Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Votre avis et vos expériences sur ce qu'il ne faut absolument pas faire pour récupérer son ex
par Vince69
#1281940
Bonjour,

Je vous écris pour recueillir vos avis sur mon histoire et mon attitude post rupture. A une exception près, j’étais initialement le largueur… Je vous remercie par avance pour votre aide.

L’année dernière, j’ai eu une relation très courte (environ 2 semaines) avec une fille très sensible, dénuée de confiance en elle mais toutefois adorable et amusante.
Je lui ai offert un inoubliable début de relation, elle est tombé semble-t-il très vite amoureuse car elle avait une immense soif d'aimer et de l'être. Mais certaines de ses paroles et attitudes (notamment sa jalousie car elle m'a demandé dès les premiers jours à quotidiennement vérifier mon portable) m’ont décidé à rompre brutalement, pour mon bien et aussi pour le sien (du moins je le croyais). J’avais tellement eu peur de revivre une relation fusionnelle et destructrice que je l’ai quitté du jour au lendemain en lui expliquant le pourquoi du comment. Malgré tout, j’avais tout de même un petit regret.

Elle l’a mal pris mais n’a jamais tenté de me recontacter ni de me harceler (par fierté ?).
Elle a seulement profité d’un de mes sms amicaux quelques semaines plus tard pour tenter de me convaincre (en m'assurant d'ailleurs ne pas vouloir me convaincre ;) ). Je suis resté sur ma position car j’estimais qu’il n’y avait pas d’avenir entre nous, tout en répondant présent à ses questions et en l’encourageant à aller de l'avant. Jamais je n’ai fermé la porte au cas où elle se sentirait mal et aurait besoin d’en parler car je sait ô combien une rupture est difficile pour le/a largué(e). J’ai continué à vivre ma vie de mon côté sans me soucier d’elle mis à part encore deux ou trois sms pour m'assurer qu'elle remontait la pente.

3 mois plus tard, j’ai commencé à fortement regretter. Je l’ai recontacté et j’ai négocié non sans mal une rencontre. Quand l’on s’est rencontré, elle avait physiquement changé et m’a fait comprendre que la rupture l’avait énormément fait souffrir, que je n’étais qu’un connard qui avait voulu profiter d’elle; que de toute façon j'avais collectionné les filles avant elle et que je ne changerai jamais...Notre rendez-vous à donc dégénéré, car même si elle avait très envie de mon retour ce soir-là, elle avait accumulé bien trop de rancœur contre moi, m'avait cataloguer, et sa fierté l’empêchait me semble-t-il d’accepter un retour si facile. On est donc repartit chacun de notre côté, en colère et très déçus.

Un mois plus tard, j’ai tenté un nouvel essai, infructueux. Elle m'a assuré qu’elle ne reviendrait pas, qu’elle ne comprenait pas pourquoi je l’a forçait à me répondre car ça lui faisait du mal de me parler et qu’elle devait se protéger de moi.
A ce moment-là, j’ai jeté l’éponge et suis entré en relation avec une autre fille, croyant à tort que cette dernière était celle qu’il me fallait et que je serais heureux.

Coup du sort, j'ai recontacté mon ex quelques temps plus tard pour lui déclarer que j'étais en relation mais que c’est elle que j’aimais. Elle m'a répondu d’être sérieux avec l’autre fille. Et là, je ne sais pas ce qui m'a traversé l'esprit: je lui dis qu’en fait c’est déjà terminé (sic) et que j'espérais son retour. J'ai fini par, semble-t-il, commencer à la convaincre !

J'ai donc décidé de rompre avec ma copine du moment mais j’avais tellement peur de lui faire mal à elle aussi que j'ai décidé d’attendre un petit peu. Le lendemain même, j’ai accepté une ultime sortie avec elle, main dans la main…la sortie de trop car j'ai croisé mon ex sur le chemin…

Game Over ! A ce moment-là, mon ex a dû imploser et valider toutes ses thèses sur le fait que je n’étais qu’un sale connard ! J'ai tenté de la contacter dès le lendemain pour m’expliquer mais je n’aurai plus jamais de réponse de sa part.

A partir de là commence mon calvaire, nous sommes aux alentours du 10 décembre.

Face à son silence, je lui envoie un « dernier » message sur FB où je l’informe que j’ai déjà effacé son adresse mail et son numéro de téléphone pour ne pas la déranger, que je m’excuse de l’avoir profondément blessé, mais que je l’aime de plus en plus et que j’ai envie de la rendre heureuse. Je lui demande de me contacter au cas où elle m’aimerait encore un peu, sinon encore désolé pour tout ce gâchis et au revoir (snif, petit cœur brisé).

Je passe en SR durant 35 jours (et oui, je compte) puis je tente une reprise de contact toujours sur FB. Un « Salut, ça va ? » qui n’aura aucune réponse. Deux ou trois jours plus tard, je panique et lui envoie une demande d’amitié ainsi que deux longs messages bien pitoyables où je lui déclare qu’elle me manque et que je l’aime plus de tout, que je suis prêt à faire tous les efforts possibles et imaginable, énumère tout ce que l’on pourrait faire une fois ensemble, lui parle de mon passé où l'on m'a blessé et que c’est grâce à elle que j’ai appris à aimer de nouveau…bref la totale ! Tout ce qu’il ne faut pas faire !

Réponse ? Elle me bloque purement et simplement. Je me prend un claque, mon cœur aussi.

Je décide de prendre du recul mais une amie se propose de lui envoyer 17 jours plus tard un petit message où elle lui dit qu’elle l’a comprend et lui demande si il y a un moyen de renouer contact avec moi. Elle n’aura pas plus de réponse que moi.

S’écoule encore 24 jours où je décide finalement de la contacter sur son Instagram que je viens de dénicher (quelle plaie ces réseaux sociaux !). J’y découvre, très surpris, qu’elle a déménagé dans une autre ville dès janvier, peut-être pour oublier tous ses mauvais souvenirs, car elle a tout de même passé plus de la moitié de l’année précédente à souffrir par ma faute. Elle semble avoir rencontré de nouveaux amis et avoir de nouvelles activités. Au fond de moi, je suis content pour elle quand je l'aperçoit souriante sur ses photos. Elle mérite d'être heureuse avec ou sans moi cette fille.

