Page 5 sur 7

Re: Votre avis : SR après Interdits ?

Posté : 21 juin 2018, 17:30
par Stéphanie Vague
Oui, d'autant qu'on n'envoie pas un message à 21h pour dire "MERDE pour ta réunion de demain" (on peut envoyer un email pro comme il l'a ensuite fait ce matin en mettant mon chef en copie pour signifier qu'il ne viendrai pas), ni renvoyer pile à 14h (1min après la fin de la réunion) un message pour demander si cela s'était bien passé, et si j'étais contente de moi.

Donc conclusion : ce n'est pas QUE professionnel.
Mais c'est plutôt AMICAL.

Re: Votre avis : SR après Interdits ?

Posté : 21 juin 2018, 17:31
par Rnl
De plus, penses-tu, Stéphanie, qu’une réponse qui ne te satisfera pas, sera mieux qu’une non réponse ? (C’est une vraie question)

Re: Votre avis : SR après Interdits ?

Posté : 21 juin 2018, 17:35
par Stéphanie Vague
C'est amusant comme réponse car si je suis honnête avec vous, je suis passée par différents stades :

1/ J'espère qu'il va répondre (et répondre bien car c'était un joli message !)
2/ En fait, je préférerais qu'il ne réponde pas car j'ai trop peur
3/ En fait, je préférerais qu'il ne réponde pas mais voir qu'il relit mon message (ça voudra dire qu'il réfléchit) => je suis son seul contact Whats App
4/ Maintenant, je préférerais qu'il réponde (même si je sais que ça me fera de la peine) car je n'aurai plus aucun doute / aucune autre option que prendre de vraies distances

Re: Votre avis : SR après Interdits ?

Posté : 21 juin 2018, 17:38
par Numéro 7
C'est bien naturel, tout ça...

Re: Votre avis : SR après Interdits ?

Posté : 21 juin 2018, 17:39
par Stéphanie Vague
Pour une fois, ça fait du bien d'être banale :)

Re: Votre avis : SR après Interdits ?

Posté : 21 juin 2018, 17:41
par Numéro 7
On est tous exceptionnellement banal(e)(s) :)

Re: Votre avis : SR après Interdits ?

Posté : 22 juin 2018, 09:44
par Stéphanie Vague
Et toi, Numéro 7, c'est quoi l'histoire qui t'a amené ici ?
Tu as l'air d'avoir bien intégré tout le process alors j'imagine que tu l'as bien vécu toi aussi :)

Re: Votre avis : SR après Interdits ?

Posté : 22 juin 2018, 13:16
par Stéphanie Vague
Je me sens nulle les amis...

Hier soir, je culpabilisais que je n'ai pas pu m'empêcher de lui demander : "Comment va ton fils ?". Il m'a répondue à la minute pour me donner des détails et me poser des questions sur ma journée. Je n'ai pas répondu.
Ce matin, j'avais pris mes précautions. Il a essayé de venir me parler dans la matinée, mais il n'a pas pu.
Je m'en sortais plutôt bien mais ça me rongeait.
En partant déjeuner, je passe nécessairement devant son bureau donc j'ai quand même passé une tête pour savoir si le petit allait mieux. Il a répondu et a essayé de me reposer des questions sur ma journée d'hier que j'ai esquivé et je suis partie.

En revenant de déjeuner, il n'y avait plus que lui et moi à l'étage.
Et je n'ai pas pu m'empêcher d'espérer qu'il vienne me voir et me parler parce que l'occasion étant grande ! Il ne l'a pas fait. Je vois bien qu'il est un peu "décontenancé".
Mais là où je me sens nulle c'est qu'outre le fait que je n'ai pas pu m'empêcher de maintenir le lien, je me sens nulle parce que je n'arrive pas à me détacher. Là, je suis dans le mal parce qu'il ne vient pas me voir pour me demander ce qui ne va pas alors que j'ai envie de lui dire ! Sauf que je ne le fais pas car je sais que j'attends une réaction et que donc, je vais le regretter. Ça m'énerve de ne pas réussir à penser à moi, me protéger et prendre de vraies distances. Au fond, j'attends même toujours une réponse à mon message ! J'ai même failli lui demander pourquoi il n'avait pas répondu mais je me suis retenue...

Voilà, pas jojo... Ça va être long tout ça... Je suis à deux doigts de craquer de lui dire ce que j'ai sur le cœur (ce qui ne sert à rien bien sûr étant donné que je ne le ferais pas pour de bonnes raisons).

