Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1290634
Albane06 a écrit : 07 sept. 2018, 12:43 je suis d'accord avec TOUT ce que t'a dit Carrie!
donc + 100
]y a quand même un truc que j'aimerais savoir: est-ce qu'il y a des gens qui font un SR pour eux mais aussi dans l'espoir de récupérer leur ex (pour les deux choses quoi) et que vous soutenez dans leur démarche ou JAMAIS? Ca dépend de l'histoire du couple, de la rupture, etc., ou systématiquement pour vous un SR ça doit être à 100% pour se sauver soi-même, sans quoi vous ne validez pas? C'est par curiosité, vraiment ;)
tu sais on n'a pas à valider ou pas et nous ne sommes pas dupe non plus on sait très bien que la personne à qui on conseille le SR le fait pour faire réagir l'autre et le récupérer... on te dit juste que si tu y crois comme à un gri gri, va voir un marabout...
on sait parce que nous sommes tous et toutes passés par là qu'un jour tu ne le fera plus pour le faire réagir mais bien pour toi parce que tu te sentiras mieux comme ça.

Si à un moment ton ex veut revenir, il n'aura qu'à le faire et tu verras bien si toi tu en veut encore ou pas. Mais ce qu'on sait c'est que s'accrocher à lui comme une moule à son rocher est ce qu'il y a de moins sexy et de moins bon pour toi.
Ok, Albane, tu réponds à ma question.

Je dois juste faire le SR, sans forcément être 100% convaincue et 100% détachée de lui, juste le faire et attendre de constater que je suis bien mieux comme ça et que c'est ce qu'il me fallait pour me recentrer sur moi-même et justement arrêter de vouloir faire les choses pour le faire réagir. Mais au départ on est d'accord qu'on le fait un peu pour un mélange de raisons pas très claires.

Mais vous avez vraiment l'impression que je m'accroche à lui comme une moule à son rocher? Parce que moi pas :lol: :lol: :lol: my god...j'ai l'impression que c'est lui qui s'accroche plutôt, mais peut-être que je n'ai aucune objectivité finalement :lol: bref.

Merci merci, vous êtes précieux et patients.
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1290635
Bonjour

Je ne peux que plussoyer Carrie (bouh) dans sa réponse qui est parfaite ainsi qu'Albane & Elieza concernant la question précise que tu poses.

Je crois, mais me trompe peut-être, qu'au départ il n'y a pas de "gens qui font un SR pour eux mais aussi dans l'espoir de...."
Il y a simplement des actions humaines comme la volonté de retrouver une relation avec quelqu'un qui ne veut plus, donc on tire beaucoup sur la corde.

Or, la meilleure des positions pour ne pas avoir le nez dans le guidon est de descendre de vélo, de prendre de la hauteur et d'analyser correctement les choses.
Mais cela n'est possible que quand les émotions intenses dues à la soi-disant "perte" de quelque chose se sont atténuées .

Donc pour te répondre brièvement, non, on ne peut pas soutenir des gens qui ont faux... et on ne peut pas cautionner le fait qu' un SR est fait pour faire revenir l'autre.
#1290636
Elieza a écrit : 07 sept. 2018, 12:45
Carmelita a écrit : 07 sept. 2018, 12:18

Y a quand même un truc que j'aimerais savoir: est-ce qu'il y a des gens qui font un SR pour eux mais aussi dans l'espoir de récupérer leur ex (pour les deux choses quoi) et que vous soutenez dans leur démarche ou JAMAIS? Ca dépend de l'histoire du couple, de la rupture, etc., ou systématiquement pour vous un SR ça doit être à 100% pour se sauver soi-même, sans quoi vous ne validez pas? C'est par curiosité, vraiment ;)
Faire un SR pour récupérer un ex ça n'a aucun sens : déja parce que "je te parle plus comme ca tu verras ce que tu perds bouhhhhhh", bon, comment dire, je vais pas faire un dessin mais passé 15 ans c'est pas trop crédible, ensuite parce que si l'autre revient parce que tu ne lui parles plus, dans 95% des cas c'est parce qu'il est vexé, son égo en a pris un coup, et/ou il veut vérifier que t'es toujours la bien gentiment a l'attendre.
Et enfin, faire un SR pour récupérer son ex c'est de la manipulation et de la stratégie, et ces deux choses n'ont aucune place dans une relation de couple adulte et équilibrée.