Je lui envoi un bonjour, que je ne la force pas à me répondre et que je veux seulement lui faire partager une série que j’appréciais plus jeune car l’un des personnages lui ressemble énormément; qu’elle trouverait les épisodes sur internet et voilà, à bientôt peut-être.
Pas de réponse, je suis triste.

5 jours plus tard, je pète mon plomb et lui demande de me bloquer ici aussi car je pense tous les jours à elle, que je ne peux m’empêcher de regarder ses photos, que ça me fait du mal et qu’en plus je n’arrête pas de la déranger avec mes messages --! .

Toujours ce silence et aucun blocage de sa part. Puis dès le lendemain, elle publie une vidéo d’elle jouant du ukulélé et entonnant « All about that bass » de Meghan Trainor. Je me dis au départ qu’il s’agit de sa vengeance mais finalement que j’interprète et qu’elle est peut-être seulement amoureuse d’un gars et puis voilà tout, je n'existe plus, c'est la vie dans toute sa beauté...

3 jours plus tard, je me suis convaincu que je suis un vrai connard alors je lui envoi « je suis un connard ! J’ai brisé ton cœur 3 fois et maintenant c’est moi qui pleure car je t’aime enfin. T’as raison de me détester, je ne pense pas qu’un plus gros connard existe dans ce monde. Je ne te dérangerai plus. Bye ».

Je prends de nouveau du recul, 39 jours de SR s’écoulent, durant lesquels je pars en road trip pour me changer les idées. Pendant ce temps, elle publie parfois des photos d’elle (à la fête foraine, dans ses nouveaux atours après une journée shopping, puis chantant pour un concert dans un parc avec un guitariste).

Puis jeudi dernier je décidé de l’a recontacter encore une fois de manière amicale : « Salut ** ! Je suis passé un côté d’un lieu qui m’a fait penser à toi le weekend dernier. Du coup j’ai eu envie de prendre de tes nouvelles, comment ça va ? p.s : belle voix et joli chapeau ;) » (Merci Antoine) Le silence encore et toujours.

Alors hier je lui lance que oui je lui ai menti en décembre sur le fait que je n’avais pas encore quitté la seconde fille mais que c’était parce que j’avais peur qu’elle coupe le contact avec moi si elle l’avait su et aussi parce que j’attendais un peu pour rompre avec cette seconde personne pour ne pas faire lui faire du mal à elle aussi ; mais que malheureusement elle m’a vu main dans la main avec elle et qu’à l’époque je n’ai pas osé lui avouer ce mensonge par peur de sa réaction. J’ajoute que pendant notre relation j’ai eu peur de l’aimer et de souffrir à cause de certaines choses et que j’ai rompu le plus rapidement possible pour ne pas la blesser sur le long terme; qu’ensuite j’ai regretté car en plus de ses qualités, c’est la seule fille qui a su m’émouvoir et me changer depuis ces dernières années mais que depuis le début j'ai été maladroit avec elle. Je conclu par le fait que je sais que je n’aurai pas de réponse de sa part mais, pas grave, que je comprends et que ça m’a fait du bien d’enfin avoir pu vider mon sac aujourd’hui.

Voilà où j’en suis. J’ai subitement effacé mon FB, mon instagram hier soir car j’ai ressenti les prémisses des symptômes de l’obsession amoureuse et ça que m’effraie. Je souhaite passer en SR définitif aussi bien pour me préserver moi que elle. J'ai l'impression qu'elle est très rancunière mais je ne lui en veux pas et j'espère qu'elle est heureuse, même sans moi.

Ma question à votre attention n'est pas "Que dois-je faire pour la récupérer ?" car je sais que la réponse est "Rien !" et qu'elle ne reviendra sans doute jamais. J'aimerai juste savoir ce que vous pensez de cette histoire et si mon attitude à partir du moment où elle ne m'a plus répondu révèle du harcèlement.

Un grand merci à vous d'avoir lu mon pavé :roll:
#1282021
Bonjour
Je vais essayer de ne pas être trop incisif dans ma réponse car je sais que ce genre de situation n'est pas évident, mais oui, (de mon point de vue) pour répondre à ta question, tu as abusé et si ce n'est ps du harcèlement ça y ressemble fortement.

Pour une relation de 2 semaines, il semblerait quand même que cela aille un petit peu trop loin.

Tu sais, quand quelqu'un ne te répond pas une fois...deux fois, trois fois, il est plus que probable que cette personne n'agisse pas par "fierté" mais simplement parce que c'est qu'elle pense que c'est le mieux pour elle...

Or tu insistes, appuyant au départ sur le message "d'amitié" (qui n'en est pas un , il ne faut pas se voiler la face hein) et même si elle a semblé réceptive au premier message (d'après tes dires) , il ne faut pas t'étonner de la suite quand on tu lui dit "il n'y aura pas d'avenir pour vous".
Je passerai sur le fait que tu ais eu une autre relation mais que tu recontacte quand même ton ex (faut le faire , non ?) parce que dans la vie il faut savoir ce que l'on veut... (mais chacun fait sa vie avec les armes qu'il a).

Tu n'as pas arrêté ensuite de la contacter (je en compte pas le nombre de fois) et cela a eu pour but de l'éloigner encore plus, classique...

Donc effectivement, la meilleure des choses, autant pour elle que pour toi, c'est de la laisser tranquille... et si tu te persuade que tu fais ça parce que tu l'aimes vraiment, je te conseille de te poser les bonnes questions, quitte à te faire aider par un professionnel.

L'obsession n'a jamais été synonyme d'amour, et l'amour après deux semaines de relation n'est pas de l'amour "vrai"...
Un conseil, n'essaies pas de te mentir à toi même (on l'a tous fait) et essaie d'avoir une attitude plus mature dans tes relations...et cela passe par de la vraie communication pendant la relation et non après.
Bon courage à toi car je sais que ce n'est pas facile.
#1282023
Bonjour,
Vince69 a écrit :
06 mai 2018, 09:55
si mon attitude à partir du moment où elle ne m'a plus répondu révèle du harcèlement.
Oui.

J'ai connu ça avec un homme que j'ai connu il y'a maintenant plus de 2 ans. Il retente régulièrement à intervalle de quelques mois, récemment sur whatsapp qu'il n'avait pas avant, et où je l'ai bloqué immédiatement.