Re: Votre avis : SR après Interdits ?

Posté : 22 juin 2018, 14:46
par Jo_French
Bonjour Stéphanie,
Stéphanie Vague a écrit :Je me sens nulle les amis...
Alors, tu sais quoi ? Ca arrive, on passe tous par là.. Cependant, comme j'ai pu l'exprimer, tu es tellement dans l'attente, que tout ce que tu pourras faire, tu vas culpabiliser. En te disant, j'aurai pu faire ça ou ça.. Ce qui ne sert à rien. Je te rassure, tu n'es pas nulle.
Ce matin, j'avais pris mes précautions. Il a essayé de venir me parler dans la matinée, mais il n'a pas pu.
Je m'en sortais plutôt bien mais ça me rongeait.
Tu parles de quelles précautions ?
Tu es dans l'attente.
En partant déjeuner, je passe nécessairement devant son bureau donc j'ai quand même passé une tête pour savoir si le petit allait mieux. Il a répondu et a essayé de me reposer des questions sur ma journée d'hier que j'ai esquivé et je suis partie.
Tu combles cette position d'attente en réalisant un acte et tu passes la tête, tu sors quelques mots, tu te rends compte qu'il parle encore d'hier et non pas d'un autre sujet..
Hop tu pars.
En revenant de déjeuner, il n'y avait plus que lui et moi à l'étage.
Et je n'ai pas pu m'empêcher d'espérer qu'il vienne me voir et me parler parce que l'occasion étant grande ! Il ne l'a pas fait. Je vois bien qu'il est un peu "décontenancé".
Interprétation de ta part + attente, encore une fois..
Mais là où je me sens nulle c'est qu'outre le fait que je n'ai pas pu m'empêcher de maintenir le lien, je me sens nulle parce que je n'arrive pas à me détacher. Là, je suis dans le mal parce qu'il ne vient pas me voir pour me demander ce qui ne va pas alors que j'ai envie de lui dire !
Qu'est ce que tu as envie de lui dire ? Tu peux le développer ici, ça peut toujours aider. L'écriture aide à faire sortir les choses.
Sauf que je ne le fais pas car je sais que j'attends une réaction et que donc, je vais le regretter. Ça m'énerve de ne pas réussir à penser à moi, me protéger et prendre de vraies distances. Au fond, j'attends même toujours une réponse à mon message ! J'ai même failli lui demander pourquoi il n'avait pas répondu mais je me suis retenue...
Tu as conscience que tu attends quelque chose.. La question est : Qu'est ce que tu attends de sa part ? Qu'il te réponde : Je suis désolé d'être perdu dans ma vie ces derniers temps, tout ce que je veux, c'est toi ? (c'est une vraie question, j'attends une réponse)
Voilà, pas jojo... Ça va être long tout ça... Je suis à deux doigts de craquer de lui dire ce que j'ai sur le cœur (ce qui ne sert à rien bien sûr étant donné que je ne le ferais pas pour de bonnes raisons).
Quelles sont les bonnes raisons ?

Re: Votre avis : SR après Interdits ?

Posté : 22 juin 2018, 15:04
par Stéphanie Vague
Quand je dis que ce ne sont pas de bonnes raisons, c'est dans le sens où comme tu le dis très justement : je suis dans l'attente.
Donc, je serai perpétuellement déçue puisqu'il ne me donnera pas ce que j'attends. Il ne me donnera pas les réponses que je veux, et il n'aura pas l'attitude que j'espère.

Tu vois, j'interprète tout, je vois des signes où il n'y en n'a pas, et surtout j'attends / j'attends / j'attends et j'espère quelque chose.
Je n'en plus de ressentir cette sensation d'attente et de perpétuelle déception.
Je suis vidée, et épuisée d'être obnubilée par ça. J'aimerais faire autrement, mais c'est plus fort que moi. La raison sait ce qu'il faudrait faire / penser / être mais dans les actes, il y a un décalage car ce n'est pas ce que je ressens profondément.

C’est tellement plus difficile de l'avoir sous les yeux au bureau. Je préférerai ne plus le voir.