Après comme le dit Albane on a rien a valider, on fait juste des retours d'expérience, justement parce qu'on est passés par là.
Oui oui alors je dis "valider" mais c'est une façon de parler. Je sais que vous êtes passés par là et c'est pour ça que j'accorde autant d'importance à vos conseils et avis, même si je n'arrive pas à tout bien appliquer. Je crois qu'une des leçons c'est qu'il faut du temps et qu'il faut accepter ce que je vis au fond de moi, sans chercher à aller plus vite que la musique et à vouloir sans cesse calmer mes émotions par diverses réactions (lui écrire, lui demander d'arrêter de m'écrire, vous écrire, etc. :lol: ). Mais bon, c'est facile à dire :).
#1290637
Kakahuet a écrit : 07 sept. 2018, 13:24 Bonjour

Je ne peux que plussoyer Carrie (bouh) dans sa réponse qui est parfaite ainsi qu'Albane & Elieza concernant la question précise que tu poses.

Je crois, mais me trompe peut-être, qu'au départ il n'y a pas de "gens qui font un SR pour eux mais aussi dans l'espoir de...."
Il y a simplement des actions humaines comme la volonté de retrouver une relation avec quelqu'un qui ne veut plus, donc on tire beaucoup sur la corde.

Or, la meilleure des positions pour ne pas avoir le nez dans le guidon est de descendre de vélo, de prendre de la hauteur et d'analyser correctement les choses.
Mais cela n'est possible que quand les émotions intenses dues à la soi-disant "perte" de quelque chose se sont atténuées .

Donc pour te répondre brièvement, non, on ne peut pas soutenir des gens qui ont faux... et on ne peut pas cautionner le fait qu' un SR est fait pour faire revenir l'autre.
Ok, je comprends. Mais...pour calmer les émotions intenses afin de descendre de vélo, prendre de la hauteur et analyser correctement les choses, il faut faire un SR, si je comprends bien? Donc pour arriver à ce moment où les émotions intenses sont atténuées, il y a une période de SR où on est encore à fond dans l'émotionnel, la tête dans le guidon, etc., et donc où on continue à être obnubilé par la "perte" de la relation, de la personne, etc. Tu vois où je veux en venir? Il y a donc un moment donné où le SR sert à aller vers un mieux-être personnel mais où le mieux-être n'est pas encore là et ne permet pas de prendre du recul vis-à-vis de la situation. Et c'est le moment critique durant lequel il faut faire un SR sans pouvoir être complètement détaché de l'idée de retrouver l'autre.......
:lol: est-ce que je vois juste?
#1290638
Possible, sachant que cela dépend de la personnalité de chacun .
Tant que tu es encore "à fond " dans l'émotionnel, parler du SR c'est comme décrire les étoiles à Gilbert Montagné ... ça sert pas à grand chose.
il est vrai que sûrement les choses se croisent... au départ on fait un SR à 90% pour "récupérer" et 10% pour soi...puis les % évoluent..

Lorsque cela bascule du bon côté (c'est à dire du "soi") c'est que c'est un vrai SR ... sinon cela veut simplement dire qu'au mieux on stagne, au pire on régresse.
Mais je m'écarte du sujet je crois.
#1290639
Carmelita a écrit :Par contre, si tu penses qu'il y a un mois il était vraiment prêt à revenir sous de meilleurs auspices et qu'aujourd'hui il ne l'est plus, je ne comprends pas à quoi tu vois cela...Je ne sais pas si je suis claire :? :?

Pour le reste, je te comprends tout à fait et merci pour ces explications et conseils.
En fait, il y a un mois, je pensais vraiment qu'il s'était rendu compte qu'il avait fait de la merde et qu'il voulait revenir vers toi. C'est pour ça que je comprenais quand il disait qu'il voulait d'abord voir sa next pour lui signifier la fin de leur histoire avant de te conter fleurette à nouveau. Je trouvais ça tout à son honneur et me disais qu'il faisait les choses dans l'ordre, même si le scénario semblait un peu trop rose car, tout comme la nature a horreur du vide, les gens aussi généralement... On quitte rarement quelqu'un sans être sûr/e qu'un/e autre sera là pour rattraper. Mais bon, je me disais vraiment qu'il s'était rendu compte que tu lui manquais, que sa place était auprès de toi, bla bla bla...

