Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Vous êtes nouveau sur le forum? Présentez-vous auprès des autres membres...
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1317634
Kakahuet a écrit : Sur une histoire oui, parce qu'à fréquenter les mêmes lieux, forcément ben tu tombes dessus... ça pique mais on fait avec et ça passe avec le temps.
Voila typiquement ce que j'aimerai éviter.. Déjà je suis pas prêt.. Et je me connais, je vais être sanguin même si ça change rien..
Allys a écrit :
Selmasultane a écrit : 18 juin 2020, 11:55 A la fois le risque est assez limité si elle ne sort que le samedi de 14h à 18 h02 :D )
Nan...
Entre 14h07 et 18h02 c'est important la précision :mrgreen:
Ba le problème c'est que c'est quand même des heures où je suis amené a sortir aussi parfois. Et ma ville c'est pas non plus gigantesque. On fréquenter les mêmes restaurants ( ça c'est réglé, tout seul j'irais pas) On vit a 10 min l'un de l'autre et j'ai la "poisse "de devoir passer devant chez elle par moment.. Eviter la route n'est pas toujours possible, et par automatisme mon cerveau arrive toujours si j'essaye d'autres petites routes a retomber dessus. Merci l'automatisme des routes qu'on développe a force de faire le même chemin.

Puis même si les magasins c'est pas mon truc, parfois faudra bien y passer.. Et avec elle j'ai fais tout ceux de la ville, des villes a 60km autours.. Les probabilités sont faibles mais pas tant que ça finalement.. Et pour être honnête je crois qu'inconsciemment je cherche a retourner sur ces lieux "innocemment" afin de la voir et de savoir.. C'est pour ça aussi que j'essaye soit de rester enfermer certains samedi soit de sortir vraiment ailleurs. Au moins je m'en rends compte, suffit que je m'en tienne a ça.
Comme déjà dit en 9 ans elle m'a tant habitué que j'ai l'impression d'être perdu.. Déjà le confinement mais maintenant je ne sais plus ce que je dois faire le Weekend.. Samedi passé j ai changé de ville avec un ami et on est resté en terrasse, mais il est du jour a sortir une fois tous les 2 mois donc pas évident non plus. Se refaire des vrais amis c'est aussi compliqué. Je suis pas du genre a apprécier parler aux gens que je connais pas, me sens vite "pas a l'aise".

D'ailleurs me rend bien compte que j'étais pas toujours évident pour elle non plus.. Une fois une de ses amies a voulu faire un anniversaire en invitant les copains de tout le monde ( on se connaissait pas nous les hommes) Ben je parlais pas ni avec ses amies ni beaucoup avec eux, et eux faisait de même.. Logique on était tous un peu forcés par les évènements.. Enfin tout ça pour dire que les weekends sont vraiment pas évident, surtout si tout est fermé et limité et que j'ai aussi mon caractère..
Allys a écrit :Alors perso (et ce n'est que mon avis), je trouve que les psy ayant une approche cognitivo comportementale, sont les meilleurs.
Moi perdre mon temps pendant des années à parler à quelqu’un qui vous dit rien, et se contente d'opiner du chef en faisant « mmmfff », pour te dire « voilà ça fait 100€ », ou bien qui t'arrête au bout de 20 minutes ne te disant, « On va s'arrêter la, réfléchissez à ce que vous venez de dire voilà ça fait 100 euros », ça m'intéresse pas, pour moi ce sont des charlatans (et à nouveau ce n’est que mon avis)

J'aime le concret l'action. Donc ce que je viens chercher c'est une aide concrète, des exercices qui m'aide à avancer. Perso quand je suis allée voir un psy, je n’avais pas besoin de comprendre pourquoi j’allais mal, je le savais en fait très bien, une enfance sans amour et dans la violence, ça laisse des marques. Mais j’avais besoin de savoir comment aller mieux, c’est ça qui m’intéressait.

A toi de voir donc ce que tu veux.
Je pense avoir assez décrit mon enfance que pour réaliser qu'elle a pas été simple.. Ni que le reste l'a été.
une approche cognitivo comportementale donc..

Merci
Selmasultane a écrit :salut Firstlove,
en ce qui me concerne , je trouve que se faire quitter pour Sim ou georges Clooney (désolée aucun exemple plus récent ne me vient à l’esprit ) ou pour personne ou parce que t'as pas sorti la poubelle ou parce que Saturne est aligné avec Mars et Neptune et que ça provoque un blocage hormonal à l'ex.... ne change rien à l'affaire : ça fait mal dans tous les cas (et pas proportionnellement à la "raison" avancée par l'ex mais proportionnellement à ce que toi tu as mis dans la relation ) .

Et surtout il faut se détacher de ces "raisons" . Evite de te vautrer à loisir là dedans quand même, en te disant que toi tu es dans le pire des cas et le plus malheureux , d'anticiper une future rencontre etc.. (franchement il y a bien assez de raisons d 'être mal pour anticiper comment ça va te faire mal SI tu la rencontres etc.... )
Ecoute, Je dois t'avouer que quand elle m'a quitté par sms j'ai eu très mal.. Quand elle m'a sonné aussi, mais quand j'ai réalisé qu'elle parlait a un autre, que j'en savais rien, et que dernièrement elle m'avait répété qu'elle m'avait quitté car elle avait des sentiments pou lui, j'ai encore eu plus mal encore et encore.. Alors forcément on pense pas tous pareil et on est pas tous "atteint" pareil non plus. Qu'elle me quitte comme sa première version car elle était pas sure de ses sentiments c'est un truc. Elle sera seule, se reconstruire, réfléchir, enfin elle passe dans les étapes quoi..
Mais quand après 3 semaines tu finis par apprendre qu'enfaite elle aime un aut et que toutes les attentions seront pour lui, que tu as le sentiment d'un "remplacement" même si c'est pas vraiment ça.. Que tu sais qu'elle passe par la case retour des débuts de relations directement, avec quelqu'un, un support, un confident, qu'elle va vivre des trucs différents et peut- être ouvrir les yeux et faire ce qu'elle voulait pas avec toi..
Que tu as des choses qui te réconforte pas a ton sujet, et que lui peut-être a ce que tu aurais voulu..

Franchement, si, j pense que c'est quand même sur le début plus difficile.. Entre sa première annonce et le fait que je sais qu'il existe, qu'elle a des sentiments pour lui.. Si si c'est plus difficile (pour moi hein).

