Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Vous êtes nouveau sur le forum? Présentez-vous auprès des autres membres...
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1298651
Merci Sébastien !!

Kylian : oui, je suis allée chez un psychologue il y a un an, j'y vais de façon régulière mais rien n'avance, donc voilà… j'ai fini par me renseigner dans ce centre avec cette infirmière, qui estime que bon, ça va, quoi…
Enfin, on verra, je pense que les projets sont porteurs aussi !

Miu, ma belle Miu : on se verra, sauf souci particulier, mais on va faire le nécessaire !

Plein de bisous !! :bisou: :bisou: :bisou: :cherry_blossom: :heart:
SpoilerAfficher
Je trouve qu'avec le beau temps, ça va déjà mieux, même si j'ai passé une nuit bien pourrie !! :smile_cat:
#1314759
Voilà, je sais à peine comment faire pour retrouver mon propre sujet, mais on y est…

Plus d'un an que je n'ai rien posté, mais là, entre le confinement et le reste, que dire… ? Si ce n'est que : voici donc les dernières nouvelles :

Six pour commencer à faire le deuil, là, ça fait plus…

Dans l'intervalle, gros coup de cœur pour mon chef d'agence (je peux le mettre, il ne s'inscrira jamais sur JRME... ).

Deux ans à plus ou moins se tourner autour, en général, je "sens juste", et bref, si je ne l'avais pas du tout intéressé, je l'aurais su. Bon, voilà.

De mon côté, incapable de me décider, et surtout, surtout : j'attendais que ça vienne de lui, franco.
Rien de concret n'est venu, malgré des signaux de part et d'autre.

Son FB : une photo de loup (oui, je ne plaisante pas :? !) et rien.

Il est bizarre, de toute façon.

Et enfin, après un échange de mails suite à sa mutation dans une autre agence, je ne réponds pas, c'est vrai... parce que je n'ai pas non plus suffisamment de conviction, ni de son côté, de vrai "feu vert"...
Donc, enfin, je retourne sur son FB et là : sa photo, un tas de publications datant de peu après l'échange de mails, et surtout, visible EN GROS : il met qu'il est fiancé à une illustratrice du même journal où on bosse tous.

Cela semble récent...

Je venais tout juste de me dire que j'étais prête à tenter quelque chose...

Mais qu'est-ce qui cloche chez moi ???

Je n'ai JAMAIS été heureuse en amour, jamais !!!
Et avec l'enfer que le père de ma fille m'a fait subir, j'ai encore plus perdu confiance en moi.

Ce soir, ou plutôt cette nuit, je me sens comme une merde.

Tomber amoureuse, pour moi, cela a toujours rimé avec perdre encore plus confiance en moi, une confiance que je n'aurai jamais (le travail chez le psy a ses limites... dans mon cas, c'est juste un peu plus gérable, c'est tout).

Je sais bien que la plupart des gens sont malheureux en amour, mais merde, quoi ! J'ai plus de quarante ans, et chaque année qui passe ne me rajeunit pas, et je ne trouverai JAMAIS.

Voilà, je fais ce que tout le monde fait ici : des centres d'intérêt et du sport (oui, à la maison en ce moment... ), se sentir bien seule, et tellement bien que je n'ai besoin de personne, mais bordel, qu'est-ce que j'aimerais simplement me sentir digne d'être aimée par un homme qui me plaît, que je puisse me laisser aller à l'aimer, au lieu de me sentir comme une merde !

Ah, dans le cas de mon chef d'agence : il est à préciser qu'il a tout de même choisi une nana vachement plus jeune que lui, donc moi, ça n'allait pas puisque je ne rentrais pas dans ses critères de "20 ans de moins" que lui.

Et puis il m'avait parlé de sa maison, achetée dans un village de la région, mais quelle horreur, même par amour je n'aurais pas pu !

Et ce type est un authentique non fumeur et bouffeur de viandes en tout genre, le contraire de moi (je viens d'arrêter de fumer, c'est très dur... ), et enfin voilà, quoi...

