Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1288350
Carmelita a écrit :
03 août 2018, 13:54
Sauf que je ne voudrais bien sûr pas qu'il revienne pour les mauvaises raisons (sa next, la solitude, l'ego) mais pour les bonnes (prise de conscience, retour de sentiments amoureux), mais ça me paraît dur de démêler le vrai du faux. Surtout dans la mesure où même me concernant, je ne peux pas assurer à 100% que c'est par amour (et non habitude, manque, peur de la solitude, idéaux,...) que j'espère son retour... Mais dans le fond les relations c'est toujours un mélange de tout cela et pas juste de l'amour pur.
Je souligne ce qui me semble le plus important, de bien garder cette façon de voir les choses...

Bon, je ne sais trop que dire, Carmelita... si ce n'est bon courage, dans un sens comme dans l'autre ! (je veux dire, qu'il revienne de la bonne façon ou pas...)
SpoilerAfficher
Après, on n'est pas tous faits pareils : c'est vrai que je ne pourrais pas pour ma part, j'aurais l'image de l'autre femme en tête, etc... même en l'ayant pas vue :grinning: ; je veux dire par là que dans ce cas, je ne pourrais plus avoir de relations intimes après ça... mais bon, chaque personne est différente !
#1288386
Et bé!! Bon bien rien de bien neuf sous le soleil. J'aurais tellement aimé qu'il se mouille réellement et te dise "voilà, j'ai rompu avec Machine hier car je me suis rendu compte que ça ne me rendait pas heureux et que mon bonheur était auprès de toi et notre fils. J'espère que tu pourras me pardonner, je ferai tout pour bla blabla"... C'est décevant :? , ce serait tellement pratique que toi ou Machine preniez une décision à sa place.

Et bien je te conseillerais vraiment de prendre du recul sur ton histoire et de te protéger toi et ton fils.

Ce conseil n'engage que moi mais je jouerais la carte de la sincérité. Je lui dirais ce que je ressens (amour, envie d'essayer de repartir sur de bonnes bases sous certaines conditions, mais également ma déception par rapport à son manque de couilles - bon tu peux tourner ça autrement bien sûr :) ) et continuerais ma vie comme prévu, soit déménagement et aménagement de la garde pour le petit. S'il le veut, il sait où te trouver.
Elieza ont aimé ça
#1288391
Carrie007 a écrit :
03 août 2018, 18:15
Et bé!! Bon bien rien de bien neuf sous le soleil. J'aurais tellement aimé qu'il se mouille réellement et te dise "voilà, j'ai rompu avec Machine hier car je me suis rendu compte que ça ne me rendait pas heureux et que mon bonheur était auprès de toi et notre fils. J'espère que tu pourras me pardonner, je ferai tout pour bla blabla"... C'est décevant :? , ce serait tellement pratique que toi ou Machine preniez une décision à sa place.

Et bien je te conseillerais vraiment de prendre du recul sur ton histoire et de te protéger toi et ton fils.

Ce conseil n'engage que moi mais je jouerais la carte de la sincérité. Je lui dirais ce que je ressens (amour, envie d'essayer de repartir sur de bonnes bases sous certaines conditions, mais également ma déception par rapport à son manque de couilles - bon tu peux tourner ça autrement bien sûr :) ) et continuerais ma vie comme prévu, soit déménagement et aménagement de la garde pour le petit. S'il le veut, il sait où te trouver.
+ 1
J’ajouterais aussi que même si le scénario optimiste avait eu lieu (mea culpa véritable), le plus dur serait resté à faire. À savoir : pardonner, se sentir heureuse à ses côtés... :(
#1288395
Rnl a écrit :
03 août 2018, 19:15
+ 1
J’ajouterais aussi que même si le scénario optimiste avait eu lieu (mea culpa véritable), le plus dur serait resté à faire. À savoir : pardonner, se sentir heureuse à ses côtés... :(
Oui, c'est sûr. Je ne sais pas si j'en suis capable, de pardonner, mais surtout d'être bien avec lui. Mais mon avis a priori est que ça se tente (si conditions réunies, donc). Le souci est que je n'ai pas envie qu'on se fasse encore plus de mal, et encore moins à notre fils. Il y a donc beaucoup d'éléments à prendre en compte avant une quelconque décision, dans tous les cas.
#1288397
Carrie007 a écrit :
03 août 2018, 18:15
Et bé!! Bon bien rien de bien neuf sous le soleil. J'aurais tellement aimé qu'il se mouille réellement et te dise "voilà, j'ai rompu avec Machine hier car je me suis rendu compte que ça ne me rendait pas heureux et que mon bonheur était auprès de toi et notre fils. J'espère que tu pourras me pardonner, je ferai tout pour bla blabla"... C'est décevant :? , ce serait tellement pratique que toi ou Machine preniez une décision à sa place.

