Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Premier rendez-vous, nouveau contact et suite des évènements
par Nini-Ad
#1311254
Petit message avant ma reprise du boulot demain...

Je me sens de mieux en mieux et je voulais le faire partager et en profiter pour faire un petit bilan.

Tout d’abord je voulais parler de mon week-end. J’ai passé le samedi soir en famille pour l’anniversaire des jumeaux de ma cousine. J’ai une famille nombreuse et lorsqu’on se réunit nous sommes entre 20 & 30.
Sur la fin de ma relation avec Monsieur, lors de ces événements familiaux il était très effacé, je peux même dire qu’il s’ennuyait. On refusait souvent les invitations et quand on y allait on était toujours les premiers à partir.
Pourtant j’ai une famille très accueillante, chaleureuse, bon délire et pendant toute notre relation il s’y sentait comme un poisson dans l’eau, lui qui n’avait pas vraiment de famille, il appréciait vraiment.
Bref, vu que les dernièrs temps il était éteint, en plus de partir les premièrs, je passais ma soirée assise à côté de lui à toujours m’assurer qu’il ne manque de rien.
Et bien samedi soir, j’y étais seule et j’ai passé un super moment. J’ai rigolé avec mes cousins et cousines et j’ai pu tout simplement profiter du moment sans me soucier de personne d’autre.
J’ai passé aussi un bon dimanche à prendre soin de moi, balade avec mon chien...
Du coup quand il m’a ramené bébé j’étais tellement contente de la retrouver aussi que je lui ai pas trop parlé alors que lui me racontait un peu ce qu’il avait fait.
D’habitude quand il part de la maison je lui fais ce regard triste (et culpabilisant disons-le) et bien la rien du tout.

Je suis fière de moi dans mon avancée. Je sais aussi que je ne vais pas voir passer le mois de février entre la reprise du boulot, le déménagement, la vente de la maison. Pleins de bonnes choses.
Oui car parlons-en de la vente de cette maison!! Quelle libération. Je ne l’ai jamais voulu, c’était le rêve de Monsieur. Construction qui a en partie causé notre perte en mettant en évidence nos caractères opposés. J’ai porté cette construction à bout de bras! Bref très contente de m’y échapper dans 3 semaines!
J’ai pu trouver un appart’ qui me correspond, j’ai fait 15 visites, harcelé gentillement certains agents immo, j’ai rien lâché et j’ai eu ce que je voulais (comme d’habitude quand on s’en donne les moyens), d’ailleurs récemment Monsieur m’avait dit « de toute façon tu as toujours tout ce que tu veux ». Pourtant ca n’a pas été chose facile quand vous dites aix agents immo « alors je me sépare donc il y a que mes revenus, puis je peux pas prendre l’appart’ avant telle date car je vends une maison et je ne peux pas assumer un credit + un loyer et au passage je suis en congés parentale mais je reprends mon activité le 21/01! », mais j’y suis arrivée!

Puis hâte de reprendre le boulot même si j’adore m’occuper de mon bébé, j’aime beaucoup mon travaille. J’ai de super collègues, des super chefs, des super clients pour la plus part... ils ont tous été un super soutien sur ces derniers mois difficile.
Mon boulot m’aide beaucoup pour ma confiance en moi et j’y trouve beaucoup de reconnaissance.
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

par Speud
#1311299
Ca fait du bien de pas penser à l'autre. On se sent + libre, à faire ce qu'on veut sans se préoccuper de quinconce.
C'est cool aussi pour la maison si c'est ce que tu voulais, le confort ne fait (spécialement) pas le bonheur.
Puis la reprise de boulot va t'aider aussi socialement.

Je suis content pour toi (même si on se connait pas, nos échanges sont agréables).

Tu as l'air d'être très bien parti pour être bientôt au top du top !! Continues comme çà et soit fière de toi, ta fille a de la chance d'avoir une maman si forte!
par Nini-Ad
#1311487
Merci Speud pour ton message.

Alors pour ceux qui suivent Me revoilà après ma premiere semaine de reprise du boulot.
Petit recap’ de cette semaine.

