Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1311244
Oui je ne veux pas qu'elle ne revienne pour le confort mais cela peut jouer :/ J'essaie de lui donner le + possible concernant les meubles (çà me dé-culpabilise un tout petit peu) et je veux pas qu'elle soit dans la merde malgré tout. En espérant que çà puisse jouer dans la balance.

On m'a dit aussi de pas trop en faire mais je n'imagine pas que çà soit possible que çà ne joue pas. Autant au niveau du couple oui je comprends maintenant (pas être trop étouffant) mais là çà me semble différent.. D'un coté pour les enfants (qu'ils aillent des choses qu'ils connaissent dans leur nouvelle maison) et financièrement pour elle.

Çà montre quand même que je suis quelqu'un de bien et que même si je n'es pas fait les choses correctement dans notre couple (resto, surprise, ... prendre des initiatives.. je ne lui offrais que des cadeaux en soit..), on n'avait aucune expérience de couple (premier amour) mais j'ai pris conscience de tout çà et je sais (pense) maintenant comment m'améliorer de ce coté là (j'ai lu beaucoup aux sujets des couples).
Je sais qu'elle a besoin de faire des activités seule, de sortir seule avec ses amis (sans ma présence) et moi je dois faire la même chose de mon coté (ce que j'ai arrêté, j'ai perdu goût à la vie extérieure (ce qui rend inintéressant à la longue), il n'y avait que elle et les enfants pour moi), maintenant j'ai des nouveaux projets (sports, santé, cuisine, musique) qui me prennent du temps et dont j'arrive à prendre un certain plaisir (car pas trop le choix, faut que je me bouge pour pas déprimer et çà m'occupe l'esprit/temps).
Je sais qu'on doit aussi se garder des moments que à nous deux (choses qu'on avait trop trop trop rarement), prendre les initiatives (trouver moi des idées de quoi faire et non tjr à elle de penser à çà..). Communiquer plus intimement , ect ...

Les enfants ont pris une telle importance à nos yeux (beaucoup de trop (même si je ne regrette rien, je l'ai tjr aimé, même avec 30kg de +, sans prendre soin d'elle, çà m'a jamais dérangé. Mais de son coté c'est tout l'inverse visiblement et je le comprend que maintenant) , que çà soit en dépenses de notre temps/argent), la maison aussi (à tjr en vouloir plus pour le bien-être de Mme ou des enfants). Nous avons trop été père et mère à vouloir être + que parfait pour eux qu'on s'est oublié (tous les deux). Les enfants étaient petits et on se disait qu'avec le temps çà ira mieux, c'est le cas maintenant et çà ira de mieux en mieux. Avec notre semaine libre chacun on va pouvoir se reconstruire correctement (sans les enfants, temps libre QUE pour SOI)..

Ce qui fait mal c'est qu'elle trouvera quelqu'un (çà ne sera pas dur, elle est exceptionnelle et magnifique), çà sera tellement facile (il n'aura pas à s'occuper des bébés (énergie et tension que çà peut engendrer), ils seront libres totalement 1 semaine sur 2 (facile pour les sorties par ex.); Puis on a gagné en expérience (premier amour) et on est conscient de ce qui a provoqué la rupture (faire trop pour l'autre par ex., ne pas s'affirmer, ...).
Je me dis que çà serait d'office mieux qu'avec moi :( mais moi j'ai toujours été là (trop là), même (et surtout) dans les moments difficiles !

J'ai pris un énorme recul sur tout çà et j'ai envie de lui dire (si je change, elle m'avait dit qu'elle le verra, mais est-ce qu'elle a vraiment envie de le voir... et puis c'est surtout notre couple qui allait pas (la vie de famille était PARFAITE selon elle), comment lui montrer en étant séparer..).
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1311255
Speud, cela fait plusieurs messages que tu insistes sur le fait que tu es quelqu'un de bien, que tu n'as rien fait de grave, etc.
Mais si tous les gens bien ne se faisaient jamais quitter, ça se saurait.
Bien sur que tu es quelqu'un de bien, quelqu'un d'aimable, ce n'est pas parce que elle ne t'aime plus que ca annule ta valeur en tant qu'être humain.

J'ai des dizaines de gens bien autour de moi, ce n'est pas pour ça que j'ai envie de me mettre en couple avec, mon ex-ex (pas celui pour lequel je suis venue sur le forum), c'est un mec génial, une belle personne, est ce que pour autant j'ai envie de me remettre en couple avec lui? Non, parce qu'on a vécu une histoire, qu'elle s'est terminée, que j'ai choisi de partir pour des raisons qui me sont propres, pour autant il ne m'a jamais trompée et c'est vraiment un mec bien...

Là tu fais les choses uniquement dans l'optique du nous, mais elle, est est dans l'optique du moi, et tu devrais vraiment faire la même chose.
lyreca, miu, Mathieu_16 ont aimé ça
#1311256
Coucou Speud,

J’irai même plus loin que Elieza en te donnant mon avis de femme.
Ne rentre pas dans le « trop bon, trop con ».
Ta femme à l’aire d’etre une femme de caractère et comme tu le dis tu étais devenu quelqu’un d’ennuyeux.
Dans un couple il fait de l’attraction (et je sais de quoi je parle) et en me mettant un peu à la place de ta femme je crois que je me dirais que même en cas de rupture je n’ai pas de répondant en face. Malheureusement parfois être trop gentil ca ne paye pas.
Elle a fait son choix en connaissance de cause et doit assumer les conséquences.
A côté de ca tu t’inquiètes de son bien être, de sa situation financière, tu lui laisses des meubles... à croire que c’est toi qui l’a mise à la porte ce qui n’est pas le cas.
Moi qui avait perdu cette attraction envers mon mari parce que justement il était passif un peu comme toi et bien bizarrement aujourd’hui qu’il prend des decisions, qu’il s’affirme et bien je retrouve complètement cette attraction! Bon c’est dommage il a fallu qu’on passe par la rupture pour ça mais je pense que tu as compris ce que je voulais dire. Une femme de caractère a besoin de quelqu’un qui s’affirme en face et qui sait tenir tête.