Et bien je te conseillerais vraiment de prendre du recul sur ton histoire et de te protéger toi et ton fils.

Ce conseil n'engage que moi mais je jouerais la carte de la sincérité. Je lui dirais ce que je ressens (amour, envie d'essayer de repartir sur de bonnes bases sous certaines conditions, mais également ma déception par rapport à son manque de couilles - bon tu peux tourner ça autrement bien sûr :) ) et continuerais ma vie comme prévu, soit déménagement et aménagement de la garde pour le petit. S'il le veut, il sait où te trouver.
Dans le fond je n'ai pas bien compris s'ils avaient rompu ou pas. Quand j'ai demandé s'ils avaient décidé de mettre un terme à leur histoire il m'a répondu 'Non pas vraiment mais en meme temps on ne s'est jamais dit qu'on avait commencé une histoire non plus' (sous-entendu ils n'ont jamais décidé d'être en couple ou d'être ceci ou cela, en gros ils se fréquentaient sans qu'un quelconque cadre ait été fixé). Alors je lui ai demandé comment elle avait réagi à ce qu'il avait dit et il a dit 'Elle a fait la fille compréhensive'. Je ne sais pas si cela veut dire qu'elle lui a dit 'OK pas de problème je comprends que tu ne la sentes pas' (sous-entendu c'est OK pour elle que ça s'arrête et c'est ce qu'elle a compris) ou si elle a plutôt dit 'OK je comprends que tu aies à nouveau des doutes et je reste à disposition, prends ton temps'. Sur le moment j'ai plutôt compris la 2e possibilité, mais il est resté vague sur la partie la concernant (ce qui en dit déjà beaucoup, sûrement...).

Mais en gros moi aussi j'aurais voulu qu'il se mouille beaucoup plus. Il n'a rien dit clairement sur son envie d'être avec moi ou pas et surtout il n'a pas formulé la moindre excuse. Tout est centré sur lui : 'Je ne suis rendu compte que je ceci ou cela', mais à aucun moment un mea culpa à propos du mal qu'il a fait, etc. Après il a dit des choses qui m'ont parues importantes et belles, malgré tout. Mais il y a 2 mois il me disait totalement l'inverse et comment pourrais-je savoir ce qu'il en sera dans 2 mois...? Voilà pourquoi j'ai besoin qu'il aille beaucoup plus loin en lui et dans l'analyse de la situation. Cela dit c'est quelqu'un qui n'exprime quasiment jamais ses émotions, sentiments, qui est timide et assez taiseux. Donc ça ne m'étonne pas non plus de ne pas m'être retrouvée face à quelqu'un me faisant de grandes déclarations et parlant de ses émotions, etc. Voilà voilà...

Sinon, je ne sais pas trop comment me positionner quant au fait de dévoiler ou non ce que je ressens, souhaite, etc. Je ne sais pas si c'est malin mais ces derniers temps j'essaie de me protéger en lui montrant l'image d'une fille qui avance, qui sourit, qui ne vit pas plus mal que ça la rupture et qui ne tente plus de le 'garder' ou faire revenir en dévoilant des sentiments. C'est vrai que c'est un peu de la manipulation dans le fond, et que ce n'est pas très sincère (quoique je ne suis pas du tout effondrée non plus en réalité), mais j'ai l'impression de ne pas le mettre en position de demande et d'attente comme ça. Je ne saurais pas trop comment formuler ce que je ressens sincèrement mais sans donner l'impression de me mettre en demande et de lui dire 'Je t' attends'.
#1288415
Carmelita a écrit :
03 août 2018, 22:34
Carrie007 a écrit :
03 août 2018, 18:15
Et bé!! Bon bien rien de bien neuf sous le soleil. J'aurais tellement aimé qu'il se mouille réellement et te dise "voilà, j'ai rompu avec Machine hier car je me suis rendu compte que ça ne me rendait pas heureux et que mon bonheur était auprès de toi et notre fils. J'espère que tu pourras me pardonner, je ferai tout pour bla blabla"... C'est décevant :? , ce serait tellement pratique que toi ou Machine preniez une décision à sa place.