Reprise mardi, le matin je ne m’autorise aucune émotion, je me focalise sur mon organisation avec ma petite poupette.
Ce jour là elle est gardée par mes parents..
Secrétement j’espère un message de soutien de mon mari qui je le sais au fond de moi n’arrivera jamais et en effet je ne me suis pas trompée. Il n’a d’ailleurs pas à le faire vu les circonstances. La journée continue, je me remets dans le bain doucement mais je sens cette boule au fond de mon estomac. Je sais que le soir quand je vais rentrer je vais me retrouver face à un écran de fumée, mon mari et ma fille seront à la maison puisque notre organisation est qu’il la récupère et s’en occupe jusqu’à ce que je rentre pour ensuite rentrer à son appart’.
Je rentre, et là ni une ni 2 toutes les émotions refoulées de la journée remontent à la surface au moment où il me demande comment s’est passé ma journée.
Je pleure, je lui explique que depuis la naissance de notre fille je n’ai pu avoir aucun sentiment normale de maman. Congé maternité avec le coeur brisé, les prises de tête, son départ de la maison, la vente de la maison, ma recherche d’appart’... oui je lui en veux clairement.
Bref bien sûr à ce moment là il se ferme comme une huître, me dit qu’on s’est vu la veille au soir et qu’il m’a souhaité bon courage pour ma reprise et que dès mon retour il m’a demandé comment ca c’etait passé.
Puis je lui dis que cette image quand je rentre de voir « ma famille » c’est tout ce dont je rêve et revais et que je me demande si je l’aurais un jour... de la il me répond un « c’est possible » puis s’en va.

Mercredi, jour 2 de la reprise, ca va un peu mieux. Il m’envoie un sms le matin pour un papier administratif et me souhaite bon courage pour ma journée. Je rentre le soir, là même image mais je m’y suis préparée et je me dis que ca me rend bien service quand je rentre vers 18h30 que bébé soit sur place et qu’elle ait deja pris son bain. Je suis aussi préparée à ce qu’il s’echappe dans les 5 minutes de mon arrivée pour éviter de me parler... mais non il me demande ma journée, puis va pour fumer une cigarette et me raconte sa journée. Je suis surprise mais ca me fait du bien de lui parler de façon apaisée. Il s’en va mais cette fois (enfin!!) il me lance un dernier regard avant de partir. Ca ne veut rien dire mais ca me fait du bien.

Jeudi, jour 3 de ma reprise. Je discute avec une collègue de boulot de ma situation. Puis là elle me secoue clairement. Me dit qu’il m’a demandé du temps, qu’il a besoin de se retrouver parce qu’il se sent perdu, oppressé ect... et au lieu de ça il a eu prises de tête, sms à rallonge, ultimatum, pression... Elle me met fasse à la réalité « tu as tout tenté, rien a fonctionné mais par contre la seule chose qu’il t’a demandé tu ne l’as pas fait... » BAM! Elle a tellement raison!!
Retour à la maison même scénario que la veille, si ce n’est que le jeudi je rentre à 19h30. Ma fille a eu son bain et a mangé, c’est vraiment appréciable. Je me dis que vu l’heure il va partir très vite. Mais non, idem il fume sa cigarette et on discute un peu.

Me voilà aujourd’hui, je rentre à 20h à cause d’une réunion, là il part assez rapidement mais toujours ce regard en fermant la porte. Un regard beaucoup plus doux que c’est dernier jours voir mois. Oui c’est fou, quand je lui casse pas les bonbons ca se passe beaucoup mieux!

Mais voilà, parfois la peur m’envahit... si toute notre vie on allait faire ca? Si on devenait presque ami? Chose que je ne veux pas et il le sait. Si ca n’evoluait pas positivement?
Puis j’essaye de me remémorer tout ce qu’il m’a dit, qui d’un point de vu extérieur peut sembler positif selon ce qu’on me dit...
« J’ai besoin de temps, de me retrouver, de ne plus avoir de pression, de voir que tu as réellement changé car on ne change pas en 1mois, ces derniers mois dans la dispute ne m’ont pas permis de me poser, on a encore du travaille à faire chacun de notre côté, si on doit se retrouver ca doit se faire naturellement, j’ai besoin de reprendre confiance en moi, j’ai encore peur de certaines de tes réactions, je ne suis pas prêt pour le moment.... »

