Aide et conseils pour récupérer ton ex !

C'est interdit ? Mais pourtant ...
#1303775
Alors me revoici avec de bonnes nouvelles.

Tout d'abord merci pour vos posts plein de bon sens et emprunts d’une objectivité qui nous fait malheureusement défaut lorsque que l’on est aveuglé par des sentiments trop forts…

Je fréquente un autre homme depuis 10 jours et cela me fait un bien fou. C'est le papa d'une camarade de classe de mon fils de 10 ans (sa fille en est amoureuse depuis la maternelle :bisou: ) et je le connais depuis longtemps en fait…
Je crois bien qu'il me fallait cela pour d'une part, tourner la page en pensant à autre chose et arrêter de ruminer et, d’autre part, déboulonner M. du piédestal sur lequel je l’avais perché. Il était nécessaire pour moi de désacraliser notre sexualité…C'est chose faite !

Je vois les choses de manière plus objective désormais. Mes sentiments sont encore présents mais l’incompatibilité de nos personnalités me semble désormais flagrante. J'ai aussi réalisé que durant cette relation je suis toujours restée moi-même et je ne regrette rien. Oui, il était immature, instable, indifférent, inadapté...Cela me déculpabilise sur l’échec de la relation…il n'en voulait pas. Point.

Aujourd'hui, je retrouve ma joie de vivre et mon énergie, bref je profite du moment présent. J'ai rencontré un homme aimant, mûr, stable et qui a envie de cette relation, je le sens par ses gestes et ses actes. Pas besoin de mots...
Je vis cette histoire au jour le jour…ne sachant pas où elle me mènera…mais elle a au moins le mérite de me faire passer à autre chose…Et s’il y a bien une chose que j'ai appris en consultant de part et d'autre les forums, c'est que : qui va doucement, va surement.

J'abandonne ma reconquête et le silence radio ! Je n'attends plus rien… :D
#1305521
Bonjour tout le monde,
Deux mois se sont écoulés, depuis mon dernier post et bien de l'eau a encore coulé sous les ponts depuis...

Ma relation estivale n'aura durée comme son nom l'indique que le temps de l'été...Elle m'a fait beaucoup beaucoup de bien, elle était nécessaire à ma reconstruction. Tout commençait pourtant bien, il s'est enflammé, voyait loin pour nous deux...Et puis, à la fin de l'été, il m' a jetée sans aucun état d'âme...Ses potes ne m’appréciaient pas "à choisir entre les 2, le choix est vite fait, c’est toi qui dégage" élégant, n'est ce pas ?...Même pas une semaine après, il revenait vers moi...J'ai eu mal, mais hors de question de construire quelque chose avec un homme si peu fiable...et complètement immature...

Il m'a quitté le jour de la fête de la maman de M. avec qui je m'entendais bien...Je lui ai envoyé un message pour sa fête et puis comme cela fil en aiguille, nous avons convenu d'un jour pour que j'aille boire le café chez ses parents, ne prenant pas trop de risque puis qu'il était sensé être au boulot...Enfin ça, c'est ce que je croyais...

J'y suis allée il y a une semaine, ses parents m'ont proposé de rester pour manger avec eux et ont proposé à M. de se joindre à nous (ils m'ont demandé mon avis au préalable)...Et voilà, de quelle manière je l'ai enfin revu après 4 mois sans aucune nouvelle (excepté pour mon anniversaire en juin)...Dès le premier regard, j'ai tout de suite su que mes sentiments ne s'étaient pas envolés et que je l'ai vraiment dans la peau...Il semblait très ému lui aussi.J'étais tellement heureuse de le revoir et cette fois-ci j'étais prête car complètement apaisée !
Nous avons passé un excellent moment tous les 4, de détente, de bonne humeur, avec des petites piques avec de l'humour...Il n'a pas été question du tout de notre séparation et il m' fait comprendre à demi-mots qu'il n'avait eu personne...
J'ai eu aussi l'impression qu’il se laissait un peu aller...Petite mine. Il ne semble pas avoir pris le soleil malgré qu'il ne travaille pas depuis deux mois. Il a profité de l'été pour s'occuper de sa fille.

J'ai senti qu'il y avait encore des sentiments entre nous...Il cherchait mon contact, m'a complimenté, on a retrouvé instantanément notre complicité d'avant...Je ne suis pas restée longtemps, je devais retrouver mes enfants mais je n'avais pas du tout envie de partir...J'ai senti que lui aussi. Au moment de nous dire au revoir, il m'a dit "Tu repasses quand tu veux...". Moi, je suis restée globalement assez neutre...Mais bouleversée intérieurement avec une impression très positive. Je suis arrivée et repartie avec le sourire !

Pour le moment, je laisse décanter, je pense lui proposer d'aller boire un verre d'ici une semaine. Je laisse faire, on verra bien...Je n'attends rien, je ne veux rien forcer...J'ai vraiment compris, durant ces 4 mois, combien je lui avais trop mis la pression et que mes sentiments l'ont étouffé, lui qui est si solitaire et si sauvage...

