Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1293122
Bonsoir,

6 mois... c'est peu. Il est donc normal que tu puisses avoir encore des questionnements, même si tu as compris que votre relation est terminée. Il faut donc te laisser du temps, un jour tu retrouveras foi en l'amour lorsque tu vivras une nouvelle relation. Continue de penser à tes projets, et peu à peu tu penseras de moins en moins à elle.

Je ne te conseille pas de la recontacter car tu es sur le bon chemin et je ne crains que ces contacts te fassent rechuter. Si tu n'as pas de nouvelles, c'est qu'elle n'a pas de regrets. À quoi bon ?
#1293297
Oui c'est sûr que 6 mois n'est rien à l'échelle d'une vie, mais ma notion du temps est un peu bouleversée depuis ce jour :')
Quand je pense à cet été où j'ai fais en sorte de m'occuper à fond pour me vider la tête, les 6 mois m'ont eu l'air très rapide, mais quand je repense à la rupture, elle m'a l'air si loin dans le temps.

J'espère, comme tu dis, retrouver foi en l'amour, et rencontrer quelqu'un qui m'aidera à ne plus penser de façon compulsive à mon ex, qu'elle devienne un bon souvenir caché dans un coin de ma tête :)
Je crains juste de me mettre des barrières et de garder plus de distance dans le futur avec une autre fille pour ne pas retomber de si haut...

Tu as raison sur le fait qu'elle n'as sans doute pas de regrets, d'ailleurs je suis assez frustré (et je l'envie pour ça) du fait qu'elle a pu passer à autre chose si facilement, logique me dira-t-on. ^^
Mais faut-il forcément des regrets de l'ex pour tenter une reconquête? (Je demande ça mais ça n'est pas dans mes priorités, je me pose juste la question).

Je m'abstiendrai de la recontacter pour le moment car c'est vrai que c'est probablement encore trop tôt pour moi, même si ce n'est pas l'envie qui manque :) et je m'en vais tenter de trouver le sommeil ! :roll:
#1293300
Bonjour,
Ça ne me semble pas une bonne idée de la recontacter, c'est trop tôt, tu es encore fragile.

Cet été je disais à ma psy : " je ne suis pas prête à rencontrer qqn d'autre , à me lancer dans une nouvelle histoire et je ne le serai pas avant de nombreux mois " , ce à quoi elle m'a répondu " mais clairement s'il revenait aujourd'hui vous recommenceriez avec lui pourtant" ( j'étais en boucle sur le thème "il me manque" )

Ça m'a bien fait mesurer tout le paradoxe . Et voir que si j'étais trop fragile pour commencer qqche chose avec qqn de " nouveau" , j'étais aussi trop fragile pour voir mon ex ( dans une optique de reconquête, mais même pour le voir tout court ). Que dans les 2 cas, il s'agirait de réparer une blessure de façon pas très saine.

Ce qui me fait dire, à te lire , que c'est trop tôt pour toi aussi ;)

( et tu dois en avoir ras le bol qu'on te le dise, mais du haut de ma seniorité :-Old je me l'autorise : tu as 23 ans ; tu as devant toi une vie qui va être pleine de richesse, de rebondissements, de rencontres et de bonnes surprises ; tu vas aimé et être aimé, et probablement de plusieurs personnes )
#1293309
Ce n'est pas une personne qui t'en fera balayer une autre, c'est toi-même et ta solitude, toi-même avec ton deuil bien mené que tu seras en capacité de retrouver foi en l'amour et donc en quelqu'un d'autre. Pour l'instant c'est trop tôt.

Quant à ton ex, regrets ou pas, visiblement rien ne la stimule assez pour qu'elle revienne sur son choix. Fie toi aux actes. Ne la contacte pas.
#1301650
Hello !

Plus d'un an s'est passé depuis ma rupture, je ne suis pas revenu ici depuis un petit bout de temps, car pour penser à autre chose, c'est pas ouf. :roll:

J'ai beaucoup travaillé sur moi depuis, que ça soit sur le deuil de mon ancienne relation, sur ma personnalité, ma confiance en moi, sur ma vision des choses et de l'amour. Mais je ne vis plus l'instant présent, je suis soit dans le passé et sa nostalgie, soit dans le futur par le stress de ce que je vais bien pouvoir devenir.

Car depuis plus d'un an aussi, j'ai disons un problème de type professionnel : je peine beaucoup à trouver un emploi. C'est quelque chose qui m'affecte pas mal dans ma vie de tout les jours, et que je trouve en partie responsable dans les causes de la rupture. Cela déteignait sur mon humeur et a créer une routine et un ennui dans le couple.
Peu avant la rupture, j'étais convaincu que le fait de trouver un travail aurait pu régler les problèmes, malheureusement je ne pensais pas que ça prendrais autant de temps, mais je suis toujours aussi convaincu que beaucoup de choses vont aller mieux dans ma vie le jour où je trouverais ce foutu job. :) (D'autant plus que j'habite chez mes parents depuis, donc je ne fais pas énormément de nouvelles rencontres.)

Mais je penses à elle pratiquement tout les jours à en pleurer parfois. Je n'oublierai jamais cette histoire je crois... Histoire qui pour moi a un gout de pas-fini-correctement, comme un très bon film que l'on arrêtais en plein milieu, sans conclusion, sans morale.
Cela fais quelque temps que j'hésite à lui écrire, bien que je n'ai pas de tomber comme une mauvaise nouvelle ou un mauvais souvenir, je ressens le besoin de lui dire certaines choses comme pour boucler l'histoire et pouvoir passer à autre chose.

Pourtant j'ai passé le plus dur, je n'ai toujours pas l'intention de récupérer mon ex, même si il devais se repasser quelque chose ça serait de façon totalement différente, je ne veux plus répéter mes erreurs, avec elle ou n'importe qui d'autre, je ne veux plus que quelqu'un prenne autant d'importance dans ma vie, au point d'en perdre mon sens des priorités. Quitte à passer pour un connard, je préfère continuer de garder cette barrière entre les filles et mes sentiments et me tenir loin de la dépendance affective, et si un jour je devais me remettre en couple avec quelqu'un, ça ne serait qu'après mures réflexions, en me sentant absolument prêt (soit, VRAIMENT pas de suite).

Finalement, Je suis vraiment heureux d'avoir eu cette expérience là et d'avoir vécu cet amour de jeunesse au maximum, en étant investi dedans à 100%, même si c'est peut être la dernière fois que ça se passe comme ça, et je repars me répéter en boucle la phrase qui m'as le plus aidé dernièrement, "Ne pleure pas car c'est fini, souris car c'est arrivé". :P
#1301729
J'ai bien l'impression oui... ça parait bête mais on dirait que je bloque toujours sur elle car je n'ai pas eu une seule nouvelle ni un seul signe de vie depuis 1 an, je voudrais m'assurer qu'elle n'a aucun regrets et qu'elle est bien comme elle est dans sa vie, juste pour me conforter dans le fait de la laisser partir (je ne sais pas si c'est très clair). D'un autre coté je me doute que c'est le cas car je n'ai pas eu de signes de vie justement, mais voilà j'en suis pas sûr et ça me bloque : "et si elle regrettais mais ne voulais plus me recontacter d'elle même pour ne plus me blesser?" ça et d'autres films que je peux me faire dans ma tête.