Si j'avais eu le temps et ensuite seulement quand j'étais sevré et soigné elle aurait rencontré quelqu'un, je sais pas, j'aurai eu un pincement, mais j'aurai tourné la page plus facilement peut-être..

Voila C'est ainsi, je fais avec. Mais c'est mon ressenti. Égoïstement j'aurai préféré qu'elle reste seule le temps de..
C'est toujours difficile qu'un être aimé ne te regarde plus de la même manière, et au début, voir son regard sur un autre l'est encore plus.


Viiiiiiiiiiiiiiiiiiiite ce psy et le psychiatre et tout le tralala, j'aurai des tonnes a parler quand je vois mes pavés.. Je devrais écrire des romans, a l'ancienne dans des magazines payés aux chapitres
#1317635
First_love a écrit : 18 juin 2020, 12:46 Voila typiquement ce que j'aimerai éviter.. Déjà je suis pas prêt.. Et je me connais, je vais être sanguin même si ça change rien..
Ba le problème c'est que c'est quand même des heures où je suis amené a sortir aussi parfois. Et ma ville c'est pas non plus gigantesque. On fréquenter les mêmes restaurants ( ça c'est réglé, tout seul j'irais pas) On vit a 10 min l'un de l'autre et j'ai la "poisse "de devoir passer devant chez elle par moment.. Eviter la route n'est pas toujours possible, et par automatisme mon cerveau arrive toujours si j'essaye d'autres petites routes a retomber dessus. Merci l'automatisme des routes qu'on développe a force de faire le même chemin.
Puis même si les magasins c'est pas mon truc, parfois faudra bien y passer.. Et avec elle j'ai fais tout ceux de la ville, des villes a 60km autours.. Les probabilités sont faibles mais pas tant que ça finalement..
est ce que tu te rends compte que tu es en train d'écrire un pavé et de mouliner et d'auto alimenter ta souffrance avec quelque chose qui n'est PAS arrivé ?
First_love a écrit : 18 juin 2020, 12:46 Et pour être honnête je crois qu'inconsciemment je cherche a retourner sur ces lieux "innocemment" afin de la voir et de savoir..
ahhhhhhhhhhhh enfin un peu de lucidité . Tu connais les pistes d'amélioration, mais tu ne souhaites pas les utiliser.
First_love a écrit : 18 juin 2020, 12:46 Ecoute, Je dois t'avouer que quand elle m'a quitté par sms j'ai eu très mal.. Quand elle m'a sonné aussi, mais quand j'ai réalisé qu'elle parlait a un autre, que j'en savais rien, et que dernièrement elle m'avait répété qu'elle m'avait quitté car elle avait des sentiments pou lui, j'ai encore eu plus mal encore et encore.. Alors forcément on pense pas tous pareil et on est pas tous "atteint" pareil non plus. Qu'elle me quitte comme sa première version car elle était pas sure de ses sentiments c'est un truc. Elle sera seule, se reconstruire, réfléchir, enfin elle passe dans les étapes quoi..
Mais quand après 3 semaines tu finis par apprendre qu'enfaite elle aime un aut et que toutes les attentions seront pour lui, que tu as le sentiment d'un "remplacement" même si c'est pas vraiment ça.. Que tu sais qu'elle passe par la case retour des débuts de relations directement, avec quelqu'un, un support, un confident, qu'elle va vivre des trucs différents et peut- être ouvrir les yeux et faire ce qu'elle voulait pas avec toi..
Que tu as des choses qui te réconforte pas a ton sujet, et que lui peut-être a ce que tu aurais voulu..
Franchement, si, j pense que c'est quand même sur le début plus difficile.. Entre sa première annonce et le fait que je sais qu'il existe, qu'elle a des sentiments pour lui.. Si si c'est plus difficile (pour moi hein).
oui on a compris , depuis que tu nous l'explique, c'est difficile , et tu es le plus malheureux ( je pense que quelle que soit la forme de la rupture, tu aurais gagné le concours du plus malheureux)
First_love a écrit : 18 juin 2020, 12:46 Si j'avais eu le temps et ensuite seulement quand j'étais sevré et soigné elle aurait rencontré quelqu'un, je sais pas, j'aurai eu un pincement, mais j'aurai tourné la page plus facilement peut-être..
et si ma tante en avait on l’appellerait mon oncle
First_love a écrit : 18 juin 2020, 12:46 Égoïstement j'aurai préféré qu'elle reste seule le temps de..
Le temps de quoi First ? si elle avait été seule tu aurais pu entretenir ton espoir, mais ça n'aurait rien changé en fait

First_love a écrit : 18 juin 2020, 12:46 C'est toujours difficile qu'un être aimé ne te regarde plus de la même manière,
sans déconner ? on est tous au courant ici , vu qu'on a tous atterri ici pour peu ou prou les mêmes raisons que toi
First_love a écrit : 18 juin 2020, 12:46 et au début, voir son regard sur un autre l'est encore plus.
et d'où tu vois "son regard sur un autre"? qu'est ce qui t'y oblige ?
On peut TOUJOURS s'éviter des souffrances (surtout quand on n'a aucune raison de rester en contact , et même quand il y a des enfants, ou qu'on bosse ensemble ). Encore faut il le vouloir.
First_love a écrit : 18 juin 2020, 12:46 Viiiiiiiiiiiiiiiiiiiite ce psy et le psychiatre et tout le tralala, j'aurai des tonnes a parler quand je vois mes pavés.. Je devrais écrire des romans, a l'ancienne dans des magazines payés aux chapitres
désolée , mais sous la plaisanterie il y a une grande auto complaisance . encore, une fois comme dans ton titre : comme tu l'aimes ce statut de "jeune homme brisé" , comme tu aimes l'intérêt que ça te procure, comme tu aimes t'en plaindre .
#1317637
Hello First,

Je suis Selma a + de 200%.
Je voulais rajouter mais en vrai y'a rien de plus a dire.

Mais oui tu trouveras tjs des raisons (des mêmes qui n'existent pas encore) d'enfiler ton costard de malheureux.
On sait tu es triste, tout le monde le sait, elle le sait aussi.
J'ai pas voulu réagir à ton message ou tu disais que tu l'avais recontacté, mais très franchement je pense qu'elle t'a envoyé chier parce qu'elle en a eu assez.
De ses messages ou tu lui dis qu'elle pense pas, a ta peine, a ta peine, a ta peine.
Très honnêtement ça aurait été moi, je suis pas sure que j'aurais été plus agréable que ton ex. Pourtant je suis plutôt sympa.
Mais a un moment ça va bien on a compris, oui tu es triste.
Mais ça suffit pas d'être triste.
Que fais-tu pour aller mieux? Concrètement?