Un type qui cherchait sans doute une "femme normale" et beaucoup plus jeune que lui, bon ça, à la limite, je m'en fous, mais tout de même... il aurait pu m'en parler avant, ou alors, c'est en effet récent.

Pourquoi j'en parle ici ? Parce que je me sens tellement mal, parce que je vis cela depuis toujours, que c'est sûrement la raison pour laquelle j'ai fini soit avec des tarés (père de ma fille), soit avec des hommes qui ne me plaisaient pas vraiment...

Et maintenant, je fais quoi ?

Je veux dire, à part faire la fille forte qui fait semblant de s'en foutre, se réfugie dans toutes sortes de choses (cela ne manque pas, je ne souffre pas de solitude, au contraire !!!). Oui, je fais quoi à part faire semblant d'avoir confiance en moi, alors que c'est même pas au point zéro, mais bien en-dessous du seuil de zéro, et qu'à chaque déception, le compteur tombe un peu plus bas ?!

MERCI à toutes celles et ceux qui me liront sans jugement, et une grande pensée aux personnes qui traversent des choses bien pires que ce que je vis...

Je vous embrasse ! :bisou:
#1314776
Bonjour Lavieenrose
gros coup de cœur
Deux ans à plus ou moins se tourner autour, en général, je "sens juste", et bref, si je ne l'avais pas du tout intéressé, je l'aurais su. Bon, voilà.
il y a beaucoup de choses dans cette phrase: "tu sens juste" (il me semble mais je peux me tromper qu'on avait eu une discussion ici sur ce fil sur la question de l'intuition et qu'est ce qui se passe quand notre intuition que l'on estime bonne se "trompe"). je vais revenir sur ce point ci dessous.

je te crois volontiers que tu l'intéressais. Mais entre "l'intérêt" pour une femme "vouloir vivre quelque chose avec elle" et "vouloir se caser avec elle" il y a quand même une grande différence.

ensuite il y a deux ans où vous vous tourner autour: Deux ans c'est long. Sauf quand il y a vraiment contraintes (de nature diverse) si on se tourne autour pendant deux ans c'est que les deux protagonistes se plaisent à se tourner autour, flirter mais n'ont pas envie de concrétiser. On est pas dans sa tête on ne sait pas pourquoi mais il serait intéressant pour toi de te demander pourquoi toi tu as pris un plaisir à ce "jeu".
De mon côté, incapable de me décider, et surtout, surtout : j'attendais que ça vienne de lui, franco.
d'autant plus que tu étais incapable de te décider (mais de quoi?) et tu attendais que ça vienne de lui (pourquoi? avais tu peur de te prendre un rateau? avait tu peur que ton "intuition" soit mauvaise? avait tu peur que dans le cadre du travail ça va pas le faire? autre? ).
Rien de concret n'est venu, malgré des signaux de part et d'autre.
oui donc tous les deux (pour vos raisons à vous) ça vous a plu ce "jeu". (je met "jeu" entre guillemet car ça n'a rien de malsain ici du moins vu de ma fenêtre à l'aide de tes descriptions).

Il est bizarre, de toute façon.
aimes tu les hommes bizarres justement? ceux que tu as le sentiment de ne pas vraiment "comprendre", de pas avoir "accès" à eux? qui ne se livrent pas?
Et enfin, après un échange de mails suite à sa mutation dans une autre agence, je ne réponds pas, c'est vrai... parce que je n'ai pas non plus suffisamment de conviction, ni de son côté, de vrai "feu vert"...
Donc, enfin, je retourne sur son FB et là : sa photo, un tas de publications datant de peu après l'échange de mails, et surtout, visible EN GROS : il met qu'il est fiancé à une illustratrice du même journal où on bosse tous.
Je ne comprends pas bien quelle est la signification de tout ça et c'est une vraie question: qu'est ce que ce que tu décris peut indiquer selon toi? autrement dit comment interprètes tu cette suite d'événements?

