Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Lectures, sorties, films... Et toutes ces choses dignes d'intérêt...
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1295970
Coucou Selma,

Je disais l'idée que je suis en train de m'éloigner de la déprime, tout en ayant conscience que la rechute pourrait arriver à tous les moments.

Mais le temps est un remède pour plusieurs problèmes.

Ahh, c'est un vrai plaisir de t'entendre d'aller sur Aix ce weekend. C'est trop chouette.

En fermant les yeux, je peux facilement imaginer la grande fontaine au bout de la Rotonde, puis les deux bords du cour Mirabeau sous les larges platanes qui sont nues en hiver, levant leurs branches au ciel, en attendant le printemps.

Et puis à gauche, le café "Belle époque" qui ouvre la rue Nazareth, puis arrive à la belle place historique Albertas, on longe quelques boutiques de vêtements assez chic, puis à droite, on va bientôt passer par le marché provençal magnifique chaque matin, la place des cardeurs un peu reculée de l'horloge de l'hôtel de ville.

Simple, petite, mais tellement charmante et chaleureuse. C'est dingue que je suis folle amoureuse d'elle, cette ville d'Aix. Comme avant je suis folle amoureuse de ma mignonne ville natale de Thai Binh, puis de Ha Noi.

Mes villes aimantes au Viet Nam ont beaucoup changés, ont été bcp ravagés par le développement urbain. Mais leur silhouette, leur ambiance que j'aimais tant, restent tj vivant dans ma mémoire.

Le coeur large et les sentiments tendres.

On peut s'ouvrir à plusieurs endroits, plusieurs villes, plusieurs villages, et évidemment plusieurs hommes.

Des fois je me dis ça.

Eh bah, merci de saluer ma chère ville de ma part alors, Selma ^=^

Si à mon retour à Aix en avril, si tu veux, on pourra se donner un rendez-vous dans un salon de thé que j'adore ^=^ ça me fera tellement plaisir de voir les amies, amis du forum en vrai :bisou: :lol: ;)

Je fais à toi et aux amis qui passent par ici, des très gros gros bisous fabuleux :bisou: :bisou: :bisou:
#1296024
Salut Selma,

Simplement l'imagination de te voir à Aix, une amie du forum qu'on connait tout à la fois rien à travers ses écrits, simplement cette imagination me fait plaisir.

De plus, Aix est magnifique au mois d'avril. Le soleil et le vent chaud reviennent. Il y a toujours, bien sur, du soleil et du vent en Provence, toute l'année. Mais le mois d'Avril y marque quelque chose de revivre intensément, de renaitre avec la joie et la puissance incontestable.

L'odeur des fleurs, des feuilles vertes qui poussent déjà dans les jardins somptueux mais cachés derrière les très grands murs des demeures bourgeoises du centre ville d'Aix. Les châtaigniers à la place de 4 Dauphins, ainsi un grand marronnier juste à côté du bar Gaulois, près de la cathédrale Saint Sauveur.

Les restaurants, les jeunes insouciants, les mamans baladent dans la rue avec leur bébé dans la poussette, le bruit des assiettes, des cuillères, des tasses de café, s'emmêlent avec de la musique et les conversations des touristes partout dans cette petite ville.

Bref, cela me fera plaisir de te voir, et de me voir, ainsi que de voir les autres amis d'ici, ou mes autres amis d'ailleurs au milieu de ma ville aimante :)

En parlant des visites, ce soir j'accueille une collègue de la Provence aussi. On a été dans le même programme de bourse de la région pour partir faire le stage à l'étranger. Je l'ai aidée à trouver le stage dans un hôpital dans le nord du Viet Nam, et là elle vient voyager dans le sud, à Sai Gon pendant quelques jours.

Allez, bon weekend à toi et aux autres amis qui passent par ici. Profite bien de beau temps à Aix, grand soleil et la température va monter jusqu'à 12 degré dans la journée. Un climat printanier quoi :lol:

Je vous fais des gros gros bisous fabuleux.

J'ai fini la lecture du livre de Khaled Hosseini. Un beau livre :mrgreen: Je me demande si Albane elle l'a lu? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
#1296130
Coucou ma N7 et les autres amis,

Voilà arrive 2019. Le temps est quelque chose de fugace et de constant, qui fait très bien sa tâche.