Et bien entendu, je vous tiendrai au courant...Merci pour votre écoute.
Modifié en dernier par Rayondesoleil le 12 sept. 2019, 10:54, modifié 2 fois.
#1305523
Bonjour, en lisant ton sujet, j'ai ressenti un malaise. Peut-être parce que ça me remet dans une histoire que j'ai vécue de manière un peu similaire. Mais voilà, je lis:
je laisse décanter, je pense lui proposer d'aller boire un verre d'ici une semaine. Je laisse faire, on verra bien...Je n'attends rien, je ne veux rien forcer
.
Ce que je ressens, c'est une pression à l'intérieur de toi, et "je laisse décanter" est le contraire de "je pense lui proposer dans une semaine". Tu vois ce que je veux dire ?
Oui je me mets à ta place et le repas où tu étais à eu un effet "endorphinien" sur toi, tu t'es sentie rassurée, peut-être sur un petit nuage (et qui ne le serait pas...), mais endormie aussi.
La perspective de renouer, un doux film romantique, s'est probablement immiscée en toi, et c'est bien humain.
Mais comme le dit cack await, c'est un jeu dangereux pour toi car tu es sous l'effet d'une douce came qui se remet à couler dans tes veines... un shoot de bien être qui endort ta propre vigilance et qui peut te faire replonger.
Parce que (on est tous pareils), lorsqu'une situation comme celle ci se produit, on a l'impression d'un seul coup de revivre en couple, la complicité, les regards, un brin de nostalgie, et c'est reparti pour un tour.. On se dit que l'autre a fait le chemin qu'il devait faire, a réfléchi, a mûri, et que s'il est là et sachant qu'il connaît nos sentiments, il ne ferait pas ça pour rien tellement on a confiance l'un dans l'autre, tellement on se respecte... Oui mais... ça c'est ce que l'on croit... et entre ce que l'on croit et la réalité, il y a souvent la fameuse descente après le shoot, et ça pique (si je puis dire)...

Alors relis tes premiers posts, et fais très très attention à toi, vraiment...
Elieza ont aimé ça
#1305530
En effet, c’est exactement ça...

Bien entendu, je ne néglige pas ce que j’ai déjà traversé...d’où ma prudence...
Mais il est vrai que je n’ai envie que d’écouter que mon Cœur pour laisser de côté la raison. Cette rencontre a en effet ravivé beaucoup beaucoup de souvenirs...et de sentiments.

Je laisse décanter...ma décision n’est pas encore prise...je ne le reverrai peut être jamais, nous allons peut-être revivre une histoire aussi foireuse que la première, finir notre vie ensemble...je n’en sais rien et personne ne sait...

J’ai juste envie de dire que de toute manière je ne pourrai pas tomber plus bas que la première fois...j’ai appris à le connaître et sais quelque part à quoi m’attendre...et d'un autre coté, j'ai aussi appris à vivre sans lui et me sens désormais plus forte.
Modifié en dernier par Rayondesoleil le 12 sept. 2019, 23:01, modifié 2 fois.
#1305532
Hello
Mais il est vrai que je n’ai envie que d’écouter que mon Cœur pour laisser de côté la raison
Eh oui, on est bien d'accord ;)
Ce qui vient du coeur, ce sont des émotions, la beauté de l'amour, des beaux moments, ce sentiment d'aimer profondément. Et ça on est d'accord que ça ne se contrôle pas. Et ce sont des émotions positives. Le problème c'est que pour le moment, en face il n'y a pas de réciprocité dans les faits. Alors l'esprit s'en empare et se fait des films, puisqu'il n'a rien d'autre à se mettre "sous la dent". Et on s'envole tranquillement dans le monde de l'irréel, du rêve. Et là est la came...
Voilà, quelques petites réflexion pour alimenter la tienne. A méditer ;)
Rayondesoleil ont aimé ça
#1305750
Bonsoir à tous,
Voici un petit compte rendu de ma délicieuse après-midi de près de 3 heures avec M.

Nous nous sommes retrouvés à boire des bières sur une agréable terrasse au soleil ☀️, complices, avec beaucoup de rires et de gêne aussi...
Déjà, pendant nos échanges, il évoquait le fait de refaire une sortie avec les enfants, m’a demandé que je lui envoie les photos de mon dernier shooting, m’a proposé de passer un jour chez lui pour boire la bouteille que mon père lui avait offerte...bref, sur le coup, j’ai pas relevé...Je l’ai laissé entièrement faire...

Nous sommes allés ensuite nous promener le long du Doubs, où nous avons fait une pause dans la nature, et c’est là qu’il s’est enfin décidé à me caresser le bas du dos, nous nous sommes naturellement pris dans nos bras, et nous sommes embrassés...Je me suis complètement laissée faire bien sûr ! ;)
Nous avons très peu reparlé de notre séparation, il m’a simplement précisé qu’il ne savait pas ce qu’il voulait...
Je ne lui ai pas demandé comment il voyait les choses désormais...Je lui ai déjà bien trop mis la pression la première fois...aujourd’hui j’ai décidé de laisser faire, de le laisser venir à moi et de respecter davantage son rythme. Il m’a aussi précisé qu’il n’avait pas osé revenir vers moi car il me pensait encore en colère...Je lui ai répondu qu’il avait très bien fait de ne pas me recontacter plus tôt, que tout ce temps avait été nécessaire pour lui comme pour moi.
J’imagine que durant ces 4 mois, il a dû aussi faire le point...d’autant que c’est quelqu’un de très cérébral.
Nous n’avons pas encore convenu quand nous revoir, il m’a raccompagnée à ma voiture en me disant « à bientôt » et m’a demandé de passer le bonjour à mes enfants...

