaient superbes, pleines de bonheur. Mais à partir de la 3ème année, j'ai commencé à ressentir des doutes : est-ce trop tôt pour se caser ? suis-je trop jeune ? ne vais-je pas regretter de ne pas avoir "profité de ma jeunesse" ?

Je lui en ai parlé, et nous nous sommes mis d'accord pour se laisser un peu de "liberté" et le droit d'aller voir ailleurs, pour se faire une autre expérience (nous étions chacun le 1er amour de l'autre, et le 1er partenaire sexuel). J'ai alors sauté le pas, mais il l'a finalement pris comme une trahison. Cela a été une période très dure, il m'a frappée. Je lui ai pardonné, et lui aussi il a fini par me pardonner et les sentiments sont restés au beau fixe (de mon côté en tout cas).

Mais en décembre (il y a 3 mois), rebelote... Une période de doutes, une grosse déprime, des crises d'angoisse. Je me sentais de plus en plus déprimée depuis 8-9 mois, sans savoir l'expliquer. Je consulte un psy qui me met sous anti-dépresseurs. Mais je suis dans le déni, je rejette la faute sur tout ce qui m'entoure, et sur mon couple. Je décide de le quitter, en pensant que c'était juste mon couple qui ne me rendait plus heureuse. J'étais pleine de doutes encore une fois. C'était horrible, j'ai beaucoup pleuré, et finalement nous ne nous sommes jamais vraiment quittés.

Nous avons continué à nous voir de temps en temps, à s'embrasser, coucher ensemble, dormir ensemble... Mais je lui disais de ne pas se faire d'espoir, car j'avais encore des doutes et je ne voulais pas le faire souffrir. Je culpabilisais de le voir parfois, car j'avais peur que ça lui fasse espérer des choses que je n'étais pas encore capable de lui donner. Ces derniers jours, il était d'ailleurs très demandeur, il proposait plein de sorties : resto, ciné, café... et il m'embrassait, me câlinait. Mais j'ai eu un électrochoc. Il y a 6 jours, j'ai appris qu'il parlait à une fille rencontrée sur Tinder. Je me suis effondrée en larmes devant lui. Je lui ai dit que je voulais qu'on se remette ensemble, que j'étais prête à faire quelque chose de durable avec lui. Mais il m'a dit qu'il avait vécu 3 mois très durs, que j'avais fait que le repousser et qu'il ne pouvait plus se projeter avec moi.

J'ai alors commis un 1er interdit : je l'ai harcelé par SMS pour qu'on en re-discute ensemble le lendemain. Une fois en face de lui, j'ai pleuré et je l'ai supplié de rester. Ça lui a fait peur, il me l'a dit. J'ai perdu le contrôle en le suppliant, et je me suis excusée d'avoir laissé mes émotions parler à ma place. On en a encore reparlé le lendemain, plus calmement par téléphone. Il m'a dit qu'il fallait vraiment que je n'espère rien, qu'il pensait ne plus avoir de sentiments pour moi, qu'on ne se remettrait sûrement jamais ensemble. Ça m'a fait beaucoup de mal, mais je n'ai rien laissé paraître, je lui ai juste dit : "Ok, t'en fais pas, je vais prendre du temps pour moi. Je n'espère rien de toi je suis vidée de toute émotion". Il ma remercié de comprendre, et m'a dit qu'on pouvait rester en bons termes.

Mais depuis, plus de nouvelle de lui. Il m'a demandé de le laisser respirer, qu'il avait besoin d'air et de liberté. J'ai décidé de ne plus lui parler, d'entrer en silence radio pour le laisser réfléchir. Je sais qu'il m'a dit de ne rien espérer, mais quelque chose n'est pas cohérent : il y a encore 6 jours, il me proposait des sorties et me sautait dessus pour qu'on couche ensemble. Et du jour au lendemain, il est froid est distant, il a peur de mes sentiments et dit ne plus rien ressentir pour moi.

