Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Premier rendez-vous, nouveau contact et suite des évènements
#1321232
Bonjour,

ça va être long 😕 désolée! J'espère que vous arrivez à tout lire...
Mon ex et moi, nous nous écrivons actuellement via messenger, alors qu'il a une copine et il se dit bloqué, et moi je suis perdue. Je vous raconte le déroulement de la relation avant de raconter comment ça se passe actuellement.

La RELATION :
La relation avec mon ex a duré d'avril 2018 à avril 2019. Il avait 31 ans et moi 29 ans.
C'est moi qui avais mis fin à la relation pour le manque de partage et d'engagement de sa part. En effet, cette relation était plutôt basée sur le désir: lui qui avait toujours trop de désir et d'envie pour moi, et moi qui adore pourtant nos moments intimes (et tendres) au lit, n'arrive pas à accepter ce type de relation et demande dès le début plus d'attention, d'engagement et de partage. Je demandais pourtant des choses simples : un restau, un ciné, une ballade sur Paris.. mais aussi un peu d'attention sur ma vie et sur mes détails.

Pendant cette année de relation, il y avait eu des coupures de sa part au début : [il m'a bloqué de partout pour ne plus demander des choses que je refuse et pour me laisser en paix, mais cela n'a durée que 10 jours pour revenir me dire que je lui manque] et de ma part : [quand j'en avais marre de son manque d'attention et cela a duré plus que 2 mois et il est revenu me parler sur messenger le jour où je lui ai fait un like sur un article qu'il a écrit sur un réseau professionnel].

Il me dit alors qu'il n'était pas bien sans moi, et que je lui manquais mais qu'il a pas su comment reprendre le contact, et qu'il a du coup profité de ce like comme porte d'entrée. Il me dit que ça pourrait aller bien entre nous quand j'arrête de porter un jugement péjoratif sur notre genre de relation et quand on commence à se voir plus souvent, pour faire l'amour principalement, mais pas seulement car selon lui, se voir à la maison n'empeche pas qu'on parle et se partage des choses et ça n'empeche pas qu'on sorte (c'est vrai que 2 fois on est sorti manger à l'extérieur après avoir fait l'amour et c'est lui qui avait proposé.. une autre fois où nous avons déjeuner ensemble c'était avant qu'il parte la première fois pendant 10 jours, et c'était aussi lui qui m'a invité après avoir eu une discussion la veille). Il me disait souvent que moi je mets des conditions (restau, ciné, partage) sur le fait de se voir pour faire l'amour et qu'il faut que j'arrête ça.

Il m'a toujours dit qu'il ne pouvait s'accrocher et développer des sentiments, un attachement qu'à travers ces moments de sexe, qu'il est pas prêt à s'engager tout de suite car il est resté dans le célibat pendant très longtemps et a pris l'habitude à vivre seul (c'est valable pour moi aussi, je n'ai jamais eu une vrai relation amoureuse ou de couple à part une où je n'étais pas trop mature et je n'ai jamais dit le mot "je t'aime" depuis 10 ans). Je pense que j'étais aussi pressée d'aimer et d'être aimée, de partager qq chose de fort, j'avais besoin d'attention et de support, et j'en avais marre d'être seule, même si je suis une personne solitaire et introvertie aussi (enfin, on avait des défauts communs et ça aide pas). Lui, il est pas aussi très à l'aise à l'extérieur, je le trouve un peu timide (je le lui ai dit, et il a pas nié).

Il me disait qu'il veut de la légèreté et non pas les conflits et les prises de tête. En fait, il a eu une relation il y a des années qui a duré 3 ans (relation a distance) pendant laquelle il s'est renfermé sur lui même (pour être fidèle) et cette relation aussi a commencé par la légèreté et la seduction. Il me disait que si je ne lui intéressait pas, il ne se serait pas fatigué à m'expliquer tout ça. Bref!

