Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Comment se passe votre retour sur le marché des célibataires après une rude séparation ?
Avatar du membre
par Figasec
#1257956
Vous souvenez-vous de cette pub pour un déodorant il y a une vingtaine d'années ? "Tout à coup, un inconnu vous offre des fleurs".
Aujourd'hui, "l'effet Impulse" vous enverrait presque au tribunal...
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

par Oops86
#1257980
Faut juste essayer de bien draguer, force est de constater que pour beaucoup d'hommes c'est limite mauvais. Et les femmes deviennent méfiantes à cause des harceleurs.
Avatar du membre
par Kysses
#1257985
Alx00 a écrit : 05 oct. 2017, 10:25 J'avoue être sur le cul à lire les différents commentaire ..

Car aborder une/un illustre inconnu dans la rue est à 80 % apparenté a du harcelement !!

Décidément les rapports hommes femmes sont bien complexe..
Personnellement je ne me sens pas harcelée si je suis accostée dans la rue à partir du moment où c'est courtois, poli et que le mec ne devient pas lourdingue.
Mais... ce n'est pas le lieu ou le moment le plus propice pour faire des rencontres. Quand tu accostes quelqu'un dans la rue il est déterminé, se rend la plupart du temps dans un endroit précis, a des choses en tête, le fait d'être accostée peut-être vu comme une "agression", car tu interromps sa démarche.
Lorsque tu accostes quelqu'un dans un bar en revanche, normalement le lieu est plus propice, l'atmosphère est plus adaptée à la rencontre.
Voilà la nuance.
Avatar du membre
par Paige
#1257987
Pour moi dans la notion de "harcèlement" ben...y'a du harcèlement, soit, d'après Larousse
Soumettre quelqu'un, un groupe à d'incessantes petites attaques : Harceler l'ennemi. Soumettre quelqu'un à des demandes, des critiques, des réclamations continuelles : Les journalistes harcelèrent le ministre de questions. Soumettre quelqu'un à de continuelles pressions, sollicitations : Il faut le harceler pour obtenir quelque chose.
il y a donc une notion de durée et de répétition.

Se faire accoster dans la rue peut être désagréable, ce n'est pour moi pas du harcèlement, tant que ça ne...dure pas. Comme son nom (harcèlement) l'indique
Avatar du membre
par Kysses
#1257988
Paige a écrit : 05 oct. 2017, 16:05 Pour moi dans la notion de "harcèlement" ben...y'a du harcèlement, soit, d'après Larousse
Soumettre quelqu'un, un groupe à d'incessantes petites attaques : Harceler l'ennemi. Soumettre quelqu'un à des demandes, des critiques, des réclamations continuelles : Les journalistes harcelèrent le ministre de questions. Soumettre quelqu'un à de continuelles pressions, sollicitations : Il faut le harceler pour obtenir quelque chose.
il y a donc une notion de durée et de répétition.

Se faire accoster dans la rue peut être désagréable, ce n'est pour moi pas du harcèlement, tant que ça ne...dure pas. Comme son nom (harcèlement) l'indique
Tout à fait d'accord !
Avatar du membre
par Paige
#1257991
Exactement!! et c'est bien pour ça que le 10ème se fait insulter! et cette remarque vaut aussi pour ceux et celles qui sont victimes de racisme par exemple

j'avais une amie qui venait de Guadeloupe, quand elle est arrivée pour la 1ère fois en métropole, les blagues fines racistes l'"amusaient", 6 mois plus tard, le 1er qui lui faisait une plaisanterie, se faisait trucider sur pied. Et pour être avec elle H24 (on était logé par l'école) je la comprenais :(
Avatar du membre
par Figasec
#1257993
Bon alors si je commence à résumer, pour espérer séduire, il faut
- avoir bonne haleine
- rester naturel/le, et cibler des personnes qui donnent l'air d'être réceptives (déjà là, il va falloir approfondir)
- privilégier les lieux de rencontre tels que les bars
- il faut savoir rester courtois, poli et léger
- il ne faut pas que ça dure trop longtemps ou que ça se répète