Donc voilà je sais pas trop ce que je fais, si je lui écrit ou pas, comment je devrais aborder la chose etc. :/
#1303076
Tu dois probablement avoir raison, j'aurais sans doute eu de ses nouvelles si ce n'était pas le cas. Mais ça m’énerve de rester accrocher à un espoir minime comme ça après tout ce temps, j'arrive pas à me la sortir de la tête alors qu'à coté j'essaie autre chose avec d'autres filles, mais je sais pas c'est fade, je retrouve pas ce ressenti que j'ai eu les premières fois où j'ai vu mon ex. Alors soit c'est que je ne retrouve plus chaussure à mon pied disont, où bien je me met des barrières à cause de tout ça en m’empêchant de m'accorder une autre histoire... :/
#1306951
Hello, je reviens un peu par ici en ce moment, ça commencait à faire pas mal de temps que je n'étais pas venu relire tout vos precieux conseils.

Comme je le disais dans mes précédents message, je songe beaucoup à envoyer une lettre ou un message a mon ex et maintenant j'aurais besoin de vos conseils techniques pour le contenu.
Je tiens quand même compte de tout vos avis, et j'ai pesé le pour et le contre de tout ça pendant un bon moment...

Je n'ai pas forcement pour objectif de la reconquérir, j'ai du mal a voir comment je pourrais on a chacuns nos vies depuis, et je ne sais même pas si j'arriverai à la revoir en vrai sans avoir la larme à l'oeil. Par contre je suis convaincu que lui envoyer une lettre peut m'aider à aller de l'avant en "vidant mon sac", comme si ça pouvait boucler l'histoire.

Mais je crains la réponse, limite je voudrais lui envoyer sans jamais plus en entendre parler, mais je sais pas trop j'appréhende beaucoup la chose. Et j'ai pas non plus envie de mal tomber sachant que depuis elle a du reconstruire sa vie etc...

Par contre je serai fixé et j'aurai vidé mon sac, mais ça pourrait aussi mener à quelque chose, éclaircir la situation, replonger dans des problèmes où l'inverse, et dans ce cas je regretterai beaucoup un jour de ne rien lui avoir envoyer.

C'est bête, je me prend trop la tête pour cette histoire vous me direz, et je ferai mieux de lever la tête pour me rendre compte de toutes les autres histoires possible...

Ma situation à changée depuis en plus, enfin un boulot une nouvelle ville de nouvelles têtes, un nouveau rythme de vie à mettre en place, enfin une sorte de nouveau départ après 1 an et demi où ma vie etait en pause.

Mais même avec tout ça je l'ai encore en tête, j'ai des petits signaux et des piqûres de rappel assez fréquemment, et j'avoue que dans le fond il doit toujours me rester un peu d'espoir pour être encore là dessus après tout ce temps, dans quelques mois on aura passer autant de temps ensemble que séparés.

A propos de cette lettre, je l'ai déjà pré-ecrite sur un mémo, je ne vais pas tout vous montrer car je trouve ça un peu trop privé, mais vous la décrire point par point dans les grandes lignes.

Concretement je voudrais eviter de lui envoyer un trop long pavé (contrairement à ce post désolé 😁) et je n'ai pas envie de m'y appitoyer du coup je voudrais rapidement y faire comprendre, sachant qu'on ne s'est pas donné signe de vie depuis la rupture, que je n'ai pas non plus rebondi desuite en l'oubliant direct et en passant à autre chose.

Je lui dis aussi que avec du recul elle a fait le bon choix car si quelque chose n'allait pas de son côté ça aurait poser problème à un moment ou un autre et je n'aurais jamais eu le courage de rompre moi.

Enfin je parle un peu du présent, je donne de mes nouvelles mon nouveau depart etc. De ce que ça m'as apporter de passer ces deux années avec elle

Je trouve que je parle beaucoup trop de moi dans cette lettre et ça fait un peu égoïste mais rappelons que je n'ai aucune nouvelle de sa vie depuis, mais j'ai quand même fais un paragraphe esperant que tout aille bien pour elle dans les projets qu'elle avait à l'époque, ou d'autres projets depuis, sans question ouverte pour ne pas qu'elle se sente obliger d'y répondre, ce n'est pas le but de départ.

Voilà, merci à ceux qui se sont infligés toute cette lecture, désolé encore je me suis emporté, je suis preneur de tout avis ou conseil à propos de cette lettre et de son contenu.
Bonne soirée.
#1306954
Bonjour Toenaw,

J’ai lu rapidement ton histoire, vu que je n’y ai pas participé à son début il y a presque 2 ans maintenant, il me manque peut-être quelques éléments (tu me diras si c’est le cas).
Pour ne pas qu'elle se sente obliger d'y répondre, ce n'est pas le but de départ.
Tout d’abord, on envoi jamais de courrier à son ex, sans raison.
On envoi jamais de courrier à son ex sans attendre de réponse.
On envoi jamais de courrier à son ex juste pour « Vider son sac » ou « Boucler son histoire ».
Ça c’est ce que l’on raconte aux autres et a soi même pour justifier cette décision qui n’a pas de sens surtout après tout ce temps.

Alors pour commencer, un peu de sincérité.
Qu’espère tu que ce courrier va provoquer chez ton ex ? Quels sentiments espères-tu qu’elle éprouve à la lecture de cette lettre ? Comment espères-tu qu’elle réagisse ? Quelle réponse souhaites-tu qu’elle te fasse ?

Car évidement même si tu t’en défends il s’agit très précisément de cela…
Ce courrier est destiné à provoquer chez elle une réaction. Si ce n’était pas le cas, tu ne craindrais pas « la réponse », tu ne nous livrerais pas tes craintes qu’elle ai pu refaire sa vie, ni l’espoir secret de la revoir un jour, et tu n’essayerai pas de nous persuader que tu as changé et que tu n’es plus le même homme, et que cette lettre n’attend aucune réponse, puisque si tel était le cas, tu ne l’enverrai tout simplement pas...

Bref, malgré le temps, malgré ta nouvelle vie, tu n’as pas encore fait le deuil de cette relation.
Je suis désolée pour toi de te voir encore si fragile 1,5 ans après la rupture, et de voir que malgré les mois passés, il te reste encore un très long chemin a parcourir.
Je ne sais que trop bien, qu’il peut être long de se remettre, combien l’on peut se mentir a soi même, et combien on peut être aveuglé et entêté.
Il va donc me falloir un peu plus d’arguments pour te convaincre que c’est une très mauvaise idée…

