Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
par Bougnagouille
#18489
Bonjour à tous,

Je parle d'une petite histoire, mais comme toutes les histoires elle est longue :)
Je vais commencer par le début, ça sera plus simple.

Il y'a un an, je vivais avec ma première ex, mon premier amour.
Une jeune fille de 4 ans mon ainé, j'en avais 21 à l'époque.
Nous avions prévu de privilégier nos études et donc de vivre notre relation à distance.
Nous vivions à 3 heures de train l'un de l'autre, mais j'étais le seul à effectuer ces aller retour épuisants un week end sur deux.
Parallèlement, j'ai rencontré quelqu'un. Un coup de foudre, à la machine à café, mon premier coup de foudre en fait. C'est ma copine de l'époque qui m'avait dragué et demandé d'être avec elle.
J'ai commencé à discuter avec cette personne et on s'est rapproché.
6 mois de discussion et d'amour ont commencé à germer.
Nous nous parlions tout le temps par internet, nous nous envoyions des mails et des cartes postales bien réel. Nous avons construit des petites choses à nous, des histoires ce genre de chose, bref nous avons commencé à construire une intimité.
De son côté ma copine voyait qu'il y'avait quelque chose.
Pour ne pas la tromper, j'ai demandé en Mars à ce qu'on se sépare après 3 ans de vie commune.
J'ai fais ça proprement, mais forcément je l'ai fait souffrir, c'est normal dirons nous.

J'ai attendu un peu et lors d'une soirée où j'avais juré de demander à cette fameuse fille pour laquelle j'avais tout quitté, j'ai appris qu'elle avait quelqu'un. En fait, il était là.
Le monde s'est écroulé autour de moi mais avec le peu de force qu'il me restait, je suis allé la voir et je lui ai tout dis.
3 semaines plus tard, elle quittait son copain et nous étions ensemble. Le premier vrai bonheur depuis très longtemps. Je ne supportais plus mon ex et sa volonté de me changer et elle non plus.
Nous avons vécu un mois de pur bonheur, un mois...

Au début du mois de Mai, un événement que je n'avais prévu est intervenu en plein milieu de mes examens et de mes remises de projets : ma grand mère est décédée.
Un cancer foudroyant qui l'a couché en 7 jours.
J'étais complètement abattu.
J'en ai parlé à ma copine qui m'a soutenu, mais je faisais peine à voir.
Je ne voulais pas qu'elle me voit comme ça.

Lorsque l'enterrement à eu lieu, mon ex est venue.
J'ai vécu la mort de sa grand-mère que j'aimais beaucoup, elle est venue aussi.
Lors de l'enterrement à proprement parler, on s'est mis côte à côté lors du passage des amis de la famille et tous nous on dit : "Ta grand-mère m'a beaucoup parlé de vous, j'espère qu'on aura le droit à un heureux événement avec vous deux".
Et là, nous avons beaucoup pleuré.
Nous n'étions plus ensemble et personne ne le savais.
De retour chez ma grand-mère, des photos de moi et de mon ex trônait un peu partout...
Je suis rentré le soir même sur mon lieu d'étude, complètement abasourdi.

La première nuit avec ma copine a été très dur, je revoyais l'enterrement et mon ex près de moi (mais c'est normal).
Ces rêves ont duré pendant une semaine et j'avais vraiment du mal à supporter cette image de mon ex au réveil. Je pensais que je ressentais encore des choses pour elle... j'étais perdu et j'ai craqué.

J'ai pris ma copine à part et je lui ai dis : "Je crois que je suis encore amoureux de mon ex". Je suis parti retrouver cette ex et j'ai discuté avec elle de tout ça.
Je ne l'aimais pas, ça crevait les yeux quand j'y étais.
Mais au retour les rêves continuaient.
J'ai demandé tout de suite un rendez vous et j'ai tout expliqué à ma copine, que je ne savais pas ou j'en étais, que j'avais l'impression de la tromper, mais jamais je n'ai parlé de mes rêves, ni de l'enterrement, ça l'aurai fuire, du moins je le pensais...