C'est inquiétant tu sais, de se mettre dans un état pareil pour quelqu'un qu'on ne connaît pas :| as-tu envisagé une thérapie ? Je pense que c'est nécessaire.
#1282028
Bonjour et merci pour vos réponses.

A Kakahuet,

2 semaines c'est le cœur de la relation. On discutait ensemble à intervalle plus ou moins régulière depuis déjà plusieurs mois et on s'était rencontré environ 3 semaines avant le début officiel. On était assez pris chacun de notre côté, et elle a été très longue officialiser car elle semblait vouloir que tout soit parfait. De plus, ces 2 semaines ont étés très fortes en émotions pour elle. Elle s'est investi dès le départ, n'avait semble-t-il jamais vécu une relation aussi belle (c'est vrai que je n'y suis pas allé de main morte concernant les activités) et j'ai lu dans son regard, ses gestes et ses paroles qu'elle m'idéalisait, m'aimait. Sexuellement, elle a trouvé ça incroyable (elle a fait un malaise vagal après son premier orgasme...) Bref, ce n'était pas moi qui était exceptionnel, c'est elle qui était hypersensible, peu expérimentée et qui avait une soif incommensurable d'amour. Elle n'avait apparemment seulement connu que de simples amourettes et avait même vécu une obsession amoureuse pendant 2 ans. Tout ça, c'était mignon mais m’effrayait un peu. La goute d'eau à été : "Est-ce que tu acceptes que ta copine vérifie ton portable ?", là j'ai répondu un non catégorique car j'avais déjà eu une copine jalouse et je savais où tout ça allait mener. Ma décision de rompre a suivi dès le lendemain.

Cette personne n'étant pas française et le fait de ne pas vouloir perdre la face étant très important dans sa culture, je ne trouve pas exagéré le fait qu'elle soit parfois resté distante par fierté. Juste après la rupture par exemple, elle s'est semble-t-il interdit de me contacter puisqu'elle a sauté sur l'occasion de mon sms amical ( - et il était vraiment amical au départ car je culpabilisais de l'avoir abandonné et de la faire souffrir) pour m’inonder de questions et tenter de me convaincre. Ensuite durant notre entrevue de septembre, ses paroles et son attitude m'ont clairement montré qu'elle souhaitait mon retour mais elle semblait également fortement se retenir à la fois par rancœur et par fierté. Elle attendait que je fasses un truc exceptionnel pour qu'elle me sauter dans les bras "Parce que t'as encore rien fait pour me faire changer d'avis". Ensuite (décembre), oui, ce n'était plus de la fierté, c'était une nécessité pour elle de se protéger, tu as raison "ça me fait mal de parler avec toi, je dois me protéger". Après tout, j'ai foutu en l'air plus de la moitié de son année 2017, je la comprend la pauvre.

L'autre relation, oui c'était malvenu, j'aurais m'abstenir, surtout pour l'autre fille, mais bon, personne n'est parfait. Elle, par contre, n'a eu aucune peine car elle était beaucoup plus mature et nous sommes resté amis sans problème.

Je pense que mon "harcèlement" n'a débuté qu'après le jour où elle m'a aperçu main dans la main avec l'autre demoiselle. Car jusqu'en décembre (6 mois après la rupture), il y avait toujours contact et encore une chance qu'on recolle les morceaux même si beaucoup de mal avait été fait et qu'elle était sur la défensive.

Mais j'aimerais ajouter qu'à partir de là j'ai suivi (avec plus ou moins de mal) les conseils de ce site !
Au début, je me suis excusé, j'ai fait un SR de plus d'un mois puis je l'ai recontacté avec un simple "Salut, ça va ?". Ok, pas de réponse donc j'ai craqué avec deux messages pitoyables car j'avais peur de ne pas lui avoir suffisamment montré mon amour pour elle (elle pensait que j'étais seulement un connard). Ensuite, j'ai repris de la distance, et si on retire l'épisode où mon amie est intervenu, ça laisse donc encore plus d'un mois s'écouler avant de revenir avec un message anodin (celui de la série), puis paf encore craqué avec deux messages (l'un pour qu'elle me bloque et que je ne dispose plus de la possibilité de la déranger et l'autre pour lui dire t'as raison, je suis un connard, bye). Et dernièrement encore après plus d'un mois de SR, je suis revenu avec un message neutre, puis encore craqué en vidant mon sac deux jours plus tard en mentionnant bien que j'attendais pas vraiment de réponse de sa part.

Antoine ne conseille-t-il pas le SR, le message neutre, puis si rien, de nouveau un SR et de revenir plus tard encore de manière neutre ? Bon ok, après trois tentatives et des ratés durant 5 mois, il est temps, j'avoue que je dépose les armes, aussi bien pour elle que pour mon bien-être.

L'obsession amoureuse n'est pas de l'amour, on est d'accord sur ce point. Il y a plus une question d'ego que d'amour dans ces cas-là.

A Dawn,

Merci pour ton message.

Je me sent bien et j'ai passé ces derniers mois sans grandes difficultés car j'ai une vie sympa à côté de tout ça. J'ai seulement parfois un peu de mélancolie et un sentiment de gâchis qui m’empêche de vouloir séduire une autre personne. C'est surtout les réseaux sociaux qui alimentent les souvenirs et laissent la possibilité de la contacter. J'aurais préféré qu'elle me bloque comme je lui avait demandé, ça ne lui aurait rien couté et ça m'aurait aidé à m'empêcher de lui envoyer au moins les 3 derniers messages...Mais apparemment, soit elle s'en foutait, soit elle s'est fait un malin plaisir à laisser le canal ouvert pour me narguer et me faire souffrir. ça m'attriste parce que moi, la première chose que j'ai fait après la rupture, c'est la bloquer partout (excepté par sms ou mail) pour ne pas qu'elle regarde mes publications et que ça l'a fasse souffrir.

Le 6 au matin, j'ai ressenti un souffle au cœur au réveil, et là j'ai compris qu'il fallait tout stopper avant de tomber en fixette et en dépression. Du coup, j'ai supprimé tout mes réseaux sociaux et je me sent vraiment libéré !