Là, j'aurais envie de lui dire que je suis déçue qu'il n'ait pas répondu.
Et lui dire aussi que même si je fais bonne figure, il n'a aucune idée du mal que cela me fait, de la peine que je traverse. Que je lui en veux, oui. Je lui en veux d'être venu, d'avoir chamboulé ma vie, et d'être parti. De ne rien me donner.
Evidemment, c'est la vie et je sais raisonnablement qu'il ne me doit rien. Mais ça ne m'empêche pas quand je souffre de me dire que je lui en veux de m'avoir mis dans cette situation dans laquelle je souffre. Parce que moi, j'ai envie d'aller bien.

Re: Votre avis : SR après Interdits ?

Posté : 22 juin 2018, 15:10
par Stéphanie Vague
Et j'ai oublié de te répondre ce que j'aimerais qu'il me dise si je pouvais rêver :
"Je n'ai pas envie de te perdre. Je suis un peu perdu dans ma vie mais je veux bien qu'on essaye doucement et on verra car j'ai peur de regretter de passer à côté de notre histoire".

Re: Votre avis : SR après Interdits ?

Posté : 23 juin 2018, 00:39
par Numéro 7
" Et toi, Numéro 7, c'est quoi l'histoire qui t'a amené ici ? "

Aucune... j'ai découvert le forum par hasard sur un blog...

" Tu as l'air d'avoir bien intégré tout le process alors j'imagine que tu l'as bien vécu toi aussi "

Pour être franche, je ne suis toujours pas remise de ma rupture - 14 janvier 2013... mais ce n'est pas le type de rupture qu'on lit ici. Je suis surtout pleine de reconnaissance d'avoir pu rencontrer la plus belle personne du monde... Le forum est incroyablement généreux. Et enrichissant. Il apporte bien plus qu'on ne lui donne. C'est un endroit où l'on grandit. Je te lis, je te vois donner des conseils... je trouve ça très bien. Sois douce avec toi, Stéphanie... tu es humaine... tu es forte et fragile. Comme nous tous.

Re: Votre avis : SR après Interdits ?

Posté : 25 juin 2018, 09:38
par Stéphanie Vague
Aïe, je comprends. On pense souvent que le temps guérit les blessures. Oui, c'est vrai mais il laisse des cicatrices parfois fragiles...

Tu dis que je suis forte : je croyais l'être. D'ailleurs, je suis en colère contre moi d'être moins forte et indépendante que ce que j'aimerais être.

Finalement, suite à ce que je vous avais raconté, le vendredi aprèm s'est plutôt bien déroulé même si il n'était amical que comme un bon collègue. Je n'ai pas pu m'empêcher le soir de lui demander comment allait son fils car j'espérais toujours qu'il saisisse la perche pour me parler de mon message, ou d'autre chose plus intime. Avec le recul, c'est idiot : il sait qu'il a reçu un message et qu'il n'a pas envoyé de réponse. Ce n'est pas en provoquant du lien que cela le pousserait à répondre plus vite. Bref, sur le moment je n'ai pas réussi à me contrôler. Il a rebondi en me demandant si j'allais au tennis car il m'avait vu partir du bureau avec ma raquette. C'est dire le niveau de discussion... J'ai fini par lui demander quand même pourquoi il n'avait pas répondu à mon mot, et il m'a simplement dit : "Je n'étais pas dans un bon moment quand je l'ai lu. Un moment de renfermement. M'étais dit de répondre plus tard". Je me suis sentie bête de ne pas avoir été plus patiente, j'ai répondu : "D'accord, ça me va. Fais comme tu sens, tu peux répondre plus tard". C'était vendredi, pas de nouvel échange depuis.

Bref, on tourne en rond. Ce matin, je ne sais pas pourquoi mais je ressentais une profonde colère mélangée à une profonde tristesse. Contre moi d'une part, et contre lui de m'avoir embarquée dans cette histoire il y a maintenant un an alors que je le repoussais sans cesse. Vendredi, on a l'incentive de l'entreprise en huit clos sur un bateau. Je hais déjà ce moment à faire semblant d'être heureux alors que je préférerais rester chez moi. C'était à la même incentive de l'année dernière que tout a commencé, ça ne me rappelle plus de bons souvenirs mais que des bons souvenirs qui me font aujourd'hui du mal.

Bref, j'essaie de faire front et de ne pas me laisser déborder par mes émotions. Cette fois, ce SR, je vais le tenir pour guérir car je n'en peux plus de replonger en permanence et d'interpréter le moindre signe qui en fait, n'existe pas.

Re: Votre avis : SR après Interdits ?

