Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Ca y est, je chante à nouveau sous la douche le matin car ... j'ai enfin récupéré mon ex !
#1239353
Je suis avec beaucoup d'intérêt cette discussion, mais il y a un certain nombre de choses qui m'interpellent...
l'être humain n'est pas censé être une girouette non plus
Et je ne pense pas que l'on puisse changer ce que l'on est au fond, on évolue, certes mais on ne change pas sa nature profonde...
Par définition, la nature humaine est changeante. Et heureusement d'ailleurs, sinon on n'avancerait pas.

On avance, on tombe, on se fait mal, on se relève, on cherche à comprendre pourquoi on est tombé, et on change pour ne pas tomber à nouveau. Donc plus la chute est dure, plus on apprend et plus on change :)

Après, il est vrai que certaines personnes refusent de se remettre en question, refusent de changer. Elles n'apprennent rien et répètent inlassablement les mêmes erreurs... Ces personnes écoutent trop leur égo.

Alors c'est vrai que perso, si mon ex s'était barrée pour un autre (je n'ai pas connu ce cas de figure), il aurait été hors de question qu'elle revienne...
Justement, là c'est typiquement l'égo qui parle. L'égo, c'est comme un petit enfant borné qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Il vous permet de vous protéger, de survivre en société, mais en aucun cas il vous permet d'être heureux.

On n'est pas qu'un égo ! On est bien plus que cela. Il faut tenir compte de ce qu'il dit, mais tout en prenant du recul. Se dire "Ok, c'est différent de ce que j'ai l'habitude de voir ou de penser, mais est-ce que ça veut forcément dire que c'est mauvais ?". Dans la plupart des cas, la réponse est non :)

Beaucoup de gens ne se rendent pas compte à quel point une partie des femmes sacrifient beaucoup de choses pour faire fonctionner le couple (sûrement trop de choses d'ailleurs), c'est d'ailleurs souvent pour ça qu'elles ne reviennent pas lorsqu'elles prennent la décision.
Dernier point qui me choque.

Quand je lis des choses comme ça, j'ai le sentiment qu'il y a un décalage entre ce que la majorité appelle "retour, reconquête ou retrouvaille", et ce qu'il en est vraiment de la réalité.

La phrase citée fait référence à la première relation. Alors c'est vrai, les femmes ne reviennent généralement pas dans leur première relation. Car les conséquences qui ont menées à la rupture seront toujours là.

D'où l'intérêt de laisser faire le temps, d'achever le processus de deuil, de tirer un trait définitif sur la première relation... Pour laisser place à une deuxième relation ! Et ça rejoint ce que je disais au début. Puisque les gens changent, apprennent, s'améliorent (ceux qui ne se laissent pas guider par leur égo), une deuxième relation est possible avec la même personne !

Il n'y a qu'à lire les nombreux témoignages de couples retrouvés : en règle générale, plus les retrouvailles sont rapides, moins le couple a de chances de perdurer. Pourquoi ? Parce qu'ils ne sont pas détachés de la première relation tout simplement.

Une fois que la première relation est définitivement enterrée, qu'est-ce qui empêche une femme ou un homme de vivre (et je ne dis pas "revivre") une histoire avec un(e) ex-conjoint(e) ? Rien, à part l'égo :)
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1239370
Noël a écrit : 21 avr. 2017, 12:25
l'être humain n'est pas censé être une girouette non plus
Et je ne pense pas que l'on puisse changer ce que l'on est au fond, on évolue, certes mais on ne change pas sa nature profonde...
Par définition, la nature humaine est changeante. Et heureusement d'ailleurs, sinon on n'avancerait pas.