Au vu de ton expérience, puis-je te demander ta réaction et l'image que tu aurais de moi si tu avais été toi-même la destinataire de mes messages depuis décembre ? Et comment vois-tu cet homme également ?
#1282029
Vince69 a écrit :
07 mai 2018, 09:46
Antoine ne conseille-t-il pas le SR, le message neutre, puis si rien, de nouveau un SR et de revenir plus tard encore de manière neutre ? Bon ok, après trois tentatives et des ratés durant 5 mois, il est temps, j'avoue que je dépose les armes, aussi bien pour elle que pour mon bien-être.

L'obsession amoureuse n'est pas de l'amour, on est d'accord sur ce point. Il y a plus une question d'ego que d'amour dans ces cas-là.
Bon, on ne cesse de le répéter mais il faut faire la distinction entre le site et le forum, l'un est là pour vendre, l'autre pour se confronter à la réalité des choses.
Tu penses vraiment que l'on peut "récupérer" une personne tel un objet égaré? et le libre arbitre de cette personne , on en fait quoi ?
Tu verras, si tu lis quelques histoires du forum que la probabilité de revenir avec son ex est quasi nulle, sauf cas particuliers. Or ton cas n'est pas particulier du tout .
Je te conseille d'aller checker le post sur le SR qui résume parfaitement ce que devrait être un vrai SR et ce qu'il doit t'apporter à toi , par rapport à toi et non par rapport à l'autre.

Oui je pense également qu'il est temps pour toi de laisser filer l'affaire sinon tu vas t'embourber tant et plus ...
Et essaye aussi de voir la réalité en face, des fois ça fait mal mais ça fait avancer, par exemple, parmi d'autres :
"2 semaines c'est le cœur de la relation" <= ben c'est le temps de la relation, point et c'est très peu.
""Est-ce que tu acceptes que ta copine vérifie ton portable ?", <== là c'est rédhibitoire pour une vraie relation (de mon point de vue)
"Cette personne n'étant pas française et le fait de ne pas vouloir perdre la face étant très important dans sa culture" <== ça, c'est du blabla, vraiment !

Vous n'êtes tout simplement pas compatible pour une relation pérenne. POINT.

Après, mais c'est aussi que mon ressenti à la lecture de tes propos (et dieu sait que l'écrit est sujet à interprétation), je te sens légèrement fat, regardant les choses d'un peu haut sous couvert d'une fausse amabilité... mais désolé c'est vraiment ce qui ressort de tes écrits.
Si c'est le cas, je pense que tu devrais effectivement creuser l'option de la blessure d'égo (surtout pour une relation si courte).

m'enfin tu fais ce que tu veux , c'est ta vie aussi.
#1282033
Vince69 a écrit :
07 mai 2018, 09:46
Au vu de ton expérience, puis-je te demander ta réaction et l'image que tu aurais de moi si tu avais été toi-même la destinataire de mes messages depuis décembre ? Et comment vois-tu cet homme également ?
Je ne vais te répondre qu'à la question sur comment je le vois lui : avec cette attitude il m'a montré qu'il était très déséquilibré, je suis rassurée qu'il ne connaisse pas mon adresse, la seule raison pour laquelle son numéro n'est pas bloqué c'est parce que la derniere fois que je l'ai fait il a laissé un message vocal (en étant bloqué il tombe directement sur ma messagerie mais ça ne l'empêche aucunement de laisser un message vocal, je n'en suis simplement pas avertie), sur lequel je suis tombée plus tard en voulant écouter un message vocal que je venais de recevoir, et que je n'ai aucune envie de passer mon temps à angoisser lorsque j'écoute ma boîte vocale.
J'ai changé mon message d'accueil pour qu'il n'entende pas mon nom si il appelle et qu'il ne sache pas si c'est toujours mon numéro. J'envisage d'ailleurs d'en changer au prochain message de sa part m'indiquant qu'il n'est toujours pas passé à autre chose.

Est-ce que ça répond à ta question ?

Pour le reste, à toi de me dire à quel point je peux être franche avec toi ?
#1282052
A Kakahuet,

Non, bien entendu qu’on ne récupère pas une personne comme un objet, qu’elle a le droit de me refuser, de m’oublier, d’être heureuse et pourquoi pas de trouver également un nouveau copain dont elle sera éprise. Une partie de moi-même le lui souhaite, même une autre partie aimerait également qu’elle revienne.

Et bien entendu qu’il n’y a pas seulement une question de sentiments mais aussi d’ego blessé. Peut-être que j’aime cette fille parce que je me suis rendu compte qu’elle me plaisait mais aussi parce que j’ai été impressionné par le fait qu’elle ait pu m’aimer autant (et pas les autres ?), peut-être même qu’en tant que largeur je n’arrive pas à accepter qu’elle ne revienne pas et qu’elle me résiste (?)…etc.

Mais tout cela ne m’empêche pas de me retrouver seul le soir et de sincèrement rêver qu’elle puisse être là pour la blottir contre moi et la câliner… (ce que je ne me suis pas laissé le temps de faire pendant la relation et ce dont elle rêvait). Là aussi, suis-je seulement un mec sans cœur qui souhaite la récupérer dans l’unique but de se donner bonne conscience ? Non, c’est pas si simple que ça ! J’ai beaucoup d’affection et de tendresse pour elle !

Concernant la pérennité de la relation, tu as entièrement raison. Je ne supporte pas la jalousie et la possessivité. Mais zut, j’avais quand même envie de lui redonner une chance, parce qu’elle ne méritait pas une rupture aussi brutale de ma part.

Quant à mon côté « fat » comme tu dis, ben oui, désolé je suis parfois un mec légèrement arrogant, mais qui sait tout de même accepter la critique, qui se remet en question et qui a un cœur gros comme ça ! Par contre pas d’accord avec ma fausse amabilité, j’ai pas mal d’empathie en général.

A Dawn

Il continu de te contacter au bout de deux ans !? J’en suis quand même pas là…

Après je comprends que cela puisse te faire peur car 2 ans sans avoir fait le deuil, on peut effectivement s’interroger…Ses messages sont-ils menaçants ou uniquement amicaux ?

Car soit il est en grosse dépression et c’est triste pour lui, soit il a une vie trépidante et te relance de temps en pensant qu’on ne sait jamais…

De toute manière, les interdits sont perçus d'un manière complétement différente par le largeur: On peut réaliser un interdit en étant animé par l’amour le plus pur au monde et qu’il soit perçu comme une preuve d’aliénation mentale par l’autre… Par contre je suis sûr que le jour où « l’autre » aura son petit cœur tout brisé et fera un interdit, il ne comprendra pas qu’on le prenne pour un fou…
Je me plais donc parfois à dire que l’ « On s’excuse souvent pour soi-même ce que l’on reproche aux autres ».