Et ben je me suis trompée :o , ça arrive :) même aux meilleurs ;) .

En fait je crois que ton analyse est la bonne: il est venu se rassurer auprès de toi, savoir que tu étais toujours là, pour mieux repartir. Et je crois vraiment que tu n'as plus rien à attendre de lui, sentimentalement parlant. Il lui reste maintenant à te prouver qu'il est un bon père sur le long terme.

On peut accorder une seconde chance (ce que tu as essayé) mais qu'il ne te fasse pas le coup trente fois, hein! Trop bonne peut-être mais pas coconne!
#1290642
Carrie007 a écrit : 07 sept. 2018, 15:14
Carmelita a écrit :Par contre, si tu penses qu'il y a un mois il était vraiment prêt à revenir sous de meilleurs auspices et qu'aujourd'hui il ne l'est plus, je ne comprends pas à quoi tu vois cela...Je ne sais pas si je suis claire :? :?

Pour le reste, je te comprends tout à fait et merci pour ces explications et conseils.
En fait, il y a un mois, je pensais vraiment qu'il s'était rendu compte qu'il avait fait de la merde et qu'il voulait revenir vers toi. C'est pour ça que je comprenais quand il disait qu'il voulait d'abord voir sa next pour lui signifier la fin de leur histoire avant de te conter fleurette à nouveau. Je trouvais ça tout à son honneur et me disais qu'il faisait les choses dans l'ordre, même si le scénario semblait un peu trop rose car, tout comme la nature a horreur du vide, les gens aussi généralement... On quitte rarement quelqu'un sans être sûr/e qu'un/e autre sera là pour rattraper. Mais bon, je me disais vraiment qu'il s'était rendu compte que tu lui manquais, que sa place était auprès de toi, bla bla bla...

Et ben je me suis trompée :o , ça arrive :) même aux meilleurs ;) .

En fait je crois que ton analyse est la bonne: il est venu se rassurer auprès de toi, savoir que tu étais toujours là, pour mieux repartir. Et je crois vraiment que tu n'as plus rien à attendre de lui, sentimentalement parlant. Il lui reste maintenant à te prouver qu'il est un bon père sur le long terme.

On peut accorder une seconde chance (ce que tu as essayé) mais qu'il ne te fasse pas le coup trente fois, hein! Trop bonne peut-être mais pas coconne!
Oui alors que moi je ne le laisse plus refaire le coup, d'accord (je ne le laisse pas me parler de ses doutes etc. d'ailleurs). Mais comment on peut dire que je ne peux plus rien attendre de lui sentimentalement parlant ? Je ne dois rien attendre, ok. Mais franchement, est-ce qu'on peut dire que c'est impossible qu'il change son fusil d'épaule (pour revenir sincèrement et non pour les mauvaises raisons)? Je veux bien vous croire, vu votre expérience, mais je trouve ça un peu radical :)
#1290643
Le problème est pas tant qu'il change ou pas son fusil d'épaule comme tu dis, parce que personne n'étant devin, on ne sait pas de quoi demain sera fait, c'est sûr.
En revanche, ce qui est sûr, c'est que si tu t'accroches même a cet infime espoir (retour pour les bonnes raisons), ben tu n'avanceras pas, et ca je pense que tout le monde sera d'accord.

Et après sans vouloir te casser le moral, vu ce que tu lui as dit récemment, (prise de distnace etc...), un mec (ou une femme) vraiment amoureux(se) ne prendre JAMAIS le risque de perdre la personne qu'il aime.
Rosewater ont aimé ça
#1290644
Mais je veux pas que vous me disiez qu'il va revenir hein ! Je ne cherche pas ça ! Je sais que dans la mesure où une décision a été prise et actée, ou tout a été organisé en fonction, où il a une next, où il a un discours de plus en plus clair, etc., y a peu de chances qu'il change d'avis ou se rende compte du jour au lendemain que finalement il m'aime...