On avance, on tombe, on se fait mal, on se relève, on cherche à comprendre pourquoi on est tombé, et on change pour ne pas tomber à nouveau. Donc plus la chute est dure, plus on apprend et plus on change :)
Sorry mais je ne peux pas laisser passer ce genre de choses :)
Tout simplement parce que la notion "d'évolution" est liée à une volonté d'aller de l'avant et non pas de changer d'avis comme de string...
j'iamerai que tu comprennes ce que j'écris ^^
NON on ne change pas sa nature profonde...on évolue pour être mieux.... ou différent mais la nature profonde de l'homme reste la même , alors stp stop le "on change".Ton exemple de la chute est justement lié à l'évolution pas au changement , je ne pense pas que tu ais fait la nuance entre les deux choses...
Quelques cours d'anthropologie devraient te convaincre facilement de cela.
Alors c'est vrai que perso, si mon ex s'était barrée pour un autre (je n'ai pas connu ce cas de figure), il aurait été hors de question qu'elle revienne...
Justement, là c'est typiquement l'égo qui parle. L'égo, c'est comme un petit enfant borné qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Il vous permet de vous protéger, de survivre en société, mais en aucun cas il vous permet d'être heureux.
On n'est pas qu'un égo ! On est bien plus que cela. Il faut tenir compte de ce qu'il dit, mais tout en prenant du recul. Se dire "Ok, c'est différent de ce que j'ai l'habitude de voir ou de penser, mais est-ce que ça veut forcément dire que c'est mauvais ?". Dans la plupart des cas, la réponse est non :)
Là encore je ne suis pas du tout d'accord...Alors certes il y a une part d'égo, mais c'est très réducteur si on veut embrasser le problème dans son ensemble...
C'est plus une réaction de protection que d'égo... mais je ne vais pas débattre sur le sujet sinon on en a pour des plombes :)
Alors oui (et heureusement) on est plus qu'un égo... quoique des fois je me pose la question, vraiment...
Beaucoup de gens ne se rendent pas compte à quel point une partie des femmes sacrifient beaucoup de choses pour faire fonctionner le couple (sûrement trop de choses d'ailleurs), c'est d'ailleurs souvent pour ça qu'elles ne reviennent pas lorsqu'elles prennent la décision.
Dernier point qui me choque.
Quand je lis des choses comme ça, j'ai le sentiment qu'il y a un décalage entre ce que la majorité appelle "retour, reconquête ou retrouvaille", et ce qu'il en est vraiment de la réalité.
La phrase citée fait référence à la première relation. Alors c'est vrai, les femmes ne reviennent généralement pas dans leur première relation. Car les conséquences qui ont menées à la rupture seront toujours là.
D'où l'intérêt de laisser faire le temps, d'achever le processus de deuil, de tirer un trait définitif sur la première relation... Pour laisser place à une deuxième relation ! Et ça rejoint ce que je disais au début. Puisque les gens changent, apprennent, s'améliorent (ceux qui ne se laissent pas guider par leur égo), une deuxième relation est possible avec la même personne.​
J'avoue que je n'ai qu'à moitié compris ce que tu voulais dire... donc je ne commenterai pas parce que ça me semble incongru.
la première relation? la deuxième? avec qui? la même personne? ....vraiment j'ai besoin d'une explication plus précise sur le sujet ...
Nb: que ce soit la première, deuxième ou vingtième relation, il est vrai que la gent féminine peuvent"sacrifier" bien plus de choses pour sauver une relation...


Noël a écrit : 21 avr. 2017, 12:25 Il n'y a qu'à lire les nombreux témoignages de couples retrouvés : en règle générale, plus les retrouvailles sont rapides, moins le couple a de chances de perdurer. Pourquoi ? Parce qu'ils ne sont pas détachés de la première relation tout simplement.​
Pourras tu nouss dire où sont ces fameux "nombreux" témoignages? parce que même si je sais que cela arrive, si tu enlèves la pérennité du retour (c'est à dire, pour parler plus clairement que l'ex revient mais se re-barre au bout d'un an)..j'estimerai qu'il y a environ 5% des personnes qui sont concernées...de là à les appeller "nombreux"....

​​
Noël a écrit : 21 avr. 2017, 12:25Une fois que la première relation est définitivement enterrée, qu'est-ce qui empêche une femme ou un homme de vivre (et je ne dis pas "revivre") une histoire avec un(e) ex-conjoint(e) ? Rien, à part l'égo :)
Oh que si, simplement l'évolution de chacun, ses nouvelles (ou pas) aspirations, son avancée dans l'âge, son expérience, sa vie actuelle, l'endroit où il se trouve, là où il bosse, les loisirs qu'il a et des milliers d'autre choses..
J'en suis navré mais j'ai l'impression que tu es ancré dans quelque chose qui ne t'appartient qu'à toi (et libre à toi de le faire) mais qui n'est guère proche de la réalité de la vie (de mon point de vue , bien entendu).