Qu'en pensez-vous ? Y-a-t-il encore de l'espoir à avoir ? Malgré tout ce qu'il ma dit, ses comportements cette semaine contredisent ses paroles... et à cause de ça, je ne cesse d'espérer un signe de sa part ! C'est horrible, j'ai du mal à manger et à dormir, je n'ai pas pu aller au travail aujourd'hui. Je sors au maximum pour oublier, mais même en haut d'une montagne russe du Parc Astérix je pense à lui ! J'ai même mis en place un plan d'action : je me donne 3 semaines de silence radio, puis je lui donne RDV et je lui donne une lettre en mains propres pour lui expliquer les raisons de ma rupture, et lui dire que je vais mieux.

Car en effet, je veux changer et j'ai déjà commencé à me prendre en mains. J'ai vu des psys qui m'ont diagnostiqué une réelle dépression, qui selon eux a commencé il y a plus d'un an. Je suis donc une thérapie, pour voir la vie de façon plus stable et pouvoir m'engager dans une relation durable (ce qu'il recherche). Je compte le lui prouver en prenant du poids (car je suis en sous-poids depuis longtemps à cause de problèmes anxieux). Je veux aussi lui prouver que je suis capable de lui laisser de l'air, et de mettre mes émotions de côté. Pensez-vous que cela pourrait le faire changer d'avis ? Lui faire reprendre confiance en moi ?

J'ai tellement peur qu'il se mette en couple avec l'autre fille pendant mes 3 semaines de SR... Mais je crois que je n'ai pas le choix, je n'ai pas envie de l'étouffer ou de le faire fuir encore plus.

Merci d'avance pour vos avis et pour votre aide.

Lucie
#1298790
« Ces derniers jours, il était d'ailleurs très demandeur, il proposait plein de sorties : resto, ciné, café... et il m'embrassait, me câlinait. Mais j'ai eu un électrochoc. Il y a 6 jours, j'ai appris qu'il parlait à une fille rencontrée sur Tinder. »

Tu sais, peut-être qu’il essayait de « vérifier » ses sentiments... et peut-être les tiens... Il dit qu’il a été repoussé pendant 3 mois - et voilà qu’une femme s’intéresse à lui... il est humain...

Tu dis qu’il n’y a pas de cohérence entre ses actes et ses paroles, mais tu as agit de même avec lui... à le voir, l’embrasser, faire l’amour et dormir avec tout en lui disant de ne pas se faire d’espoir... c’est comme une inversion... mais lui, là, a la main... je pense que tu devrais t’interroger sur le fait que ce soit un « troisième joueur » entrant dans la partie qui te fasse « réaliser » que tu souhaites former de nouveau un couple et avoir une relation durable...
RealLife ont aimé ça
#1298794
Merci beaucoup pour ta réponse.

En effet, j'ai besoin de travailler sur moi, et de me battre contre ma dépression. J'ai pris RDV chez mon psy demain pour entamer une thérapie, en parallèle de mes anti-dépresseurs. Je compte aussi contacter une nutritionniste pour me reprendre en main au niveau du poids.

Je suis consciente d'avoir mal agit avec lui, et que je suis en train de vivre exactement ce qu'il a vécu. Mais j'arrivais à être de plus en plus sûre de moi, et j'envisageais de me remettre avec. Cet électrochoc n'a fait qu'accélérer le processus je pense. Désormais je suis sûre que c'est lui et pas un autre. Mais est-ce trop tard ? Je m'en mords les doigts...

Je n'ai pas le choix que de le laisser tranquille, et attendre qu'il revienne s'il le souhaite. En attendant, je me prends en main, car en effet il faut que je change pour m'investir à nouveau dans une relation (avec lui, je l'espère). Mais l'espoir est-il définitivement perdu ? Est-ce que je me raccroche à quelque chose qui n'existe déjà plus ? C'est horrible... J'en dors mal, j'ai l'estomac noué, je pleure beaucoup.
#1298796
Il n’y a, Lucie, pour le moment, aucunes réponses à ses questions... seul le temps les apportera... c’est à toi de l’utiliser le plus intelligemment possible, en te focalisant sur ce qui est entre tes mains... certaines choses nous échappent, c’est comme ça..
#1298797
Merci pour ton aide en tout cas. En effet, tu a raison, la seule chose à faire est de me concentrer sur moi. Je me fixe 3 semaines de SR pour l'instant, ça me parait déjà insurmontable, mais il faut passer par là pour aller mieux. Peut-être que d'ici 3 semaines j'aurai réussi à y voir plus clair, ou bien qu'il m'aura recontactée.