Et ne t’inquiète pas les changements que tu opères elle les verra même sans communication. De toute façon vous devez vous voir pour vos filles et je pense sincèrement que rien que sur le visage, dans les yeux, on voit les changements dans le comportement aussi...
Et puis arrête de penser à un next, on ne rencontre pas quelqu’un de super à chaque coon de rue, ca se saurait ;).
lyreca ont aimé ça
#1311257
Bonjour Speud,
J’abonde dans le sens d’Elieza. Trois mois après m’avoir quittée, le père de mes enfants me disait qu’il souffrait de me voir belle comme j’étais. Un an après, alors qu’il était en couple, il me disait que j’étais quelqu’un de « remarquable à bien des égards ». Est-ce que ça a empêché le désamour ? Est-ce que ça l’a fait revenir? Non, non et non. Il faut se résigner - et je sais à quel point c’est dur - ce n’est pas pour nos qualités qu’on nous aime, donc centre ton attention sur toi-même, en effet : quoi qu’il se passe par la suite, tu as tout à gagner à améliorer en toi ce qui te paraît améliorable - mais pour toi avant tout.
#1311293
Merci pour les messages. Ca m'aide et j'en ai besoin..

Oui on m'a déjà dit le "trop bon, trop con"... mais je le fais aussi dans l’intérêt de nos enfants (meubles, finances, ..). Et aussi car je me sens coupable de tout garder (la maison) même si c'est elle qui part et que c'est SA décision (elle a investi tout autant dans la maison et elle perd énormément).

La seule fois où j'ai voulu lui tenir tête c'était à propos des avantages fiscaux, elle voulait du 50/50 (en soit 1 enfant chacun) et moi j'ai sous-entendu que je n'étais pas d'accord (car là il s'agit du financier et non des enfants) (et je suis perdant niveau salaire et au niveau du crédit hypo.) en lui disant que c'était sa décision (une maigre compensation (qu'elle perde un peu de son salaire) pour le mal qu'elle fait); Elle a directement dit qu'on irait chez un professionnel (sous entendu avocat) si on n'arrivait pas à se mettre d'accord la dessus et que même si c'était son choix, c'était quand même ses enfants et qu'elle y avait droit (aux avantages)..
Le lendemain, j'ai (encore) abdiqué en lui disant que j'avais envoyé tous les papiers à un comptable pour voir ce qui serait le mieux pour nous deux (encore une fois..) et qu'il y aurai une compensation si jamais 1 enfant chacun n'était pas le plus avantageux.. (je dois voir tout çà avec un avocat car je n'y connais pas grand chose, j'ai lu des trucs mais bon..)

On a partagé la maison 2 mois pendant la séparation (le temps qu'elle trouve une maison, je venais le weekend et elle la semaine), j'aurai pu la foutre à la porte et lui balancer ses affaires sous la pluie.. mais çà reste abuser quand même.

La j'ai pris moi-même rendez-vous chez l'avocat, le banquier. Notre fils doit voir un ophtalmo, j'ai pris moi-même le rendez-vous. (même si ce n'est pas grand chose pour certain, ce sont des choses que je la laissais faire tous le temps).
#1311294
Elieza a écrit : 20 janv. 2020, 15:05 Bien sur que tu es quelqu'un de bien, quelqu'un d'aimable, ce n'est pas parce que elle ne t'aime plus que ca annule ta valeur en tant qu'être humain.
Bah enfaite si, ce que je ressent c'est que je me sens NUL, anéanti, à voir des problèmes partout en moi et une perte de confiance totale. Sans aucune valeur. Le dernier des ratés qui n'a pas su faire les choses correctement pour notre couple.
Elieza a écrit : 20 janv. 2020, 15:05 Là tu fais les choses uniquement dans l'optique du nous, mais elle, est est dans l'optique du moi, et tu devrais vraiment faire la même chose.
Je me centre sur moi aussi, je cherche et trouve des activités pour moi et mon bien-être... (j'en ai des dizaines en tête de projet personnel) mais je ne peux m’empêcher au sien aussi, çà reste la mère de mes enfants, c'est pas n'importe qui non plus. Je peux pas la zapper de ma vie comme çà avec une indifférence.

Après, je ne lui écrit jamais et ne cherche pas à savoir ce qu'elle fait ou comment elle va, les seuls échanges concernent les enfants.. je ne sais pas ce qu'elle fait depuis + de 2 mois (çà m'est un peu égal par moment même si après avoir tout partager çà fait super bizarre) et elle non plus ne sait pas ce que je fais (et à l'air de s'en foutre total, normal dans un sens, elle ne veut plus).
#1311296
Nini-Ad a écrit : 20 janv. 2020, 15:17 Ne rentre pas dans le « trop bon, trop con ».
Ta femme à l’aire d’etre une femme de caractère et comme tu le dis tu étais devenu quelqu’un d’ennuyeux.
Dans un couple il fait de l’attraction (et je sais de quoi je parle) et en me mettant un peu à la place de ta femme je crois que je me dirais que même en cas de rupture je n’ai pas de répondant en face. Malheureusement parfois être trop gentil ca ne paye pas.
Je dois faire quoi ? Le méchant ? L'ignorer ? N'en avoir plus rien à faire d'elle, de son bien-être ? Je sais pas comment avoir du répondant.. les seuls échanges ce sont les enfants.