Voyons ce que tu veux lui écrire.
Sachant qu'on ne s'est pas donné signe de vie depuis la rupture, que je n'ai pas non plus rebondi de suite en l'oubliant direct et en passant à autre chose.
En quoi cela peut intéresser ton ex de savoir que tu n’es pas passé à autre chose rapidement après une rupture qui pour elle fait partie d'un passé lointain ?
En rien, sauf si tu espères qu’elle se dise « Oh il ne m’a pas oublié rapidement, il a souffert. J’ai compté dans sa vie ». Mais elle ne se dira pas ça vu qu'elle elle est passé à autre chose...
Je lui dis aussi que avec du recul elle a fait le bon choix car si quelque chose n'allait pas de son côté ça aurait poser problème à un moment ou un autre et je n'aurais jamais eu le courage de rompre moi.
Et donc, tu crois qu’elle ne le sais pas qu’elle a fait le bon choix, qu’elle a besoin qu’un ex qu’elle a pas vu depuis 1,5 ans le lui dise ? si elle a fait le bon choix, pourquoi lui écrire une lettre ?
Pour rien, sauf si tu espère qu’elle se dise « Whouah qu’est ce qu’il est mature, je suis impressionnée par sa capacité à se remettre en question, ouh là là c’est très séduisant ça… »
Mais elle ne se dira pas ça vu qu'elle elle est passé à autre chose, que votre histoire fait partie de son passé...
Enfin je parle un peu du présent, je donne de mes nouvelles mon nouveau départ. De ce que ça m'a apporté de passer ces deux années avec elle
En quoi ça peut l’intéresser elle ton nouveau départ ? Elle t’as demandé de tes nouvelles ? Est ce que toi tu appelle tes amis pour donner de tes nouvelles, ou bien pour en prendre d’eux ? En quoi ça peut l’intéresser de savoir ce qu’une histoire vieille de 1,5 ans, a apporté à son ex ?
En rien, sauf si tu espère qu’elle pense « c’est un homme nouveau, j’ai très envie de le revoir, vu qu’il a pris beaucoup de recul sur notre relation » . sauf qu'elle ne pensera pas ça, vu qu'elle elle est passée à autre chose, et que tu ne fais plus parti de sa vie.
Je trouve que je parle beaucoup trop de moi dans cette lettre et ça fait un peu égoïste mais rappelons que je n'ai aucune nouvelle de sa vie depuis, mais j'ai quand même fais un paragraphe esperant que tout aille bien pour elle dans les projets qu'elle avait à l'époque, ou d'autres projets depuis
.
Voilà en condensé le contenu de ta lettre :
« Regarde comme je suis un type bien, je ne suis pas passé à autre chose rapidement, tu as compté dans ma vie, regarde comme même si ça a été dur, aujourd’hui j’ai réussi a passer à autre chose. Tu vois je ne suis pas un désespéré, regarde comme je suis mature et comme je sais me remettre en question, et a quel point je mérite que tu retombe amoureuse de moi. Tu as vu à quel point je suis un homme nouveau, et a quel point j’ai pris du recul dans notre histoire. Et enfin regarde comme je ne te pose pas la seule question qui m’intéresse a savoir si tu es en couple et si tu as envie de me revoir ça prouve que mes intentions sont bonnes hein ?»

Alors effectivement, oui tu ne parle que de toi, puisque cette lettre est destiné à vendre à ton ex l’homme nouveau que tu penses être devenu, afin de provoquer une réaction positive de sa part à ton égard.
Sauf que si tu étais réellement cet homme nouveau, tu n’enverrais tout simplement pas de lettre…

Courage à toi, et je te prie de bien vouloir excuser l’âpreté de ma réponse (mais parfois on a besoin d’être un peu secoué).
ManuKanti, toenaw ont aimé ça
#1307002
Bonjour Allys, c'est exactement le type de réponse que je cherchais, qui secoue à la première lecture, mais pleine de bon sens.

Alors pour commencer c'est vrai, cette lettre n'est pas sans raison ni pour seulement prendre des nouvelles, et oui j'espère une réponse ou une reaction de sa part.
Qu'elle soit positive ou negative d'ailleurs.
Ce nouveau train de vie que je découvre, bien qu'il ne me fasse pas oublier tout ça, me donne l'impression pour la première fois d'aller de l'avant.

Si sa reaction à cette lettre était negative dans le sens ou elle est bien mieux comme ça ou qu'elle n'as plus d'intérêt pour moi, tant mieux pour elle je m'y fais dejà l'idée, et ça me confortera dans cette nouvelle direction.

Mais je n'arrête pas de penser a si sa reaction etait positive... Vous êtes beaucoup ici à m'avoir conseiller de ne plus la recontacter, c'est surement la meilleure chose à faire dans plein de circonstance, et pourtant je me dis : juste pour l'exemple imaginons qu'elle aussi ai racontée son histoire sur un autre forum et qu'on lui aurait conseiller de faire de même alors qu'elle aurait voulu me contacter, ça réduit juste à 0% nos chances de se revoir un jour même dans le cas où on l'aurait tout les deux voulus.

Bref je sais pas trop si mon exemple est clair, mais pour te donner un peu de contexte, elle m'a quitté par manque de sentiments amoureux, mais me disait qu'elle avait toujours beaucoup d'affection, elle etait super mal de rompre, à voulu prendre de mes nouvelles quelques semaines après, puis plus rien depuis.
Alors certes c'est sans doute par sympathie ou parcequ'elle voulait s'assurer que j'allais bien mais je ne pense pas qu'elle se foute totalement de ce que je deviens non plus :')

Enfait je me suis toujours arrangé pour avoir l'air le moins touché possible par la rupture, du soir même  ou j'ai retenu mon sang froid jusqu'à ce qu'elle quitte mon appart, aux longs message qui ont suivis pour s'expliquer dans lesquels j'essayais de rester le plus objectif possible, à essayer de me mettre a sa place, je lui ai dis que je comprenais et acceptais sa décision alors qu'en coulisse j'ai mis bien plus de temps à l'accepter. Lorsqu'elle a voulu reprendre de mes nouvelles les semaines suivantes je lui ai dis que tout allait bien alors que non. En gros vue de l'extérieur elle pourrait croire que cette separation m'allait finalement bien et que je l'ai totalement oublié depuis.

Ça répond au premier point de la lettre, je ne veux pas lui faire comprendre que "ça à été dur" et me passer en victime, mais juste m'assurer qu'elle ne se dise pas l'exact inverse ^^ (mais à quoi bon au final peut être m'aurait elle envoyé elle même un signe de vie si elle s'etait dit ça en ayant encore de l'intérêt pour moi.)

D'ailleurs vue de l'extérieur, quasi personne ne se douterai que je bloque toujours avec ça, je me renferme beaucoup à ce sujet et ce forum et le seul endroit où je l'exteriorise. C'est égoïste sans doute mais j'ai du mal a accepter qu'elle ne soit plus du tout dans ma vie (même rien qu'un tout petit peu), et j'en peux plus de ne plus avoir de ses nouvelles.
Disons que le plus gros problème auquel j'ai pu mettre le doigts dessus est qu'à l'époque j'accordais plus d'importance a ce qu'il se passait dans sa vie que dans la mienne et que je m'oubliais pas mal dans l'histoire.

Pour ta remarque sur le fait qu'elle ai fait le bon choix, vu comme ça oui ça à l'air bête de lui confirmer, même si elle y réfléchissait depuis presque un mois à ne pas avoir l'air bien, et même si je me suis ensuite imaginé toute sorte de scenario pour tenter de m'expliquer cette rupture.

Pour ta remarque sur le fait de donner de mes nouvelles aussi ça parait bête dit comme ça, il y a peu de chance qu'elle s'en soucie encore depuis le temps comme tu dis, c'est de vouloir de ses nouvelles qui me pousse à donner des miennes, et ça n'est que du détail dans le contenu de la lettre, ce paragraphe est optionnel en soit.

Je ne pense pas vouloir tant que ça lui prouver quoi que ça soit, si ce n'est juste donner l'image de quelqu'un qui ne se laisse pas abattre et ne pleurniche pas sur son sort.

Pour moi cette lettre c'est avant tout ce besoin que j'ai d'y voir un peu plus clair là dessus, de savoir si je peux laisser s'éteindre les derniers espoirs que j'ai en sachant que tout va bien dans nos vies respectives, ou bien d'être surpris et de voir où tout ça peut bien mener.

Dans tout les cas ce besoin de m'assurer de ne pas avoir de regrets.

