Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
par Lucho
#1302761
Bonjour à tous,

Vous lisant depuis quelque temps, j'ai décidé de m'inscrire et de vous narrer mon histoire.
J'ai 39 ans et mon ex a décidé de me quitter il y a 1mois 1/2 après 3 ans de relation. La raison: un changement de ses sentiments.

Nous ne vivions pas ensemble, chacun chez soi. J'ai 2 enfants, et elle 3. Mais on se voyait souvent, on faisait des activités ensemble, on partait en vacances. Elle venait dormir chez moi quand elle le pouvait, et moi aussi. On allait chez l'un et chez l'autre avec nos enfants respectifs.

On était fou amoureux, cela se traduisait à la fois par les paroles (elle m'a toujours dit "je ne te quitterais jamais") et par les actes (beaucoup d'attentions, de partage, d'attirance, de manque quand on se voyait moins)

Bref, tout allait bien je trouve jusqu'à il y a quelques mois avant la rupture où je l'ai senti distante: moins de messages, moins d'attentions, elle était souvent très énervée.

Je m'en suis rendu compte, j'ai eu peur de la perde et ainsi, les derniers temps avant la rupture, je pense l'avoir étouffé car j'étais tout le temps avec elle. et j'avais perdu confiance. L'as t-elle senti ? That is the question.

3 jours avant la rupture, on se disait encore "je t'aime" jusqu'au surlendemain où elle m'a dit qu'elle fallait qu'elle réfléchisse et le lendemain.... sentence.... Je te quitte, je ne t'aime plus, je veux être seule.

Son comportement a aussi changé juste avant la séparation, elle étais très souvent sur son téléphone, à regarder si elle avait des messages. Je soupçonnais un autre homme, mais elle m'a dit qu'elle ne partait pour personne. Après je sais que les mots....

K.O. debout le Lucho....

On s'est envoyé quelques messages pendant 3 semaines après la rupture, elle est sûre de sa décision. Je lui ai dit que je voyais ma vie avec elle, mais la réciprocité n'est pas de mise.
Je ne l'ai pas supplié, lui ai dit à la fin qu'elle soit heureuse car c'était le plus important et que je l'aimais.
On s'est rendu nos affaires.

Voilà, ça fait 15 jours que je n'ai pas de nouvelles d'elle et j'en souffre horriblement. J'ai supprimé son numéro et mes comptes de réseaux sociaux pour m'éviter de la contacter. Mais elle me manque à un point....

J'ai l'impression d'avoir un goût d'inachevé parce que je pense sincèrement qu'on aurait pu, avec du temps, construire une vie avec une famille recomposée...

Ce n'est pas ma première rupture, et je sais qu'on en guérit avec le temps.
Contrairement à mes précédentes relations, où je savais que c'était réellement fini, là j'ai le sentiment qu'on a vraiment manqué un truc, et que c'est dommage car on se correspondait bien il me semble.

Aujourd'hui, il faut pas se le cacher, j'aimerais qu'elle revienne (mon grand coeur de grand con qui me dit ça...). Je l'aime tout simplement. Mais la raison et une certaine expérience me poussent à ne rien attendre...

voilà aujourd'hui, je suis partagé. J'ai l'impression d'être à la croisée des chemins, sans savoir où aller...

Au plaisir de vous lire

Lucho
lyreca ont aimé ça
#1302766
Salut Lucho,

Sois le bienvenue et désolé pour ce qu'il t'arrive.

tu as l'air tres lucide et j'ai l'impression que tu as tout bien compris les choses malgré la douleur. Je t'en félicite car c'est tres dur d'avoir les idées claires dans des moments comme ca.