J'ai essayé de plus rien lui dire, même concernant les enfants (notre fille a été malade une fois et elle avait demandé des nouvelles, j'ai répondu 24h plus tard en me disant que de toute façon çà sera tjr comme çà, elle a voulu se séparer d'eux 1 semaine sur 2 donc elle n'aura plus de nouvelle la semaine où je les ai, même malade, je sais m'en occuper).. elle l'a super mal pris et avec le recul je me suis excusé pcq ce sont nos enfants..

Quand on parle des enfants, tout se passe bien, on arrive à discuter sans problème... (et j'arrive même à lui envoyer des photos, genre pour sa première nuit toute seule chez elle ou hier quand j'ai été à la piscine avec eux (première fois avec notre fille) mais à coté de çà, j'ai fait plein de trucs avec les enfants (premier resto avec notre fille, première fois qu'elle prenait le train, un méga super spectacle avec eux, ... ).
Elle m'avait dit (avant la rupture, peut-être juste pour se rassurer elle (et moi)) que si quelque chose devait se passer, çà passerai peut-être par les enfants.. (mais elle m'a tjr considérer comme le meilleur père au monde et je continuerai à l'être, çà changera pas).

Arghhh dur dur !
#1311297
Nini-Ad a écrit : 20 janv. 2020, 15:17 à croire que c’est toi qui l’a mise à la porte ce qui n’est pas le cas.
Oui mais je garde la maison (et son chien, qu'elle ne récuperara jamais pcq JE vais m'en occuper (dressage, promenade, véto, ...)), je suis "gagnant" de tous les cas.. elle est perdante dans tous les cas.
Nini-Ad a écrit : 20 janv. 2020, 15:17 Moi qui avait perdu cette attraction envers mon mari parce que justement il était passif un peu comme toi et bien bizarrement aujourd’hui qu’il prend des decisions, qu’il s’affirme et bien je retrouve complètement cette attraction!
Que prend-il comme décision ? Comment s'affirme par rapport à avant ?

Je me suis rendu compte qu'au final je sais faire mes choix et me prendre en main (ex: rdv dentiste, opération des yeux, rdv banque, avocat, sav pour certains problèmes de la maison, trouver de quoi m'occuper), et j'adore çà !
(c'est juste qu'en couple, avoir l'avis de l'autre me semblait tellement normal et qu'elle avait pris l'habitude de tout gérer et moi l’habitude de la laisser tout gérer)..
#1311423
Bonjour Speud, j’espère que tu vas bien.

Avec ma reprise du boulot mes journées sont à rallonges. Je posterai un compte rendu de ces derniers jours sur mon histoire quand je trouverai un moment mais je voulais te répondre en priorité.

Je ne sais pas si il y a un perdant et un gagnant dans nos histoires respectives tu sais... ceci dit je me demande comment ils font à laisser tout tomber comme ça. Je crois que eux aussi souffre mais peut-être d’une autre manière.
Par exemple tu me parles de son chien... nous aussi en avons un. C’est lui qui l’a en ce moment et bien elle (c’est une chienne) me manque terriblement! Et je me dis à contrario lui ne voit pas son bébé et il tient bon!

Que fait-il pour s’imposer et me tenir tête? Déjà il m’envoie péter quand je dépasse les bornes (j’ai mon caractère bien trempée même encore maintenant) chose qu’ils ne faisaient jamais, il sait maintenant me dire NON sur des choses qui lui conviennent pas ou me met des stops. De lui même il m’a aussi donné pleins d’exemples où il n’a pas su s’imposer dans la relation et qu’il ne veut plus.
Du style je sais depuis toujours qu’il n’a pas envie d’aller en voyage au Maroc. Et bien pendant 6 mois l’an dernier je lui parlais que du Maroc et si on avait continué sur notre lancée de relation de couple il aurait « plié » au finale, comme très souvent pour me faire plaisir. Et il m’a ressorti ça, que maintenant il veut prendre confiance en lui pour être capable de me dire clairement non qu’il n’en a pas envie et qu’on choisisse une autre destination. Et au fond de moi j’avais vraiment besoin de ça, qu’il s’impose, qu’il prenne des initiatives sans juste suivre le mouvement... ce qui m’a clairement fait perdre cette fameuse attraction envers lui.

Que fait-il pour se prendre en main? Un peu comme toi. Il fait beaucoup d’heures sup’ au boulot alors qu’auparavant il se reposait sur moi qui ait un meilleur salaire pour boucler les fins de mois. Il gère ses comptes alors qu’il n’y a jamais jeté un œil en 13ans. Il fait des dossiers administratifs qu’il n’a jamais fait. A repris le sport. Quand je vais dans son appart’ tu peux manger par terre alors que le ménage m’étais destinée. Il a entrepris le dressage de notre chienne qui est jeune et fofolle.

Concernant le message pour ta fille quand elle etait malade, je suis un peu dans le même cas que toi. Je ne sais pas trop comment réagir. D’une part tu te dis merde il ou elle a choisit cette situation donc c’est le jeu et d’autres part tu te dis que c’est aussi son enfant et c’est légitime de vouloir des nouvelles quand ils sont malade. D’ailleurs elle t’aurait pas envoyé des messages pour des nouvelles tu te serais peut etre dit que c’était abusé qu’elle s’en foute autant...
Par contre stop les photos ou video que tu lui envoie de tes filles je te dirais. J’ai fait comme toi pendant un moment mais je me suis rendue compte qu’en retour quand elle est avec je n’ai pas de nouvelles et encore moins de photos et/ou vidéos, alors pourquoi moi je le ferais?

J’espère que ton rdv avec la banque s’est bien passé?