Et bien je te conseillerais vraiment de prendre du recul sur ton histoire et de te protéger toi et ton fils.

Ce conseil n'engage que moi mais je jouerais la carte de la sincérité. Je lui dirais ce que je ressens (amour, envie d'essayer de repartir sur de bonnes bases sous certaines conditions, mais également ma déception par rapport à son manque de couilles - bon tu peux tourner ça autrement bien sûr :) ) et continuerais ma vie comme prévu, soit déménagement et aménagement de la garde pour le petit. S'il le veut, il sait où te trouver.
Dans le fond je n'ai pas bien compris s'ils avaient rompu ou pas. Quand j'ai demandé s'ils avaient décidé de mettre un terme à leur histoire il m'a répondu 'Non pas vraiment mais en meme temps on ne s'est jamais dit qu'on avait commencé une histoire non plus' (sous-entendu ils n'ont jamais décidé d'être en couple ou d'être ceci ou cela, en gros ils se fréquentaient sans qu'un quelconque cadre ait été fixé). Alors je lui ai demandé comment elle avait réagi à ce qu'il avait dit et il a dit 'Elle a fait la fille compréhensive'. Je ne sais pas si cela veut dire qu'elle lui a dit 'OK pas de problème je comprends que tu ne la sentes pas' (sous-entendu c'est OK pour elle que ça s'arrête et c'est ce qu'elle a compris) ou si elle a plutôt dit 'OK je comprends que tu aies à nouveau des doutes et je reste à disposition, prends ton temps'. Sur le moment j'ai plutôt compris la 2e possibilité, mais il est resté vague sur la partie la concernant (ce qui en dit déjà beaucoup, sûrement...).

Tout ça, c’est du blabla, carmelita. Il cherche à arrondir les angles, et je ne serais pas étonnée qu’il y ait du mensonge là dedans, et qu’il ait servi le même discours à sa next. Par exemple, je ne crois pas un instant qu’elle ait accepté qu’ils ne soient pas « réellement en couple ». S’il veut sortir de cette situation, il n’a pas 36 solutions : il doit faire un vrai choix, et l’assumer. Et ça n’est pas en sortant ces discours édulcorés à la sauce mauvaise foi qu’il s’en sortira...
#1288434
Rnl a écrit :
04 août 2018, 00:08
D’ailleurs je ne serais pas étonnée que tu lui aies péniblement tiré les vers du nez pour obtenir ces semblants de réponses... je me trompe ?
Disons que c'est moi qui ai parlé de sa next et posé les questions à leur sujet.

Par contre je le crois quand il dit qu'ils ne se sont pas vraiment mis en couple. Quand nous nous sommes séparés, je pense qu'elle a bien vu qu'il ne fallait pas le brusquer, ne pas lui mettre de pression, etc., car au-delà de me fuir moi, il fuyait aussi (à ses dires), le côté étouffant et contraignant (compromis, discussions, contraintes, etc.) d'un couple et d'une famille. Elle le savait bien puisqu'elle a été sa confidente. Lors de notre discussion de jeudi, j'ai demandé à mon ex si c'était OK pour sa next de ne pas être officiellement en couple, de peu le voir, de passer après différentes autres choses, etc. Car par exemple depuis mon retour de vacances le samedi (jour où il rentrait lui aussi d'une semaine de vacances sans elle) et jusqu'au mercredi où il l'a vue, ils ne se sont pas vus une seule fois mais il me voyait tous les jours et passait du temps chez nous. Ça me paraissait super bizarre qu'elle accepte ça sans broncher, d'ailleurs j'ai pensé et vous ai dit qu'ils devaient être en froid. Il m'a dit 'Je ne sais pas comment cette fille est normalement (à savoir dans ses autres relations) mais là oui elle accepte, elle ne me met aucune pression'. Du coup j'en viens même à me demander si ce n'est pas elle qui s'en fiche un peu de lui depuis qu'elle l'a 'eu'... et peut-être qu'il s'est rendu compte qu'elle le laissait faire tout ce qu'il voulait et que ça ne lui posait pas de problèmes de ne pas le voir pendant 10 jours. Peut-être qu'il constate qu'il n'est pas si important pour elle et du coup 'revient' un peu de mon côté en réaction... Très difficile de savoir, au fond.
#1288438
Ça ne serait pas la première femme a accepter sans broncher une relation sans engagement pour ne pas perdre un homme. Rien qu'ici on en lit plein. Donc ça ne m'étonne pas outre mesure.

