Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1007111
C'est ce que je fais Janysse :)

Mais quand on a un cœur de pierre comme moi et qu'après XX femme rencontrée, séduite et plus en plusieurs années, il y en a qu'une qui arrive à te l'ouvrir et que toi tu ne peux pas ouvrir le sien car tu tombes au mauvais moment dans sa vie, c'est très dur de ne pas s'en vouloir à SOIT même...
#1007113
wowzik a écrit :C'est ce que je fais Janysse :)

Mais quand on a un cœur de pierre comme moi et qu'après XX femme rencontrée, séduite et plus en plusieurs années, il y en a qu'une qui arrive à te l'ouvrir et que toi tu ne peux pas ouvrir le sien car tu tombes au mauvais moment dans sa vie, c'est très dur de ne pas s'en vouloir à SOIT même...
La faute à pas d'chance..
#1007443
Très bonne journée aujourd'hui.
Rien de folichon, mais je ne suis pas au fond du trou. Je prends ça comme une victoire !
Petite victoire, mais victoire toujours.

Je ne suis plus malheureuse. Je ne suis plus dans le "bouh je l'aime j'ai besoin de lui pour vivre je ne suis rien sans lui". Je suis même contente que ça n'ait pas duré longtemps (1 semaine ?).

SI je peux vivre sans lui, ça fait 16 jours que je fais ça. Et ça se passe très bien. Alors bon, oui, je suis un peu un bébé chat en manque d'affection au fond, mais je tiens le coup.

Je suis amoureuse aussi. Pas malheur-amoureuse, ou dépressive car rejetée. Je suis triste que tout ça soit fini oui. Mais c'est sûrement pour le mieux au final, non ? Sinon ça ne serait pas arrivé on est d'accord hein ? Y'a bien une raison. (Sinon qui le cruel connard qui tire les ficelles que je lui tire les oreilles là ?)

Donc je suis amoureuse. Comme quand on rencontre quelqu'un, que ce quelqu'un nous plaît et qu'on tombe amoureux, et qu'on veut que quelque chose se fasse entre ce quelqu'un et nous.
J'ose à peine le penser, alors l'écrire... Mais c'est plutôt positif comme sentiment (?).

Evidemment je suis lucide, et je sais qu'une part de moi est aussi doucement bercée par l'illusion qu'on pourra recommencer à construire quelque chose tous les deux.
Mais est-ce pire que lorsqu'on aime quelqu'un avec qui il ne s'est jamais rien passé, et qu'on ne sait pas si la personne est ok avec ça ? Si on lui plaît ? Si elle nous aime ?

Je préfère le prendre comme ça. Posément, doucement, avec confiance.

J'ai deux magnifiques semaines qui m'attendent, j'ai hâte.

J'ai une vie magnifique qui m'attend, j'ai hâte.
#1007500
Jour 17.

J'ai rdv chez le coiffeur tout à l'heure, j'ai hâte.

J'ai un travail monstrueux qui m'attend pour les deux prochains mois, peut-être que recontacter mon ex ne sera juste pas possible à ce niveau-là !

Je pleure toujours un peu, tard le soir. Je rêve toujours de lui (mais ça ne m'empêche pas d'avoir un bon sommeil). Je suis toujours amoureuse quoi.
Je pense que je lui manque. Si ça se trouve pas du tout, mais j'espère bien que pour lui tout n'est pas si simple non plus ! (fallait rester et m'expliquer ce qui allait pas, crétinou)

Peut-être bien que dans deux semaines je serai prête. Ou dans un mois.

Je prends mon temps. Je prends la vie, doucement.

Bisous à tous
#1007839
Jour 18, wouaaaaaah!

Je pensais que j'étais fragile, incapable de vivre sans lui... TROP PAS. Je suis toujours fragile, et c'est ce qui fait ma force. Ce que mon ex n'a pas compris, c'est qu'être fragile et être faible sont deux choses différentes.
Je suis fragile et hypersensible, type écorchée vive, mais je suis forte. Lui aussi il est fragile, type torturé, mais il le nie, ne l'admet pas, n'y fait pas face. Il se croit fort mais ne l'est pas.

Le déclic c'est quand une amie hier soir m'a dit "mais attends, TOUT ce temps sans lui parler, rien lui envoyer, alors que votre dernière discussion c'était la rupture ? Moi je te trouve incroyablement forte. Pis t'es super jolie dis, tu as bonne mine"
Ah oui ? Oui c'est vrai je suis jolie. Mais, j'ai vraiment bonne mine ??? Et moi qui croyais être mal... Pas du tout en fait !

Mais oui, je suis incroyablement forte en fait, c'est vrai, je réalise maintenant. Je l'ai toujours été, j'avais juste oublié qui j'étais dans cette relation (pas au début, encore une fois). Wouaaah ça fait du bien !

J'ai aussi rêvé de lui cette nuit. J'étais chez ses amis, on faisait la fête. J'étais heureuse et rayonnante. Il vient me voir et essaie de me parler, et sort trois pauvres filets de souffle où je distingue "peux... pas... parler", l'air de souffrir, suffoqué. Et il repart.
Tiens prends ça.

En vrai c'est aussi quelqu'un de solide, je suis à peu près certaine qu'il est loin de se noyer dans le désespoir là (la bière peut-être).

Bonne journée à tous :)
#1007850
Le déclic c'est quand une amie hier soir m'a dit "mais attends, TOUT ce temps sans lui parler, rien lui envoyer, alors que votre dernière discussion c'était la rupture ?
j'adore le raisonnement de ton amie!
#1008180
Je me sens forte ce soir !!