J'ai passé un bon réveillon avec l'amie de la même formation d'Aix, dans un café rooftop à Sai Gon. L'endroit est beau, très haut, pour observer toute la ville. On a fait connaissance aux gens, a mangé, bu, dansé, et regardé le feu d'artifice au-dessus du fleuve de la ville. Toutes les lumières, toute l'éphémère, et le noir de la nuit glisse entre chaque espace vide, comme des souvenirs et la nostalgique se cachent dans l'omniprésence.

Je suis rentrée dans mon appart à 5h30 du matin, et comme ça j'ai vu l'heure du nouvel an français passé aussi, à 6h du matin l'heure vietnamienne.

;- )

Ces jours il fait du vent, et frais à Sai Gon. C'est rare que la météo fait comme ça d'ici. Mais j'aime beaucoup. Car cela me permet la douceur et la balade des idées, le romantisme et toutes les autres choses futiles :lol:

Ce matin, une reprise du boulot. Ahhhh, je veux même pas y penser, haha. J'aimerais trop être chez moi et finir un livre littéraire philo que j'ai découvert avant-hier. Un tout petit livre léger mais évoque des réflexions sur soi, sur la relation entre soi et temps, et autres.

Bonne année, meilleurs voeux, mes amis.

Que le bonheur vous parvient et vous fait heureux :bisou: :bisou: :bisou:

Je vous embrasse fort, et vous fais des très gros bisous fabuleux.
patachou, sandstorm ont aimé ça
#1296177
Coucou ma chère Selma,

Oui, l'hôtel Caumont est justement magnifiqueeeeeee. J'y suis allée l'année dernière avec mon ex pour l'expo de Sisley. Puis on a pris du thé et du gâteau dans le jardin. C'était assez dingue comme une expérience. Derrière ces grands murs qui isolent complètement l'hôtel et le centre ville aixois. On avant l'impression d'être en vacance ailleurs. L'ambiance zen, un peu exotique (peut être?), les fleurs dans le jardin, les plantes sont bien occupées, le silence, la lumière allumée lors de la nuit tombée. A ce moment là, j'ai dit à mon ex que c'était comme si on retournait en Séville, en Espagne. Lui aussi, il a bcp apprécié cet endroit. On avait même envisagé d'y retourner avec les amis, avec sa maman dans une matinée, pour un brunch. Ah oui, on adorait les brunchs à Aix le samedi ou le dimanche matin. Et en cette ville, il y a 2 endroits superbes pour prendre le brunch, soit à la terrasse de l'hôtel Aquabella, ou ici, au Caumont. Sauf qu'on n'a jamais fait ça ensemble, malgré des intentions. On a vraiment oublié.

Et l'expo de Chagall, c'est à faire l'année prochaine alors. Le billet d'entrée coûte un peu cher pour moi. J'espère que l'année prochaine je trouverai un boulot, sinon, franchement, je n'aurai pas du tout de moyen pour la vie à Aix :roll: :F :F :F Une ville chère mais qui vaut largement avec tout ce qui va avec elle.

J'espère que le séjour à Aix t'a plu, je doute pas de cela :lol:

Coucou ma chère Sandstorm,

Merci pour ton chouette mot. Je te souhaite également santé, bonheur, amour, amitié et toutes les meilleures choses pour 2019.

Je vous fais à Selma, et à toi et aux autres amis qui passent par ici des très gros bisous fabuleux énormes. En espérant de vous voir en vrai, sous le ciel aixois, pourquoi pas :mrgreen:
#1296273
Salut Selma,

C'est vrai que les expos durent pendant 6 mois à chaque fois. Bah non, fin mars, je serai encore au Viet Nam. Oh, comme je me languis de rentrer en France, rentrer à Aix!

Mais c'est insensé tout cela. Car je n'ai absolument rien à me retenir là bas. Je n'aurai même pas un toit à me héberger en France, ni un travail, ni un lien. Sauf quelques amis, amies par ci - par là. Il y a un mois, ma meilleure copine à Sai Gon m'a posé la question: "Qu'est ce qui te donne l'envie de vivre en France?" Lorsque toute ma famille habite au Viet Nam, le travail je pourrai trouver beaucoup plus facilement, et bah.

Pourtant, je te jure, je n'ai qu'un seul désir, est de rentrer dans ma ville d'Aix, de bosser un petit boulot manuel ménage, serveuse, de prendre un tout petit studio 300e, de récupérer mon Pitou, et de sortir, voir mes amis dans le coin, d'aller à la montage, dans les forêts, dans les jardins parfumés de fleurs de cerisiers, de muguet, d'iris. Aller à la mer. Une vie d'étudiant instable, on dirait.

