Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Venez parler de tout le reste...
#27007
Bonjour à toutes et à tous,

Après pas mal d'hésitations :?: , je poste. J'espère que je ne me trompe pas de rubrique ! Je plante juste le décor pour une meilleure compréhension du post : mon ex et moi nous nous sommes séparés il y a environ un mois, d'un commun accord sachant que l'un est toujours plus d'accord que l'autre dans ce cas. J'ai accepté et oui, je l'aime toujours. Mais c'était la meilleure solution. Et ça cogite forcément.

J'aimerais aborder le sujet de l'interprétation pendant et après la rupture et savoir ce que vous en pensez ou si vous avez rencontré les mêmes "cogitations". Voilà donc le fruit
de mes nuits blanches. Ah oui, je suis désolé j'écris beaucoup.... :lol:

De l'intreprétation : ou comment savoir amène à ne rien savoir.

J'ai personnellement deux gros défaut l'un découlant de l'autre : le besoin de tout savoir et de fait, une curiosité insatiable (et parfois maladive) :mrgreen: .
Lors d'une rupture, nous avons tous, je pense, le besoin de comprendre. Mais le besoin de comprendre est-il le besoin de savoir ? Savoir pourquoi il/elle s'en va, pourquoi il/elle n'est plus heureuse(x), etc.... Résultat: tous les gestes, toutes les paroles sont analysés, triturés, interprétés.
Je l'ai fait et j'ai mis du temps à comprendre que ce n'était pas le bon combat. Voilà quelques réflexions que je souhaite partager :roll: :

1- MSN moi-non plus : MSN est un outil de communication formidable, on peut discuter en direct avec la terre entière. En période de rupture, MSN devient
une redoutable machine d'auto-torture mentale :twisted: . "Ahhh, elle/il se connecte !" : avec qui discute-t-il ou elle ? Et c'est parti... J'ai vu qu'il est conseillé de bloquer le contact. Perso, je ne l'ai pas fait. Pourquoi ? Parce qu'il faut replacer MSN pour ce qu'il est : un outil de com'. Point. Et surtout, rester factuel(le) (plus facile à dire qu'à faire) : il/elle se connecte ? La seule chose certaine est que son PC est branché : cela ne veut pas dire qu'il/elle discute, qu'il/elle attend un signe. Il/elle peut vous avori dis "Je sors faire la fête ce soir !",ne pas l'être et apparaitre hors ligne. D'ailleurs, il/elle peut très bien apparaitre hors ligne mais discuter quand même, alors à quoi bon se torturer. Puisque votre interprétation sera forcément érronée : à moins d'être au-dessus de l'épaule de la personne qui se connecte, vous n'avez aucun moyen de savoir (à moins d'avoir
installer un réseau de surveillance mais est-ce bien raisonnable ? ;) )
La bonne attitude n'est-elle pas de penser à soi et s'auto-convaincre que l'on a le contrôle ? J'ai envie de discuter avec des ami(e)s ou de me connecter, ok. Bien sûr,
trouver la force de ne pas le/la contacter. Mais rester attentif : il/elle voit que vous êtes connecté(e) ? Ben oui, la vie continue pour vous aussi. Il/elle vous contacte : vous avez le pouvoir de répondre ou PAS. Et croyez-moi, si vous arrivez à passer le cap, vous irez tout de suite mieux. Simplement parce que dans le maelstom de la rupture, vous retrouvez un peu de contrôle sur les évènements.

