Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Lectures, sorties, films... Et toutes ces choses dignes d'intérêt...
#1296790
Coucou Miu!

Je suis désolée de lire ça, c'est vraiment pas cool de la part de ton ex de revenir comme ça sur la parole donnée...

je suis sûre que tu trouveras une solution pour ton titre de séjour, tu es pleine de ressources et tu es courageuse :)

Gros bisous extraordinaires ;)
miu ont aimé ça
#1296794
Bonjour ma belle Miu

je pense que Séb a parfaitement raison…

s'il ne veut pas te parler au tél parce que c'est perturbant= ok c'est son choix, qui montre encore une fois quelqu'un d'autocentré puisqu'il ne se préoccupe pas de ce que ça peut te faire. son caractère et sa façon d'être sont donnés, faut accepter de ton coté, et agir en conséquence c'est à dire ne pas attendre de lui compréhension, aide, etc.
Je sais c'est très dur, surtout que pour toi ça aura des conséquences juridico-admninistratives mais la vie est faite ainsi: on est des "unités" et on ne peut se fier qu' à nous mêmes…

bisous !
miu ont aimé ça
#1296872
Merci les amis pour vos encouragements,

C'est gentil de recevoir votre attention, votre mot doux et des encouragements positifs.

Comme ce que dit Sandstorm, on peut se fier seulement à soi-même.

Je sais qu'une grande raison pour que je sois si assombrie, c'est que je me suis trop appuyée et j'ai compté énormément sur mon ex sur les projets de ma vie. C'est pour ça...

Réapprendre à compter sur moi-même, à devenir indépendante, enthousiaste.

J'ai ensuite eu mon ex au téléphone cette nuit. On a parlé calmement. Il décide de finir notre pacs car ce papier l'embête vraiment sur ses gros achats, emprunt et son achat de maison avec sa belle actuelle.

Je ne peux pas le reprocher sur ce fait. Il réagit à sa faveur, pour ne pas être emballé dans mon problème qui ne le concerne plus rien du tout. Et il fait tout pour sa nouvelle vie, pour son bonheur.

Je ne peux que m'encourager à sortir de mon obsession du passé, de fantôme de mon ex en moi et à accepter de faire ma vie toute seule maintenant, de m'affronter à mes problèmes, à mes peurs, comme une grande.

Le dialogue avec mon ex est clair, déterminé, ce qui me confirme que notre page est vraiment finie, terminée, rayée.

Même si dans cette conversation, à un moment donné, il semble m'appeler "mon coeur" comme d'habitude à la fin d'une phrase qu'il contrôle pas. Ce fait s'est passé plusieurs fois, surtout pendant nos 3 premiers mois de séparation.

J'ai pris du temps pour notre histoire. J'ai pu lui confier mes sentiments sur le coeur. J'ai su où il en est maintenant, et sa détermination. Je sais aussi qu'il va acheter leur maison pas à Aix, mais près de là où les parents de la fille habitent, et près de son atelier. Encore une fois, il fait exactement ce que son papa attend de lui. Et c'est très parfait pour tout.

J'avoue que son éloignement d'Aix me soulage un peu, car je voudrais pas les croiser tout le temps dans la rue. Aix est tellement petite, petite.

Courage, courage, et plein plein plein de courage aux travaux de ma vie.

Bonne nuit les amis, je vous fais des très gros bisous fabuleux. :bisou: :bisou: :bisou: Pour moi, une journée qui commence. Le travail au bureau.
#1297889
Salut les amis,

ça fait quelques petites semaines que je ne viens pas écrire sur le forum, mais je vous lis toujours, les bons encouragements et les sages conseils que vous donnez généreusement.

Depuis que les cartes sont mises clairement sur la table, je me sens en quelque part un soulagement par rapport à mon histoire avec mon ex. Une clôture. Une page est finie. Ecrite. Dite. Je dis pas que cette page est bien comprise et expliquée. Mais j'en tire petit à petit toujours de très bonnes leçons pour ma façon de comporter aux amis, à mon amoureux, à la belle famille pour un jour, pour une nouvelle relation, qui sait, m'arrivera à un moment donné dans l'avenir.

Au terme de ma santé mentale: je vais mieux depuis. Je sanglote rarement, sauf quand j'écris quelque chose sur tel ou tel souvenir dans une nouvelle poétique. Mais ces larmes ne sont pas versées que pour ma dernière relation, mais pour toute ma jeunesse qui a été passée et qui s'épanouit et fleurira encore.

Je ne tremble plus. L'urgence d'aller voir une psycho n'est plus nécessaire pour le moment. Mais je pense qu'à mon retour en France, je pourrai y aller pour me situer où j'en serai et pour m'améliorer.

Pendant ces petites semaines, je suis allée à quelques concerts, au café, au resto de temps en temps avec mes copines. Je lis surtout beaucoup beaucoup, genre un jour je finis un petit livre de 150 pages, un weekend je dévore un roman de 500 pages. Et je travaille aussi. Mes supérieurs ne me disent plus rien. Je fais le taff, j'écris des articles de voyage qui attirent un certain nombre de likes et de partages. Du coup cela valorise leur fb et site web. C'est cool.