Posté : 25 juin 2018, 10:10
par Jo_French
Stéphanie Vague a écrit :Et j'ai oublié de te répondre ce que j'aimerais qu'il me dise si je pouvais rêver :
"Je n'ai pas envie de te perdre. Je suis un peu perdu dans ma vie mais je veux bien qu'on essaye doucement et on verra car j'ai peur de regretter de passer à côté de notre histoire".
Tu as le droit de le penser mais en aucun cas de l'envoyer, le temps t'a apporté une réponse. Tu viens de l'évoquer dans ton dernier post.
"Je n'étais pas dans un bon moment quand je l'ai lu. Un moment de renfermement. M'étais dit de répondre plus tard".
Moment de renfermement, répondre plus tard etc.. je ne vois que des excuses de sa part. Si vraiment, on souhaite dire les choses à une personne, peu importe l'état dans lequel on se trouve, on essaye de prendre le temps afin d'exprimer tout cela. De mon avis, il fuit.
Je me suis sentie bête de ne pas avoir été plus patiente, j'ai répondu : "D'accord, ça me va. Fais comme tu sens, tu peux répondre plus tard". C'était vendredi, pas de nouvel échange depuis.
Attention, je sens une pointe de culpabilité ici.. Surtout pas, tu as voulu en savoir davantage. A ta place, je n'enverrai plus de messages. Cela ne sert à rien. A lui de prouver si il souhaite quelque chose ou pas. Selon moi, il ne fera rien. Il cherche juste à maintenir un lien amical.
Bref, on tourne en rond. Ce matin, je ne sais pas pourquoi mais je ressentais une profonde colère mélangée à une profonde tristesse. Contre moi d'une part, et contre lui de m'avoir embarquée dans cette histoire il y a maintenant un an alors que je le repoussais sans cesse.
On revient à un stade précédent, comme quoi, tu n'avais pas amplement fait ton deuil de ton ancienne relation et que tu attendais beaucoup de sa part dans un sens. La question est la suivante : Estimes-tu avoir fait beaucoup d'efforts pour cette relation et que tu ne récoltes pas assez ?
Vendredi, on a l'incentive de l'entreprise en huit clos sur un bateau. Je hais déjà ce moment à faire semblant d'être heureux alors que je préférerais rester chez moi. C'était à la même incentive de l'année dernière que tout a commencé, ça ne me rappelle plus de bons souvenirs mais que des bons souvenirs qui me font aujourd'hui du mal.
C'est compréhensible aussi, cependant, ta présence est importante. Tu fais partie de cette entreprise et d'après ce que j'ai pu lire, tu réalises un beau boulot. Bien qu'il sera présent, tu as le droit de ne pas forcement échanger avec lui et discuter avec d'autres collègues.
Bref, j'essaie de faire front et de ne pas me laisser déborder par mes émotions. Cette fois, ce SR, je vais le tenir pour guérir car je n'en peux plus de replonger en permanence et d'interpréter le moindre signe qui en fait, n'existe pas.
Ce n'est pas facile, nous le savons tous. En tout cas, courage à toi, n'oublie pas que tu es une femme forte et que tu es capable de contenir tes émotions lors des représentations. Si tu souhaites craquer chez toi, ne te retiens absolument pas.

Petit extrait de Maktub de Paulo Coelho
Le maître dit:
Si vous devez pleurer, pleurez comme un enfant. Vous avez été enfant autrefois, et pleurer est l'une des premières choses que vous avez apprises. Et puis, cela fait partie de la vie. N'oubliez jamais que vous êtes libre et qu'il n'est pas honteux de manifester vos émotions. Criez, sanglotez, aussi bruyamment que vous le souhaitez, car c'est ainsi que pleurent les enfants, et ils savent comment soulager rapidement leur coeur.

Avez-vous déjà remarqué comment les enfants s'arrêtent de pleurer? Quelque chose les distrait, attire leur attention vers une nouvelle aventure. Les enfants cessent de pleurer rapidement.

Et c'est ce qui vous arrivera, mais seulement si vous pleurez comme pleure un enfant
Allez force ! Et un excellent début de semaine ;)

Re: Votre avis : SR après Interdits ?

Posté : 25 juin 2018, 10:21
par Stéphanie Vague
Oui, effectivement je n'avais pas fait le deuil. Pas du tout même.
Et chaque jour qui passe me fait réaliser que c'est bel et bien fini : du coup, le fait de m'en rendre compte me donne le sentiment de vivre une seconde une rupture. La rupture palpable, la vraie.