Ce fut un moment agréable et apaisé, plein de douceur, plein de bienveillance et il m’a aussi beaucoup fait rire !
Voilà, je ne sais pas où l’on va...mais Carpe Diem ! Je veux juste vivre l’instant présent.
Si ça marche tant mieux, sinon je n’aurai aucun regret. Ma reconstruction m’a fait grandir et je sais que la pire souffrance est désormais derrière moi.

Merci de m’avoir lue. Bonne nuit à tous.
#1307431
Bonjour à toutes et tous,

Je reviens vers vous pour vous donner des nouvelles !
La reprise de contact s’est avérée aussi lente que douce puisque nous ne nous sommes finalement revus que samedi dernier, soit un mois et une semaine après notre rencontre de septembre. Durant ce laps de temps nous nous sommes envoyés de temps à autre des SMS avec parfois jusqu’à deux semaines de silence entre chacun d’entre eux.

Et puis samedi dernier c’était son anniversaire, je suis passée chez ses parents. À peine arrivée, il était déjà là !
J’ai passé une magnifique soirée, il était beau, radieux, rayonnant, je crois ne l’avoir jamais vu aussi heureux depuis que je le connais. Ma présence semblait le remplir de joie.

Nous nous sommes retrouvés à deux reprises tout les deux sur la terrasse, nous avons eu ainsi l’occasion de pouvoir parler un peu...il m’a demandé si j’avais fait une nouvelle rencontre...j’ai répondu que non il m’a demandé «tu n’as pas trouvé chaussure à ton pied ?» J’ai répondu que si, je l’avais trouvé en le regardant...Il a tout de suite compris.
Je lui ai fait savoir que j’étais heureuse d’être ici et il a rétorqué que lui aussi ca lui faisait plaisir...

Nous avons fini cette soirée d’anniversaire chez lui (il habite à 100 mètres de chez ses parents), pour enfin nous retrouver dans un infini moment de tendresse et de douceur. Il m’a avoué avoir préféré déballer son deuxième cadeau !...Le tout avec légèreté et humour...c’était tout simplement magique de nous retrouver !
Sa seule présence suffit à mon bonheur, et pouvoir côtoyer son âme de nouveau m’a fait vibrer. Ses mots, ses regards...Je n’ai aucun doute sur la profondeur de ses sentiments à mon égard.

Grâce à la distance que j’ai pu prendre ces dernier mois j’ai compris énormément de choses : notamment le fait que je n’ai pas respecté sa personnalité profonde, son besoin de solitude, de repli sur lui et de prendre son temps...
J’ai décidé de vivre d’abord pour moi, de rester détachée, de moins m’impliquer émotionnellement, afin que mes angoisses ne rejaillissent pas négativement sur notre relation...et que lui soit la cerise sur le gâteau !
J’ai compris que les moments de solitude où il ne me contacte pas ne sont pas contre moi, mais plutôt un besoin pour lui de faire retomber des angoisses qu’il peut ressentir face à l’engagement.

Je peux dire aujourd’hui que j’aime M. encore plus fort et surtout avec plus d’authenticité.
J’espère du fond du cœur que notre relation évoluera positivement en prenant notre temps...celui dont nous avons besoin l’un comme l’autre. Tout en ayant conscience qu’il me faudra beaucoup de patience et de persévérance pour atteindre ce but.

A très vite pour d’autres nouvelles ! Prenez soin de vous.
Modifié en dernier par Rayondesoleil le 31 oct. 2019, 10:15, modifié 2 fois.
#1307433
C'est une belle histoire, je te souhaite plein de bonheur et j'espère que vous trouverez les ingrédients pour que votre couple reparte sur de bonnes bases
Tiens nous au courant de l'évolution 😉
#1307441
Rayon de soleil,

Il y a tellement de similitudes entre ce que tu vis, et ce que j’ai vécu il y a quelques années que je ne peux m’empêcher d’intervenir sur ton post (Rayon de soleil, c’est le petit nom qu’il te donnais ?)