Mais ! Je ne sais pas si on peut affirmer que c'est définitif non plus. Parce que vraisemblablement c'est pas si facile pour lui de se passer de moi et vraisemblablement aussi c'est plutôt une situation qu'il rejette que ma personne. Bon, la situation ne changera pas, certes, mais si lui devient un adulte un de ces 4, et ne voit plus la famille et ses contraintes comme une horreur à fuir... Non ? Impossible ?

Je vous avouerais que mon psy. me dit que comme il va mal (mon ex), il s'accroche à moi, mais que quand il ira mieux, il ira probablement vivre sa vie sans moi (en lieu et place de revenir vers moi)... Je trouve ça triste, on dirait que je l'ai rendu malheureux quoi.
#1290645
Elieza a écrit : 07 sept. 2018, 15:46 Le problème est pas tant qu'il change ou pas son fusil d'épaule comme tu dis, parce que personne n'étant devin, on ne sait pas de quoi demain sera fait, c'est sûr.
En revanche, ce qui est sûr, c'est que si tu t'accroches même a cet infime espoir (retour pour les bonnes raisons), ben tu n'avanceras pas, et ca je pense que tout le monde sera d'accord.

Et après sans vouloir te casser le moral, vu ce que tu lui as dit récemment, (prise de distnace etc...), un mec (ou une femme) vraiment amoureux(se) ne prendre JAMAIS le risque de perdre la personne qu'il aime.
Oh tu ne me casses pas le moral ;) j'ai toujours réponse à tout :lol: non mais juste pour dire que je pense pas qu'il mesure le risque de me perdre pour le moment au fait. Vraiment. Comment tu veux mesurer ça alors que y a pas eu 24h sans contact depuis 3 mois. C'est aussi pour ça que même moi j'ai de la peine à croire qu'il est vraiment parti, que je l'ai perdu, tu vois ? Parce qu'au fait je l'ai pas perdu complètement alors je mesure pas vraiment. Je pense que lui a l'impression qu'il me perdra pas. Mais possible que je me trompe. Après je pense pas qu'il se sente amoureux actuellement, en effet. Mais je parlais de l'avenir quoi, genre dans 1 an: 'Oups merde qu' est-ce que j'ai fait !'... mais d' ici là j'aurai arrêté de m'accrocher à l'infime espoir probablement, donc voilà quoi :arrow:
#1290646
Carmelita a écrit : 07 sept. 2018, 15:46 Mais je veux pas que vous me disiez qu'il va revenir hein !

Mais ! Je ne sais pas si on peut affirmer que c'est définitif non plus. Parce que vraisemblablement c'est pas si facile pour lui de se passer de moi et vraisemblablement aussi c'est plutôt une situation qu'il rejette que ma personne. Bon, la situation ne changera pas, certes, mais si lui devient un adulte un de ces 4, et ne voit plus la famille et ses contraintes comme une horreur à fuir... Non ? Impossible ?

Bon ta 1ere phrase et le reste sont un peu contradictoires...encore une fois, on ne sait pas.
Voilà, bien sûr que c'est possible, mais de toutes façons ça prendra du temps, et j'espère que d'ici là tu auras refait ta vie quand même.

Et certes tu ne l'as pas "perdu" dans ta vie puisque c'est le père de ton enfant donc tu en as pris pour au moins encore 20 ans au bas mot, mais si je peux me permettre et sans vouloir te blesser, c'est avec une autre qu'il est...donc en tant "qu'amoureux", tu l'as perdu.

Comme tu le dis, au delà du fait qu'il réalise qu'il te perd (et ce n'est pas encore tout a fait le cas, il ne peut pas encore réaliser quelque chose qui n'est pas encore fait), pour devenir un adulte ca va lui prendre du temps a ton bonhomme, si tant est qu'il le devienne un jour, donc ca serait bien que toi tu avances quand même...
#1290651
Carmelita a écrit : Mais comment on peut dire que je ne peux plus rien attendre de lui sentimentalement parlant ? Je ne dois rien attendre, ok. Mais franchement, est-ce qu'on peut dire que c'est impossible qu'il change son fusil d'épaule (pour revenir sincèrement et non pour les mauvaises raisons)? Je veux bien vous croire, vu votre expérience, mais je trouve ça un peu radical :)
Tu ne lis que ce que tu veux bien lire, Carmelita :? ... Mais c'est humain après tout.