J'espère t'avoir rapporter le plus de précision possible, je suis bien plus dans le doute maintenant vis à vis de cette lettre, si malgré mes précision tu me le déconseille toujours autant, peut être bien qu'il faudra que je m'y résigne.
Merci beaucoup en tout cas pour ta réponse
#1307007
Bonjour,

Oui parfois, ce que l’on vient chercher c’est un coup de pied au derrière pour se remettre les idées en place. C’est aussi ce que j’étais venue chercher il y a bien longtemps maintenant en arrivant sur ce forum, et heureusement des personnes ont été là pour m’ouvrir les yeux.

Malgré tout je n’ai pas toujours suivi les conseils, je me suis mangé des murs, et je suis revenu pleurer ici dire qu’ils/elles avaient raison. Tout simplement parce chacun fait son chemin a son rythme, et que l’on ne fait pas pousser une fleur en tirant sur sa tige.

Ainsi au bout du compte, tu feras bien ce que tu as envie de faire, puisqu’il s’agit de ta vie, et que tu en es le capitaine.
Ce nouveau train de vie que je découvre, bien qu'il ne me fasse pas oublier tout ça, me donne l'impression pour la première fois d'aller de l'avant
Justement aller de l’avant ce n’est pas aller chercher une ex dans le passé, c’est offrir le nouveau Toenaw au futur.
Aller de l’avant, c’est aller de l’avant, écrire une lettre à son ex qui nous as quitté depuis 1,5 ans, qui n’a jamais pris aucune nouvelles depuis tout ce temps, ce n’est pas aller de l’avant, c’est reculer.
Si sa reaction à cette lettre était negative dans le sens ou elle est bien mieux comme ça ou qu'elle n'as plus d'intérêt pour moi, tant mieux pour elle je m'y fais dejà l'idée, et ça me confortera dans cette nouvelle direction.
Sauf que sa réaction ne sera pas négative !
Au pire elle ne répondra même pas. Si elle n’en a rien à faire de toi, elle ne prendra même pas la peine de te répondre, justement parce qu’elle s’en fichera.
Moi perso un ex que j’ai quitté, et qui m’envoi une lettre comme ça 1,5 ans après, ça me ferait légèrement flipper en fait, je me dirais « Oh purée, il en est encore là… ». Et la dernière chose que je ferais c’est te répondre…
Et en cas de silence, tu feras quoi ?
Et bien je vais te le dire, tu t’'inquiètera pendant des jours, des semaines, des mois, attendant une réponse, et puis tu reviendras ici en disant « Peut-être je devrais lui envoyer une autre lettre, elle ne l’a peut être pas reçue… », tu cherchera des explications à sa non réponse, et si sur un forum on lui avait conseillé de ne pas répondre à cette lettre alors qu'elle en avait très envie?
Bref de beau instants de bonheur pour aller de l’avant en perspective !
Mais je n'arrête pas de penser a si sa reaction etait positive... Vous êtes beaucoup ici à m'avoir conseiller de ne plus la recontacter, c'est surement la meilleure chose à faire dans plein de circonstance, et pourtant je me dis : juste pour l'exemple imaginons qu'elle aussi ai racontée son histoire sur un autre forum et qu'on lui aurait conseiller de faire de même alors qu'elle aurait voulu me contacter, ça réduit juste à 0% nos chances de se revoir un jour même dans le cas où on l'aurait tout les deux voulus.
Alors, tient allons y, imaginons, elle rêve de te contacter, mais elle ne le fait pas (pour des raisons qui m’échappent totalement mais admettons), du coup ce serait quoi une réaction positive exactement ?

Quand aux conseils qu’elle aurait pu recevoir de gens sur un forum ou ailleurs…
Enfin Toenaw ! Tu vois bien que toi tu as envie de le faire et personne ici n’arrive à te convaincre que ce n’est pas l’idée du siècle, et toi tu penses que si elle elle en avait vraiment envie, il suffirait que des gens lui disent de ne pas le faire pour qu’elle les écoute ? Allons Toenaw, on est pas dans une comédie romantique !
Crois moi si elle avait autant envie de te recontacter, elle l’aurait fait, c’est une grande fille.
Bref je sais pas trop si mon exemple est clair, mais pour te donner un peu de contexte, elle m'a quitté par manque de sentiments amoureux, mais me disait qu'elle avait toujours beaucoup d'affection, elle etait super mal de rompre, à voulu prendre de mes nouvelles quelques semaines après, puis plus rien depuis.
Oui donc le bla bla habituel du discours de rupture…
"C'est pas toi c'est moi", "je ne t'oublierai jamais", "tu fera toujours parti de ma vie", "nous deux c'était fort", "Je suis désolé/e", et son flot de regrets et de larmes...
Celui que j’ai servi a toutes les sauces aux ex que j’ai quitté, et qui m'a été servi également (avec une petite préférence sur le "Je suis pas prêt/e a être en couple", des larmes plein les yeux avant que j'apprenne que cet ex se vautrait avec une autre fille depuis plusieurs semaines...)
Petite traduction :
Manque de sentiments amoureux = Je ne ressent plus d’amour pour toi
Je suis mal de rompre = J’aime pas être la méchante dans la vie, ça ternie quelque peu la belle image de moi, aussi ne m’en veux pas, et continue de me voir positivement s’il te plait.
J’ai beaucoup d’affection pour toi = Tu vois je suis une fille bien, même si je ne t'aime plus je suis pas une méchante, si je te dis que j'ai de l'affection pour toi tu vas pas me voir mal n'est-ce pas?
Prendre des nouvelles = Bon voilà, t’es pas mort, je peux aller vivre ma vie sereinement. Salut.
Alors certes c'est sans doute par sympathie ou parcequ'elle voulait s'assurer que j'allais bien mais je ne pense pas qu'elle se foute totalement de ce que je deviens non plus :')
Heu… En dehors de la simple curiosité, moi je me fou totalement de ce qu’on pu devenir mes ex que j’ai quitté…
Pour la simple raison, que en fait, si je les aient quitté et pas recontactés, c’est qu'ils ne compte pas dans ma vie et que je me fiche de ce qu'ils ont pu devenir, sinon je l’aurait fait, tu vois le principe du truc?
En gros vue de l'extérieur elle pourrait croire que cette separation m'allait finalement bien et que je l'ai totalement oublié depuis (…) je ne veux pas lui faire comprendre que "ça à été dur" et me passer en victime, mais juste m'assurer qu'elle ne se dise pas l'exact inverse ^^ .
Arff j'ai lu ça tellement souvent sur ce forum, c'est un marronnier de la rupture...
J’ai fait pareil quand mon mari m’a quitté, et j’ai eu la même peur ensuite.
Mais quelque soit la réaction lors de la rupture, ça ne change rien pour celui qui largue. Au mieux ça lui facilite la tache. Donc clairement si le fait que tu ailles bien, lui avait posé problème, elle t’aurais recontacté justement et pas l’inverse…
D'ailleurs vue de l'extérieur, quasi personne ne se douterai que je bloque toujours avec ça, je me renferme beaucoup à ce sujet et ce forum et le seul endroit où je l'exteriorise.
C’est un tort. Si tu ne confronte jamais ton ressenti à la réalité, tu transforme cela en mythe, et tu continue de te monter des films, ce que tu fais encore 1,5 ans plus tard. As-tu songé a aller consulter un psy pour t'aider à avancer maintenant que tu te sens mieux, et que tu as de nouvelles ressources?
j'ai du mal a accepter qu'elle ne soit plus du tout dans ma vie (même rien qu'un tout petit peu), et j'en peux plus de ne plus avoir de ses nouvelles.
Oui mais c’est ça la vie ! Tu crois que tous mes ex sont restés dans ma vie ? Même mon mari avec qui je suis restée mariée 15 ans n’y ai pas dans ma vie (sauf pour voir les enfants) alors…
C’est une ex, pas un membre de ta famille, par nature une fois que vous n’êtes plus ensemble chacun fait son chemin de son côté.
Je ne pense pas vouloir tant que ça lui prouver quoi que ça soit, si ce n'est juste donner l'image de quelqu'un qui ne se laisse pas abattre et ne pleurniche pas sur son sort.
Mais ça donne l’image inverse…
Si tu ne pleurnichais pas sur ton sort, tu n’enverrais pas de lettre ! C’est ça que tu n’entends pas.