La rupture :
Avec ça, toutes nos discussions [on s'écrit le plus souvent, pas de tél] se passent autour de ça: des sextos, de l'envie, du désir, moi qui en a marre, puis dispute puis on boude... Enfin un soir en avril, je lui ai proposé de venir chez moi car je partais en voyage le lendemain soir, il a dit qu'il viendrait et rentrerait après dormir chez lui car il habitait tout près du boulot et c'est plus facile pour lui le matin.. je trouvais tout ça très dévalorisant et irrespectueux et j'étais très vexée et me suis emportée [toujours par texto] et il m'a complètement ignoré, j'ai eu la réponse quand je dormais, j'ai répondu le matin, mais sans réponse de sa part toute la journée, sauf un message le soir pour me souhaiter "Bon voyage (:"... Après un SR d'une semaine de ma part, j'ai arrêté la relation tout en lui demandant de rester en bon termes [on est resté amis sur les RS sans se parler].

Entre la rupture et la reconquête :

MAIS je l'ai jamais oublié, et j'ai espéré qu'il se rend compte de ce qu'il "perd"...

Il a réagit entre temps à 2 de mes stories par des "coeurs", a vu dans une story que j'étais dans un festival et lui aussi il y était [je savais qu'il allait souvent à ce genre de festivals] et m'a contacté pour demander comment ça a été, sans plus. Je lui ai souhaité son anniversaire début aout et m'a remercié et c'est tout. Puis comme d'habitude, il ne m'a pas souhaité mon anniversaire fin du moi d'aout, chose qu'il n'a pas fait non plus un an avant quand on se voyait (pas en bons termes en ce moment là) alors que je lui avais fait une "surprise" chez moi pour fêter ses 31 ans.
Début septembre, il m'a écrit pour prendre de mes nouvelles, il était pas clair du tout, j'ai été très froide, et la discussion a donc finit rapidement et bizarrement. Deux semaines après, même chose, et là il me demande si j'ai rencontré qqun et dit que je lui manquais, mais qu'il a voulu respecter ma decision de s'éloigner (moi ça m'enerve qu'il dise ça car c'est de la lâcheté pour moi, il sait quand même pourquoi je suis partie.. il aurait pu essayer de corriger les choses...). Il m'a dit qu'il m'a jamais oublié et qu'apparemment c'est moi qui l'ai oublié. Je lui ai dit : "j'ai une vie à vivre" (c'est ma fierté qui parlait et pas mon coeur). Il a commencé à étaler la discussion et j'ai coupé les ponts : "vaut mieux arrêter la discussion là, ça m'a beaucoup fait mal, et je veux pas me faire mal encore une fois..". Il a fini par "je comprends".

Le lendemain matin, il me propose de boire un verre car "il veut pas que je garde qq chose de mauvais sur le coeur". J'ai accepté, et on s'est mis d'accord sur un jour, mais il devait le confirmer par rapport à son boulot.. Le jour j, il ne s'est pas manifesté, et je l'ai pas contacté. J'ai attendu un mois, je l'ai contacté pour demander où il en était avec ce rdv, il a dit qu'il était sous l'eau avec le boulot et il a oublié.. mais il voulait être sur de me proposer autre chose avant de me recontacter, il a avoué lui même que ça était lâche de sa part et il a demandé de se voir sur le champ. Il était tard, bien sur j'ai refusé, en lui disant que je n'aime pas qu'on se "moque" de moi.
Et je l'ai bloqué sur fbk mais pas sur instagram.

Depuis ce jour là, oui j'étais très enervée mais je n'ai jamais arrêté de penser à lui et à nos moments. Et j'ai essayé de faire de nouvelles rencontres juste après la ruptue puis j'ai arrêté (déménagement, voyage, boulot mais surtout parce que j'en avais aucune envie par peur d'être déçu et par "dégout").. Et je ne m'imaginais faire l'amour avec aucune autre personne à part lui tellement c'était un "perfect match" et "plein de feelings" comme il disait.. J'ai acheté des cartes de voeux que j'ai voulu lui envoyer pendant les fêtes, j'ai écris des textos que j'ai pas pu envoyer..