D'ailleurs j'ai bien dit "je crois" et non "c'est sûr à 100% je l'ai vu dans la boule de cristal" :) ...

Comme te l'a fait remarquer Elieza, personne n'est devin et personne n'est dans sa tête. Mais au vu de vos échanges de ce dernier mois (notamment, de mémoire, son mail où il te dit qu'il ne veut plus de cette vie de famille - je résume hein mais l'idée est là), je crois bien qu'il n'est plus dans l'optique ni l'envie de vous retrouver pour reformer une vie de famille au sens classique du terme.

Et puis, il y a beaucoup de si:

- SI il devient adule
- SI il se rend compte qu'il a envie d'être auprès de moi et son fils
- SI avec sa next ça commence à sentir le roussi...

Et SI ma tante en avait on l'appellerait mon oncle aussi!

Je sais que c'est dur, Carmelita, vraiment, mais n'attends pas après ça. SI il devait réfléchir et revenir, ce serait alors la cerise sur ton gâteau (et SI ça tombe, tu n'en voudras même plus car tu auras trouvé mieux ailleurs, c'est tout le mal que je te souhaite).
Albane06 ont aimé ça
#1290653
"Lui m'a dit que ce qu'il aimerait c'est qu'on puisse s'écrire quand on veut, passer un moment ensemble quand on se passe le petit et même faire des activités les 3 de temps en temps, que c'était pour le bien du petit, etc"

Ok alors c'est aussi Monsieur qui s'occupera d'expliquer à son fils pourquoi papa et maman sont plus ensemble si ils s'entendent si bien que ça... Probablement parce que papa voulait pouvoir aller coucher ailleurs mais retrouver maman pour la vie de famille / l'administratif et pour l'oreille bienveillante quand papa a des problèmes existentiels... Et puis pour que ça passe bien on va dire que c'est pour le bien du petit! Désolée de le dire un peu crûment mais c'est un peu ça Carmelita! Et j'espère que c'est par égoïsme qu'il dit ça parce que s'il pense réellement que c'est pour le bien de son fils c'est mal barré!
Albane06, Carrie007 ont aimé ça
#1290655
Je tiens quand même à rajouter aussi : à moins d'être débile profond, il avait quand même bien conscience que le fait de te quitter allait entraîner le fait qu'il ne verrait pas son fils pendant plusieurs jours d'affilée... Et je trouve ça vraiment fort de "t'accuser" de "rétention d'information" parce que tu ne veux pas le tenir informé du moindre des faits et gestes de ton fils lorsqu'il est avec toi. Il n'a PAS à le savoir, c'est TA vie privée et tu n'as pas à lui raconter cela. D'une part ça te laissera, toi, dans cette dépendance vis à vis de lui (pour le moment tu vois ça comme maintenir le lien avec celui que tu aimes encore (malgré tout), mais quand les sentiments partiront et que tu seras VRAIMENT détachée, je t'assure que ça te fera chier de devoir faire un compte rendu de tout ce que fait ton fils (et forcément de ce que tu fais toi aussi)). D'autre part il connaît très bien ta propension à culpabiliser et ça lui permet de garder un certain contrôle sur toi. Tu n'as aucun compte à lui rendre, même part rapport au petit.

Et tu vois je trouve que sa réaction d'hier soir (assez violente quand même, de te dire que c'est de la merde...), qui est bien différente de ses réactions mielleuses habituelles, montre bien qu'il peut (ou pourrait dans l'avenir) devenir "violent" ou mesquin si les choses ne vont pas dans son sens, s'il ne les contrôle pas.
Albane06, Rosewater ont aimé ça
#1290757
Bonjour tout le monde,

Toujours pas de SR ici malgré mes multiples tentatives. Je sais que vous prenez tous du temps à me répondre et à m'encourager, mais je n'y arrive pas. Comme M. ne m'y aide pas, je ne parviens pas à tenir ma ligne de conduite. Ça en devient ridicule, je m'en rends compte, dans la mesure où je ne me tiens jamais à ce que je lui annonce. J'essayerai de ne plus annoncer désormais, ce sera peut-être plus simple.