Je me sens bien dans mon appartement qui est mignon, propre avec son balcon s'ouvrant au ciel et aux quartiers en bas. Pendant la nuit, lorsque je réveille, je peux contempler quelques étoiles, une jolie lune en croissant, et le matin j'ai le droit au lever du soleil rosé chaque jour.

Je cuisine pour moi-même, des fois j'ai une, deux copines qui viennent manger avec moi dans mon appart.

J'achète un bouquet de marguerite et il faut admettre qu'il fait des lustres que je ne l'ai pas fait. Moi, avant, ai eu très souvent des fleurs chez moi, depuis 6 mois, n'ai plus envie de rien. Mais là je mets des belles fleurs dans mon studio, et oh, c'est magique, la douceur, l'odeur de marguerite si familière (j'ai bu souvent du thé marguerite et la tisane pendant longtemps) me détentent tellement. Je me sens même pas seule ni solitaire. Comme si ces charmantes demoiselles fleurs sont mes amies, mes soeurs. Une tendresse et la bonne compagnie quoi :bisou:


Aujourd'hui c'est le réveillon vietnamien et demain c'est notre nouvel an lunaire. On est dans la période de fête la plus importante de l'année, équivaut à Noel en Europe ;- ) Normalement tout le monde rentre dans leur famille pour cette occasion. Mais vu que je suis loin de ma famille qui est dans le nord, et je ne veux pas encore qu'ils découvrent ma séparation, ni qu'ils s'en souffrent, ni qu'ils me mettent des énormes pressions sur ma vie, je choisis donc à rester à Ho Chi Minh, dans le sud pendant cette fête.

Imaginez que vous passez le Noel tout seul. Moi, c'est mon cas là. Mais je suis pas triste. C'est mon choix, je l'assume, et je me sens plutôt calme, méditative, à l'écoute de moi-même. Ma famille est triste que je suis pas là. Mais ils s'y habituent aussi depuis 9 ans.

J'ai besoin de ce calme, ce temps propre à moi, propice au développement de moi-même pour Me Retrouver, Me Guérir et Me Kiffer la vie, Me Kiffer tout simplement.

Il y a une semaine j'ai relu beaucoup de mes écritures avant, qui sont très jolies, des fois comme des prédictions du destin, de la tristesse, de la solitude. Et je me trouve tellement aimable, tellement belle, sensible de les avoir écrites. Je voudrais continuer à composer ces lignes poétiques, rêveuses, aventureuses et amoureuses :bisou:


Cet après-midi je suis allée à la pagode pour faire de la prière. Finir une année 2018 lunaire, et demain c'est le 1er jour de l'an 2019. En espérant que cette nouvelle année est favorable, enthousiaste et plein d'amour pour tous.

Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de mon ex aussi. Je ne lui envoie pas de joyeux d'anni. Ce n'est pas que je reste rancunière ou quoi. Mais je pense que pendant ces années qui viennent, je ne peux pas être son amie. Je préfère ne plus avoir le contact avec lui. Maintenant, il est devenu un "quelqu'un" qui ne me lie plus du tout. Je n'ai pas de la haine, pas de rancune particulière. Je ne songe même plus à la nature de notre relation actuelle. Car il n'y a rien. Et c'est vraiment très bien comme ça, je pense. Je ne me questionne même plus pourquoi, comment. Tout s'est estompé, pas encore évaporée mais un jour ce fait arrivera.

Je reconnais chaque jours mes torts aussi. Les leçons précieuses pour ma façon d'être :bisou:


Tiens mes amis, je mets ici quelques photos de là où je suis pendant le nouvel an vietnamien

Image
Mes fleurs, mes soeurs


Image
Les rues sont désertes tandis qu'en temps normal elles sont remplies de monde. J'adore ces moments calmes de cette ville, trop chouette. Comme une pause parmi le temps trépidant


Image
Chez fleuriste du quartier


Image
Les grandes voûtes comme les épaules rassurantes ^^


Image


Une autre nouvelle: Je rentrerai finalement en France le 31 Mars, pas mi-avril comme prévu car mon programme de Bourse l'exige. Du coup je demanderai à mon agence de me permettre de finir mon stage fin février, ou maximum mi-mars ^=^ Je verrai si je pourrai voyager un peu dans les grandes montagnes dans le nord du Viet Nam, et rester dans ma famille pendant une semaine avant mon retour en France.

La recherche du logement, du boulot en France entame pour moi aussi. La préparation pour l'avenir quoi.