Sur le dernier point, on joue quand même un peu à l'équilibriste, parce qu'il n'est pas toujours évident de déchiffrer les signes qui font comprendre dès le départ que c'est mort et que ce n'est pas la peine d'insister (tu te lances et tu adresses la parole, l'autre te tourne directement le dos et ne te répond même pas, tu as compris). Mais certaines femmes, par exemple, hésiteront à faire prendre un râteau en public à celui qui se montre trop entreprenant, d'où, peut-être, l'insistance de certains mecs.
Alors mesdames, quels sont vos "trucs" pour faire comprendre à l'autre qu'il faut aller jouer ailleurs ?
Avatar du membre
par Figasec
#1257994
Paige a écrit : 05 oct. 2017, 16:35 cette remarque vaut aussi pour ceux et celles qui sont victimes de racisme par exemple
Sauf que la "blague" raciste, elle n'a pas lieu d'être, même une première fois.
Avatar du membre
par Paige
#1257995
Figasec a écrit : 05 oct. 2017, 16:48
Paige a écrit : 05 oct. 2017, 16:35 cette remarque vaut aussi pour ceux et celles qui sont victimes de racisme par exemple
Sauf que la "blague" raciste, elle n'a pas lieu d'être, même une première fois.
la remarque sexiste non plus, les sifflets parce qu'on porte une jupe non plus, et pourtant...

EDIT: les mecs qui font ça, ne sont pas dans une démarche de "drague", ils sont bien dans une démarche "sexiste", sinon, dans une démarche de "drague", comme l'a dit Kysses, ça se fait de façon élégante et discrète, et le refus (si refus il doit y avoir) sera à la hauteur
par Elieza
#1257996
Alx00 a écrit : 05 oct. 2017, 10:25
Car aborder une/un illustre inconnu dans la rue est à 80 % apparenté a du harcelement !!

Il y a aborder, et aborder...

Par exemple, un sifflement ou une joyeuseté du genre "hum t'es bonne", ou "hey" (tu m'as pris pour un clebs ou quoi??), ben ce n'est pas "aborder". Pareil pour les "Tu devrais sourire tu serais plus jolie"==> "tu devrais fermer ta gueule, tu serais plus intelligent" est en général ma réponse.

Par contre, un "bonjour", ou un sourire, ca me donne envie d'y répondre (sans arrières pensées, d'ailleurs).

Après, j'ai aussi l'impression, mais ce n'est que mon avis, et ma perception (peut être parce que plus agée que certaines de mes copines, et donc peut être plus "parée" a répondre a ce genre de choses), qu'on fait un gros gros foin avec ça, et que c'est parfois, j'insiste sur le parfois, monté en épingle.

Il y a eu un reportage sur Bruxelles où la réalisatrice se balade et filme pour "illustrer le harcèlement de rue", ça a fait un tollé, et bien je dois avouer que depuis 8 ans que je vis ici, ça ne m'est JAMAIS arrivé, ni a mes amies d'ailleurs, pourtant, on bouge, on sort, parfois tard, et on ne s'habille pas comme des nonnes. Peut être la situation en Belgique est elle différente aussi, mais je ne me souviens pas non plus d'en avoir souffert quand j'habitais en France, pourtant dans une grande ville (la deuxième ville de france).

Mais je m'égare. Tout dépend comment c'est fait effectivement, et tout dépend aussi de l'état d'esprit de la personne "abordée" non?
par Elieza
#1257997
Paige a écrit : 05 oct. 2017, 16:52
Figasec a écrit : 05 oct. 2017, 16:48
Paige a écrit : 05 oct. 2017, 16:35 cette remarque vaut aussi pour ceux et celles qui sont victimes de racisme par exemple
Sauf que la "blague" raciste, elle n'a pas lieu d'être, même une première fois.
la remarque sexiste non plus, les sifflets parce qu'on porte une jupe non plus, et pourtant...
:-Blue
Avatar du membre
par Kysses
#1257998
Paige a écrit : 05 oct. 2017, 16:52
Figasec a écrit : 05 oct. 2017, 16:48
Paige a écrit : 05 oct. 2017, 16:35 cette remarque vaut aussi pour ceux et celles qui sont victimes de racisme par exemple
Sauf que la "blague" raciste, elle n'a pas lieu d'être, même une première fois.
la remarque sexiste non plus, les sifflets parce qu'on porte une jupe non plus, et pourtant...
+1
Avatar du membre
par Kysses
#1257999
Elieza78 a écrit : 05 oct. 2017, 16:53
Alx00 a écrit : 05 oct. 2017, 10:25
Car aborder une/un illustre inconnu dans la rue est à 80 % apparenté a du harcelement !!