Des fois je me trouve hyper insensée et froide par rapport à ma famille. Pourquoi j'ai choisi à vivre loin d'eux, depuis des années. Pour les protéger, je prends tout le misère, toutes mes souffrances sur moi même. Mes parents sont les parents qui sacrifient tout pour leurs enfants. Et je veux simplement qu'ils vivent pour eux, non pour moi, ni pour mon frère, ni pour mes neveux.

Qui sait, à mon retour à Aix. Les difficultés et les galères me feront rêver de cet appart à Sai Gon, où je suis en ce moment, avec son grand balcon s'ouvrant au ciel bleu ensoleillé et aux bruits en bas de la rue. Les weekends quand je ne sors pas, j'écris quelque chose ou je lis quelques pages. Ma toute petite vie solitaire ;- )

Je ne suis pas genre une combattante. J'aime pas les conflits et je n'attire aucune attention des gens. Dans le silence et le non-dit, je me trouve.

Aie, pourquoi je dis cela. A vrai dire, je suis tombée malade depuis hier matin. J'ai attrapé un vilain virus de rhume. Et là je ne me sens plus de force. Le nez qui coule sans arrêt mais je peux pas prendre un médicament, car des fois je suis allergique aux médicaments. J'ai un paracétamol là, mais j'hésite...J'espère que le repos et le sommeil m'aideront. Sinon je prendrai les médicaments comme le dernier secours ^=^

Si j'étais à Aix, j'irais au Sauna et Hammam en bas de chez moi, puis transpirais tout plein, et puis ça ira. Quand mon ex était malade, j'étais là, cuisinais pour lui de bonnes soupes, lui donnais les médicaments, changeais les draps et les couvertures car il transpirait tj énormément, lui donnais du jus de miel+citron+gingembre...C'est fou que c'était lui, la personne qui a attiré la plus mes attentions, mes soins. Faut dire que Pitou aussi, ce petit chat a pu bénéficier de tout mon dévouement : D

Pourtant, il me faut me donner encore plus toutes ces attentions, tout ce dévouement à moi même, à mon propre petit corps et esprit, qui crient le misère de recevoir la tendresse, le soin, l'amour et la compassion.

Il m'arrive encore les moments où mes larmes tombent toutes seules, tout naturellement. Des moments où je regarde le messager de fb et le fb de mon ex s'allume en ligne à 3h, 4h du matin, l'heure française. Et je peux pas m'empêcher de me poser la question: Qu'est ce qu'il fait, à cette heure là. Mais bien sur, il dort, simplement, sa montre se connecte toute seule, ou son mobile reçoit des pubs. Mais tout cela, ça me concerne pas du tout. C'est une personne inconnue - que je ne connais pas, oui, il est devenu quelqu'un que j'ignore, sa vie, son bonheur, son malheur, ses activités, ses sorties, ses amis, sa famille. Il n'y a absolument rien à me concerner. Strictement.

Il est difficile pour moi de détecter une joie. Proprement dit, je ne connais plus la vraie joie depuis un moment. Le sens de ma vie, les belles rencontres, les nouveaux amis, les nouvelles destinations de voyage, le résultat positif du travail.

A 30 ans, je n'ai jamais connu un véritable amour dans lequel le garçon m'aime et me respecte sincèrement, et prend soin de moi. Je ne me suis jamais donné la chance de bénéficier de cela. J'ai refusé des mecs qui voulaient me les donner. Pourquoi? Car je les prends pour les amis. Et je ne me permets jamais d'une relation de pansement.

Bon, ça viendra, un jour, cette personne qui me fait vibrer le coeur et qui m'aime comme je mérite :bisou:

Sinon, petite jolie nouvelle, hier, un ami qui bosse pour le journal m'a envoyé le lien du site web de son journal où il publie une ancienne nouvelle poétique que j'avais écrit pour ma copine il y a 6 ans.

Ma copine à l'époque était hospitalisée dans un hôpital psyco à Aix. Elle a été dans la déprime. Pourtant, c'est une jolie fille, plein de joie de vivre, très très intelligente, qui a de bon boulot et à l'époque elle était en train de faire la thèse en chimie. Elle avait tout pour être heureuse, pourtant elle est tombée dans la déprime de solitude et de chagrin d'amour, il me semblait. Des années de suite, je suis allée la voir dans l'hôpital psy, et ça me fut les souvenirs horribles, des personnes soufferts et ne maitrisent pas leur esprit, leur acte.