Les paroles, les actes , tu as certainement du lire ici ce que les plus anciens en pensent.
Son comportement a aussi changé juste avant la séparation, elle étais très souvent sur son téléphone, à regarder si elle avait des messages. Je soupçonnais un autre homme, mais elle m'a dit qu'elle ne partait pour personne. Après je sais que les mots....
C'est tout a fait possible, et dis toi bien qu'elle ne te le dira jamais par respect pour toi et pour pas te blesser. A quoi bon fouiller si ce n'est pour te faire encore plus mal ? si elle part pour un autre, tu ne peux rien y faire de tout façon.

Il n'y a quelle qui sait exactement pourquoi elle part.

Je n'ai pas spécialement de conseils a te donner vu que tu as l'air de bien faire les choses. Penses a toi et tes enfants et avec du temps, la douleur va s'estomper.

Elle connait tes intentions et elle seule peut prendre la décision de revenir ou pas... toi pendant ce temps tu vas pas attendre avec ton verre de jaune et tes cahuetes sur le transat.

Ce sentiments d'y croire, on l'a tous en arrivant ici. Et quelques soit nos situations. On s'accroche a ce petit truc... Par expérience et pour avoir fait cette connerie, plus vite tu lâche ce petit truc, plus vite tu te remet.

Allez bon courage et accroche toi Lucho :)

ps: j'ai rarement vu quelqu'un d'aussi lucide arriver ici
lyreca ont aimé ça
par Lucho
#1302776
Bonjour Marc et Eiieza et merci pour vos points de vue

Effectivement, je sais que je ne dois rien attendre, je n'en ai pas le contrôle...

J'ai commencé à me sortir les doigts de l'endroit que vous savez, je me bouge, je sors, je me suis remis à courir et je profite de chaque instant avec mes enfants quand je les ai. Ce qui ne m'empêche pas, Marc, de parfois déguster une boisson anisée, mais moi c'est avec des pistaches... :)

Je ne sais pas si je suis lucide, mais malheureux pour l'instant. Ce soir j'ai envie de lui écrire (je connais son adresse mail par coeur) mais je sais qu'il ne faut pas.

Sûrement la phase des montagnes soviétiques...Même si ça va un peu mieux qu'après la rupture.

Oui j'ai encore un espoir, une intuition peut être.... Qui s'eloignera sûrement quand je serais plus détaché...

Le choix qu'elle a fait me fait mal, j'aimerais comprendre même si je commence à cerner la chose : tous les 2 amoureux au départ, puis après la phase de la passion, mon choix était de l'aimer et de me projeter, étape qu'elle n'a pas franchi (le fameux cap des 3 ans ?? Tiens donc) car elle ne voyait pas d'avenir avec moi. Rien à faire contre ça...

Ce soir c'est dur, 15 jours sans nouvelles...

Elle me manque...

Mais j'ai un nouvel ami, il s'appele le temps, et je vais profiter de sa présence pour essayer de me retrouver et d'avancer.

Demain sera un autre jour
lyreca ont aimé ça
#1302778
Elieza a écrit :
03 juin 2019, 14:41
marcfitt a écrit :
03 juin 2019, 14:39

ps: j'ai rarement vu quelqu'un d'aussi lucide arriver ici
Idem, et je plussoie Marc dans son analyse complète :)
Je rejoins cela. Tu as la tête sur les épaules et la manière dont tu t'exprimes me laisse penser que tu es fort mentalement et que tu vas t'en sortir. :D

Je comprends ton envie de la contacter. Personnellement je me suis inscrite sur le subreddit r/ExNoContact, il m'aide énormément à me rappeler de pourquoi je ne dois pas contacter mon ex. Si tu comprends l'anglais, ça peut te servir.

Dans tous les cas sache que tu dois te voir comme en cure de désintoxication. Ça va être dur, c'est long, c'est pénible, mais ce qui me fait avancer personnellement, c'est de me projeter dans mon moi futur, et de pouvoir regarder en arrière et d'être fière de la manière dont je me suis comporté après la rupture.

