Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Venez parler de tout le reste...
#336161
J'aime beaucoup ton article ;)
Mais c'est vrai qu'en période de rupture, on a surtout besoin que la personne qui nous quitte, mettes des mots sur ce la situation, sur ce quelle ressent, pour mieux tourner la page peut-être je ne sais pas.
Perso, je préfère la vérité au mensonge, même si ca fait mal, mais d'un autre côté tu as parfaitement raison, la meilleure façon de savoir, c'est de ne pas chercher à savoir.

Finalement, lors d'une rupture, la meilleure attitude est surement "bouai, bon ben on verra bien, de toute façon je ne peux rien y faire et c'est comme ca, même si c'est vrai que ca me rend triste".
#467334
Merci pour le post Medio!!
Il tombe à pic: j'interpretais tellement en voyant ses choses immondes sur son fb
"ma puce je t'invite boire un verre" --> AARGGG!!
"photo suggestive de sa puce sur ses genoux" ----> RE AAARG !!
(et moi qui "like" pour montrer que oui, j'existe encore! je suis pathétique!)

Hier soir, il me supprime de facebook. Je lui dis donc fort à propos qu'il faudrait aussi supprimer les autres filles avec qui il m'a trompé (honte à moi) et oui, il le fait.
Et ce matin c'est son compte facebook qui est supprimé! :roll:
et son téléphone, coupé!
Medio, au plaisir de lire ton commentaire!
#467887
UP pour ce post qui devrait toujours être en haut!

aaaaaaaaaah la plaie de l'interprétation, j'ai mis 4 semaines à m'en sortir!!! quoiqu'on interprète, on es toujours dans le faux ... tout le monde te dis qu'il faut arrêter, et ben non toi tu replonges!!!!

pffffffffffffff
là je garde mes questions, des bouts de réponses ... et je les ressortirais un soir au calme, avec ou sans elle, pour démêler tout ça!
#472964
'tichevalblanc a écrit :UP pour ce post qui devrait toujours être en haut!

aaaaaaaaaah la plaie de l'interprétation, j'ai mis 4 semaines à m'en sortir!!! quoiqu'on interprète, on es toujours dans le faux ... tout le monde te dis qu'il faut arrêter, et ben non toi tu replonges!!!!

pffffffffffffff
là je garde mes questions, des bouts de réponses ... et je les ressortirais un soir au calme, avec ou sans elle, pour démêler tout ça!
ironie du sort, je les ai mes réponses ... elle est partie car elle commence une relation avec quelqu'un ...
vraiment dégoutée, le mot est faible!
au moins j'ai plus rien a interpreter, les faits sont là!
basta.
je récupère ma vie en sachant pourquoi ...
#522588
D'accord avec vous tous : bien sur qu'il ne faut pas interpréter, c'est pas beau d'interpréter !
Allez dire à un fumeur que sa cigarette lui fait du mal, à un alcoolique qu'il ne devrait pas boire, que ça n'est pas bon pour sa santé !
On est tous d'accord, on ne devrait pas interpréter mais on le fait tous parce qu'on ne peut pas s'en empêcher, parce qu'on est tous des camés ici et que la désintox, c'est dur !
#1126025
Merci beaucoup pour ce up, je n'avais pas vu ce topic !

Je suis tellement tombé dans ces panneaux aussi. Toujours un mois après je continue à faire des hypothèses farfelues :mrgreen:

Là où je suis parfaitement d'accord, c'est que sous l'émotion on a tendance à être complètement parano et à voir le mal partout. Genre y'a quelques jours j'ai rêvé qu'elle m'a dit "je t'ai trompé avec 3 mecs", j'ai mis peut-être plusieurs dizaines de minutes à admettre que c'était pas la réalité :roll:
#1126686
IN_MEDIO_STAT_VIRTUS a écrit :Bonjour à toutes et à tous,

Après pas mal d'hésitations :?: , je poste. J'espère que je ne me trompe pas de rubrique ! Je plante juste le décor pour une meilleure compréhension du post : mon ex et moi nous nous sommes séparés il y a environ un mois, d'un commun accord sachant que l'un est toujours plus d'accord que l'autre dans ce cas. J'ai accepté et oui, je l'aime toujours. Mais c'était la meilleure solution. Et ça cogite forcément.

J'aimerais aborder le sujet de l'interprétation pendant et après la rupture et savoir ce que vous en pensez ou si vous avez rencontré les mêmes "cogitations". Voilà donc le fruit
de mes nuits blanches. Ah oui, je suis désolé j'écris beaucoup.... :lol:

De l'intreprétation : ou comment savoir amène à ne rien savoir.

