Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Vous êtes nouveau sur le forum? Présentez-vous auprès des autres membres...
#1317740
First,

Tu ne peux présumer que pour toi, ce que toi tu as fait, ou tes propres freins, mais certaienemnt pas pour elle.

Tu as beau la connaitre depuis 9 ans, en réalité tu ne la connais pas, tu ne connais que ce qu'elle t'a donné à connaitre ce qui peut-être très éloigné de ce qu'elle est en réalité.
Et tout ce qu'elle t'as dit au téléphone, tu le prends pour argent comptant, et tu bâti des théories dessus.
Laisse moi juste te dire que tu n'imaginais pas qu'elle puisse te quitter il y a quelques semaines, ni qu'elle puisse avoir rencontré quelqu'un, ni que ce qu'elle ai aimé chez ce quelqu'un, c'est que contrairement à toi il ne se pliait pas à ses 4 volontés, alors pour le reste...

Contente toi de réfléchir a toi, à tes problèmes, les siens tu n'en sais rien.
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1317741
Bonjour Allys,

Difficile de se dire qu'après 9 ans a se connaitre parfaitement, on puisse justement ne pas connaitre l'autre, ou qu'il puisse changer si vite :(
Perso je sais qu'au moins ils ne sont pas ensemble, et que par conséquent toute la partie "
ce qu'elle ai aimé chez ce quelqu'un, c'est que contrairement à toi il ne se pliait pas à ses 4 volontés,
" ne peut pas être valable..
Je suis d'accord avec la différence qu'elle a recherché, la danse, les émissions, tout ça..
Mais comme ils ne sont pas ensemble on ne sait pas non plus s'il se pliera a ses volontés. Entre ce que l'on écrit, présente a l'autre, et ce que l'on peut être après, en privé, dans une relation est très différent, nous en conviendrons ?

De fait je reste "choqué" quand je lis ça, forcément, puisque je me suis perdu a force de compromis, voire de sacrifice a sens unique, et le "vrai" moi se sent blessé, il y voit ce qu'il a enfoui pour elle, et ne peut s'empêcher de comparer le vrai lui avec l'autre.

oui, je prends pour vérité générale les paroles d'une personne qui ne m'a pas dit parlé a un autre, m'a laissé dans l'inconnu pendant des semaines, m'a quitté par téléphone/sms car n'assume toujours ses actes ou la situation..
Et oui, quand j'y pense d'un autre regard, je trouve étrange qu'il soit possible de "ressentir des sentiments" comme elle a dit, en parlant par Messenger uniquement. Vraiment depuis mai? Depuis quand se tournaient-ils autour, n'y a t'il pas eu d'embrassades ou autre..
J'ai bien compris que tant qu'il n'y aura aucune honnêteté de sa part, il n'y a aucune confiance et sans confiance il n'y a rien.. Et donc ni amitié futur ni rien , ça je sais.

Je continue a réfléchir à mes problèmes, et ce que j'ai vécu que je n'apprécie pas oui! D'ailleurs je reviens prochainement avec un sacré pavé concernant tout ça.. Histoire de
#1317766
Hier je demandais à une amie sa définition de l'amour, le vrai, comment elle, que je défini comme très mature intellectuellement et émotionnellement, m'a répondu ceci:
L’amour ? Je suis qqn de très romantique donc pour moi l’amour c’est une fusion, se compléter
La j'ai un peu bouilli de l'intérieur, car je retrouvais les deux termes dont il ne faut absolument utiliser pour définir un sentiment si simple et pourtant complexe.. J'ai ressenti une impression de revoir ce que mon ex voyait comme de l'amour, néfaste, de la passion et uniquement de la passion..

Je lui ai donné mon point de vue par rapport à la phase que je vie aujourd'hui, par rapport à des concepts que je n'ai d'ailleurs pas vécu ou intégré, et des paroles que j'ai lu, principalement ici, et dans des lectures de mes moments à vide ( et j'en ai un paquet).. Je retranscris ici, c/c brut (fautes, tournure de phrase maladroite, grammaire a revoir, tout est tel quel si ce n'est le prénom de mon ex que j'ai "censuré" désolé aux curieux qui le liront) , ce que je lui ai répondu.. J'ai probablement faux sur x point, et ma vision est biaisé par mon ressenti actuel, mais je trouve intéressant de retrouver une trace de ma définition de l'amour à la date du 21/06/2020.. Je serai très curieux de revenir le lire dans quelques temps. J'y parle aussi d'erreur, dans le couple et de comment j'ai eu l'impression que S. le gérait.. C'était d'hier et j'avais pas encore décidé de ne parler que de moi..
Voici le pavé de césar:


Alors je dois voir un peu différemment les choses sur certains trucs.

Mais la passion est éphémère, la passion fait naître un lien, une relation, elle peut durer quelques années, mais s'éteint, il faut entretenir la relation, mais à un moment toutes relations tombes dans une habitude, une routine, qui n'est pas forcément néfaste.. les couples qui vivent 15 ans 20 ans se basent sur le confiance et la complicité, la connaissance de l'autre, le support et le passif, les choses passées ensembles.. Il n'est pas possible qu'une "passion" dure 40 ans, L'amour oui, mais passion et amour sont justement deux mots différents que ce soit dans un dictionnaire ou dans la vie.. d'après moi.

Oui, je suis conscient de la "perte" de la passion, mais pour moi il n'est pas possible qu'une passion perdure dans le temps.. quand tu connais une personne par cœur, que tu sais sa réaction à tout, sa manière de vivre, il n'est plus possible d'être "surpris" de le "découvrir" et pas conséquent les changements se produisent..

Quand a l'amour je n'ai pas encore trouvé sa signification, j'ai de la famille, des amis, vous, et j'ai eu S. Je vois la différence dans chaque, je l'ai vu en tout cas.

Mais encore une fois, de mon avis au cours de ce que je viens de vivre et de ce que je vis. La "fusion" se "compléter" est néfaste pour le couple et le "soi"
Je ne vivais que pour S., elle me "complétait" et ce n'est pas bon, regarde moi. Si on n'est pas "entier" sans l'autre, on ne peut pas vivre correctement sa vie et de relation, on dépend de l'autre.
Je ne sais même pas m'occuper, prendre de la joie..

Ce ne devrait pas être 1+1=2 ou 1+1=1
Mais 1+1=3
Deux personnes qui sont complètes émotionnellement, mentalement, professionnellement, tout. Qui sont totalement indépendant, chacun a son univers, son monde, et apporte a l'autre, crée un troisième royaume de leur amour, apporte quelque chose de supérieur, de plus.

Le mot fusion de par sa définition revient a mélanger deux matières sans retour arrière possible. La fusion s'est se perdre dans l'autre , ne plus être soi..

De mon avis, ce que je vis, ce que je lis, ce que je réfléchis, depuis maintenant quelques semaines..

Je cherche peut être trop, j'ai peut être trop lu, mais quand je fois comment j'ai aimé et aime fusionnellement, et de comment je suis sans justement, je me rends compte que l'autre ne dois pas compléter, il est une personne à part entière, et il faut au contraire créer ensemble une autre matière.