Je venais tout juste de me dire que j'étais prête à tenter quelque chose...
l'étais tu vraiment? plus haut tu dis qu'après cet échange de mail tu ne répond plus car pas suffisamment de conviction (de ton coté) ni de feu vert (de son coté).
Mais qu'est-ce qui cloche chez moi ???
En toute sincérité je ne pense pas que quelque chose cloche chez toi. Mais je peux me tromper. C'est bien de se poser des questions, de chercher à voir quels genres de schémas on reproduit dans nos relations amoureuses, comprendre d'où ils viennent, en général quand on comprend d'où ça vient on maitrise mieux la chose et aussi et surtout on devient moins durs avec nous même car ça fait partie de nous, c'est le résultat de nos expériences, notre chemin de vie etc...
Je n'ai JAMAIS été heureuse en amour, jamais !!!
Et avec l'enfer que le père de ma fille m'a fait subir, j'ai encore plus perdu confiance en moi.
Question: avant ton expérience avec le père de ta fille essaye de te rappeler… avais tu le sentiment de ne pas être heureuse en amour? C'est possible mais peut être aussi tu généralise parce que justement l'expérience avec cet homme est encore trop présente et trop traumatisante et ça "brouille" le reste.
Tomber amoureuse, pour moi, cela a toujours rimé avec perdre encore plus confiance en moi, une confiance que je n'aurai jamais (le travail chez le psy a ses limites... dans mon cas, c'est juste un peu plus gérable, c'est tout).

Je sais bien que la plupart des gens sont malheureux en amour, mais merde, quoi ! J'ai plus de quarante ans, et chaque année qui passe ne me rajeunit pas, et je ne trouverai JAMAIS.
Ici encore il y a beaucoup de choses.
la difficulté de trouver quelqu'un de bien (une expérience commune à tous); la "conviction" ou la peur que tu ne trouveras jamais; tes expériences malheureuses en amour et l'effet que ça a eu en toi (perte de confiance); enfin le manque de confiance tout court que tu as.
se sentir bien seule, et tellement bien que je n'ai besoin de personne, mais bordel, qu'est-ce que j'aimerais simplement me sentir digne d'être aimée par un homme qui me plaît, que je puisse me laisser aller à l'aimer, au lieu de me sentir comme une merde !
idem: besoin d'indépendance, besoin d'être aimer, la liberté dans une relation (être soi) et "te sentir digne d'être aimée". Etre aimée est quelque chose qui se "gagne"?

Revenons sur celui là donc:
il est à préciser qu'il a tout de même choisi une nana vachement plus jeune que lui, donc moi, ça n'allait pas puisque je ne rentrais pas dans ses critères de "20 ans de moins" que lui.
et alors? tu penses qu'il n'a pas voulu tenter quelque chose avec toi parce que tu rentres pas dans ses critères (de jeunesse)? as tu le sentiment de ne pas être "assez bien" pour lui? et toi est ce qu'il rentre dans tes critères? parce qu'à te lire j'ai l'impression qu'au final non, il ne correspondait pas à ce que tu recherchais
Et puis il m'avait parlé de sa maison, achetée dans un village de la région, mais quelle horreur, même par amour je n'aurais pas pu !
un authentique non fumeur et bouffeur de viandes en tout genre, le contraire de moi
Un type qui cherchait sans doute une "femme normale" et beaucoup plus jeune que lui, bon ça, à la limite, je m'en fous, mais tout de même... il aurait pu m'en parler avant, ou alors, c'est en effet récent. [/quote
Qu'est ce que tu cherches à comprendre exactement? cherches tu à comprendre pourquoi il ne t'a pas choisi? Et non tu ne t'en fout pas sinon tu ne te poserais pas la question… T'en parler? oui effectivement mais en fait vous n'aviez "rien" n'est ce pas?
Parce que je me sens tellement mal, parce que je vis cela depuis toujours, que c'est sûrement la raison pour laquelle j'ai fini soit avec des tarés (père de ma fille), soit avec des hommes qui ne me plaisaient pas vraiment...
as tu réfléchis sur tes critères de sélection des hommes? penses tu que ton intuition, ton flair est bon à ce sujet?
Et maintenant, je fais quoi ?
C'est toute la question effectivement.
à part faire la fille forte qui fait semblant de s'en foutre, se réfugie dans toutes sortes de choses (cela ne manque pas, je ne souffre pas de solitude, au contraire !!!). Oui, je fais quoi à part faire semblant d'avoir confiance en moi, alors que c'est même pas au point zéro, mais bien en-dessous du seuil de zéro, et qu'à chaque déception, le compteur tombe un peu plus bas ?!
Je ne sais pas si j'ai bien compris ce paragraphe. Ne pas se livrer à tout le monde, pleurnicher de son sort est une façon de se protéger, donc oui en un sens il faut le faire. Etre dans le déni (ou à moitié) en est une autre mais tu n'es pas dans le déni.