Il y a aborder, et aborder...

Par exemple, un sifflement ou une joyeuseté du genre "hum t'es bonne", ou "hey" (tu m'as pris pour un clebs ou quoi??), ben ce n'est pas "aborder". Pareil pour les "Tu devrais sourire tu serais plus jolie"==> "tu devrais fermer ta gueule, tu serais plus intelligent" est en général ma réponse.

Par contre, un "bonjour", ou un sourire, ca me donne envie d'y répondre (sans arrières pensées, d'ailleurs).

Après, j'ai aussi l'impression, mais ce n'est que mon avis, et ma perception (peut être parce que plus agée que certaines de mes copines, et donc peut être plus "parée" a répondre a ce genre de choses), qu'on fait un gros gros foin avec ça, et que c'est parfois, j'insiste sur le parfois, monté en épingle.

Il y a eu un reportage sur Bruxelles où la réalisatrice se balade et filme pour "illustrer le harcèlement de rue", ça a fait un tollé, et bien je dois avouer que depuis 8 ans que je vis ici, ça ne m'est JAMAIS arrivé, ni a mes amies d'ailleurs, pourtant, on bouge, on sort, parfois tard, et on ne s'habille pas comme des nonnes. Peut être la situation en Belgique est elle différente aussi, mais je ne me souviens pas non plus d'en avoir souffert quand j'habitais en France, pourtant dans une grande ville (la deuxième ville de france).

Mais je m'égare. Tout dépend comment c'est fait effectivement, et tout dépend aussi de l'état d'esprit de la personne "abordée" non?
Complètement d'accord...
par Elieza
#1258002
Oph a écrit : 05 oct. 2017, 17:04
Figasec a écrit : 05 oct. 2017, 16:48
Paige a écrit : 05 oct. 2017, 16:35 cette remarque vaut aussi pour ceux et celles qui sont victimes de racisme par exemple
Sauf que la "blague" raciste, elle n'a pas lieu d'être, même une première fois.
Ça j avoue je capterais jamais. Les "blagues" sur l aspirateur et la vaisselle pas de problème mais les blagues racistes ça se fait pas ? Je suis sur qu'il y a une logique la dedans hein mais elle m echappe.
Bah être raciste, c'est mal, alors qu'être un mâle alpha, y'en a encore qui croient que c'est la norme.
:roll:
par Elieza
#1258004
Oph a écrit : 05 oct. 2017, 17:06
Oph a écrit : 05 oct. 2017, 15:42 Est ce qu'un collègue qui vous chatouille le pied sur votre lieu de travail vous considérez ça comme de la drague ou du harcèlement ?
Bon sérieux c'est une vraie question, je veux bien des avis :D
Ca dépend. Il est mignon? :mrgreen: :mrgreen:

OK JE SORS.
Avatar du membre
par Kysses
#1258008
Oph a écrit : 05 oct. 2017, 17:06
Oph a écrit : 05 oct. 2017, 15:42 Est ce qu'un collègue qui vous chatouille le pied sur votre lieu de travail vous considérez ça comme de la drague ou du harcèlement ?
Bon sérieux c'est une vraie question, je veux bien des avis :D
Coup de boule ! :lol:
Je dé-teste qu'on me chatouille les pieds !
par Elieza
#1258009
Blague a part, vraiment, ça dépend du contexte, de votre relation, de ton ressenti...je crois sincèrement qu'a partir du moment où il y a de la gène de ta part, on est plus dans la drague.
Avatar du membre
par Kysses
#1258015
Oph a écrit : 05 oct. 2017, 17:36
Sebastien1979 a écrit : 05 oct. 2017, 17:19 A moins qu'il ne s'appelle georges tron si toi ca ne te pose pas de problemes pourquoi pas
Et quand on sait pas si ça nous pose un problème on fait comment ? :P
Ça n'a pas l'air de t'en poser un... 😉
Ben fonce !
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7