Même si t’es franche en me disant que je suis complétement cinglé, que t’irai directement porter plainte en espérant mon futur internement en hôpital psychiatrique et que tu redoutes le jour de ma sortie car j’aurai eu le temps d’ourdir un plan machiavélique pour t’assassiner dans le recoin d’une ruelle sombre, t’inquiètes, je t’en voudrais pas lol. Par contre, à ce moment-là, c’est moi qui te prendrais pour une folle-parano et qui m’enfuirai à toutes jambes. :smile:

Alors, oui vas-y, tu peux être totalement franche ;)
#1282053
Vince69 a écrit :
07 mai 2018, 12:20
Alors, oui vas-y, tu peux être totalement franche ;)
Dans ce cas ;)

Je trouve que ça :
J'aurais préféré qu'elle me bloque comme je lui avait demandé, ça ne lui aurait rien couté et ça m'aurait aidé à m'empêcher de lui envoyer au moins les 3 derniers messages...Mais apparemment, soit elle s'en foutait, soit elle s'est fait un malin plaisir à laisser le canal ouvert pour me narguer et me faire souffrir. ça m'attriste parce que moi, la première chose que j'ai fait après la rupture, c'est la bloquer partout (excepté par sms ou mail) pour ne pas qu'elle regarde mes publications et que ça l'a fasse souffrir. 
C'est très gonflé de ta part. Déjà parce que si on bloque ou ne bloque pas quelqu'un on le fait pour soi, pas en présupposant ce qui est le mieux pour l'autre (c'est paternaliste, présomptueux, prétentieux, ou quelque chose de ce style là ;) un peu comme quand tu dis que tu te tenais prêt à lui repondre si elle avait des difficultés à remonter la pente).

Ensuite ça ne lui aurait rien coûté, à part que ce n'est pas son problème mais le tien si tu n'arrives pas à t'en empêcher, et si quand elle te bloque sur un réseau tu viens la chercher sur un autre pour lui dire "va y bloque moi maintenant !".

Et alors le malin plaisir à te narguer je crois que je préfère ne même pas relever ;)

Pour répondre à tes questions il est passé par tous les stades, du suppliant, à l'agressif en passant par les excuses, et le détaché.
Ça change quelque chose à tes yeux ?
#1282061
Salut Vince69,
Je me reconnais un peu dans ton histoire, non pas qu'elle ce soit déroulé de la même façon, mais plus dans le fait de ce faire quitter parce qu’on déçoit l'autre.
Je ressens ta frustration et ce besoin de prouver que tu n'est pas comme elle le pense... C'est horrible de se retrouver dans le silence, du jour au lendemain, sans possibilité de ce faire entendre.
Malheureusement oui, la réalité (moi même j'ai du mal) c'est qu'il faut arrêter de chercher à prendre contact avec la personne.

En faite la frustration d'être bloqué va bien au delà de ce qu'on peut penser. On dit que le silence est le pire des mépris, et c'est vrai. Sans parler des questions qu'il soulève et qui peuvent être une vrai torture.

Tu ressens ce besoin de t'excuser, de lui faire comprendre que tu n'est pas l'homme qu'elle croit... Et dans chacune de ces tentatives tu ramasse ta dignité par terre, et tu te confronte une nouvelle fois à son silence. Je ne sais pas dire si elle te prend pour un harceleur, au bout d'un moment ce sera certainement le cas, mais dans un premier temps elle peut tout aussi bien "jouir" de cette situation, de te voir comme ça.

Quand je suis aller voir mon ex à son entrainement de foot, après 1 mois, j'avais peur d'en faire un peu too much, j'étais bloqué de partout. Elle n'a pas voulu me parler, elle a rejoint ses copines et elle m'a regardé avec le sourire, et ce sourire là, c'était celui de la vengeance, la satisfaction de voir que je souffrais de l'avoir perdu. Le sourire qui veut dire : "t'as bien joué avec moi, maintenant c'est moi qui joue".

C'est dur à supporter mais il faut s'y faire. Elle ne veut plus entendre parler de toi... Et tu n'as pas le choix... même si c'est dur de passer à autre chose quand tu sais que tu es le seul responsable de ce qui arrive, d'avoir ce sentiment de pouvoir rattraper la situation...

Je rejoins Kakahuet sur la blessure de l'ego... C'est traître, mais pose toi la question, est ce que c'est de l'amour ? Ou est ce ton égo qui te donne envie de revenir ? Moi même je suis encore perdu, je sais que mon égo n'y est pas pour rien. Quoi qu'il en soit, même si tu arrivais à te convaincre que c'est ton égo, tu ne te sentirais pas mieux pour autant.

Je pense que tu es un peu comme moi, tu as tendance a croire assez vite que la fille est acquise, du coup tu te lasse. Jusqu'au jour où la fille te lâche parce qu’elle ne supporte plus ton indifférence, et là tu cours après. C'est malheureux, mais au moins j'ai compris quelque chose d'important qui m'aidera pour mes futures relation, personnes n'est jamais acquis.

Bon courage en tous cas...
#1282065
Bon là, je ne suis pas d'accord avec toi et je m'explique: (j'adore les débat enflammés mais sans aucune animosité :D)

On peut effectivement trouver "gonflé" d'aller dire à quelqu'un "Bon ok, vas-y bloques moi car je suis incapable de m'empêcher de checker ton profil". L'autre va se dire, "Mais il/elle me soule, il/elle n'a qu'a se faire violence et puis voilà". Seulement on sait pertinemment toi et moi que ce n'est pas aussi simple que ça pour le/la largué(e)...

Alors de mon point de vue et si on est un minimum doté d'empathie quand on est le/la largueur(se), c'est d'être capable de se mettre à sa place du/de la largué(e) et de prendre des mesures visant à amoindrir sa peine lorsque l'on se rend compte qu'il/elle souffre.
Je pense qu'en tant que responsable de la rupture, c'est la moindre des choses...
Moi perso, je serait incapable de me regarder dans une glace si je rompt avec une fille, voit qu'elle souffre le martyr mais m'en fiche et publie des photos de ma nouvelle conquête tout en sachant très bien qu'elle viendra tôt ou tard espionner mon profil ! Je n'appelle pas ça de l'arrogance ou du paternaliste, j'appelle du respect et de l'empathie.