Même si clairement je vis dans l’espoir car cette situation n’est pas franchement claire, le travail m’aide à penser à autre chose, à reprendre confiance en moi. Le temps hors travaille je le consacre à moi & ma fille uniquement. Maintenant il doit venir que dimanche aider pour un truc en cu du déménagement mais je crois que je vais lui dire de ne pas venir et me debrouiller autrement au moins on ne se verra pas jusqu’à mardi soir et je pense que c’est plus sain que de se voir quasi tous les jours. J’ai hate de déménager et quitter enfin cette maison en février en tout cas surtout que l’appart’ que j’ai trouvé est tout mignon.
Je vais essayer aussi de m’organiser pour reprendre un peu le sport qui me manque beaucoup.
Ma vie reprend doucement son cours et s’organise différemment mais s’organise et j’avance.
par Allys
#1311495
Nini-Ad a écrit : 24 janv. 2020, 22:16Mais voilà, parfois la peur m’envahit... si toute notre vie on allait faire ca? Si on devenait presque ami? (…) Si ca n’évoluait pas positivement?
Je suis sincèrement désolée Nini, mais vu de ma fenêtre votre relation prend ce chemin…
Tout est confortable pour lui, et ça ne l’est pas pour toi.
Dans ces conditions quel intérêt à t’il à faire évoluer les choses dans le sens qui te convient ?


Nini-Ad a écrit : 24 janv. 2020, 22:16Chose que je ne veux pas et il le sait.
Si la vie m’a appris quelque chose, c’est de ne jamais présumer ce que les autres ont compris ou pas de nos paroles ou de nos actions.
Tu ne souhaite pas une relation comme celle que vous vivez, pourtant tu acceptes la situation telle que LUI veut la vivre, c'est-à-dire exactement ce que tu dis ne pas vouloir…
Tu ne lui envois pas un message clair en fait sur ce que tu ressens de la situation, que tu subit dans l’unique espoir qu’il change d’avis…
Combien de temps encore ? A partir de quand vas-tu décider que tu mérites un peu mieux que cette fausse relation amico-parentale ? Quand exactement vas-tu reprendre le pouvoir, et lui signifier clairement, que c’est bon, que toi aussi tu as des envies, et que tu ne vas pas supporter sa petite crise pendant encore longtemps, et que puisque qu’il veut de l’air tu vas lui en donner ?

C’est bien tu avances et tu fais des progrès, et je sais que tout ce que je dis ne peut encore raisonner en toi, car tu n’es probablement pas prête, mais tu es la personne la plus importante de ta vie, et ta vie, personne ne la vivra à ta place. Et le temps perdu est perdu pour toujours…

Et une dernière chose, tu n’es pas responsable de SA décision. Tu n’as pas à changer parce qu’il te le demande, et surtout pas à changer comme lui le souhaite…
Et si ton changement c’était de l’envoyer bouler, lui et sa petite crise égocentrée ?
par Nini-Ad
#1311522
Merci Allys pour ta réponse criante de vérité et qui a raisonné en moi cet après-midi.

Déjà aujourd’hui le morale n’était pas au beau fixe. Je suis épuisée moralement, physiquement et émotionnellement.
Dès mon 7eme mois de grossesse je dormais mal et faisait des insomnies puis avec l’accouchement, la rupture 15j après, l’allaitement nuits & jours pendant 4mois, la vente de la maison, la recherche d’appart’, les prises de tête à répétition avec monsieur, ma reprise du boulot... bref je suis exténuée...
Mes journées sont à rallonges, du levée de bébé 6h au soir 20h30 non stop et ce 7j/7 + quelques petits reveilles la nuit.

Du coup cette situation étant très pesante par l’indécision de Monsieur et l’organisation que je subis de plein fouet, j’ai pris mon téléphone et je l’ai appelé.
Je voulais lui faire part dans un premier temps de mon grand état de fatigue, que la situation était plus qu’inconfortable et pour voir un peu où il en était.
Quand je lui fais part de ma fatigue j’ai le droit à des « j’comprends » autrement dit « je m’en bat les c***lles ».
Quand je lui parle de l’organisation et bien il s’y fait, bon certe ca lui fait mais bonnes journees mais il s’occupe de bébé 2h30, 4 fois par semaine et il peut profiter de son week-end tranquillement.
Il me dit qu’il est ni bien ni mal alors que moi j’suis en pleine détresse clairement ....
Où il en est vis à vis de nous, après cette semaine écoulée où je lui ai pas pris la tête? « C’est encourageant et ca donne bon espoir ».
Si il compte m’aider pour faire les cartons de déménagement de NOS affaires et m’aider à déménager? « Pas envie de faire les cartons et c’est TON déménagement, tu es bien entourés pour être aidé ». (Je precise que lui j’lui ai trouvé un studio meublé où il s’est installé avec 2 valises).
Quant à tout nos meubles j’en ai vendu une partie, en garde une partie pour mon prochain appart’ et je cherche des solutions pour stocker à droite et à gauche car je passe d’une maison de 110m2 à un appartement de 44m2 sans garage ni cave.
Je finis cette conversation par lui dire qu’entre ses mains il avait la famille qu’il avait toujours voulu depuis nos debuts mais qu’il ne s’en rend pas compte, ce à quoi il m’a repondu que si c’est le cas que je le laisse s’en rendre compte par lui même.
Ah oui et j’ai retenu une phrase qu’il m’a dite « on est entre guillemets séparés ». Entre guillemets séparés?? La blague, c’est quoi alors une vraie séparation??