Hier, il m'a envoyé un message pour prendre de mes nouvelles, car il a appris que j'avais été cambriolée (rien de grave, ils ont juste pris des bijoux et de l'argent). Ça m'a fait reprendre espoir... mais j'essaye de me convaincre que c'était juste par politesse. J'ai répondu un message bref et factuel : Salut, oui plus de peur que de mal finalement, merci pour ton message.

Depuis, plus rien. Je vous tiens au courant de la suite en tout cas.
#1298812
Lucie, tu dois bloquer ton ex sur tous les réseaux sociaux. Faire un Silence Radio comme tu le fait - avec une durée précise et en étant informée de ses agissements n’est pas un bon Silence Radio. Un bon Silence Radio se fait pour soi, pour tenter se détacher, se changer les idées, réfléchir à soi, à tenter de retrouver soi... tu te fais du mal, là, et tu n’as pas besoin de ça...
Kysses ont aimé ça
#1298824
Effectivement, c'est horrible mais d'un côté, je préfère savoir que de psychoter et m'imaginer plein de choses je crois.. Mais je me suis désabonnée de ses notifications, je devrais voir moins de choses maintenant. Si vraiment ça recommence, je serai obligée de le bloquer pour de bon.
#1298826
Lucie95 a écrit :
26 févr. 2019, 15:13
Effectivement, c'est horrible mais d'un côté, je préfère savoir que de psychoter et m'imaginer plein de choses je crois.. Mais je me suis désabonnée de ses notifications, je devrais voir moins de choses maintenant. Si vraiment ça recommence, je serai obligée de le bloquer pour de bon.
Ah bon, parce que tu ne psychotes pas là?...
#1298827
C'est vrai... Faut que je me contraigne, ça va être très très dur... Je me suis fixée le 16 mars avant de lui reparler, mais qui sait tout ce qui peut se passer en 3 semaines !! Je me demande si je ne devrais pas agir maintenant, m'appuyer sur le fait qu'il culpabilise de me faire du mal... avant qu'il ne soit trop tard. Ou bien me tenir à mon SR, mais prendre le risque qu'il me remplace pour de bon.
#1298829
Lucie, avant que cette fille n’entre dans la danse, la situation - même imparfaite - te convenait... tu n’es pas revenu vers lui avant... il y a bien une raison... vous étiez ensembles sans l’être et aujourd’hui, je crois que de réaliser la possibilité de perdre sa présence t’es douloureuse... tu as, avant de vivre une relation avec quelqu’un, des tas de choses à régler... je crois que tu confonds le véritable amour avec l’habitude d’une présence... prends le temps d’eclaircir tout ça plutôt que de rechercher à te rassurer - vous pourrez très bien être amis, il pourra toujours être dans ta vie...
#1298835
Bonjour.
il m'a frappée
Moi, je n'ai retenu que ça. Je ne sais pas si c'est parce que ton texte est long que personne n'a rebondi dessus, mais concrètement, tu ne trouves pas ça rédhibitoire ? Tu tiens vraiment à "récupérer " un homme capable de ça ? Car ne nous leurrons pas, si il en a été capable un jour, il pourra l'être de nouveau.
Modifié en dernier par patachou le 27 févr. 2019, 20:52, modifié 1 fois.
Elieza, Powercath, Carrie007 et 1 autres ont aimé ça
#1298837
J’ai vu, Patachou... Lucie écrit qu’elle a pardonné... je pense que - comme pour une tromperie - sans comparer toutefois avec la violence - il se passent des choses dans les couples qui ne regardent que les protagonistes... tout en comprenant et acceptant que ça puisse choquer et remuer...
Kysses ont aimé ça
#1298883
Je comprends aussi que ça puisse choquer. Mais on a eu un pacte un peu donnant-donnant : il pardonnait ma tromperie, je pardonnais son acte violent. Je vais un peu mieux aujourd'hui, je rumine moins. Je prends du recul, je trouve le temps moins long, même si j'espère un signe de lui à longueur de journée. J'appréhende mieux le 16 mars, ça m'angoisse toujours beaucoup de le savoir sur une autre fille. Mais je me dis que pour l'instant, il ne s'est sans doute rien passer. J'arrête de regarder sur les réseaux sociaux, je laisse faire les choses, et on verra comment se passera la fin de mon SR dans 3 semaines.