Ah oui aussi j’ai pensé à toi, dans mon agence au boulot je suis avec un collègue que sa femme a quitté quand leur fille avait 2ans et demi. Elle avait envie de vivre sa vie, n’en pouvait plus d’etre « que » une maman. Lui a racheté la part de Mme sur leur appart’, elle a déménagé, ils ont divorcé quelques mois plus tard. Puis Mme est revenue (la séparation a durée 1an environ). Ils ont pris leur temps pour consolider et de nouveau habiter ensemble. A l’heure d’aujourd’hui ils ont une 2eme petite fille de 9mois. Il me dit qu’ils ont appris de leurs erreurs respectives. Que les rôles sont limites inversés dans leur couple. Par contre il m’a expliqué que du moment qu’elle l’a quitté il n’a pas essayé de la retenir imposant ses conditions (garder l’appart’, pas de pension, garde alternée...). Il lui a fait aucun cadeau.
Chaque histoire est différente mais comme quoi les happy end existent.
#1311446
Nini-Ad a écrit : 22 janv. 2020, 22:05 Bonjour Speud, j’espère que tu vas bien.
Honnêtement, je pense que çà va, çà dépend des moments... Je "déprime" 1h par jour le soir et je vis ma vie sinon.

Le dimanche j'ai été lui amené les enfants chez elle (2h plus tot que prévu afin qu'ils puissent se poser tranquillement vu que c'était la 1ère fois), j'ai visité sa maison... je devais allez voir un pote à un match de basket pour me changer les idées, j'ai pas su, j'ai pleuré pendant 4h tellement çà m'avait fait mal (de la voir, de voir sa maison, de déposer les enfants et me dire 7 jours !).

J'ai voulu passé chez le parrain de notre fils qui m'a littéralement envoyé chier (il se faisait une après-midi canapé/télé... seul!)

J'ai donc été chez ma mère car j'étais paralysé à l'idée de rentrer seul à la maison... j'suis rentré à minuit. C'était dur mais j'ai survécu.

La semaine çà va, je fini le boulot à 17h et j'vais à la salle de sport de 18h à 20h. Puis je vais manger chez mes parents et je rentre à la maison vers 21h30, je sors le chien, me lave, range et navigue un peu sur le net puis je vais me coucher.

Nini-Ad a écrit : 22 janv. 2020, 22:05 Avec ma reprise du boulot mes journées sont à rallonges. Je posterai un compte rendu de ces derniers jours sur mon histoire quand je trouverai un moment mais je voulais te répondre en priorité.
Comment se passe la reprise ? Pas trop déboussolé ? Les repères sont toujours là ? Content de revoir les collègues ?

Nini-Ad a écrit : 22 janv. 2020, 22:05 Je ne sais pas si il y a un perdant et un gagnant dans nos histoires respectives tu sais... ceci dit je me demande comment ils font à laisser tout tomber comme ça. Je crois que eux aussi souffre mais peut-être d’une autre manière.
Par exemple tu me parles de son chien... nous aussi en avons un. C’est lui qui l’a en ce moment et bien elle (c’est une chienne) me manque terriblement! Et je me dis à contrario lui ne voit pas son bébé et il tient bon!
Je pense que si, il y a toujours un perdant et un gagnant. Tous l'investissement (argent/temps/..) ce n'est pas rien. C'est comme si elle jetait tout à la poubelle, une sorte de perte de temps et d'argent.
C'est surtout que j'ai l'impression qu'on a pas essayer de se sauver correctement (si, à notre façon).. de juillet à novembre, on a essayé tout seul (sans se renseigner sur internet, à d'autres couples, thérapie, ...) et j'ai fait qu'empirer les choses (à montrer encore + et + ma dépendance affective envers elle).
L'électrochoc de la rupture m'a vraiment ouvert les yeux la dessus (et sur tous les autres problèmes où je ne réalisais pas l'impact). Je comprend la rupture (on allait droit dans le mur) et maintenant je sais qu'elle était nécessaire (çà me force à voir un psy, à me renseigner sur comment agir/faire en couple (ex. de la liberté de chacun (valable pour les deux, je l'empêchait jamais de sortir seule et moi j'ai tout arrêter pour elle/enfants (le fait de plus prendre du plaisir au basket, à mes loisirs, ... même si elle ne m'empêchait pas non plus, je dois continuer tout çà pour MON bien et le bien du couple)).

Le chien oui je l'ai jamais vraiment accepté (trop fou, à détruire les jouets des enfants, ect... çà m'énervais au plus haut point) mais elle ne peut pas le garder (et avait très peur que je ne le garde pas). En juillet je m'en suis rendu compte de mon comportement minable envers lui et j'ai changé, j'ai arrêter de m'énervé dessus, je jouais avec.
Et là j'ai envie de me racheter à fond envers lui (m'en occuper à 100% (je lui ai deja acheté un nouveau collier super cool), nourriture, jeux, promenades, véto, ...) et surtout aller au dressage (pcq il est aussi foufou et çà me saoul), Mme avait été l'année passée mais avec les enfants ou même la difficulté de tenir le chien (il est costaud) c'était pas facile.. (j'aurai du prendre l'initiative moi-même d'y aller..). J'ai envie d'un chien qui m'obéisse au doigt et à l'oeil (sinon çà va m'énervé encore).

Nini-Ad a écrit : 22 janv. 2020, 22:05 Que fait-il pour s’imposer et me tenir tête? Déjà il m’envoie péter quand je dépasse les bornes (j’ai mon caractère bien trempée même encore maintenant) chose qu’ils ne faisaient jamais, il sait maintenant me dire NON sur des choses qui lui conviennent pas ou me met des stops. De lui même il m’a aussi donné pleins d’exemples où il n’a pas su s’imposer dans la relation et qu’il ne veut plus.
Oui j'aimerai bien aussi lui dire non, mais elle demande jamais rien et ne veut rien.
On a réglé les histoires d'argent (j'ai gardé le compte commun et du coup il y a des domiciliations que je paye pour elle..). Pour les allocations (elle reçoit les belges tous les mois, et moi ceux du Luxembourg 2x par an), elle voulait que chacun garde les siennes (c'est équivalent plus ou moins) bah je lui ai dit NON! que je veux recevoir tous les mois la moitié des belges afin de pouvoir mieux boucler les fins de mois (que les lux, c'est tous les 6 mois).