Ahh que je regrette cet appel où je tends le bâton pour me faire battre. Mais c’est aussi ce type d’appel, vos messages, mon entourage qui me secoue.
Depuis le temps que tout le monde me dit de me protéger, moi qui suis habituellement si forte mais une serpillière devant lui, il est temps de réagir!
Je vais donc dans un premier temps avant la vente de la maison faire constater son abandon du domicile conjugale au cas où plus tard ça tournerait au vinaigre.
Une fois déménager il est hors de question qu’il garde bébé dans mon nouveau chez moi en attendant que je rentre. C’est mon intimité et cette idée qu’il a un espèce de droit de regard la dessus me dérange d’autant plus que lui ne me laisserait sans doute pas les clés de chez lui.
Il aura qu’à s’équiper pour accueillir notre fille convenablement car jusqu’à présent il n’a meme pas une couche chez lui je lui fournit absolument tout. Et nous nous donnerons rdv sur le chemin à mon retour du boulot pour que je la récupère tant qu’une garde alternée n’est pas possible.

J’ai une question si peut-être certains peuvent m’éclairer?
-Est-ce possible que le cerveau fasse un blocage sur une personne? J’ai l’impression qu’avec moi il est impitoyable alors que son comportement est normale avec le reste du monde? Ok je lui ai fais du mal pendant la relation (mais pas que!!) mais passer de me soutenir sur une table d’accouchement à une indifférence totale dans la foulée, j’ai du mal à comprendre. Comme si j’etais devenue le bouc émissaire de tout ses malheurs et qu’il avait un blocage.

Sinon Allys le changement que j’opere dans mes comportements est avant tout pour moi. Je decouvre des facettes de moi insoupçonnées qui me plaisent vraiment :)

Très franchement je me demande à présent meme si il voudrait laisser une chance à notre famille, je ne suis pas certaine de pouvoir lui pardonner tout ce qu’il me fait subir.
par Selmasultane
#1311523
Hello !

Bon déjà désolée pour tout ça, je sais comment les premiers mois avec un bébé peuvent être et je suis désolée que tu aies a vivre ça dans ces conditions .

Sinon , pour le reste , je l'avais déjà dit ici , oui tu as raison de le mettre face à ses responsabilités par rapport son enfant . Qu'il ne sache pas ou il en est par rapport à vous c'est une chose , mais son enfant restera toujours son enfant , crise existentielle ou pas , et il n'est pas juste un baby sitter.

Quant a ta question, tu parles d'un blocage qu'il ferait lui ? Je ne suis pas sûre de comprendre, mais quoi qu'il en soit, l'enjeu fort il est avec toi, votre famille, c'est assez normal qu'il ne se comporte pas de même avec les autres , avec qui les relations sont plus légères, superficielles , moins engageante, moins exigeantes .
Les comportements de ceux qui quittent sont déconcertants parfois ( j'avais trouvé mon ex presque délirant, il monologuait , affabulait , deux trucs m'avait frappée - paf :D - il chouinait que je l'avais empêché de voir ses amis - il n'en a pas et a fortiori n'avait jamais évoqué la possibilité d'en voir - et que ça faisait des années qu'il n'était pas parti en vacances - alors qu'en 18 mois de relation , on était partis 4 ou 5 fois :o ) . Bref, au final , c'est leur problème non ? La tendance à vouloir psychanalyser l'autre est forte au début, mais il faut se détacher de ça, attache toi uniquement à mener ta vie ( et tu fais ça très bien , compte tenu du nombre très important de choses pratiques à régler ) et sois très ferme sur la formalisation des aspects pratiques et juridiques de votre séparation .