La Reconquête :

En mai 2020, juste au début du déconfinement, il a partagé une story sur insta avec sa nouvelle copine, une photo où elle était dans ses bras. Je sais que pour lui partager qq chose comme ça c'est pas pour rien. J'étais alors sous le choc de la deception, de la jalousie, du sentiment d'etre trahie, une perte de confiance à moi... Je me rends compte que je n'ai jamais rien oublié de lui et qu'il fallait peut être que je réagisse un peu plus tôt.
J'ai été un peu sous la déprime, d'autant plus que toutes les conditions ne sont pas favorables (fatigue professionnelle, peur..) et passer le confinement toute seule ne m'a pas du tout aidé.. (Pour sa part, je pense qu'il a pu construire cette relation principalement pendant le confinement, c'est tout ce qu'il veut! J'ai compris, en fouillant, que sa "next" habite et travaille dans sa ville et la ville d'à coté... et qu'elle a quand même 25/26ans!)

Première tentative :
Au mois de juin après une longue hesitation, je lui écris alors un long message. Pour lui dire, que je ne l'ai jamais oublié, que j'étais restée sur ma fin d'histoire avec lui, que les choses auraient pu bien se passer si nous aurions fait un peu plus d'efforts mutuellement, que j'aurais souhaité qu'il n'ait jamais raté ce dernier rdv et qu'il n'ait été autant fermé à moi...
Je lui ai demandé de respecter le courage qu'il ma fallu pour lui écrire ce message, sachant ma grande fierté et ma carapace. Et j'ai fini par lui dire que je n'attendrais pas de réponse de sa part et que je serais vraiment contente pour lui s'il est content maintenant là où il est et avec qui il est.

[[[[ En fait, avec du recul, je comprends que même si j'avais raison de demander plus d'engagement, j'avais aussi tort sur ma façon de faire les choses : je demande les choses tout de suite et directement, sèchement, sans aucune "intelligence". Je me rends compte que même en dehors de cette relation, je suis généralement très rigide et très sérieuse dans ma manière de voir la vie. C'est moi avec toutes mes relations amicales et familiales, mais aussi mes autres relations amoureuses passagères qui finissaient généralement au bout d'un mois : je ne sais pas trop m'amuser, et tout doit être bien cadré et parfait. J'avais aussi beaucoup trop d'ego et de fierté. Si on m'avait dit avant que tu enverrais un jour un message à un ex qui sortait avec une fille, je l'aurais pas cru. Donc ce message était une sorte de défi pour moi. J'avais une énergie qui me disait de le faire, et je l'ai fait... Bref ! ]]]]

Il m'a répondu le lendemain matin. Et on a parlé presque toute la journée.
Il m'a dit qu'il salue le courage que j'ai eu pour lui dire ça, et qu'il est confus mais que ça lui fait plaisir que je garde du bien de lui et qu'il culpabilise de m'avoir trainé dans ça.. il a dit que le rdv raté était peut être la meilleure solution pour m'éviter une relation toxique. il s'est dit être un mec compliqué mais que je suis aussi une "tough girl". Bref! On a parlé de tout le passé, de tout ce qui n'a pas marché et comment j'étais rigide et lui il était passif et tout ça n'a pas aidé.. on a aussi parlé de nos moments intimes, on ne peut pas éviter de parler de ça car c'était fort et c'est ce qui nous restait... mais on a aussi parlé boulot comment on était pris par le TT et qu'on travaillait beaucoup. le lendemain, c'est lui qui m'a contacté tout seul, on a parlé un peu de nos projets et tout, et il m'a demandé si j'avais eu des rapports sexuels pendant ce temps là. J'ai répondu que j'en ai pas eu même si j'ai rencontré d'autres personnes. Il a dit que ça le réjouit beaucoup même s'il sait que c'est égoïste de sa part. J'ai répondu "moi je suis jalouse" pas au niveau sexuel seulement mais au niveau de tout ce qu'il a pas pu partager avec elle mais pas avec moi. Et comme d'habitudes, nos discussions finissent dans la "coquinerie".