Alors oui tu vas me dire le psy.
Sauf que là t'es bien parti pour croire que le psy on y va que pour se plaindre.
Et bien "ALERTE INFO" je t'assure que non. Des personnes auprès de qui chialer on en a plein (d'ailleurs tu dis toi même que tu en parles a des tas d'amis différents qui ont des tas de théories différentes), ben les psy ils sont pas là pour ça.
Tu vas taffer je te le dis et tu ne pourras pas "juste" t'emmitoufler dans ton costard de malheureux.
Prépare toi à ça.

En ce qui concerne le choix du pro. Tu as été très bien conseillé.
Après on peut aussi se lancer pour aller mieux simplement.
J'ai choisi la mienne parce que c’était pratique, elle était dans mon cabinet médical ou je vois mon opthalmo, mon dermato etc.
J'y connaissais rien aux thérapies et elle avait 0 avis sur le Net. Juste je voulais m'aider moi, et si elle avait été nulle j'aurais au moins tenté et j'aurais cherché ailleurs.
Mais comme j'ai bcp bcp de chance dans la Vie, la mienne est vmt top et elle me laisse pas parler dans le vent :D

Tout ça pour dire aussi que des fois ben faut juste se lancer parce qu'on est décidé.
Mais tant mieux si les copains (coucou) on pu t'aiguiller un peu ;)

Allez allez décide un peu d'aller mieux et de sortir et de faire des choses simplement.
Tu sais quand elle sort vu le labs de temps très selectif, effectivement tu as quand même plusieurs créneaux pour être serein.
Puis elle a peur des autres villes. Tu sais aussi ou aller.
Faut juste vouloir plutôt que de pleurer

Courage !
#1317644
Selmasultane a écrit : désolée , mais sous la plaisanterie il y a une grande auto complaisance . encore, une fois comme dans ton titre : comme tu l'aimes ce statut de "jeune homme brisé" , comme tu aimes l'intérêt que ça te procure, comme tu aimes t'en plaindre .
Alors justement, je verrais plutôt de l'apitoiement. Car je n'aime pas du tout m'en plaindre, je donnerai tout pour ne même pas en avoir besoin.
Ce que j'apprécie c'est de ne pas être seul.. Je me sens seul, je ne parle pas de mes émotions a tant de gens, globalement un ami proche, un collègue de boulot, une amie et voila. Chacun avec ses version etc..
Mais ici j'aime pouvoir dire des choses que je dis pas a d'autre.. Raconter que ça fait 9 ans qu'on est ensemble et qu'on a jamais couché. que j'ai 25 ans et que je suis puceau.. Et que oui, encore maintenant je me vois brisé. Je me suis pas encore remis, j'ai toujours pas digéré même je pense. C'est plus simple. Quand j'ai envie de lui écrire je viens écrire des pavés pendant 40 minutes et ça m'en empêche. Je ressasse ici plutôt qu'auprès d'elle. C'est mieux.
Et je suis quelqu'un qui resasse toujours les choses et de suis parfois très pessimiste.

Disons que l'intérêt d'inspirer de la pitié ou d'être perçu comme le Calimero de du forum je m'en passerai.
J'aime avoir des gens qui me répondent ici, me souhaite du courage. Quand j'ai envie de lui parler d'aller sur son fb, je regarde, vois une réponse, et voila "j'oublie" temporairement.

Après oui, j'ai une tendance a me morfondre et a un moment j'ai plus envie de sortir de cet état. Parfois oui, parfois j'ai juste envie de laisser couler mon bateau tellement ça m'use tout ça.


Pour le reste de ton post, oui, tu as raison, j'arrive a me démoraliser et a me faire souffrir sur un truc qui est pas arrivé.. Mais dans mon esprit ça a pas a arriver, j'ai pas a lui tomber dessus.. J'ai juste le fait qu'elle sort et le vois en tête.
MyZ a écrit : Mais oui tu trouveras tjs des raisons (des mêmes qui n'existent pas encore) d'enfiler ton costard de malheureux.
Oui. J'en vois encore pleins.. Je vais pas les écrire mnt.. Mais les écrire me soulage.
MyZ a écrit :franchement je pense qu'elle t'a envoyé chier parce qu'elle en a eu assez.
De ses messages ou tu lui dis qu'elle pense pas, a ta peine, a ta peine, a ta peine.
En même temps si elle voulait pas que je me plaigne qu'elle se dise pas disponible. Si c'était pour être polie ben tant pis, je L'ai pris au pied de la lettre. J'ai pas ressenti d'empathie depuis qu'elle m'a quitté. Elle a dit souhaiter être amie ou sœur ou je sais pas quoi. Pour moi elle est pas réaliste avec elle même et avec la situation.. Donc mon dernier sms c'était surtout ça. Lui demander de le réaliser mnt, de me répondre honnêtement et bien entendu de se voir quand elle accepterait les choses.
Si elle s'est fâché c'est soit comme tu dis, elle en a marre et marre, et tant pis, au moins moi je sais que tout était du flan. Soit elle aimait pas devoir réaliser et pensais garder notre lien intact alors que ça se voit que sans l'amour ou ce qu'il y avait on a plus actuellement ce lien..
J'ai pleurniché constamment, puis 6jours de SR et ce sms après quelques pleurnichements.. Elle m'a traité de manipulateur.. Ben tant pis, je regrette et pas tellement en même temps..
MyZ a écrit : Que fais-tu pour aller mieux? Concrètement?
Et bien le ps..
MyZ a écrit : Alors oui tu vas me dire le psy.
Sauf que là t'es bien parti pour croire que le psy on y va que pour se plaindre.
Et bien "ALERTE INFO" je t'assure que non. Des personnes auprès de qui chialer on en a plein (d'ailleurs tu dis toi même que tu en parles a des tas d'amis différents qui ont des tas de théories différentes), ben les psy ils sont pas là pour ça.
Tu vas taffer je te le dis et tu ne pourras pas "juste" t'emmitoufler dans ton costard de malheureux.
Prépare toi à ça.
[/quote]
Mais je ne demande que ça !! Vraiment. Si je peux apprendre a gérer tout ça, et réaliser d'autres choses je suis ok.. J'ai jamais été contre le boulot compliqué.
MyZ a écrit : Faut juste vouloir plutôt que de pleurer
Oui, c'est le vouloir que je me motive a faire, je sais que j'ai trop tendance a me morfondre