2 - SMS pas bien, normal que ça mail pas : vous tombez (volontairement ou pas) sur des choses qui ne vous sont pas destinés. Déjà, si c'est volontaire, c'est pas bien. Sinon, vous allez lire. C'est humain. Et vous allez souffrir :roll: . Mais.... mais vous n'êtes pas en état de comprendre ce que vous lisez, vous croyez savoir alors que vous intérprétez. Ok, c'est pas facile de lire des choses qui sont destinées à d'autres. Ca vous serre le coeur et vous vous dites :" la place est encore chaude, qu'il/elle
me remplace" ou bien "A peine quelques jours, et il/elle va drôlement mieux". D'abord, à moins que votre ex n'ait entamé depuis plusieurs semaines une relation affective réellement sérieuse (et quand bien même), cela ne sert à rien de déduire
qu'il/elle ne souffre pas et est heureuse(x) comme ça . On supporte tous plus ou moins facilement le manque et on réagit différemment.
Comme pour MSM, n'oubliez pas que seule la personne qui a écrit le mail connait sa signification et sa VALEUR. Vous lisez un mail ou un sms qui ne vous est pas destiné(e),
il vous manque le contexte, l'état d'esprit de votre ex. Donc vous complétez les cases vides avec votre vision. Et franchement, votre vision (comme la mienne l'a été), elle est pas très claire à ce moment là. Un mail ou un SMS ne peuvent être interprétés pour la bonne raison que vous ignorez ce que votre ex a voulu exprimé : on ne dis pas tous dans un mail, il est destiné à quelqu'un d'autre (votre remplaçant(e) ou pas) donc orienté. Par orienté, je veux dire la chose suivante pensez-vopus que votre ex va dire à votre "remplaçant(e)" ou même à tous ses ami(e)s qu'il/elle souffre de sa rupture ? Qu'Il/elle pense à vous ? Qu'Il/elle a des doutes, si Il/elle en a ? Pas forcément !
Il/elle va montrer que ça va, montrer qu'elle est sûre d'elle/de lui. Il/elle ne va pas pointer ses propres incohérences ou paradoxes.
Mon avis est qu'interpréter un mail ou sms, c'est comme vouloir rentrer des carrés trop gros dans des ronds : vous allez forçer, ça va rentrer mais ça va faire mal. Et en plus, qu'en vous regardez votre oeuvre, vous trouvez ça d'un moche ! :lol:

3 - Il/ elle ne me parle plus, il/elle me dis que.... : vous êtes face à lui/elle et elle vous donne des explications. Ou pas. N'oubliez pas que à moins d'une maturité exceptionnelle ou que les choses soient très claires, toute explication va tendre vers un but : justifier l'immédiat. Soit pour ne pas vous faire souffrir (donc il peut y avoir du mensonges, etc.), soit pour trouver une auto-justification, soit pour se donner de la force, soit pour se faire détester (c'est si facile :evil: .)
Dans tous les cas, vous allez mal interpréter car vous n'êtes pas prêt(e) à entendre ce qu'il y a derrière les mots. Et là encore, vous ne connaissez pas l'état d'esprit ou les motivations de votre ex.

4 - Mais alors comment savoir ?
Justement en ne cherchant pas à savoir :shock: . Votre point de vue est faussé par les sentiments, la douleur, l'espoir. Son discours est forcément de circonstances donc vous trouverez autant d'interprétations que vous aurez d'humeurs dans la journée. Un coup de blues, où est ma corde ? Un coup de mieux, je vais le/la retrouver.

5 - Un regard, un geste : il m'a étreint, il m'a fait un sourire, il m'a regarder avec des larmes dans les yeux.... C'est peut-être le plus parlant. Mais le plus compliqué à discerner. Vous êtes face à face, pas d'intermédaire MSNien ou SMSien ! Là, j'avoue que le langage du corps est plus compliqué à contrôler. On se trahit plus vite d'un regard ou d'un geste. Mais attention, si c'est un geste inconscient uniquement.... Il y a moins d'interprétation. Mais là aussi, il ne faut pas chercher un signe parmi les signes. Si vous cherchez, vous trouverez ce que vous cherchez ;) . Si vous ne cherchez pas, vous pourrez être frappé d'un geste, d'un regard mais après coup.

Conclusion : en période de rupture, le besoin de comprendre amène à interpréter tout et n'importe quoi, n'importe comment, selon des critères complètement faussés.
Ca m'est arrivé et en plus, chez moi, c'était devenu une drogue dure. :mrgreen:
Et cela ne provoque-t-il une annihilation de notre capacité à penser normalement, donc à tout interpréter dans le sens de nos envies ?
Je pense pour ma part que ce n'est pas possible d'interpréter dans un premier temps. Mais pensez-vous que la solution se trouve justement non pas dans les actes ou les dires mais dans les gestes insconcients ?
Ne faut-il pas (et c'est encore très facile à dire) refuser de réagir à chaud et se dire que si on comprend pas tout, ce n'est pas une tare, que ne pas comprendre ce n'est pas la raison de la rupture mais ça peut être la raison de décisions et de réactions que l'on va beaucoup regretter par la suite ?
Bref, pour remplir ses cases rondes, il faut peut-être attendre d'avoir des petits ronds et pas des carrés ??! :?:
#27193
J'ai oublié FACEBOOK ! :twisted: L'infâme réseau ! Et j'ai failli m'y faire prendre alors je complète ! :mrgreen:

Boucler Facebook : Facebook comme MSN est un outil intéressant dans le cadre de notre communication à tous. En plus, par rapport à MSN, plus besoin d'avoir une adresse. Il suffit de proposer.... Seulement après la rupture, patratrac ! Nous redevenons un(e) anonyme parmi les anonymes. Donc on peut avoir la très désagréable surprise de voir apparaitre un visage inconnu (oui, celui du(de la) remplaçante). :o
Comment faire ? Puisque la diffusion de l'information de dépend pas vous mais de votre ex ? Personnellement, je sais que si je ne bloque pas, je ne pourrais pas résister : la curiosité humaine, voyez-vous. Mais là aussi, il faut bien arriver à s'auto-suggérer que le fait que votre ex ait ajouté son nouveau(elle) ne signifie rien en soi. Parce que vous ignorez ce qu'il ou elle pense. Bien sûr, il y a les petits mots... :shock: Mais comme pour le mail ou le sms : pensez-vous que votre ex va étaler ses problèmes dans son nouveau couple ? Non, bien sûr. En cela, Facebook est déjà une interprétation que vous interprétez à votre tour. Et remettez également Facebook à sa place : c'est un outil de réseau. Vous faites désormais parti(e) du même réseau que vos remplaçant(e)s, c'est la seule interprétation exacte et factuelle. C'est déjà mieux que si elle/il vous avait purement et simplement biffé(e). Bloquez ou supprimez le/la de vos amis. S'il ou elle a un brin de jugeote et de respect, cela devrait paraitre logique. Au pire, expliquez-lui gentiment mais je vous rappelle que vous n'avez pas (en fait plus) à vous justifier ! Vous ne souhaitez pas ajouter à votre souffrance et c'est normal. Conservez l'outil pour VOS besoins, surtout en cette période où vous avez besoin de contacts et pas de repli sur soi. Et utilisez-le, ne le subissez pas ! :ugeek:

Bon courage à tous ! (Et à moi aussi ! :mrgreen: )
#27229
Tres interressant et très très bien ecrit ce post.....

Quel recul, j'espere que tout le monde le lira, je sais où envoyer les gens qui se posent trop de questions maintenant....

Merci à toi pour ce rappel à la raison si utile parfois!!!!!!!!

Encore bravo et merci à toi pour cette reflexion que je partage à 200%!!! ;)
#27240
J'espère que ça servira à d'autres ! :D Un mois de mauvaises nuits, de questions sans réponses, de réponses sans questions parfois ! Mais j'insiste sur un fait : ce n'est qu'une fois que l'on a renoncé que l'on peut enfin réfléchir à la situation sans influence de "l'autre" ou de son propre inconscient.
Choisir, c'est renoncer, disait un excellent prof en des temps anciens. Choisir d'avancer, c'est renoncer à la relation cassée. Renoncer à la relation cassée, c'est laisser derrière soi tous les boulets et les chaines. Laisser derrière soi tous les boulets et les chaines, c'est se redonner une chance à soi, et se redonner une chance à soi, c'est se redonner une chance avec son ex :shock: ... ou un/une autre aussi. :o
#27348
Bravo pour se post super bien fait!!

J’avoue que msn dans mon cas c'est vraiment la torture pendant 2 mois c'été le seule moyens de comm!
Sa bien faillit me rendre dingue après la rupture!!! C'est devenue limite de l'espionnage... :? "Ah elle c’est connecté!!" ou "pourquoi elle se connecte pas..???!" C’est vraiment se torturé sois même (pour rien) !! Car comme tu las dis il ne sert a rien d’essayé d’interprété c’est fait et geste ! Il faut espère que grâce au SR on peut essayé de s’en détaché…
#27351
Je vais ajouter encore un élément que j'ai oublié : l'interprétation des amis ! ;)