Nous avons passé tout le mois de Mai séparé, mais on se voyait tout le temps et je prenais sans cesse de ses nouvelles.
C'était très dur, les rêves, les révisions, les projets, et cette fille que j'adorais.
Avant de partir en vacances, elle m'a demandé de lui dire ce que j'attendais d'elle.
J'ai passé une nuit blanche, à travailler et à réfléchir...
Je devais être seul, pour affronter tout ça, prendre des vacances moi aussi.

Le lendemain, sur le quai de la gare, avant son départ je lui ai dis : "Je veux que tu vives ta vie, profites de tes vacances". C'était très dur à dire parce que je voulais qu'elle m'attende, mais je trouvais ça injuste. Je voulais cacher mes sentiments pour la protéger parce qu'elle comptait énormément pour moi.
Elle partie...

J'ai appris quelques jours plus tard qu'elle avait échoué à ses examens, c'est à cette période que j'ai commencé à travailler avec mes parents. Mon ex travaillait avec eux d'ailleurs ce qui n'arrangeait rien, mais tout était clair entre nous, mais les rêves continuaient et je ne savais pas où j'en étais.
Je suis retourné voir ma copine (ou ex mais la distinction était difficile pour moi). Lui apporter du réconfort malgré le fait que je bossais j'essayais d'être disponible pour elle.

Elle a passé ses examens les a réussi et elle est partie en vacances à l'étranger.

Je prenais ses nouvelles toutes les semaines en rentrant du travail.
Par mail ou grâce à Facebook, car le décalage horaire et mes horaires de travail m'obligeait à me coucher tôt même si je restais sur mon ordinateur jusqu'à très tard.

Elle ne me parlait pas trop et restais évasive sur ce qu'elle faisait.

Et puis un jour, la catastrophe.
J'apprend qu'elle a quelqu'un, sur son profil Facebook.
J'ai arrêté de manger, je n'ai pas dormi, j'ai eu énormément de mal à venir travailler (j'étais caissier et c'était dur de garder le sourire).
J'ai vécu ça très très difficilement et sans explication car elle avait affiché le fameux : "en couple" juste avant de partir pour une semaines de voyage sans internet.

J'ai paniqué, je lui ai écris trois fois.
Je lui disais que j'étais content qu'elle soit heureuse, mais que je me sentais encore avec elle, etc...

Elle m'a répondu et ça m'a fait encore plus mal.
Elle n'avait pas compris pourquoi j'avais agis comme ça en Mai, pourquoi je l'avais quitté.
Elle m'a dit avoir pleuré sans cesse pendant un moi, aller très très mal et c'était la raison de son raté aux exams.

J'ai tout pris dans la tronche, comme le boomerang qu'on lance et qui revient.

Je lui ai alors tout dis, j'ai ravalé mes envies de ne pas la faire fuire et je lui ai avoué pour ma grand-mère, ses espoirs mes rêves, etc...

Elle m'a écrit tout de suite par sms pour s'excuser de sa conduite.

Je lui ai répondu en lui disant que je voulais qu'elle prenne soin d'elle et que j'avais besoin d'un peu de temps.

J'ai demandé 2 semaines de congé et je suis parti à la mer avec de la famille, mais loin de tout.

Cela m'a fait énormément de bien. Je me suis recentré sur moi, sur mes envies.
J'ai oublié tout les rêves et depuis, ils ne sont jamais revenu.
Mais surtout, il restait pour moi une seule envie, reconquérir cette jeune fille que j'aimais tant et pour laquelle j'avais tant fait.

De retour de vacances, je lui ai proposé un rendez vous qu'elle a accepté tout de suite.
Nous avons passé un bon moment mais je n'ai pas su quoi faire. J'étais persuadé qu'elle avait quelqu'un et je ne voulait pas interférer là dedans.
Je suis retourné sur mon lieu de travail, là ou vivait mon ex.

Mais le lendemain, pris par le remords, j'ai demandé à partir plus tôt.
J'ai pris le train et suis arrivé juste à l'heure pour lui proposer un second rendez vous.
Là j'ai osé, je lui ai parlé. Je lui ai dis que je l'aimais que j'avais envie de lui prouver qu'elle pouvait avoir confiance, que je voulais recommencer quelque chose de nouveau.

Et là, elle m'a dit n'avoir personne.