J'ai revu cette copine à Sai Gon le mois dernier. On est allée au bar, boire un verre. Elle a été choquée de ma séparation, et m'a fait une remarque que je suis devenue une fille très faible (corps et esprit). De mon côté, je suis surprise et contente de voir la personne qu'elle est devenue. Maintenant, très joyeuse, en pleine forme, épanouie dans son boulot, dans sa vie à Sai Gon, souriante. Une ironie de destin, après 6 ans, notre place semble à l'inverse, comme si j'allais dans un hôpital psycho, et elle me rendrait la visite :? Sérieux, j'en parle car il y a 2 semaines, je sentais le tremblement, comme si je faisais un malaise psyco. Mais bien sur, je reprends mon esprit.

Tout ce long pavé, pour dire que hier, ma nouvelle poétique dédiée à ma copine hospitalisée à l'hôpital psy il y a 6 ans, a été publiée dans un journal. Et je viens de traduire un paragraphe en français pour partager avec vous. Car cette écriture me met le baume au coeur:

http://www.qdnd.vn/van-hoa-giao-duc/van ... ong-559639

Mets ta tristesse au bord de la fenêtre en hiver

Hein ma belle, mets ta tristesse au bord de la fenêtre en hiver
Moi aussi, je mets la mienne en hiver au bord de la fenêtre
Puis on sera comme l’été
qui balade au-dessus des champs de tournesol
dans la matinée.
Puis on papote, bien sûr, au cour Mirabeau, comme d’hab
Dans n’importe café on adore, nous caler à la terrasse.
Ha, tu me connais bien, je cuisinerai et amènerai
mon petit plat dans ta chambre à la cité
Tu feras du thé,
tu m’inviteras à goûter un p’tit truc de Ha Noi
On parlera de l’amour, des études, du travail, ainsi des prochains voyages
Parfois, la tête en l’air, je regarde à travers ta fenêtre
les montagnes trop belles au coucher du soleil
Tiens, tu fais la tête, tu me dis :
« arrête de rêver, faut être réaliste».
Tu sais, ma belle, qu’on sera toute fraîche, rayonnante comme les arbres printaniers
A la mer, tu iras,
Tes sourires s’éclatant au vent
Comme l’été baladant au-dessus des champs de tournesol
Tu seras
Comme les arbres
Qui allument leur verdure au printemps
Tout ce que t’as à faire
Est de replier tes tristesses de manière calme, très calme
Puis les mettre au bord de ta fenêtre
Le vent arrivera
Les emportera
Au large.



A l'époque, on a été les voisines dans la cité universitaire. Le temps passe si vite.

Allez Selma, les amis, j'ai trop bavardé ajd, que des choses pas logiques du tout. Je vais manger, puis dormir en espérant que le rhume m'abandonne.

Bon weekend à vous.

Des très gros bisous fabuleux de Sai Gon :bisou: :bisou: :bisou:
#1296277
Bonjpur Miu

Prends soin de toi, ton poème est très émouvant. Il ressemble à ta prose et à tes photos plein de sensibilité.
Cherches tu toujours des textes libres de droits?
C'est vrai que ta vie serait sans doute plus simple, plus douce à vivre si tu vivais au vietnam. Pourtant tu veux vivre en France, toi seule peux savoir la raison qui te pousse à cela.
Envie de s'éloigner de la vie que ta famille pourrait vouloir pour toi? Moins de pression sociale ?
Il y a forcément une raison à ton envie d'exil, de loin, de vie sous des cieux autres que ceux qui t'ont vus naître. L'envie de vivre sans attache? Ailleurs?
Pour 2019
Je te souhaite de mieux te connaître, pour que tu saches faire les choix qui te feront du bien.
Bonne journée à toi
miu ont aimé ça
#1296299
Coucou Albane,

Merci pour ton petit mot plein d'encouragement comme d'habitude tu me le donnes :bisou:

Toutes les hypothèses que t'as citées sont exactes pour expliquer mon envie d'être en France ou ailleurs.

L'envie de découvrir le monde et le moi-même. L'envie de quelque chose de singulier et de devenir singulière, "exotique" (ça me parait bien pomponnée et fausse, mais oui, autrement dit, différencier en sens positif).

Seulement je me déchire des fois par la tristesse de mes parents qui s'inquiète tout le temps pour moi, pour mon avenir, pour leur peur que je finisse ma vie toute seule, sans compagnon, sans enfant, sans métier, sans d'argent.