De son côté il a une ex femme compréhensive et une next compréhensive, que demander de plus. Dans ces conditions il ne se positionnera jamais.
#1288440
Dawn, tout à fait. Je suis 100% d'accord.

Je réfléchis à comment sortir de cette dynamique...

Le seul moment où j'ai réussi à prendre de vraies distances avec pas mal de conviction c'est quand j'ai appris qu'il n'était pas resté seul mais avait recommencé à la fréquenter 1 semaine après notre séparation. Je me suis dit que je l'avais perdu, qu'il avait choisi et je m'efforcais donc d'aller vers l'acceptation, mais dans rester une roue de secours potentielle.

Par contre, quand lui me montre que j'ai encore beaucoup d'importance (comme ces derniers jours, depuis notre discussion il continue à être très présent, à s'occuper énormément du petit, à ne pas la voir, à me rendre des services spontanément, etc.) et que ça me fait imaginer que rien n'est perdu, je n'arrive pas à garder mes distances. Enfin si, un peu, dans la mesure où je ne lui parle pas de mes sentiments ou de mon envie qu'il revienne. Mais par contre je réponds à ses messages, je le laisse venir voir son fils quand il veut, je laisse notre complicité avoir lieu, etc. Au lieu d'être ferme. Je n'y arrive juste pas. D'une part car je ne sais pas ce qui me fait le plus de bien ou de mal (entre me forcer à être distante et ferme ou me laisser aller à être complice sachant que je risque de tomber de haut) mais aussi, et c'est très surprenant, car je ne veux pas lui faire du mal à lui... Je pense (j'analyse ça colle ça) que c'est parce que j'ai peur de le perdre définitivement en le blessant. Quand je l'écris et en prends conscience, je me rends compte de la 'bêtise' de la chose, mais j'arrive difficilement à vivre ça autrement, à faire autrement...