J'ai déjà limite harcelé un ex qui ne savait pas s'il voulait se remettre avec moi ou pas, alors qu'il m'aimait encore (disait-il). Au final ça m'a desservi (et je doute que ça aurait changé la donne), mais en y repensant j'ai honte de moi car avec le recul je vois que j'y ai perdu ma dignité et le respect de moi-même.

Je suppose également qu'il y a un autre homme dans l'histoire... mais ça, probablement que tu ne le sauras jamais, ou alors plus tard. Dans tous les cas, même si c'est suspect son histoire de téléphone, essaye de faire de ton mieux pour être irréprochable. Si toutefois elle devait revenir, elle aura ainsi gardé du respect pour toi. Et si elle ne revient pas, tu auras au moins ton respect pour toi-même. Pis ça commence à bien faire ces gens qui une fois que la passion retombe se disent "oh ben finalement non, allons trouver la passion ailleurs". Zut à la fin.

Courage, nous sommes tous dans le même bateau ici, hésite pas à venir t'épancher si tu en ressens le besoin. Moi ça m'aide bien, même si je passe pour une pleureuse.
lyreca, marcfitt ont aimé ça
#1302784
@Lucho, si j'avais pu avoir la même lucidité que toi lorsque je suis arrivé ici, c'est pas le bras entier que j'aurai du me sortir mais juste quelques doigts :lol:

Je rejoins Kerrigan sur pleins de points.

Contacter, supplier, tout tenter pour que l'ex revienne, c'est perdre un peu de sa dignité. C'est se rabaisser pour calmer notre douleur.

C'est pas pour ca que l'autre revient...

Concernant un next et ayant vecu quelque chose qui a l'air similaire, j'imagine qu'il y a quelqu'un derrière.
Pis ça commence à bien faire ces gens qui une fois que la passion retombe se disent "oh ben finalement non, allons trouver la passion ailleurs". Zut à la fin.
Haaaaaaaaaa, voila quelque chose qui a le dont de m'enerver et me donne envie de mettre des torgnoles.

On dirait des enfants qui se lassent de leur jouet et le foutent au placard a l'arrivé d'un nouveau tout beau tout neuf.

Combien je peux voir de gens (principalement des femmes... pardons mesdames) me sortir ca a propos de leur relation. Et combien ne font rien pour casser la routine, pour retrouver la passion, pour surprendre l'autre ? beaucoup

Ces gens la attendent qu'on leur servent la passion... elle leur est du.

La passion revient pas ? next, j'ai besoin de nouveauté....

Bref, comme le dit Kerrigan, tu es en désintoxication et tu vas avoir besoin de temps. C'est normal que tu ai envie de la contacter, que tu sois malheureux.

Hésite pas a venir parler ici, ya aucune honte a vider son sac.

Bon courage :)
lyreca ont aimé ça
par Lucho
#1302787
Bonjour Kerrigan, bonjour Marc et merci de votre soutien

Vous avez raison, je dois me protéger.
Je pense qu’au jour d’aujourd’hui, je me blinde, avec panoplie complète de la carapace triple couche, même si les émotions m’envahissent…Comme vous le dites, avec le temps, ça ira mieux.

Ne plus la contacter rendra le sevrage moins pénible. Et oui c’est comme une drogue, elle était ma came…

Bien sûr j’ai des défauts, et j’avais aussi des torts dans la relation. Elle aussi.
Mais après la phase passionnelle, j’avais fait le choix de « décider » de l’aimer, pour ce qu’elle était, avec ses qualités et ses défauts, et de me projeter dans l’avenir avec elle. Ce qui n’était pas son cas.
D’ailleurs, j’ai lu un bouquin « voyages aux pays de l’amour », et c’est exactement ça.
A partir de là, il faut se rendre à l’évidence…

Mon sixième sens me dit effectivement qu’il y a un mec derrière… Cela expliquerait son attitude des derniers temps. Cela a du confirmer son choix et la persuader qu’il fallait qu’elle se projette dans le jardin d’à côté et aller ramasser quelques papillons.... Cela fait très mal, merci l’ego.
Mais c’est son choix, sa vie, sa conscience, son avenir.