-- Honnêtement, écrire ici ça me soulage et empêche de la contacter encore et encore. Puisque je travaille constamment sur un ordi, la tentation est gigantesque, fb, sms, machin truc... Vous plaignez pas, quand j'écris et me plains ici je me plains pas ailleurs

Vais quand même essayer de moins me morfondre.. Avouez quand même que c'est mieux que les premiers jours
#1317656
First_love a écrit : 18 juin 2020, 16:19 -- Honnêtement, écrire ici ça me soulage et empêche de la contacter encore et encore. Puisque je travaille constamment sur un ordi, la tentation est gigantesque, fb, sms, machin truc... Vous plaignez pas, quand j'écris et me plains ici je me plains pas ailleurs

Vais quand même essayer de moins me morfondre.. Avouez quand même que c'est mieux que les premiers jours
C’est vrai que ça t’a bien empêché de la contacter d’écrire ici. Malgré justement tout le courage qu’on a pu t’envoyer sur 15 pages...
Donc si! tu te plains ailleurs et à elle en plus
Mais tant mieux si c’est pas si pire Alors :?

Ben disons que je préférerais que tu te morfondes ici pcq tu as tenté quelque chose au moins.
Tu n’arrêtes pas de dire que tu peux pas sortir, complètement cloîtré dans ton canap comme un légume

A priori tu as encore quelques amis.
Et bien va au resto AILLEURS, balade toi AILLEURS. Ah oui non c’est vrai ta voiture c’est k2000 (#80’s) elle ne se rend que devant chez elle...
Va ailleurs et tous les jours sauf le samedi.
Tu peux retourner au sport non? Du coup elle ira plus non plus a priori si tu la conduis pas. Du moins pas en dehors des créneaux dédiés à la salle (samedi aussi?)
Bref si, tu as des solutions pour faire quelque chose mais non c’est mieux d’être malheureux encore une fois.

Donc je suis désolée mais moi non j’avoue pas que c’est mieux que les premiers jours.
#1317660
MyZ a écrit :Mais tant mieux si c’est pas si pire Alors
Tu n’arrêtes pas de dire que tu peux pas sortir, complètement cloîtré dans ton canap comme un légume
Il y a encore quelque jour j'avais arreté le travail et je ne bougeais du canapé que pour dormir.
Aujourd'hui je retravaille et j'essaye de sortir le samedi et de m'ouvrir aux gens, mais bon, ils ont aussi autre chose a faire hein..
Par exemple Lundi après le travail j'ai bu un verre avec un technicien de chez un de mes clients.
Il y a peu je n'étais plus du tout capable de m'alimenter et si tu veux tout savoir j'ai déja perdu entre 5 et 6Kg..
Maintenant je mange peu comparé a il y a 1 mois, car j'étais un très grand mangeur (500gr de pates à moi tout seul par ex.)Du coup je continue a perdre du poids mais vachement moins.
Rien de "grave" pour l'instant coté poids mais je dois plus perdre, je suis descendu a 55kg depuis qu'elle m'a annoncé "réfléchir".
Alors oui, j'ai toujours pas envie de glace de chocolat, de grignoter ou de me faire plaisir mais je mange un peu.
Et je "parle" un peu aux gens sans avoir l'air d'avoir envie de me pendre.. Il y a peu tout le monde voyait que j'étais out.. Maintenant j'arrive a sourire si je fais un émoticone, c'est pour te dire

Donc oui, moi je vois que je vais mieux.. Je continue a me morfondre, j'arrive pas encore a en sortir, j'en suis loin, mais je pense vraiment qu'il y a une différence. J'étais pret à mourrir comme une plante sans soleil il y a peu..
Maintenant je "vis" sans plaisir mais je vis. Peut-être avec un espoir encore quelque part que tout peut repartir, mais je vis, et c'est déja merveilleux pour les gens de mon entourage.
MyZ a écrit :Et bien va au resto AILLEURS, balade toi AILLEURS. Ah oui non c’est vrai ta voiture c’est k2000 (#80’s) elle ne se rend que devant chez elle...
Va ailleurs et tous les jours sauf le samedi.
Merci je connais K2000 (#culturé je fais de l'humeur tu as vu ? ).
Et bien écoute crois moi ou pas, pour mes problèmes santés (estomac, j'avais été sauvé mais je prends des médicaments a vie pour l'estomac et ma pompe a proton) je me suis rendu a l'hopital ajd. Et devine qui y travaille ? Et oui, sa mère qui m'avait sauvé.
On ne s'est pas croisé, sinon je l'aurai salué bien entendu. Et bien cet hopital est pas loin de la route pour aller chez S. (Mon "Ex.." ) et bien sans m'en rendre compte j'ai repris le chemin et je me suis retrouvé devant chez elle.. J'ai continué ma route quand je m'en suis rendu compte et je suis reparti vers chez moi pour finir mon travail a distance.
En 9 ans j'ai un automatisme de cette route, j'y allais pour manger, pour les fêtes, pour la raccompagner..
Alors oui, j'essaye d'aller ailleurs pour ça, pour lutter contre cette automatisme de la route, qui te fais suivre les routes que tu connais sans forcément y faire attention, il suffit d'écouter la radio ou de partir dans tes pensées et de laisser ton corps agir et paf.
MyZ a écrit :Tu peux retourner au sport non? Du coup elle ira plus non plus a priori si tu la conduis pas. Du moins pas en dehors des créneaux dédiés à la salle (samedi aussi?)
Alors elle peut toujours demander a son next (je sais pas si il conduit, si elle le voit, si elle va continuer le sport avec, j'espère que non, mais avec ma chance il est gaulé comme un fou, sinon pourquoi elle lui aurait parlé en voyant la photo de profil hein?) ou simplement demander a son père de la conduire et d'aller la rechercher, ou aller avec sa cousine, en soit j'étais utile mais elle a ses parents hein, sinon elle rentrerai comment chez elle du travail?