Je me rends compte que S. recherche une passion constante, un sentiment "magique" dans sa relation avec l'autre, qu'il a suffit qu''il s'intéresse à elle qu'elle ressente un nouveau souffle sur la bougie pour partir. Au lieu d'entretenir la flamme de la bougie actuelle, de la chérir, sa lumière est moins forte, mais elle est plus durable.. a la place elle est partie pour l'étincelle d'une nouvelle qui finira tôt ou tard par diminuer

Et je vois qu'en 9 ans je n'ai vécu que pour elle.. J'ai perdu des contacts, perdu des choses que j'aimais, que je voulais faire. Les concessions ne doivent jamais être des sacrifices.
Il faut pouvoir se faire confiance, être un être complet, pour ne pas finir comme moi.
L'amour doit durer une vie, sans partir au premier problème, sans cacher quoi que ce soit à l'autre. C'est écrire un livre complet ensemble et ne pas partir au 3e chapitre. C'est résister à la tentation..
Un homme de 45ans en couple depuis 20 ans qui résiste à sa jeune secrétaire, a la tentation la passion de la jeunesse en faveur de ce qu'il a construit avec l'autre. C'est un investissement constant, accepter les changements

M'enfin, voilà en "court" ma vision d'une relation et d'un couple parfait. Je suis réaliste par rapport à ce que je vis ajd, je sais que je suis dépendant d'elle, que ce n'était pas "sain". Que j'ai vécu à son dépend, besoin de son amour, de son regard, sinon je ne me sentais pas bien..
Je le vis..
Je suis réaliste sur ce que je vis, ce que j'ai fais et les erreurs

Mais je réalise aussi que parfois il est trop facile de confondre la passion qui par définition est court et le reste.. un couple nécessite comme tu l'as bien dit une complicité, une confiance et un relationnel parfait. On ne fonde pas sa vie sur la passion. Mais la passion permet d'amener le reste. D'avoir envie de découvrir l'autre

Et malgré tout ça, je sais que je l'aimais (mal, pas complet, perdu dans l'autre) mais je l'aimais, je donnais ma confiance, je la connaissais parfaitement, étais là pour elle, faisait le nécessaire pour son bonheur et la désirais ardemment.

Je suis profondément blessé des événements, outre ma dépendance, je suis blessé d'avoir donné une confiance, car il n'est pas possible d'envisager de fonder une famille avec quelqu'un qui ne te pas qu'elle parle à quelqu'un.. dans un couple il n'est pas interdit d'avoir des amis de sexe contraire, mais il est impensable de le cacher a l'autre.. si demain par exemple ta maman parle à un ami a elle, elle ne va pas le cacher a ton père.. C'est impensable et stupide. Soit tu as confiance soit il y a un problème.
D'ailleurs toutes relations se base sur une confiance.. si ton ami te ment il n'est pas un ami. Si ton copain te ment ou doit te mentir il y a un problème.

S. n'était pas prête pour une relation longue. Passionnel et courte oui.. mais elle n'avait pas confiance, surveillait mon GSM, mon Messenger, ne pouvait faire des compromis, se basait sur une relation de force dans le couple, devait avoir le dernier mot.

Ce n'est pas ainsi qu'on forme un couple qui dure une vie. C'est ainsi qu'on fini par divorcer ou rester ensemble que pour des enfants..

Toute cette histoire m'a frappé de la maturité nécessaire par les deux personnes pour former une relation longue durée.. si l'un des deux n'est pas prêt rien ne durera.

Je n'étais pas capable d'aimer l'autre en étant complet , je ne le suis pas encore.
Et S. n'a pas eu la confiance dans l'autre, l'honnêteté nécessaire, ni la maturité pour envisager une vie avec un autre.. j'espère qu'elle le comprendra.

Et si toi aussi tu penses que la passion est la composante de l'amour principale, j'espère que tu le verras.. La relation dépend de bien plus, l'envie ne disparait pas, la complicité non plus, les moments sont toujours joyeux, la confiance est absolue, mais on est sois même, sans sacrifice..

L'amour est rare, car il demande aux deux personnes tellement de choses. Et aujourd'hui on a trop tendance à se croire dans un film, a vivre le début si fortement et s'en aller lorsque le temps passent car on comprend pas la palette si vaste de l'amour

Je pense que la passion n'est pas une base, juste un début, après il faut avoir envie de s'investir dans la suite et de résister au temps, aux passions éphémères par nature, aux tentations.. Je suis un homme, les tentations je connais, comme tout le monde, mais j'ai résisté 9 ans, a toutes sortes, y compris des choses que je n'ai pas vécu avec S., ça c'est résister à de l'éphémère, a un moment qu'il dure 10min, 1 jour, 1 mois, 1an, j'ai combattu des envies, des peurs, des mal être, j'ai combattu pour le couple, pour ce que je voulais vivre

Aujourd'hui je me félicite d'avoir été honorable , honnête, qui par amour aurait fait ce que j'ai fais, aurai résisté à tout? Je me félicite. Je ne regrette rien.
Par contre, je sais que je n'ai pas été capable d'être entier, que je me suis perdu
Et je sais donc ce que je dois améliorer pour le futur

Et tu sais quoi?
Je sais Que S. ne l'a pas encore compris, que son futur copain probablement pas non plus.
Elle a réfléchi? Oui, mais mal, sans le retour nécessaire .
Je l'aime encore ? Oui, je la désire ? Oui.
J'ai confiance en elle? Oui mais plus assez
Je vais souffrir comme tu me l'as dis, 1 an, 2 ans? Oui, même plus.
Je serai malheureux en voyant ses photos de couple? Bien sûr .
Des regrets? Oui, je l'ai prise pour acquise et j'ai cru qu'on était prêt.

Je serai malheureux, mais je saurai qu'on était pas prêt.
Moi je le serai d'ici la, et j'espère que la prochaine le sera aussi.

Et je regretterai S., car je sais que nous pouvions faire plus, bien plus si elle et moi avions été prêt.. .
Il y aura beaucoup à redire et à corriger, (je parle du fond, la forme je sais, c'était du messenger en mode je dis ce que j'ai sur le coeur, donc bon..) mais j'ai aussi du bon dans ce que je dis, je suis d'ailleurs content d'avoir échangé pendant des heures, elle même a changé un peu, non pas son avis, mais sa manière de le définir par
je vois ce que tu veux dire être ensemble = complet donc pas ensemble = incomplet. Mais par écrit c’est dur d’exprimer correctement qqch. moi je pense qu’au début c’est tout feu tout flamme, t’as l’envie démesurée, t’as le ventre retourné (moi du moins) ect. On connaît ! Après forcément ça s’atténue, mais ça veut pas dire que c’est nul, j’ai pas dis ça. Juste qu’on passe à un autre step du couple qui est autant cool !!! C’est différent du début, le début c’est toujours parfait mais c’est bien aussi c’est différent. Et exactement il faut l’entretenir sinon ça casse qqch ! Toi visiblement tu voulais, elle non je pense.. moi je suis de l’avis que quand qqch est cassé j’essaie de le réparer avant de le jeter. Mais car je suis ainsi
#1317774
First_love a écrit : 22 juin 2020, 10:03Difficile de se dire qu'après 9 ans a se connaitre parfaitement, on puisse justement ne pas connaitre l'autre, ou qu'il puisse changer si vite :(
First j’ai été marié 18 ans. Et pourtant j’ai découvert des facette inconnues de mon ex mari lors de notre séparation. Alors 9 ans…

Personne ne change si vite, non vous ne vous connaissiez pas parfaitement et que tu l’accepte ou pas, on ne connait pas les gens, leur nature profonde, qui ils sont en réalité. On ne connait que ce qu’ils nous donnent à connaitre, parfois c'est la vérité, parfois c'est un mensonge. Comment peux-tu prétendre connaitre quelqu’un, alors que toi-même tu ne te connais pas ?

Après vous vous êtes rencontrés si jeune, évidemment que vous avez changés et évolués (je ne suis plus la même qu’à mes 16 ans, ni qu’à mes 20 ans, pas non plus comme à mes 30 ans), sauf que votre relation elle est restée figée dans le temps, avec vos petites habitudes de lycéens, vos habitudes d’une relation immature entre deux adolescents.
Il est extrêmement étonnant que vous n’ayez pas rompu avant. Le confort de cette routine vous as peut-être fait rester en couple pendant tout ce temps, mais le décalage était énorme par rapport à ce que vous auriez du vivre à votre âge (une relation de deux jeunes adultes). A partir du moment ils ont fini leurs études, les jeunes en couples pensent à vivre ensembles, , à voyager, à profiter de la vie à deux (sorties, restaurants), à avoir un enfant, bref ils quittent le nid, et coupent le cordon avec leurs parents pour construire leur propre vie. Je ne connais aucune personne de 25 ans en couple qui vit comme vous viviez, aucune, et pourtant j’en côtoie une sacrée tripotée de jeunes dans tes âges…

First_love a écrit : 22 juin 2020, 10:03Perso je sais qu'au moins ils ne sont pas ensemble
Comment peux-tu en être sûr ?
Perso, quand mon mari m’a quitté j’aurais parié la vie de mes enfants sur le fait qu’il ne me trompait pas, qu’il n’avait rencontré personne. C'était inconcevable pour moi. Lui qui critiquait si vertement ceux qui faisait ça, qui plaçait la fidélité au dessus de tout, qui avait, choisi nos voeux de mariage en fonction justement de cette fidélité... Pourtant heureusement que je ne l’ai pas fait, sinon mes enfants seraient morts. Car il m'a bel et bien trompée.
Pareillement lors de la séparation avec un ex, il m’a juré les grands dieux qu’il n’avait rencontré personne, mais j'ai appris par un ami commun, qui m'a appris 4 mois après la rupture, qu'en fait il venait de se séparer de la fille avec qui mon ex m'avait trompée, il pensait que j'étais au courant... Donc non seulement il avait rencontré une fille, mais ça faisait déjà un mois quand il m'a quittée qu’il me faisait du plat.