Voilà mes amis, j'étale mon train-train de vie là ^=^

J'espère que vous allez bien, vous tous. Je lis Janysse, Selma qui font des énormes pas aussi. La roue tourne, tourne. Que le bonheur nous arrive tous et toutes, comme l'on le mérite tant :P

Je vous fais des très gros bisous fabuleux énormes, mais vraiment énormes du sud du Viet Nam avec beaucoup de soleil et de la chaleur d'été :bisou: :bisou: :bisou:
Janysse, Lavieenrose123 ont aimé ça
#1297912
Miu,

Merci infiniment pour tes mots, et de partager avec nous cette si jolie personne que tu es :bisou:
miu a écrit : Il y a une semaine j'ai relu beaucoup de mes écritures avant, qui sont très jolies, des fois comme des prédictions du destin, de la tristesse, de la solitude. Et je me trouve tellement aimable, tellement belle, sensible de les avoir écrites. Je voudrais continuer à composer ces lignes poétiques, rêveuses, aventureuses et amoureuses :bisou:
Mais oui ! Oui, mille fois oui ! Tu as tellement de beauté, délicate, complexe et simple à la fois. Et te lire fait remonter un souvenir, que je me permets de partager ici. J'étais en stage aussi, à l'étranger, en Europe dans un pays magnifique que j'adore, plein de lacs et de montagnes. Je travaillais pour une association où beaucoup de jeunes gens de plein d'endroits du monde venaient. Nous avons fait une petite soirée, il y avait un piano, j'en ai joué un peu, j'ai chanté, avec beaucoup de joie. Et une jeune femme japonaise, timide et discrète, notamment parce qu'elle ne parlait pas très bien l'anglais, notre lingua franca, est venue me voir et m'a remerciée, en me disant avec tellement de sincérité que c'était beau, et que je devais garder ça parce que c'était précieux. Alors voilà, toutes ces belles choses que tu fais et que tu es, garde les, c'est très précieux.

Je suis très heureuse de lire toutes ces bonnes nouvelles, elles m'apaisent énormément ce soir. Je t'imagine dans ton petit studio avec tes marguerites, et je t'envoie beaucoup de tendresse et de bonnes pensées pour cette journée si spéciale pour toi.

Reviens nous dire encore ces belles choses, et profite de ta vie si douce que TU t'es construite toute seule. Tu peux être fière.

Douce soirée/journée à toi :bisou:
miu ont aimé ça
#1298009
Coucou mes jolies Janysse et Selma,

Merci pour vos mots chouettes.

Ton récit de la soirée piano m'enchante top, Janysse. Tu joues encore du piano maintenant? C'est trop trop chouette. Moi j'adore la musique mais je ne suis incapable d'en jouer et chanter à bonnes notes. Mais j'adore et j'admire les gens qui en font :bisou: Si un jour on se voit, pourrais-tu en jouer des morceaux dans l'Amélie Poulain, s'il te plait? :mrgreen:

Et Selma, à mon arrivée à l'aéroport de Nice, je resterai chez mes amis à Nice quelques jours pour faire un tour dans la région, et pourquoi pas, franchir la frontière pour aller en Italie, à San Rémo par exemple, oh j'adore les villages italiens, trop jolis et la glace là bas est succulente :mrgreen: Donc je ne pourrai pas aller à l'expo de Chagall cette fois 8-)

Et vous les filles, comment allez-vous?

Quant à moi, les jours de fête vietnamienne coulent doucement. Hier je suis allée chez ma copine, manger avec elle et sa maman. Puis on a passé l'après-midi à regarder "Bridget Jone's Diary". On était mort de rires :mrgreen: :lol: 8-) Trop marrant comme le film.

Là je commence à envoyer les emails à mes amis sur aix pour leur demander des infos sur le logement et du boulot. Je regarde en même temps de l'info sur les fb d'Aix, en espérant de pouvoir planifier mon retour à Aix de manière plus facile.

:lol: ;) :D

Je vous souhaite une belle journée et vous fais de gros bisous fabuleux :bisou: :bisou: :bisou:
#1298020
Cet après-midi, D. m'a envoyé un message sur fb pour me dire qu'il allait rompre notre Pacs, qu'il en était désolé pour moi et qu'il me souhaitait Bon courage.

Je lui ai répondu que c'est pas la peine de dire Désolé car ce mot est triste.

C'est vrai, je pense que dans une histoire d'amour, c'est très triste de dire "Désolé". Cela résonne une incapacité, même une irresponsabilité.
La dernière fois D. a dit le même mot "Désolé" quand il s'agit de l'histoire qu'il m'a insisté de l'amener au Viet Nam pour le présenter à ma famille lorsqu'il pensait à me larguer déjà.

Donc, pour moi, le terme "Désolé" est insupportable dans une histoire d'amour. ça signifie qu'il n'y a pas d'amour dedans.


Aujourd'hui, le GRAND JOUR, D. a retiré aussi officiellement notre statut "En couple" sur nos facebook. On s'est dit de le garder jusqu'au moment où j'annoncerai ma séparation à mes parents. Mais D. ne peut finalement pas attendre encore, tout comme il peut pas garder le pacs durant 1 an comme sa promesse.

C'est D. qui a enregistré le statut "En couple" avec moi il y a 4 ans. C'est lui aussi de l'enlever.

C'est nous qui nous engagions dans notre pacs il y a 3 ans, c'est nous, maintenant, le terminons en signant sur le papier envoyé à la mairie d'Aix.

