Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1330169
Ce n'est pas vraiment une histoire d'ex petit-ami.
Mais une histoire d'ex meilleurs amis.
Un meilleur ami que j'ai perdu à cause de mes sentiments qui ont évolué et que j'ai fini par lui avouer.

Nous nous connaissions depuis 13 ans. On s'était rencontré à une fête. on a dansé notre 1er slow (interminable), on s'est échangé nos numéros et depuis ce jour-là on ne s'était plus jamais quitté.
On se parlait quasi tous les jours. Il me connaît mieux que personne. Il sait tout, mes côtés sombres comme les plus lumineux. Mes défauts, mes qualités, mes objectifs, mes envies...

Bien sûr il y a eu des périodes courtes où l'on était un peu plus éloignés.
En grandissant nos cercles d'amis respectifs se sont agrandis et nous nous sommes bien évidemment ouverts à d'autres.
J'ai eu quelques histoires de mon côté, assez malheureuses d'ailleurs.
Il en a d'ailleurs été très jaloux. Nous étions à peine adulte.
Puis j'ai déménagé loin. Mais nous n'avons jamais perdu le contact.
Nous nous parlions tout les jours ou du moins chaque semaine.

Je me suis rendue compte que mes sentiments étaient différents de l'amitié quand j'ai ressenti une attirance physique pour lui lorsque nous nous sommes revus. Je n'arrivais pas à être moi-même...je ne sais pas comment l'expliquer. Vous savez quand vous chercher a attirer l'attention de l'autre ? Ce n'était pas la 1ere fois que je ressentais ça envers lui mais je ne voulais pas y prêter attention. Cette fois-là c'était différent. J'ai senti que je ne pouvais pas continuer à le nier.

Après avoir pris conseil auprès de mes proches, j'ai sauté le pas. Nous nous sommes appelés. Je lui ai expliqué que si mes sentiments n'étaient pas réciproques alors je ne pourrais pas continuer à être juste "l'amie". Parce que je serai malheureuse le jour où j'apprendrai qu'il avait trouvé quelqu'un.
Il n'a pas vraiment saisi le sens du mot "définitif" tout de suite...mais on a fini par se quitter en se disant "bonne continuation".

Ça fait 1 an. J'en souffre toujours autant. Il me manque terriblement. Sa présence, son écoute, nos discussions, notre complicité...
Je l'ai retiré depuis peu de mes abonnés sur les réseaux parce qu'il interagissait souvent sur mes story, sur mes posts...et même si je voulais faire semblant que ça ne m'atteignais pas..à chaque fois ça me faisait replonger dans le déni.
Dans l'espoir qu'il veuille en fait reprendre contact.
J'étais en même temps en colère qu'il ne comprenne pas que ce genre d'interactions, même anodines, pouvaient me faire souffrir.

Si quelqu'un vous annonce qu'il a des sentiments pour vous mais que vous ne les partagé pas....n'auriez-vous pas l'intelligence de ne pas faire pire que mieux en le laissant tranquille?

Je sais qu'il a rendu pas mal de filles malheureuses en étant plutôt proche d'elles. Elles s'attachaient, lui avouaient et finalement il n'avait pas de sentiment pour elles. Ils m'en parlaient. Je l'avais d'ailleurs conseillé plusieurs fois là-dessus.
Finalement, c'est moi qui suis tombée dedans...

Aujourd'hui c'est dur parce que je sais qu'au fond de moi j'ai pris la bonne décision mais c'est moi qui souffre.
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1330171
Bonjour,

C'est bien malheureux de "perdre" son meilleur ami ...
Mais comme on ne peut pas obliger quelqu'un a avoir des sentiments réciproques, ben la meilleure des choses à faire est de couper tout contact , sinon on s'engage dans une spirale infernale...
Bon courage à toi !
#1330172
Merci Kakahuet,

J’ai parfois tendance à oublier cette « spirale infernale » en me disant que je pourrais quand même essayer de continuer à être son amie. Parce qu’il me manque horriblement. Et parce que « c’est peut être moi qui exagère de ruiner 13 ans d’amitié comme ça ». C’est parfois ce que je me dis dans ma petite tête…je me sens responsable.

J’essaye de tenir bon, parfois j’écris un message et je l’efface ensuite…
13 ans d’amitié ne s’effacent pas comme ça ….je pense que ça prendra encore du temps.

Merci en tout cas.
Ça fait du bien d’évacuer et d’avoir un avis extérieur.
#1330190
Bonjour Bluebird,

Ce garçon a prit une place considérable dans ta vie pendant ces 13 ans. Il a comblé le vide de ton existence, t'as servi de béquille, de phare dans la nuit. Malgré la distance physique, il n'y a jamais eu de distance émotionnelle. Tu as grandi avec lui, et il a sans doute été le témoin de tes premières expériences, qu'elles soient personnelles ou professionnelles.
Il est donc normal que son absence laisse un vide intersidéral...

Maintenant, une chose est sûre, on ne peut pas être ami, avec une personne pour laquelle on ressent un sentiment amoureux sans faux semblants et sans souffrir. Aujourd'hui te réjouirais-tu comme une amie en le voyant embrasser à pleine bouche sa dernière conquête? Serais-tu heureuse comme une amie d'apprendre qu'il va se marier, être papa?

Mais un jour peut-être, vous pourrez être à nouveau amis. Quand tu auras fait le deuil de cette histoire d'amour non partagée, quand tu auras avancée, quand tu te seras rendue compte que tu peux vivre sans lui, que tu peux être heureuse sans lui. Mais pas aujourd'hui, pas demain, il te faudra sans doute du temps.

Plein de courage à toi.
#1330201
Merci Allys, pour tes mots et pour avoir pris le temps de me les écrire..

Aujourd'hui je ne sais pas dans quelle phase je suis mais je ressens beaucoup de colère mêlée à de la tristesse évidemment.
De la colère envers moi, de ne pas avoir su mettre les distances affectives plus tôt. Cela m'aurait évité d'être aussi "dépendante" de son amitié et de ce qu'elle m'apportait.
Mais aussi en colère contre lui ! Parce que je ne comprends pas. Je ne comprends pas comment on peut être aussi proche de quelqu'un, vouloir être aussi proche d'elle sans ressentir quoi que ce soit pour elle.
J'ai cru être son soutien aussi lorsqu'il en avait besoin, sa confidente. Il me répétait souvent que je lui manquais, qu'il voulait me voir. Il voulait que je lui envoie des photos bien souvent aussi..
Alors je ne comprends pas...comment il peut ne rien ressentir malgré tout ces "signes".
Quand on a 20 ans ou moins d'accord..
Aujourd'hui nous approchons la trentaine tout les deux. Et cette relation était pour moi, finalement, une évidence avec le recul que j'ai maintenant...

Je ne pense pas que je serai ni ne voudrai de nouveau être son amie un jour. Il me fait trop souffrir malgré lui.
Et tu as raison...coupé le contact était la chose à faire même si c'est extrêmement difficile de ne pas revenir en arrière...

Merci..