Alors, moi mon expérience, elle me dit qu’on vit pas chez les Bisounours, et du coup que son discours de sainte nitouche, j’y crois pas une seconde. Et puis, il peut s’en passer des choses au boulot. Dans mon ancien boulot (boulot de bureau), si tu savais le nombre de couple illégitimes qui se retrouvaient à l’heure de déjeuné pour passer du temps ensemble, loin des regards, des épouses, des maris, mais également des collègues. Il faut être une fille comme moi, qui préfère se promener au lieu de déjeuner pour s’en rendre compte. Pas besoin de voir officiellement et à la vue de tous son next, pour qu’il soient ensembles, et qu’il se soit passé des choses entre eux.
Et si je te dis ça c’est aussi pour t’éviter un belle gifle, si (comme ça a été le cas jusqu'à présent), je ne me trompe pas.

First_love a écrit : 22 juin 2020, 10:03Entre ce que l'on écrit, présente a l'autre, et ce que l'on peut être après, en privé, dans une relation est très différent, nous en conviendrons ?
Bin oui, du coup je réitère ma question, comment peux-tu être certain qu’ils ne sont pas ensembles ?

First_love a écrit : 22 juin 2020, 10:03je me suis perdu a force de compromis, voire de sacrifice a sens unique, et le "vrai" moi se sent blessé, il y voit ce qu'il a enfoui pour elle, et ne peut s'empêcher de comparer le vrai lui avec l'autre
et la véritable question c’est pourquoi avoir cru qu’en devenant quelqu’un d’autre tu la garderais ?

On ne peux construire une relation sur un mensonge. Tu comptais lui jouer le jeu du gars à qui tout ça, toute cette merde, toutes ces contraintes stupides, toutes ces routines, plus étouffantes les unes que les autres, plaisait, combien de temps ? Toute ta vie ?

Tu sais ce que m’a reproché mon mari (et pas que lui) quand il m’a quitté ? il m’a reproché d’avoir été trop gentille, d’avoir voulu arrondir les angles, d’avoir chercher son bonheur avant le mien, d’avoir fait passer ses désirs, et ses besoins avant les miens, d’être toujours de bonne humeur, toujours optimiste et toujours partante pour tout… Il m’avait dit au début de la relation, chercher une femme gentille et douce, car il détestait les chieuses, et les femmes qui cherchait les disputes, alors j’avais fait en sorte de ne jamais rentrer dans cette case…
Mais il m’a quitté, il m’a dit que sa vie était fade, triste et plate, que lui voulait des engueulades (il en provoquait souvent, pour rien, et je tentais de temporiser et de calmer le jeu), des cris, des disputes, des assiettes cassées et des réconciliations torrides sur l’oreiller. Il voulait que je l’envoi balader, que j’ai du caractère, que je ne cède pas, que je fasse ma princesse, que je l’oblige à faire mes 4 volontés, que je me comporte comme une emmerdeuse, quitte à être méchante avec lui… Et la fille pour qui il m’a quitté, elle lui apportait tout ça… Elle l’a fait tourner en bourrique, et il en a redemandé pendant 7 ans…

C’est douloureux de se faire reprocher ce que l’on a passé plusieurs années à faire en pensant que c’est ce que l’autre voulait, et en espérant qu’il nous aimerait pour ces concessions. Mais en ne se montrant pas tel que l'on est, on empêche en fait l'autre de nous aimer sincèrement, on lui fait aimer une image, pas un être humain.

Finalement il m’a rendu service, car en me quittant il m’a libérée de cette relation ou j’étais malheureuse, car dans l’incapacité d’être moi-même.
Aujourd’hui, je suis en couple, et je suis moi-même, et je me sens tellement plus épanouie que pendant mon mariage. Mon mariage que je portait aux nues, n’était qu’une belle mascarade, ou je me mentait à moi même…

Et très sincèrement First, je te souhaite de connaitre ce bonheur là.

Sache juste qu’il m’a fallut plus de 30 ans sur cette terre, et 8 ans après la fin de mon mariage, et des relations courtes et destructrices pour mon égo, et une psychothérapie, et un changement professionnel, et plusieurs années de célibat, pour en arriver là. Et je sais que je suis encore fragile, que certaines choses sont difficiles, et que je dois prendre garde à moi, pour ne pas retomber dans mes travers.

Alors tu t'engage sur un long chemin, mais tu as 25 ans, et je donnerais n'importe quoi pour être à ta place, à ton age...
Elieza, Janysse ont aimé ça
#1317777
First, je ne peux que plussoyer Allys (coucou!).
Je vais en rajouter une couche: quand mon ex (celui qui m'a amenée ici) est revenu après 7 mois de rupture, pendant lesquels il était parti pour se marier avec une fille hein, il m'a juré craché promis qu'il n'avait jamais rien eu pour elle, qu'elle était conne a manger du foin, qu'il ne savait même pas pourquoi il avait pensé une seconde faire sa vie avec cette fille...
Et bien 4 ans après, quand on s'est de nouveau séparé, devine avec qui il est allé se marier?.....

Donc bon, ta miss là, elle ta raconte bien ce qu'elle veut, et comme Allys, je crois que tu as tellement envie de persuader que c'est une oie blanche incapable d'un pas de travers que tu te mets des œillères XXL.
Tu dis qu'elle a appris a le connaitre sur messenger, mais ils travaillent ensemble non? ...faut pas non plus trop se voiler la face....
Janysse, Allys, Moïsha ont aimé ça
#1317788
Je ne serais pas non plus étonnée qu'ils soient ensemble. Elle te dit qu'ils ne sont pas ensemble parce qu'effectivement peut-être leur relation ne rentre pas dans ce qu'elle appelle un couple officiel, mais ils semblent se fréquenter, les parents sont au courant, elle t'a quitté... je vois pas trop ce qu'il te faut de plus. Peut-être qu'elle t'a dit ça pour ne pas te faire de peine, pour adoucir le truc.

Ma meilleure amie a quitté son ex il y a environ un an. Elle a rencontré un garçon pendant une mobilité à l'international, et elle s'est posé de sacrées questions. Elle a fini par le quitter. Il a voulu savoir, a insisté ++ pour savoir si elle le quittait pour un autre. Elle a tenu mordicus le discours selon lequel elle ne le quittait pas pour un autre. Et c'était vrai, elle le quittait à cause de lui, de la relation, de tout ce qui n'allait pas depuis plus d'un an entre eux. Et aujourd'hui elle emménage avec ce garçon qu'elle a rencontré.

Dans mon métier, qui est de comprendre les gens, on dit souvent quelque chose : les gens ne font pas ce qu'ils disent et ne disent pas ce qu'ils font. Ça ne veut pas dire qu'iels mentent en permanence, mais qu'il ne faut pas trop s'attacher à ce qu'iels disent ou ne disent pas. Pareil en matière de relations amoureuses, et encore plus en situation de rupture.
Elieza ont aimé ça
#1317799
Allys a écrit :First_love a écrit : ↑Hier, 10:03
Perso je sais qu'au moins ils ne sont pas ensemble
Comment peux-tu en être sûr ?
Bonjour à tous,

Premièrement, merci à ceux qui repartagent une histoire personnelle, quand on sait le vécu derrière certaines paroles/choses, tout devient plus impactant.. Et pourtant je sais que l'on est tous ici pour la même première raison.