Hier soir, je suis allée au ciné avec ma copine que j'ai dédiée le poème au-dessus là. On a passé de bons moments de fous rires car ce film vietnamien a été assez marrant. Et on s'est dit que peu de fois on est allée au ciné ensemble, mais à chaque fois c'était toujours pour voir des films à la con, drôles, comme le film "Mariage italien" qu'on a regardé au parc Jourdan il y a 6 ans, en été, dans le cadre de la projection de plein air. :lol: En parlant du "Mariage italien", haha, ce film était vraiment vraiment drôle à la fois tragique :mrgreen:

Puis avec ma copine, je suis allée dans un bar dans le quartier "occidental" à Sai Gon, où les bars et pubs sont ouverts toute la nuit pour les fêtards, les étrangers, les backpackeurs viennent danser, picoler, manger, vomir :mrgreen: . On était dans le premier étage d'un bar où il y avait personne sauf nous, on a pu observer la rue animée en bas, et c'était drôle comme une expérience. On est pas du tout genre de fêtarde, mais on est là, à 2h du matin, et observer cette vie nocturne bouillonnante sans nous mêler dedans. J'ai filme un peu l'ambiance, je vais mettre le lien d'ici pour partager avec vous. Ho Chi Minh ville, oui, une ville chaude pour les adeptes de sorties bar disco bourré :lol:

Puis au fil de discussion, ma copine m'a dit des choses que tout le monde me le dit: La vie que tu mènes n'est pas réaliste. Tu brules ton temps pour les voyages, tu gaspilles ton temps pour des trucs complètement futiles. Ok, d'accord que tu peux bosser comme la serveuse, femme de ménage, mais quand tu vieilliras, ou quand tu seras malade, tu ne pourras plus travailler et comment feras - tu? Quand t'auras des enfants et tu n'auras pas d'argent pour les apporter de confort matériel.

Ouuu, elle m'a posé des questions très justes sur la façon de mener une vie bien et sécurisante, à peu près.

J'ai l'impression que mon ex-copain est en train de me questionner là. Oui, D. m'a posé plusieurs la question sur le projet professionnel, ce que je voudrais faire vraiment. Et à chaque fois je pouvais pas lui répondre que je n'ai pas un objectif pro à suivre, que je voudrais simplement être une femme au foyer, avoir du temps pour suivre mes plaisirs futiles (prendre des photos, écrire des poèmes, lire et traduire ce qui me plait et voyager). J'ai pas osé lui dire cela, car j'avais honte de l'idée qu'il lui parvient que je suis une profiteuse et que j'étais en train de profiter du confort et la sécurité matérielle qu'il me donne, et que je suis une fille sans ambition.

Le sujet professionnel est vraiment une problématique pour moi. Je vais au contre - sens que tout le monde pense et fait. Je ne cherche pas à gagner des sous. Quand j'ai démarré mon activité de cuisine à Aix, j'ai gagné peu de bénéfice par rapport au travail et à la qualité de mon travail.

Quand je bosse dans cette agence de voyage, l'industrie de tourisme, les circuits de voyage répétitifs, la banalité, les jeux et enjeux pour attirer les attentions, les likes sur fb, sur le site web...tout ça m'écoeure.

Moi, qui aime la simplicité, la poésie, l'éloignement de la foule pour observer le monde. Et pas de question de bénéfice. Je sais que je suis dingue, et que je mène toujours un mode de vie d'étudiant éternel. Sans calculer pour ma vie. Sans porter la vision loin sur l'avenir. Une vie du jour au lendemain. C'est pour ça.

Bon, à chaque fois j'en parle, c'est toujours un long pavé et un tourne en ronde, et mon impuissance infinie :roll:

Ahhhh, ce matin je me suis réveillée à 9h30, j'ai encore le petit rhume chiant là. ça fait des mois que je n'ai pas attrapé de rhume. Lorsqu'il fait 6 degré à Aix à cet instant, il fait 33 degré à Ho Chi Minh avec du soleil de l'été et la chaleur torride. Il fera encore plus chaud en février, mars avant la mousson :?

Hier j'ai téléphoné à ma voisine en haut, elle m'a dit que Pitou va bien, il rentre dans son appart vers 19h, et à chaque fois il passe devant la porte de notre ancien appart, il s'arrête pour un long moment, puis il monte dans le sien.

Un pincement au coeur quoi, mon petit bout de chat garde en lui encore une vague habitude, ou peut-être un vague souvenir de son enfance si douce et si conte de fée.

