Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Comment se passe votre retour sur le marché des célibataires après une rude séparation ?
#1242974
B'jour tout le monde !

Pour sûr que ça fait un bail que je n'ai pas posté sur ce forum... Ouais, évidemment que j'ai également eu le droit à mes ruptures et leur cortège de manque de dignité et d’épanchement de fluides corporels. Enfin, c'est pas de ça que je veux causer, le problème est tout autre : je n'arrive pas à être en couple.

Non mais... Putain ! Reviens ! Je veux pas de conseils de drague !

Le problème de fond c'est que j'ai envie d'être en couple mais qu'à chaque fois que j'y arrive j'en perd l'envie. Je suis célibataire depuis juin dernier, ça va bientôt faire un an donc. C'était une perverse narcissique et j'ai mis du temps à m'intéresser à nouveau aux femmes.
De nature je fais partie de ces mecs qui horripilent les sexistes.

Ouais, les clichés sexistes envers les mecs existent aussi...

Enfin bref, pour m'expliquer : j'ai pas vraiment de problème si ce n'est un certain embonpoint et une banalité déconcertante. On m'a parfois reproché mon cynisme mais venant de juristes c'est presque un compliment, je crois. Quoi qu'il en soi depuis ma première copine je n'ai jamais eu de problème pour séduire, je pense que ça vient du fait que je prends peu de risques et que je m'intéresse à des filles qui me ressemblent pas mal.

Eh ouais les gars, qui l'eut cru ? Le secret de la réussite c'est de ne pas viser Emma Watson !

Enfin, les problèmes ont commencé quand j'ai voulu revenir sur le marché : monde capitaliste oblige.
Octobre, première conquête : c'est elle qui est venue vers moi, elle est mignonne, voir "bonne" comme ils disent, mais j'y vais à reculons parce que je ne la connais pas. Une éternité plus tard (2 semaines en fait) on s'embrasse sur les quais des Seine ; putain que c'est niais, putain que c'est beau. Classé sans suite : je n'arrive pas à m'intéresser à elle et elle le vit mal (sans blague ?).
Avril : ma meilleure amie se rapproche de plus en plus de moi, j'aime ça, on flirt, puis un jour (enfin, une nuit) elle me propose un plan du genre câlins pas très habillés chez elle. Je refuse, bordel ça jette un froid.

C'est notamment là qu'on rentre dans la lutte contre les clichés sexistes : non, tous les hommes ne cherchent pas à défourailler le premier minou venu. Certes beaucoup le savent, mais pas encore assez visiblement...

Vendredi dernier : je flirt avec une pote depuis quelques jours, c'est cool, on se ressemble vachement pour le coup. Contrairement à ma meilleure amie elle ne cherche pas à me traîner en boîte ni à une de ces soirées malaisantes dans un appartement inconnu. Elle me connaît - y a deux ans on a eu une aventure pas très glorieuse - donc elle parle ma langue : politique, bière et rando. Parfait. Vendredi soir, je me retrouve à nouveau sur les quais de Seine à fourrer ma langue dans sa bouche. Cool ! Ouais, sauf que je viens de passer le week-end à l'éviter, je ne l'ai pas encore revue et j'en ai pas envie. Jusqu'à vendredi elle me plaisait et là l'idée même d'être en couple m'emmerde au plus haut point.

Oui je sais que tu t'en tapes et que je dois conclure...

Ma question elle est là : je fais quoi ? Sérieusement, ça me gave cette situation. Surtout qu'elle, la petite dernière, je sais qu'elle se fait déjà des films et qu'elle va prendre d'autant plus cher en retombant. Enfin le problème n'est pas de savoir comment je fais pour la décevoir en douceur mais pourquoi je suis comme ça ? Je sais très bien que je vais finir par regretter ces 3 relations manquées ! Mais pour le moment la seule qui me plaît c'est ma solitude...

Bref. Bisous.
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

Avatar du membre
par Kylian
#1242980
.
Modifié en dernier par Kylian le 31 oct. 2017, 03:48, modifié 1 fois.
#1242989
Ce qui me dérange c'est qu'à chaque fois j'ai envie... Jusqu'à ce que le pas soit franchi. Je ne peux quand-même pas m'empêcher de sortir avec des filles au cas où je n'aurais plus envie d'elles ?
#1242993
Une phobie de l'engagement ? En soi j'en ai envie.

