Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Ca y est, je chante à nouveau sous la douche le matin car ... j'ai enfin récupéré mon ex !
#1292948
Bonjour à tous !
Je viens vers vous car j'ai besoin de conseil. Dans un premier temps, je tiens à dire que je me rends absolument bien compte de la chance que j'ai d'avoir récupéré mon ex mais que malheureusement cette rupture m'a laissé quelques séquelles. Je vous explique.
Il y a un peu plus d'un an, après quelques mois où plus rien n'allait pour diverses raisons, mon copain a décidé de me quitter. Il n'était plus heureux. Je n'étais plus heureuse. Mais j'ai été encore plus malheureuse de l'avoir perdu ...
Il m'a fallu beaucoup de temps et de travail sur moi même pour comprendre ce qui avait provoquer la rupture. Je ne vais pas vous expliquer tout en long et en large mais en résumé, j'étais totalement dépendante de lui. Je ne voyais que par lui et surtout je vivais dans un rêve, un conte de fée et je ne voulais absolument pas en sortir. Lui par contre était beaucoup plus terre à terre et même s'il m'aimait de tout son coeur, il avait une vie à coté, des rêves à lui que j'avais du mal à accepter. Résultat, j'ai saboté sans le vouloir ma relation car j'avais peur qu'il m'abandonne et il a fini par le faire et me quitter.

Franchement quand j'y repense c'était un des pires moments de ma vie. J'étais totalement perdue. Je ne savais plus faire la différence entre la personne que j'étais vraiment et toutes les petites choses qui venait de lui. Mais ça s'est bien terminé. Après 3 mois de haut et de bas, de doutes et de déceptions, on a finit par se retrouver juste à la vieille de Noël. J'étais en joie.

Mais le souci, c'est que depuis ce moment là, je vis dans la peur. Même si j'ai évolué et que j'ai appris à avoir ma propre vie, j'ai maintenant la peur intense de m'engager plus avec lui. Alors j'alterne entre des phases ou je suis super heureuse, des phases ou je doute de ses sentiments et le pire pour moi, les phases ou je doutes de mes propres sentiments. Je sais que je l'aime, mais parfois je me pose des questions. "Est ce que c'est le bon ?" En général, ça passe très vite et je me rends compte que mes craintes sont stupides que j'ai tout fait pour le récupérer, ce n'est pas pour douter par la suite. Surtout que parfois je me sens remplie par tout l'amour que j'ai pour lui et parfois au moindre trucs qui me dérange je remets tout en doute. Je peux même faire des crises de panique juste à cette pensée. J'ai peur d'un jour ne plus l'aimer et j'ai peur qu'il ne m'aime plus.
Je lui en ai parlé et il m'a répondu que si j'avais peur de ne plus l'aimer, c'est que je l'aimais. Je suppose que c'est vrai. Et je sais que je l'aime... Mais parfois je panique. J'ai l'impression que j'ai peur de m'engager avec lui plus loin. Ici quasi un an après la rupture, on a emménager ensemble. Et depuis, je n'arrive plus à être sereine. J'alterne entre mes "deux peurs". Alors que deux jours avant qu'il emménage, j'étais aux anges puis maintenant qu'il est la (et que tout se passe très bien) j'ai peur. Je sais que le fait qu'il vienne dans ma ville, qu'il fréquente mes amis (nous sommes dans une colocs), fait que j'ai l'impression de ne plus avoir de zone "safe" et que ça me fait paniquer... Et je sais aussi que dans n'importe quel couple le fait d’emménager est une épreuve mais j'aimerais sortir de cette situation. Mais je n'y arrive pas...
Je pense que je n'ai toujours pas totalement vaincu ma dépendance et qu'à la fois j'ai peur de l'engagement que ça représente. Puis aussi, je suis très "romantique". Je rêve du grand amour etc... j'ai regardé trop de Disney hihi ... Et il a toujours été le prince charmant dont j'ai rêvé mais après 4 ans d'histoire j'ai peur de passer dans le cap vieux couple, moins de magie .. Je sais qu'il y a le cap des 3 ans etc et qu'on passe à une relation plus solide, etc ... Mais une chose est sure c'est que c'est la personne la plus merveilleuse que je connaisse et que je l'aime de tout mon coeur. Je veux juste chasser ses doutes que je sais infondés..
Enfin je m'embrouille .. J'aimerais vos conseils et vos avis, s'il vous plait :)
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1292955
Couu a écrit : 19 oct. 2018, 21:13 Je veux juste chasser ses doutes que je sais infondés..
Donc pendant la relation, tu doutais, pendant la rupture, aussi, maintenant, pareil, mais ce sont des "doutes infondés", et tu ne vois pas le pourquoi de ma remarque.
Tout va bien dans le meilleur des mondes, donc.