Oui on a énormément de respect l’un envers l’autre, il restera au moins ça…

Elle avait dit qu’on se donnerait des nouvelles, je m’étais dit qu’on resterait « amis » après la rupture… Mais aujourd’hui, non, nous ne serons pas des potes. Peut être un premier pas vers le détachement et la guérison ? Je sais qu’elle ne me recontactera pas, elle est plus fière qu’un camion de pompiers. J’ai moi aussi ma fierté et ma dignité, et je ne ferais pas de pas vers elle… même si je l’aime…
Aimer, c’est aussi laisser partir…

Je me dis aussi que ça doit être une chance si elle ne me contacte pas, je n’aurais pas à « replonger » au risque de boire la tasse.
marcfitt, lyreca ont aimé ça
#1302790
Punaise Lucho, tu me dégoûtes :lol:

Je n'ai pas le moindre conseils a te donner étant donné que tu as réponse aux questions que tu te poses :-Blue

lle avait dit qu’on se donnerait des nouvelles, je m’étais dit qu’on resterait « amis » après la rupture… Mais aujourd’hui, non, nous ne serons pas des potes. Peut être un premier pas vers le détachement et la guérison ? Je sais qu’elle ne me recontactera pas, elle est plus fière qu’un camion de pompiers. J’ai moi aussi ma fierté et ma dignité, et je ne ferais pas de pas vers elle… même si je l’aime…
Aimer, c’est aussi laisser partir…

Je me dis aussi que ça doit être une chance si elle ne me contacte pas, je n’aurais pas à « replonger » au risque de boire la tasse.
la dessus je sais pas si tu as remarqué mais tu as des éléments de réponse. Tu dis qu'elle est tres fiere et quelqu'un de "tres" fier ne revient rarement voir jamais sur ses décisions, par fierté justement.. meme si l'idée ou l'envie peut etre présente.

Tu dis l'aimer encore et c'est normal mais ca c'est totalement incompatible avec de l'amitié.

Je reste sur ce point, et j'aimerai te montrer quelque chose que j'ai mis longtemps a comprendre. ( c'est un :-Old du forum que me l'a rentré bien profond a l'époque)

Tu dis l'aimer encore mais, aime tu celle dont tu es tombé amoureux et avec qui tu as eu de beaux moments a l'époque ou bien tu aimes celle qu'elle est devenu maintenant ?

celle qui n'a pas l'air d'avoir fait grand chose pour sauver votre couple, celle qui a peu etre un next qui etait peu etre present lors de votre relation ?

Pour avoir vécu ca, c'est des souvenirs que j'aimais. et pas la personne qu'elle était devenu...
#1302793
Bonjour Lucho,

D'abord je compatis à ta situation qui est clairement difficile d'un point de vue émotionnel. Tout y passe, l'égo, les questions, les "et si", les "oui mais". Ces moments d'espoir quand on se refait le film et qu'on se dit que tiens mais au fait dis donc etc... Et ces moment de culpabilité quand on se refait les films et qu'on se dit que tiens mais au fait dis donc etc...
Oui tu es en plein dedans, mais tu es lucide et tu mets des mots sur ce que tu ressens. Et c'est le plus important pour le moment.
Par moments tu vas avoir des morceaux de films hollywoodiens, des mélanges de souvenirs, d'espoirs, de tristesse, de colère, des plans sur la comète. Eh bien regarde les en face ces films. Installe toi tranquillement et regarde les comme si tu étais le réalisateurs et que tu voyais des acteurs. Et ressens tout ce qui passe en toi. Tiens j'ai les mains qui tremblent, tiens j'ai la gorge nouée, tiens j'ai un sourire.
C'est un peu ça se reconstruire, en tous cas c'est à mon avis une phase de la reconstruction, et c'est donner le droit à ses propres émotions d'exister, mais en les conscientisant, en les reliant à du concret, des sensations physiques, et non pas à des films qui tournent en boucle dans la tête. Les films sont là, bien sûr, au moment où passe un souvenir, un détail, un son, une odeur. Ils sont le droit d'être là tout simplement parce que l'on ne peut pas les empêcher d'exister. Alors autant leur donner le droit d'exister plutôt que mettre un couvercle dessus en se "forçant" à ne pas penser, ce qui produit l'effet inverse...