Cette soirée de retrouvailles que tu décris, avec les sentiments que tu éprouves, j’aurais pu l’écrire concernant l’ex qui m’a amené sur ce forum, quasiment mot pour mot.
il était beau, radieux, rayonnant, je crois ne l’avoir jamais vu aussi heureux depuis que je le connais. Ma présence semblait le remplir de joie
il m’a demandé si j’avais fait une nouvelle rencontre...j’ai répondu que non il m’a demandé «tu n’as pas trouvé chaussure à ton pied ?» J’ai répondu que si, je l’avais trouvé en le regardant...Il a tout de suite compris.
Je lui ai fait savoir que j’étais heureuse d’être ici et il a rétorqué que lui aussi ca lui faisait plaisir...
c’était tout simplement magique de nous retrouver !
Ses mots, ses regards...Je n’ai aucun doute sur la profondeur de ses sentiments à mon égard
je n’ai pas respecté sa personnalité profonde, son besoin de solitude, de repli sur lui et de prendre son temps...
J’espère du fond du cœur que notre relation évoluera positivement en prenant notre temps
Et ce détachement et cette maturité face à la relation, sont aussi ceux que j’ai affiché.
J’ai décidé de vivre d’abord pour moi, de rester détachée, de moins m’impliquer émotionnellement, afin que mes angoisses ne rejaillissent pas négativement sur notre relation...et que lui soit la cerise sur le gâteau !
Dès la semaine suivante, la distance affichée me faisait déjà souffrir. 2 mois plus tard il me quittait en me disant qu’il ne se sentait pas d’avoir une relation avec quelqu’un. 3 mois après cette séparation j’apprendrais par hasard qu’il est en couple depuis une semaine avant notre séparation. Il restera avec elle quelques mois, avant de revenir vers moi à nouveau, et de repartir…
Je voulais tellement me persuader qu’il n’était qu’une cerise sur le gâteau, et que je n’étais pas impliquée émotionnellement, que je l’ai laissé faire des allées et venues dans ma vie pendant 5 ans. Ça m’a bien abîmée.

Alors essaye d’être le plus honnête avec toi-même, sur ce que tu veux réellement avec lui, et ce que tu es capable de donner ou pas.
Garde en tête qu’on ne change pas (on met juste les costumes d’autres sur soi)
Je veux aussi te dire, que je ne crois pas que ce soit le temps qui fait s’engager quelqu’un, mais la volonté, et que malheureusement personne n’a le pouvoir d’agir sur cette volonté, pas même en lui laissant l’espace nécessaire.

Et enfin, il te faudra peut-être prendre un jour la même décision que celle qui t’a amenée ici, fait le sans états d’âmes, car si tu en arrive là une seconde fois alors c’est que jamais ça ne changera.
Nous avons fini cette soirée d’anniversaire chez lui (...), pour enfin nous retrouver dans un infini moment de tendresse et de douceur
Même pour cette partie là j'aurais pu écrire la même chose.
Je crois comprendre que vous passé une nuit d'amour, à moins que ce ne soit que l'échange de baisers et de caresses, mais juste une question, parce que à la relecture avant de poster j’ai eu un doute, du coup vous êtes à nouveau officiellement ensemble ou pas ?

Plein de belles choses pour ton avenir, et prend bien soin de toi.
#1307461
Merci pour vos messages plein de bienveillance.
Oui, en effet, "Mon rayon de soleil" c'est bien ainsi qu'il m'appelait...On ne peut rien te cacher Allys ! Quand au déballage du deuxième cadeau...il s'agissait de moi bien entendu...donc oui, nous avons partagé un moment d'intimité...
A ta question sommes-nous retourner ensemble ? A vrai dire, je ne peux même pas y répondre car pour moi les choses se posent désormais autrement...C'est un homme qui est très à cheval sur la fidélité donc s'il s'est donné à moi de nouveau, tacitement il y a quelque part un engagement de sa part...
De mon point de vue, la nature de notre relation sera définie petit à petit en fonction de ce que l'un et l'autre nous voudrons bien y mettre...De toute façon, je ne la vois pas comme une relation classique. Je lui ai d'ailleurs annoncé samedi que j'achète un appartement...Alors que lors de notre première relation j'évoquais souvent l'idée de vivre ensemble...J'étais restée coincée dans le shéma type de mes 18 ans de vie commune avec mon mari...
Or, j'ai appris à connaître M, et il est tout sauf cela...Il est rebelle, sauvage et déteste les conventions...Je pense que moi aussi quelque part sinon je serais restée par confort avec mon mari. Mais on ne s'extirpe de près de 20 ans d'habitude du jour au lendemain...Pendant les 10 mois de relation, je n'ai cessé de le juger de lui imposer ma façon de voir les choses...alors que lui, à aucun moment il ne m'a jugée, ja-mais ! Il m'a toujours respecté et accepté comme je suis. Et d'ailleurs, je lui ai dit samedi que je m'en voulais beaucoup de ne pas avoir su respecter celui qu'il était et que j'avais été trop exigeante.
Je pense qu'il reste malgré tout sur ses gardes car je suis une femme avec beaucoup de caractère et qui prend des décisions très facilement (je dirige une structure culturelle, je donne des cours de boxe, je prends régulièrement la parole en public...) alors que lui, il est tout le contraire de ça...il n'a pas confiance en lui, ne sort jamais et voit personne (tout en restant quelqu'un de sociable et agréable). Il m'a d'ailleurs fait savoir qu'il n'a eu personne pendant notre séparation...Il avait laissé la photo de nous sur sa cheminée ! Elle n'avait pas bougé d'un poil, cela m'a surprise ! Mais bon, il peut aussi peut être l'avoir laissé par paresse...