Je ne sais pas si on peut vraiment qualifier ça de lassitude. La lassitude ça induit une sorte d'habitude, non ? Là c'est plutôt qu'arrivé le moment de s'engager je ne veux plus. Mais je ne ressent pas de crainte autant que je sache. Puis sur l'engagement : qu'est-ce que c'est s'il n'y en a pas ?
#1242995
C'est pas trop mon genre de sous-entendre l'avenir en emballant... Après je pense que c'est assez normal qu'elles se fassent des films. Je crois que j'associe l'idée de couple à la perte de liberté
#1243048
Kalinka,

Je répond dans l'ordre de tes messages, sait-on jamais...
Je sais très bien que couple n'est pas censé être synonyme de liberté et jusqu'à l'été dernier je n'avais pas cette façon de penser à chaque fois que je me casais. C'est nouveau. Et la seule raison que j'arrive à trouver serait justement ma dernière ex : comme je l'ai dit, elle était une PN et même si au niveau de l'ego je n'ai pas eu trop de mal à m'en remettre, il est probable que le fait de chercher à pomper constamment mon attention et mon temps y soit pour quelque chose. Le fameux principe d'action-réaction en somme.
Pour ce qui est de la solitude, je ne l'aime pas en soi. Je n'aime d'ailleurs pas beaucoup avoir des activités en solitaire. J'ai effectivement beaucoup d'activités auxquelles je tiens, peut-être même trop, mais j'ai toujours réussi à ne pas les sacrifier.
Pour ce qui est d'aimer, c'est simple : je ne suis jamais amoureux en début de relation. Et pour le manque de qualité c'est dur à dire puisqu'elle m'intéresse et en une demi-journée je perd tout intérêt pour elle. Pourtant c'est pas ça qui me permet de la découvrir subitement.
Et pour grouper avec la fin de tes messages : je ne sais pas précisément ce que je ne veux pas perdre, mais en tout cas coucher avec d'autres femmes j'en n'ai pas envie... le sexe ne m'attire pas, d'ailleurs quand une femme avec qui je flirt est trop insistante sur ce sujet j'ai tendance à rompre les pourparlers sans remords. Par extension, tu imagines bien que toute relation reposant sur le sexe me répugne, j'en viens même à mépriser certaines personnes qui semblent vouer leur vie à ça, au point de s'inscrire sur des appli de rencontres. Pour ce qui est de la notion de relation libre, j'entends bien qu'elles peuvent être basées sur autre chose que du sexe, mais le problème c'est qu'actuellement les femmes de mon âge que je rencontre ne connaissent que "couple" et "plan cul" comme définitions de la relation. Je doute de mes capacités à séduire en lançant un pré-talk philosophique sur les formes possibles de relation... Bref. Ai-je répondu à tout ? On peut approfondir autant que tu veux, après tout c'est bien l'intérêt de ce genre de forum quand on ne cherche pas de réconfort.

Oph,

je t'avoue que j'ai du mal à capter ton raisonnement. En fait, mes fréquentations et activités on finit par banaliser le fait d'embrasser quelqu'un à mes yeux. Entre les "défis" et autres blagues de ce genre je t'avoue que c'est quelque chose que je fait sans vraiment me poser de questions. J'ai passé l'époque du "Oh putain j'en ai envie... Bon à 3 j'y vais... 1,2,4... ah ! raté ! le prochain feu rouge sera le bon !". Je caricature, mais tu vois l'idée je pense.
Sinon, je ressent un certain besoin d'affection, c'est certain.
Pour ce qui est de se découvrir, ça fait 2 ans qu'on se connaît, on a déjà eu une aventure, je t'avoue que pour le coup c'est presque décevant de voir à quel point elle n'a pas changé.
#1243052
Bonjour

moi j'ai une question toute simple: en quoi ça te dérange? Tu dis que tu es heureux seul dc où est le pbme?

Si j'aime les courgettes et pas les épinards ben je mangerai des courgettes et pas des épinards voilà tout. Où est le pbme?
#1243082
Ah mais si ça me donnait une crise de foie je ne dirai pas que j'adore manger des courgettes je dirai j'adorerai manger des courgettes mais je peux pas ça me rend malade

Tu sais on fait tjs les choses pour soi donc si tu ne veux pas te mettre en couple c'est que pour le moment tu te sens mieux seul tout simplement. Si tu étais malade d'être seul ben tu serais en couple tout simplement. ..

Moi je pense que tu aimerais vouloir être en couple mais pourquoi? Rien ne t'empêche d'être en couple dc si tu ne l'es pas ben c'est que t'as pas envie. ..tout simplement. ..

Et entre nous ça ressemble un peu à "oh la la quoique je mange je ne grossis jamais je suis tjs en forme et beau, vous trouvez ça normal?!" 😅
#1243083
Bah en fait ce que tu ne comprends pas, Oph, c'est que c'est elle qui veut agir comme si on était en couple. Donc je pars du principe que dans l'imaginaire collectif c'est pareil.