Je pense que tu sais bien voir les choses, que tu les vois, mais laisse les venir tranquillement, sans forcer. Une larme ? ben c'est une bonne larme. Elle est saine, regarde la couler, exister. Ben ouais les couillus ont aussi le droit de pleurer, non ?

Et puis tout ça va se mettre en place et toutes les questions que tu te poses aujourd'hui n'auront pas forcément de réponse. Et puis tu vas faire le tri entre ce que tu peux contrôler toi et ce que tu ne peux pas contrôler. C'est un vrai merdier au début, et puis le temps va classer tout ça.
Donne toi le temps pour que ce temps soit un temps actif pour toi, et pas uniquement du temps qui passe. J'entends par actif le fait de s'observer soi-même, de vivre ses émotions à fond, donne toi le temps du canapé si ça te fait envie. Le tout est de ne pas se forcer à paraître fort (et par là même à se mentir à soi-même, et aux autres mais en l'occurrence les autres on s'en fout pour le moment), mais de le devenir, en découvrant à l'occasion d'une rupture à la con qui pique et qui fait mal par où elle passe, que la personne la plus passionnante de notre vie, c'est tout simplement nous-même. Passionnante parce que c'est la seule personne sur laquelle on a un pouvoir, un contrôle, et un amour totalement inconditionnel.

Je te souhaite une bonne route, pleine de belles découvertes de qui tu es, et ce que je trouve superbe, dans ce que tu dis, c'est qu'au moins s'il doit rester une chose de toute cette histoire c'est le respect. Le reste ça a foiré, mais tu peux être fier de ce respect ! Parce que de ce que je lis, c'est une de tes valeurs profondes.
lyreca ont aimé ça
#1302797
Lucho a écrit :
04 juin 2019, 10:23
Mais après la phase passionnelle, j’avais fait le choix de « décider » de l’aimer, pour ce qu’elle était, avec ses qualités et ses défauts, et de me projeter dans l’avenir avec elle. Ce qui n’était pas son cas.
J'ai l'impression que rares sont les gens qui comprennent qu'on ne "tombe" pas amoureux mais qu'on le devient, et que c'est un choix conscient (on parle bien du vrai amour où on aime l'autre pour ce qu'il est, et pas pour les sensations qu'il nous procure. Ça pour moi c'est de l'"infatuation"). "On continue à se choisir" me disait quelqu'un sur mon propre post, je trouvais ça bien vrai. Ça demande du boulot.
Lucho a écrit :
04 juin 2019, 10:23
Cela fait très mal, merci l’ego.
Je compatis. Je vis la même chose (mais en plus c'est avéré et je connais cette briseuse de ménage). :cry:
Maintenant faut savoir que quelqu'un qui quitte une relation longue après avoir verrouillé une autre cible, tout en étant en couple, en dit plus long sur cette personne que sur toi...

Mauvaise idée aussi de rester amis si la rupture n'est pas d'un commun accord. Mon ex m'a joué ce tralala, pendant une semaine j'ai cru vraiment qu'il allait revenir parce qu'il continuait à dormir à poil à côté de moi, à me proposer d'aller au cinéma, à me proposer de regarder Netflix et tout.

Tout ça pour me balancer qu'il faisait ça juste parce qu'il s'entendait bien avec moi.

(Et puis quelques jours plus tard quand j'ai découvert sa tromperie, j'ai eu droit au "je t'ai proposé d'être ami par pitié pour toi, j'ai jamais eu l'intention de rester en contact", mais ça c'est une autre histoire...).