Mais oui, je peux reprendre la salle, c'est prévu, parce que l'abonnement a été commencé en avril pour le faire avec elle et que j'aimais bien je pense.
Mais je vais changer de salle, puisque l'autre était près de chez elle et non près de chez moi (histoire d'aller la chercher et d'y aller ensemble puis de la ramener et ensuite de rentrer).
Et comme j'ai pas envie d'y aller seul, comme beaucoup de gens je risque de laisser tomber sans la big motivation, et que je n'ai pas d'ami qui sont interessé, et encore moins dans ma ville, ben je prendrais un coach, et j'espère que ça aidera mon esprit a décompresser. Mais actuellement faut réserver sacrément a l'avance les sessions a la salle, et les coatchs sont pas encore dispo je pense.
Alors quand j'aurai restabilisé mon travail et mes clients (puisque j'avais arreté j'ai beaucoup de projets en simultannées) et que la situation va permettre plus de souplesse (vers juillet le déconfinement permet plus de choses) j'irai oui
MyZ a écrit :C’est vrai que ça t’a bien empêché de la contacter d’écrire ici. Malgré justement tout le courage qu’on a pu t’envoyer sur 15 pages...
Donc si! tu te plains ailleurs et à elle en plus
C'est vrai au début.
Après j'ai juste demandé des choses, posés mes questions et essayé de comprendre.
On a tous un cheminement et une manière de pensée différente. J'avais et aie toujours les questions, tel que "Est-ce que lui t'aime?" "Est-ce que tu avais décidé avant le Lundi et n'osait pas ?" "Est-ce que j'ai fais des erreurs ? " "Qu'est-ce que tu avais a me reprocher ? " "Est-ce que tu n'avais plus l'impression d'avoir des points communs avec moi? " et bien d'autres. Je fais avec maintenant tu vois ?
Mon dernier sms lui demandait des réponses, peut-être qu'elle pourra plus tard me les donner, mais je ne me plains plus en attendant.

Et je me dis que si je m'étais pas plains ici, j'aurais harcelé bien plus, et je sais pas.. Mais pourtant ça me fais du bien de parler ici et ça m'empeche de faire encore plus de bétises, même si je dois parfois faire l'erreur une fois..
MyZ a écrit :Donc je suis désolée mais moi non j’avoue pas que c’est mieux que les premiers jours.
Et bien tu as tord sur ce coup la, je vois bien que je suis toujours "au plus bas" et que je me morfonds, mais tu n'avais que l'écris et pas l'image des derniers jours. je te le dis, c'est mieux, bien mieux. C'est juste l'échelle le problème. Car de 1.000001 a 2.0 Il y a un monde !
#1317662
Alors quand je parlais d’amélioration je ne parlais pas de ton était général (parce que tu n’en parles pas trop ici en fait j’ai même loupé le fait que tu ne bossais pas mea culpa) mais je parlais bien du fait de te drapper très très très souvent dans ta douleur.

En ça non moi de ma fenêtre je ne vois pas beaucoup d’amélioration.

Maintenant c’est très très bien que tu te sentes un peu mieux pour manger.
« Vivre » c’est la base pour aller mieux. ;)
Puis au final peu importe que moi je le vois ou pas c’est vmt bien que TOI tu te sentes mieux.

Peut être que tu devrais alors nous parler un peu plus de tes petites victoires plutôt que de tes gros malheurs que pour la plupart là tu t’infliges.
Ça te ferait aussi du bien de relire ce qui « va » de temps en temps
Qu’en penses tu ? :)
Allys ont aimé ça
#1317665
MyZ a écrit :Peut être que tu devrais alors nous parler un peu plus de tes petites victoires plutôt que de tes gros malheurs que pour la plupart là tu t’infliges.
Ça te ferait aussi du bien de relire ce qui « va » de temps en temps
Qu’en penses tu ?
Pourquoi pas, pour l'instant il n'y a pas grand chose que je n'ai pas dis.

Mais voici une liste ou je peux répéter certaines choses, au moins c'est positif
  • J'ai repris le travail depuis peu
  • J'attends ma gastroscopie le mois prochain mais je n'ai plus eu de gros problèmes d'estomac depuis 1 semaine, parler ici m'a soulager d'un stress néfaste, enfin, diminuer
  • Je découvre que mes collègues de travail chez certains clients sont très sympathiaue et essayent vraiment d'aider comme ils peuvent. C'est plaisant a savoir, comme on m'avait déja dit, on est pas seul, même si ce n'est pas possible 12h sur 24h
  • Je remange sans forcément de plaisir mais c'est de la nourriture et du carburant
  • Je dors, avec des médicaments, mais c'est un sommeil
  • Edit: j'ai pu extérioriser ou du moins confier beaucoup de choses qui étaient en moi et qui le sont encore, et ça a fait du bien même si je le remarque pas constamment puisque la situation n'est pas rose
Bon, voila, rien de fous, mais comme tu dis c'est un début de "vivre" déja!


Edit: Bien entendu comme tu dis tout ne se remarque pas. Mais je viens écrire ici aussi pour me confier et extérioriser aussi. Et ce que je dois extérioriser c'est tout un mal /peur qui est en moi et qui peut sortir et se confronter a vous, et ça aussi c'est bien, je l'ajoute a mes points positifs
Modifié en dernier par First_love le 18 juin 2020, 20:53, modifié 1 fois.
#1317666
First_love a écrit : 18 juin 2020, 20:48
  • J'attends ma gastroscopie le mois prochain mais je n'ai plus eu de gros problèmes d'estomac depuis 1 semaine, parler ici m'a soulager d'un stress néfaste, enfin, diminuer
Si ça se trouve tes problèmes d'estomac, c'était ta relation avec elle qui les engendrait...
Tout ce stress pour lui faire plaisir, pour se plier à ses 4 volontés...
J'espère que tu es en SR First, et que tu n'as plus de contact non plus avec Luigi et Giulia
#1317669
Bonsoir Allys,

Alors j'avais des problèmes avant de la connaitre, et c'est elle et sa mère qui m'ont empeché d'en mourrir comme je l'avais déja dit dans un de mes "romans". j'ai conservé une médication puisque certains dommages étaient "fait".

Mais l'accentuation/réapparation de certains symptomes de ce dernier mois étaient bien du a sa "reflexion" "seule" (bien sur, bien sur) qui m'ont pesé, car elle m'interdisait de mon confier à part a elle pour éviter qu'on ne "l'agresse" ou pertube dans sa réflexion.. Alors forcément après elle me dit que je ne la laissais pas en "paix"..

Si tu sais comme moi que pendant cette relation j'étais heureux de la situation et que même maintenant le réveil est dur. Mais c'est probable que certaines choses aient pu arriver plusieurs fois pendant les disputes des "sorties" et autres oui.