Mais ok je prend note, la prochaine c'est ce que je ferai, puisque finalement le/la largué(e), c'est juste son problème après tout, on s'en fiche qu'il/elle souffre, nous on prend le meilleur, on se barre et puis tant pis pour il/elle, chacun sa gueule, quoi :) . Non, je ne peux pas cautionner cet égoïsme et cette insensibilité face à la douleur d'autrui, c'est au dessus de mes principes et de mes forces, vraiment. :|

Mais bon, c'est vrai que j'ai remarqué que les gens préfèrent toujours ceux/celles qui les font souffrir et se plaisent à mépriser ceux qui sont là pour leur tendre la main. C'est beau l'espèce humaine. :bisou:

Et pourquoi pas narguer ? Perso je me met à sa place, elle a eu à faire un connard qui l'a jeté, puis qui est revenu en lui disant qu'il l'aimait mais le voit 2 jours plus tard main dans la main avec une autre.. Il mériterait pas un peu le fouet ce connard dis donc ? :F

Ben il t'aimait apparemment car l'enchainement me paraît des plus logiques, ça ne fait donc pas forcément de lui quelqu'un de monstrueux doté de mauvaises intentions - en tout cas pas si cela n'avait duré que quelques mois, car 2 ans, oui ça commencerait à me faire peur à moi aussi. :roll:

Parce qu'il a fait quoi en 2 ans ? Il est resté le postérieur sur sa chaise à penser à toi ? 2 ans c'est énorme et il faut véritablement ne pas vouloir s'en sortir pour laissé passer autant de temps.. Perso, dans toute mes expériences de largué, je n'ai jamais dépassé le stade de 7 mois de dépression post-rupture, et encore c'est le grand max.

Combien de temps à duré votre histoire ? Lui as-tu clairement expliqué les raisons de la rupture ?
#1282067
Vince69 a écrit :
07 mai 2018, 14:08
Bon là, je ne suis pas d'accord avec toi et je m'explique: (j'adore les débat enflammés mais sans aucune animosité :D)
Je ne suis pas d'accord non plus avec toi, en revanche je ne rentrerais pas dans un débat que j'estime stérile, chacun a donné ses arguments, le tour est fait ;)
Seulement on sait pertinemment toi et moi que ce n'est pas aussi simple que ça pour le/la largué(e)...
Toujours pas le problème du largueur ;)
Et pourquoi pas narguer ?
Parce que je préfère partir du principe que la plupart des êtres humains ont mieux à faire que faire souffrir volontairement ;)
Ben il t'aimait apparemment
L'obsession amoureuse n'est en aucun cas de l'amour.
Ca ne fait donc pas forcément de lui quelqu'un de monstrueux doté de mauvaises intentions
Je ne pense pas avoir dit qu'il était monstrueux. Juste déséquilibré.
Combien de temps à duré votre histoire ?
Encore moins longtemps que la tienne :)
Lui as-tu clairement expliqué les raisons de la rupture ?
En général quand on en arrive à bloquer quelqu'un c'est qu'il ne veut tout simplement rien entendre, pas même "stop".
#1282068
Vince69 a écrit :
07 mai 2018, 14:08
On peut effectivement trouver "gonflé" d'aller dire à quelqu'un "Bon ok, vas-y bloques moi car je suis incapable de m'empêcher de checker ton profil". L'autre va se dire, "Mais il/elle me soule, il/elle n'a qu'a se faire violence et puis voilà". Seulement on sait pertinemment toi et moi que ce n'est pas aussi simple que ça pour le/la largué(e)...
Ce qui implicitement tend à prouver que l'on est incapable de se secouer le prunus pour avancer...
Perso, oui je trouve également gonflé de dire une telle chose. et pour info, si, c'est très simple mais le largué, ayant le nez dans le guidon, ne peut le distinguer.
Vince69 a écrit :
07 mai 2018, 14:08
Alors de mon point de vue et si on est un minimum doté d'empathie quand on est le/la largueur(se), c'est d'être capable de se mettre à sa place du/de la largué(e) et de prendre des mesures visant à amoindrir sa peine lorsque l'on se rend compte qu'il/elle souffre.
C'est pas de l'empathie ça, c'est de la (fausse) pitié...ou comment se donne rle beau rôle et éviter de culpabiliser plus qu'il ne faut.
Vince69 a écrit :
07 mai 2018, 14:08
Je pense qu'en tant que responsable de la rupture, c'est la moindre des choses...
Mais qui est responsable au final ? les torts sont la plupart du temps partagés... si on se casse c'est qu'il y a de bonnes raisons...
Vince69 a écrit :
07 mai 2018, 14:08
Moi perso, je serait incapable de me regarder dans une glace si je rompt avec une fille, voit qu'elle souffre le martyr mais m'en fiche et publie des photos de ma nouvelle conquête tout en sachant très bien qu'elle viendra tôt ou tard espionner mon profil ! Je n'appelle pas ça de l'arrogance ou du paternaliste, j'appelle du respect et de l'empathie.
Et ben moi je n'y vois justement que la trace de quelqu'un qui veut se faire passer pour empathique... (l'exemple que tu prends de se regarder dans le miroir n'est pas anodin, d'ailleurs) il est vrai que l'on sent une très haute opinion de toi même dans tes propos...

Mais bon, c'est vrai que j'ai remarqué que les gens préfèrent toujours ceux/celles qui les font souffrir et se plaisent à mépriser ceux qui sont là pour leur tendre la main. C'est beau l'espèce humaine. :bisou:

Et pourquoi pas narguer ? Perso je me met à sa place, elle a eu à faire un connard qui l'a jeté, puis qui est revenu en lui disant qu'il l'aimait mais le voit 2 jours plus tard main dans la main avec une autre.. Il mériterait pas un peu le fouet ce connard dis donc ? :F

Ben il t'aimait apparemment car l'enchainement me paraît des plus logiques, ça ne fait donc pas forcément de lui quelqu'un de monstrueux doté de mauvaises intentions - en tout cas pas si cela n'avait duré que quelques mois, car 2 ans, oui ça commencerait à me faire peur à moi aussi. :roll:

Parce qu'il a fait quoi en 2 ans ? Il est resté le postérieur sur sa chaise à penser à toi ? 2 ans c'est énorme et il faut véritablement ne pas vouloir s'en sortir pour laissé passer autant de temps.. Perso, dans toute mes expériences de largué, je n'ai jamais dépassé le stade de 7 mois de dépression post-rupture, et encore c'est le grand max.