Celui qui entame, termine.

Malgré la préparation psychologique depuis, aujourd'hui je me sens encore brisée à l'intérieur. Cet après-midi j'errais dans un parc à côté du quartier. Et je peux pas m'empêcher de m'en rappeler de notre balade en amoureux dans les jardins magnifiques à Séville, durant notre voyage en Andalousie il y a 2 ans. Je peux pas m'empêcher à penser à nos sourires, nos joies, nos bras dans les bras, l'odeur des oranges amères, la belle couleur du soleil matinal.

Je sais qu'il est inutile de ressasser nos beaux souvenirs, c'est même très dangereux pour moi actuellement de m'en rappeler de tout ça. Mais, ma nature romantique, ma tristesse, ma douleur dans cet après-midi s'autorisent eux-même de remonter dans le passé pour retrouver quelques brins d'amour et douceur dans cette vie.

J'espère que dans sa vie, D. n'aura plus besoin de dire un "Désolé" à n'importe quiconque. Et j'espère, surtout, dans ma vie, de ne plus jamais recevoir un mot "Désolé" d'un mec pour tout ce qui passe dans notre histoire.

Je voudrais me prendre dans mes bras, faire des très gros câlins pour me consoler. Et j'aimerai embrasser toutes mes douleurs, mes tristesses, mes blessures, mes beaux et souffrants souvenirs, leur faire des câlins d'amour, puis je continue à sourire, à kiffer cette Vie avec tous ses côtés tendre, bisounours à la fois rude, difficile, éprouvant, amer.

Bon courage et des gros bisous fabuleux à Moi-même.

Et à vous aussi, mes amis.

Des gros bisous fabuleux à vous :bisou: :bisou: :bisou:
#1298036
" l'amour c'est n'avoir jamais à dire qu'on est désolé" , c'est une réplique ( poignante) du film ( poignant) Love Story.

C'est ce que j'ai eu envie de dire à mon ex, quand il m'a répondu " ça ne sert à rien de le dire mais je suis désolé" ( on notera l'effort ) .

Courage Miu, je te souhaite des rêves à n'en plus finir et l'envie furieuse d'en réaliser quelques uns , je te souhaite d'aimer ce qu'il faut aimer, et d'oublier ce qu'il faut oublier (J. Brel') .

Et aussi plus prosaïquement, d'arriver à régler les aspects pratiques de ton retour en France .

Bisous fabuleux :-Lov
miu ont aimé ça
#1298042
Ah ha Selma, merci pour le rappel de ce fameux film. C'est vrai qu'on a dit ça en ce qui concerne le "Désolé" ;- )

Je ne sais pas si j'arrive à oublier tout ce qu'il faut oublier. Je ne pense pas. Mais au moins j'arrive à me tenir debout, pense à l'avenir, à construire et à tolérer avec moi-même.

Ce matin est doux. La semaine de nouvel an arrive à la fin de congé. Lundi prochain, tout le monde revient au boulot ;- ) C'est cool aussi. Je pense que finirai mon stage à la fin du mois, si ma responsable me le permet ^=^

Aujourd'hui une copine vietnamienne de Toulon rentre. Je vais la voir, manger du fromage qu'elle ramène (j'espère) de la France et trinquer un verre avec elle.

La vie continue toujours malgré ses arrêts de flots durant quelques instants.

Hier je me sentais très seule. Cette solitude va encore m'accompagner longtemps, pendant longtemps.

Bon. Une journée qui commence. Il me faut travailler aussi.

Un vendredi.

Il me faut traduire en français quelques petites chouettes que j'ai écrites il y a des années en vietnamien.

Bonne nuit à toi, Selma, et aux amis qui passent par ici.

Des très gros bisous fabuleux à tout le monde :bisou: :bisou: :bisou:
#1298318
Kysses a écrit :
14 févr. 2019, 02:02
Un petit coucou Miu,

Je pense à toi et te lis, même si nous sommes loin. Même si c'est difficile, tu avances... et tu avanceras encore de jour en jour.

Courage Miu,

PS : J'adore tes photos de fleurs :)
Coucou ma jolie Kysses, j'espère que tu vas bien. Je te remercie pour ton encouragement ^^ C'est gentille et chouette.

Depuis environ 1 mois, j'étais bien. Sauf ces jours, j'ai fait une rechute. Rien de grave, la petite rechute, mais cela prouve que je suis toujours fragile.

Au fait, le 13 février c'était mon anniversaire, 9 jours après l'anniversaire de mon ex. Je lui ai pas souhaité son anni car je voulais pas rentrer en contact avec, ni voulais lui faire penser que je pourrais devenir son amie. De son côté, dès 6h du matin de mon jour, il m'a envoyé un Joyeux anni à son réveil. C'est un acte amical de sa part. Cela ne me fait ni chaud ni froid. Je le connaissais suffisamment, il n'a jamais oublié la date d'anni de toutes ses ex. Quant à moi, être affichée dans cette liste, prévenir le même geste, le recevoir et deviner exactement ce qu'il raconte aux gens sur notre relation, ce qu'il raconte aux amis, ainsi à sa nouvelle copine. Je connais par coeur ses habitudes, sa façon de réfléchir, de réagir :cry: C'est dur d'admettre que je suis similaire à ses autres ex qui ont traversé sa vie. Simplement une parmi d'autres.