Ca n'a pas duré longtemps: une semaine après, après avoir ignoré un "salut" que je lui ai envoyé qq jours avant, nous reparlons un peu, il s'enflamme puis me dit qu'il a beaucoup de respect pour "la belle personne smart et scientifique" que je suis, et me conseille de l'arrêter et de le friendzoner s'il se lance encore une fois dans ces folies coquines. Il a dit que rien n'a changé en lui, et qu'il faut pas que je me fatigue trop avec ses histoires (même sil a partagé une photo sur insta), qu'il doit travailler sur plein de choses en lui et la première est la fidélité avant de s'engager et d'être prêt. Vexée et contrariée, je n'avait qu'à l'accepter. Je lui dit que je l'oublierais sans doute et je l'ai remercié pour les leçons et on s'est souhaité du bien. Je le bloque de partout.

La "reconquête" actuelle : (dans le lâcher prise, je n'avais pas vraiment un but)

Plus qu'un mois après, je le débloque, et consciente ou pas, en pleine nuit, je m'abonne à son instagram et j'annule tout de suite après.
Le lendemain matin, j'ai complètement oublié ce que j'ai fait la veille, mais au boulot, je me brusque par un message de sa part "hello! tu m'a envoyé une demande sur insta ou je m'imagine des choses?". Et c'était le jour le plus fun! Je lui ai alors dit qu'il faut arrêter de s'imaginer des choses.. que ça doit être un coup de vieux.. ou que peut être c'est son inconscience qui lui joue des tours.. ou peut etre qu'il était dans un autre monde ou peut être que c'était vraiment moi dans un monde parallèle, un monde imaginaire ou dans une autre dimension temporelle et spatiale ! Il était perdu ! :D
Et puis on s'est dit: "imaginons nous dans un monde d'une autre dimension" et on est resté dans ce délire toute la journée. Bon on a encore parlé du passé, du pourquoi ça n'a pas marché entre nous et comment on aurait pu faire, mais il était moins perturbé moins brusqué qu'il y a un mois...
J'ai demandé quand ce monde imaginaire finirait ?
Il m'a alors dit "c'est toi qui décide, tu fais peur"..
J'ai dit : "moi je décide rien, j'aurais aimé avoir le pouvoir de décision"
Il a répondu : "...un jour tu avais vraiment entre tes mains tout ce pouvoir car tu savais très bien à quel point tu avais un effet sur moi (en terme de désir)...."
Bref, c'étéit une discussion dans la légèreté, sans attente particulière!

3 jours après, je lui souhaite bon anniversaire pour ses 33 ans, il me remercie, se tait un peu, puis reparle des souvenirs du jour de son anniversaire d'il ya 2 ans qu'on a fêté chez moi et comment il était "gâté"! On discute alors toute la journée : des messages sexués mais tout doux (qui m'avaient aussi manqué) et pas que. Mais ça reste relatif au passé.

Puis, durant toute une semaine, je me retenais de le contacter, car totalement convaincue qu'il allait m'ecrire par lui même. Effectivement, il l'a fait une semaine après. Comme j'ai ignoré la discussion sur messenger, (elle est passée à la catégorie spam), je ne reçois pas de notif et donc je ne me rends compte de son message qu'en fin d'après midi. Je trouve alors qu'il a envoyé un message le matin et qu'il l'a retiré midi. Je lui dit alors : "Que tu supprimes ton message ou pas, que tu le regrettes ou pas, je sais à quoi tu penses et ce que tu fais!" peu après j'ai ajouté "je sais que tu peux pas te passer de moi" ...
Le message du matin était pour me dire qu'il a rêvé de moi (un rêve érotique!), c'est quelque chose qu'il me disait souvent quand on se voyait avant... Après, il m'a dit "c'est évident que je peux pas me passer de toi"...