Pour le moment, je vis au jour le jour...Notre histoire vient seulement de redémarrer. Cette semaine, il a une mission à 300 m de mon travail...Il m'a dit qu'il passerait me voir...mais entre ce qu'il a envie de faire et ce qu'il est capable de faire...J'ai appris à le décoder et ne rien attendre. De cette façon, je ne suis plus angoissée et j'apprends petit à petit à prendre tout simplement ce qu'il a à me donner.

Cette approche sera peut-être difficile à mettre en place (je manque cruellement de patience). Je n'en sais rien, je vous redirai. Je vois cela comme une façon de me redécouvrir et de me dépasser.
En tout cas, son beau-père m'a dit samedi que je faisais partie de la famille et sa mère que je serais toujours la bienvenue...M. me l'a confirmé le soir. Cela m'a fait chaud au cœur.
Modifié en dernier par Rayondesoleil le 03 nov. 2019, 23:12, modifié 1 fois.
#1307474
Je vais être honnête, il y a quelque chose qui sonne faux à mes oreilles dans ce que tu me raconte, mais je n’arrive pas à mettre le doigt dessus avec exactitude, et peut être que je me trompe.

Alors je sais bien, que malgré les ressemblances entre nos deux histoires (jusqu’au petit surnom et à la lecture de l’ouvrage auquel tu fais référence), ton ex n’est pas mon ex, et tu n’es pas moi (non tu es bien plus courageuse que moi). Et qu’il est possible que ma réponse soit influencée par ma propre histoire, mais je voudrais que tu sois bien sûre de toi afin de t’éviter des souffrances . J’en ai tellement bavé, en me racontant des mensonges à moi-même dans cette histoire,(la cerise sur le gâteau, le fait de prendre son temps, ma soit disant évolution et mon détachement), que si je peux t’épargner les même je le ferais.
Mon but n’est absolument pas de venir briser ce moment qui semble merveilleux, et si tu ne veux pas que mes interrogations viennent polluer ces retrouvailles (ou te faire poser des questions que tu ne te pose pas), tu peux évidement cesser la lecture de cette réponse maintenant, parce que je vais un peu gratter le vernis.
C'est un homme qui est très à cheval sur la fidélité donc s'il s'est donné à moi de nouveau, tacitement il y a quelque part un engagement de sa part...
D’accord, tu sembles donc lui accorder une grande confiance. Peux-tu m’expliquer ce qui nourrit une si grande confiance en lui sur ce point?
Parce que vu de ma fenêtre, il n’a pas l’air si à cheval que ça sur la fidélité. Votre histoire a quand même commencée par une relation adultérine (de ton côté certes), mais si tu prends par exemple ma meilleure amie, qui est très « à cheval avec la fidélité », elle n’envisagerait même pas de se lancer dans une aventure avec une personne mariée, quand bien même elle est célibataire. Parce que la fidélité est pour elle une valeur essentielle, et que le gars qui tromperait sa femme avec elle, ne mettrait pas la fidélité au dessus du reste. Tu comprends ce que je veux dire ?
De mon point de vue, la nature de notre relation sera définie petit à petit en fonction de ce que l'un et l'autre nous voudrons bien y mettre...De toute façon, je ne la vois pas comme une relation classique.
Bien si c’est ce que tu veux réellement, et si ce n’est pas juste un certain aveuglement qui te fait dire « de toute façon, mieux vaut des miettes que de ne plus l’avoir dans ma vie », c’est une bonne chose.
M, et il est tout sauf cela...Il est rebelle, sauvage et déteste les conventions...
Assez étrange donc qu’il soit si à cheval sur la fidélité… Parce que la fidélité c’est très conventionnel…
Alors que lors de notre première relation j'évoquais souvent l'idée de vivre ensemble...J'étais restée coincée dans le shéma type de mes 18 ans de vie commune avec mon mari... (...) Pendant les 10 mois de relation, je n'ai cessé de le juger de lui imposer ma façon de voir les choses...
Je peux me tromper, mais j’ai l’impression que ça c’est ce que tu as lu dans le livre « ces hommes qui ont peur d’aimer » et qui sont les explications données afin de justifier la fuite de ces messieurs phobiques de l’engagement.
Pour le moment, je vis au jour le jour...Notre histoire vient seulement de redémarrer. Cette semaine, il a une mission à 300 m de mon travail...Il m'a dit qu'il passerait me voir...mais entre ce qu'il a envie de faire et ce qu'il est capable de faire...J'ai appris à le décoder et ne rien attendre. De cette façon, je ne suis plus angoissée et j'apprends petit à petit à prendre tout simplement ce qu'il a à me donner.
De la même façon que cela ressemble fortement à ce que conseillent les auteurs du livre, afin de sécuriser ces messieurs, si peureux, et leur donner envie de rester.