Donc par pitié protège-toi, y'a rien de pire que de pas savoir à quelle sauce tu vas être mangé. Moi j'ai carrément bloqué son numéro de téléphone, comme ça je me pose pas la question du "pourquoi il me contacte pas ?". Bon il a trouvé son chemin au travers des emails du coup, mais j'ai pas encore eu la force de bloquer ce canal.
lyreca ont aimé ça
par lyreca
#1302807
Bonjour Lucho

J ai lu attentivement ton post et toutes les réponses . Et je suis entièrement d accord avec ta façon de voir les choses. Ça me parle beaucoup car je comprends comme la douleur peut être intense. Mais tu as bien raison de choisir de rester fort et surtout garder ta dignité. C est exactement la ligne de conduite. Ça fait atrocement mal mais on n a pas le choix il faut bien avancer. 

Bon courage
par Lucho
#1302815
@ Marc : c'est une bonne question que tu poses là. Oui je suis tombé amoureux d'elle, puis d'un amour profond et sincère. J'ai aimé notre relation, ses enfants. J'étais heureux et épanoui. Elle semblait montrer qu'elle l'était aussi. Aujourd'hui, mon amour pour elle est intact, le seras t-il longtemps ? Je ne sais pas... Loin des yeux loin du coeur ? A terme sûrement.

Je l'aime pour ce qu'elle était, l'aimerais je encore pour ce qu'elle sera ?
J'aurais peut être la même vision que toi dans quelque temps, à ce moment là j'aurais avancé.

@ etpourtant : Bonjour, tu as tout à fait raison. J'ai chialé pendant bien 15 jours après la rupture, submergé d'émotions mais je n'ai pas lutté. Aujourd'hui 1 mois 1/2 après, les émotions surviennent par moments mais encore souvent, un peu comme des vagues à l'assaut d'une falaise. Mais dès que la mer est plus calme, j'arrive à être plus apaisé, à réfléchir. Ces moments deviennent un peu plus longs chaque jour...

Je me retrouve totalement dans ton image de film.
Enfin tu as tout juste, la personne la plus importante de notre vie, c'est nous même, car on est la seule personne avec qui on va vivre du berceau à la tombe... Donc autant être heureux avec nous même. Le bonheur, on ne peut pas aller le chercher ailleurs qu'en nous même, et c'est dès qu'il est là, en nous, qu'il est bon de le partager.
C'est mon objectif à terme, apprendre à être heureux par moi même.

@ Kerrigan : Bonjour, je comprends avec ton histoire l'importance de se protéger. Je ne dois pas chercher le contact avec elle quitte à douiller encore, mais j'avoue que j'ai très envie de l'appeler, car elle me manque vraiment...plus qu'il y a 1 mois.....

16 jours sans nouvelles, c'est plus dur que la 1ère semaine, et c'est surement moins difficile que les prochaines.
J'espère ne pas craquer, et je vais continuer à utiliser ce temps pour moi.

@ Lyreca : Bonjour
Oui j'essaie de rester sur cette ligne de conduite et j'espère bien la tenir. Parfois je me sens fort et me dis que j'y arriverais, parfois je doute et me dis qu'elle attend un signe de moi et que je devrais la voir. Et je me force dans ces moments là à me répéter ce qu'elle m'a dit : " Je ne t'aime plus... C'est fini..."
lyreca ont aimé ça
par Lucho
#1302868
Bonjour à tous,

Hier soir, j’ai ressassé notre histoire, je n’arrivais pas à la sortir de mes pensées. J’ai failli craquer. J’ai cherché son numéro de fixe dans l’annuaire sur internet car j’avais envie de l’appeler. Je voulais entendre sa voix et savoir si elle allait, ce qu’elle devenait.
Je ne l’ai pas appelé mais j’étais à 2 doigts…

Il y a pourtant des moments dans la journée où je n’y pense pas, mais quand la pensée arrive, ça tourne en boucle.
J’ai commencé à lire un bouquin sur le thème de comment se libérer de son mental. Je me retrouve assez là-dedans, je suis dans la période des ruminations. Je me rends compte que je pense réfléchir, mais en fait, ce sont toutes ces pensées qui m’occupent l’esprit et m’empêchent d’y voir clair.