Bon courage
par Nini-Ad
#1312200
Bonjour bonjour,

Je viens vous donner quelques nouvelles, ces derniers temps ont été très chargés.

Voici un petit recap’ des événements depuis mon dernier poste.
Il y a 10jours un samedi j’ai reçu un appel de mon mari me disant qu’il avait des choses à m’expliquer que je n’avais visiblement pas compris.
Dans cette conversation il m’explique qu’il a le souhait d’avoir l’envie qu’on se retrouve. Je vous sors texto ce qu’il m’a dit avant que vous me disiez que cette phrase ne veut rien dire en soi. Il continue me disant qu’il veut que j’y crois sans y penser en gros je traduis « de laisser faire les choses ». Je me rend compte alors qu’il a vraiment un gros problème de communication ou en tout cas sur les mots qu’il emploi car il finit la conversation me disant que c’est tres fort ce qu’il est en train de me dire or pour moi ca ne veut rien dire « avoir envie d’avoir envie » si je résume.

Le lundi qui suit éclate une dispute par téléphone à mon initiative car notre fille est malade pour la 1ere fois, je dors 4h en 3j et passe mes journées dans les cartons de déménagement que je me tape seule! Je suis à bout...
Mais cette dispute se termine où il me dit je pensais qu’on etait d’accord lors de notre dernière conversation. Je vois pas de quoi on etait d’accord et j’me permets de lui dire comment il sait qu’il aura envie un jour de retenter avec tout ce qu’on vient encore de se mettre sur la gueule. Il me repond qu’il le sait c’est tout et que ca le regarde!

Vendredi dernier était le jour de l’état des lieux de mon nouvel appart’. Une fois le mec partie je me retrouve seul dans ce nouveau chez moi tout vide et je craque. Je lui envoie un sms lui disant à quel point c’est dure tout ce que je vis depuis 6mois.
Je pensais n’avoir aucune réponse quand finalement j’en reçois une à ma grande surprise où il me dit qu’il sait, qu’il comprend, qu’il voudrait que je me dise que rien n’est definitif et que la vie peut faire pleins de miracle!
L’après-midi il me relance me proposant de m’aider à emmener quelques cartons alors qu’il m’avait dit ne pas vouloir participer au déménagement.
Le soir avant de partir alors que j’étais épuisée à finir d’emballer les dernieres affaires il me parle de nouveau, me disant de garder en tête que rien est definitif, que c’est un nouveau départ...

Samedi, jour du vrai déménagement, je fais ca avec mon papa et 2 amis. Aucune nouvelle de mon mari, j’espérais au moins un message d’encouragement.
Puis surprise à 16h je reçois un message où il me dit qu’il pense à moi, qu’il espère que tout c’est bien passé, qu’en réalité si il ne voulait pas etre la c’est pour ne pas subir les regards de mon père et amis car il n’est pas fiere de tout ça et que je dois garder en tête ce qu’il m’a dit la veille (que rien est definitif)...

Dimanche, il doit aller à la maison récupérer ses dernières affaires. A l’heure où je sais qu’il doit y être je lui envoie un message, lui disant de contempler notre maison vide, que c’est son « chef d’oeuvre » en gros.
Il me repond que ca lui a fait quelque chose de la voir comme ca et qu’il n’a pas besoin de moi pour ressentir des choses et veut se rendre compte des choses par lui même sans que je lui dise.
Je ne reponds pas puis il me renvoie un messages 30min plus tard me disant qu’il se rend compte aussi de toutes les choses qu’il aurait pas eu ou pas fait sans moi et c’est pour ca qu’il me demande du temps pour se rendre compte de tout ça. Qu’il veut arrêter les prises de tête car ca le replonge dans le passé et qu’il veut laisser faire les choses pour que le desir revienne.
Ce à quoi je lui reponds que ça fait 6mois que je souffre et assume seule, que je conçois qu’il a besoin de temps mais que ca peut prendre des mois encore voire des années et qu’un jour il sera trop tard.