C'est triste, quand tu aimes qqn, ou tu aimais qqn, et puis pour lui, tu es finalement une personne comme d'autres, rien de spécial, de particulier.

Je croyais que j'ai arrivé à faire la paix avec notre histoire, mais avant hier, en parlant avec une bonne copine, je lui ai dit encore que la séparation était tellement moche et indigne.

Moi, étais dans la sérénité pendant quelque temps, mais là, à cette rechute, j'en veux encore à mon ex pour le mal qu'il a semé en moi.

Pour aller vraiment bien bien, la procédure est longue. Mais sinon aujourd'hui je vais beaucoup mieux.

J'ai reçu ma copine qui rentre de Toulon et son pote chez moi au jour de mon anniversaire. Elle m'a offert un joli bouquet de rose avec un ptit livre. C'est trop chou.

Ce matin, j'ai pu voir le lever du soleil super joli de mon balcon. Au Viet Nam, on entre à peine au printemps là. Je ressens le changement du temps, par exemple le crépuscule arrive plus tard et l'aube commence tard aussi :lol:

Heureusement le ciel de Sai Gon est très haut, bleu, dégagé, comme celui de Méditerranée. Ce fait me console énormément. Car une journée ensoleillée est toujours plus agréable que le temps morose accumulé :bisou:

Sinon j'aime cette tranquillité, dans mon appart propre et aéré, avec de la musique légère qui retentit régulièrement à ma chambre, avec ma tasse de thé vert, avec quelques bouquins. Je bavarde avec les mecs sur adopte et envisage les rendez-vous autour d'un verre ou des tours de moto à mon retour à Aix, tout en leur disant clairement que je suis dans l'optique amicale.

Je vois mes copines de temps en temps. Et je commence à sympathiser un peu plus avec mes collègues. Ils sont vraiment adorables. Je me rends compte de ma chance d'être stagiaire dans cette agence, d'être accueillie dans cette communauté dont le chef, les responsables et les collègues sont tous sympas, généreux et discrets. J'étais pas bien dans ma peau, j'étais éloignée d'eux, et là je commence à parler un peu plus avec eux, à rigoler beaucoup plus.

Le travail se passe de mieux en mieux. Mon stage s'approche à la fin. Cet après-midi, ma responsable m'a dit qu'elle était triste de mon départ car je les dépanne beaucoup en ce qui concerne l'écriture des programmes, des documents; et qu'il serait pas facile de trouver qqn d'autre comme ça. :D Du coup j'étais plutôt contente que finalement j'arrive à bosser correctement et que mon travail est utile à la fois apprécié :bisou: Malgré mon désarroi, malgré ma déprime, j'ai choisi à faire face à ma peur du travail sérieux, face au stresse professionnel.

Je sais que lorsqu'on choisit à faire face à notre peur, on a le coeur vaillant et que le résultat sera de toute façon cool.

Tiens les ami.es, les fleurs dans mon appart en ce moment:

Image

Elles sont grandes et elles sentent très bon. Une odeur non seulement florale mais aussi fruitière, un goût acidulé au fait ^=^

Et là, l'aube ce matin, avec les rayons d'aura :lol:

Image

J'espère que vous allez bien, et que vous souriez souvent car il y a plein de petites choses mignonnes, chouettes autour de nous.

Je vous fais des gros bisous énormes fabuleux :bisou: :bisou: :bisou:
Lavieenrose123 ont aimé ça
#1298328
Plein d'encouragements, Miu, pour tout !!

Merci pour ce partage de photos, magnifiques !!!

De gros bisous fabuleux, et j'espère te voir à ton retour à Aix, depuis le temps que je dis que je vais y aller... (enfin, je connais, mais y retourner !!).

PS : je ne sais pas si ça peut t'aider, mais : tu as l'immense chance de ne pas être liée à ton ex par enfant, donc tu surmonteras. L'horreur, c'est d'avoir un (des) enfant(s) avec un fou, déjà quand c'est "normal", c'est dur... mais toi, tu n'as pas ça, donc tu t'en sortiras pour te construire une vie belle et surtout LIBRE !! Tu peux retrouver la légèreté... ça reviendra... Bisous ! :blue_heart: :cherry_blossom:
miu ont aimé ça
#1298337
Je te souhaite un excellent anniversaire avec un peu de retard Miu
Et puis... je vais un peu te secouer!

Arrête de t'apitoyer sur toi!

Ça t'avance à quoi de ressasser sans fins les conditions de la rupture et le côté que tu trouves indigne des choses?