Aujourd'hui j'ai bossé, suis allée au yoga, j'ai papoté, j'ai travaillé, j'ai eu des cours passionnants où pas une seule fois je n'ai papillonné en pensant à lui, j'ai dîné dehors, et je me sens bien et belle !!

Je suis apaisée.

Ca n'était pas une question de personnes. On était sûrement faits l'un pour l'autre, c'est sûr sûr sûr. Mais c'était le mauvais moment, on s'est rencontré trop tôt, à des moments de nos vies où on était pas les plus solides ni prêts à vivre LE grand truc. J'ai toujours eu ce sentiment qu'on s'était rencontré trop tôt. Mais je suis sereine. Il n'y a plus rien à faire.

Pour autant je ne crois pas aux foutaises qui disent "si vous devez vous retrouver, vous vous retrouverez" "c'est le destin". Non. Il n'y a pas de déterminisme, il n'y a pas de destin qui nous attend. On forge notre propre destin, on est artisan de sa destinée. A nous de provoquer les choses.
Les grandes femmes et hommes de notre Histoire n'ont pas eu les incroyables vies qui ont été les leurs sans agir et provoquer le destin, justement. De Gaulle, Simone Veil, Napoléon, les révolutionnaires de 1789 et les héros de nos fictions préférées ne sont pas restés les bras croisés en attendant le destin. Pareil dans nos vies intimes.

Je provoquerai moi aussi le destin. Je ne me jetterai pas tête baissée dans un truc que je ne maîtrise pas, mais je ne resterai pas là à attendre. J'ai des choses à vivre. Et si je veux le retrouver un jour, je ferai un pas vers lui s'il ne le fait pas. Et on verra ce qui se passera.

Je refuse d'être passive, de ne vivre qu'à moitié en attendant que les choses arrivent. Elles n'arriveront pas.

J'irai les trouver.
#1008188
Janysse a écrit :
on s'est rencontré trop tôt,
J ai la même impression " la femme de ma vie mais 3 ans trop tôt

Pour autant je ne crois pas aux foutaises qui disent "si vous devez vous retrouver, vous vous retrouverez" "c'est le destin".
.
Ca aussi on me le ressert ad nauseam, ca m eneeerve


Bref, pitchounette ! Ton regain de vigueur fait plaisir a voir ! Continue comme ca, et méfie toi de Waterloo et de la Russie !
#1008215
Jour 19.

Un pas après l'autre.

Ca va commencer à être dur là, parce qu'on était sensés se voir ce weekend. Nostalgie + manque en perspective.

En plus j'aime pas le vendredi, je mange toute seule.

Courage à tous, des bisous
#1008431
J'ai mal.
Je suis triste.
Il me manque.
Je l'aime toujours et je voudrais l'oublier.

Si on se remettait ensemble, ça marcherait, c'est sûr et certain. Je le sais. Mais pour combien de temps ? On a 21 ans, donc sûrement pas pour toute la vie. Alors à quoi bon ?

Sale journée, mais demain est un autre jour.

Foutue vie.
#1008441
Je me sens tellement petite, tellement triste, tellement frêle.

J'aimerais qu'il me prenne dans ses bras, qu'il me caresse les cheveux, qu'il joue avec mes mèches folles, qu'il m'embrasse sur l'oreille, le cou, les yeux, les joues, les lèvres, partout. Qu'il me rassure. Qu'il me berce.

La douleur est insupportable ce soir. Je suis si seule, je ne sais plus à qui parler. Je pleure je pleure je pleure.

J'aimerais entendre des mots apaisants. Ou les lire.... C'est pour ça que je suis là, j'ai besoin d'aide. J'ai si mal.

Est-ce qu'il souffre lui aussi ?

J'aimerais être forte et aller bien...

Mon amour.

Dites moi que ça finir. Que je serai de nouveau heureuse. Que je ne finirai pas ma vie toute seule. Que les hommes ne m'abandonneront pas tous.

Je ne suis qu'une petite fille désespérée ce soir.
#1008446
Courage p'tit coeur,

Les vendredis sont nuls,
quand les flammes ont dévorés les pages que je lui ai écrites je me suis senti avancer, bouger du passé douloureux. Si tu as un symbole du passé ou de ta douleur dont tu peux te débarasser, essaie.

Quoi qu'il en soit, je pense fort a toi, je t'envoie des tas de câlins électroniques
#1008470
Et oui tu ira mieux, c est la deuxième fois que jdois tourner la page d une histoire avec une femme dont j étais amoureux, la première est devenue ma meilleure amie, la seconde je souffre mois, je ne pleure plus
La douleur passe, le passé n existe plus
Et tu ne sera pas abandonnée par la gente masculine, ta personnalité ne laisse pas indifférent, et je suis sur que tu as énormément d'attraits !
Garde confice en toi :) moi je crois en toi
#1008481
:)

Je ne veux pas qu'il devienne mon meilleur ami. On ne peut pas être amis (trop d'affection, de choses passées, d'attirance physique et puis même, je ne le veux pas en ami).

De nouveau en haut de ces foutues montagnes.

Hier soir c'était terrible, mais ce matin je vais beaucoup mieux. Le sommeil est vraiment absolument primordial. J'ai fait des rêves totalement bizarres (Elvis Presley et Sylvie Vartant en fuite dans mon village natal - j'étais Elvis), rien à voir avec lui, c'est top !!

20 jours, toujours debout.

Bisous à tous
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 46

Bonjour a tous, Je ne sais pas si vous pourrais […]

Mauvais scénario de série B

Je ne connaissais pas Veepee, mais à priori[…]

Bonjour, Vraiment désolé pour toi .[…]

C'est vraiment terminé

Hello Fly, Moi ca va vraiment beaucoup mieux. Dep[…]