Au bout du compte, c’est ta vie, et je ne peux pas réellement t’empêcher de l’envoyer cette lettre si tu en as envie, et que c’est plus important que tout.
Que tu l’envoie ou pas, ce sera TA décision, que tu prendra pour TOI parce que tu sera persuadé que c’est la meilleure chose à faire.

Bien à toi
#1307011
Salut toenaw,

J'ai lu ton topic qui part de loin, et ton histoire me touche parce que je vis exactement la même chose que toi (relation sérieuse sans dispute où j'étais très amoureux et où elle s'est tirée à cause d'une perte de sentiments au fil du temps).

Toutes tes questions je le comprends à 1000% parce que j'ai les mêmes en ce moment (bon ça fait que 3 mois de mon côté).

Je vais essayer de t'aider avec ce que j'arrive à comprendre au fur et à mesure. Je pense qu'il faut prendre conscience que tu as un grand rôle à jouer dans le deuil de ta relation. Je veux dire par là que ça demande de faire consciemment les efforts de ne pas sombrer dans les souvenirs nostalgiques.

Parce que finalement, quand un truc te rappel ton ex tu as 2 choix :

- Te laisser aller dans le souvenir, qui en + est idéalisé, et te dire que jamais tu ne revivras ça avec une autre personne etc etc... ton flux de pensées part en live et t'es détruit pour la journée

- Soit tu te dis consciemment "NON, j'arrête ces conneries", tu prends conscience que ton ex c'est 1 fille parmi des millions et tu fais confiance en l'avenir. Tu sais qu'il existe une nana quelque part qui n'attend que quelqu'un comme toi.

Parce que si ton ex a pris la décision de te quitter, c'est que quelque part elle n'a pas mesuré toute la richesse de ta personne (sinon elle serait restée). Elle n'a su accepter tes défauts et à préférer partir ailleurs plutôt que de chercher à évoluer avec toi. A partir de là c'est légitime de te demander si elle en valait vraiment la peine ? Et est-ce que tu veux vraiment une fille qui part dès que les choses sont + difficiles ?

Et puis ça fait 1,5 ans, elle a probablement eu d'autres relations depuis et ça crois moi vaut mieux pas savoir tu vas vivre ça comme une deuxième rupture (mon ex fait des déclarations d'amours publiques à son nouveau mec et ça fait mal).

Les autres rencontres fades que tu as fait, je te comprends aussi, et je pense simplement que c'est parce que tu n'as pas encore retrouver quelqu'un qui te correspond. Et le jour où ça arrivera, tu ne te poseras plus de questions parce que tu revivras les mêmes sentiments qu'avec ton ex, l'expérience en +.

Bon courage à toi !
#1307012
Bonjour, je souhaiterais revenir sur
- Te laisser aller dans le souvenir, qui en + est idéalisé, et te dire que jamais tu ne revivras ça avec une autre personne etc etc... ton flux de pensées part en live et t'es détruit pour la journée

- Soit tu te dis consciemment "NON, j'arrête ces conneries", tu prends conscience que ton ex c'est 1 fille parmi des millions et tu fais confiance en l'avenir. Tu sais qu'il existe une nana quelque part qui n'attend que quelqu'un comme toi.
Je dirais ni l'un ni l'autre, ou bien un mix des deux. Je m'explique. Se laisser aller à sa tristesse de manière passive je suis d'accord, ce n'est pas la bonne méthode pour s'en sortir. Mais il faut vivre cette période avec de la tristesse et des flux de pensées dans tous les sens. Il faut que ça pleure, il faut que ça tremble, que ça fasse mal, mais qu'on en ait conscience. Pour cela, on laisse aller sa pensée, sa douleur, mais au lieu d'en être acteur, on la regarde. On la ressent consciemment: ah là j'ai une boule dans le ventre. Ah là je ressens de la tristesse, j'ai une larme qui coule et je la regarde couler. Je suis fier de ressentir des émotions, même négatives, même douloureuses, parce qu'elles doivent s'exprimer. Parce que chaque ressenti est associé à une émotion, colère, peur, tristesse, et que chacune d'entre elle est associée à un phénomène inconscient: peur d'être abandonné, tristesse de ne plus exister aux yeux de quelqu'un. Et tout cela amène à un cheminement intérieur super profitable parce que c'est ça se construire, se reconstruire. Ce n'est pas se forcer à aller mieux, faire semblant d'être heureux, ou, pire, refouler ses émotions et ses pensées. Les émotions et les pensées refoulées, c'est une cocotte minute qui monte en pression et qui explose à un moment.
Alors on libère cette pression en regardant consciemment ce qui se joue dans notre tête et dans notre corps. Pour s'apaiser, se libérer.
NON, j'arrête ces conneries: si on veut, mais pas comme ça. Parce que d'abord ce ne sont pas des conneries, je ne suis pas con, je ne suis pas malade, je ne suis pas une sous merde. Je suis moi, et j'ai mal. Et j'ai le droit d'avoir mal. Par contre, oui j'arrête d'être passif et de subir ce que je traverse, en conscientisant ce qui se passe en moi. Ce que je ressens, cette tristesse, cette colère, ce n'est pas moi. Je ne suis pas ma peur, je ne suis pas ma tristesse. Elles sont là parce que ce moment les fait venir, et elles ont le droit d'être là, mais je ne suis pas ces émotions.
Ensuite viendra le temps des émotions positives, celles qui te feront voir tous les petits bonheurs de la vraie vie, un sourire, un regard. Et là oui tu prendras véritablement conscience que ton ex est un être humain différent de toi, comme les autres avec ses qualités et ses défauts, ses forces et ses faiblesses, et qu'elle est partie. Et oui parfois tu ressentiras cette tristesse par moments, sur un souvenir, mais cette tristesse n'aura plus de prise sur toi. Ce sera un petit passage pendant lequel tu te diras "ah tiens, je ressens de la tristesse, je la connais bien cette tristesse, je l'ai apprivoisée"....

Voilà, pardon si je suis un peu long, mais je crois que c'est important de ne pas forcer, et de laisser s'exprimer ce qui doit s'exprimer, c'est la voie pour faire la paix avec soi-même notamment lors d'une rupture.

Bon courage à toi !
Elieza ont aimé ça
#1307068
Rebonjour Allys, encore merci de bien vouloir m'aider à y voir plus clair.

Si je suis le capitaine de ma vie je dois pas être très efficace aux commandes en ce moment. C'est à nouveau une petite periode où je me remet à penser à elle et cette histoire de lettre, je sais pas quoi faire.