C'est fait, bien ou mal c'est acté... tu ne changeras pas les faits en regrettant la manière dont cela c'est passée, ou la façon dont il n'a pas respecté ce à quoi il s'était engagé. Au mieux dis toi que c'est un con et passe à autre chose!

Pleurer sur le fait que pour lui tu es une parmi d'autre ne changera rien à la situation! Comme il ne sert à rien de regretter d'avoir été comme ci ou comme ça.

Au lieu de t'occuper de lui, occupes toi de toi. Prends toi en main comme pour ton taf! Fais toi un peu violence, comme dit le proverbe! Aide toi et le ciel t'aidera...

Aller Miu, confronte toi à la réalité! Courage
marcfitt, miu ont aimé ça
#1298347
Merci les amis pour vos petits mots chouettes :bisou: ça me donne chaud au coeur et ça me fait toujours plaisir d'être en contact avec vous tous et toutes :bisou:
Lavieenrose123 a écrit :
15 févr. 2019, 16:26
PS : je ne sais pas si ça peut t'aider, mais : tu as l'immense chance de ne pas être liée à ton ex par enfant, donc tu surmonteras. L'horreur, c'est d'avoir un (des) enfant(s) avec un fou, déjà quand c'est "normal", c'est dur... mais toi, tu n'as pas ça, donc tu t'en sortiras pour te construire une vie belle et surtout LIBRE !! Tu peux retrouver la légèreté... ça reviendra... Bisous ! :blue_heart: :cherry_blossom:
Oui, c'est vrai sans enfant au milieu, la séparation est beaucoup plus facile et le deuil est moins torturant. Mais n'oublie pas qu'on a Pitou en commun, et que mon ex a presque "fermé les yeux" vis à vis à notre chat. Je ne le comprends pas trop concernant ce sujet. Mon ex aime Pitou, mais de son côté, il ne fait pas plus que ça les efforts pour prendre en charge du chat (malgré ses prétextes) --> Une conclusion: Mon ex n'aime personne d'autre que lui :lol:

L'âge avance, au sujet d'enfant, je me sens toujours pas très envie, ni prête. A 32 ans quoi, je sais pas si un jour j'aurai l'enfant. Je sais pas trop comment je pourrai me débrouiller dans ce là. Jusqu'à ces jours, je n'ai jamais osé porter un nouveau bébé tout fragile dans mes bras, j'ai peur, ils sont trop fragiles :lol: Ma vie n'est pas encore stable au niveau de finance non plus ;- ) A voir dans l'avenir, hi hi, avec un chéri.

Une vie légère et libre et belle, c'est cool ça. En ce moment j'ai des jours libres à la fois légers. Mais je dors énormément (de 21h30 jusqu'à 6h du mat). Je ne comprends pas trop pourquoi ce gros sommeil. Sinon la vie à Sai Gon est belle, tu sais. J'ai en ce moment un taff non stressant, les amis sympas, le beau temps, des sous à faire les sorties sans trop calculer, un appart aéré à moi. En général, tout roule :lol:

Mais il n'y a qqch qui ne va pas, c'est que j'ai perdu la passion de voyager, de découvrir. Si c'était avant, j'aurais du profiter de mes weekends pour prendre un bus, aller par ci, par là. Mais depuis quelques temps, le plaisir n'est pas au rendez-vous. Je sais pas si le fait que je bosse dans une agence de voyage, je vois tout le temps les itinéraires qui se répètent de manière monotone, ça m'écoeure.

:bisou: :bisou: :bisou: Bisous fabuleux ma chère Rose, je te souhaite également une vie légère, belle et en rose comme tu mérites tellement. :bisou:

Kylian a écrit :
15 févr. 2019, 18:43

Courage, courage, courage...
Je t'embrasse.
Merci ma Willy. Je pense à toi de temps en temps aussi. Il me faut t'appeler sur téléphone pour pouvoir t'avoir en vive voix. J'ai le skype de mon agence, je t'appelerai ajd ou demain si t'es dispo ^^ En sachant que c'est un appel de skype à téléphone, ça va s'afficher "Appel masqué" sur ton écran de mobile, ça sera pas une pub mais moi :bisou:

J'espère que tes projets, ton taf roulent bien, que t'es moins insomniaque, que t'as plein des amis sympas et un amour à enchanter. J'espère que toi et ta famille, vous allez bien aussi.

En attendant de te revoir un jour :bisou: :bisou: :bisou: Plein des gros bisous fabuleux, Willy.


Albane06 a écrit :
15 févr. 2019, 19:11
Je te souhaite un excellent anniversaire avec un peu de retard Miu
Et puis... je vais un peu te secouer!

Arrête de t'apitoyer sur toi!

Ça t'avance à quoi de ressasser sans fins les conditions de la rupture et le côté que tu trouves indigne des choses?

C'est fait, bien ou mal c'est acté... tu ne changeras pas les faits en regrettant la manière dont cela c'est passée, ou la façon dont il n'a pas respecté ce à quoi il s'était engagé. Au mieux dis toi que c'est un con et passe à autre chose!

