Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Venez parler de tout le reste...
#1126688
sandrine42000 a écrit :
sandrine42000 a écrit :
IN_MEDIO_STAT_VIRTUS a écrit :Bonjour à toutes et à tous,

Après pas mal d'hésitations :?: , je poste. J'espère que je ne me trompe pas de rubrique ! Je plante juste le décor pour une meilleure compréhension du post : mon ex et moi nous nous sommes séparés il y a environ un mois, d'un commun accord sachant que l'un est toujours plus d'accord que l'autre dans ce cas. J'ai accepté et oui, je l'aime toujours. Mais c'était la meilleure solution. Et ça cogite forcément.

J'aimerais aborder le sujet de l'interprétation pendant et après la rupture et savoir ce que vous en pensez ou si vous avez rencontré les mêmes "cogitations". Voilà donc le fruit
de mes nuits blanches. Ah oui, je suis désolé j'écris beaucoup.... :lol:

De l'intreprétation : ou comment savoir amène à ne rien savoir.

J'ai personnellement deux gros défaut l'un découlant de l'autre : le besoin de tout savoir et de fait, une curiosité insatiable (et parfois maladive) :mrgreen: .
Lors d'une rupture, nous avons tous, je pense, le besoin de comprendre. Mais le besoin de comprendre est-il le besoin de savoir ? Savoir pourquoi il/elle s'en va, pourquoi il/elle n'est plus heureuse(x), etc.... Résultat: tous les gestes, toutes les paroles sont analysés, triturés, interprétés.
Je l'ai fait et j'ai mis du temps à comprendre que ce n'était pas le bon combat. Voilà quelques réflexions que je souhaite partager :roll: :

1- MSN moi-non plus : MSN est un outil de communication formidable, on peut discuter en direct avec la terre entière. En période de rupture, MSN devient
une redoutable machine d'auto-torture mentale :twisted: . "Ahhh, elle/il se connecte !" : avec qui discute-t-il ou elle ? Et c'est parti... J'ai vu qu'il est conseillé de bloquer le contact. Perso, je ne l'ai pas fait. Pourquoi ? Parce qu'il faut replacer MSN pour ce qu'il est : un outil de com'. Point. Et surtout, rester factuel(le) (plus facile à dire qu'à faire) : il/elle se connecte ? La seule chose certaine est que son PC est branché : cela ne veut pas dire qu'il/elle discute, qu'il/elle attend un signe. Il/elle peut vous avori dis "Je sors faire la fête ce soir !",ne pas l'être et apparaitre hors ligne. D'ailleurs, il/elle peut très bien apparaitre hors ligne mais discuter quand même, alors à quoi bon se torturer. Puisque votre interprétation sera forcément érronée : à moins d'être au-dessus de l'épaule de la personne qui se connecte, vous n'avez aucun moyen de savoir (à moins d'avoir
installer un réseau de surveillance mais est-ce bien raisonnable ? ;) )
La bonne attitude n'est-elle pas de penser à soi et s'auto-convaincre que l'on a le contrôle ? J'ai envie de discuter avec des ami(e)s ou de me connecter, ok. Bien sûr,
trouver la force de ne pas le/la contacter. Mais rester attentif : il/elle voit que vous êtes connecté(e) ? Ben oui, la vie continue pour vous aussi. Il/elle vous contacte : vous avez le pouvoir de répondre ou PAS. Et croyez-moi, si vous arrivez à passer le cap, vous irez tout de suite mieux. Simplement parce que dans le maelstom de la rupture, vous retrouvez un peu de contrôle sur les évènements.