Lundi (hier), je reçois un message le matin. Il me propose d’emmener lui notre fille chez le pédiatre (pour la 1ere fois), que c’est son role aussi et qu’il doit en etre capable. Je le remercie mais décline car j’ai des questions à poser à la pédiatre.
Je me rends au rdv de 11h et en plein rdv, la porte toc, la secrétaire ouvre et annonce que le papa est là!! Grande surprise. Le rdv finit je me rends à ma voiture en l’ignorant quasiment. Je marche 15m devant, il me demande pourquoi je marche si vite et puis arrivée à la voiture je lui demande ce qu’il attend de moi car je ne comprends plus.
Il me dit de nouveau qu’il veut plus de prise de tête, qu’il se rend compte de certaines choses, qu’il veut que j’essaye de « décrocher de la situation sans me decrocher de lui », qu’il veut laisser le désir renaître. Puis il me dit qu’il va s’occuper de jeter les meubles qu’il reste de la maison lui même alors que je devais encore me taper ça, puis qu’il se rend dispo pour le notaire, qu’il ira faire lui le menage dimanche pour que j’ai du temps pour moi. Qu’il veut qu’on arrête de parler de « nous » et qu’on laisse faire... Et enfin qu’il me dit pas « oui je vais revenir » car me connaissant je demanderais une date et une heure précise (il a pas tord sur ce coup là), que quand je parle de nous il sent comme une pression et lui rappelle de mauvais souvenir.

Voila j’ai l’impression que ca bouge UN PEU mais je suis très sur la defensive et comme je lui ai dis je croirais au miracle quand je serais en train de le vivre!
Sinon je suis bien installée dans mon nouvel appart’ qui me plaît, mon bébé n’est pas perturbée donc je suis contente. Je prends tranquillement mes nouvelles marques et vais essayer de me reposer et ressourcer un peu maintenant que les plus grosses épreuves sont passées (je crois).

Merci à ce qui me lise et suivent mon histoire qui visiblement est sans fin!!
par etpourtant
#1312211
Bonjour, en lisant ton dernier post, ce qui me paraît le plus important c'est
Sinon je suis bien installée dans mon nouvel appart’ qui me plaît, mon bébé n’est pas perturbée donc je suis contente. Je prends tranquillement mes nouvelles marques et vais essayer de me reposer et ressourcer un peu maintenant que les plus grosses épreuves sont passées (je crois).
Malgré tout ce qui se passe en ce moment, les questions qui viennent, les doutes etc..., le plus important c'est qu'en effet tu te retrouves dans un environnement qui te plaît, avec une certaine paix. C'est ça qui te permettra petit à petit de calmer ce qui se passe, et de prendre le contrôle de ta vie.
Tu as subi des moments compliqués, mais tu t'organises tranquillement, et c'est chouette !
Pour le reste, tu n'en as pas le contrôle, et ce qui se passe dans la tête de l'autre, ce qu'il dit, ce qu'il fait, ce sont ses affaires. Le positif c'est que niveau organisation, il semble qu'il prenne ses responsabilités envers son rôle de père. Et c'est tant mieux, c'est une charge en moins pour toi.

Voilà, en gros en ce moment, tu te recentres sur toi et c'est bien !
Bon courage !
par Selmasultane
#1312212
Hello !