J'ai personnellement deux gros défaut l'un découlant de l'autre : le besoin de tout savoir et de fait, une curiosité insatiable (et parfois maladive) :mrgreen: .
Lors d'une rupture, nous avons tous, je pense, le besoin de comprendre. Mais le besoin de comprendre est-il le besoin de savoir ? Savoir pourquoi il/elle s'en va, pourquoi il/elle n'est plus heureuse(x), etc.... Résultat: tous les gestes, toutes les paroles sont analysés, triturés, interprétés.
Je l'ai fait et j'ai mis du temps à comprendre que ce n'était pas le bon combat. Voilà quelques réflexions que je souhaite partager :roll: :

1- MSN moi-non plus : MSN est un outil de communication formidable, on peut discuter en direct avec la terre entière. En période de rupture, MSN devient
une redoutable machine d'auto-torture mentale :twisted: . "Ahhh, elle/il se connecte !" : avec qui discute-t-il ou elle ? Et c'est parti... J'ai vu qu'il est conseillé de bloquer le contact. Perso, je ne l'ai pas fait. Pourquoi ? Parce qu'il faut replacer MSN pour ce qu'il est : un outil de com'. Point. Et surtout, rester factuel(le) (plus facile à dire qu'à faire) : il/elle se connecte ? La seule chose certaine est que son PC est branché : cela ne veut pas dire qu'il/elle discute, qu'il/elle attend un signe. Il/elle peut vous avori dis "Je sors faire la fête ce soir !",ne pas l'être et apparaitre hors ligne. D'ailleurs, il/elle peut très bien apparaitre hors ligne mais discuter quand même, alors à quoi bon se torturer. Puisque votre interprétation sera forcément érronée : à moins d'être au-dessus de l'épaule de la personne qui se connecte, vous n'avez aucun moyen de savoir (à moins d'avoir
installer un réseau de surveillance mais est-ce bien raisonnable ? ;) )
La bonne attitude n'est-elle pas de penser à soi et s'auto-convaincre que l'on a le contrôle ? J'ai envie de discuter avec des ami(e)s ou de me connecter, ok. Bien sûr,
trouver la force de ne pas le/la contacter. Mais rester attentif : il/elle voit que vous êtes connecté(e) ? Ben oui, la vie continue pour vous aussi. Il/elle vous contacte : vous avez le pouvoir de répondre ou PAS. Et croyez-moi, si vous arrivez à passer le cap, vous irez tout de suite mieux. Simplement parce que dans le maelstom de la rupture, vous retrouvez un peu de contrôle sur les évènements.

2 - SMS pas bien, normal que ça mail pas : vous tombez (volontairement ou pas) sur des choses qui ne vous sont pas destinés. Déjà, si c'est volontaire, c'est pas bien. Sinon, vous allez lire. C'est humain. Et vous allez souffrir :roll: . Mais.... mais vous n'êtes pas en état de comprendre ce que vous lisez, vous croyez savoir alors que vous intérprétez. Ok, c'est pas facile de lire des choses qui sont destinées à d'autres. Ca vous serre le coeur et vous vous dites :" la place est encore chaude, qu'il/elle
me remplace" ou bien "A peine quelques jours, et il/elle va drôlement mieux". D'abord, à moins que votre ex n'ait entamé depuis plusieurs semaines une relation affective réellement sérieuse (et quand bien même), cela ne sert à rien de déduire
qu'il/elle ne souffre pas et est heureuse(x) comme ça . On supporte tous plus ou moins facilement le manque et on réagit différemment.
Comme pour MSM, n'oubliez pas que seule la personne qui a écrit le mail connait sa signification et sa VALEUR. Vous lisez un mail ou un sms qui ne vous est pas destiné(e),
il vous manque le contexte, l'état d'esprit de votre ex. Donc vous complétez les cases vides avec votre vision. Et franchement, votre vision (comme la mienne l'a été), elle est pas très claire à ce moment là. Un mail ou un SMS ne peuvent être interprétés pour la bonne raison que vous ignorez ce que votre ex a voulu exprimé : on ne dis pas tous dans un mail, il est destiné à quelqu'un d'autre (votre remplaçant(e) ou pas) donc orienté. Par orienté, je veux dire la chose suivante pensez-vopus que votre ex va dire à votre "remplaçant(e)" ou même à tous ses ami(e)s qu'il/elle souffre de sa rupture ? Qu'Il/elle pense à vous ? Qu'Il/elle a des doutes, si Il/elle en a ? Pas forcément !
Il/elle va montrer que ça va, montrer qu'elle est sûre d'elle/de lui. Il/elle ne va pas pointer ses propres incohérences ou paradoxes.
Mon avis est qu'interpréter un mail ou sms, c'est comme vouloir rentrer des carrés trop gros dans des ronds : vous allez forçer, ça va rentrer mais ça va faire mal. Et en plus, qu'en vous regardez votre oeuvre, vous trouvez ça d'un moche ! :lol:

3 - Il/ elle ne me parle plus, il/elle me dis que.... : vous êtes face à lui/elle et elle vous donne des explications. Ou pas. N'oubliez pas que à moins d'une maturité exceptionnelle ou que les choses soient très claires, toute explication va tendre vers un but : justifier l'immédiat. Soit pour ne pas vous faire souffrir (donc il peut y avoir du mensonges, etc.), soit pour trouver une auto-justification, soit pour se donner de la force, soit pour se faire détester (c'est si facile :evil: .)
Dans tous les cas, vous allez mal interpréter car vous n'êtes pas prêt(e) à entendre ce qu'il y a derrière les mots. Et là encore, vous ne connaissez pas l'état d'esprit ou les motivations de votre ex.

4 - Mais alors comment savoir ?
Justement en ne cherchant pas à savoir :shock: . Votre point de vue est faussé par les sentiments, la douleur, l'espoir. Son discours est forcément de circonstances donc vous trouverez autant d'interprétations que vous aurez d'humeurs dans la journée. Un coup de blues, où est ma corde ? Un coup de mieux, je vais le/la retrouver.

5 - Un regard, un geste : il m'a étreint, il m'a fait un sourire, il m'a regarder avec des larmes dans les yeux.... C'est peut-être le plus parlant. Mais le plus compliqué à discerner. Vous êtes face à face, pas d'intermédaire MSNien ou SMSien ! Là, j'avoue que le langage du corps est plus compliqué à contrôler. On se trahit plus vite d'un regard ou d'un geste. Mais attention, si c'est un geste inconscient uniquement.... Il y a moins d'interprétation. Mais là aussi, il ne faut pas chercher un signe parmi les signes. Si vous cherchez, vous trouverez ce que vous cherchez ;) . Si vous ne cherchez pas, vous pourrez être frappé d'un geste, d'un regard mais après coup.

Conclusion : en période de rupture, le besoin de comprendre amène à interpréter tout et n'importe quoi, n'importe comment, selon des critères complètement faussés.
Ca m'est arrivé et en plus, chez moi, c'était devenu une drogue dure. :mrgreen:
Et cela ne provoque-t-il une annihilation de notre capacité à penser normalement, donc à tout interpréter dans le sens de nos envies ?
Je pense pour ma part que ce n'est pas possible d'interpréter dans un premier temps. Mais pensez-vous que la solution se trouve justement non pas dans les actes ou les dires mais dans les gestes insconcients ?
Ne faut-il pas (et c'est encore très facile à dire) refuser de réagir à chaud et se dire que si on comprend pas tout, ce n'est pas une tare, que ne pas comprendre ce n'est pas la raison de la rupture mais ça peut être la raison de décisions et de réactions que l'on va beaucoup regretter par la suite ?
Bref, pour remplir ses cases rondes, il faut peut-être attendre d'avoir des petits ronds et pas des carrés ??! :?:
on fait de l'auto flagellation pour ne pas admettre qu'il ne veut tout simplement ne plus etre avec nous que notre personnalités ne lui convient pas mais ca notre égo ne peu l'admettre donc on chercher et décortique tout ce qu'il peut ca qu'on a pu faire ou dire ces derniers mois de couple :D pour ce créer de fausse excuse ou pire ce dire pfff je suis nul je inutile etc etc :roll:
#1126687
sandrine42000 a écrit :
IN_MEDIO_STAT_VIRTUS a écrit :Bonjour à toutes et à tous,

Après pas mal d'hésitations :?: , je poste. J'espère que je ne me trompe pas de rubrique ! Je plante juste le décor pour une meilleure compréhension du post : mon ex et moi nous nous sommes séparés il y a environ un mois, d'un commun accord sachant que l'un est toujours plus d'accord que l'autre dans ce cas. J'ai accepté et oui, je l'aime toujours. Mais c'était la meilleure solution. Et ça cogite forcément.