Depuis on parlait souvent avec des silences de 1 jr, 2 jrs ou max 3 jrs... On parle de plus de choses, j'essaie de l'impliquer sur des histoires me concernant (c'est quelque chose que je faisais pas avant car je voulais recevoir de l'attention, sans pour autant rien trop partager moi même).. et je sens plus de complicité entre nous... j'avoue que je suis rentrée moi même dans la séduction en le poussant à imaginer des situations nouvelles et en parlant beaucoup d'énérgie : "je sens en mois une nouvelle énergie qui fait que j'assume mieux ma féminité, ma sexualité et mes envies...."
Mais plus on parle, plus la situation devient compliquée et dangereuse pour moi car, je m'attache et je me crée des attentes.

Quant a lui, il me dit : qu'il se sent et se sentait toujours en confiance avec moi.. qu'il se sent tellement bien avec moi, il est très à l'aise avec ce qu'il est, dans son corp, dans ses pensées et dans ses désirs. Que je sache mettre en valeur sa virilité. Que je dégage une grande dose de féminité et d'énérgie. Que je lui plait tellement, et qu'il s'ennuit jamais quand il me parle. Qu"il adore comment je parle plus et que je devienne plus expressive.
Que j'ai crée en lui une dépendance, comme une drogue.. et pour me taquiner il me dit que je lui ai fait de la "sorcellerie"... et qu'il peut pas arrêter de penser à moi.. (je reprends tous ses mots)

MAIS en même temps, il dit qu'il ne veut briser aucun coeur et qu'il faut être délicat (par rapport à l'autre).. qu'il est bloqué, et qu'il a besoin de temps pour trouver la façon la plus safe pour s'en sortir...
Il a demandé qu'on se voit tant de fois, chez moi, j'ai refusé catégoriquement tant qu'il est toujours dans la même situation. Je lui ai clairement dit que je ne serai pas sa maitresse, son amante, que je ne suis pas un deuxième choix. Et même si je pourrais ne pas trop penser à moi même dans cette histoire, je pense à l'autre personne avec qui il est. Que je culpabilise déjà par rapport à tout ça: car je ne veux pas faire aux autres ce que je ne veux pas qu'on me fasse.
Mais comment dire; mon coeur ne me laisse pas lâcher l'affaire quand même!
Je ne parle de la fille avec qui il est que lorsqu'il évoque la possibilité de se voir. Je lui conseillais pas mal de fois d'être honnête, de ne pas être lâche, d'etre correct. Je lui ai dit qu'une bonne communication c'est mieux qu'un mensonge, et que c'est le plus "safe" des chemins. Je lui ai dit clairement que s'il est/était bien avec elle, qu'il reste avec elle.. que quoi que ce soit la décision qu'il va prendre, je l'aiderai dans ça.. (je vous cache pas que quand je lui ai écrit ça, j'étais en pleur). Je lui ai demandé de ne pas se mettre dans cette situation car je ne veux pas garder cette image de lui.
Il a dit qu'il demanderait un moment de pause, pour prendre du temps avec lui même, et pour voir clair. Mais il n'a rien fait!!

Tout ça ne me rassure pas et je suis perdue. Comment dois-je me comporter dorénavant ?
Nous ne sommes pas amis sur fbk, ni sur aucun autre réseau social. Je suis donc complétement en dehors de ce qu'il se passe pour lui. Je suis "son jardin secret refuge", "le plus doux, le plus beau et le plus smart des secrets" selon ses dires... (j'avais répondu que je suis une évidence, je ne peux pas être un secret..)