Tu es la seule a savoir d'ou viennent ces doutes. Mais une chose est sûre, c'est qu'il n'y a que toi qui peut remédier a ca, aussi.
Tu parles de travail fait sur toi, mais est ce que ca a été suffisant?
#1292956
Bonsoir Couu,

As tu été voir un psy pour soigner ta dependance ?
Pourquoi dis tu que tes doutes sont infondés ?

Vous n'avez peut être pas fait une pause suffisamment longue.
Je pense qu'il est important que tu prennes le temps de soigner complètement ta dépendance, ton manque de confiance en toi, de te retrouver, soigner ses peurs..

J'ai l'impression que tout c'est accumulé très vite, rupture, retour en couple, aménagement mais tu restes avec tes peurs...

Fais tu des activités sans lui ?

As tu des moments sans le voir où il te manque ?
#1292963
Elieza a écrit : 19 oct. 2018, 21:51
Couu a écrit : 19 oct. 2018, 21:13 Je veux juste chasser ses doutes que je sais infondés..
Donc pendant la relation, tu doutais, pendant la rupture, aussi, maintenant, pareil, mais ce sont des "doutes infondés", et tu ne vois pas le pourquoi de ma remarque.
Tout va bien dans le meilleur des mondes, donc.

Tu es la seule a savoir d'ou viennent ces doutes. Mais une chose est sûre, c'est qu'il n'y a que toi qui peut remédier a ca, aussi.
Tu parles de travail fait sur toi, mais est ce que ca a été suffisant?
En fait, oui je doute sans arrêt mais pour des raisons différentes .. Dans l'ancien post que tu as cité, je doutais de ses sentiments. On était sur le point de se remettre ensemble et j'avais peur.

Au final, j'ai toujours peur mais maintenant je sais qu'on est bien ensemble aussi bien de son coté que du miens. Ici, j'ai juste l'impression d'avoir peur de m'engager plus loin car je ne veux pas souffrir encore comme l'année dernière..
Pour ce qui est du travail sur moi, j'ai fait au mieux. Je sais que c'est loin d'être parfait mais j'essaie d'avoir conscience de mes erreurs et de ne plus les commettre.

Je sais que les doutes viennent de moi ... Et je sais aussi qu'ils viennent de ce que j'ai vécu avant et avec lui et du fait que je compare ça aux histoires de mes proches... Et surtout je sais que c'est une erreur mais c'est plus fort que moi.
Je ne sais pas comment expliqué ça en fait ... J'aimerais savoir comment orienter ma reflexion ou simplement s'il faut lacher prise et vivre le moment .. Je ne sais pas ..
#1292965
Pour l'avoir vécu (se remettre avec son ex après une séparation douloureuse), il n'y a pas 36 solutions.
Soit tu lâches prise et tu vis ce qu'il y a a vivre (dans mon cas, ca c'est de nouveau terminé après 3 an et demi, mais pour des raisons indépendantes de notre relation a proprement parler), soit tu continues a te bouffer de doutes, et a coup sur, tu fonces vers la même finalité.

C'est pas facile, mais pour comparer, c'est comme un couple qui se remet ensemble après une infidélité: si le trompé n'a pas réellement pardonné, c'est la ligne droite vers le mur.
#1292966
Lililat a écrit : 19 oct. 2018, 22:04 Bonsoir Couu,

As tu été voir un psy pour soigner ta dependance ?
Pourquoi dis tu que tes doutes sont infondés ?

Vous n'avez peut être pas fait une pause suffisamment longue.
Je pense qu'il est important que tu prennes le temps de soigner complètement ta dépendance, ton manque de confiance en toi, de te retrouver, soigner ses peurs..

J'ai l'impression que tout c'est accumulé très vite, rupture, retour en couple, aménagement mais tu restes avec tes peurs...

Fais tu des activités sans lui ?

As tu des moments sans le voir où il te manque ?
Bonsoir,
oui j'ai été voir un psy l'année dernière pendant la rupture. Malheureusement, je ne me suis pas sentie aidée. On m'a écouté mais j'aurais aimé qu'on me guide, qu'on m'indique des pistes de réflexion, .. mais je n'ai pas retrouvé ça chez le psy.

Je dis que mes doutes sont infondés car je passe d'un amour très puissant ou je ressens pleinement les sentiments que j'ai pour lui à une phase ou je vais carrément douter de mon amour pour lui tout en sachant pertinemment que je l'aime. Je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire ?