Merci encore pour vos réponses, ça m'aide beaucoup. Je continue de vous tenir au courant.
#1298887
Lucie95 a écrit :
27 févr. 2019, 18:08
Je comprends aussi que ça puisse choquer. Mais on a eu un pacte un peu donnant-donnant : il pardonnait ma tromperie, je pardonnais son acte violent.
Sans revenir sur le "pardon" qui ne vous concerne que tous les deux, en effet, il ne faut pas que tu oublies par contre que tu ne l'as pas trompé puisque vous vous étiez mis d'accord pour vous donner le droit d'aller voir ailleurs (ce que tu écris dans ton premier message). Tu l'as fait, il était prévenu. S'il ne voulait pas, il fallait te le dire.

Lucie95 a écrit :ça m'angoisse toujours beaucoup de le savoir sur une autre fille.
Tu sais, il n'est peut-être pas dessus mais dessous...

Lucie95 a écrit :J'arrête de regarder sur les réseaux sociaux, je laisse faire les choses, et on verra comment se passera la fin de mon SR dans 3 semaines.
Bonne chose mais si le 16 mars tu ne te sens pas prête à "briser" ton SR, ne t'y oblige pas surtout.

Je ne peux m'empêcher de penser comme Numéro 7: pourquoi a-t-il fallu un catalyseur - cette nouvelle fille - pour faire volte-face de ton côté? Je crois aussi que tu es davantage dans l'habitude et la crainte de le perdre (car il représente un repère pour toi) que dans l'amour. La dépression est aujourd'hui trop présente chez toi pour te rendre véritablement compte de ce que tu ressens. Dans quelques temps tu y verras plus clair et il sera toujours temps d'agir.

Prends soin de toi surtout
Elieza ont aimé ça
#1298892
Bonjour Lucie.
Lucie95 a écrit :
27 févr. 2019, 18:08
Je comprends aussi que ça puisse choquer. Mais on a eu un pacte un peu donnant-donnant : il pardonnait ma tromperie, je pardonnais son acte violent.
Je suis du même avis que Carrie. Dans ton récit, tu expliques que vous vous étiez mis d'accord pour vous laisser un peu de liberté et le droit d'aller voir ailleurs. Il n'avait donc à mon sens rien à te pardonner, puisque vous aviez déjà conclu un pacte sur cette possibilité, à moins que ce ne fusse que des paroles en l'air.

Aussi, je ne crois pas qu'il soit aussi simple de dire que l'on pardonne, et de faire, de pardonner vraiment. On peut le vouloir très fort, sans pouvoir le faire. Et je ne crois pas que ce soit le genre d'acte que l'on puisse pardonner à chaud non plus, et avec autant de rapidité. D'autant que cela ressemble à un pardon conditionnel. Tu le pardonnes parce qu'il reste, parce qu'il est resté. Je ne suis pas sûre, si la fin de votre relation se confirme, que dans 6 mois, ou dans 1 an, tu ne sois pas prise d'une forme de rancœur vis-à-vis de ces violences physiques commises à ton encontre. Rien ne le justifie. Je ne peux pas imaginer que toutes les personnes "trompées" réagissent de la sorte. On aurait quasi toutes et tous fini par beigner, ou se faire beigner par quelqu'un dans nos histoires personnelles à ce compte. C'est inentendable, pour moi en tout cas. Je ne te juge pas toi Julie, mais cette violence clairement. Personne ne mérite ça, au nom de quelconque blessure affective que ce soit. Je me demande surtout pourquoi tu l'as accepté, et si tu penses l'avoir mérité. Et je ne peux que t'encourager à t'interroger à ce sujet, et sur tes failles en général, pour apprendre à mieux te protéger, et peut-être aussi mieux t'entourer.