Après je n'ai pas vraiment d'exemples à lui donner sur le fait de m'être "écrasé" si ce n'est l'arrêt du basket mais elle ne m'y a jamais obligé, c'était ma décision.
Et les seuls petits reproches que j'ai à lui faire c'était sa manie de tout contrôler (alors qu'en soit elle en avait marre mais n'a jamais rien dit), d'être non-stop sur le GSM le soir... et maintenant bah le fait qu'elle se soit écrasé (plein de fois apparemment) pour me faire plaisir alors que j'avais rien demandé et que je ne veux plus de çà. Avoir une bonne communication, même si c'est pas agréable.

Nini-Ad a écrit : 22 janv. 2020, 22:05 Du style je sais depuis toujours qu’il n’a pas envie d’aller en voyage au Maroc. Et bien pendant 6 mois l’an dernier je lui parlais que du Maroc et si on avait continué sur notre lancée de relation de couple il aurait « plié » au finale, comme très souvent pour me faire plaisir. Et il m’a ressorti ça, que maintenant il veut prendre confiance en lui pour être capable de me dire clairement non qu’il n’en a pas envie et qu’on choisisse une autre destination. Et au fond de moi j’avais vraiment besoin de ça, qu’il s’impose, qu’il prenne des initiatives sans juste suivre le mouvement... ce qui m’a clairement fait perdre cette fameuse attraction envers lui.
Pour les vacances, on part toujours dans le sud de la France (capfun), et je lui disais que plus tard moi je voulais partir en avion voir d'autres pays mais les enfants étaient/sont trop petits pour le moment.... (et bordel, j'aurai du prendre l'initiative d'y aller que nous deux!!!). Mais j'aime bien aussi le sud de la France (et ils y vont cette année, on avait réservé, et je louperai probablement çà :( )

Nini-Ad a écrit : 22 janv. 2020, 22:05 Que fait-il pour se prendre en main? Un peu comme toi. Il fait beaucoup d’heures sup’ au boulot alors qu’auparavant il se reposait sur moi qui ait un meilleur salaire pour boucler les fins de mois. Il gère ses comptes alors qu’il n’y a jamais jeté un œil en 13ans. Il fait des dossiers administratifs qu’il n’a jamais fait. A repris le sport. Quand je vais dans son appart’ tu peux manger par terre alors que le ménage m’étais destinée. Il a entrepris le dressage de notre chienne qui est jeune et fofolle.
Oui là je vais reprendre le sport (et beaucoup!), et peut-être aussi des heures supp' si besoin (à voir la situation financière). Mais l'argent n'a jamais été un soucis (on se privait pour les enfants/maison/économies alors que maintenant c'est beaucoup plus facile et on se fait tellement + plaisir à soi-même).
Puis les tâches ménagères n'a jamais été un problème non plus, on partageait très bien çà (et çà elle n'a jamais rien eu à me dire là dessus, je gérais très bien).

Le changement va surtout être au niveau administratif, çà oui, je lui ai laissé tout gérer depuis le début. J'ai deja du prendre quelques rendez-vous (j'ai eu 2-3 problèmes avec la baie vitrée, la chaudière, le lave-vaisselle) et c'est deja régler. Là je viens de changer d'opérateur internet/télé car c'est moins chère.. + Ajouter le chien dans l'assurance.
Et çà continuera au fur et à mesure, je vais gérer tout et en soit, j'aime bien çà, çà me rend fière et je me suis grandit (et moins con!)!

Nini-Ad a écrit : 22 janv. 2020, 22:05 Concernant le message pour ta fille quand elle etait malade, je suis un peu dans le même cas que toi. Je ne sais pas trop comment réagir. D’une part tu te dis merde il ou elle a choisit cette situation donc c’est le jeu et d’autres part tu te dis que c’est aussi son enfant et c’est légitime de vouloir des nouvelles quand ils sont malade. D’ailleurs elle t’aurait pas envoyé des messages pour des nouvelles tu te serais peut etre dit que c’était abusé qu’elle s’en foute autant...
Oui c'est exactement çà, elle a voulu 1 semaine sur 2, elle assume de pas avoir de nouvelles, même malade..
C'est une mère géniale et elle fera toujours tout pour eux mais d'un coté, je suis certain qu'elle est (un peu) soulagé de plus les avoir 24h/24 (çà laisse beaucoup de temps libre à prendre soin de soi), à voir sur le long terme aussi...

Nini-Ad a écrit : 22 janv. 2020, 22:05 Par contre stop les photos ou video que tu lui envoie de tes filles je te dirais. J’ai fait comme toi pendant un moment mais je me suis rendue compte qu’en retour quand elle est avec je n’ai pas de nouvelles et encore moins de photos et/ou vidéos, alors pourquoi moi je le ferais?
Oui sachant que pour ma première nuit, je n'ai rien eu ! (mais çà lui fait tellement plaisir.. :( )
Je lui ai envoyé 4x et elle 1x... et là elle m'a proposé qu'ils me sonnent ce soir. Donc bon, je sais pas trop, c'est délicat.

Nini-Ad a écrit : 22 janv. 2020, 22:05 J’espère que ton rdv avec la banque s’est bien passé?
Oui super, le banquier m'a donné de bons conseils (de régler çà le plus vite possible avant un changement d'avis de sa part.. d'aller voir un notaire (et pas l'avocat).. ).
Que si je meurs, la maison ira aux enfants (et qu'elle pourra vivre dedans, ce que je voulais).

Et ce qui m'a fait sourire, c'est le "tu sais, c'est pas spécialement celui qui quitte qui fini le plus heureux des deux.." ..; j'aimerai tellement y croire.