Si j'avais été déterminé à le faire je l'aurait probablement déjà fait sans passer par le forum, chaques fois que je suis revenu ici avec à nouveau l'envie de la contacter je me suis finalement retenu et n'en ai plus eu envie jusqu'à la fois suivante. Sauf que plus sa recommence plus je me prend la tête et plus je conforte dans l'idée que ça irai mieux avec cette lettre.

Enfait toute la partie que tu décris si je n'avais pas de réponse de sa part, c'est une possibilité très réaliste dans l'etat ou je suis actuellement, ça décrit même plutôt bien ce qu'il se passe déjà, je ne vais clairement pas de l'avant là maintenaient, je voulais dire que le nouveau cadre dans lequel je suis est un bien meilleur cadre pour aller de l'avant.

Si jamais j'envoie cette lettre, je voudrais plutôt essayer d'oublier tout ça directement après et de me focaliser sur d'autre choses. En esperant que dans ce cas je ne sois plus dans l'attente d'une réponse et qu'un jour de façon inattendu je sois peut être agréablement surpris, ou bien définitivement fixé.
Pas de réponse du tout serait egalement comme une reaction negative, je serai aussi fixé mais à partir de quand ça je ne sais pas, comme tu dis, des semaines des mois... c'est en parti ça qui me rebute, tout ce paragraphe j'espèrerai que ça se passe comme ça mais je n'en ai pas du tout la garantie.

Pour ce que j'imagine être une réaction positive, ça se complique, c'est là ou ça se transforme en tas de "et peut être que (*ajouter un des scénarios de comédie romantique que je me suis fais dans la tête*) ".

Elle m'avait dit par exemple qu'elle ne me recontacterai pas d'elle même pour ne pas "enfoncer le couteau dans la plaie", mais que je pouvais lui envoyer des messages si je sentais que j'avais besoin." Surement encore une formule de politesse servie à toute les sauce comme les autres (difficile à cerner du haut de mon expérience de premiere rupture ^^) mais voila :
-> "et peut être que elle se retient pour ça depuis tout ce temps, et que moi je me retiens aussi en me disant par fierté que si y en a un qui dois recontacter l'autre, c'est l'autre mais pas moi"
Bref là j'exagère un peu , mais tout se base sur cet espoir de vouloir revoir une ex que j'ai encore du mal a descendre de son piédestal.

Concrètement si sa reaction était positive : à quoi bon on est plus dans la même ville, les chances de se croiser au hasard restent très faible, et je ne quitterai pas tout ce qui commence pour moi ici sans vrai raison valable ( et il en est de même pour elle ) C'est pour ça que je disais ne pas avoir d'objectif précis en envoyant cette lettre, si ce n'est au minimum du minimum de rester en bon termes.

C'est peut être pas terrible de vouloir repointer son nez dans la vie de l'autre sans objectif derrière, mais est-ce que c'est si irréaliste de vouloir passer en autre chose tout en sachant que si un jour on en venait à se recroiser par hasard peut être dans des années , ça pourrait peu être déboucher sur une nouvelle histoire, plutôt que d'essayer de l'oublier radicalement? (Les retournements de situation ça existe vraiment que dans les films? :/ )
( qu'est ce que j'ai vraiment à y perdre au final ?)

Désolé si j'ai l'air obstiné dans mes raisonnements, ou si au contraire ils semblent contradictoires .
#1307070
Toenaw,

Ce forum est l’un des plus actifs en terme d’entraide auquel j’ai participé. Il m’a été d’un grand secours, j’ai même pu nouer quelques amitiés IRL grâce à lui.
Si je suis le capitaine de ma vie je dois pas être très efficace aux commandes en ce moment. C'est à nouveau une petite période où je me remet à penser à elle et cette histoire de lettre, je sais pas quoi faire.
Parce que pour l’instant, tu ne te fais pas assez confiance pour assurer tes quarts (temps de commande, manœuvre, entretien, veille et sécurité d’un bateau). Alors tu as délégué cette tache à un lieutenant. Mais tu as mal choisi cet officier, et comme tu ne te fais pas confiance, tu le laisse remettre en cause systématiquement tes ordres.
Si j'avais été déterminé à le faire je l'aurait probablement déjà fait sans passer par le forum , chaques fois que je suis revenu ici avec à nouveau l'envie de la contacter je me suis finalement retenu et n'en ai plus eu envie jusqu'à la fois suivante. Sauf que plus sa recommence plus je me prend la tête et plus je conforte dans l'idée que ça irai mieux avec cette lettre
Probablement. Et je crois que tu sais au fond de toi qu’envoyer cette lettre ce n’est pas la meilleure chose à faire, sinon tu l’aurais fait depuis longtemps.

La dépendance affective est comme toutes les addictions, elle met en œuvre les même mécanismes psychologiques de répétition et de dépendance.
Le fait d’entretenir ponctuellement l’illusion de retrouvailles possibles par l’envoi de cette lettre, active le système de récompense de ton cerveau (le cerveau qui est une machine à apprendre est programmé pour répéter les actions qui l'ont amené à la récompense).
Lorsqu’un comportement apporte un bien être, la dopamine augmente, et le cerveau enregistre que ce comportement « fait du bien ». Ainsi lorsque tu laisses ton film se dérouler, avec son happy end, tu soulages ton angoisse. Et lorsque ton cerveau rationnel, te rappel la réalité, l’angoisse revient. Il te faut entretenir alors une illusion de plus en plus forte, être de plus en plus près de le faire pour obtenir la même satisfaction.
je voulais dire que le nouveau cadre dans lequel je suis est un bien meilleur cadre pour aller de l'avant
C’est ce que j’avais compris et c’est pour cela que je te proposais de te faire aider par un psy. D’abord parce que je pense que tout le monde aurait à gagner à en apprendre sur soi, ensuite parce que s’en sortir seul est très difficile, et enfin justement parce que l’environnement est plus favorable (tes ressources psychologiques pourront être dirigées vers ta guérison, au lieu de s’éparpiller vers la résolution des autres problèmes).
Si jamais j'envoie cette lettre, je voudrais plutôt essayer d'oublier tout ça directement après et de me focaliser sur d'autre choses
Certes, sauf que c’est peu probable que ce soit ce qui se passe.
C’est un peu comme ci tu me disais :
« Je suis au régime. Régulièrement je change le chemin de retour de mon boulot pour passer devant cette pâtisserie réputée. Et je reste devant la vitrine, à regarder les gâteaux, tartes, et autres viennoiseries, en imaginant comme ce serait bon de croquer dedans. Les dernières fois je suis entré dans la pâtisserie, j’ai sortis mon argent, et à la dernière minute je suis sorti. Mais j’ai de plus en plus envie de craquer, et je crois que si j’achetais tout ce qui me faisais envie, et que je le mangeais alors je me sentirais mieux… ». Sauf que non. Non seulement tu éprouverais une grande culpabilité. A peine la dernière bouchée avalée, l’envie de sucré reviendrait plus forte, et il est probable que tu abandonnerais ton régime… (sachant que le sucre est une substance addictive)
En espérant que dans ce cas je ne sois plus dans l'attente d'une réponse et qu'un jour de façon inattendu je sois peut être agréablement surpris, ou bien définitivement fixé.
Pas de réponse du tout serait également comme une réaction négative, je serai aussi fixé mais à partir de quand ça je ne sais pas, comme tu dis, des semaines des mois...
C’est ça le problème, combien de temps ? Laisser sa porte ouverte c’est ne plus pouvoir quitter sa maison…

