Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
par Selou
#1306953
Bonjour,

Si le coeur vous en dit de lire mon histoire je vais essayer de faire au mieux, sans trop charger.
Je vais commencer par cette annonce faites le 18 Août 2018 par mon mari le soir de notre retour de vacances.
"Est-ce qu'une séparation est envisageable pour toi?"...c'est une question, une affirmation, une phrase pour déclencher une réaction???à ce moment là je ne vois rien, des larmes coulent déjà sur mon visage et les sons sont coupés par les battements frénétique de mon coeur qui se serre. Première chose que je demande si c'est pour une autre femme...mais c'est pas important là tout de suite car j'entends "non, je ne sais pas, je ne suis plus heureux, je sais plus..."
Je reste calme et je lui dis que pour moi non une séparation n'est pas du tout envisageable, qu'il est mon mari qie je l'aime plus que tout....enfin vous connaissez la suite.
Viens ensuite pour lui le "je veux sauver notre couple"...alors je fais des efforts, je marche sur des oeufs...et au fil du temps je découvre qu'il entretient une relation avec sa chef. Je lui mets la pression, on fait une pseudo thérapie de couple où on voit bien qu'il cache des choses. Le 23 mai 2019 un matin où il souhaite un moment câlin, je refuse gentiment en lui disant, sûrement pour la 100ème fois, oui mais il faut qu'on parle, il me répond comme plusieurs fois ces derniers mois, je vais partir chez mon père...phrase stupide au combien douloureuse aujourd'hui.
Je me lève pour partir pour la matinée, lui comme d'habitude se prépare pour le travail. Je passe une partie de la matinée à faire des tests pour intégrer un centre de formation...tout se passe bien, je souris, je suis détendue...c'est terminé je rentre...
Je crois que la première chose que je remarque c'est l'absence du chien. Lui qui vient toujours me voir quand je rentre, là le temps s'arrête, je crois même que je cesse de respirer un instant. Je vais dans notre chambre, les portes du placard son grande ouverte sur des étagères et une penderie vide...vide de tout vide de lui.
J'appelle pour lui demander ce qu'il se passe, mais on le sait évidemment...on demande pourquoi et la réponse "je n'ai rien à te dire"...
Depuis ce fameux jour, il y a eu des hauts et des bas, des je t'aime je te veux plus...son père l'a mit dehors, il s'est retrouvé chez un ami puis à son tour cet ami l'a expulsé et au final il finit chez elle...
Aujourd'hui il vit chez sa maitresse, refuse de divorcer car sa coûte trop cher, un jour il me veut le lendemain il me rejette...il me dit que je devais être la mère de "ses" enfants (nous en avons 1 mais apparemment c'est pas suffisant)...on continue à avoir des rapports du coup je me dis à tord qu'elle ne compte pas....mais moi je compte pas plus au final...c'est peut être pour lui un moyen de ne pas me laisser poursuivre ma vie...car il n'est pas prêt à me voir avec un autre.
Sauf que moi même trompée je reste une femme mariée avec des principes à la con...je sais qu'il ne souhaite pas me dire en face que c'est fini, il m'a dit que pour lui c'est difficile d'accepter le fait que je refasse ma vie...oh et j'ai oublié de vous dire je suis malade, un cancer à un stade avancé...je vous épargne les fausses couches et l'avortement car son désir d'enfants et peut-être simplement une excuse pour cautionner son infidélité. Mais quand on vit avec sa maitresse et couche encore avec sa femme ça s'appelle comment.

J'ai abrégé un maximum car c'est assez douloureux.
Merci d'avoir pris le temps de lire.
par Allys
#1306968
Bonjour selou,

Tout d’abord je sais à quel point ce que tu traverses est douloureux, j’ai été mariée, 15 ans, et mon ex mari m’a quitté alors qu’il avait rencontré quelqu’un d’autre. C’était il y a quelques années maintenant.

Malgré ta douleur il va falloir que tu agisses pour ton propre bien, tu ne peux pas te battre contre le cancer en épuisant ton énergie à préserver ton ex mari, et entretenir la douce illusion que tout n’est pas terminé.
Tu dois donc être très égoïste et ne penser qu’a toi et à ton enfant.

Donc première chose, il faut immédiatement arrêter de coucher avec lui !
Il te fait du mal, pendant que lui se fait du bien.
As-tu conscience qu’il a le beurre, l’argent du beurre, le cul de deux crémières ? Que pour lui la situation est particulièrement confortable ?
Tu n’es pas un objet de son quotidien, disponible quand sa maitresse n’a pas envie.
A partir du moment ou il a décidé d’aller tremper son biscuit ailleurs, il a fait le choix que votre sexualité ne soit plus exclusive. En renonçant à sa fidélité, il a renoncé à la tienne. C’est lui qui a choisi d’aller voir ailleurs si l’herbe était plus verte ! Ton cul t’appartient, et tu as donc le droit d’en faire ce que bon te semble, avec qui tu veux.
Sinon quel intérêt aurait t’il a revenir vers toi ? s’il a tous les avantages du couple sans en avoir les inconvénients ?

Ensuite même s’il ne veut pas divorcer pour le moment, tu vas devoir entreprendre des démarches auprès du JAF pour acter une séparation de corps (c’est réversible), et mettre en place une pension alimentaire, et un droit de garde de votre enfant. C’est gratuit et ça le mettra un peu devant ses responsabilités. Oui car décider de quitter sa femme a des conséquences juridiques. Qu’il soit heureux déjà que tu lui colle pas un divorce pour faute aux miches. Par ailleurs on est pas aux états unis, le divorce tu as le droit de le demander même s’il n’est pas d’accord hein !

Ne te laisse pas mal traiter par lui, sinon il n’arrêtera pas de le faire.

Courage.
CFP et fin brutale

Slt jondoe, Merci pour ton avis. Le hasard fait b[…]

Mauvais scénario de série B

Hey, comment vas-tu ? Donne nous des news ;)

Présentation

Hello, tu sais, je crois que justement le nez dans[…]

Merci a tous! Je me questionne sur le fait qu'e[…]

rdv dans 1 an

Heu... Vous vivez et travaillez ensemble, il te pr[…]

Mon histoire...

Tu vois j'apprends hihihi :roll: Mais oui […]

Comment l'oublier ?

Ce mec ne te mérite pas. Je ne peux faire […]

Que faire maintenant ?

Je vais être cash: - tu dis avoir subi ses […]