Je me suis redonné énormément d'espoir. Elle m'a dit ne pas être prête et je me suis dis : "Je m'en fiche, je peux attendre. Je l'aime je prendrais le temps".

Deux jours après elle m'appelle pour me dire là même chose : "Pour l'instant ce n'est pas possible. J'ai mis trois mois à t'oublier. Peut-être que c'est les vacances..."
Je savais à quoi m'en tenir. SR

Une semaine plus tard, contraint et obligé je l'ai revu.
Je l'ai trouvé très bizarre avec moi.
Je lui ai demandé un rendez vous.
Le soir même après discussion elle m'a avoué avoir quelqu'un depuis une semaine.

Elle sortait avec la personne qui l'avait consolé pendant les vacances.
Un ami qu'elle avait connu 1 ans avant et avec lequel ils avaient émis la possibilité d'être ensemble s'il n'y avait pas eu l'ex de la jeune fille (dont j'étais le responsable du départ finalement).

Là j'ai valsé.
Je me suis senti trahis, humilié,... bref tout ce genre d'état.
Je lui ai redis mon envie de fonder quelque chose et j'ai fais une grosse connerie.
Je lui avais acheté une bague. Je pensais qu'elle serait le symbole du fait que je voulais reconstruire avec elle mais repartir à zéro. Un symbole de mon engagement à retrouver sa confiance et à ne plus la quitter.
Elle l'a accepté.
Je l'ai raccompagné et l'ai serré très fort dans mes bras.

Le lendemain, je lui ai apporté son cadeau d'anniversaire, le certificat de la bague et une lettre.
Je les ai déposé chez elle et suis parti.

Dans cette lettre j'essayais de comprendre.
Elle m'avait dis m'avoir laissé une chance, mais quand et ou ?
De plus elle disait avoir fais le meilleur choix mais je ne comprenais pas, son copain vit près de chez ses parents à 300 km et ils ne peuvent se voir que le week end.

Bref, j'ai fais mon pleureur.
Et puis j'ai attendu...

Trois jours après, je reçois un sms.
"Je ne sais pas quoi te dire, j'ai essayé de t'oublier, j'ai vécu avec ce que tu m'a dis à la gare, et je ne peux pas tu comprends requitter mon copain pour toi, désolé"

J'avoue que sur le coup, j'ai pris ça bien. Et pourtant, ça m'a fais mal.
Elle m'avait menti pendant tout ce temps.
Je croyais qu'elle avait quelqu'un, puis personne puis quelqu'un.

Je lui ai dis ce que j'avais ressenti, simplement, pas de rancoeur, juste un bilan.
Elle l'a mal pris et m'a trouvé trop sincère.

Il y'a quelques jours, je lui ai écris, très sobrement.
Lui disant que si ma sincérité l'avais choqué c'est parce que c'est comme ça que je l'avais vécu malgré toutes ses bonnes intentions.
Je lui ai dis qu'elle n'avait pas essayé de discuter, que ce garçon l'a aveuglé et que je n'allais pas m'acharner et avancer.

J'ai commencé une période de SR.
Et elle m'a écris hier pour me dire qu'elle avait bien lu mon mail.
Puis, sans en parler, elle me donnait des conseils pour un concert auquel je devais me rendre.

J'en suis là.
Je vais la croiser en cours et certainement en soirée, nous avons des amis communs.
J'ai commencé un travail d'oubli. Je prends du temps pour moi. J'ai plein de projet, au moins un par semaine pour toute l'année, plus le sport et la musique.
J'aborde cette période dans l'état d'esprit où je comprends parfaitement sa réaction mais sans savoir si elle a vraiment comprise les miennes.
Avatar du membre
par eyeshield84
#18565
ton histoire et trés touchante, et je compatit grandement a ta douleur.

je ne saurais trop te conseiller et d'ailleur je ne serais pas le seul , a entamer ton sr t'occuper de toi meme si cela risque d'etre difficile.

et si tu la voie en cours ou ailleur sans que sa soit voulu , ne l'evite pas sois gentil et aimable avec elle mais ecourte au plus vite vos rencontre hasardeuse. (je sais pas si je suis clair ,dsl)

et pense tes plaies ,tu la reverras quand tu te sentiras mieux

courage l'ami ! ;)
par bibalista
#18570
Bonjour Bougnagnouille,

J'ai trouvé ton histoire très intéressante. Je pense comprendre ce que tu ressens et même temps, j'arrive également à me mettre à la place de ton ex copine.