Pleurer sur le fait que pour lui tu es une parmi d'autre ne changera rien à la situation! Comme il ne sert à rien de regretter d'avoir été comme ci ou comme ça.

Au lieu de t'occuper de lui, occupes toi de toi. Prends toi en main comme pour ton taf! Fais toi un peu violence, comme dit le proverbe! Aide toi et le ciel t'aidera...

Aller Miu, confronte toi à la réalité! Courage
Merci ma lucide Albane :lol: :bisou: Toi et Numéro 7, Elieza, Carrie, Paige, Willy vous êtes toujours logiques et sensées, convaincantes et efficaces. Il y a Selma aussi, mais Selma se laisse aller des fois par les émotions. :bisou:

Oui, tu touches exactement à mon problème: Confronter à la réalité. Une réalité qui n'est pas à mon goût : Etre à Sai Gon, une trop grande ville, bruyante et polluée, là où je ne peux pas marcher tranquilou dans les jolies rues piétonnes. Pour aller dans la campagne, il faut prendre un bus à l'autre bout de la ville, puis traverser des heures et des heures de bouchon. Et même le paysage de la campagne du sud ne me plait pas forcément.

Une réalité qui est frappante, c'est que le rêve de la petite fille romantique s'effondre totalement :F Que l'amour peut ne pas être éternel, peut s'en aller à n'importe quel moment.

Une réalité où je suis rien à mes trentaines, sauf des rides au contour des yeux. Pas de toit au dessus de la tête, ni un job, ni la passion de vivre, même la poésie qui s'éteint du feu :roll:

...Bref, une réalité dure :lol: Mais bon, j'arrête de m'écraser sans nécessité :bisou:

Placer mon ex au centre de ma vie, Tourner autour de lui, Deviner, M'adapter à lui...Cela est tellement ancré dans mon quotidien que malgré tout, je n'arrive pas encore à m'en détacher. Je sais pas comment me faire violence pour m'y échapper. Je m'arrache déjà plusieurs fois.

Malheureusement il est pas un con, pas du tout. C'est juste un égoïste, égocentrique et n'est plus amoureux de moi.

Comme tu dis, les faits sont actés. Je n'essaie pas de ressasser cette fin. Mais il y a quelques jours, elle est tombée tout droit sur ma face.

Peut-être je veux pas accepter une vérité que j'ai été si longtemps avec un manipulateur, connard, don juan? :lol:

Non. Il était adorable la moitié du temps. Et simplement nous ne nous sommes plus convenus, ni amoureux plus que ça?

"Confronter à la réalité", cela me dit des choses. Mais je ne peux pas me faire violence, je sais pas comment faire 8-)

M'occuper de moi, j'essaie de le faire. Mes copines me disent souvent qu'il me faut me faire belle. Je suis trop négligente de mon apparence, genre jamais maquillée, ne pas prendre soin de la peau, des cheveux, ni des habits.
Perso j'aime la simplicité. Je préfère être décontractée, bien dans ma peau, dans ma robe douce, grande, plutôt que me faire exprès d'être sexy par les jupes courtes qui me dérangent par la taille trop moulante.
Mais c'est vrai, depuis longtemps, je prends pas soin de mon look. :roll:

Ce qui me fait plaisir actuellement, c'est un bon sommeil, la tranquillité dans mon appart, les sorties avec mes amis, des bons bouquins, l'efficacité de mon travail. Il me semble que je suis dans une bulle sans être consciente de ce renfermement doux :mrgreen:

Peut - être je ferai qqch un peu plus fofolle comme j'aime tj. :lol: Bisous fabuleux mon Albane :bisou:

Elieza a écrit :
15 févr. 2019, 22:36
Joyeux anniversaire Miu, en retard! Viens donc me rendre visite!
Hi hi, merci Elieza, c'est trop sympa, ton invitation. Je note :mrgreen: Tu habites vers quel côté de la Belgique? : D J'aimerais trop venir squatter ta cuisine, hi hi, on pourra cuisiner ensemble :lol: :bisou: A voir si j'ai de l'occasion de passer en Belgique. Bisous fabuleux ma jolie. De même, compte - tu de venir un jour visiter le sud de la France ? : D Faut que les filles, nous, on planifie vraiment un rendez-vous des forumeurs là :mrgreen: :bisou: :bisou:
Sebastien1979 a écrit :
15 févr. 2019, 23:10
Coucou Miu.
Je sors de ma grotte ou de ma crotte (tout dépends du point de vue) pour te souhaiter un bon anniversaire avec un peu de retard.
Bisous.
Merci Sebbbb. J'espère vraiment que tu vas bien. De quelques sms sur whatsapp, je sais que tu traverses une période difficile. J'espère que l'hiver n'est pas trop dure pour toi. Plein de douceur, de courage et de soleil pour toi, je le souhaite :bisou: Des bisous fabuleux.
Kysses a écrit :
16 févr. 2019, 02:26
Bon Anniversaire Miu ! As-tu fêté ça ?