Donc là je vais chercher un notaire (mais je dois vraiment réfléchir à ce que je veux).
-- Si elle me demande une part de la maison, je dirai à Mme qu'on la vende (et les frais seront divisé à deux). Car deja j'ai pas les moyens et en + çà la foutra mal de la vendre tout de suite.
-- Si elle me demande rien (ce qui est le cas actuellement), je devrais la garder 3 ans min. (pour pas avoir des frais suppl. pour nouvelle construction si je compte la revendre). Et après 3 ans, je pourrai soit la faire loué, soit la vendre (mais m'acquitter seul des frais de dossiers, ect.. )
-- Soit garder çà en projet immobilier et qu'après 3 ans, on décide de louer/vendre mais les frais seront divisé en 2.

On doit voir le notaire pour chiffrer tout çà (pour se rendre vraiment compte), parce qu'elle croit que c'est un cadeau de me laisser la maison (alors que c'est une responsabilité énorme et puis les frais si jamais je compte pas la garder à vie).

Donc oui c'est chaud... à priori je la garderai seul en me disant que 3 ans çà passe vite.. et qu'après çà me fait un projet immobilier tout seul (si j'arrive à la vendre + que le prêt, c'est tout bénéf, ou la faire louer)..

Mais je dois savoir avant le rendez-vous afin de pouvoir m'affirmer !

Nini-Ad a écrit : 22 janv. 2020, 22:05 Ah oui aussi j’ai pensé à toi, dans mon agence au boulot je suis avec un collègue que sa femme a quitté quand leur fille avait 2ans et demi. Elle avait envie de vivre sa vie, n’en pouvait plus d’etre « que » une maman. Lui a racheté la part de Mme sur leur appart’, elle a déménagé, ils ont divorcé quelques mois plus tard. Puis Mme est revenue (la séparation a durée 1an environ). Ils ont pris leur temps pour consolider et de nouveau habiter ensemble. A l’heure d’aujourd’hui ils ont une 2eme petite fille de 9mois. Il me dit qu’ils ont appris de leurs erreurs respectives. Que les rôles sont limites inversés dans leur couple. Par contre il m’a expliqué que du moment qu’elle l’a quitté il n’a pas essayé de la retenir imposant ses conditions (garder l’appart’, pas de pension, garde alternée...). Il lui a fait aucun cadeau.
Chaque histoire est différente mais comme quoi les happy end existent.
Hihi, çà me réjouit.
Mais en soit, c'est exactement ce qu'elle veut (que les rôles soient inversés!) mais je pense qu'elle ne m'en sent pas capable car en 9 ans, je n'ai pas changé (et je sais pas si j'en suis capable, je pense mais il faut le faire vraiment le faire concrètement pour être sur)..
Les gens changent mais il y a peut-être des trucs de ma nature que je ne peux pas changer (et qu'elle ne pourra pas "accepter").

Puis là il n'y a plus la flamme de son coté donc c'était impossible d'essayer pendant la relation (et même quand on essayait de se sauver) (elle m'a dit ses envies 1 semaine avant de rompre)...

Moi je pense vraiment avoir appris de mes erreurs (et elle, elle dit aussi).

Si la flamme revient, tout est possible (mais elle ne reviendra p-e jamais)... mais là elle doit essayer sa nouvelle vie et se rendre compte par elle-même (de mes changements, que les autres sont pas forcement meilleurs, qu'elle avait au final tous, ... ).
#1311447
Speud a écrit : 23 janv. 2020, 13:58

Oui c'est exactement çà, elle a voulu 1 semaine sur 2, elle assume de pas avoir de nouvelles, même malade..


Alors pardon, mais il me semble que c'est justement le seul cas de figure (ou quand les enfants le demandent) où justement tu dois l'en informer et lui donner des nouvelles.
Vous n'êtes plus un couple mais vous restez des parents et rien que pour ça jusqu'à la majorité de vos enfants vous allez devoir communiquer pour eux.
J'ai l'impression à te lire que tu essaies de la "punir" d'une façon ou d'une autre de son choix. Mais grandir c'est aussi ça: la parentalité, c'est partagé, et pour le bien de vos enfants, vous devez parler...
#1311460
Elieza a écrit : 23 janv. 2020, 15:44
Speud a écrit : 23 janv. 2020, 13:58

Oui c'est exactement çà, elle a voulu 1 semaine sur 2, elle assume de pas avoir de nouvelles, même malade..


Alors pardon, mais il me semble que c'est justement le seul cas de figure (ou quand les enfants le demandent) où justement tu dois l'en informer et lui donner des nouvelles.
Vous n'êtes plus un couple mais vous restez des parents et rien que pour ça jusqu'à la majorité de vos enfants vous allez devoir communiquer pour eux.
J'ai l'impression à te lire que tu essaies de la "punir" d'une façon ou d'une autre de son choix. Mais grandir c'est aussi ça: la parentalité, c'est partagé, et pour le bien de vos enfants, vous devez parler...
J'avais plein de façon de la punir mais j'ai rien fait pour (j'ai résisté et au final à quoi çà sert..).

Mais oui, avec les enfants, c'est (un peu) pour la punir, je l'avoue. C'est mal, je sais.
(Mais elle aussi me fait mal et ce n'est rien comparé à çà...).
Elle a voulu çà, c'est elle qui part... elle doit assumer tout çà et sa décision a des conséquences.
C'est "facile" de tout quitter et de venir "pleurer" pour avoir des nouvelles... c'est un peu abuser quand même, je trouve.

Les enfants sont malades mais je suis tout à fait capable de m'en occuper (et même si je le fais pas aussi bien qu'elle, c'est sa faute et "tant pis", leur vie n'est pas en danger non plus).
Je sais que c'est méchant..

***(Je sais pas si je suis capable de pas lui donner de nouvelles dans ces cas là).***
Personnellement je me suis senti super mal de pas lui avoir donné des nouvelles (sachant qu'elle allait très bien le lendemain)..