Tu sais j’ai l’air comme ça, bien, sûre de moi, mais j’ai été une serpillère pathétique prête à tout pour récupérer mon ex quand je suis arrivée ici. J’ai mis des années à me remettre de cette rupture là (la relation n’a pourtant durée que 7 mois à tout casser).
Je n’ai réussi à me détacher réellement que cette année, soit 5 ans plus tard. Et si j’ai mis autant de temps à m’en remettre, c’est aussi parce que j’ai entretenu l’illusion lointaine d’un happy end, un jour. Oh j’ai rencontré d’autres hommes pendant ce temps, et j’ai même voulu me persuader que j’en avais plus rien à faire de lui, mais c’était faux.
Du coup cet ex, a fait des aller retour dans ma vie, au gré de sa propre vie amoureuse. Quand il rompait il revenait me chercher, me promettait ce happy end auquel j’aspirais (sans toutefois rendre officielle notre relation), ça durait 3 semaines, 3 mois, puis il me quittait et j’apprenais qu’il avait rencontré une autre femme. Il restait avec, 3 mois, 6 mois, 1 an, pendant lesquels il me donnait régulièrement des nouvelles. Parfois même il trompait sa chérie du moment avec moi. Et a chaque fois, ce stupide espoir me faisait replonger, à chaque fois. Oh j’ai bien fait mine de résister, j’ai bien dit non (sans aucune conviction), mais au fond j’avais envie de croire que cette fois c’était la bonne. Et tout ça n’a été possible que parce que je suis restée en contact avec lui, que j’ai donc laissé la porte ouverte, que je n’ai pas voulu mettre le mot fin à notre histoire. Il ne s’est arrêté que quand j’ai accepté, enfin, de mettre un point final, en l’envoyant balader proprement une bonne fois pour toutes (ce qui n’était jamais arrivé), et j’ai enfin refermé cette porte.
Elle m'avait dit par exemple qu'elle ne me recontacterai pas d'elle même pour ne pas "enfoncer le couteau dans la plaie", mais que je pouvais lui envoyer des messages si je sentais que j'avais besoin." Surement encore une formule de politesse servie à toute les sauce comme les autres
Oui, très probablement. Je l’ai moi-même utilisée, en espérant d’ailleurs que le gars ne me contacterai pas, car je n’avais pas envie d’entendre son chagrin, d’avoir à le consoler, ce qu’il a fait (ne pas me contacter), et c’était parfait.
On peut être lâche quand on quitte, et souvent ce qu’on essaye de préserver ce n’est pas l’autre, mais soi même et donc l’image que l’autre à de nous. Les phrases de ruptures sont autant de « Ne me déteste pas pour le mal que je te fait », les propositions de rester amis, de rester en contact, de l’appeler si la personne quittée se sent triste, ne sont qu’une tentative d’alléger la culpabilité de la personne qui quitte d’être le/la méchant/e de l’histoire, et les larmes… Les larmes ne sont souvent versées que parce que le largueur pleure sur lui-même (sincèrement), et essaye (inconsciemment hein), d’attendrir le largué. (C’est comme ça qu’on se retrouve à consoler celui/celle qui vient de vous dire qu’il vous a trompé, et qu’on le laisse partir chez le/la next en lui souhaitant bonne nuit…)