2 - SMS pas bien, normal que ça mail pas : vous tombez (volontairement ou pas) sur des choses qui ne vous sont pas destinés. Déjà, si c'est volontaire, c'est pas bien. Sinon, vous allez lire. C'est humain. Et vous allez souffrir :roll: . Mais.... mais vous n'êtes pas en état de comprendre ce que vous lisez, vous croyez savoir alors que vous intérprétez. Ok, c'est pas facile de lire des choses qui sont destinées à d'autres. Ca vous serre le coeur et vous vous dites :" la place est encore chaude, qu'il/elle
me remplace" ou bien "A peine quelques jours, et il/elle va drôlement mieux". D'abord, à moins que votre ex n'ait entamé depuis plusieurs semaines une relation affective réellement sérieuse (et quand bien même), cela ne sert à rien de déduire
qu'il/elle ne souffre pas et est heureuse(x) comme ça . On supporte tous plus ou moins facilement le manque et on réagit différemment.
Comme pour MSM, n'oubliez pas que seule la personne qui a écrit le mail connait sa signification et sa VALEUR. Vous lisez un mail ou un sms qui ne vous est pas destiné(e),
il vous manque le contexte, l'état d'esprit de votre ex. Donc vous complétez les cases vides avec votre vision. Et franchement, votre vision (comme la mienne l'a été), elle est pas très claire à ce moment là. Un mail ou un SMS ne peuvent être interprétés pour la bonne raison que vous ignorez ce que votre ex a voulu exprimé : on ne dis pas tous dans un mail, il est destiné à quelqu'un d'autre (votre remplaçant(e) ou pas) donc orienté. Par orienté, je veux dire la chose suivante pensez-vopus que votre ex va dire à votre "remplaçant(e)" ou même à tous ses ami(e)s qu'il/elle souffre de sa rupture ? Qu'Il/elle pense à vous ? Qu'Il/elle a des doutes, si Il/elle en a ? Pas forcément !
Il/elle va montrer que ça va, montrer qu'elle est sûre d'elle/de lui. Il/elle ne va pas pointer ses propres incohérences ou paradoxes.
Mon avis est qu'interpréter un mail ou sms, c'est comme vouloir rentrer des carrés trop gros dans des ronds : vous allez forçer, ça va rentrer mais ça va faire mal. Et en plus, qu'en vous regardez votre oeuvre, vous trouvez ça d'un moche ! :lol:

3 - Il/ elle ne me parle plus, il/elle me dis que.... : vous êtes face à lui/elle et elle vous donne des explications. Ou pas. N'oubliez pas que à moins d'une maturité exceptionnelle ou que les choses soient très claires, toute explication va tendre vers un but : justifier l'immédiat. Soit pour ne pas vous faire souffrir (donc il peut y avoir du mensonges, etc.), soit pour trouver une auto-justification, soit pour se donner de la force, soit pour se faire détester (c'est si facile :evil: .)
Dans tous les cas, vous allez mal interpréter car vous n'êtes pas prêt(e) à entendre ce qu'il y a derrière les mots. Et là encore, vous ne connaissez pas l'état d'esprit ou les motivations de votre ex.

4 - Mais alors comment savoir ?
Justement en ne cherchant pas à savoir :shock: . Votre point de vue est faussé par les sentiments, la douleur, l'espoir. Son discours est forcément de circonstances donc vous trouverez autant d'interprétations que vous aurez d'humeurs dans la journée. Un coup de blues, où est ma corde ? Un coup de mieux, je vais le/la retrouver.

5 - Un regard, un geste : il m'a étreint, il m'a fait un sourire, il m'a regarder avec des larmes dans les yeux.... C'est peut-être le plus parlant. Mais le plus compliqué à discerner. Vous êtes face à face, pas d'intermédaire MSNien ou SMSien ! Là, j'avoue que le langage du corps est plus compliqué à contrôler. On se trahit plus vite d'un regard ou d'un geste. Mais attention, si c'est un geste inconscient uniquement.... Il y a moins d'interprétation. Mais là aussi, il ne faut pas chercher un signe parmi les signes. Si vous cherchez, vous trouverez ce que vous cherchez ;) . Si vous ne cherchez pas, vous pourrez être frappé d'un geste, d'un regard mais après coup.

Conclusion : en période de rupture, le besoin de comprendre amène à interpréter tout et n'importe quoi, n'importe comment, selon des critères complètement faussés.
Ca m'est arrivé et en plus, chez moi, c'était devenu une drogue dure. :mrgreen:
Et cela ne provoque-t-il une annihilation de notre capacité à penser normalement, donc à tout interpréter dans le sens de nos envies ?
Je pense pour ma part que ce n'est pas possible d'interpréter dans un premier temps. Mais pensez-vous que la solution se trouve justement non pas dans les actes ou les dires mais dans les gestes insconcients ?
Ne faut-il pas (et c'est encore très facile à dire) refuser de réagir à chaud et se dire que si on comprend pas tout, ce n'est pas une tare, que ne pas comprendre ce n'est pas la raison de la rupture mais ça peut être la raison de décisions et de réactions que l'on va beaucoup regretter par la suite ?
Bref, pour remplir ses cases rondes, il faut peut-être attendre d'avoir des petits ronds et pas des carrés ??! :?:
on fait ça et de l'auto flagellation pour ne pas admettre qu'il ne veut tout simplement ne plus etre avec nous et que notre personnalités ne lui convient pas ou plus ou que c'est sentiment on disparu avec le temps et la routine ,mais ca notre égo ne peu l'admettre donc on chercher et décortique tout ce qu'il peut avoir fait ou dit est-ce qu'il ne serait ps trop malheureux en dépression patati patata et ce qu'on a pu faire ou dire ces derniers mois de couple :D pour ce créer de fausse excuse ou pire ce dire pfff je suis nul je inutile etc etc :roll:
#1200200
Complètement d'accord!
Et aux chiottes l'ex sur Whatsapp, Viber and co... (dernière connexion hier à 18h02? puis plus rien, bizarre ça, c'est qu'il est sorti ou du moins occupé? avec qui? pourquoi? comment? où? ça m'énerve!!! 5 minutes après, ce con ne s'est toujours pas connecté? ha ça m'énerve... il est avec quelqu'un d'autre? oh je pleure) c'est risible mais avouons, on part dans tous et toutes dans ces travers >>> STOP, un poison autant que le fameux "vu" des messages Facebook...
#1212189
IN_MEDIO_STAT_VIRTUS a écrit :J'ai oublié FACEBOOK ! :twisted: L'infâme réseau ! Et j'ai failli m'y faire prendre alors je complète ! :mrgreen:

Boucler Facebook : Facebook comme MSN est un outil intéressant dans le cadre de notre communication à tous. En plus, par rapport à MSN, plus besoin d'avoir une adresse. Il suffit de proposer.... Seulement après la rupture, patratrac ! Nous redevenons un(e) anonyme parmi les anonymes. Donc on peut avoir la très désagréable surprise de voir apparaitre un visage inconnu (oui, celui du(de la) remplaçante). :o
Comment faire ? Puisque la diffusion de l'information de dépend pas vous mais de votre ex ? Personnellement, je sais que si je ne bloque pas, je ne pourrais pas résister : la curiosité humaine, voyez-vous. Mais là aussi, il faut bien arriver à s'auto-suggérer que le fait que votre ex ait ajouté son nouveau(elle) ne signifie rien en soi. Parce que vous ignorez ce qu'il ou elle pense. Bien sûr, il y a les petits mots... :shock: Mais comme pour le mail ou le sms : pensez-vous que votre ex va étaler ses problèmes dans son nouveau couple ? Non, bien sûr. En cela, Facebook est déjà une interprétation que vous interprétez à votre tour. Et remettez également Facebook à sa place : c'est un outil de réseau. Vous faites désormais parti(e) du même réseau que vos remplaçant(e)s, c'est la seule interprétation exacte et factuelle. C'est déjà mieux que si elle/il vous avait purement et simplement biffé(e). Bloquez ou supprimez le/la de vos amis. S'il ou elle a un brin de jugeote et de respect, cela devrait paraitre logique. Au pire, expliquez-lui gentiment mais je vous rappelle que vous n'avez pas (en fait plus) à vous justifier ! Vous ne souhaitez pas ajouter à votre souffrance et c'est normal. Conservez l'outil pour VOS besoins, surtout en cette période où vous avez besoin de contacts et pas de repli sur soi. Et utilisez-le, ne le subissez pas ! :ugeek:

Bon courage à tous ! (Et à moi aussi ! :mrgreen: )

J'ai adoré. Merci
#1224922
merci pour ce post qui nous révèle en fait ce qu'on sait mais qu'on ne veut pas s'avouer souvent.
c'est tellement facile de nos jours avec tous ces moyens de com de "surveiller" son ex qu'on oublie pendant ce temps de penser à soi.
J'éprouve une grande douleur de l'avoir quitté mais je sais au fond de moi que c'était ce qu'il y avait de mieux pour moi. Maintenant il me reste à l'assumer et tenir mon sr.
#1224923
Lolea a écrit :
22 janv. 2017, 20:12
merci pour ce post qui nous révèle en fait ce qu'on sait mais qu'on ne veut pas s'avouer souvent.
c'est tellement facile de nos jours avec tous ces moyens de com de "surveiller" son ex qu'on oublie pendant ce temps de penser à soi.
J'éprouve une grande douleur de l'avoir quitté mais je sais au fond de moi que c'était ce qu'il y avait de mieux pour moi. Maintenant il me reste à l'assumer et tenir mon sr.
Ce post date de 2008. Merci de lire les règles du forum, et de ne pas déterrer des sujets datant de Mathusalem.
Break ou rupture définitive ?

ça fait du bien de pouvoir échanger[…]

Méli-mélo...

« "Mademoiselle Albertine est partie !&[…]

Ma play list anti-deprime

Kylian, tu m’ouvres ta boîte à[…]

Bonsoir, elle m’a parler encore ce soir que […]