J'aimerai rebondir sur certains points, les autres me semble suffisamment juste pour que je ne les relève pas pour juste vous le confirmer bêtement mais plutôt y réfléchir.
Allys a écrit : les jeunes en couples pensent à vivre ensembles, , à voyager, à profiter de la vie à deux (sorties, restaurants), à avoir un enfant, bref ils quittent le nid, et coupent le cordon avec leurs parents pour construire leur propre vie
Je suis d'accord la dessus. Maintenant nous avions des voyages à nous deux, nous avions fait la Grèce l'année dernière, 2 semaines, directement sur l'océan la cote au dessus d'une colline.. mon ex à la fenêtre, on posait partout, On visitait, j'avais loué une auto, c'était si plaisant d'être ensemble. Vraiment.
On en a fait d'autre avant ça, Les iles Canaries, un bonheur également.. La plus belle vue d'une chambre de ma vie.. La fenêtre donnait sur l'océan, rien d'autres si ce n'est elle qui posait, etc..
Simplement elles partaient et continuent chaque année d'ailleurs, et ce depuis qu'elle est née, avec ses parents dans le sud de l'Italie en voiture. Le père y vivait, pour lui sa famille est la bas. Pour elle c'est son second monde. Alors l'année j'ai été invité et présenté aux grands parents dans les règles.. Et on y retournait le 20 Juillets..
Enfin toute cette remontée de souvenir pour te dire que oui, on partait en vacance de notre coté aussi.. Moi je ne suis plus parti avec ma mère en vacance depuis 10 ou 13 ans minimum..

On faisait des restaurants a deux, mais le samedi, je réservais et on y allait. Pas trop tard vers 19h-19h30 car elle voulait même y aller à 18h mais je trouvais ça trop tôt..

Quand à l'envie de faire des enfants.. Je me trouvais trop jeune, et encore maintenant, plus tard bien sur.. Elle, elle avait décidé dans son plan de vie d'en avoir entre 26 et 28-9 ans.. Et elle était déchirée de se dire qu'elle ne se sentirait peut-être jamais prête à passer l'acte de pénétration, et que donc tout les plans tombaient a l'eau.

Pour couper le cordon, depuis très longtemps ceci est fait, je souhaitais partir de chez moi depuis mes 16ans, mais elle m'a dit d'attendre mes 18 ans, puis c'était les études, puis elle m'a dit que si on vivait ensemble il faudrait une maison qu'elle choisit, elle m'a dit de l'attendre, qu'on choisisse. Alors j'ai commencé à économiser. Et j'ai lancé des travaux chez ma mère pour améliorer la maison en attendant afin d'avoir des pièces qui me correspondaient en attendant notre chez nous..

C'est elle qui ne coupait pas le cordon, elle ne veut pas vivre seule, ni quitter la maison de ses parents, elle est encore très proche de sa mère comme je le faisais remonté dans un autre post. Lui demande des calins, lui confie tout.. Elles dorment encore souvent dans la même chambre.. Comme le père ronfle la mère occupe un lit de camp dans la chambre de sa fille très souvent. Elle demande a ses parents de la conduire, ne fait pas une piqure a l'hôpital sans être accompagnée..

Et c'est pour ça que je serai très choqué d'apprendre que d'un coup le déclic s'est créé, ça me semblerait si fou, après 9 ans d'attente, je ne comprendrais pas si tout d'un coup elle avait résolu tout ça et pouf..

Mais je te crois quand tu dis qu'on les seuls a vivre ainsi, je le sais bien.
Allys a écrit :Comment peux-tu en être sûr ?
Allys a écrit :Bin oui, du coup je réitère ma question, comment peux-tu être certain qu’ils ne sont pas ensembles ?
Allys a écrit : Pas besoin de voir officiellement et à la vue de tous son next, pour qu’il soient ensembles, et qu’il se soit passé des choses entre eux.
Et si je te dis ça c’est aussi pour t’éviter un belle gifle, si (comme ça a été le cas jusqu'à présent), je ne me trompe pas.
Je ne sais pas.. Je lui ai demandé d'être honnête puisque le mal était fait.. Tout est acté, même si ses amies ne sont pas encore au courant, alors pourquoi continuer ce jeu cruel? Autant cracher toute l'histoire.
Son père lors de notre entrevue m'avait stipulé qu'elle était célibataire (officiellement) et que si elle l'avait vu en dehors du travail il n'était pas au courant, puisqu'elle dépend d'eux pour le déplacement, qu'elle avait passé le weekend avec eux.
Ce qui, bien sur n'empêche probablement pas sa mère de dire sortir faire les magasins avec sa fille et d'aller se balader en déposant sa fille.. Complice comme elles sont.. Je veux dire, ados, notre première sortie était ainsi, sa mère l'avait déposé dans le magasin et nous à laissé partir... Alors maintenant à leur âges..

Alors je dirais rien, l'infime espoir qu'une personne soit honnête avec l'autre, pas raconter sa vie, juste être honnête, dire oui je le vois, non parce blabla.. Dire oui ok en fait il m'a tourné autour et blabla, un bisou blabla..

Je lui ai dit 1000 fois lors des dernières communications que toute relation amour, amitié, contact, devait se baser sur de la confiance, elle a souhaité que plus tard on soit ami, si elle traite ses relations en mentant, c'est bien malheureux..

Donc rien à part un espoir peut-être illusoire.
Allys a écrit :la véritable question c’est pourquoi avoir cru qu’en devenant quelqu’un d’autre tu la garderais ?
Je ne cachais pas détester faire les magasins chaque samedi par exemple, je le disais. D'ailleurs elle me répondait que l'important était de passer du temps ensemble.. Je réemploi cet argument en vain quand je voulais qu'on fasse autre chose.

J'estime que j'ai été honnête, mais que j'ai mordu ma chique, que j'ai fais tout ça pour elle, pour qu'on passe le temps ensemble, pour ne pas qu'elle me tire la tête encore et encore et qu'on perde le samedi, le jour de la semaine où on se voyait.. Car sinon elle ne voulait juste pas.
Et oui c'est donc blessant, surtout ici, ou finalement c'est malgré tout une partie de moi qui est tout de même dans ce qui est "vanté" de l'autre..
Allys a écrit :Et très sincèrement First, je te souhaite de connaitre ce bonheur là.
Je me le souhaite aussi.. Je m'efforce d'ouvrir les yeux sur tout ce que je voulais faire, ou que je fais, et les critiques que je recevais. Les sorties que je n'ai pas fais ou que j'ai fait mais où je n'ai apprécié que parce qu'elle était la. Mais à force je ne sais plus ce que je voulais faire ou pas..
Allys a écrit :Alors tu t'engage sur un long chemin, mais tu as 25 ans, et je donnerais n'importe quoi pour être à ta place, à ton age...
Et dire que j'ai l'impression d'avoir perdu trop d'années sur tout ça en stagnant. 25 ans et puceau, chez sa mère. Que j'ai l'impression que soit elle doit revenir soit tout ceci n'a été qu'une perte de temps.. Oui je pense que ça va être long comme processus. L'impression qu'a 25ans, lorsque je vois tout mon entourage en couple, qu'elle sera si vite en couple officiellement (peut-être que ça sera solide) que j'ai l'impression que j'ai un "retard" a rattraper..

Crois moi, tes mots, ton parcours me font réfléchir sur ça.. Vraiment!
Elieza a écrit :Donc bon, ta miss là, elle ta raconte bien ce qu'elle veut, et comme Allys, je crois que tu as tellement envie de persuader que c'est une oie blanche incapable d'un pas de travers que tu te mets des œillères XXL.
Tu dis qu'elle a appris a le connaitre sur messenger, mais ils travaillent ensemble non? ...faut pas non plus trop se voiler la face....
Ils travaillent ensemble mais pas dans le même service ni même fonction. Elle m'a toujours dit depuis qu'elle travaillait la, qu'elle n'avait pas le temps de quoi que ce soit la bas. Elle fait le guichet, puis le téléphone puis son bureau selon la journée ou l'heure ou qui est absent. Depuis qu'elle travaille la elle n'a jamais ou presque répondu à un sms en dehors du midi.