Es-tu donc bien sûr de ne pas être influencée par ce que tu crois avoir identifié comme problématique chez ton ex et appliquer ce que tu crois donc être les solutions à cette problématique ?
Car après avoir lu l'ouvrage, je le trouve quand même basé sur de bons gros stéréotypes de genre, pas forcément en phase avec la subtilité et la diversité des rapports humains.
Cette approche sera peut-être difficile à mettre en place (je manque cruellement de patience). Je n'en sais rien, je vous redirai. Je vois cela comme une façon de me redécouvrir et de me dépasser.
Tant que tu es bien au clair avec toi même n’hésite pas, vis ce que tu veux vivre.
En tout cas, son beau-père m'a dit samedi que je faisais partie de la famille et sa mère que je serais toujours la bienvenue...M. me l'a confirmé le soir. Cela m'a fait chaud au cœur.
Bon là, je botte en touche, je comprendrais jamais ça, les parents qui veulent absolument garder contact avec les ex de leurs enfants quand il n’y a pas de petits enfants… Je trouve cela tellement irrespectueux pour leur propres enfants… Sans compter que dire à quelqu’un qu’il « fait partie de la famille », suite à une relation de 10 mois qui s’est fini par une rupture, je trouve que c’est un peu disproportionné. Ce n’est que mon avis.

Mais du coup n’y a-t-il pas une part de toi qui est rassurée, sur la pérennité de votre nouvelle relation grâce à cette simple phrase ?

plein de bonnes choses en tout cas pour l'avenir
#1307476
Bonjour, un peu comme Allys, je ressens un truc qui gratouille dans ce que tu racontes. Peut-être aussi que ça me rappelle tellement ce que j'ai vécu il y a quelques années que forcément ça me met mal à l'aise... Le côté ohhh c'est tellement lui.. ohhh c'est tellement pas lui... J'ai beaucoup de mal à exprimer ce que je ressens (alors fermes ta gueule tu vas me dire :D :D :D ), mais voilà, quelque part j'ai peur pour toi et en même temps j'aimerais tellement que tu sois comblée et heureuse. Peut-être que ça vient de la manière dont tu racontes, grrr ça m'énerve, je n'arrive pas à me sentir convaincu et rassuré par ce que tu dis... à suivre donc !
#1307479
etpourtant a écrit :
31 oct. 2019, 14:23
Bonjour, un peu comme Allys, je ressens un truc qui gratouille dans ce que tu racontes. Peut-être aussi que ça me rappelle tellement ce que j'ai vécu il y a quelques années que forcément ça me met mal à l'aise... Le côté ohhh c'est tellement lui.. ohhh c'est tellement pas lui... J'ai beaucoup de mal à exprimer ce que je ressens (alors fermes ta gueule tu vas me dire :D :D :D ), mais voilà, quelque part j'ai peur pour toi et en même temps j'aimerais tellement que tu sois comblée et heureuse. Peut-être que ça vient de la manière dont tu racontes, grrr ça m'énerve, je n'arrive pas à me sentir convaincu et rassuré par ce que tu dis... à suivre donc !
Voilà exactement ce que ne n'arrivait pas à exprimer...
Je n'arrive pas à me sentir pleinement convaincue et rassurée par ce que tu dis, j'ai peur pour toi, et en même temps j'aimerais tellement que tu sois comblée et heureuse.
#1307491
Allys a écrit :
31 oct. 2019, 14:14
Alors je sais bien, que malgré les ressemblances entre nos deux histoires (jusqu’au petit surnom et à la lecture de l’ouvrage auquel tu fais référence), ton ex n’est pas mon ex, et tu n’es pas moi (non tu es bien plus courageuse que moi). Et qu’il est possible que ma réponse soit influencée par ma propre histoire, mais je voudrais que tu sois bien sûre de toi afin de t’éviter des souffrances . J’en ai tellement bavé, en me racontant des mensonges à moi-même dans cette histoire,(la cerise sur le gâteau, le fait de prendre son temps, ma soit disant évolution et mon détachement), que si je peux t’épargner les même je le ferais.

En effet, chaque histoire est différente et propre à chacun en fonction des personnalités des uns et des autres. Mais merci pour ta sincérité, c'est ce que je cherche en venant sur le forum et naturellement ta réponse est empreinte de ton vécu...cela s'appelle la subjectivité.
C'est un homme qui est très à cheval sur la fidélité donc s'il s'est donné à moi de nouveau, tacitement il y a quelque part un engagement de sa part...
D’accord, tu sembles donc lui accorder une grande confiance. Peux-tu m’expliquer ce qui nourrit une si grande confiance en lui sur ce point?
Parce que la fidélité est pour elle une valeur essentielle, et que le gars qui tromperait sa femme avec elle, ne mettrait pas la fidélité au dessus du reste. Tu comprends ce que je veux dire ?