Ce matin il m'a demandé (comme quasiment tous les matins cette semaine) par message s'il pouvait prendre le petit aujourd'hui. Il fait tout à coup plein d'activités super avec lui alors qu'il y a 2 mois il ne savait pas s'il était fait pour la vie de famille. Et puis j'aurais envie de faire ces activités avec eux (je sens que c'est un peu le but de la démarche aussi, même s'il a vraiment du plaisir à être avec son fils) mais je me mets en retrait. Et je souffre quand même qu'on soit à sa disposition, au jour le jour. Du coup j'ai dit OK, mais que dès la semaine prochaine (il reprend le boulot...avec sa next...) on allait faire un planning clair et j'ai dit que la situation actuelle ne pouvait pas perdurer, que ce soit pour le petit ou pour nous deux. Quand je fais ça, en même temps j'ai l'impression de prendre soin de moi et en même temps j'ai l'impression de l'éloigner (comme lors de la séparation ou de la prise de distance) et c'est dur car dans le fond j'ai envie de prendre soin de moi MAIS de l'avoir avec moi aussi.
#1288442
Je me retrouve dans chacune de tes paroles! Je pense que la solution serait de vraiment faire comme si pour nous c’etait Fini et qu’ils comprennent vraiment qu’ils vont nous perdre. On est trop acquises. Les peu de fois ou je faisais comme si je ne le voulais plus il était bizarrement plus intéressé à moi. Le problème c’est que après on rechute car on les aime et eux se disent non c’est bon elle est toujours là à m’attendre et continu leurs histoires. J’ai pleins d’exemples d’hommes qui voyant leurs ex avec un autre se sont réveillés! Faudrait un électrochoc quoi. Évidemment si leurs sentiments pour nous sont toujours présents et enfouis et que leurs next ne soient pas selon eux la femme d’en leurs vies... dans ce cas respect et lâchez prise......
#1288447
J'ai + d'infos sur la next et ce qui se passe entre eux (pas vraiment une bonne chose que j'aie ces infos mais pas vraiment volontaire). Eu la mère de mon ex au tél. ce matin. Elle a eu une discussion avec lui hier alors qu'il me lui parlait de rien depuis un moment. Il lui a dit plus ou moins la même chose qu'à moi jeudi. Concernant la next, il lui a par contre dit qu'elle était très très accrochée, qu'elle voulait qu'ils soient en couple sérieusement, qu'elle était prête à lui passer les clés de chez elle, qu'elle voulait fonder une famille (pas forcément avec lui, mais elle a 35 ans), etc. Il a dit qu'elle ne le stressait pas et le laissait prendre son temps mais qu'il ressentait quand même une grosse pression car il ne peut/veut pas répondre à ses attentes actuellement alors qu'il sait ce qu'elle attend dans le fond (un engagement sérieux). Il a dit qu'il avait pas envie de s'investir et encore moins de fonder une autre famille. Et il veut pas que quoi que ce soit l'empêche d'être un père à 100% pour son fils. Elle finit de travailler cette semaine au même endroit que lui, ensuite elle change de boulot. Il a dit à sa mère qu'il se réjouissait.

Je sais que ça ne veut absolument rien dire me concernant, et aussi que c'est possible qu'il lui court derrière si tout à coup elle se détache... Donc je ne m'emballe pas outre mesure, mais c'est pour donner les dernières nouvelles. D'autant plus que ce n'est pas vraiment une bonne nouvelle qu'elle soit hyper accrochée à lui.
#1288450
Carmelita a écrit :
04 août 2018, 07:13
Rnl a écrit :
04 août 2018, 00:08
D’ailleurs je ne serais pas étonnée que tu lui aies péniblement tiré les vers du nez pour obtenir ces semblants de réponses... je me trompe ?
Du coup j'en viens même à me demander si ce n'est pas elle qui s'en fiche un peu de lui depuis qu'elle l'a 'eu'... et peut-être qu'il s'est rendu compte qu'elle le laissait faire tout ce qu'il voulait et que ça ne lui posait pas de problèmes de ne pas le voir pendant 10 jours. Peut-être qu'il constate qu'il n'est pas si important pour elle et du coup 'revient' un peu de mon côté en réaction... Très difficile de savoir, au fond.
Peut être aussi qu’il lui ment à elle comme il te ment à toi, et qu’elle a (comme toi) fini par se lasser de ses mensonges, de ses attitudes changeantes et de ses allers retours... peut-être qu’elle a décidé de changer de boulot pour pouvoir se détacher de lui. Après, comme tu le dis, ça n’est pas forcément pour autant qu’il reviendra vers toi (sur le long terme j’entends, et à tes conditions)

Concernant votre enfant, il faut absolument que vous posiez les choses de manière ferme... à cet âge là ils ont besoin de repères, d’habitudes. Ses repères ont déjà été bien chamboulés, et il a besoin d’un cadre précis, et je pense que pour lui, ne pas savoir s’il sera avec papa ou maman aujourd’hui, de voir papa chez maman mais pas tout le temps, de vous voir en froid, est très déstabilisant. Tant que votre situation est instable, vous devez limiter au maximum les rencontres entre vous devant votre enfant. Qu’en penses-tu ?
#1288452
Pendant un an, lorsque c’était tendu entre mon ex et moi, mon fils pleurait tous les soirs quand je venais le chercher. Depuis qu’il n’y a plus de rancoeur entre mon ex et moi, qu’il n’utilise plus notre fils comme moyen de chantage, eh bien mon fils ne pleure plus, et il est beaucoup plus épanoui. Ça n’est peut-être pas le cas, mais moi j’y vois une relation de cause à effet.
#1288457
Je tente de résumer :

- la next veut fonder un foyer et lui se dit que tant qu'à faire, autant rester dans l'ancien foyer (le tien, donc… le "vôtre"... ).