En fait je comprends pas bien ce que tu attends de nous. Souhaite tu simplement te livrer librement t'exprimer (parce que tu ne peux pas le faire ailleur et c'est normal)? souhaite tu parler de quelque chose ? quoi?

Voilà pour moi. Je ne sais pas si ce que je dis est pertinent, mais je pose des questions surtout avec quelques commentaires afin de clarifier les choses
#1314783
Merci, Sandstorm, pour cette réponse détaillée… et toutes ces questions que je vais prendre le temps d'analyser, petit à petit… car elles sont peut-être (en partie au moins) les ouvertures que je cherche, mais que je ne trouve pas…

Pour te répondre, je démarre un peu par la fin : et la question que je me suis posé en postant : pourquoi le faire ?

- Hé bien, oui, parce que je ne peux en parler à personne, d'une part ;
- Surtout en période de confinement, c'est encore pire, on tourne en rond avec ce qui ne va pas ;
- Mais : il ne s'agit pas de "pleurnicher" puisqu'au contraire, j'ai tendance à bien montrer une certaine image positive (ce qui est attendu, en règle générale, un peu partout d'ailleurs… ) mais le ressenti, c'est l'inverse ;
- Et sûrement d'autres raisons, et certainement pour tenter d'obtenir un éclairage, queluqe chose qui fait "tilt" aussi, en lisant l'une ou l'autre réponse : de réaliser que "ah mais oui, c'est ça !" et donc, sortir un peu du brouillard, donc…

Mais très sérieusement, si en effet, tu as parfaitement raison : cet homme n'entrait pas vraiment dans mes critères malgré une attirance forte (je dis deux ans, mais c'est au total, car au début, c'est inconscient, ce qu'il se passe, ce qu'on ressent… ).

Et je n'entrais sûrement pas vraiment dans les siens, mais je pensais qu'il "me choisirait quand même"... mais ensuite, pour un truc qui ne fonctionne pas ? Bof, hein…

Mais tu as bien raison : l'attirance peut bel et bien exister, sans qu'on passe à l'acte, pour mille et une raisons… et si mon intuition était juste -et je l'espère, sans quoi, à quoi se fier ???- l'attirance ne justifie pas qu'on s'engage dans une relation qui ne convainc pas vraiment…

En même temps, c'est effectivement vrai ce que je dis : je faisais justement le point, en cette période de confinement (je ne bosse pas pour la presse en ce moment, je suis habituellement "au local, sur le culturel", qui est à l'arrêt en ce moment… ), bref, du coup, je cogitais et tout et tout, et me disais que je plaçais la barre trop haut, que je ferais bien de la baisser, et j'étais (enfin !!!) prête à laisser une toute petite chance à un début de queqlue chose avec mon ex-chef d'agence (comme il a été muté, c'était plus facile… )

Enfin bon, finalement rien. Ou plutôt, ça : apprendre qu'il est "fiancé" (c'est ce qu'il a mis officiellement sur son FB).

Oui, je crois être attirée par des personnes complexes en général, mais je n'aime pas ce uqi est tordu.

J'ai d'ailleurs un ex (histoire ancienne… ) très tordu, qui bosse (oui, oui, c'est vrai !!!) lui aussi, dans le même groupe de presse, et qui est revenu à la charge fin janvier. On s'est revus, tout m'est remonté, je lui ai dit peu apèrs clairement que pour moi, reprendre, c'était non. On reste "amis", à la limite…
Mais celui-là, c'est moi qui l'attirais plus que lui ne m'attirait.