Bonne journée à toi
#1239402
Kakahuet a écrit : 21 avr. 2017, 11:55
j'ai toujours en filigrane l'idée d'aider les autres étant donné que je n'ai pas besoin de récupérer qui que ce soit ...
Ben la voilà la grande évolution. Tu es bien dans ta relation. Je crois avoir lu entre les lignes que ça ne s'était pas toujours passé comme ça. Qu'un jour tu t'étais posé entre deux relations (alors que ça n'avait pas toujours été le cas) et que tu avais pris le temps de la réflexion avant de repartir. Mais je peux me tromper. Les interprétations...

Je suis d'accord pour les 100 contacts pour les femmes. Je parlais de retrouver quelqu'un ce n'est pas pareil. On peut avoir plein d'ouvertures qui donnent lieu sur pas grand chose. Bon, perso j'ai cessé de fréquenter les sites de rencontres depuis la fin du minitel. Tu peux faire 10 rencontres par jour et mettre un mois pour rencontrer quelqu'un qui te donne envie de le connaître un peu plus.

Perso EGO, je l'ai mis à la porte et SR ! Non mais !
#1268751
Hello !

Tout d'abord, meilleurs voeux à vous pour cette nouvelle année :)

Je ne suis pas nouveau ici, vous pouvez (pour ceux que ça intéresse) retrouver les détails et les débuts de ma rupture plus haut.

Pour faire simple :
  • Rupture en mai 2016, elle part pour un autre
  • SR de plusieurs mois
  • Elle revient pleine d'excuses en avril 2017
  • Problème : je partais un mois après vivre et travailler à Bruxelles. On se met d'accord sur le fait qu'une relation à distance ne serait pas une bonne chose pour nous, donc on vit chacun de notre côté et on se dit qu'on verra à mon retour.
Donc on ne s'est pas vus pendant 8 mois, mais on a continué de s'écrire très régulièrement (presque tous les jours).

Pendant les vacances de Noël, je lui ai proposé qu'on se voit... et on s'est vus :lol:

On s'est donnés rdv dans un lieu qu'on connait bien tous les deux. Avant d'arriver j'étais très nerveux, je me posais mille questions, je ne savais pas comment me comporter, si on devait se faire la bise, ou bien s'embrasser. Finalement elle a pris l'initiative de me faire la bise. Bon, je l'ai un peu pris comme une douche froide, mais peut-être à relativiser. Ensuite, on a passé un bon moment, on a bien discuté de tout et n'importe quoi, on a rigolé, la complicité était toujours là. Puis on a évoqué brièvement mon retour (qui aura lieu dans deux mois), elle a dit que ce sera l'occasion de se revoir plus souvent. Puis on s'est quittés (en se faisant la bise). A peine rentré chez moi, elle m'a écrit pour me dire qu'elle était très contente de m'avoir vu, etc. Depuis je suis rentré à Bruxelles, et on continue de s'écrire tous les jours.

Juste après l'avoir vue, j'étais très chamboulé, j'étais incapable de dire si ce moment avait été positif ou négatif.

Ma question est : si retrouvailles il y a, faut-il passer par une période de redécouverte de l'autre, de reséduction ? Faut-il se revoir progressivement "en amis" avant d'aboutir potentiellement sur autre chose (comme dans n'importe quelle nouvelle relation en fin de compte) ?

Ma plus grande peur, évidemment, c'est qu'elle ne me voit plus que comme un simple ami. Mais pour moi c'est hors de question, je lui ai toujours dit et elle le sait.

Donc voilà, au regard de tout ça, quel est votre sentiment ?

Au plaisir de vous lire :)
#1268838
Salut noel ! J’ai suivis ton histoire qui a quelques similitudes avec la mienne et c’est ton histoire qui m’a donner du courage à vrai dire !
Je suis content que tu te porte bien l’ami !
Si vous vous êtes retrouvé ce n’est pas pour rien mon pote je pense que tu peux suivre ton cœur et y aller au talent ! Elle a su t’attendre et toi aussi !