- on est loin du : "elle est compréhensive" qu'il a énoncé...

- très loin aussi, Carmelita, des conditions qui tu as énoncées pour accepter qu'il revienne dans votre foyer !

- mais de façon irrationnelle, s'il revient, tu tombes dans ses bras...

QUESTION : que se passera-t-il quand il etouffera à nouveau dans son foyer ?

PS : à noter que si la next ne lui mettait pas la pression, il resterait avec elle... puisqu'il est est parti justment pour vivre du léger !

PS n°2 : oui, je pense que lui n'est pas "le genre" à faire un travail sur lui POUR AVANCER PAR RAPPORT A CE QUI L'ETOUFFE DANS LA VIE DE FAMILLE CAR LE NOEUD DU PROBLEME EST LA (de son côté du moins… ), mais plutôt à ne penser absolument qu'à sa petite personne… en considérant que "les femmes sont à sa disposition", un peu comme un enfant le ferait avec des jouets… (peu prometteur pour l'avenir, donc… ).
Albane06 ont aimé ça
#1288459
Carmelita a écrit :
04 août 2018, 12:50
ensuite elle change de boulot. Il a dit à sa mère qu'il se réjouissait.
Carmelita je sais que tu l'aimes ton homme, donc je vais essayer de rester polie ;) mais putain quel lâche !!
Il se réjouit qu'elle parte pour ne pas avoir à rompre ? Mon dieu quoi !

Pour le reste, tu veux être ferme et aussi l'avoir, je comprends très bien, je ne crois malheureusement pas que ça soit possible. Tant qu'ON ne se positionne pas, les autres n'ont pas besoin de le faire :|
Dans un monde idéal il le ferait (se positionner) de lui-même comme un grand et non parce que tu le priverais de quelque chose, mais on ne vit pas dans un monde idéal.

Mais je compatis totalement. Je pense que tu peux être ferme sans être brutale. Et si tu le perds parce que tu as des limites, te répéter que tu ne perds pas grand chose. Car tu as parfaitement le droit de te protéger.
#1288462
LVER,
Je crois que la next veut du sérieux et du solide. Je crois qu'il était/est attiré par le côté pas trop sérieux, la légereté, la drague, l'attirance physique, notamment. (Et aussi beaucoup par le fait qu'elle le valorise énormément, le trouve merveilleux et le lui dise et montre facilement, contrairement à moi). Effectivement, si elle lui permettait de vivre du 'léger', il ne s'éloignerait probablement pas. Quoique je crois qu'il réalise quand même que c'était agréable d'être très admiré et très aimé mais que cela ne suffit pas s'il n'y a pas de réciprocité. Je pense que cette histoire l'a aidé à fuir son quotidien/ce qu'il ne supportait plus quand il était en couple et qu'elle a peut-être moins de saveur maintenant qu'il n'a plus rien à fuir. Tout ça c'est ce que je crois, mais dans le fond je ne sais pas, je n'ai aucune certitude. Bref. Mais tu te trompes quand tu dis qu'il veut revenir dans notre foyer. Il le fait un peu dans ses actes, pour voir son fils et se consacrer à lui (si on s'en tient à ce qu'il dit), mais il ne m'a rien demandé et ne remplit effectivement pas du tout les conditions que j'avais énoncées. Je ne vais en tout cas pas prendre les devants et lui proposer quoi que ce soit. Quand il aura des certitudes, etc., on verra s'il m'en fait part et ce qu'on peut en faire ou pas. Si j'écoutais mon cœur, mes tripes, je retomberais dans ses bras, mais j'ai quand même tendance à beaucoup écouter ma tête. Rappelez-vous que tout ce que je vous dis là, il ne le sait pas. Il perçoit probablement que la porte n'est pas fermée de mon côté, mais je ne lui ai jamais dit ou fait comprendre qu'elle était grande ouverte et sans condition.