Oui je saisis c'est bien, après c'est vraiment moi qui suis allée le chercher et je me suis offerte à lui sans aucune résistance.  Il m'a souvent fait part du fait que la situation n'était pas idéale - mais sans culpabilité toutefois puisque finalement je crois, avec le recul, que le fait que je sois en couple l'arrangeait quelque part notamment par rapport à cette épineuse question de l' engagement. Question qui est survenue plus tard lorsque j'ai quitté mon mari...
M, et il est tout sauf cela...Il est rebelle, sauvage et déteste les conventions...
Assez étrange donc qu’il soit si à cheval sur la fidélité… Parce que la fidélité c’est très conventionnel…

C'est justement ce qui fait son charme... Je reste persuadée que son côté "Bad Boy" est une image qu'il se donne, mais qu'il cherche au fond de lui quelque chose de plus rassurant...mais il ne l'admettra pas...son fonctionnement fait qu'il se met des œillères...Il recherche l'amour j'en suis intimement convaincue (il est très sentimental)...mais encore une fois sa peur d'aimer et de souffrir prend le dessus...
...J'ai appris à le décoder et ne rien attendre. De cette façon, je ne suis plus angoissée et j'apprends petit à petit à prendre tout simplement ce qu'il a à me donner.
De la même façon que cela ressemble fortement à ce que conseillent les auteurs du livre, afin de sécuriser ces messieurs, si peureux, et leur donner envie de rester.

Alors non, car je n'ai absolument aucun souvenir de ce passage...

Es-tu donc bien sûr de ne pas être influencée par ce que tu crois avoir identifié comme problématique chez ton ex et appliquer ce que tu crois donc être les solutions à cette problématique ?

Bien sur, que j’applique ce que je pense être des solutions à sa problématique...mais je ne pense pas être aveuglée (ou alors un petit peu... ;) ) car je le fais en pleine conscience tout en restant  lucide sur un potentiel échec. Mais, très sincèrement, je ne peux faire autrement car mes sentiments pour lui sont trop forts...
Sans compter que dire à quelqu’un qu’il « fait partie de la famille », suite à une relation de 10 mois qui s’est fini par une rupture, je trouve que c’est un peu disproportionné. Ce n’est que mon avis. Mais du coup n’y a-t-il pas une part de toi qui est rassurée, sur la pérennité de votre nouvelle relation grâce à cette simple phrase ?

Ben oui, forcément ! Ses parents m'adorent et font tout pour faire peser la balance du bon côté, c'est certain ! Donc oui, c'est rassurant pour moi !

Merci Allys pour ta bienveillance, je ne regrette pas d'avoir lu ta réponse jusqu'au bout ! :D  
Dans tous les cas, je vous tiens informés de l'évolution. Et même si je souffre, je suis prête à prendre ce risque...
#1307495
Mais, très sincèrement, je ne peux faire autrement car mes sentiments pour lui sont trop forts...
CQFD ;)
Ses parents m'adorent et font tout pour faire peser la balance du bon côté, c'est certain ! Donc oui, c'est rassurant pour moi !
Sincèrement, plus je te lis, plus je tremble....
#1307499
Bonjour

Tiens nous au courant car je suis assez intrigué sur la suite de votre histoire.

Franchement, je suis aussi un peu "saisi" par ce qu'il se passe et je sais bien qu'il ne sert à rien de te faire remarquer certaines choses qui pourraient devenir dérangeantes ...

Gaffe aussi aux choses du genre "Ses parents m'adorent " prend un peu de recul sur ça aussi....
Si c'est vrai (ce qui reste à démontrer), cela n'est jamais figé dans le temps et ils seront toujours du côté de leur fils s'il prend une décision importante (il ne faut jamais sous estimer cela).

Mais j'espère que tout se passera comme tu le souhaites ...bon courage !
#1307502
"Sincèrement, plus je te lis, plus je tremble...."

Et pourtant et Kakahuet, c'est adorable de vous inquiéter pour moi...! :lol:
Pour le moment je suis sereine et apaisée.
Je ne suis pas du style à faire la carpette et si toutefois à un moment donné cela ne me convenait plus, je saurais dire "Stop !".
Je travaille sur moi pour être d'abord bien toute seule comme une grande et me libérer de ma dépendance affective vis à vis de cette relation...Car c'est bien cela qui m'a fait souffrir. Du coup, quoi qu'il advienne, j'en sortirai grandie et plus forte...Que ce soit avec lui, ou dans une relation future d'ailleurs...
Mais il est vrai que je suis de nature très optimiste !
Merci sincèrement pour vos messages.
#1308253
Hello les amis forumeurs !