Combien de temps à duré votre histoire ? Lui as-tu clairement expliqué les raisons de la rupture ?
[/quote]
#1282083
A Coka, merci pour ton intervention.

Oui, tu as raison : le fait d’avoir déçu l’autre et qu’il/elle ait une image erronée de nous-même est frustrant quand on a l’envie de réparer tout ça, qu’on voit qu’il y encore une fine chance que cela soit possible mais que l’on se heurte à un mur et pire quand il s’agit de celui du silence.

Le silence est le pire des mépris : Je crois que ça peut être vrai mais pas dans tous les cas. Je pense plutôt que le silence est bien plus utilisé pour siffler la fin du match, et non dans une volonté de mépriser l’autre ou de l’humilier.

La vengeance existe, j’en suis certain – Et que l’on puisse jouir de voir l’autre malheureux également. Perso, je quitte une fille, elle me demande de la bloquer car elle ne peut pas s’empêcher de stalker les actualités de mon profil et d’en souffrir, et bien je la bloque. Parce que si j’étais à sa place et si ça me paraissait important pour m’aider, et bien j’aimerais qu’on le fasse pour moi, voilà tout ! laisser le canal ouvert après ma demande comme l'a fait mon ex puis publier le lendemain son visage en vidéo tout en fredonnant un truc du style "Ouai j'suis pas un canon mais mon cul plait aux mecs même si je serais jamais une de ces putes" (alors qu'elle ne l'avait jamais vraiment fait avant), c'est pour moi un possible signe de volonté vengeresse.

Oui, bien sûr qu’il y a de l’ego blessé dans cette histoire, mais j’ai l’impression qu’on est en train de me dire qu’il n’y a que ça, que deux semaines ça compte pas…etc. Parce que j’ai l’impression qu’on est en train vouloir me persuader que la tendresse et l’affection que je ressens pour elle sont factices ! Zut à la fin !
Oui, personne n’est acquis, ça c’est bien vrai.

A Dawn,

Pour le gars, c’est triste pour lui. Il doit inconsicement se complaire dans son malheur, c’est pas possible...En tout cas je lui souhaite de se rétablir rapidement ! Parce que le jour où il ira mieux et qu’il regardera son passé, il se rendra compte qu’il a perdu 2 ans de sa vie pour une fille qu’il ne connaissait pas et qui peut-être l’aurait même rendu malheureux sur le long terme si il avait eu une relation avec, effectivement pas glob tout ça...

A Kakahuet,

Tu dis que ce n’est pas de l'empathie mais de la (fausse) pitié, que je me suis donné le beau rôle pour éviter de culpabiliser, que je me fais passer pour quelqu’un d’empathique.

Non. Tu n’es pas dans ma tête et tu ne me connais pas. Donc merci de ne pas mettre en doute cet aspect de ma personnalité. Il y a toujours une volonté de moins culpabiliser dans des réactions comme celle-ci, c’est sûr. Mais, s’il te plait, ne dis pas que j’ai fait semblant de m’inquiéter de sa souffrance uniquement à desseins.

Je sais bien qu’en général, les gens qui proclament haut et fort qu’ils sont comme-ci ou comme cela en sont le plus souvent dénués. Mais moi, je n’aime pas faire du mal aux gens et je n’aime pas les voir souffrir non plus. Pourquoi cela te parait-il forcément suspect ? La normalité c’est donc la cruauté et le calcul ?

Et puis pourquoi toujours me traiter d’arrogant ? Que je le sois ou non concerne-t-il le sujet ? Mon ex s’en est-elle déjà plaint ? Non, quoi ? Cela provient-il de ta propre projection alors ? Moi je ne connaissait pas le terme "fat", t'aurais quand même pu utiliser un terme plus proche du commun des mortels, ne crois-tu pas ? :F

Vraiment je ne comprends pas tes réactions. Tu as de bonnes interventions et de très bons conseils mais je trouve que parfois tu pousses le bouchon en te permettant de critiquer et d’insinuer gratuitement. Tu es modératrice sur ce forum. Tu as le droit de vie ou de mort sur mon sujet, fais-toi plaisir si le cœur t'en dit - mais à l’avenir, abstient toi de juger certains aspects de la personnalité des forumeurs, ils te remercieront, crois-moi.