Sinon, je plussoie Albane... ;)

Whaou tes roses ! :)
Merci Kysses. Oui, j'ai fêté mon anni avec mes collègues au travail le midi, et le soir j'ai mangé avec ma copine et son pote. Le jour de mon anniversaire a été agréable. Je t'envoie des pétales douces de mes roses :bisou: Je te fais des fabuleux bisous de fleur :lol:


Ah, 10h le samedi matin, là où j'habite. Je file pour faire les courses.

Bon weekend à tout le monde. Je vous remercie pour tous vos encouragements adorables. Cela me touche toujours, de recevoir des douces pensées de votre part :bisou: En sachant que je pense à vous également et que je vous souhaite toujours des joies du bonheur, et que pour mois, vous êtes mes vrais amis :bisou:

Des gros bisous fabuleux ensoleillés de Sai Gon.
Lavieenrose123 ont aimé ça
#1298348
Coucou Miu.
Je plussois également Albane dont les conseil et coup de pieds au cul sont toujours avisés :F :bisou: et ne sachant pas trop quoi te conseiller je vais me contenter de t'envoyer plein de courage.

Je voulais juste te raconter une anecdote au sujet de la maternité, enfin de la paternité dans mon cas, peut être, du moins, je l'espère cela pourra te rassurer.

Comme beaucoups le savent ici, aujourd'hui, j'ai 2 enfants mais il n'en a pas toujours été ainsi et ça peut sembler cruel oû égoïste mais au départ, je n'en voulais aucun.

D'une part, parce que j'ai un problème (plutôt un handicap visuel, même si je ne le vis pas comme ça et vu le nombre de fois oû je suis passé sur la table d'opération pour qu'on bidouille la dedans je me plais à dire que je suis "l'homme qui vallait 3 milliards", bon 3 milliards de quoi je n'en sais rien mais 3 milliards quand même :mrgreen: ) bref pour résumer j'ai un problème et donc j'avais peur de transmettre ce problème à des enfants qui n'auraient rien demandés.

D'autre part, je suis fils unique donc accessoirement égoïste et ai été élevé dans un environnement sans enfants du moins plus jeunes que moi, ce qui fait que je n'avais jamais pris de bébé dans les bras etc... bref les bébés pour moi c'étaient la terreur de l'inconnu et pleins de question angoissantes qui me bloquaient du style :

Comment je vais le porter correctement ?
Est ce que je vais savoir le changer, lui donner le biberon ?
Serais-je m'y prendre, comprendre ses besoins ?
Vais-je avoir l'air con en lui faisant des "gouzy gouzy" ? (Bon ça je confirme, j'ai eu l'air con :lol: ).

Bref tout un tas de questions qui me faisaient me demander si j'avais l'instinct paternel et accessoirement des genres d'excuses pour ne pas avoir d'enfants.
Et puis bon, soyons honnête, j'avais déja bien assez de mal à m'occupper de moi même alors bon m'occupper de gamins c'était "ouh laaaaa"

Bref le temps passait, mon ex me mettait pas mal la pression et au bout d'un moment, je me suis laissé convaincre. Bref je te fais pas un dessin de comment on fait les bébés, je suppose que tu sais :lol:

Bref mon ex est tombé enceinte, la ça a été panique à bord les premiers mois.
Puis est arrivé le moment des echographies et surtout le moment ou le petit bonhomme à commencé à bouger et aà faire sentir sa présence et là, à cet instant, du moins pour moi, toutes ces foutues questions, se sont envolées, du moins n'avaient plus du tout la même importance, ce petit était là, enfin à peu près, parce que bon c'était plus un bout de mortadelle qu'un bébé tout mimi, mais il était la et peu importe les doutes, je l'aimais déja.

Bref, est arrivé l'accouchement et la ça n'a fait que confirmer ce que je savais dès l'instant ou j'ai senti sa présence, c'est devenu instinctif, je vais pas dire que je savais comment faire mais tout c'est fait le plus simplement et naturellement du monde, j'étais père et même si les geste, lescomportements, n'étaient pas assurés ils étaient la, naturels, spontanés.

Alors bon, j'ai jamais été le père de l'année, j'ai fais des erreurs avec mes gosse etc... mais une chose est sur, je n'ai jamais regretté d'avoir sauté le pas.
Bref, juste pour te dire qu'à moins que la décision de ne pas vouloir d'enfants soit du à une décision de ta part, il n'est nul besoin de te sentir mal à l'aise oû de stresser parce que tu n'as pas fait ci ou ça avec des gosses qui ne sont pas les tiens car au final ça vient tout seul.


A part ça , oui ce n'est pas facile tous les jours, surtout depuis quelques temps mais y a du positif quand même depuis fin janvier je suis officiellement "LIBEREEEEE, DELIVREEEEE"
:
bisou:
  • 1
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 25

Coucou ma jolie Eva et ma jolie Selma, ainsi que l[…]

Oui je comprend ça. Je sais que les choses […]

Séparation

Bonjour à tous, jai acheté avec mon […]

Rupture compliquée

Bonjour ... voilà je suis un homme de 30 an[…]