Non, Paige, toi non plus tu comprends pas. J'abandonne 😅
#1243092
hello :)
Alors Sin'kinata, je me permets de répondre à ton interrogation. Quelqu'un t'a parlé de phobie de l'engagement et en étant tout à fait objective ça pourrait être le cas. En fait c'est un univers de contradictions cette phobie. D'un côté tu te verrais sans doute être à nouveau avec une femme qui te comble,entretenir de bonnes relations ,et d'un autre côté tu considères toute union permanente, plus communément appelée "couple" comme un piège où tu pourrais suffoquer, autrement dit une privation de liberté. Entretenir des relations avec son ambiguïté,c'est entrer dans un monde où les doubles messages et les comportements contradictoires abondent. En effet, tu ne peux en vouloir à la fille de s'attacher à toi et d'attendre plus, puisque finalement tu as du, même inconsciemment lui envoyer des signaux(ne serait-ce que de l'avoir embrasser en est un pour elle, et c'est assez légitime je pense). Pour ceux qui te disent que tu tomberas sur une femme qui réussira à débloquer tout ça, je dis FAUX!!!! Personne ne change qui ne le veut en priorité. Évidemment ton expérience avec ton ex, n'a pu qu’enclencher cette phobie. Tu as peur d'avoir mal, ou de réitérer cette mauvaise expérience,ce qui me paraît normal d'ailleurs. Cependant les femmes que tu rencontres ont je pense les qualités requises pour t'attirer (sujets de conversation,milieux fréquentés et j'en passe) mais pour autant tu ne souhaites pas donner suite. C'est simple c'est un symptôme des phobiques de l'engagement, au fond de toi tu sais que ces femmes pourraient être bien pour toi, et que tu pourrais même t'y attacher et en tomber amoureux alors c'est à partir de là que ton système de défense ( toujours inconscient) se met en place. Je peux te poser une question? je vais quand même te la poser de toute façon!!!! libre à toi d'y répondre ou non ;)
Quand un rendez-vous se passe bien, dans lequelle tu vas jusqu'à embrasser cette femme, quand tu rentres chez toi ,il t'arrive de te dire que finalement elle a tel ou tel défaut qui feront que ça ne marchera pas? Ainsi tu te donneras toutes les raisons et excuses pour prendre le large.
#1243093
J'arrive à comprendre un peu enfin ce qui passe dans ta tête on va dire l'idée d'être en couple pendant un moment après ma dernière rupture je me suis posé cette question puis j'ai compris que j'étais pas fait pour qu'en réalité ce qui m'avait plus dans mes relations c'était la tendresse l'attention et tout ce qui suit pourquoi parce j'en ai reçu très peu étant enfant c'était comme si c'était une drogue mais bon suite à des événements étant jeune je me suis isolé un peu du contact humain ce qui fait que je suis quelqu'un de très solitaire ajoute à ça du cynisme de haut point et du sarcasme tu m'obtiens moi bref ça c'était juste mon expérience maintenant à l'heure d'aujourd'hui l'idée d'être en couple ne m'intéresse plus sauf si c'est pour mettre en couple avec Jamie-Lynn Sigler là c'est différent :lol:
Mais dans ton cas t'es sur que c'est une phobie de l'engagement ?
#1243096
Tu l'as dit toi-même, tout remonte à l'enfance! Bingo!!! Le problème vient du fait que beaucoup de personnes ne guérissent pas leurs blessures affectives passées. On ne fait que les enfuir, ce qui a évidemment des répercussions sur notre présent et notre façon de percevoir les rapports interhumains.
Tu l'assumes et c'est super, tu dis que tu as manqué d'affection, cette blessure à fait que tu as cherché à combler ce vite. Dis moi si je me trompe, mais il t'ai arrivé de multiplier les relations sans lendemain? Si c'est le cas, c'est justement pour avoir des rapports intimes qui sur le coup t'apportent ta dose d'affection et puis sans plus. Sauf que c'est un engrenage. Personne ne t'apportera ce manque en fait, tu es le seul à pouvoir le combler ( et oui même si avec Jamie-Lynn Sigler il y'avait une possibilité, ça ne changerait pas hihi). Je ne te dis pas de "t'auto-caliner" ce serait vraiment bizarre ( bien sur ça pourrait se faire mdrrrr), mais de régler le fond du problème avec les personnes concernées.
#1243097
Non je n'ai jamais multiplier des relations sans lendemain des poing dans la gueule c'est que j'ai bien souvent multiplié :lol: sauf que maintenant je me passe très bien d'affection limite c'est je me braque si on veut me faire un câlin je pense pas que ça sois un problème je vis bien avec ça donc aucune raison de vouloir changer les choses sauf si c'est pour Jamie-Lynn Sigler ( Et si il y' avait possibilité ça changerait tout c'est à mes yeux la plus belle femme du monde ! )