je t’avoue ton message m'a mise en colère (pas contre toi hein ;) )
Nini-Ad a écrit : 11 févr. 2020, 22:15 notre fille est malade pour la 1ere fois, je dors 4h en 3j et passe mes journées dans les cartons de déménagement que je me tape seule!
j’étais épuisée à finir d’emballer les dernieres affaires
il me relance me proposant de m’aider à emmener quelques cartons alors qu’il m’avait dit ne pas vouloir participer au déménagement
Samedi, jour du vrai déménagement, je fais ca avec mon papa et 2 amis. Aucune nouvelle de mon mari
et
Nini-Ad a écrit : 11 févr. 2020, 22:15 Il continue me disant qu’il veut que j’y crois sans y penser ....l finit la conversation me disant que c’est tres fort ce qu’il est en train de me dire.....
il me dit qu’il sait, qu’il comprend, qu’il voudrait que je me dise que rien n’est definitif et que la vie peut faire pleins de miracle!
il veut que j’essaye de « décrocher de la situation sans me decrocher de lui »qu’il veut laisser le désir renaître.
il me parle de nouveau, me disant de garder en tête que rien est definitif, que c’est un nouveau départ.
’il se rend compte aussi de toutes les choses qu’il aurait pas eu ou pas fait sans moi et c’est pour ca qu’il me demande du temps pour se rendre compte de tout ça. Qu’il veut arrêter les prises de tête car ca le replonge dans le passé et qu’il veut laisser faire les choses pour que le desir revienne.
c’est pour ca qu’il me demande du temps pour se rendre compte de tout ça
il pense à moi, qu’il espère que tout c’est bien passé, qu’en réalité si il ne voulait pas etre la c’est pour ne pas subir les regards de mon père et amis car il n’est pas fiere de tout ça et que je dois garder en tête ce qu’il m’a dit la veille (que rien est definitif)...
Je vais être franche avec toi, je trouve ça BIEN PRATIQUE pour Monsieur . C'est vraiment bien gentil tous ces états d'âme qu'il détaille longuement , ses besoins, son désir frémissant, bla bla bla mais il a toujours un enfant de 6 mois, hein. Et toi en attendant qu'il scrute son nombril et ausculte son désir profond tu te tapes tout le boulot .
Nini-Ad a écrit : 11 févr. 2020, 22:15 Je me rends au rdv de 11h et en plein rdv, la porte toc, la secrétaire ouvre et annonce que le papa est là!! Grande surprise
L’après-midi il me relance me proposant de m’aider à emmener quelques cartons alors qu’il m’avait dit ne pas vouloir participer au déménagement.
Puis il me dit qu’il va s’occuper de jeter les meubles qu’il reste de la maison lui même alors que je devais encore me taper ça, puis qu’il se rend dispo pour le notaire, qu’il ira faire lui le menage dimanche pour que j’ai du temps pour moi.
Voilà qui mérite une médaille :roll:
S'occuper à part entière de son enfant ce n’est pas proposer de faire des choses à la dernière minute, se pointer comme un héros, saupoudrer de ci de là quelques généreuses offres de service. C'est gérer de façon autonome sa part.
Comme je te l’écrivais ci dessus " sois très ferme sur la formalisation des aspects pratiques et juridiques de votre séparation " . Le truc c'est que toi même tu n'en as as envie, car tant que vous êtes dans cet entre deux pourri, il est toujours "ton mari" comme tu l'écris.
et comme tu l’écris, ça peut durer longtemps, vu que tu es très à l'écoute de ses besoins ...

Nini-Ad a écrit : 11 févr. 2020, 22:15 Voila j’ai l’impression que ca bouge UN PEU
je ne vois pas en quoi, concrètement
Modifié en dernier par Selmasultane le 12 févr. 2020, 13:37, modifié 1 fois.
par Selmasultane
#1312213
Hello etpourtant ;)
etpourtant a écrit : 12 févr. 2020, 08:53 Le positif c'est que niveau organisation, il semble qu'il prenne ses responsabilités envers son rôle de père. Et c'est tant mieux, c'est une charge en moins pour toi.
J'ai dû louper un truc dans le message de Nini :lol:
par Lili9
#1312217
Bonjour,
Je me permets juste de donner mon avis...
honnêtement moi aussi ça m’a mise en colère de lire ce que tu écris je me dis mais quel conna** franchement désolée si c’est un peu violent mais je trouve que son comportement est abusé, je ne supporte plus ce genre de discours (le sien) je trouve ça tellement lâche, tout pour brouiller les pistes en fait et t’embrouiller l’esprit alors que tu te défonces pour faire au mieux dans cette situation merdique et avec un bébé au milieu.
Déjà je souhaite te dire Bravo pour tout ce que tu fais et j’aimerais qu’il puisse se rendre compte qu’il se comporte comme un gros naze ( rien de concret que des paroles qui ne veulent rien dire qui ne facilite rien du tout) il n’assume rien et en plus il voudrait presque te faire croire que c’est hyper puissant ce qu’il te dit et presque il faudrait le féliciter non mais sans blague faut qu’il redescende sur terre merde.
Bon courage et encore bravo de tenir la barre malgré ce boulet qui ne fait rien d’autre que te rendre la tâche difficile aujourd’hui.
je ne supporte plus les injustices et les mecs qui veulent se donner bonne conscience alors qu’en réalité ils viennent de poser une bombe dans ta vie.
par Kakahuet
#1312221
Bonjour

Après réflexion (oui ça m'arrive des fois), je suis assez d'accord sur le fait que ça ne bouge pas vraiment...
Lui veut se poser en sauveur des familles en pensant que prendre enfin sa place (enfin un peu hein) de père verra son aura briller de mille feux ...
Alors que toi tu es sous l'eau, mais ça, au fond, et désolé de le dire, il s'en balékouye (du verbe s'en balékouyer, bien connu dans les îles)

Le principal est que tu ais ta caverne à toi où tu te sens bien et où tu peux un profiter d'une certaine sérénité.