Hier on a parlé longuement, il m'a conseillé des choses dans mon boulot (on travaille dans le même domaine) et je lui ai offert un livre électronique à lire "The mask of masculinity". (Il m'a dit "mon masque c'est toi, c'est avec toi que me sens le plus viril")
Mais après comme toujours, j'envoie un dernier message qui reste ignoré, et que je finis par retirer. J'ai vu ensuite qu'il était ami avec la soeur de la fille qu'il voit, et que sa soeur l'est aussi. J'ai senti que sa relation avec elle puisse ne jamais finir. J'ai pris la décision de le bloquer de messenger, provisoirement. (Ce n'est pas une bonne chose ?)

Je n'ai pas certainement pas tout dit concernant ce qui se passe actuellement, c'est déjà trop long, et j'en suis désolée.
Mais j'ai vraiment besoin de voir plus clair. Je suis en même temps contente de cette évolution, mais pas du tout sereine. Je pleure la nuit, quand mes messages restent ignorés, et que j'imagine ce qu'il fait et comment il passe ses soirées, ses weekends.... avec elle..

Que faire ? Comment dois-je me comporter ? Ca me tue !

Merci de votre aide et de m'avoir lu :)
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1321295
Je n'ai pas certainement pas tout dit concernant ce qui se passe actuellement, c'est déjà trop long, et j'en suis désolée.
Mais j'ai vraiment besoin de voir plus clair. Je suis en même temps contente de cette évolution, mais pas du tout sereine. Je pleure la nuit, quand mes messages restent ignorés, et que j'imagine ce qu'il fait et comment il passe ses soirées, ses weekends.... avec elle..

Bonjour à toi,

En effet, c’est long. Tu nous fais part de tes échanges avec ton ex qui ne mènent nulle part.

Je ne comprends pas comment tu peux être contente de cette évolution ?

Franchement, Amélie il va falloir que tu sortes de ce marasme qui dure quand même depuis avril 2019 !

Ton ex te garde sous le coude. Tu regonfles son ego pendant qu’il profite de sa copine.

S’il avait envie de se remettre avec toi il aurait fait depuis un bail !
Je ne parle de la fille avec qui il est que lorsqu'il évoque la possibilité de se voir. Je lui conseillais pas mal de fois d'être honnête, de ne pas être lâche, d'etre correct. Je lui ai dit qu'une bonne communication c'est mieux qu'un mensonge, et que c'est le plus "safe" des chemins. Je lui ai dit clairement que s'il est/était bien avec elle, qu'il reste avec elle.. que quoi que ce soit la décision qu'il va prendre, je l'aiderai dans ça..
Tu es sérieuse ?? Tu penses qu’il a besoin de ton aide ? Et toi dans tout cela ?

Je sais que ce n’est pas simple positionne-toi et redeviens le centre de ta vie.

Tu ne peux pas continuer à être malheureuse d'une situation qui ne peut rien t'apporter.

Dernière chose, je trouve que ton ex te manque totalement de respect en soufflant le chaud et le froid avec toi. Il sait que tu souffres.

Bon courage
#1321321
Bonjour S.Kaplan,

Franchement, Amélie il va falloir que tu sortes de ce marasme qui dure quand même depuis avril 2019 !

Ton ex te garde sous le coude. Tu regonfles son ego pendant qu’il profite de sa copine.

S’il avait envie de se remettre avec toi il aurait fait depuis un bail !
Merci pour ton message qui réveille.

Je lui ai dit clairement que s'il est/était bien avec elle, qu'il reste avec elle.. que quoi que ce soit la décision qu'il va prendre, je l'aiderai dans ça..
Tu es sérieuse ?? Tu penses qu’il a besoin de ton aide ? Et toi dans tout cela ?
Je sais parfois j'abuse. Mais aussi on dit qu'en amour, il n'y a pas d'ego..
Et peut être que je voulais plutôt dire, "je t'aiderai bien si tu veux la quitter de la bonne façon...."
Oh, je sais pas si tu me comprends !