Pour le SR. On ne parle plus elle et moi, depuis que j'ai été traité de manipulateur.. Après c'est elle qui l'a "lancé". Si elle n'avait pas été méchante va savoir.
Maintenant si elle me recontacte pour une discussion face a face, une rupture franche ou des explications je sais que je répondrais.. J'ai tellement demandés pour..

Quand a ses parents, je n'ai plus eu de contacts autres que cordials (bonjour, bonsoir)
#1317683
Aujourd'hui au levé j'avais un poid sur l'estomac, je sais pas pourquoi spécifiquement ajd (enfin si..) , mais mon objectif de la journée sera donc de m'en débarasser en me plongeant dans le boulot.. Essayer d'être positif, plutot que de me concentrer sur ce poids a l'estomac je vais essayer de l'oublier
#1317684
Bonjour,

Tu ressens ce poids, mais tu ne peux pas l'oublier ou te forcer à l'oublier. Parle lui à ce poids, dis lui que tu sais d'où il vient, que tu le connais bien. Donne lui un petit nom, genre "Salut Robert, on se connaît bien tous les deux, et tu viens me rendre visite. Je te sens dans mon estomac, comme une boule verte aux contours échancrés, à la texture rugueuse. Tu es là, je te ressens, je sais qui tu es. Merci d'être venu me rappeler qu'en ce moment je suis dans une démarche positive avec moi-même, et me conforter dans cette démarche.Maintenant que tu as fait ta petite visite, je te souhaite une bonne journée, et je te regarde partir comme un nuage qui s'en va dans le ciel."

Là tu ne te forces pas, au contraire, tu l'accueille tel qu'il est, tu ne le juges pas, et tu le mets en conscience et même tu le remercies. Et c'est comme ça que petit à petit il va tranquillement ne plus te faire d'effet.
Maintenant si elle me recontacte pour une discussion face a face, une rupture franche ou des explications je sais que je répondrais.. J'ai tellement demandés pour..
Tu vois le oui mais là, clairement... Alors pareil, rend toi conscient du oui mais, accueille le, mais ne le laisse pas t'emmener dans l'irréel. Parce que forcément le oui mais directement venu d'une peur inconsciente de la perte, va à l'encontre de ce qui est bon pour toi pour te guérir de cette relation.

Tu comprends ?
#1317685
Bonjour etpourtant,

Je me demande si je ne devrais pas me renommer "oui mais" a force..

Bon, je dois essayer d'accepter ce poids et comprendre qu'il n'est qu'une réaction de mon esprit, de mon manque, mes peurs, et non pas apprendre a l'oublier ou l'ignorer c'est ça ? Bon, je peux essayer même si j'ai pas l'habitude.. C'est vrai que je suis plutot du genre à pas accepter ce genre de sentiment ou de sensation..
etpourtant a écrit :Tu vois le oui mais là, clairement... Alors pareil, rend toi conscient du oui mais, accueille le, mais ne le laisse pas t'emmener dans l'irréel. Parce que forcément le oui mais directement venu d'une peur inconsciente de la perte, va à l'encontre de ce qui est bon pour toi pour te guérir de cette relation.

Tu comprends ?
Honnêtement ? Non je comprends pas.. Si elle acceptait d'enfin dire les choses en face et de percer l'abcès après toutes mes demandes je ne devrais pas accepter ? J'ai pas dis avoir un espoir (même si on sait tous les deux qu'en j'en conserve un peu..) mais justement, percer cet abcès, lire dans les yeux de l'autre la décision, arrêter de trouver des illusions ou espoir dans tout et n'importe et avoir un "choc" ne serait-il pas la meilleure solution même si la douleur sera forte?
#1317687
First_love a écrit : 19 juin 2020, 11:17 Non je comprends pas.. Si elle acceptait d'enfin dire les choses en face et de percer l'abcès après toutes mes demandes je ne devrais pas accepter ? (... ) percer cet abcès, lire dans les yeux de l'autre la décision, arrêter de trouver des illusions ou espoir dans tout et n'importe et avoir un "choc" ne serait-il pas la meilleure solution même si la douleur sera forte?
C’est une solution qui te parait séduisante, sauf que c’est également une illusion…
Si elle te proposait une discussion de visu, ça ne t’apporterait pas ce que tu veux, et ça relancerait forcément la machine à espoir (que tu te veuille ou pas).
Tu parle de lire dans ses yeux le fait qu’elle ne t’aime plus, pour te faire un electrochoc mais tu veux croire au fond de toi que dans ses yeux tu ne lirais que de l’amour, car c’est ce que tu y lisais jusqu'à la séparation. Sauf que si tu as pu voir de l’amour qui était feint (puisqu’elle t’a quitté, en te disant qu’elle en aimais un autre), comment pourras-tu être sur de ce que tu y lira ce jour là ? Elle ne te regardera pas avec un regard plein de reproches, bien au contraire, et alors, comment seras-tu sur de faire la différence, entre la pitié, l’amour, l’affection, l’empathie ?

Tu parle également de la nécessité de cette entrevue pour crever un abcès. Mais de quel abcès tu parles ? Elle n’a aucun abcès à crever elle. Son abcès est crevé depuis le jour ou elle a enfin osé t’avouer son envie de te quitter. C’est la qu’elle a crevé l’abcès. La elle n’a plus rien à crever du tout.
C’est toi qui a un abcès à crever, celui de ton incompréhension face à sa décision. Et franchement qui voudrait perdre son temps en explications ? Quand on aime plus, on aime plus, il n’y a rien a expliquer. Parfois un couple dure toute vie, parfois non…