C'est peut être pas terrible de vouloir repointer son nez dans la vie de l'autre sans objectif derrière, mais est-ce que c'est si irréaliste de vouloir passer en autre chose tout en sachant que si un jour on en venait à se recroiser par hasard peut être dans des années , ça pourrait peu être déboucher sur une nouvelle histoire, plutôt que d'essayer de l'oublier radicalement?
A nouveau je vais te raconter un tout petit bout de ma vie.
J’ai eu une aventure avec un homme marié (de 15 ans mon ainé), quand j’étais très jeune (19 ans).
J’étais folle amoureuse de lui, il me disait être fou de moi, qu’il allait tout plaquer et vivre avec moi, qu’il fallait que je lui laisse du temps. Ca a duré 1 an. Et puis sa femme l’a appris, (un truc stupide comme dans les films, un mot doux de moi dans sa poche, la lessive et paf le chien).
Quand elle l’a appris, il a fait marche arrière. Il a rompu avec moi en me disant qu’il faisait la pire connerie de sa vie, et il a déménagé avec elle loin, très loin.
J’ai cru mourir de chagrin. Et nous ne nous sommes plus jamais parlés pendant de longues années. Peu de temps après cette rupture j’ai rencontré celui qui allait devenir mon mari, dont je suis séparée depuis quelques années, après 15 ans de mariage.
Au moment de la séparation avec mon ex mari, je me suis retrouvée dans la région de cet ex pour un déplacement professionnel, et du coup j’ai pensé à lui : Où en était t’il ? Etait t’il toujours marié ? Sa fille devait être grande maintenant, pensait t’il à moi ? C’était assez stupide, il m’avait probablement oublié… Mais ça me turlupinait.
Je te passe de comment j’ai réussi a obtenir son adresse mail professionnelle (chose qui n’existait pas quand nous étions ensemble), et je lui ai envoyé un message (que j’ai écris, réécris, ré-éécris...), j’ai mis au moins 15 jours..
Bref je lui disais en gros que passer dans sa région m’avait fait penser à lui, et lui ai demandé ce qu’il devenait ? (neutre)
Il m’a répondu, 3 jours plus tard. Il me disait qu’il était ravi d’avoir de mes nouvelles qu’il m’avait jamais oublié, qu’il ne savait pas comment me joindre, qu’il ne l’aurait de toute façon pas fait parce qu’il se disait que jamais plus je ne voudrais lui parler, que ça avait été un déchirement de me quitter, qu’il m’avait cherché sur FB (mais je n’y étais pas).
Et mon cœur s’est emballé dans ma poitrine.
S’en est suivit alors un échange au rythme de 1 mail par semaine, ou on se racontai ce qui s’est passé pendant les 15 dernières années. Il apprend que je me suis mariée, eu des enfants, ai divorcé, j’apprend que sa fille passe son bac, qu’il n’a pas eu d’autres enfants, a changé de travail, on échange des photos, "t’as pas changé, toi non plus…"
Et puis, au bout de 1 mois, il fini par me dire, qu’il a encore des sentiments pour moi, que depuis tout ce temps ça ne s’est jamais éteint et que chaque jour de sa vie il regrettait sa décision…
Et là tu te dis « youhouhouhou, ça sent le happy end » comme dans les films.
Oui hein ?… Moi aussi je me suis dit ça… Mais non en fait !
Je lui donne mon numéro de téléphone et lui propose d’échanger par SMS. Il me dit oui, mais ne m’écrit pas. Pas grave, nous échangeons alors des mots d’amour enflammés tous les jours (sauf le week-end) par mail, pendant quinze jours. Je lui propose alors de nous revoir, de faire le voyage jusque dans sa région, je suis dans une totale euphorie.
Et là, il me dit que ce n’est pas possible… Qu’il en a bavé pendant 10 ans pour redonner confiance à sa femme, que là il est heureux en couple avec elle, et qu’il n’a aucune intention de la quitter, et que nos échanges par mail seront la seule chose qu’il pourra me donner.
Bam ! Tu l’a pas vu arriver le mur hein ? j’ai eu l’impression d’être quitté une seconde fois.
Voilà, après ça nos échanges ce sont espacés, j’ai rencontré quelqu’un, j’ai cesser de lui écrire, et il ne m’a plus non plus écrit. Fin de la fête. Durée du festival 2 mois. Aujourd’hui je n’ai plus aucune nouvelles. Ça ne m'a rien apporté, ça m'a fait souffrir , ça a abîmé encore plus mon estime de moi et ça m'a poussé dans les bras de l'autre ex dont je t'ai parlé plus haut...
Les retournements de situation ça existe vraiment que dans les films?
Oui, les positives qui mènent au happy end.
Les comédies romantiques c’est à peu près aussi plausible que le seigneur des anneaux.
Dans une comédie romantique, le scénario est immuable, le couple n’a rien en commun (voir se déteste au départ), la rencontre se fait par hasard, ils affrontent un paquet d'obstacles destinés à empêcher leur amour, tous plus farfelus les uns que les autres (il doit prendre un avion dans l’heure pour un nouveau job à New-york, elle doit se marier, elle va mourir, il est poursuivi par la pègre, le FBI, son ex maléfique et manipulatrice qui n’a qu’un seul but lui pourrir l’existence tente de le récupérer, ils communiquent par mail, et se croisent sans savoir qui ils sont, ils ont décidés de n'être que des plan Q, ou de ne pas s'enager…), mais l’amour est plus fort que tout, alors ces obstacles sont surmontés (dans les 10 dernières minutes généralement (elle court à l’aéroport et l’empêche de prendre son avion, il arrive juste avant la phrase « si quelqu’un s’oppose à ce mariage… », il la délivre des méchants, elle tue son ex manipulatrice, il découvrent leur véritable identité, ils changent totalement leur personnalité de base… et paf ! Ils ont droit au bonheur éternel…
Dans les film, il faut qu’il se passe quelque chose, 2h d’amour parfait c’est ennuyeux pour le spectateur, donc évidement qu’il y a des retournements de situation. Dans la vie on a pas de public a satisfaire ou a faire rêver...
qu'est ce que j'ai vraiment à y perdre au final ?
Du temps, de l’énergie, de l’amour propre…
#1307075
Allys,
Juste une petite parenthèse (j'adore ce que tu as écrit, merci) :
Et a chaque fois, ce stupide espoir me faisait replonger, à chaque fois. Oh j’ai bien fait mine de résister, j’ai bien dit non (sans aucune conviction), mais au fond j’avais envie de croire que cette fois c’était la bonne. Et tout ça n’a été possible que parce que je suis restée en contact avec lui, que j’ai donc laissé la porte ouverte, que je n’ai pas voulu mettre le mot fin à notre histoire. Il ne s’est arrêté que quand j’ai accepté, enfin, de mettre un point final, en l’envoyant balader proprement une bonne fois pour toutes (ce qui n’était jamais arrivé), et j’ai enfin refermé cette porte.
Je vis un peu la même chose (un message de relance tous les 10 jours, car oui, moi j'ai des projets et elle fait semblant de s'y intéresser) mais sa réaction m'intéresse... Comment a-t-il réagit lorsque tu as mis un point final? Je pense avoir une idée de comment toi tu l'as vécu, mais lui, ça m'intéresse franchement... (continué à relancer? harcèlement, colère ou il a simplement décroché?). Je demande ça car c'est une femme fragile (psycho) et je n'ai pas envie de la plonger encore plus profond qu'elle ne l'est.
#1307076
MikeOne a écrit :
23 oct. 2019, 08:48
Allys,
Juste une petite parenthèse (j'adore ce que tu as écrit, merci) :
Et a chaque fois, ce stupide espoir me faisait replonger, à chaque fois. Oh j’ai bien fait mine de résister, j’ai bien dit non (sans aucune conviction), mais au fond j’avais envie de croire que cette fois c’était la bonne. Et tout ça n’a été possible que parce que je suis restée en contact avec lui, que j’ai donc laissé la porte ouverte, que je n’ai pas voulu mettre le mot fin à notre histoire. Il ne s’est arrêté que quand j’ai accepté, enfin, de mettre un point final, en l’envoyant balader proprement une bonne fois pour toutes (ce qui n’était jamais arrivé), et j’ai enfin refermé cette porte.
Je vis un peu la même chose (un message de relance tous les 10 jours, car oui, moi j'ai des projets et elle fait semblant de s'y intéresser) mais sa réaction m'intéresse... Comment a-t-il réagit lorsque tu as mis un point final? Je pense avoir une idée de comment toi tu l'as vécu, mais lui, ça m'intéresse franchement... (continué à relancer? harcèlement, colère ou il a simplement décroché?). Je demande ça car c'est une femme fragile (psycho) et je n'ai pas envie de la plonger encore plus profond qu'elle ne l'est.
Je te répond en MP afin de ne pas polluer le post de notre ami toenaw
MikeOne ont aimé ça
#1307126
Merci Kabu et Etpourtant pour vos messages.

Par rapport aux deux choix: se laisser rattraper par ces pensées négatives, et se dire non et vouloir passer à autre chose, c'est exactement les deux états par lesquels je passe dans les hauts et les bas d'après rupture. J'alterne entre les deux, un coup j'arrive à relativiser tout ça et a me préoccuper d'autres choses, mais le coup suivant je ressombre au moindre rappel sans arriver à me dire "Non".

Se dire qu'elle a tout abandonner aux premiers problèmes, qu'elle n'as pas réaliser la valeur de ma personne comme tu dis, c'est vrai que ça fonctionne, y a enormement de raison qui pourrait me pousser à la détester, et ça serait efficace pour l'oublier, mais je n'ai pas envie de la détester, je voudrais rester en bon termes, comme tu peux imaginer si toi aussi tu a vecu une histoire "parfaite" sans dispute du debut à la fin.
Je peux pas vraiment la detester pour ça car dans le fond elle n'as rien fais de mal, et la rupture est un choix qui dois se respecter malheureusement.

Je pense aussi que je n'ai pas encore trouver la personne qui me correspond, et que ça me rend distant envers ces autres personnes, mais je ne veux pas la chercher, plutôt tomber dessus un jour sans m'y attendre alors qu'une vie de couple etait devenu le dernier truc auquel je pensais.
(Mais oui j'espère que ça arrivera :) )

Par rapport à la precision de Etpourtant, je suis assez d'accord, ton raisonnement tient la route ya pas de doutes, mais comment faire la difference entre le fait d'être passif ou non dans ses emotions negatives?

Mais sinon, oui, je remarque quand même qu'a chaques fois que je me replonge dans cette histoire, que je réfléchi à ce que je devrais écrire à mon ex, de si je dois lui envoyer la lettre ou non, que je lis toute vos reponses ici sur le forum, ben ça ne me fais pas forcement du bien, mais je sens que mon train de pensée évolue, que je prend du recul et differents points de vue la dessus, que je fais du travail d'auto-annalyse etc. Au final ça fait avancer c'est sûr. C'est ce que j'ai compris de ton message, tu me diras si tu pensais a ce genre de choses ou pas.

Mike do, bonjour, Je lis que tu es dans une si[…]

je pense lui envoyer ton exemple de SMS car je […]

Toute nouvelle ici.

C'est trop dur "d être considér&[…]

Et surtout, je suis personne pour lui exiger quo[…]

D’après toi quel est mon ressentit […]

Bonjour james, Finalement rien de neuf. Tu es gen[…]

Témoignagne

Bonjour à tous! Récemment, je me su[…]

La sensation de vide, tu vas la garder un moment. […]