Quant au père de ma fille, les choses sont allées très vite à un moment de ma vie où j'étais "faible", dirons-nous. Mais je ne l'ai jamais aimé et apèrs l'enfer qu'il m'a fait vivre, cela me rassure. Je pnese qu'il m'a inconsciemment, choisie comme une proie.

Je ne suis pas remise de cela, ça a été trop violent, et a impacté presque toute ma vie, englobant trop de domaines, car quand on a un enfant avec un fou, l'enfer commence. Et on en a pour de longues années….

Voilà, voilà… en tous cas, merci pour ta réponse…

Je vais essayer de continuer à comprendre, d'avancer… mais le confinement exacerbe tout, et il y a une chose qu'on ne peut empêcher : c'est le ressenti.
Si on souffre de quelque chose, on peut le cacher (ce que je fais sans arrêt dans la vraie vie) mais au fond, c'est toujours là, et bien là… et ça peut faire très très mal…
#1314786
Voilà, et j'ajoute en te citant, Sandstorm : " Mais entre "l'intérêt" pour une femme "vouloir vivre quelque chose avec elle" et "vouloir se caser avec elle" il y a quand même une grande différence. "

C'est exactement le genre de chose qui m'aide à comprendre, car je ne connais pas vraiment la demi-mesure, et là, avec ce que tu dis, ça s'éclaire : beaucuop de personnes voudront tout de même "vivre queqlue chose" même en pressentant que c'est plus ou moins voué à l'échec, car ce n'est pas vraiment ça.
Or dans mon cas, ce genre de chose mènerait directement à un malentendu, car je ne conçois pas qu'on y aille, en sachant très bien que ça n'ira pas plus loin… et ceci est sans doute en partie ce qui peut expliquer mes échecs (d'avant le père de ma fille… ), ou moi je partais et donnais à 100%, même si les sentiments n'étaient pas forcément les bons, mais parce que "tout ou rien", quoi.. :grimacing:
#1314788
je comprends parfaitement t'es venue ici pour tout lâcher dans un premier temps sans trop savoir ce que tu veux exactement et c'est normal. mais si on commence comme ça on risque de partir dans tous les sens et donc ça risque de ne pas t'aider. Donc oui, réfléchit bien à ce que tu veux aborder, ton texte est riche en idées en tout cas.

Pour la citation et ton commentaire: j'ai le sentiment mais je peux me tromper qu'il y avait une sorte de notion "faut vivre" faut y aller, se donner, même si les sentiments n'était pas les bons.. C'est pas prendre ses désirs pour la réalité non, c'est plutôt chercher à vivre quelque chose impérativement, alors que l'on sait que ça ne sera pas à la hauteur de ce qu'on imagine. Je sais pas si je suis claire et je ne sais pas si j'ai bien compris tes remarques. En tout cas réfléchis sur ce que tu attends ici sur ton fil mais tu peux très bien te livrer de façon "déconstruite" histoire de souffler aussi, de faire sortir tout ça dans un lieu où tu sais ne pas être jugée et tu peux t'exprimer librement.

à bientôt !

bises Sand
miu ont aimé ça
#1314791
Oui, Sandstorm, c'est vraiment "sorti en vrac", cette nuit :laughing: !

Du coup, aujourd'hui, ça va déjà mieux, une petite prise de recul, et puis, effectivement, ce "regard extérieur ", des questions nouvelles qui canalisent un peu, et permettent de comprendre ce qui s'est joué (d'autant plus que dans mon cas, il ne s'agit pas d'une trahison ou d'une situation désespérée, mais juste d'une déception qui a fait "remonter d'autres choses"... ).