Donc nous avons remis des euros dans la machine. Malgré notre discussion de l'autre soir durant laquelle j'ai été ferme, il m'a écrit le lendemain. Je n'ai d'abord pas répondu, mais ça m'a travaillé ('Pourquoi il n'y arrive pas ? Pourquoi on n'y arrive pas ?'). Je me suis donc dit que j'allais prendre un peu le contrepied (oui, on peut aussi voir ça comme un prétexte pour remettre des sous dans la machine et c'est peut-être ça) et lui demander ce qu'il voulait de moi au fait, quelle relation il espérait.

Il a répondu en séparant l'aspect 'notre enfant' et l'aspect 'nous'. Pour notre enfant, il a réitéré ce qu'il a dit l'autre soir: il aimerait un maximum d'échanges et de contacts, ainsi que des moments en famille, car il pense que c'est ce qu'il y a de mieux pour le petit. C'est son avis, rien de nouveau de ce côté-là.

Pour le volet 'nous', il a dit pas mal de choses: il n'a aucune idée de la relation qu'il aimerait qu'on ait dans l'absolu, mais il aimerait une relation. Il ne sait pas pourquoi, d'où ça vient, 'peut-être de cette vieille relation de dépendance', en tout cas il a le sentiment d'être dépendant. Il constate qu'il n'est pas plus heureux aujourd'hui qu'avant notre rupture et qu'il a besoin de partager des choses avec moi. Il ne sait pas trop sous quelle forme, mais il voudrait que ce soit spontané (sans code ni procédure). Je lui ai dit que ça ressemblait à une relation amicale, ce qu'il cherchait, et il m'a dit que non, que des amis il en avait assez. Je lui ai demandé ce qu'il en était de sa vie amoureuse. Il a dit: 'Ma vie 'amoureuse' ne m'épanouit pas, je ne la vois jamais (par choix de ma part) et il faut que j'intervienne à ce niveau-là, voilà où j'en suis'. Je lui ai parlé de culpabilité vis-à-vis de moi et lui ai fait comprendre que même si ce n'était pas facile, etc., je m'en sortais sans lui, je n'avais pas besoin de lui dans ma vie quotidienne, j'arriverai à aller bien, sans aucun doute, et que s'il gardait ce lien avec moi par culpabilité il pouvait se rassurer. J'ai profité de ce passage pour lui dire que pour que je puisse aller vraiment bien, justement, et me libérer de cette relation, il fallait qu'il me libère lui aussi. Il a dit qu'il y avait de ma culpabilité, évidemment, mais qu'il ne savait pas si c'est elle qui dictait son attitude aujourd'hui. Il a aussi dit comprendre mon sentiment d'être coincée et mon envie de me libérer. Il est conscient aussi de beaucoup m'écrire et me parler pour 'rien dire' en ce moment.

J'ai essayé de lui expliquer que je croyais sincèrement que de mettre un max. de distance nous aiderait tous les deux à prendre du recul, nous libérer de la dépendance et avancer ensuite dans de bonnes conditions. Il m'a dit à plusieurs reprises qu'il comprenait très bien mon point de vue et qu'il voulait bien me croire quant aux bienfaits de la distance mais qu'il était incapable de se projeter dans cette direction et n'avait pas envie de la prendre. Il a dit: 'Voilà je te donne ma vision des choses, si tu veux pas on fera la tienne' (je suis responsable donc, bien sûr).

Je lui ai bien dit que c'était très difficile d'être à la place de la personne qui attend de l'autre des choses que celui-ci ne peut pas lui donner. Il le sait car il a été dans cette position durant longtemps avant qu'on soit en couple. Il voulait être avec moi et moi je faisais de la résistance, j'étais perdue, j'avais peut de souffrir, mais je ne voulais pas le perdre, donc on restait amis. On dirait vraiment que les rôles sont inversés aujourd'hui. Je lui ai fait remarquer ça. Il a dit que c'était vrai et qu'il avait encore un peu devant lui s'il voulait rattraper le temps où je l'ai fait languir (c'était pour rire, il l'a précisé).