Tiens cadeau :bisou:
#1282086
Vince69 a écrit :
07 mai 2018, 16:49
Pour le gars, c’est triste pour lui.
Et pas pour moi donc ? Parce qu'à la base c'est moi qui me fais harceler non ? Où est ton empathie pour moi ?
En tout cas je lui souhaite de se rétablir rapidement !
Je lui souhaite également de se faire soigner :)
#1282089
Vince69 a écrit :
07 mai 2018, 16:49
Tu dis que ce n’est pas de l'empathie mais de la (fausse) pitié, que je me suis donné le beau rôle pour éviter de culpabiliser, que je me fais passer pour quelqu’un d’empathique.
Non. Tu n’es pas dans ma tête et tu ne me connais pas. Donc merci de ne pas mettre en doute cet aspect de ma personnalité.
Je dis ce que tes écrits me font ressentir et je pense avoir la légitimité pour le faire.
Si cela te vexe c'est qu'il y a peut être quelque choes à creuser par là.
Mais effectivement, je ne te connais pas :)
Vince69 a écrit :
07 mai 2018, 16:49
Il y a toujours une volonté de moins culpabiliser dans des réactions comme celle-ci, c’est sûr. Mais, s’il te plait, ne dis pas que j’ai fait semblant de m’inquiéter de sa souffrance uniquement à desseins.
bah moi c'est le ressenti que j'ne ai...je sais c'est peut être pas plaisant à entendre et je me trompe sûrement, mais je te dis les choses telles que je les pense au moins.
Vince69 a écrit :
07 mai 2018, 16:49
Je sais bien qu’en général, les gens qui proclament haut et fort qu’ils sont comme-ci ou comme cela en sont le plus souvent dénués. Mais moi, je n’aime pas faire du mal aux gens et je n’aime pas les voir souffrir non plus. Pourquoi cela te parait-il forcément suspect ? La normalité c’est donc la cruauté et le calcul ?
Parce que pour moi ça sonne "faux"... désolé de te décevoir, alors peut être est ce par rapport à la manière d'écrire ou des mots choisis mais c'est ainsi et tu aurais tort de trop t'en formaliser, sauf si cela te pousse à te relire et à remarquer certaines tournure de phrases qu'en sont pas anodines de mon point de vue (qui n'engage que moi).
Vince69 a écrit :
07 mai 2018, 16:49
Et puis pourquoi toujours me traiter d’arrogant ? Que je le sois ou non concerne-t-il le sujet ? Mon ex s’en est-elle déjà plaint ? Non, quoi ? Cela provient-il de ta propre projection alors ? Moi je ne connaissait pas le terme "fat", t'aurais quand même pu utiliser un terme plus proche du commun des mortels, ne crois-tu pas ? :F
Mmh.... j'aurais pu répondre que fat est un terme largement utilisé (ou plutôt pragmatiquement "tu te coucheras moins con ce soir") mais je vais m'abstenir, car il me semble que tu prends la mouche dès que les choses touchent de trop près ta personnalité.
il ne me semble pas (mais je ne me suis pas relu avoir employé le terme "arrogant", sauf à te citer, si ? ) Ceci dit, je maintiens mes dires et j'assume totalement mes propos.
Vince69 a écrit :
07 mai 2018, 16:49
je trouve que parfois tu pousses le bouchon en te permettant de critiquer et d’insinuer gratuitement. Tu es modératrice sur ce forum.
le but général d'un forum étant de critiquer (en bien comme en mal) les interventions de chacun, excuse moi de ne pas te frotter dans le sens du pwal ...
Et je n'insinue rien, je dis... (et pour ta gouverne, la kakahuète est masculine par ici)

Vince69 a écrit :
07 mai 2018, 16:49
Tu as le droit de vie ou de mort sur mon sujet, fais-toi plaisir si le cœur t'en dit - mais à l’avenir, abstient toi de juger certains aspects de la personnalité des forumeurs, ils te remercieront, crois-moi.
Je n'ai pas à "me faire plaisir" ... je dis juste ce que je pense, point.
Et je ne m'abstiendrai pas si je pense que c'est nécessaire.

PS: désolé si tu es vexé comme un pou mais des fois il faut savoir appeler un chat...un chat, ça permet aussi de se remettre les pieds sur terre.


bonne continuation !

Tiens cadeau :bisou:
[/quote]
#1282090
Vince69 a écrit :
07 mai 2018, 16:49
Tu es modératrice sur ce forum. Tu as le droit de vie ou de mort sur mon sujet, fais-toi plaisir si le cœur t'en dit - mais à l’avenir, abstient toi de juger certains aspects de la personnalité des forumeurs, ils te remercieront, crois-moi.

Tiens cadeau :bisou:
C est clair: tu es d une arrogance hallucinante. Par ailleurs, Kakahuet est un homme. A l avenir, abstiens toi de prejuger de ce genre de choses...( et redescends un peu sur terre, par la meme occasion, si tu es incapable d accepter des avis divergents au tien, le forum n est pas un endroit ideal)

A bon entendeur...
#1282274
Salut !
Alors pour le coup non je ne juge absolument pas l'histoire de 2 semaines, je sais très bien qu'il ne faut pas ce contenter du coeur de la relation mais aussi des événements passé, les bon moment ne commencent pas à partir du moment ou on ce met ensemble, c'est évident.
Et puis, on à le droits de souffrir pour une fille avec qui on a jamais été en couple aussi...
Si j'évoque la blessure de l'ego, c'est qu'on a souvent tendance à l'oublier...

Pour en revenir à ta demande initiale, si elle ne t'a pas bloqué sur instagram et qu'elle laisse l'accès à la communication, c'est que tes messages ne lui sont pas insupportable. Quelqu'un qui ce sent harcelé va j'imagine, bloquer la personne. Ça m'est déjà arrivé de recevoir des messages etc etc, je n'ai pas pour autant considéré que j'étais harcelé et je n'ai pas non plus bloqué... Bon tu n'es pas à l'abri de te faire bloquer un jour ou l'autre si tu continu d'envoyer des messages. Mais tu as bien vu que tes messages ne changeait en rien la situation... (Pour mon cas, ça l'a même aggravé. Ayant vécu quasiment la même chose, c'est a dire que mon ex pense que je l'ai prise pour une conne, elle ne m'a pas raté... Je pense que ça l'énervait encore plus...) Bon au final, je suis bloqué de partout, au moins, je ne risque plus de la déranger...

Après il y'a des personnes que je considère (à tord?) comme des victimes et qui ce sente harcelé pour pas grand choses. Ce genre de personnes qui font tout une histoire de pas grand chose en général... A côté des personnes qui elle sont vraiment harcelé.

Et d'autre personne qui sont bien loin de se considéré comme harcelé parce qu’elle reçoivent un message tout les 2 mois... Bon juste qu'a un moment donné, la personnes peut ce dire : bon ça fait un moment que c'est finit et il est toujours pas passé à autre chose ? C'est quoi le délire ?
#1303724
Cette histoire me rapelle la mienne aussi. Honnêtement si quelqu'un se retrouve dans cette situation, la case psy est incontournable. Ca vous aidera je vous l'assure, y'a pas d'amour dans cette histoire. C'est une peur lié au rejet, à l'abandon lié a l'ego.

Les femmes n'aiment pas les mecs gentils et gnan[…]

Mon histoire

Juste une question, il est au courant que les e[…]

ELLE est dans les dernier préparatif et hop[…]

salut je vs ai répondu ou est le message?

JRME 2018 - le nouveau forum

Merci pour ton retour, Math'. Et bon courage. :bi[…]

Salut ! wow j’ai l’impression qu[…]

Présentation - conseils

bonjour Stéphane, Je dis bravo pour le bl[…]

Mon ex est revenu mais...

Bonsoir Jérémy Merci de m'avoir don[…]