1 - les amis communs : les amis communs sont une bénédiction lorsque le couple se porte bien. Ils sont rarement avares de compliments (s'ils vous critiquent, de toute manière, c'est rarement de manière ouverte) mais quand la rupture survient, rares sont ceux qui restent neutres (ça m'est arrivé une fois et c'est pas facile de le rester avec les pressions des deux côtés). En général, comme en politique, il y a les pro et les antis. Les pro-vous et les anti-ex ou vice versa, c'est pareil ! Dans tous les cas, n'accordez aucune importance (si, si) à leurs paroles. Vos amis communs, à moins qu'ils ne sachent tout de vous, jusqu'à la couleur de votre caleçon/string, ne seront pas objectifs car ils auront choisis une position. Une position partiale. La votre ou celle de votre ex. Et si c'est celle de votre ex, ils y en a qui ne le disent pas et se révèlent ne pas être si amicaux que ça :o . Leur discours et leur aide seront donc orientés sans penser à mal. Mais à mon avis, la meilleure solution est la suivante : soyez polis avec eux, demandez leurs de ne pas trop intervertir (après tout, c'est à vous de demandez leur soutien et non à eux de l'imposer, c'est votre histoire, pas la leur et c'est le principe de l'amitié). N'oubliez pas qu'ils pourraient transposer dans votre cas quelque chose qui leur est arrivé et qu'ils ont des contacts avec votre ex. Vous êtes en SR, vous arrivez tant bien que mal à vous contrôler, prendre le dessus et vous craquez en leur présence.... imaginez s'ils le rapportent à votre ex :evil: . Retour case Zéro et vous ne le voulez pas.
Conclusion : prudence car vos amis interprètent votre rupture, interprètent vos paroles et celles de votre ex ! Là aussi, vous risquez fort d'interpréter quelque chose qui l'a déjà été donc d'être vraiment à côté de la plaque.

2 - Les amis perso : les amis perso ont toujours des conseils à apporter. Normal, ce sont VOS amis :lol: . Mais là aussi, ils ne peuvent être que partiaux et maudirent votre ex qui vous souffrir, vous. Vos amis doivent vous servir de soutien, épanchez vous, pleurez dans leurs bras, sortez avec eux(elles). Mais soyez aussi prudent quant à leur interprétation : pour eux, vous êtes le(la) gentil(le) et l'ex est le(la) méchant(e). Préférez les plus "partisans" pour les sorties, la détente, les occupations pendant le SR et préférez ceux qui écoutent le plus pour appuyer vos décisions et non pas les prendre. Je m'explique : vous êtes le(la) seul(e) à pourvoir décider de votre avenir :ugeek: . Sous le coup de l'émotion, vous pouvez écouter un conseil d'ami (donné en toute bonne foi) qui va anéantir vos actions ou avoir des conséquences que vous ne vouliez pas sur votre reconquête ou votre reprise en main.

Conclusion : les amis sont indispensables pendant cette période. Refuge pour exprimer sa peine, soutien pour sortir et s'oxygéner, pour vous écouter et vous conseiller. Mais cela reste des conseils, pas des "ordres" à suivre sous prétexte que vous ne pouvez pas réfléchir correctement ce qui est tout à fait normal, vous êtes sous le choc. Écouter leurs conseils, oui, interpréter non, décider en fonction surtout pas ! N'oubliez pas que vous sortez d'une dépendance (plus ou moins forte) avec votre ex. Vous devez vous "sevrer" pour commencer à changer. Il serait dommage de retomber dans une autre forme de dépendance, non ? ;)
#27352
C'est exact. Moi aussi, je voulais prendre des décisions, comprendre, en fait faire le bon choix pour moi, pour elle, pour nous deux. Me persuader que c'était la meilleure solution. Mais 1 - il n'y a pas de bon choix, il y a le meilleur choix du moment 2 - on ne choisit pas pour l'autre 3 - il y a rupture donc le nous deux est à oublier (pour l'instant en tout cas, voire à jamais si le SR et le travail sur soi y aboutit, ce qui est possible).