La seule chose, qui te fait vouloir cette rencontre, c’est parce que tu espère qu’une bonne discussion en face à face te permettra de la convaincre qu’elle se trompe, et que c’est toi qu’elle aime, et qu’elle change d’avis, et que vous vous remettiez ensemble…(comme ci c’était si simple). Et ce n’est pas parce que tu essaye de nous convaincre que c’est réellement pour mettre un point final à ton histoire que tu souhaite ardemment cette rencontre, que nous allons te croire.
First nous avons nourrit les même ambitions sur cette dernière discussion, et pour ceux qui l’on eu, je pense pouvoir dire que ça n’a rien apporté de plus, pour la majorité des gens. Certains même demande une autre dernière discussion ensuite parce qu’ils ont cru déceler du regret dans le regard de l’autre, malgré qu’il leur ai dit clairement que c’était fini…
Modifié en dernier par Allys le 19 juin 2020, 12:02, modifié 1 fois.
etpourtant ont aimé ça
#1317688
Bon, je dois essayer d'accepter ce poids et comprendre qu'il n'est qu'une réaction de mon esprit, de mon manque, mes peurs, et non pas apprendre a l'oublier ou l'ignorer c'est ça ? Bon, je peux essayer même si j'ai pas l'habitude.. C'est vrai que je suis plutot du genre à pas accepter ce genre de sentiment ou de sensation..
Exactement, apprendre à vivre avec, le comprendre. Le fait de refouler ces émotions, de les bloquer, c'est ça qui fait bouillir l'eau dans la marmite et qui te met sous pression.
Exemple: j'ai envie de pleurer. Oula, ça non, pas pleurer, je suis fort. Allez je sors, je vais dehors, pour ne plus y penser. Ben là c'est raté, la tristesse et les larmes sont refoulées, ne se sont pas exprimées, ne sont pas acceptées, je n'avance pas d'un millimètre.
Deuxième solution: j'ai envie de pleurer, je me cale dans mon fauteuil, tranquille, et je pleure, et je ressens la manifestation physique de ma tristesse, je l'accueille, je lui dis qu'elle est importante, qu'elle fait partie de mon processus de guérison. Là j'ai été actif avec mes émotions, et là oui j'ai fait un grand pas en avant.

Pourquoi on n'accepte pas d'avoir la boule au ventre ? parce qu'on se juge: je suis incapable d'avancer, et à chaque fois que j'ai la boule au ventre ça me rappelle des souvenirs douloureux et je ne veux pas être triste, non, j'ai dit que je voulais aller mieux... Et paf, en plein dedans, on refoule, et se faisant on fait exactement l'inverse de ce qu'il faut faire pour aller mieux. Et aller mieux c'est accepter ce que nous renvoient nos émotions, c'est accepter les manifestations physiques de nos émotions, c'est se connaître soi-même, c'est ne pas se juger, c'est donc tout simplement... s'aimer soi-même avec ses hauts et ses bas.
#1317690
Bon, enfin une bonne nouvelle, j'ai eu un rendez-vous avec un psychiatre pour vendredi 26 juin à 7h du matin (oui, vu que je dors pas c'est trop grave). Bon par contre c'est dans le département de la sexualité et du couple.. J'avais pas trop fait attention en sonnant.. J'ai quand même conservé le rendez-vous et lorsque je regarde le site web la dépendance affective la séparation et autres sont signalées donc j'imagine que ça devrait aller non ?
Vous souffrez de difficultés sexuelles ?

Traumatismes sexuels
Trouble de l’érection
Trouble de l’éjaculation
Trouble du désir sexuel
Aversion sexuelle
Douleurs à la pénétration
Trouble de l’orgasme
Questionnement sur l’orientation sexuelle
Questionnement sur l’identité sexuelle
Votre vie affective ou relationnelle vous questionne ?

Dépendance affective
Jalousie excessive
Séparation, divorce, deuil
Stress, anxiété

Relation extraconjugale
Manque de confiance en soi
Violence dans le couple
Conflits
Difficultés de communication
Des questions de santé vous préoccupent ?

Puberté – ménopause – andropause
Avortement – fausse couche
Grossesse – infertilité
Handicap
Problèmes urologiques
Cancer – maladies
Enfin toute facon c'est le plus rapide que j'ai pu avoir, et il y a des psychologues aussi, donc le psychiatre pourra me rediriger si nécessaire, et ce sera plus rapide en interne que les rendez-vous, et remboursé par ma mutuelle puisque Hopital.
Enfin La semaine prochaine sera juste une présentation mais au moins c'est un premier pas
Elieza a écrit :Mais...en face ou pas en face, ca ne change rien, les choses ont été dites, c'est toi qui ne veut pas les entendre.
Tu vas la voir et après?
"oh j'ai vu de l'amour dans ses yeux"..."oh elle a touché ses cheveux comme ça a 14h18, ca veut dire que..."
Allys a écrit :La seule chose, qui te fait vouloir cette rencontre, c’est parce que tu espère qu’une bonne discussion en face à face te permettra de la convaincre qu’elle se trompe, et que c’est toi qu’elle aime, et qu’elle change d’avis, et que vous vous remettiez ensemble…(comme ci c’était si simple). Et ce n’est pas parce que tu essaye de nous convaincre que c’est réellement pour mettre un point final à ton histoire que tu souhaite ardemment cette rencontre, que nous allons te croire.
Non, moi même je n'y crois pas, et je sais qu'il y a de forte chance que j'essaye de lui rapeler de bon souvenirs, que j'aurai aimé reproduire encore et encore avec elle. Lui rappeler ce que c'était avant le confinement et bien sur que l'on ne s'est pas vu physiquement pendant 3 mois.
Même des reproches, qu'elle a cédé, qu'elle m'a probablement menti, qu'elle avait besoin de quelqu'un, qui qu'il soit, et qu'il était la, les seuls moments où elle était en dehors de chez elle, qu'elle a mangé avec lui pour du contact, et qu'elle a tout renié.
Je sais pas si je serai digne, une loque, méchant et pleins de repproche.. Probablement un mélange de tout ça.. Je commencerai digne, puis je rappelerai les choses, puis méchant devant l'inneficace avant de céder aux pleurs et aux desespoirs, autant dans une tentative désespérée de pitié et d'attention que dans un besoin de me lacher et de réconfort..
Je le sais, vous le savez, on le sait.. Elle aussi, sa explique son silence..
Allys a écrit :C’est toi qui a un abcès à crever, celui de ton incompréhension face à sa décision. Et franchement qui voudrait perdre son temps en explications ? Quand on aime plus, on aime plus, il n’y a rien a expliquer. Parfois un couple dure toute vie, parfois non…
Oui, je comprends rien, l'amour a aucun sens franchement.
Mais il y a une chose qu'elle pourra m'expliquer. Comment elle peut croire honnêtement que notre lien, ce qu'elle voyait comme une amitié, une relation frère/soeur, j'en sais rien, m'en fou (pas vraiment), comment elle peut croire que ce lien va survivre d'une manière ou d'une autre.
Ce que je veux dire, attention je ne "pleurniche pas" ici, c'est une question/reflexion/incompréhension:

Si depuis x temps, elle ressentait quelque chose de différent, elle a quand même passé de super moment, rigolé, été heureuse, sorties, délires, etc. Donc c'est qu'il y avait un "lien" amitié ou autre. Alors est-ce que ça a disparu? Parce qu'elle se dit," tien c'était pas de l'amour, pas comme lui, du coup tout les trucs que j'aimais faire avec lui et les moments et les conversations, et tout le tralala, ben ça a plus de valeur, je vais tout couper".
Ce que je veux dire, c'est que je pensais et la je suis honnête, discuter avec elle aussi de ça, comprendre si pour elle tout ça doit être arreté.. Si c'est de l'amitié ou de l'amour, si faire les choses la rendait heureuse, ben pourquoi d'un coup stopper?
Est-ce qu'elle le voulait, ne sait pas, pense que c'est possible plus tard.
Je veux aussi savoir ça.