Elle a quitté son ex-copain pour toi... même si elle ne t'en a pas parlé ouvertement, je pense que cette décision a été dure à prendre pour elle. Quitter n'est jamais facile, d'ailleurs, tu en sais quelque chose, puisque ta culpabilité a fait fonctionner ton subconscient plein régime pendant un certain temps (d'où tes rêves).

Tu as été indécis alors, lui en a fait part et elle t'a malgré attendu, du moins attendu que tu prennes une décision, certes pas facile à prendre pour toi, mais qui a mis du temps (trop sans doute) à venir...

Je pense qu'après cela, elle s'est peut être inventé un petit-ami pour te faire réagir (d'autres filles sur ce forum l'ont fait... je ne citerai pas de noms ;) ), ça a visiblement marché, mais sûrement pas assez vite.

Là, elle a rencontré quelqu'un, pour de vrai. Je suppose que cette relation débute bien pour elle... tu reviens alors la solliciter... et bien j'avoue que j'aurais eu certainement la même réaction que ton ex... elle ne veut plus prendre de risques avec toi, elle l'a fait déjà une fois... il faut être honnête avec toi-même: elle ne peut quand même pas revenir vers toi dès que tu lui demandes... elle a raison d'avoir pris cette décision, elle est une femme libre et indépendante.

Maintenant, tout n'est peut être pas gâché entre vous... tout dépendra des sentiments qu'elle te porte encore et des sentiments qu'elle porte pour son ami actuel. Mais je serais toi (conseil de fille), je me la jouerais petit. Si ce n'est déjà fait, va la voir et excuse -toi pour ce que tu as fait... fais-lui comprendre, si c'est le cas, que tu as pris conscience que tu avais merdé... après, profil bas, tu lui auras dit ce que tu devais lui dire, ça sera à elle de prendre sa décision et à elle seule. Tu coupes les contacts avec elle histoire qu'elle prenne réellement le recul suffisant et tu verras bien si elle revient ou pas.

... si elle ne revient pas, ça sera alors son choix qu'elle aura pris en son âme et cosncience... en tout cas, plus tu solliciteras alors, plus elle s'éloignera (on est toujours plus attiré par l'inaccessible).

Mais au moins, je vois un point positif dans ton histoire, quelle que soit son issue: tu sauras désormais qu'il faut prendre du recul et faire le point sur soi-même avant d'entamer une nouvelle relation... et non après coup... (beaucoup font cette erreur).

Bon courage!
par Bougnagouille
#18748
Merci d'être honnête avec moi.

Pour te répondre, je dirais que la décision n'était pas difficile à prendre.
Je l'avais prise, mais aucun moyen de communiquer avec elle.
J'ai essayé de lui parler mais elle n'avait pas internet non plus.
Et pour lui parler sur msn, même topo.
Après mes obligations familiale m'ont rattrapé et je suis parti en vacances.
Quant à faire le point sur ma relation avant d'en entamer une autre je l'avais fait. C'était clair pour moi aussi.
Mais les événements ont fait que le passé à ressurgit et c'était dur à vivre.

Je comprends sa réaction, il n'y a pas de soucis. Sincèrement, je l'aime et je ferai tout pour qu'elle soit heureuse. Alors la voir heureuse me ravit.
C'est vrai qu'elle a quitté quelqu'un pour moi. J'ai fais la même chose pour elle.
Jamais personne, même son copain actuel n'avait osé l'aborder comme je l'ai fait et je sais qu'elle y pense encore, elle me l'a dit. J'ai vraiment affronté ma timidité et la sienne aussi.
Enfin, je me suis excusé, vraiment. A plusieurs reprises de ce que je lui avais fait.
Quant à savoir si elle aime plus le nouveau que moi je ne sais pas.
Il à l'air d'être sympa, cool, prévenant, après je l'ai jamais vu et je juge sur photo...
Cependant, elle m'a fait savoir il y'a une semaine qu'elle ne requitterait pas pour moi.