Quant aux moyens de com', le mieux est un échange oral (téléphone) ou direct (face-à-face). N'oublions pas que nos dix doigts sont beaucoup plus éloignés de notre cerveau que nos lèvres. Résultat : notre cerveau a déjà finis son 100 mètres que nos doigts cherchent encore le stade :lol: . En clair, nous n'exprimons qu'un message tronqué par MSN, SMS, Facebook et autres. Parler aux téléphones nous obligent à penser moins vite, à choisir ce que nous voulons exprimer comme le face-à-face.

Mieux vaut réserver les échanges web aux discussions purement matérialistes ou minimalistes (Ca va, oui, très bien, tu veux qu'on se voit, oui,non, où, quand, ok, merci, à bientôt).
#27366
Et n'oubliez pas, même en ayant tout ça à l'idée, on continuera quand même à interpréter certaines choses, c'est normal. Le but n'est alors pas de se flageller (je crois qu'il y a le confessionnal pour ça :lol: ) mais de considérer les conclusions pour ce qu'elles sont : des pièces du puzzle qui ne permettent pas de reconstituer le puzzle ! :idea:

Ca tombe bien, j'aime pas les puzzles ! :D
#27534
Ton analyse (puiqu'on en parle) est des plus réaliste, et pleine de bon sens : je la partage à 200 %.

Une chose est amusante d'ailleurs, c'est en reprennant le contrôle (de sa vie, de ses réactions) que le besoin de tout contrôler, d'interpréter, d'analyser diminue petit à petit. Ne pas tenter de forcer les barricades coûte que coûte : si elles doivent s'éfondrer, elles s'efondreront...

Vivre et laisser vivre.
#33785
merci pour ce petit up !

j'étais totalement passé à côté de ce post plein de bon sens !
Je suis un peu la reine de l'interpretation (Maitre Chouchou peut confirmer)

Quant aux moyens de com', le mieux est un échange oral (téléphone) ou direct (face-à-face). N'oublions pas que nos dix doigts sont beaucoup plus éloignés de notre cerveau que nos lèvres. Résultat : notre cerveau a déjà finis son 100 mètres que nos doigts cherchent encore le stade . En clair, nous n'exprimons qu'un message tronqué par MSN, SMS, Facebook et autres. Parler aux téléphones nous obligent à penser moins vite, à choisir ce que nous voulons exprimer comme le face-à-face.

Mieux vaut réserver les échanges web aux discussions purement matérialistes ou minimalistes (Ca va, oui, très bien, tu veux qu'on se voit, oui,non, où, quand, ok, merci, à bientôt).


Je suis tellement d'accord avec ce passage....rien de mieux qu'une bonne discussion franche et sincère de visu !!!! déjà que c'est difficile dans ce cas de ne pas interprêter tel ou tel mot, tel ou tel geste alors autant privilégier ce mode de communication !
Si je devais faire un top 4 des moyens de com à bannir :

1- facebook/myspace (sans hésitation c'est le pire des trucs ! à se torturer pendant des heure)
2- msn (pas mal non plus dans le genre !!!! entre les pseudo, les hors ligne/en ligne....on en fini pas)
3- mail (parce que, comme si bien expliqué par médio, un mail sera tjrs moins spontanée qu'une discusion en face to face...)
4 - téléphone (parce qu'on ne peut pas voir comment la personne réagit à ce qu'on lui dit...parce qu'il est plus facile de cacher ses ressentie et donc que l'échange est là aussi un peu biaisé !)
#33930
en gros la personne ne voit plus quand tu te connectes mais elle peut toujours t'envoyer des mails...
Difficile pour elle de savoir si tu l'as bloqué sauf si elle se rend sur un site qui permet de savoir qui nous a bloqué...par contre je ne me souviens plus de l'adresse...c'est un truc avec "check" si mes souvenirs sont bons...mais ça doit se retrouver via google...

Encore un grand merci Myz pour ton message, je t'a[…]

Coucou Miu, merci pour ton message et ta douceur[…]

Plus personne ne m'attire

Bonsoir :) C'est normal de n'être attir&eac[…]

Mon histoire.

Ce soir je suis triste, mais je sens que j’a[…]

dans la souffrance

Bonsoir olice, J'en pense, que si tu pouvais l'ai[…]

Comment l'oublier ?

Merci Agathe, je sais que tu as raison ! Parfois […]

merci de rester sur ton sujet initial, puisque c'e[…]

Merci pour tes conseils. Je vais essayer de les ap[…]