Je stagne et aujourd’hui, j’ai comme l’impression d’avoir un contre coup, que le temps pour lâcher prise sera très long….
#1302869
Salut Lucho,

C'est normal d'avoir ce genre de pensées, c'est les montagnes russes en permanence. Un coup tu te sens fort et tu pourrais tout faire et l'autre coup tu es au fond du seau.

Je ressasse ce que tout le monde dit mais c'est vrai. Il n'y a que le temps qui te feras avancer plus sereinement. Au début tu y pense toute les secondes puis ça devient des minutes, des heures et des jours. Et ça fait de moins en moins mal.

Tu as la possibilité de choisir le mur aussi. Sur moi ca a été tres efficace et ca m'a permis de ne pas avoir de regrets et d'avancer. Par contre ca pique un peu fort :lol:

Allez courage Lucho, tu es sur la bonne voie :)
lyreca ont aimé ça
#1302870
Je me rends compte que je pense réfléchir, mais en fait, ce sont toutes ces pensées qui m’occupent l’esprit et m’empêchent d’y voir clair.
C'est exactement ça, et toutes ces pensées ne sont que... de l'irréel qui au pire peuvent te pousser à agir comme quand tu dis que tu as failli craquer.
Se libérer de son mental, oui, à condition de simplement l'accepter pour ce qu'il est: du mental, et surtout de ne pas le refouler. Elles sont là les pensées, et tu n'y peux rien. J'aime beaucoup la comparaison avec des nuages dans le ciel. Au lieu de se dire qu'il faut absolument qu'on les chasse (ce qui est totalement impossible) afin de voir le soleil, et bien tant qu'ils sont là, on les observe, on regarde leurs formes, leur couleur, leur texture, et finalement, ils ne deviennent que ce qu'ils sont: des nuages. Oui ils masquent le soleil, mais ils vont partir à un moment donné. Alors laissons les passer et s'éloigner au loin.

Libérer ça veut dire laisser partir, alors laisse ton mental être tel qu'il est, regarde le juste et ressens ce qu'il te fait ressentir. Un bel exercice de découverte de soi, une autre manière de regarder la vie, telle qu'elle est.

Tu es sur la bonne voie, et tu fais bien d'exprimer ici tes moments de doutes ou plus compliqués. C'est libérateur de mettre des mots sur ce que l'on ressent. Alors continue de le faire :)

Bonne suite !
octavio ont aimé ça
#1302871
Bonjour Lucho,

c'est normal tu sais , ça ne fait qu'un mois et demi , après 3 ans de relation.

J'approche les un an de rupture après une relation un peu similaire (recompo, entente ++, sentiment de gâchis ), qui a duré moitié moins que la tienne ( bon je sais que l'arithmétique n'a pas grand chose à voir avec ça :mrgreen: ) ; et il n'y a que quelques mois que j'ai réussi à agir pour prendre le dessus sur ces ruminations , et à faire en sorte de couper tout lien.
donc oui, il faut du temps