J'aimerais aborder le sujet de l'interprétation pendant et après la rupture et savoir ce que vous en pensez ou si vous avez rencontré les mêmes "cogitations". Voilà donc le fruit
de mes nuits blanches. Ah oui, je suis désolé j'écris beaucoup.... :lol:

De l'intreprétation : ou comment savoir amène à ne rien savoir.

J'ai personnellement deux gros défaut l'un découlant de l'autre : le besoin de tout savoir et de fait, une curiosité insatiable (et parfois maladive) :mrgreen: .
Lors d'une rupture, nous avons tous, je pense, le besoin de comprendre. Mais le besoin de comprendre est-il le besoin de savoir ? Savoir pourquoi il/elle s'en va, pourquoi il/elle n'est plus heureuse(x), etc.... Résultat: tous les gestes, toutes les paroles sont analysés, triturés, interprétés.
Je l'ai fait et j'ai mis du temps à comprendre que ce n'était pas le bon combat. Voilà quelques réflexions que je souhaite partager :roll: :

1- MSN moi-non plus : MSN est un outil de communication formidable, on peut discuter en direct avec la terre entière. En période de rupture, MSN devient
une redoutable machine d'auto-torture mentale :twisted: . "Ahhh, elle/il se connecte !" : avec qui discute-t-il ou elle ? Et c'est parti... J'ai vu qu'il est conseillé de bloquer le contact. Perso, je ne l'ai pas fait. Pourquoi ? Parce qu'il faut replacer MSN pour ce qu'il est : un outil de com'. Point. Et surtout, rester factuel(le) (plus facile à dire qu'à faire) : il/elle se connecte ? La seule chose certaine est que son PC est branché : cela ne veut pas dire qu'il/elle discute, qu'il/elle attend un signe. Il/elle peut vous avori dis "Je sors faire la fête ce soir !",ne pas l'être et apparaitre hors ligne. D'ailleurs, il/elle peut très bien apparaitre hors ligne mais discuter quand même, alors à quoi bon se torturer. Puisque votre interprétation sera forcément érronée : à moins d'être au-dessus de l'épaule de la personne qui se connecte, vous n'avez aucun moyen de savoir (à moins d'avoir
installer un réseau de surveillance mais est-ce bien raisonnable ? ;) )
La bonne attitude n'est-elle pas de penser à soi et s'auto-convaincre que l'on a le contrôle ? J'ai envie de discuter avec des ami(e)s ou de me connecter, ok. Bien sûr,
trouver la force de ne pas le/la contacter. Mais rester attentif : il/elle voit que vous êtes connecté(e) ? Ben oui, la vie continue pour vous aussi. Il/elle vous contacte : vous avez le pouvoir de répondre ou PAS. Et croyez-moi, si vous arrivez à passer le cap, vous irez tout de suite mieux. Simplement parce que dans le maelstom de la rupture, vous retrouvez un peu de contrôle sur les évènements.

2 - SMS pas bien, normal que ça mail pas : vous tombez (volontairement ou pas) sur des choses qui ne vous sont pas destinés. Déjà, si c'est volontaire, c'est pas bien. Sinon, vous allez lire. C'est humain. Et vous allez souffrir :roll: . Mais.... mais vous n'êtes pas en état de comprendre ce que vous lisez, vous croyez savoir alors que vous intérprétez. Ok, c'est pas facile de lire des choses qui sont destinées à d'autres. Ca vous serre le coeur et vous vous dites :" la place est encore chaude, qu'il/elle
me remplace" ou bien "A peine quelques jours, et il/elle va drôlement mieux". D'abord, à moins que votre ex n'ait entamé depuis plusieurs semaines une relation affective réellement sérieuse (et quand bien même), cela ne sert à rien de déduire
qu'il/elle ne souffre pas et est heureuse(x) comme ça . On supporte tous plus ou moins facilement le manque et on réagit différemment.
Comme pour MSM, n'oubliez pas que seule la personne qui a écrit le mail connait sa signification et sa VALEUR. Vous lisez un mail ou un sms qui ne vous est pas destiné(e),
il vous manque le contexte, l'état d'esprit de votre ex. Donc vous complétez les cases vides avec votre vision. Et franchement, votre vision (comme la mienne l'a été), elle est pas très claire à ce moment là. Un mail ou un SMS ne peuvent être interprétés pour la bonne raison que vous ignorez ce que votre ex a voulu exprimé : on ne dis pas tous dans un mail, il est destiné à quelqu'un d'autre (votre remplaçant(e) ou pas) donc orienté. Par orienté, je veux dire la chose suivante pensez-vopus que votre ex va dire à votre "remplaçant(e)" ou même à tous ses ami(e)s qu'il/elle souffre de sa rupture ? Qu'Il/elle pense à vous ? Qu'Il/elle a des doutes, si Il/elle en a ? Pas forcément !
Il/elle va montrer que ça va, montrer qu'elle est sûre d'elle/de lui. Il/elle ne va pas pointer ses propres incohérences ou paradoxes.
Mon avis est qu'interpréter un mail ou sms, c'est comme vouloir rentrer des carrés trop gros dans des ronds : vous allez forçer, ça va rentrer mais ça va faire mal. Et en plus, qu'en vous regardez votre oeuvre, vous trouvez ça d'un moche ! :lol:

3 - Il/ elle ne me parle plus, il/elle me dis que.... : vous êtes face à lui/elle et elle vous donne des explications. Ou pas. N'oubliez pas que à moins d'une maturité exceptionnelle ou que les choses soient très claires, toute explication va tendre vers un but : justifier l'immédiat. Soit pour ne pas vous faire souffrir (donc il peut y avoir du mensonges, etc.), soit pour trouver une auto-justification, soit pour se donner de la force, soit pour se faire détester (c'est si facile :evil: .)
Dans tous les cas, vous allez mal interpréter car vous n'êtes pas prêt(e) à entendre ce qu'il y a derrière les mots. Et là encore, vous ne connaissez pas l'état d'esprit ou les motivations de votre ex.

4 - Mais alors comment savoir ?
Justement en ne cherchant pas à savoir :shock: . Votre point de vue est faussé par les sentiments, la douleur, l'espoir. Son discours est forcément de circonstances donc vous trouverez autant d'interprétations que vous aurez d'humeurs dans la journée. Un coup de blues, où est ma corde ? Un coup de mieux, je vais le/la retrouver.

5 - Un regard, un geste : il m'a étreint, il m'a fait un sourire, il m'a regarder avec des larmes dans les yeux.... C'est peut-être le plus parlant. Mais le plus compliqué à discerner. Vous êtes face à face, pas d'intermédaire MSNien ou SMSien ! Là, j'avoue que le langage du corps est plus compliqué à contrôler. On se trahit plus vite d'un regard ou d'un geste. Mais attention, si c'est un geste inconscient uniquement.... Il y a moins d'interprétation. Mais là aussi, il ne faut pas chercher un signe parmi les signes. Si vous cherchez, vous trouverez ce que vous cherchez ;) . Si vous ne cherchez pas, vous pourrez être frappé d'un geste, d'un regard mais après coup.

Conclusion : en période de rupture, le besoin de comprendre amène à interpréter tout et n'importe quoi, n'importe comment, selon des critères complètement faussés.
Ca m'est arrivé et en plus, chez moi, c'était devenu une drogue dure. :mrgreen:
Et cela ne provoque-t-il une annihilation de notre capacité à penser normalement, donc à tout interpréter dans le sens de nos envies ?
Je pense pour ma part que ce n'est pas possible d'interpréter dans un premier temps. Mais pensez-vous que la solution se trouve justement non pas dans les actes ou les dires mais dans les gestes insconcients ?
Ne faut-il pas (et c'est encore très facile à dire) refuser de réagir à chaud et se dire que si on comprend pas tout, ce n'est pas une tare, que ne pas comprendre ce n'est pas la raison de la rupture mais ça peut être la raison de décisions et de réactions que l'on va beaucoup regretter par la suite ?
Bref, pour remplir ses cases rondes, il faut peut-être attendre d'avoir des petits ronds et pas des carrés ??! :?:
on fait de l'auto flagellation pour ne pas admettre qu'il ne veut tout simplement ne plus etre avec nous et que notre personnalités ne lui convient pas mais ca notre égo ne peu l'admettre donc on chercher et décortique tout ce qu'il peut ca qu'on a pu faire ou dire ces derniers mois de couple :D pour ce créer de fausse excuse ou pire ce dire pfff je suis nul je inutile etc etc :roll:

Oui, les photos n'ont sans doute pas grand sens su[…]

Bonjour ! En lisant ton récit de ce qui s'[…]

Le temps qui passe

Bah c’est vrai que, sandstorm, je ne sais pl[…]

Bonsoir Manonn, Je suis désolée pou[…]

Bonjour Emma, Tu auras beau retourner ca dans tou[…]

Mon histoire.

Ah et c’est bien évidemment CE SOIR q[…]

Que faire maintenant ?

J’en pense que c’est triste... pour to[…]

Répondre ou pas

Ah ben si les comptes différents sont pr&ea[…]