Elle m'a raconté lors de la rupture qu'elle l'avait croisé une ou deux fois dans le batiment donc elle le visualisait, et que c'est pour ça qu'elle lui avait répondu..
Ils n'ont pas de cafet, donc elle mange dans son bureau. Voila le seul truc certain, pas de cafet.

Maintenant, et il faudra bien que je l'accepte, je ne sais absolument pas comment ça se passe la bas en interne.. Elle peut sortir chercher quelque chose à manger avec lui, ou le croiser à la photocopieuse, ou c'est peut-être justement son collègue de téléphone ou de guichet. J'ai jamais travaillé dans un bureau, pour moi tout ce que je savais ou sais provient de ce qu'elle m'en disait.

Janysse a écrit :parce qu'effectivement peut-être leur relation ne rentre pas dans ce qu'elle appelle un couple officiel, mais ils semblent se fréquenter, les parents sont au courant, elle t'a quitté... je vois pas trop ce qu'il te faut de plus. Peut-être qu'elle t'a dit ça pour ne pas te faire de peine, pour adoucir le truc.
C'est la que pour quelqu'un comme moi c'est difficile a comprendre.. Pourquoi, sachant comme je suis, ne pas être honnête, rien n'est "adouci" pour moi. Je n'ai juste pas idée, puisqu'elle ne veut pas tout raconté, de comment les choses se sont déroulés de son coté.
Elle n'a pas à me raconter tout, mais être clair évite pas mal de truc.
Ici je sais juste qu'elle apprend a le connaitre via message et peut le voir et parler quelques minutes au travail.. Mais c'est sa version et celle qu'elle avait raconté à son père et sa cousine.
Et je trouve ça triste de ne pas assumer ou raconter dans ce cas la vérité à son entourage.. Que dans x mois rien ne sera peut-être dit..

J'ai bien compris qu'elle m'a quitté, et je ne demande qu'a avoir la version non censuré de l'histoire, du moins de ce qu'il y a eu quand on était en couple tout les deux, et éventuellement si elle le fréquente qu'elle soit clair sur la nature actuelle de leur relation.
Et j'ai bien conscience que pour tout ce qui concerne l'après rupture j'ai aucun droit. Mais au moins la période "en couple". Savoir ce qu'il se tramait dans mon dos..

---------

Bon, j'ai compris, je peux pas avoir confiance sur sa version de l'histoire, mais c'est la seule en même temps.. Si j'imagine tout et n'importe quoi ça n'aura pas non plus une plus grande valeur véridique.. A un moment la plupart d'entre vous ont su, je demande juste à l'apprendre de sa bouche ou d'un autre.

Pour le reste, vous êtes plus que clair, vous êtes passées par la aussi, et votre vécu est la preuve de ce que vous dites.. Je dois pas continuer à bêtement croire ce qu'elle m'a dit ou a laisser transparaitre aux autres.. En plus elle est aussi peut-être dans un déni, en se convaincant elle même qu'elle n'a rien fait, et si c'est ça, elle aura jamais rien a dire a personne sur ce qu'elle appelle "conversation Mesenger"
#1317802
Je réponds en 2-2 : il faut que tu apprennes à accepter que tu ne sauras peut-être pas tout, qu'elle ne te raconte pas tout, que ce soit honnête ou malhonnête ou pas, que tu n'auras peut-être jamais et surtout pas dans l'immédiat, la version complète de cette histoire, et que tu ne maîtrises rien de tout cela. Là tu adoptes une posture de "quoi, moi ? mais comment a-t-elle osé me faire ça à MOI qui suis si honnête ? Pourquoi ? comment ?" et c'est sain de réagir dans le rejet, de trouver ça nul parce qu'in fine c'est sûrement nul le comportement qu'elle a eu, mais cette posture où tu râbaches, tu ressasses, tu te questionnes, ne t'aide pas. Il faut accepter que tu as été roulé dans la farine, qu'elle ne te raconte pas tout et que tu ne peux rien faire, que ce n'est pas elle qui viendra réparer cette faute, il faut laisser partir ça sinon tu n'avanceras jamais.
#1317839
J'essaye effectivement.. C'est peut-être la que réside cette critique sur ma "rigidité" et mon besoin de contrôle de l'information.. C'est je pense difficile d'accepter qu'on te mente, que tu sais que tout ça est louche, et que la personne te prends pour une bourrique, ne te raconte a toi et au autre qu'une version honteusement atrophié des faits.

Enfin, point positif de la journée, j'ai repris le sport hier et j'ai mal partout malgré l'échauffement! Et du coup ça m'avait creusé et j'ai pu manger et mieux, dormir. Et ça, c'est cool
#1317913
J'ai vu mon psychiatre ajd.. Pemière fois. Pas sur qu'il soit la personne que j'ai besoin.. Il m'a donné rdv dans 15 jours.. A juste écouté en prenant deux trois notes en regardant son ongle à un moment.. Et m'a dit que pour la prochaine fois si elle voulait venir a un truc de couple pour qu'on puisse parler ensemble, avec lui, et que je puisse traiter autrement.

Enfin j'ai pas compris, elle veut déja pas me voir, alors son idée.. J'ai pas l'impression qu'il va me faire avancer. Je vais attendre le prochain rdv, on verra si c'est différent.. J'irai seul bien sur.. Façon..

Bon.. Je pensais me remettre petit à petit.. Enfin me remettre, reprendre des habitudes, des activités..

Hier elle a repris contact, m'a demandé comment ça allait et est partie dormir avec un échange de "bonne nuit".

Et ajd j'ai fais un interdit, j'ai consulté son profil, plusieurs fois.. Et ce soir, il y à 2 heures, d'un coup, elle m'a enlevé, non pas de ses amis, mais l'entièreté de ma présence de son mur, commentaires des photos, partages, souhait de bon anniversaire.. Tout ce soir.. Je suis encore présent dans deux souhaits d'anniversaire en 2017 et 2016..

Et bien ça m'a choqué, d'un coup comme ça.. J'ai interprété ça comme une tentative d'oublier nos 9 ans, pour elle et pour les autres, sa famille.. Comme si on oubliait 9 ans d'un coup, en enlevant des commentaires sur une photo.. Pourquoi j'en souffre tant ? C'est qu'un réseau social stupide.. Mais ne plus m'y voir est blessant.. C'est comme des photos, ce sont des souvenirs, le passé qu'on ne peut effacer.. Et ça supprime aussi des souvenirs que je souhaitais conserver.
Pourquoi conserver nos photos en privé, que je peux toujours voir, et supprimer complètement ma présence tout en me conservant comme ami... C'est immature un peu.. Pourquoi ne pas bruler les photos ?

Ca me blesse car elle m'avait dit ne pas se débarrasser de son bracelet, ses photos, ni même les trucs sur face, tout ça était notre passé, des moments de sa vie. Que si quelqu'un lui demandait de faire ça elle l'enverrait bouler. Ca semble vrai, on se débarrasse pas de souvenir . Et la, je me dis que si elle a fait ça, elle peut faire le reste. On n'est plus du tout présent, on disparait, le passé n'est pas conservé.

Et j'ai donc fais un autre interdit, je lui ai fais des messages, sur un autre moyen de communication, afin de lui dire que je savais, que je trouvais ça malheureux et qu'elle m'avait blessé.. Je suis retourné chialer après tout ce temps quoi.. Lui demander pour d'un coup faire ça, alors qu'elle pensait tout l'inverse.

Je suis décu, et j'en ai vraiment beaucoup souffert.. Je me force à penser que ce n'était que du virtuel. Mais un peu l'équivalent de voir l'autre bruler les photos, on se dit qu'on ne fait pas ça, que les moments passés ensemble ne se supprime pas, ne s'oublie pas ainsi.. On peut couper un contact, un sentiment, mais on n'oublie pas, on ne brule pas une photo.. On empeche pas l'autre d'en regarder une.. Ici c'est comme se forcer sois et les autres que rien n'a eu lieu, que les 9 dernières années se sont déroulées seul.. Et moi je pense l'inverse. On doit se souvenir, en être heureux..