On reste d'accord sur le nœud du problème et aussi sur le fait qu'il étoufferait de nouveau si on repartait dans les mêmes conditions. On est aussi d'accord sur son immaturité et son égoïsme. Mais il faut aussi laisser le bénéfice du doute et des chances aux gens. Il est possible qu'il se rende compte seul qu'il a un travail à faire sur lui et qu'il le fasse... mais il découvre à peine qu'il a un inconscient et des émotions, vraiment... aujourd'hui il va mal et c'est tout nouveau qu'il ait des symptômes et se fasse rattraper par des choses qui le dépassent. Tout à cout à coup et pour la première fois il vit un truc qui le submerge. Il faut que ça fasse son chemin en lui.
#1288463
Dawn,
Oui il est lâche, ça c'est pas nouveau. Mais à mon avis il se réjouit qu'elle parte pour ne plus être confronté à elle tous les jours (je ne sais pas si c'est par peur de retourner vers elle ou par peur d'assumer qu'il ne donnera pas suite à cette histoire), mais j'imagine que dans tous les cas il devra rompre si c'est ce qu'il souhaite, car elle part de leur boulot en commun mais elle reste dans la même ville, etc., donc il me pourra pas juste compter sur le changement de job je pense.
#1288464
Rnl,
En ce qui concerne l'enfant, oui c'est un peu compliqué. Mais on ne se montre pas en froid devant lui, plutôt cordiaux voire complices en ce moment (je ne sais pas si c'est mieux). Pas de disputes ni de discussions en lien avec le couple devant le petit. Par contre effectivement son père vient chez nous (où il reviendra habiter quand je déménagerai) pour s'occuper du petit, donc c'est sûrement assez confus mais on n'a pas vraiment le choix jusqu'au déménagement, car mon ex ne peut pas accueillir le petit ailleurs. Je suis consciente qu'il faudrait un maximum de stabilité, d'habitudes. Mais c'est compliqué. Cependant j'ai dit à mon ex ce matin que je voulais qu'on fasse un planning pour la semaine prochaine (pour la suite, dès le déménagement et la réouverture de la crèche, le planning est déjà établi).
#1288465
Alors oui, il faudrait que ça vienne de lui, la volonté de faire un travail avec un spécialiste… mais pour ça, il faut être courageux, vraiment.
Pas impossible donc, mais peu probable vu sa "lâcheté" (qui a été soulignée sur ce fil… ).

Je veux dire par là : il est important que tu aies bien cela en tête afin de ne pas nourrir des espoirs pour rien...

Maintenant, tu me sembles très lucide sur le schisme entre ta raison et "le coeur", l'irrationnel. Donc oui : bien garder en tête les conditions de son éventuel "retour au foyer", si toutefois il revient, ce qui n'est pas sûr comme tu le dis.

Ce qui me gêne, c'est qu'au fond, tout dépend de lui... de comment il va évoluer ou non, etc... et toi, c'est tout de même un peu (beaucoup... ) le rôle de "la maman compréhensive mais ferme" par rapport à lui. Or, un couple, ce sont deux personnes suffisamment mûres, surtout quand il y a déjà un enfant, un vrai enfant, je veux dire... !!

QUESTION : à lui laisser une seconde chance, etc... ne risques-tu pas de t'épuiser émotionnellement ? Déjà qu'un enfant petit "pompe beaucoup", sur le plan émotionnel, ne penses-tu pas qu'il te faudrait être soutenue par ailleurs ?
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 26
JRME 2018 - le nouveau forum

... Coucou Math', Es-tu toujours pré[…]

Mon histoire.

Bonsoir Léa, Quelle stratégie de p[…]

Mon histoire

Notre histoire de couple est fini... Mais nous avo[…]

Présentation Cédric

Bonjour, Moi c'est Cédric, j'ai 32 ans et[…]

Bonjour Blur, Merci pour ton retour :) Et bien[…]

Oui je me doute Le truc c'est qu'en réalit[…]

super idée merci ! ce soir je vais m octro[…]

une rupture qui fait mal

Hello, Pour le coup, oui, elle aurait dû d'[…]