Oui au final tout a été très vite et je ne me suis jamais vraiment débarassée de mes peurs mais d'un autre coté j'ai réglé la majorité des soucis qu'on avait avant la rupture et je devrais simplement avoir plus confiance en moi et en nous car nos problèmes ne sont plus là. Le seul qui reste ce sont mes peurs...

Oui je fais pas mal d'activité sans lui. Et même maintenant qu'il vit avec moi, j'essaie à tout pris de garder mes occupations, mes sorties sans pour autant l'inclure dans tout même si c'est difficile pour moi car j'ai envie de tout partager ...

Et oui, il me manque souvent. Nous retournons chacun chez nos parents le week end et il me manque quand il n'est pas là.


Pour Elieza,
Oui tu as raison... Je dois lacher prise et réussir à vivre ce qu'on a. Je sais que j'ai de la chance qu'on se soit retrouver et que je devrais simplement en profiter :)

je vois ce que tu veux dire par là mais ici ce n'est pas vraiment une question de lui pardonner c'est plus une peur qui vient de l'inconscient ... Je ne lui en veux absolument pas de la rupture c'était autant de ma faute que la sienne, si pas plus :/
#1292973
Bonjour,

J'ai moi-même été en couple pendant 8 ans, séparée depuis 4 mois, et je souffre de dépendance affective, d'abandonnisme. Pendant les premières années de couple, j'étais comme toi: parfois j'avais l'impression d'être folle amoureuse de mon ami (qui lui était très amoureux au départ) et de ne pas pouvoir me passer de lui et parfois je doutais fortement de mes sentiments, j'avais comme une grande tristesse qui s'emparait de moi et qui me faisait réfléchir au bien-fondé de cette relation. Parfois, c'était si violent que je lui en faisais part, mais généralement je gardais ça pour moi, ça durait quelques jours, puis ça passait pour un moment. J'ai vu un psy. pour différentes raisons et durant plusieurs années. Je crois que ça m'a aidée à surmonter les différentes étapes de la construction de mon couple et de ma famille (mise en couple, emménagement, grossesse,...), étapes qui -je crois- sont toujours difficiles à vivre lorsqu'on est dépendant affectif, abandonnique. En effet, plus on avance et plus on s'engage dans une relation, plus l'attachement risque d'être grand et plus la rupture (l'abandon) risque d'être douloureuse. Or si on ne se met pas en couple, si on refuse de s'attacher ou de s'investir, si on quitte l'autre le premier, alors on se ''protège''de (re)vivre l'abandon et la solitude (sentiment de vide) tant redoutés. Tout ça pour dire que selon mon psy. ou d'autres personnes, le fait de régulièrement remettre en question tes sentiments, ton amour pour l'autre, etc., c'est une manière inconsciente (et inefficace a priori) de te protéger de l'abandon en remettant toi en cause la relation avant l'autre. Certaines personnes n'arrivent donc jamais à construire de relation et quittent toujours l'autre pour ne pas prendre le risque d'être quitté (tout ça est souvent inconscient). Ça c'est une théorie. Mais je pense qu'il peut y avoir d'autres explications aussi : on est peut-être avec la personne pour de mauvaises raisons (peur d'être seul, manque de confiance en soi qui pousse à se mettre avec un partenaire qui nous aime peu importe si nous on l'aime, etc.). Tout ce pour dire que je pense qu'il pourrait t'être utile de trouver un psy. qui te corresponde pour travailler là-dessus. Ça aide déjà beaucoup de pouvoir en parler et d'essayer d'identifier des causes et les réels sentiments et émotions que tu vis.

Bon, pour ma part, malgré un suivi psy., beaucoup de découvertes sur moi, etc., je n'ai jamais réussi à sortir de la dépendance affective, de l'abandonnisme. Mais j'ai appris à vivre un peu avec, à ne plus dramatiser ces moments de doute, etc. Ce sont quand même des problèmes qui ont mené à la fin de mon couple, entre autres choses. Et la rupture est difficile à accepter, à intégrer. Mon psy. dit cependant que si je n'avais pas fait tout ce travail avec lui, la décompensation lors de le rupture aurait probablement été beaucoup plus importante. Tandis que là j'arrive à fonctionner dans ma vie quotidienne malgré tout. Je ne sais pas s'il dit vrai mais dans tous les cas le suivi psy. m'a fait du bien et m'a apaisée.

Le souci que tu vis (peur de ne plus aimer ton copain), certains appellent ça le TOC du couple. Il y a pas mal d'articles là-dessus sur internet et des forums, etc. Par ex. : https://www.google.ch/amp/s/www.femmeac ... 9796%3famp

Bonne chance !