Bref voilà à peu près où on en est resté. Il a finalement suggéré une sorte d'entre deux: on se contacte moins mais on garde un lien quand même. Je n'ai pas vraiment répondu, j'essaie de réfléchir à tout ça, à ce qui est le mieux pour moi en fin de compte, dans la mesure où quand je veux mettre un max. de distance il fait de la résistance et je n'arrive pas à tenir le cap. Je me dis que ce sera peut-être plus facile d'aller un peu dans son sens, mais j'aimerais vraiment trouver la solution qui est la moins difficile à vivre pour moi et je suis perdue. J'ai l'impression d'être mal dans toutes les situations (avec des moments où ça va bien et des moments où ça va pas, que ce soit quand je mets beaucoup de distance ou quand il n'y a plus de distance du tout) et du coup je ne sais plus quoi faire.

C'est vraiment étrange car en début de semaine j'étais hyper convaincue du SR, j'étais totalement sûre que j'avais enfin compris son utilité, j'avais une vision bien négative de mon ex et de ses discours, etc. Vraiment je me suis dit: 'Ça y est, je vais y arriver, je pense à moi, lui il peut bien faire ce qu'il voudra' et je vous promets que sur le moment je le croyais vraiment. Je ne sais pas pourquoi ça n'a duré que 2 jours, cet état d'esprit.

Bon, voilà, je voulais vous donner des news. Je me doute bien que vous ne pourrez pas me dire grand chose de plus que tout ce que vous m'avez dit jusqu'ici.

Bon dimanche à tous !

Edit: juste pour préciser une chose. Il dit qu'il se sent dépendant de moi, dans le sens où il me sait pas comment vivre sans moi. Mais il n'a pas de dépendance affective au sens où on la connaît (celle que je vis moi). C'est quelqu'un qui n'est pas abandonnique, qui vit bien d'être seul (dans le sens qui ne se sent pas vide quand il est sans l'être aimé pendant une journée), qui arrive à faire plein de choses avec plaisir sans sa conjointe, etc. Donc son 'besoin' de moi, de notre lien, c'est autre chose. On a toujours eu de la peine à se passer l'un de l'autre, depuis le 1er jour de notre histoire d'amitié, mais pour des raisons différentes je pense. Moi je me dis que de la vraie distance pourrait enfin casser ça et nous mener vers autre chose. Mais je me sens de moins en moins capable de tenir la distance :oops: désespérant...
#1290765
Tant que tu chercheras son approbation et qu'il approuve ta démarche tu en resteras au même point.

Ce qui m'intrigue c'est quel est ton but en venant nous raconter tout ça ?

Tu cherches une approbation constante, par lui, nous...
Tu affiches un gros caractère... mais je penses que tu es du genre à bcp aboyer mais pas à mordre et il te connait bien.

Sur ce je te souhaite une bonne continuation
Modifié en dernier par Albane06 le 10 sept. 2018, 00:23, modifié 1 fois.
Carrie007 ont aimé ça
#1290766
Haha bon je me fais rire moi même tellement je suis stupide...
Ce matin il me ramène le petit, on boit un café, il me propose de me ramener encore des affaires à moi dans l'après-midi, si je suis chez moi, mais avant il avait des trucs à faire chez lui. Je lui dis OK, de me tenir au courant. C'était 12h. A 17h je reçois un message: j'ai pas le courage ! Mais bon je sais pas si tu m'attendais encore :) bon dimanche.
Et bon là je présume qu'il est avec Mme Next car à peu près à tous les coups j'arrive à dire quand il est avec elle en fonction de son comportement par message. A chaque fois qu'il est avec elle il est pas du tout sur son téléphone, oublie de me donner des nouvelles même s'il m'en a promis et il est fuyant. Là il m'a écrit ça à l'arrache en 2 secondes alors que j'ai eu aucune nouvelle de l'aprèm', et ensuite sans regarder si je réponds il a dû éteindre son téléphone de suite car je lui ai répondu en l'incendiant (je suis pas sur un plateau etc etc) et il a rien reçu.

Je l'ai bloqué sur WhatsApp. Je verrai pas des explications. Je veux même pas voir.

Albane oui tu as raison sur tout. Je sais pas j'écris pour me décharger un peu... Je trouve pas de stratégie pour gérer mes émotions.
  • 1
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 26