Quand les enfants demandent, çà c'est autre chose... et la dernière fois que notre fils a péter un plomb (même pas pour parler à sa mère), je lui ai proposé de téléphoner à Maman.. il était content et elle aussi... sans même un bête merci.

Maintenant, je suis même pas sur que çà ira dans les 2 sens.. j'ai eu aucune nouvelle, c'est moi qui doit demander (et elle a eu la gentillesse de répondre qu'ils allaient bien, sans en savoir plus, comment s'est passé la 1ère nuit, ect.. j'en sais même rien).

Si elle me veut plus/pas dans sa vie, je suis OK avec çà, mais çà sera aussi par rapport aux enfants (mon choix n'est pas encore fait et je doute que je choisisse ce chemin là).

J'ai toujours espoir avec elle et je pense que commencer par lui montrer que je sais m'occuper des enfants est un bon point (quand je vois le nombre de père qui ne veulent/savent pas s'en occuper..).
#1311462
Bah si tu as toujours espoir avec elle, commence par lui montrer que tu peux te comporter intelligemment par rapport aux enfants.

La vie c'est pas "ah ben si elle le fait pas ben moi non plus gnagnagna".
Il ne s'agit pas de savoir ou non s'en occuper, mais de la tenir au courant de l'état de santé de vos enfants.
Si effectivement il n'y a pas de danger immédiat, rien n’empêche de le faire quand tu lui ramènes mais c'est pas une option de lui dire ou pas.

Et pour ce passage là: "Mais oui, avec les enfants, c'est (un peu) pour la punir, je l'avoue. C'est mal, je sais.
(Mais elle aussi me fait mal et ce n'est rien comparé à çà...).
Elle a voulu çà, c'est elle qui part... elle doit assumer tout çà et sa décision a des conséquences.
C'est "facile" de tout quitter et de venir "pleurer" pour avoir des nouvelles... c'est un peu abuser quand même, je trouve.", pardon, mais j'hallucine un peu.
Vous vous êtes adultes, vous gérez vos émotions, tant bien que mal mais vous devez le faire.
Ce qui concerne les enfants, c'est en dehors de la problématique du couple. Et se servir des enfants pour atteindre l'autre, c'est nul, c'est moche, et ca te grandit pas en tant que personne.

Attention hein, je ne dis pas que quand c'est ta semaine tu dois être au garde a vous pour lui répondre ou lui donner des nouvelles sans cesse, mais mettre sur le même pied ce qu'elle t'inflige comme souffrance et le fait qu'elle l'a bien cherché donc elle ne peut pas avoir des nouvelles je trouve ca exagéré.
La seule chose qui compte là tout de suite (et surtout dans cette période de transition, au début), c'est le bien être de vos enfants, pas de savoir qui est une s****e parce qu'elle s'est barrée...
#1311463
Merci des messages.

Oui je comprend bien et je partage ton point de vue concernant les enfants.. Tant qu'ils ne sont pas en danger, je n'ai pas à lui donner des nouvelles, éventuellement lui signaler quand on se croise.. Mais oui, je compte bien me comporter par rapport aux enfants et à rester/être un papa responsable et génial ! C'est aussi par la que ça passera si jamais nos chemins doivent se recroiser.

Je ne veux pas foiré toutes mes chances (même si peut être rien ne se re passera entre nous).

Mais la ça reste une période difficile émotionnellement, même si ça fait 2mois officiellement, elle est vraiment parti de la maison depuis 15jours..

Jai besoin de conseils et de vos remarques. Merci beaucoup de prendre votre temps à me répondre.
#1311464
Et je ne la déteste pas, je ne dit pas de mal d'elle.. J'ai essayer, j'y arrive pas. Elle est extraordinaire.

Je veux même pas lui faire de mal.. Et de toute façon, rien ne sera équivalent à la souffrance que j'éprouve. C'est son comportement et son indifférence que j'ai beaucoup de mal avec ça.. Mais je fais avec. Je n'écris pas, je cherche pas à savoir sa vie.

Tous les jours j'ai envie de lui envoyer des photos, lui raconter ce qu'on fait avec les enfants, ou même partager ma vie et savoir la sienne.. Mais c'est fini, terminé alors je m abstient. Je fais le strict minimum, même si ça fait mal.
#1311697
Bonsoir,

Après une semaine sans les enfants où je me suis bien occupé (5x la salle de sport, rendez-vous au banquier et une soirée avec le parrain d'Eden, une "bonne" semaine qui me fait vraiment du bien), où je ressentais une certaine sensation de liberté, je me sentais "bien"..

J'ai récupéré mes enfants dimanche et j'ai été comblé de bonheur à les voyant (après 7 jours sans les voir, sans nouvelles). Le dimanche a été parfait, balade à vélo, à jouer dans le jardin, à rigoler à l'intérieur, ... bref, une excellent journée.
J'ai fait rentrer mon ex dans notre maison car j'avais préparé quelques jouets pour qu'elle les reprennent (ainsi que des lettres pour elle, dont une concernant la maison, elle m'a demandé si je voulais qu'elle s'en occupe, j'ai dit non que je le ferai). Elle est resté 30 petites minutes, à caresser le chien, caresser le chat (je lui ai dit que le 2e chat était probablement en haut et que çà serait bien qu'elle aille lui dire bonjour).

Nous avons parlé un peu des enfants, que tout allait bien, ect.. J'était tout sourire (le fait de récupérer les enfants comparé à la semaine passé où je les amenaient chez elle et donc le moral dans les chaussettes).


Nos 2 chats sont les siens à la base, et j'ai de-nouveau évoquer le sujet (elle voulait attendre de voir la circulation des voitures chez elle; si elle les reprendraient ou non) en lui disant que çà serait bien qu'elle les reprennent afin de ne pas être seule la semaine sans enfants (moi çà me rendrait triste de plus les avoir mais je comprend que ce sont les siens, çà ferai moins de compagnie au chien également).