Nb: je crois (mais j'espère me tromper) que plus tu le laissera s'engager dans la direction qu'il prend , i.e "je me montre un vrai bon père", plus ça va être compliqué à gérer pour toi parce que tu ne ne verras pas que ça, tu risques de repartir sur le chemin de l'illusion, donc fais gaffe !
par Nini-Ad
#1312241
Bonjour tout le monde et merci pour vos réponses et avis.

J’entends tout ce que vous me dites et je vous avoue être complètement perdue mais je me dis qui ne le serait pas dans cette situation? Donc je ne me jette pas la pierre.

Mon point de vue est vraiment compliqué, ce que je ressens aussi.
Très sincèrement quand je le vois ces derniers temps j’ai l’impression que son comportement a un peu changé, ses paroles aussi mais comme vous dites ce ne sont que des paroles et il n’y a pas beaucoup d’acte si ce n’est que là il commence à bouger dans son rôle de père et qu’il s’occupe de finaliser la maison (jeter les meubles, menages, et c’est lui qui ira seul finaliser la vente au notaire le 21/02).
Je suis bien contente d’ailleurs de ne pas être presente pour la signature de l’acte chez le notaire, je m’évite au moins cette dernière épreuve de remettre les clés de notre maison à une autre famille.

D’ailleurs jusqu’à la vente effective j’ai décidé de me mettre en retrait pour me remettre un peu émotionnellement du déménagement qui m’a de nouveau mit un coup.

Ce n’est pas un homme méchant loin de là, mais il s’est effondré. Je ne lui cherche aucune excuse car il avait 1000 façons différentes d’arranger les choses entre nous.
La seule chose que je me dis à l’heure d’aujourd’hui c’est que c’était écrit et que les choses n’arrivent pas par hasard.
Maintenant ce que me réserve l’avenir je ne sais pas mais je sais que j’ai beaucoup changé et évolué. A son niveau lui aussi.

Avant d’entamer la procédure de divorce et autre acte juridique je ressens le besoin d’appliquer un temps ce qu’il me dit « lui laisser du temps pour qu’il se rende compte des choses par lui même». Alors bien sûr pas encore 6mois évidemment mais laisser passer la vente, m’occuper de ma fille & moi pendant ce temps et voir l’évolution en mars maintenant que l’on s’est tout dit et qu’on a éliminé cette maison qui nous a tué. Si je ne fais pas ça je le regretterai.
Il est vrai que tout les 48h je m’en prends à lui, lui fait des reproches et pour cause au vu de la situation. Mais maintenant que j’ai mon chez moi je suis plus à même de prendre du recule je pense.

Le mot d’ordre pour moi à l’instant T c’est me refaire une santé (tout mon entourage s’inquiète de mon poids je suis à -10kg de mon poids avant grossesse) soit 25kg de perdu depuis mon accouchement.
Je veux prendre soin de moi et enfin profiter de ma fille le week-end plutot que de gérer des papiers, un déménagement ect...
Et me reposer physiquement, mentalement et enfin lacher prise.
Je pourrais prendre des decisions saine qu’avec l’esprit plus reposé je pense.
par Selmasultane
#1312250
Prends soin de toi en effet Nini .
Et fixe toi une deadline où il faudra formaliser les choses.
Quand j'ai quitté mon mari en 2017 , j'ai rédigé une convention sous seing privé qui réglait tous les aspects ( garde alternée, partage, fiscalité etc..) Ce qui a permis de discuter de ces sujets une bonne fois pour toute et les évacuer ( au lieu d'en faire un sujet de disputes tous les 4 matins ) , entre nous , bien avant tout début de procédure ( on a vendu notre maison où on n'habitait plus , en 2018 , et officiellement divorcé en 2019 . ) Je me serais mal vu lui laisser mollement régler tous les aspects pratiques , ou passer voir ma fille quand j'étais dispo, à l'occasion , au détour d'un footing.
Quand on decide de quitter, surtout avec enfants, il y a des conséquences .
par Speud
#1312553
Courage Nini-Ad.

Un conseil, n'hésite pas à demander de l'aide à ta famille/proche pour le bébé afin de te libérer un peu de temps pour toi seule, c'est essentiel.
C'est pas facile un bébé mais tu vas y arrivé, tu es forte.