Enfin, retour à zero j'imagine, et encore un coup dur.. Jusqu'a ajd je savais que sur son mur j'étais la, une trace de notre passé..
#1317915
Hello First

Tu tends le baton pour te faire battre, tu sais très bien ce que tu fais et tu fonces quand même dedans. Tant pis, peut être qu'un jour tu auras un déclic de dignité et tu cesseras tout ça. C'est humain, tu souffres et tu fais comme tu peux. Attention toutefois tu joues parfois avec la limite du harcèlement/chantage (" je savais, que je trouvais ça malheureux et qu'elle m'avait blessé..").

Courage a toi
#1317917
First_love a écrit : 27 juin 2020, 00:26 m'a dit que pour la prochaine fois si elle voulait venir a un truc de couple pour qu'on puisse parler ensemble, avec lui, et que je puisse traiter autrement.

Mais enfin!
Un truc de couple c'est pour les couples, comme son nom l'indique.
Or, spoiler alert, vous n’êtes plus en couple.
Je me demande bien ce que tu as pu raconter a ton psy pour qu'il te propose un truc comme ça...

Pour le reste, comme Agathe.
Pourquoi tu ne l'as pas bloquée sur FB?
Pourquoi tu l'espionnes?
Pourquoi tu la contacte?

Tu crois qu'elle voit pas a 1000km tes manoeuvres? Donc perso j'y vois juste une jeune femme que tu saoules et qui pour bien casser l'espoir (qui n'existe que dans ta tête) est obligée d'avoir recours a des solutions extrêmes.
En plus, tu continues quoi, à la harceler, et lui faire du chantage...et après tu t'étonnes qu'elle ne veuille pas te garder dans sa vie?
#1317919
Bonjour vous deux,

Pour répondre a vos questions rhétoriques (..)

Je ne l'avais plus contactée de mon chef. Notre dernière discussion était jeudi soir, où elle est venue me parler sur une autre appli de discussion que l'on utilisait et qui à l'avantage de ne pas notifier à moins qu'elle soit ouverte. M'a demandé comment ça allait avec la chaleur, et ensuite m'a souhaité une bonne nuit.

Ici présent mes messages n'ont donc pas encore été lu. J'ai contacté car ça m'a blessé, je voulais qu'elle le sache. Et qu'elle m'explique pourquoi faire ça.. J'ai déja vu des couple rompre, mais jamais supprimer l'entièreté de la présence de l'autre de leur vie. Que ce soit facebook ou autre. ici c'est tout, un simple partage de 2016 au sujet d'une information d'une série, avec un nombre incroyable de commentaires.. Le tout premier truc qu'elle m'avait écrit sur le mur avec 150 commentaires, avant que l'on sorte ensemble.. Des trucs importants, des moments échangés..
Vous ne souffrierez pas d'avoir pendant la "fraicheur" de la rupture votre ex juste devant vous, en train de supprimer vos souvenir, comme bruler vos photos, essayant en vain de vous faire disparaitre, vous et vos x moments ensemble.. Et de par la nature "sociale/voyeur" de ce média, de faire disparaitre aux yeux des autres ces moments ?

Ben moi oui, alors j'ai écris, j'ai laché mes pensées.. Elle qui disait ne jamais enlever un bracelet magnifique car c'était un souvenir, ne pas l'enfouir bêtement ou s'en débarasser.. Elle qui me disait que la Sodastream qu'elle m'avait acheté fallait pas la jeter, que c'était un objet utile... Mais si elle a fait ce geste sur son facebook, Qu'est-ce qu'elle peut bien faire du reste.

J'avais un droit aussi sur ce qu'on avait échangé, sur mes commentaires de ces photos, les partages. En quoi un Bon anniversaire sur mon mur en 2017 était dérangeant ?


Je l'espionne ? Pas vraiment, si je voulais espionner je sais les heures où elle travaille, ses parents, leur auto, les sorties.. Je ne fais rien de tout ca.. J'allais sur son mur, de manière irrégulière et je regardais, je voulais savoir si l'autre allait aimer une photo, ou si elle publierait un truc.. Sachant qu'elle aurait juste pu me cacher la publi bien sur..
Mais je me voyais sur son mur, on avait que des échanges entre nos comptes.. Et ça ce soit de suite quand tout a disparu.. On s'inquiète de ne plus rien voir en 2020, puis en2019, puis on se rend compte qu'on a juste fait "pouf'..

Pour moi c'est différent de marquer une rupture, et de supprimer ainsi un pan de vie et de souvenir commun..

Elieza a écrit :Je me demande bien ce que tu as pu raconter a ton psy pour qu'il te propose un truc comme ça...
Rien de fou.
J'ai expliqué la rupture, et la manière dont elle a annoncé ça.
J'ai expliqué rapidement que je m'estimais dépendant affectif
J'ai expliqué en 4eme vitesse mon enfance (il m'avait averti qu'on allait devoir arrêter) il m'a parlé 3 fois à tout cassé.
Il m'a demandé ce que je voulais en venant ici.. Sur le coup je lui ai dit, que ma dépendance parlait probablement pour moi, que je voulais la revoir. J'ai dit que je voulais qu'il m'aide a savoir si tout n'était que de la dépendance affective, si il y avait eu de l'amour de ma part, de m'aider à résoudre ce problème.

Il s'est centré sur la partie physique, me demandant si c'était le fait que ses parents de nature Italienne a l'ancienne auraient pu lui faire penser qu'il fallait attendre le marriage.. Demandé si je lui donnais des orgasmes.. Je veux dire on faisait pas de pénétration, donc oui à un moment je n'arrêtais mes actes que quand la chose était faites hein..

C'est pour ça que j'ai écris ne pas avoir apprécié la première visite.. Je verrais dans 15 jours ce qu'il en sera, la situation était peut-être trop spécial (enfance, relation, moi, elle) à traiter et il m'a sorti ses tirades à la con pour les couples ? Je lui ai dit qu'elle parlait de sentiment pour un autre, que ça faisait 1 mois déja, et 1 mois que la rupture est faite..


Elieza a écrit :Tu crois qu'elle voit pas a 1000km tes manoeuvres? Donc perso j'y vois juste une jeune femme que tu saoules et qui pour bien casser l'espoir (qui n'existe que dans ta tête) est obligée d'avoir recours a des solutions extrêmes.
En plus, tu continues quoi, à la harceler, et lui faire du chantage...et après tu t'étonnes qu'elle ne veuille pas te garder dans sa vie?
Mais j'ai fais quoi Elieza ? Non vraiment je ne vois pas qu'elle manoeuvre ?
Je regarde son mur ? C'est privé, personne le sait.
On reste ami? C'est son choix, même ici elle m'a conservé en ami.
On a parlé avant hier ? Oui, mais c'est elle, et j'ai répondu normalement avant de dire bonne nuit en retour.
Quelles sont mes manœuvres ?

Vous voyez du chantage? J'ai juste écris comme un con x roman suite a son action, comme on peut l'être quand on est désespéré. Mais pourquoi un chantage?
Elle a effectué un acte assez extreme je trouve, qui me blesse directement puisque je suis aussi un acteur des 9 dernières années, et c'était des souvenirs à moi aussi.. J'ai le droit de lui dire.. Si elle doit porter le poids de x choses sur ces épaules tant pis.. C'est pas moi qui ai supprimé, c'est elle. Sans prévenir, sans raison, d'un coup un vendredi soir.. Elle avait qu'a sortir plutot que de faire ça.
#1317920
ELLE NE TE DOIT PLUS RIEN.
Y a rien de plus à dire que ça. Toutes tes justifications c est du Bull shit de compète.
Elle fait ce qu elle veut avec son fb, avec son type, avec sa maman...
V est douloureux mais elle ne te doit plus rien= tu n as pas à lui envoyer tes messages de victime pour la culpabiliser.
Janysse, Allys ont aimé ça
#1317921
Salut First,
First_love a écrit :Pour répondre a vos questions rhétoriques (..)
Elles ne sont pas du tout rhétoriques, ce sont de vraies questions, et tu n'y réponds pas.
Elieza a écrit :Mais enfin!
Un truc de couple c'est pour les couples, comme son nom l'indique.
Or, spoiler alert, vous n’êtes plus en couple.
Je me demande bien ce que tu as pu raconter a ton psy pour qu'il te propose un truc comme ça...
Même question. S'il te propose ça c'est que tu n'as pas encore acté la rupture, très clairement.