Encore une nouvelle étape de franchie il y a deux jours...Je suis passée voir M. chez lui, nous sommes restés 8h ensemble (de 16h à minuit).
Alors, je vous préviens tout de suite, je vais parler cette fois sans le filtre de la femme amoureuse et éperdue (même si je le suis).
J'avais en effet, et vous aviez raison pour la plupart, interprété beaucoup de ses comportements ou de ses paroles en ma faveur. Nous avons enfin pu prendre le temps de parler de notre séparation.
Je vous livre en vrac des échanges que nous avons eus ou des situations éloquentes :
- A la question "Tu crois qu'on peut retenter quelque chose ensemble ?" "Je sais pas" (tiens ça change !), ça n'a pas marché une fois, on est pas compatibles...(il n'a pas tort sur ce point , mais que voulez vous l'amour rend aveugle...) "Ça me convenait bien quand tu étais avec ton mari, car on se voyait une fois de temps en temps et sans engagement..." et la cerise sur le gâteau : "Mais j'ai pas l'intention de finir ma vie tout seul" (allez hop, prend ça dans ta face !) - vous aviez raison, j'étais juste pas la bonne pour lui...En même temps, je lui souhaite bon courage pour rencontrer quelqu'un étant donné qu'il ne sort jamais de chez lui...Bref, c'est un autre débat...
- "Mes sentiments ont changés, ils sont moins fort qu'avant". (Voilà, c'est dit !)
- Il parle de moi comme une ex, et évoque sans état d'âme l'idée que je puisse coucher avec qui je veux.
- On a partagé un moment charnel en deux temps trois mouvements (et encore trois mouvements, je suis généreuse sur le descriptif...). Aucune implication émotionnelle de son coté..."La cigarette après le sexe, c'est la plus agréable" (Il considère donc cela comme du sexe quand moi j'attends de l'amour...) - Il n'est plus le même que j'ai connu, il ne donne rien, même pas un peu de tendresse après l'acte. C'est comme si je découvrais son vrai visage...Bon je vous vois venir...Son vrai visage il me l'a montré il y a six mois...Mais je n'ai pas voulu voir...
- Il m'a expliqué qu'en effet, il avait tout fait pour que je le quitte, car il n'avait pas le courage de le faire...Et que ce serait plus facile pour moi de l'oublier...Quand je l'ai quitté par téléphone il avait aussi l’intention de le faire. A la question "Comment as-tu vécu notre séparation ?" "Soulagement et culpabilité"...(La fameuse épine du pied que je lui ai enlevée :oops: )
En revanche, il a eu des gestes très doux et tendre envers moi durant toute la journée, excepté lorsque nous étions nus ensemble...où il a gardé beaucoup de distance (comme s'il cherchait à provoquer du dégoût chez moi...La technique de la première fois ?)

J'ai passé une très belle soirée, car il était là juste près de moi, j'ai été très bien accueillie (je ne l'ai pas prévenu que je passais...) j'avais apporté des bières, nous sommes ensuite allés au restaurant, on a écouté de la musique, beaucoup parlé (des paroles gentilles et son humour qui le caractérise tant...) en restant tranquilles chez lui en mode câlins. Il m'a dit qu'il est pas contre me voir, car il aime parler avec moi...Mais se remettre en couple ne l’intéresse pas. Il est vrai que comme je me montrais plus détachée depuis la reprise de contact, il m'a peut-être sentie prête à accepter son amitié...Je n'en sais rien...

Le problème de l'engagement est certes très prégnant chez lui, mais il faut que j'admette une bonne fois pour toute que, même s'il a indéniablement de la tendresse et de l'affection pour moi, il ne m'aime plus.
Donc voilà pour résumer, sa porte reste ouverte en mode "sex friends" (pour le coup, je me retrouve sur le bon forum :lol: ). A moi de savoir ce que je fais avec ça, si je me sens en capacité de prendre le recul nécessaire pour ne pas en souffrir...Ou si, et je me dirige clairement plus vers cette issue, je lâche l'affaire définitivement.

Ne soyez pas trop hard avec moi...Vous en connaissez beaucoup des forumeurs (euses) amoureux (ses) qui n'y retournent pas quand l'opportunité se présente ?
Je vais bien, je gère mes émotions correctement car j'avais pris beaucoup de distance aussi pour me protéger...Et cela s'avère judicieux...
Je viendrai vous donner de mes nouvelles...Merci pour votre précieuse écoute.
Modifié en dernier par Rayondesoleil le 16 nov. 2019, 20:33, modifié 1 fois.
#1308258
Coucou Rayon de Soleil,

Juste un petit message pour te souhaiter du courage, tu as l’air solide et peut-être mieux armée pour affronter la réalité qu’il y a qques tps.
Cette étape te sera certainement utile pour avancer encore.
Au moins ses actes et ses paroles sont clairs et tu peux faire ton choix en connaissance de causes. Le voir de tps en tps au risque de souffrir puisqu’il me semble que vos attentes sont complètement différentes.
Ou le zapper, l’oublier et passer à autre chose.

Vivre une belle histoire d’amour avec lui ne semble pas être une option mais il n’est pas le seul homme sur terre, il ne faut pas l’oublier.

Bonne continuation à toi.
:bisou:
Rayondesoleil ont aimé ça
J'ai bloquer mon ex

Bonjour, c est surtout et aussi que les rés[…]

Bonjour gabe Je t'avais ecris un message ici mais[…]

merci pour vos messages, j'ai été un[…]

Présentation

Hello, Aujourd'hui ça fait environ 3 semai[…]

3 semaines de ruptures

Bonjour Agathe merci pour ta réponse &#[…]

Ma presentation

Bonjour à tous Jai écris 3 message[…]

Coucou je te conseille d'entamer un silence radio[…]

Le fameux premier amour .

Je te comprends... Je ferais pareil à ta pl[…]