Un Pitou d'amour.

Le temps se passe vite. Déjà la moitié de mon stage est passé. Mon travail est loin de satisfaction à mes supérieurs, mais je fais des efforts pour que ça soit mieux. Depuis que je tiens le fb et le site web de cette agence, ils reçoivent des demandes sur le web, et comme quoi mon travail porte plus ou moins le fruit, mais il faut varier encore des sujets des articles pour attirer l'attention des lecteurs et leur donner envie de voyager avec nous.

J'ai quelques voisins adorables. Ils sont coréen et cambodgien. Ils m'ont offert des petits trucs comme le kaki séché, spécialité de la Corée, des fruits...Je suis contente de faire ces petites connaissances.

Je ne sors pas vraiment dans cette ville, mais des sorties avec mes copines sont assez cool, sympathiques et encourageantes.

Après 5 mois et deux semaines de la séparation, que peux je dire? Il faut aller au bout de la tristesse pour connaître mieux la grande valeur de la petite joie.

Et je m'en rappelle des petits voyages quand je suis partie sans mon ex, en Italie, ou au Viet Nam, pour qu'il me dise, à mon retour dans notre maison, qu'une semaine de ne pas me voir lui fait conscient de l'importance de ma présence.

Notre séparation est importante pour tous nous deux, je pense, pour casser nos quelques illusions, être à peu près plus à terre et approcher de notre but de vie. D. et moi sont les verseaux, nés en février, forcément on a pas mal des points communs, le mode de vie commun en profondeur. Il nous vaut mieux être accompagné par d'autres signes horoscope pour nous donner les repères et trouver l'équilibre.

Il a arrêté de liker sur tous mes posts sur fb. Il a finalement compris que ça se fait pas, par rapport à moi, à sa copine, et à son bien -être.

Bien sur que je n'arrive pas encore à tourner la page, que les larmes sont versées encore, que les souvenirs sont trop présents et vivants.

Mais la réalité est bien là. Même si je crois que je marche un pieds dans la lune :roll:

Que la vie nous porte des moments sereins et bienveillants avec nous même et avec le monde :bisou:

Ha tiens, un ptit clip que j'ai filme hier soir, à l'étage d'un bar pas mal



Bon, Albane, je te fais des gros gros bisous fabuleux, et aux autres amis qui passent par ici aussi.

Bon dimanche à tous :bisou: :bisou: :bisou: Que les premiers jours de l'année soient en douceur pour vous, malgré le froid, la neige ou le vent. En sachant que moi je rêve un peu du froid et de la neige là :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
#1296338
Ce matin, pendant le sommeil, j'ai rêvé que D. me contacte sur fb, en me disant que je lui manquait.

Et bah, il vient de me contacter sur fb, mais pour me tenir au courant qu'il voudrait rompre notre pacs maintenant, au lieu d'attendre en septembre pour mon renouvellement du titre comme il m'avait promis. Car selon lui, le Pacs commence à lui poser des problèmes vis à vis ses projets.

Ironie des intuitions. J'avais rêvé il y a quelques semaines qu'il a un enfant. Ce matin je rêvait qu'il me contactait. Et bah, j'avais pas rêvé du rompt pacs avant prévu quoi.

Tout se passe vraiment vite pour lui.

Tôt ou tard, le rompt du pacs arrive. Courage, courage, courage.

J'espère que ce fait n'affectera pas mon titre. Pitain, si je pouvais pas revenir en France...

:roll: :cry: :(
#1296341
Bonjour Miu,

merci pour la vidéo , et le magnifique poème que je relirai en tant que de besoin ( bientôt 7 mois de rupture ici, et des rechutes parfois :| )

Quant à la demande de ton ex, je la trouve très égoïste en fait, pour ce que ça vaut. Sachant la grosse difficulté où ça va te mettre . Le père de ma fille est étranger, l'était en tout cas ( 40 ans cette année, il est arrivé en Europe à l'âge de 21 ans) ; il a acquis la nationalité française pendant notre mariage , et je comprends tes problématiques de déracinement.
Je me verrais mal mettre en difficulté qqn que j'ai aimé pendant 4 ans (je me suis d'ailleurs porté caution à deux reprises de logements pour des ex ...)

Enfin bref , je suis vraiment désolée pour toi. Tu as un titre séjour d'un an ou 10 ans ?
sandstorm ont aimé ça
  • 1
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 43