Tu demandes en quoi tu la harcèles, tu dis que c'est elle qui t'a écrit la dernière fois, mais les derniers messages pour lui dire que c'est vraiment pas sympa d'avoir tout supprimé, qui les a écrits hein ? C'est toi, sans qu'elle ait rien demandé. Donc tu vois tu racontes les choses à ta sauce. Et ne nous dis pas qu'il le fallait, que tu n'avais pas le choix, que tu ne pouvais pas laisser passer ça, qu'elle a OSÉ te faire un truc pareil (donc on en revient à mon dernier message, qui n'a visiblement pas été compris), parce que si, tu avais le choix de laisser passer, de ne rien dire, de te montrer digne et de lui foutre la paix. Parce que spoiler alert, elle fait CE QU'ELLE VEUT de ces photos. Ce n'est pas parce que tu disparais de son mur facebook que tu disparais de sa vie (PASSÉE) et de ses souvenirs. Et elle a un nouveau mec, donc bien sûr qu'elle veut faire place nette. Je serais le nouveau gars ça me plairait moyen qu'elle garde tout ça avec toi. Tu n'es plus seul dans l'équation en fait, et tu ne peux rien faire, et tu ne peux rien lui reprocher non plus parce que ça ne te regarde plus.

C'est dur mais c'est comme ça que ça se passe une rupture. On efface les traces de l'autre sur les réseaux sociaux, puisque c'est là qu'on s'affiche depuis 10 ans environ, mais c'est une toute petite partie du processus. Elle va arrêter de parler de toi à ses amis, à ses parents, aux nouvelles personnes qu'elle rencontre, elle va oublier les "dates clés" de votre vie de couple pour en créer de nouvelles, elle va oublier jusqu'au son de ta voix et l'odeur de ton corps, parlera peut-être de toi comme de son premier amour, il y a longtemps, lors d'une conversation opportune, tombera peut-être sur un souvenir de temps à autres, utilisera la Sodastream par pure habitude, sans penser à toi ; tu resteras un souvenir important, pilier de ce qu'elle a été et sera, mais tu vas disparaître. Que feras-tu alors ? Vas-tu continuer à lui écrire, à la harceler pour rester à tout prix dans sa vie ? Vas-tu lui écrire en lui disant à quel point tu es blessé de n'avoir pas passé Noël avec elle et sa famille dans 6 mois ? Auquel cas tu risques simplement de devenir un souvenir désagréable. As-tu envie de devenir un souvenir désagréable dont on se fiche éperdument, qu'on évite de mentionner, dont on ne veut plus jamais entendre parler ?

Parce que c'est ça qui va se passer.
First_love a écrit :Vous ne souffrierez pas d'avoir pendant la "fraicheur" de la rupture votre ex juste devant vous, en train de supprimer vos souvenir, comme bruler vos photos, essayant en vain de vous faire disparaitre, vous et vos x moments ensemble.. Et de par la nature "sociale/voyeur" de ce média, de faire disparaitre aux yeux des autres ces moments ?
De nouveau, bien sûr que ça pique, mais c'est normal, c'est comme ça que ça se passe. Alors oui tu vas me dire qu'il y en a qui gardent les photos, les messages, etc, bah grand bien leur fasse, ton ex elle a choisi une autre voie, celle du ménage radical, et c'est ok, c'est son choix, et la seule chose que tu puisses faire pour agir en tant que personne décente c'est d'accepter ce choix et t'effacer de sa vie.
#1317922
Mesdames (si je ne m'abuse?) merci du temps consacré à ma petite personne.

Vous l'aurez compris depuis longtemps, je suis émotif et sanguin, je gère mal mes émotions et j'ai tendance a m'emporter, à contacter la personne, et à relâcher le vannes.. Que soit me soit néfaste à long terme (je pense constant) mais soulageant a court terme, dans le feu de l'action.

Mes émotions étaient canalisées par cette personne, ma colère apaisée et mon pessimisme transformé par un moyen inconnu en un optimisme à toute épreuve. Si ce n'était pas de l'Amour sous une forme ou une autre, je ne vois pas ce que c'était. "élever l'autre, le rendre meilleur". Et je parle bien de n'importe qu'elle forme d'amour..

Bon me revoici a nu, seul avec des émotions dont je n'arrive pas à gérer, solitude, dépression, peur récente et ancienne (un problème de justice pouvant me retirer le permis et emprisonnement en septembre par exemple.. Bien plus 'simple' quand l'autre personne s'inquiète et que tu dois revêtir ta tenue d'homme inébranlable. Pourquoi avoir peur, l'autre s'en inquiète déja, il faut le rassurer), peur de ne pas trouver bonheur, acceptation de soi. Peur de voir l'autre heureux sans toi. D'accepter de n'être plus. Qu'il est heureux quand on reçoit un compliment de l'autre.. Quand on se sait plaire.. Tout ça on connait tous ici après tout... Et je les gère pour la première fois, n'ayant jamais eu à le faire. Alors je peux paraitre pitoyable, et je le suis..
Mais j'avais trouvé un équilibre si vous voulez savoir.

Elle revenait vers moi me parler, prendre des nouvelles ou me dire bonne nuit, tant mieux, sinon je faisais autre chose. Je lui avait dit que l'envie de parler devait venir d'elle. Puisqu'elle avait pensé sincèrement à une amitiés. Au point de me dire la dernière fois au tel qu'un jour je sortirai avec elle et son next boire un verre.. Je lui avait répondu qu'elle était folle..
Mais soit, j'avais un équilibre, elle venait parler dire un mot, je reprenais petit à petit. Avec le temps je me voyais finir un jour par passer tout ça, je réfléchissais sur mes sentiments, gnagnagna.. Et j'avais ce qu'elle avait dit aussi. Je partais du point de vue que c'était un bon chemin ensemble. De bon souvenir, et qu'on garderait ça, et si par la suite on se perdait de vue ça changeait rien. Et son next savait que j'étais la, que j'avais été la, donc il devait assumer mon ancienne présence, partout. J'étais content de ça.

Alors oui elle fait ce qu'elle veut. Mais c'est dur car mon équilibre n'est plus.. Maintenant comme vous l'avez écrit je dois imaginer qu'elle souhaite faire table rase, du moins pour les autres, et ce même si elle m'en prive aussi (elle aurait comme pour les photos pu mettre le tout en privé elle et moi). Ici cette démarche m'enlève le fait d'instaurer mon fantôme, ma présence, savoir que j'ai été la, que d'autres comprennent que toute son adolescence, son début de vie active et adulte j'ai été présent.. Maintenant ce n'est plus le cas.

Alors je retombe, me casse la figure encore, la douleur est bien plus sournoise d'ailleurs, elle m'attaque exactement ou ça fait mal..
D'ailleurs cette acte est douloureux également dans le fait qu'elle fait encore l'inverse de ce qu'elle m'a dit faire quand elle a rompu.. Elle a attendu hier pour faire ça ?
Ne pas croire la totalité de ce que dis une personne et ne plus du tout pouvoir croire un mot est très différent.

Elle pensait à une amitié (future et potentielle) ou supprimant tout ? Je ne suis pas d'accord. Pour moi des souvenirs se conservent. On n'efface ni pour soi ou les autres les traces de son passé et des gens qui y ont participés. Je ne partage pas du tout ce point de vue.

C'est SA vie et ses choix, oui. Mais ça ne change rien à ce que je ressens de voir ça, et c'est bien bien blessant. Sa vie, la douleur qu'elle produit. Alors qu'elle assume. Je vois pas en quoi demander d'assumer tout ses actes est problématique. Je ne sens pas de sa part une volonté d'accepter. Je sens de sa part une volonté de refouler et d'oublier. Je n'ai toujours pas récupéré mes affaires ni le double de mes clés. Que j'ai demandé.

Je vais répondre honnêtement aux questions posées sans faire de roman alors:

Pourquoi tu ne l'as pas bloquée sur FB?