Pardonne-moi si mes paroles te blessent, mais il y a quelque chose qui me chiffonne beaucoup, même si je peux comprendre dans quelle forme de dilemme tu te trouves. Ceci étant, je crois surtout que tu es jeune, et que tu mérites sûrement mieux qu'un homme qui lève la main sur toi s'il se trouve blessé. En vérité, la jeunesse n'a rien à voir avec ça ; personne ne mérite d'être frappé par son conjoint, point. Tant bien même cela fasse très mal que de se faire trahir (mais là encore, vous étiez supposés vous être mis au clair sur le fait de voir ailleurs), quand on aime quelqu'un, il ne me semble pas possible de réagir ainsi, de lui faire mal ainsi délibérément.

Enfin, je crois que le simple fait que tu mentionnes ce morceau de votre histoire indique que tu y accordes une importance particulière. Si tel n'était pas le cas, tu aurais sûrement passé cet épisode sous silence, et je me demande si quelque chose ne te "chiffonnerait" donc pas toi non plus à ce sujet, inconsciemment. Seule toi as la réponse. Mais il ne me semble pas anodin de l'avoir inclus, certes en tout petit et au milieu de nombreux autres éléments, dans ton récit.

Pardonne-moi encore si je te semble trop insister sur ce point, mais j'ai peine à ne pas essayer de t'encourager à réfléchir à cela.

Prends soin de toi.
#1298966
Merci beaucoup pour vos réponses.

Je vais mieux, avec le temps j'arrive à prendre du recul. Je ne sais pas si c'est une bonne idée de me remettre avec. Mais il y a des phases où il me manque terriblement. J'ai besoin d'être seule encore pour réfléchir.

Malgré tout, je continue d'espérer qu'il reviendra un jour. Je n'ai eu aucune nouvelle de lui, il a simplement mis un "j'aime" sur ma dernière photo Instagram.

Affaire à suivre...
#1298967
Lucie95 a écrit :
01 mars 2019, 21:37
Merci beaucoup pour vos réponses.

Je vais mieux, avec le temps j'arrive à prendre du recul. Je ne sais pas si c'est une bonne idée de me remettre avec. Mais il y a des phases où il me manque terriblement. J'ai besoin d'être seule encore pour réfléchir.

Malgré tout, je continue d'espérer qu'il reviendra un jour. Je n'ai eu aucune nouvelle de lui, il a simplement mis un "j'aime" sur ma dernière photo Instagram.

Affaire à suivre...
Bonsoir,

C'est un peu déprimant de lire des réponses aussi élaborées et pertinentes que celles de Patachou par exemple, et qu'il n'en ressorte que "ça" de ton coté.
C'est dans ces moments que tu te rends compte qu'en fait les gens viennent ici pour trouver une recette magique pour récupérer leur ex coute que coute, et que tout ce qui peut leur être dit c'est du vent. Déprimant, vraiment.
Rupture très douloureuse

Bonjour, Et tu as des questions ? C'est peut &[…]

dans la souffrance

Hier soir, je lai approché, lui ai pris la […]

Plus personne ne m'attire

A chaque problème sa solution, la beaut&eac[…]

Mon histoire

Ce soir je vais pas trop bien et je pense êt[…]

Encore un grand merci Myz pour ton message, je t'a[…]

Coucou Miu, merci pour ton message et ta douceur[…]

Mon histoire.

Ce soir je suis triste, mais je sens que j’a[…]

Comment l'oublier ?

Merci Agathe, je sais que tu as raison ! Parfois […]