(bon , à toutes fins utiles, je veux bien les références de ton bouquin :mrgreen: )
#1302872
etpourtant a écrit :
06 juin 2019, 11:52
Au lieu de se dire qu'il faut absolument qu'on les chasse (ce qui est totalement impossible) afin de voir le soleil, et bien tant qu'ils sont là, on les observe, on regarde leurs formes, leur couleur, leur texture, et finalement, ils ne deviennent que ce qu'ils sont: des nuages. Oui ils masquent le soleil, mais ils vont partir à un moment donné. Alors laissons les passer et s'éloigner au loin.
Je suis d'accord et "en même temps" (comme dirait notre cher président :mrgreen: ), je pense qu'il faut quand même se faire un tout petit peu violence au bout de quelques temps (d'ailleurs on a sur ce post le coach ès "high kick aux pensée négatives", j'ai nommé marcFitt ,sous vos applaudissements :D ) ; c'est à dire par exemple , réserver ses ruminations à un moment particulier de la semaine et du jour ; au bout de quelques mois je me suis quand même dit "STOP, là tu vas faire ci ou ça, te bouger un peu , et si tu en as encore envie tu y penseras après, ou demain , etc..."
par Lucho
#1302873
marcfitt a écrit :
06 juin 2019, 11:31
Salut Lucho,

C'est normal d'avoir ce genre de pensées, c'est les montagnes russes en permanence. Un coup tu te sens fort et tu pourrais tout faire et l'autre coup tu es au fond du seau.

Je ressasse ce que tout le monde dit mais c'est vrai. Il n'y a que le temps qui te feras avancer plus sereinement. Au début tu y pense toute les secondes puis ça devient des minutes, des heures et des jours. Et ça fait de moins en moins mal.

Tu as la possibilité de choisir le mur aussi. Sur moi ca a été tres efficace et ca m'a permis de ne pas avoir de regrets et d'avancer. Par contre ca pique un peu fort :lol:

Allez courage Lucho, tu es sur la bonne voie :)
Salut Marc

Oui il n'y a que le temps pour nous permettre d'avancer, et j'aimerais qu'il passe plus vite pour être mieux.

C'est vrai que j'ai pas trop envie de me prendre le mur en pleine face et à pleine vitesse, même si j'avoue que je voudrais bien l'escalader et jeter un ptit coup d'oeil pour voir ce qu'il y a derrière....
J'ai lu pas mal de posts et la plupart de ceux qui ont voulu recontacter leur ex ont ramassé leurs dents une par une.... :(

Je dois me laisser du temps, ne pas craquer, et voir quelle sera ma vision des choses dans quelque temps.
lyreca ont aimé ça
par Lucho
#1302874
J'aime beaucoup la comparaison avec des nuages dans le ciel. Au lieu de se dire qu'il faut absolument qu'on les chasse (ce qui est totalement impossible) afin de voir le soleil, et bien tant qu'ils sont là, on les observe, on regarde leurs formes, leur couleur, leur texture, et finalement, ils ne deviennent que ce qu'ils sont: des nuages. Oui ils masquent le soleil, mais ils vont partir à un moment donné. Alors laissons les passer et s'éloigner au loin.

Libérer ça veut dire laisser partir, alors laisse ton mental être tel qu'il est, regarde le juste et ressens ce qu'il te fait ressentir. Un bel exercice de découverte de soi, une autre manière de regarder la vie, telle qu'elle est.

Tu es sur la bonne voie, et tu fais bien d'exprimer ici tes moments de doutes ou plus compliqués. C'est libérateur de mettre des mots sur ce que l'on ressent. Alors continue de le faire :)

Bonne suite !
[/quote]

Salut etpourtant,

Ton exemple sur les nuages est tout à fait parlant. Les pensées sont là, les refouler pourrait être catastrophique.Juste les accepter et juste se dire qu'elles sont là...
Mais pas facile.....
lyreca ont aimé ça

@Elieza, merci infiniment pour ton message. Il me […]

Hello Tu as bien fait, si c'est ce que tu sentais […]

pourquoi? probablement parce que cette histoire, f[…]

merci de ta réponse AgatheYzac oui comme […]

Hello Tu peux me tutoyer je pense qu'on a le m&eci[…]

Ce que tu me dis me rappelle ma mère qui a[…]

Il semblerait que tu le sois, oui. Maintenant rass[…]

Il me quitte pour se reconstruire.

Hello C'est une bien dommage histoire. J'aurais en[…]