Je suis d'accord avec toi sur le fait que son message était une excuse. Il fuit. D'ailleurs, alors que ces derniers jours je n'avais pas parlé de nous, il était plus loquace par texto car il n'y avait rien d'engageant d'autre que de la légèreté. Depuis vendredi soir où je suis revenu sur mon "mot", plus de message ou de nouvelle. C'est assez révélateur...

Il veut juste être ami, et encore je pense que c'est uniquement pour laver sa culpabilité. Que cette demande n'est même pas sincère. D'ailleurs, il ne partage plus grand chose avec moi hors du cadre professionnel. J'apprends juste par d'autres collègues que lui et son équipe vont au concert des Rolling Stones demain soir. Il ne m'en avait pas parlé. Et quand on se voit, c'est parce qu'il cherche un partenaire pour jouer au tennis ou aller au golf. Mais jamais un resto ou un ciné le soir par exemple.

Cela me rend triste oui, et dans une profonde colère. Même si c'est une colère illégitime (on ne peut pas en vouloir à quelqu'un de ne pas être tombé amoureux de soi), je lui en veux de me faire souffrir. Moi, j'allais bien et j'avais envie d'aller bien. Maintenant, je dois essayer d'aller bien, contre moi-même. Fais chier.

Pour répondre à ta question : oui, j'ai fait énormément d'effort, j'ai donné beaucoup, je me suis sacrifiée et j'ai donnée énormément d'investissement et de temps. En échange, j'ai peu eu mais je m'en contentais car je trouvais toujours des excuses. Mais il n'y en avait pas : je recevais peu car il n'avait pas envie de s'investir plus, ou de donner davantage. Tout simplement.

Evidemment, j'irai à l'incentive d'entreprise jeudi soir et vendredi. Ma seule vengeance sera d'être rayonnante et de ne lui accorder aucune attention, celle qu'il ne mérite absolument pas. Quelques jours à tenir, et ensuite les semaines reprendront leur cours normal sans événement particulier.

J'en ai marre, je suis lassée...

Re: Votre avis : SR après Interdits ?

Posté : 25 juin 2018, 10:33
par Elieza
Stéphanie Vague a écrit :
25 juin 2018, 10:21
. Ma seule vengeance sera d'être rayonnante et de ne lui accorder aucune attention, celle qu'il ne mérite absolument pas. Quelques jours à tenir, et ensuite les semaines reprendront leur cours normal sans événement particulier.

J'en ai marre, je suis lassée...
Bonjour,

La vengeance c'est quand l'autre a fait quelque chose de mal.
Il ne me semble pas que ce soit le cas ici, et par conséquent il n'y a pas de vengeance qui tienne...

Re: Votre avis : SR après Interdits ?

Posté : 25 juin 2018, 10:35
par Stéphanie Vague
C'est une façon de parler.
Cela donne le sentiment d'être un peu plus fort.
Tu sais, il ne s'en rendra probablement même pas compte donc c'est plutôt à mes yeux que cela se joue, plutôt qu'aux siens.

Re: Votre avis : SR après Interdits ?

Posté : 25 juin 2018, 11:11
par Elieza
:)
Je trouve que le choix des mots qu'on utilise est au contraire très révélateur.

Tu aurais pu dire "ma revanche sera d'être bien et de profiter de ce moment autant que je le peux".

De toutes façons une rupture c'est jamais facile, alors quand on plus on doit se coltiner l'autre 8h par jour au travail...

Re: Votre avis : SR après Interdits ?

Posté : 25 juin 2018, 11:40
par Stéphanie Vague
Tu as raison, j'aurais pu dire cela mais je n'ai pas la moindre envie d'aller à ce séminaire et aujourd'hui, la réalité m'arrive en pleine face et du coup, je suis très très en colère. J'ai même écrit un texto pour me décharger tellement j'en avais gros sur le cœur. Effectivement, le plus dur c'est de devoir partager le contexte professionnel. Là, je n'ai qu'une envie : ne plus le voir, ne plus le subir et pouvoir faire mon deuil tranquillement.

Re: Votre avis : SR après Interdits ?

Posté : 25 juin 2018, 12:17
par Elieza
Un texto?
Pour dire quoi?

Tu te rends compte que tu ne sors absolument pas de ton schéma reproches-espoir de réaction-déception-reproches...?