En fait, à tête reposée, il est évident que c'est très bien pour mon chef d'agence qu'il soit dans une relation qui lui convienne et qui a de l'avenir, d'autant plus que c'est quelqu'un de bien, et donc, c'est ok (et du coup, au moins, les choses sont claires :grinning: ; il a très bien fait de l'annoncer "publiquement", même si ce n'est "qeu FB"... )

Des bises à toi aussi :bisou: !
#1314794
Bonjour lavieenrose,

J'aurais aucun conseil à te dire parce que je ressens exactement tout ce que tu dis. Ce ressenti dont tu parles et plus particulièrement ce passage là :

"Tomber amoureuse, pour moi, cela a toujours rimé avec perdre encore plus confiance en moi, une confiance que je n'aurai jamais (le travail chez le psy a ses limites... dans mon cas, c'est juste un peu plus gérable, c'est tout).
j'aimerais simplement me sentir digne d'être aimée par un homme qui me plaît, que je puisse me laisser aller à l'aimer, au lieu de me sentir comme une merde !

Si tu veux en parler je peux écouter ta peine.

Tu n'es pas une merde quand je te lis je ne vois qu'une femme avec des valeurs en or. Tu ne peux qu'avoir confiance en toi. J'aimerais que tu me dises en toute honnêteté ce qui fait que tu te sens comme une merde ?

Pareil je ne connais pas la demi mesure dans les sentiments amoureux j'estime qu'on ne doit pas jouer avec les autres. Si tu sais que ça collera pas ça sert à rien de tenter. J'ai oublié trop souvent qu'on pense pas tous pareil. Ça m'aide précieusement ce conseil merci sandtorm.

Courage à toi et sois douce car tu es quelqu'un de géniale j'en suis certaine.

PS sur mon fil j'ai reçu des conseils comment améliorer l'estime de soi.. Essaie d'y jeter un œil :)

Bonnes fêtes de Pâques

S.
#1314798
Merci beaucoup, Sophana, je vasi aller voir tout à l'heure ton fil !

Je pense que j'ai le même problème que la plupart des gens, en plsu marqué…. ce manqeu de confinace en soi, c'est horrible. Alors, je me dis que c'est à cause de tel ou tel défaut physique (j'ai trouvé, cela peut varier, mais bon, je fixe de préférence sur un suel truc, toujours le même… :grimacing: ).

Sinon, je pense que c'est aussi parce que "je rentre mal dans les cases", ce n'est pas "ce qui est attendu".

On a tous un peu ce problème, chez moi, c'est le drame dès que je tombe amoureuse … mais depuis toujours, hein ! Je ne peux quand même pas mettre ça sur le compte de la coupe de chevuex horrible que j'avais à l'âge de 10 ans, mais je em sentais tellemetn moche, mais tellemetn !!!

Le plus fou : quadn je vois autour de moi, des femmes qui ne sont pas spécialement "gâtées par la nature" (ma mère disait ainsi, bref..), je veux dire parfios en surpoids, ou vraiment fades, parce qu'elles ne s'arrangent pas, MAIS : qui ont super confinace en elles, et harponner un mec, qui finit par devenir leur mari parce qu'elles l'ont décidé, hé oui, j'ai vu ça !!!

Bon, je ne voudrais pas être ainsi, c'est l'extrême inverse, mais au moins, me toruver dans une moyenne, côté confiance en moi… :sweat_smile:
#1314800
Lavieenrose123 a écrit : 12 avr. 2020, 19:15
Sinon, je pense que c'est aussi parce que "je rentre mal dans les cases", ce n'est pas "ce qui est attendu".
c'est intéressant ça Lavienrose
Moi aussi j'ai souvent l'impression de ne pas rentrer dans les cases, d'être différente, mais par contre pas moins bonne.
On a tous un peu ce problème, chez moi, c'est le drame dès que je tombe amoureuse …
pourquoi c'est un drame?
qui ont super confinace en elles, et harponner un mec, qui finit par devenir leur mari parce qu'elles l'ont décidé, hé oui, j'ai vu ça !!!
ou peut être elles n'ont pas peur de se montrer sous leur vrai jour, n'ont pas peur d'être jugée, et si elles le sont elles s'en fichent, elles sont elles mêmes, et ça c'est incroyablement charmant!
Sophana ont aimé ça
#1314802
viewtopic.php?f=3&t=59990

Voici le lien :)

Comme on me l'a dit.. Personne n'est parfait ! Et c'est pas un défaut physique qui fait que tu est une merde ou pas aimable...