Je veux également qu'elle "réalise" la conséquence de son choix. Qu'on me dise que c'est pas son problème ou qu'elle a dit ce qu'elle avait a dire d'accord. Cependant un couple, une amitié, une relation quel qu'elle soit ou aie été, c'est un lien, quelque chose entre deux personnes ou plus. Et pour moi il est normal quand on fait un choix (pour soi ou pas) après tant de temps avec l'autre, que de le respecter, et si ce choix doit l'impacter, de le faire en face à face.

Quand on rompt, on pense tous que le faire par sms c'est nul.
Et bien même si c'est acté, j'estime avoir ce droit, ce respect, après tout ce que j'ai fait, qu'elle a fait, qu'on a partagé, j'estime, et ce, même si ça ne résoud rien pour moi, je souhaite ardamment la voir le dire, qu'elle ne puisse pas se "duper" se "draper" d'indifférence.
C'est facile de ne pas lire un sms, de ne pas être attentif au téléphone, mais en fàce a l'autre, tu ne peux pas ignorer ton acte.
Dans mon esprit c'est : "Tu me quittes ? Alors regarde moi, et si tu as un minimum de sentiment de quelque sortes, et bien souffre aussi en me voyant me décomposer. Assumes ton choix et ses conséquences"

Est-ce une partie de ma personnalité qui est égoiste, ou qui veut faire souffrir ou je ne sais pas ? Peut-être
etpourtant a écrit : souvenirs douloureux
je ne veux pas être triste
on refoule
c'est ne pas se juger,
s'aimer soi-même avec ses hauts et ses bas.
C'est exactement ça..Et les deux derniers points sont extremements difficiles je trouve.
Quand je me sentais aimé et vivre a travers sont regard c'était simple..
Maintenant différent, je me vois par mes yeux, je ne vois plus l'image qu'elle me renvoyait, je me voyais a ses cotés, le futur tracé, sur de moi (je sortais avec elle quoi, waow, vous l'avez pas vue), elle me vantait et me faisait me sentir si bien..

Maintenat c'est a moi à assumer! Coté travail ça va, je gère très bien, ça peut manqué d'avoir le "bien joué chéri" quand tu racontais ta journée, mais je sais que je suis bon.

Pour le reste, j'ai trop tendance a vivre par le regard des autres, ne me sentir sur de moi que si quelqu'un me regarde, m'estime .. C'est mon manque de confiance en moi et d'amour en moi!
Mais je suis ton conseil pour la boule, j'accepte la chose, je peux rien faire, on est vendredi, je controle pas ses gestes, ni son esprit, alors a quoi sert ? On est vendredi c'est un fait, normalement j'aurai fait (avant le confinement) x choses, ben oui, je le sais, m'en souviens. Et voila
#1317691
First

Ok c'est super nul de se faire larguer par sms et crois-moi je parle en connaissance de cause. Et oui on voudrait que ça ait eu lieu en face, on se dit qu'on a droit à un minimum de respect, de dignité, qu'on mérite mieux que ça et c'est bien vrai.

Mais ça sert à quoi de ressasser ça depuis 5 pages ? Ça ne va PAS faire la changer la situation. Tu ne vas quand même pas te pointer chez elle ? Ça s'appelle du harcèlement. Tu vas la kidnapper pour qu'elle te dise les choses en face ?

Rien n'excuse son comportement mais il faut arrêter là, il faut lâcher l'affaire sur ce point, tu tournes en rond.
#1317692
C'est mon problème..
J'ai pas été honnête avec vous.. Mais je suis quelqu'un de très têtu, je me borgne souvent, je cherche a contourner les choses. Mais quand je dis têtu c'est têtu.. Et A force de venir pleurnicher ici on pourrait en douter, mais à part pour elle, je suis quelqu'un d'extremement mais alors d'extrement porté sur la relation de controle, de dignité et de respect.

Ce que je veux dire c'est que le respect et l'honnêteté sont pour moi très très haut, et je me suis déja retrouvé dans des situations d'abrutis a cause de ça. Des disputes avec les gens, avec des hommes de deux fois ma taille, je m'en fiche.. Ici j'arrive vraiment pas a accepter. Et je parle pas de la rupture (même si je l'accepte pas forcément mieux..) mais pas ce manque de respect, pas de quelqu'un a qui je donnais tout, pas après 9 ans. Pour moi il y a ici quelque chose de problématique..

Alors non je vais pas la harceler, je suis pas "creepy" à ce point, mais merde, j'ai le droit, et si on commence à tout accepter de la sorte de gens si proche alors on fini ou? Je me suis pas battu toute ma vie contre tout le monde pour du respect, gravis l'echelle social pour arriver ou j'en suis en me laisser traiter de la sorte. J'ai le droit à ce respect, et la ça me gave sévère sérieux.. Ce serait pas elle, ça aurait pas trainé de la sorte, je serai pas si doux..

ça lui coute quoi d'assumer ? Du temps? C'est quoi 1haprès 9ans ?



Edit: On sait pas barré son texte je pense... Bon, l'envoyer m'a fait du bien, je me suis énervé comme un imbécile sur mon clavier en écrivant. Désolé Janysse, je m'énervais pas sur bien bien entendu, mais sur la situation..
C'est vrai que je tourne en rond avec ça. Mais j'ai peut-être assez fait de compromis dans cette histoire aussi.

edit2: En plus elle a toujours des affaires a moi, des trucs pretés, un double de chez moi que je lui avait fait faire au cas ou j'oubliais mes clés.. Oui j'avais pas de double de chez elle de mon coté mais c'est pas le problème..
  • 1
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19