Je sais que ce n’est pas simple positionne-toi et redeviens le centre de ta vie.

Tu ne peux pas continuer à être malheureuse d'une situation qui ne peut rien t'apporter.
Le problème est que je suis optimiste (pour ne pas dire heureuse), quand il me parle. Il y a une semaine, on parlait chaque jour, et il m'aidait et s'intéressait à ce que je fais. Mais quand il disparaissait le soir, c'est là que je me sens rabaissée et malheureuse. Enfin, il est toujours avec elle.

Cela dit, ma vie continue et je ne suis pas toujours disponible non plus. J'ai recommencé à sortir après le déconfinement et je m'occupe malgré tout (boulot, théâtre, peinture, lecture, soirée..). Je veux m'améliorer moi même en enlevant ma carapace qui m'empêchait de créer des relations stables, en essayant d'être plus flexible, plus fun et moins rigide. Je veux apprendre à faire plus d'efforts dans une relation car je comprends que les relations ça se travaille aussi, mais je ne veux pas non plus me rabaisser trop pour ça, ou pour plaire.

Donc quand il m'ignore, je ne réponds pas tout de suite. Quand il fait un SR de N jour, j'essaie de faire pareil.
J'ai omis de dire que je lui ai dit que je voyais aussi quelqu'un mais sans rapports sexuels et sans engagement. (c'était un collègue intéressé, mais pour qui j'ai coupé les ponts rapidement et c'est resté très platonique et "amical").

Dernière chose, je trouve que ton ex te manque totalement de respect en soufflant le chaud et le froid avec toi. Il sait que tu souffres.
Oui, tu as parfaitement raison! Même s'il ne m'a jamais dit aucun "insulte"; je lui disais souvent pendant la relation que ce qu'il fait est un manque de respect et dévalorisant.

Dernièrement, il est complètement "in" mais c'est peut être juste pour m'avoir dans son lit, tant qu'il est toujours avec l'autre.
Je l'ai bloqué sur messenger pour le moment et je prends du temps pour moi même, on verra...
Bon courage
Merci beaucoup et désolée pour le long pavé
#1321342
Et peut être que je voulais plutôt dire, "je t'aiderai bien si tu veux la quitter de la bonne façon...."

Ne t’inquiète pas pour lui. C’est un grand garçon.
Le problème est que je suis optimiste (pour ne pas dire heureuse), quand il me parle. Il y a une semaine, on parlait chaque jour, et il m'aidait et s'intéressait à ce que je fais. Mais quand il disparaissait le soir, c'est là que je me sens rabaissée et malheureuse. Enfin, il est toujours avec elle.

Et oui la finalité est qu’il est toujours avec elle.

J’ai vécu pratiquement la même chose avec mon ex qui avait aussi un copain. Donc je peux comprendre cet état de bien être quand on communique avec son ex. On a l’impression d’être toujours important à ses yeux.
Mais tu te rends bien compte que l’on se leurre. D’ailleurs, elle est à ce jour encore avec lui !

Par ailleurs, étais tu vraiment épanouie et heureuse dans ta relation ? Parce qu’en relisant ton premier post on a l’impression que c’est bien le contraire ?
#1321344
AmelieHope a écrit : 03 oct. 2020, 23:08Mon ex et moi, nous nous écrivons actuellement via messenger, alors qu'il a une copine et il se dit bloqué, et moi je suis perdue.
Il n’est pas bloqué, tu n’es pas perdu.
Vous entretenez juste une relation toxique.
Lui, se regonfle l’égo auprès de toi, parce que c’est toujours agréable d’avoir une fille transie d’amour à ses pieds, disponible au cas ou l’herbe ne serait pas plus verte ailleurs.
Toi, tu te conforte dans des schémas négatifs, ou tu ne mérite pas d’avoir une relation amoureuse épanouissante, et un homme attentionné, en continuant de lui courrir après.

Tant que tu voudras que rien ne change, rien ne changera…