Je viens de recevoir une carte postale qu'elle m'avait envoyé durant les vacances. Elle me dit tout ce que je voulais savoir dans mes mails et auquel elle répondait pas.
Elle l'avait envoyé chez mes parents, pour que je la reçoive bien.
Hier soir, elle m'a écrit parce qu'elle sait que je vais voir un super concert et que c'est mon premier. Elle me donne des conseils.
Je suppose que même si j'ai décidé le SR, je dois la remercier.
Je pensais envoyer un SMS, court et sobre du genre : "Merci pour les conseils et pour ta carte postale, Bon week end." ?
Mais bon je sais que c'est son premier week end avec son copain : il ne se voit que le week end ou un week end sur deux, je voudrais pas la déranger.
par Bougnagouille
#18872
Finalement, je n'enverrais rien, ni n'écrirais rien.
Un SR, c'est un SR, donc rien de plus jusqu'à ce que ce soit elle qui reprenne contact. :)

Si vous avez d'autres avis sur mon histoire n'hésitez pas.
On peut pas dire que j'ai eu beaucoup de bol jusqu'à présent mais avant qu'on sorte ensemble c'était déjà comme ça.
Plein d'emmerde qui ont fait que chaque fois, j'ai du me démener comme un fou pour pouvoir l'approcher (de n'importe qu'elle manière). Pour moi c'est encore une épreuve de plus à surmonter, mais je ne rechignerai pas à la tache, j'ai l'habitude maintenant :)

Je voulais simplement préciser que durant 2 mois, elle n'était pas là et je n'ai jamais réussi à la joindre. Quand je réussissais, elle ne répondait pas ou peu. J'ai appris qu'elle avait quelqu'un et j'avoue que j'ai eu du mal au début et j'ai un peu baissé les bras. J'étais dépité parce que je bossais comme un malade et elle s'amusait (c'est ce que je voulais mais je pensais qu'on parlerait de nous deux avant qu'elle entame quelque chose).
Et depuis mes vacances j'avais réussi à faire le deuil de mes relations et c'est le fait qu'elle m'ait appris n'avoir personne il y'a trois semaines qui m'a relancé, sinon j'étais vraiment serein par rapport à tout ça.
par Bougnagouille
#20069
Je reviens donner quelques nouvelles et avancées sur mon histoire avec cette jeune fille.

Depuis presque une semaine, j'ai débuté un SR drastique.
Avant je lui écrivais une fois par semaine au moins et elle en faisait de même.
Et là plus rien j'ai tout arrêté après le fameux : "j'ai lu ton mail ;)".
Dans lequel je lui disais comme j'avais ressentis tout ça.
Je pense qu'elle faisait ça pour briser la glace en somme.

Depuis elle m'ignore. Je l'ai vu aujourd'hui et elle n'a pas regardé une seule fois dans ma direction et se trouvait toujours dos à moi, en toute circonstance.
Je ne sais pas comment le prendre.
Je crois que comme je n'ai pas donné suite à son mail elle me boude ou croit que je lui fais la tête. Et pourtant c'est totalement l'inverse.
Ou peut-être n'a t-elle pas eu l'occasion de venir me voir ou n'en trouve pas l'utilité.
Mais bon... elle s'est toujours imaginé ce que je ressentais et ne m'a jamais parlé de se que elle ressentait. Alors j'attends le moment où en me parlant elle comprendra qu'il vaut mieux demander et confirmer ses pensées que partir sur des suppositions.

Quoi qu'il en soit, ça semble mal engagé et chaque aller retour chez elle et près de son copain l'éloigne un peu plus de moi. Mais je pense que c'est nécessaire.
Parce que quand j'y réfléchis, elle voulait sortir avec ce gars avant moi. Donc si elle y pensait peut-être m'aurait-elle quittée pour lui un jour, qui sait...
Elle pourra juger l'un et l'autre et choisir son préféré.
C'est dur à admettre mais ça se passe comme ça :)

nous sommes 2 responsables: il a fui sans rien me […]

Hello AgatheYzac, Et merci beaucoup pour ta r&eac[…]

Merci de vos réponses, dur d'avoir du recul[…]

Au fond du gouffre

Merci à vous tous, Je vais bien, j’[…]