Je l'ai bloquée sur Messenger pour arrêter de la voir connectée et d'imaginer qu'elle communique. Sur fb elle est dans mes amies mais j'ai demandé à ne pas voir ses actions.. Du moins au début, après la curiosité à repris, et j'ai décoché cette option. Ca change rien, je ne vois jamais une action neuve de sa part.. Je regarde son mur et n'y vois aucun changement jusqu'à hier.
Pourquoi tu l'espionnes?
J'espionne ? C'est un réseau publique si je vois une action c'est que je devais la voir. Elle connait par cœur les options de confidentialité, la preuve.. Elle peut m'enlever de ses amis, son compte est privé. Je vais pas voir à l'entrée de son boulot qui est le nouveau, et je vais pas la harceler et l'espionner.
par contre j'ai cette curiosité, vouloir savoir de manière légit ce qui ce passe. Son mur j'y regarde parfois les photos d'elle, puis l'album "Nous" qui est en privé pour elle et moi.. Je pense, rumine, réfléchis, revis les choses.
Je doute de savoir plus que ce qu'elle voudra bien m'y dévoiler, de par sa connaissance des options de confidentialité.
Mais malgré tout j'espère une erreur. Je cherche désespérément son contact encore et je consulte son profil, comme si ça changerait quelque chose.
Pourquoi tu la contacte?
J'attends des contacts de sa part, lui précise que l'envie de parler doit venir d'elle.

Je la contacte après des moments ainsi, des faits auquel je n'étais pas prêt. Le fait que je ne n'ai aucun contrôle sur mes émotions. Je veux qu'elle sache qu'elle m'a encore fait mal, qu'elle l'assume, ne puisse fermer les yeux sur ses actes.

Je veux lui dire a quel point c'est triste, que je ne vois pas les choses ainsi, qu'elle non plus il y a une semaine au téléphone.
Que je ne comprends pas.

C'est un réflexe de 9 ans, si quelque chose ne va pas, je la contacte, je lui parle, je n'avais qu'elle, et elle le savait..
Ici elle devait savoir la douleur qu'elle a produit. Ce que j'en pensais.

Du coup oui je vois bien le truc avec cette réponse de Elieza:
Elieza a écrit :V est douloureux mais elle ne te doit plus rien= tu n as pas à lui envoyer tes messages de victime pour la culpabiliser.
J'avais l'envie et le besoin de le faire pourtant. Qu'elle sache ce qu'elle fait, ce qu'elle m'a fait.
Janysse a écrit : tu resteras un souvenir important, pilier de ce qu'elle a été et sera, mais tu vas disparaître. Que feras-tu alors ? Vas-tu continuer à lui écrire, à la harceler pour rester à tout prix dans sa vie ? Vas-tu lui écrire en lui disant à quel point tu es blessé de n'avoir pas passé Noël avec elle et sa famille dans 6 mois ? Auquel cas tu risques simplement de devenir un souvenir désagréable. As-tu envie de devenir un souvenir désagréable dont on se fiche éperdument, qu'on évite de mentionner, dont on ne veut plus jamais entendre parler ?
Non, loin de la, bien entendu...
Mais comment penser que je vais rester un souvenir si elle s'évertue à tout supprimer ?
Si elle pense un jour amitié, prends de tes nouvelles, et le second elle supprime tout?
J'avais justement cet équilibre un peu instable, mais j'avais repris le sport, mes activités, j'avais remonté un micro peu la pente, j'écrivais moins ici et j'essayais d'aider les gens ici..
J'ai déja parlé plus haut de cet équilibre, mais avec du temps je pouvais accepter des choses.
Ici, si tard, après ce qu'elle a dit, ben je m'y attendait pas.. M'attendre a la voir en couple, ok, ça fait 1 mois que ça tourne.. Je pensais même partir quelques jours avec un ami.. Un équilibre.
Mais la c'était inattendu, méchant, détruisant et vraiment inutile. Oui il y en a un autre, mais il savait que j'étais la. Des commentaires de 2012 ça changeait quoi ? Il y avait des commentaires avants, de 2010, 2009, et ils sont toujours la.. Des gens qui sont venu écrire sur son mur bien avant moi, et alors? Elle a rien supprimé, pourquoi moi? Quelqu'un te dis que tu es peut-être un ami ou autre d'après ses sentiments ? Et tu fais "place net" tu supprimes des moments que tu as vécu, ce qui était des souvenirs ?
On s'y attend pas à ça, pas d'un coup en soirée sans raison en te gardant en ami, juste supprimer année après année..
#1317923
Écoute First, je ne sais plus quoi te dire. C'est moi moi moi je.
First_love a écrit :merci du temps consacré à ma petite personne.
Je ne consacre pas mon temps à ta petite personne, non. Je consacre mon temps à aider quelqu'un de parfaitement anonyme, dans l'espoir d'aider encore plus de gens, tous ceux qui lisent les fils et cherchent du réconfort, des idées pour avancer, sans jamais oser poster. Ne crois pas une seconde que ce que nous faisons est uniquement pour toi.

De la même façon, tu dis que ton ex T'attaque TOI, qu'elle veut te blesser TOI, etc etc. Mais aucune de ses actions ne tourne autour de toi. C'est fini, elle ne fait plus en fonction de toi, mais seulement d'ELLE et éventuellement de sa nouvelle relation. Ciao bye bye First. TU estimes que ces suppressions étaient inutiles, TU penses que c'était volontairement blessant et dirigé contre toi, mais ELLE n'a fait ça que pour ELLE, pour lâcher des bagages, pour avancer, que sais-je. Et si elle veut t'oublier, et si elle a décidé de ne plus être ton ami (trop easy de dire à la rupture "blabla restons ami", alors qu'il s'agit juste de faire passer la pilule et calmer l'autre en face), c'est comme ça et STOP arrête d'agir bon sang. Oui tu as raison, en supprimant tout ça elle n'envoie pas de signaux qui disent "construisons une amitié" ; que faut-il en déduire ? Qu'elle ne veut plus que tu fasses partie de sa vie. Point. Final.
First_love a écrit :Elieza a écrit :
V est douloureux mais elle ne te doit plus rien= tu n as pas à lui envoyer tes messages de victime pour la culpabiliser.
J'avais l'envie et le besoin de le faire pourtant. Qu'elle sache ce qu'elle fait, ce qu'elle m'a fait.
Et alors ? Des fois des personnes de mon entourage ou mon boss me pètent les ovaires, ou d'autres gens, est-ce que je vais envoyer des messages ouin ouin pour leur dire qu'ils ont été méchants ? Non. Après si tu veux continuer à te piétiner vas-y, mais la prochaine étape c'est qu'ELLE te bloque de partout et t'interdise de la contacter. Après ça pourra peut-être t'aider ceci dit, vu que tu es incapable de te discipliner.

En tout cas il faut vraiment, vraiment que tu arrêtes de te trouver des excuses à chacune de tes actions.

Allez courage
Allys ont aimé ça
#1317924
Tu crois vraiment qu elle est bête au point de ne pas savoir que tu as mal??
Et si, aller voir son profil fb c est de l espionnage qui que tu en dise.
Comme le dit Janysse, aie un petit sursaut de dignité, parce que la c est quoi la prochaine etape?
Contacter ses parents quand ils vont accueillir le next à déjeuner pour leur dire à quel point ils t ont déçu et que tu as mal?
Soyons sérieux 5 mn.
Quand un ex dit «  restons ami » dans 98% des cas c est pour noyer le poisson, surtout quand il sait que l autre est encore à fond.
Et puis toi tu veux être son ami?? Alors qu est ce que ça peut bien te foutre qu elle dise un truc et fasse le contraire ? Ça sera pas son 1 et mensonge hein...
Allys ont aimé ça
#1317951
Bonjour First_love, ton pseudo est marrant.

Ok c'était ton premier amour, mais combien de personnes connais-tu encore en couple après avoir rencontré quelqu'un vers l'âge de 18 ans ?

J'ai eu une relation de 9 ans. J'étais encore ado. Comme toi.

Il y a encore du chemin à parcourir car visiblement tu traînes aussi quelques casseroles, mais tout ce que tu écris ici aujourd'hui ne sera plus d'actualité dans quelques temps.

Courage.
  • 1
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19