C'est quoi des cases pour toi ? Quel comportement que tu as n'est pas attendu ? J'ai un peu de mal à comprendre.

Ce qui m'insupporte c'est la façon dont certaines femmes traitent leur conjoint et que malgré tout l'homme reste. Je pourrai jamais manquer de respect à mon conjoint et malgré le fait que je les ai toujours respectés ils sont partis.
Un peu de mal à comprendre l'amour.. Ça doit pas être fait pour moi vraiment.

Mais bref on s'éloigne.. dans tout ce que tu dis je vois toujours pas ce qui cloche chez toi alors pourquoi tu te traites mal ainsi ?!

Prends confiance en toi... Je te connais pas... Donc j'ai pas un apriori comme une amie pourrait avoir mais crois-moi t'as de belles valeurs et une belle personnalité. Je vois rien qui pose problème et des raisons de te maltraiter ainsi. Sois douce avec toi et bcp plus tolérante comme tu l'es avec les autres.

Bonne soirée

S.
#1314804
Merci pour le lien, je vais aller lire tout cela ce soir ou alors demain !

Non, on ne s'éloigne pas du tout du sujet, je te cite : "Ce qui m'insupporte c'est la façon dont certaines femmes traitent leur conjoint et que malgré tout l'homme reste. Je pourrai jamais manquer de respect à mon conjoint et malgré le fait que je les ai toujours respectés ils sont partis."
Un peu de mal à comprendre l'amour.. Ça doit pas être fait pour moi vraiment. "

Hé bien, j'ai exactement le même problème !!!

PS : le "défaut physique" est réel, c'est juste que personne ne le remarque, en général, donc je sais que c'est "dans ma tête"... C'est plus le sentiment de "ne pas être à la hauteur" qui est pénible, au fond, je pense… :grimacing:

Bises et à bientôt :bisou:
#1314808
Holà!
Moi je t ai vu en photo ( oui oui) et je te confirme que ton défaut physique est dans ta tête, si tant est que ça devait avoir une importance.
D autant que j aurais mille exemples de « beautés «  qui ont autant de charisme qu une moule, alors qu a l inverse des gens « imparfaits » dégagent des trucs de fous
:bisou:
miu ont aimé ça
#1314814
Coucou Elieza,

Oui, je sais que "je fixe" sur pas grand-chose, et que même si j'avais une beauté absolument parfaite, je trouverais queqlue chose à redire, qui n'irait pas… :grimacing:

J'ai réfléchi tout à l'heure, en préparant le repas, sur ce qui se jouait le plus souvent dnas les relations amoureuses, et c'est le fait, je crois, de demander à l'autre de justifier notre existence… C'est souvent une demande existentielle, quand un certain regard a manqué (je suppose… ) : l'idée que si l'autre me choisit autant que je le choisis, alors nous avons une vraie bonne raison de vivre.

Mais ceci n'a pas à voir avec l'amour, ou du moins peu à voir… finalement…

Bises, et merci pour ce gentil message :bisou: :bisou: :bisou:
SpoilerAfficher
(au fait, je suis blonde à présent, mais toujours pas trop contente du physique, même si "ça va mieux", puisque j'ai l'impression d'avoir une prise là-dessus :laughing: )
#1314885
Allez, sans savoir si c'est une bonne idée ou pas, mais j'ai (enfin !!) mis une annonce sur un groupe de célibataires et divorcés FB, où je suis depuis plus d'un an !!

Je me dis : on verra ce que ça donne, au moins, je passe à l'action !

En général, je viens y faire le guignol, papoter avec des gens, etc... toujours les mêmes, mais dans le tas, il y en a peut-être un que je n'ai pas vu… ?

Bises et à toutes et à tous ! :bisou:
Sebastien1979 ont aimé ça
  • 1
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20