Elle m'a répondu qu'elle ne pensait pas les reprendre car ils ont leur vie ici (+ d'espace que chez elle) et que de toute façon les journées elle travail (on fait 5 jours / semaine sans enfants, et 3 jours / semaine quand on les a) et que çà passait vite (genre elle fait rien de particulier).

Elle veut bien tout financer (nourriture, litière, ...); Je lui ai dit que c'était pas un soucis les finances pour çà mais que je ne voulais pas être responsable si ils leur arrivaient quelques choses (on avait un 3e chat en commun qui s'est fait écrasé il y a 4 ans, çà a été un drame pour nous, surtout elle). Elle dit qu'elle ne m'en voudra absolument pas car çà ne sera pas ma faute (mais je crois qu'inconsciemment si peut-être..).
Je m'occupe très bien d'eux, et çà elle le sait et n'en doute pas.
J'ai d'un coté envie de la forcer à les reprendre (pour me décharger de cette "charge" (j'ai déjà le chien et les poules)) mais d'un autre je veux les garder (çà lui fera un manque... et même si elle pense les voir tous les 15 jours en rentrant dans la maison, je suis pas certain de la laisser rentrer éternellement, le manque sera là aussi avec le chien (surtout si je lui "bloque" l'accès à l'intérieur de la maison).


Hier j'ai parlé à nos voisins de la séparation, ils sont vraiment tristes pour nous et n'auraient jamais pensé çà. Je n'ai pas étalé le pourquoi du comment mais cela m'a attristé d'en parler (je n'évoque plus trop le sujet autour de moi, j'en parlais beaucoup au début à certains proches mais çà fessait quelques jours/semaines que j'avais arrêté). Je leur ai bien demandé de pas jugé car c'est une femme exceptionnelle et que j'ai toujours espoir..
Les voisins m'ont dit qu'ils étaient là pour moi si j'avais besoin, çà fait du bien d'entendre çà même si çà n'atténue pas la douleur.


On nous bloque aussi au niveau des allocations familiales (belgique et luxembourg) car la situation n'est pas officielle.
Il nous faut un papier officiel pour la garde alterné/partagé (juge, maison des familles ou notaire) et surtout qui garde les enfants à charge... (elle veut du 50/50 genre 1 enfant chacun).
Elle m'a donc écrit ce matin à propos de çà et propose de prendre rendez-vous chez un comptable-fiscaliste pour nous conseiller et voir ce qui est mieux (pour les enfants, alloc, maison, ..).
Le banquier m'a dit qu'on pouvait tout faire officialisé par le notaire (et ainsi éviter les avocats/juge), je lui ai rien dit à ce sujet (car je n'arrive pas à me décider sur les choix à prendre --> vente maison ou non // se battre ou partager au niveau des avantages fiscaux car j'ai mal à l'idée de n'avoir qu'un enfant à charge et non les 2*.. et puis j'y perd financièrement alors que c'est elle qui part... et elle devrait "garder" tous les avantages..).

*on avait eu une "petite" dispute à ce sujet car je lui avait dit que c'était sa décision et qu'elle devait assumer et que je ferai tout pour garder les 2 enfants à ma charge.. elle a évoqué l'avocat, et veut me faire comprendre que çà reste ses enfants aussi malgré çà.
Je le comprend bien et le lendemain j'ai abdiqué (encore) et je lui ai dit que j'allais contacter un comptable voir ce qui serait le plus avantageux au niveau des finances (je n'ai pas encore contacter le comptable à ce sujet) et si jamais c'était mieux qu'un de nous garde les 2 à charges, l'autre donnerai une compensation 50/50.

Bref, demain je dois prendre rendez-vous chez le notaire et comptable pour y voir plus clair...

Un peu de bla bla mais c'est difficile (je pensais être bien parti et çà allait plus ou moins). Depuis 2 jours, le moral est proche du zéro par moment (le fait de la revoir en face çà me fait toujours bizarre, çà me brise le cœur).. elle m'obsède de-nouveau à fond la tête et l'esprit.
Heureusement, avec les enfants, j'y pense moins et je profite à fond d'eux, çà m'aide énormément.
Modifié en dernier par Speud le 29 janv. 2020, 22:58, modifié 2 fois.
#1311699
Ah oui et Eden est malade, mardi j'ai été chez le médecin avec lui.
Je lui ai dit le soir même pour lui expliquer.. et que çà allait très bien. Elle m'a remercié..

Aujourd'hui (le lendemain donc) elle m'a demandé des nouvelles (en même temps que l'histoire des allocations familiales et le rendez-vous avec le comptable-fiscaliste). elle m'a demandé aussi comment j'allais moi (ce qui est rare);

Je lui ai répondu seulement à 22h15 qu'on allait tous bien.

(L'autre fois elle a zappé de me dire un truc (genre); J'ai pas envie de lui répondre non plus dans la seconde.. (puis j'était occupé avec les enfants))


Elle a posté un message aujourd'hui sur facebook (qui je sais pas si çà m'est adressé) :
"nous ne rencontrons pas les gens par accident. Ils sont destinés à croiser notre chemin. Certaines personnes continuent à se demander pourquoi ils sont toujours dans les mêmes relations qui finissent toujours de la même manière... Si la leçon n'est pas apprise, la vie continuera à vous envoyer les mêmes épreuves. Personne ne peut tricher et sauter une leçon pour obtenir sa récompense. Il n'y a pas de raccourci de la vie, c'est pour cela que tant que nous ne deveons pas une meilleure version de nous, ce qui est censé être vôtre fera sont chemin vers vous et ce qui n'est pas censé être vôtre continuera à vous échapper. Apprenez de vos relations passées qui se sont terminées, ne restez pas bloqué pour elles."