Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Lectures, sorties, films... Et toutes ces choses dignes d'intérêt...
#1289565
Bonjour Miu

je suis désolée de ce qui t'arrive mais en ce moment c'est le professionnel qui prime, et aussi j'espère que tu garderas Pitou ou que tu trouveras quelqu'un pour le récupérer…

Effectivement il a trouvé un nouveau nid à passer ses jours et nuits, et je me doute fort qu'il y a une fille quelque part vers Marseille ;)
possible oui, sinon il t'aurait pas sorti toutes ses histoires de passions et d'amour apaisant et consort.
tout ça c'est l'excuse/justification qu'il t'a donné pour rompre. Mais en amont, il y a sans doute une baisse de sentiments de son coté à ton égard, sinon aurait voulu continuer avec toi et il ne se serait pas tourné vers une tierce personne: quand on est amoureux les tierces personnes ne peuvent pas s'incruster dans notre couple ni causer une rupture.
J'ai dit à D: "Ah, tu m'as remplacée si vite". 2 fois cette phrase. Il ne m'a rien répondu.
de ton coté, toi qui ne voulait pas totalement cette rupture, ou en tout cas tu n'étais pas encore prête, c'est normal de ressentir un peu d'appréhension par rapport à ça. il faut accepter ton ressenti
Peu importe, être remplacée si vite ou après quelque temps, est ce que ça va changer des choses pour moi, pour lui, pour nous, pour le passé, pour le présent, ainsi que l'avenir?
tout à fait. ça ne change absolument rien du tout!
Un amour apaisant, oui, j'aime bien, mais un amour raisonné :F je m'en moque. Dis qu'il m'aimais parce que je suis apparemment une fille raisonnable à aimer? Parce que je suis plutôt jolie, très peu chiante, que je fais très bien la cuisine, que je suis gentille, adorable, fais toutou ménage cuisine rangée la maison, invite ses amis à passer les super repas, lui fais des massages quand il a souvent mal au corps, organise super les voyages? Une fille qui est à aimer selon les normes des mamies de l'ancienne époque?
attention ma chère Miu: D peut penser ce qu'il veut de toi, de ta personnalité, tes habitudes, ta manière de vivre, d'aimer, de votre relation. Ne vit pas selon les projections que l'autre (D. ou n'importe qui d'autre) fait sur toi. Ait confiance en toi, accepte toi telle que tu es…
Et donc il m'aimait un amour raisonnable? Comme quoi il s'est forcé de m'aimer car je suis rentrée dans les critères :F :lol:
j'ai l'impression en te lisant que tu éprouve une certaine colère, mais elle est sourde, enfouie. encore une fois, ne réprimande pas les sentiments que cette rupture peut susciter en toi.
De plus, je m'en moque des ses amours dites "passionnels" quand lui et son ex se sont tapés juste après qu'elle a accouché un enfant avec son mari. Dis que cette fille qui a trahi son mari avec D. est l'amour véritable à D, et est son amour passionnel.
chacun a ses squelettes dans son placard :lol:
et puis comme vous n'avez pas la même vision de l'amour, forcément un jour ça allait se manifester… pas la peine d'aller chercher plus loin.
Jamais de ma vie je convoite une sorte de sentiment comme ça, qui fait mal aux autres et qui nous fais de personnes trompeurs, menteurs, angoissés et angoissants.
ô que oui! donc au final tant mieux que c'est fini ;)
Mais au fond des problèmes, c'est que je n'ai jamais arrivé à bien communiquer avec lui. Il y a un blocage en moi au niveau de la communication. Il me faut vraiment travailler sur ce point pour que les gens m'aperçoivent comme je suis, pas comme ce qu'ils ont l'idée de moi. Autrement dit, faut que je sache comment sortir mon intérieur par la voie de parole, non seulement par mes actes, mais par ma communication orale, par les mots, les phrases, la conversation.
je crois que oui, c'est tout le problème de fond. parce que finalement à te lire je vois que la relation avec D. n'avait rien d'idyllique mais pour tes raisons à toi tu as continué avec lui. Et tout ce manque de communication se reflète dans toute votre relation.
Je suis quelqu'un de passionnée et les gens me prennent pour une casanière qui aime la routine, la sécurité et la raison :F
tant pis pour eux. les bonnes personnes te comprennent au quart de tour ;)

Aujourd'hui je suis dans l'appart et il me semble que Pitou me boude, il m'a vue tout à l'heure, j'ai cuisiné pour lui, puis il s'en va, je ne sais pas où. Il va revenir après :bisou:

Mon pauvre chaton, il ne va pas très bien non plus depuis notre séparation. Mais ça ira, Pitou grandira et deviendra plus mature.
il a du etre choqué de ton absence et d'avoir dormi dehors. il ira mieux quand il se retrouver dans un environnement stable

biz et prend soin de toi
#1289570
miu a écrit :
21 août 2018, 08:21
Elle m'a dit que, de toute façon, je suis belle, intelligente, gentille, jaune. :lol: Son appréciation envers moi me fait plaisir, et surtout "Jaune" à son idée, c'est que je suis asiat avec la peau assez mate que les hommes ici adorent, je pourrais trouver facilement un garçon bien. Selon ce que je comprends de son idée :lol: :lol:

Mais "Jaune" me fait rire vraiment. Si elle savait, à cause de cette étiquette "jaune" que ma demande de visa a été rejetée :lol: Car pour mes collègues français, ils n'ont pas eu de ce souci pour le visa canadien, mais pour les vietnamiens, oui!!!!!!!!!!
Heu… es-tu sûre qu'elle ne voulait pas plutôt dire "jeune" ? Parce que "jaune", bon… si on veut, mais tout de même :grinning: ! La formulation ne serait guère heureuse…

En tous cas, plein de courage et de bisous , Miu :bisou: !
#1289600
Merci Seb, Sandstorm et Lavieenrose :D

@Sandstorm:

"j'ai l'impression en te lisant que tu éprouve une certaine colère, mais elle est sourde, enfouie. encore une fois, ne réprimande pas les sentiments que cette rupture peut susciter en toi. "


Oui, j'ai manifesté une sorte de colère face au terme "L'amour raisonné" que D. a évoqué. Le sens "raisonné" m'a beaucoup blessée vis à vis de notre histoire d'amour. Ce terme m'a donné profondément une remise en question du fond de notre relation: Est ce qu'elle était une relation amoureuse ou c'était simplement une sorte de pansement pour lui après qu'il avait été largué très violemment par son ex - copine (une femme jolie, a une grande carrière, d'origine de la famille bourgeoise d'Aix, et tout bling bling :F :lol: ).

Parce que je ne supporte pas la trahison ou le manque d'amour dans mon histoire d'amour. Et l'idée que D. a resté avec moi pendant tout 4 ans non par l'amour, mais par la sécurité, le confort et l'apaisement que je lui ai apportés, est assez cruelle pour moi.

J'étais donc en colère, chose qui m'arrive pas très souvent, tu vois :mrgreen:

Mais en relisant nos messages depuis 2 ans, j'ai ressenti d'amour, de tendresse de sa part à l'époque, en me rappelant des jolis moments sincèrement partagés et des vécus intenses, je savais que je vivais une histoire d'amour qui fut même courte, mais qui était vraie ;- )

Non, je réprimande pas les sensations, les sentiments que cette séparation suscite en moi. Je les écoute, j'essaie de les comprendre pour évoluer dans ma prochaine histoire d'amour.

Comprendre soi - même est déjà très difficile, comprendre donc notre conjoint est deux fois plus dure.

Courage, encore courage.

@Lavieenrose: Ouiiiiiii, t'as bien raison. Forcément elle a dû faire une erreur de correction. :F Merci pour ton réflexe des mots :bisou:

D'ailleurs, ce midi j'ai mangé avec elle et sa grande famille (son mari avec leurs 4 filles). D. avait mangé avec eux vendredi dernier. Ils l'ont trouvé maigri. Mais moi perso, je le trouve grossi un peu, parce qu'il a passé les vacances vers Strasbourg et mangé assez gras là bas. Et puis là, il tape des haricots congelés :-Blue J'évite toujours les produits congelés et je privilège tous les aliments frais, locaux à cuisiner.

Hier je suis rentrée dans l'appart. J'ai vu la vaisselle laissée sur le plan de travail. Monsieur a invité sa nana (je suppose) à la maison et ils ont mangé des haricots verts congelés, les oeufs et les jambons. Car j'ai vu un sac de haricots verts dans le congé du frigo. J'espère qu'il pourrait manger mieux que ça dans l'avenir.

Après, l'importance c'est qu'il soit heureux dans sa vie, n'importe qu'il mange végétarien, bio, ou de légumes congelés hein :mrgreen:

Il me faut accepter l'idée que la situation change, nos habitudes changent, et il y a des chutes aussi. Comme quoi là je vis dans une chambre de coloc vide, avec une salle de bain un peu bouchée, loin du confort de mon ancien appart cosy. Bon, on s'adapte à tout, et il n'y a pas de question pour l'attendrissement ou faire la peine. Sinon ça sera comme un mépris.

On est heureux de vivre notre vie, c'est ça qui compte ;- ) Pas de jugement, pas de l'attendrissement, ni de comparaison, ni honte :F

En tout cas, ce midi j'ai fait des nems chez mes amis. Ils les ont adorés. Les petites sont particulièrement adorables et trop trop trop belles. J'ai bcp discuté avec cette copine. Elle m'a encouragée, je viendrai encore les voir avant que je parte au stage.

Elle, aussi, bcp souffert par son mari. :roll:

Courage, courage les filles. On est belles, travailleuses, bien. On mérite fort le bonheur :bisou:

Bisous fabuleux mes amis :bisou: :bisou: :bisou: Belle soirée!
#1289602
Le sens "raisonné" m'a beaucoup blessée vis à vis de notre histoire d'amour.

le problème c'est que tu essayes d'interpréter le sens du terme, alors que si ça se trouve même D. , si tu lui demande de le faire, n'arrive pas à le faire. Pour toi ça peut être un terme blessant mais pour lui non. Et puis on aime pas les gens de la même manière, mais ça ne veut pas dire qu'on les aime plus ou moins, c'est juste différent, donc par rapport à son ex-bourgeoise-bling bling, ça veut pas dire qu'il t'a moins aimé, juste qu'il t'a aimé différemment d'elle (et puis en plus, vu ta description de cette relation je ne pense pas que ça t'aurait convenu comme relation, j'ai pas le sentiment que ça correspond à ta personnalité).
Est ce qu'elle était une relation amoureuse ou c'était simplement une sorte de pansement pour lui
sincèrement Miu, tu reste pas avec quelqu'un pendant 4 ans si c'est juste une relation pansement…
Et l'idée que D. a resté avec moi pendant tout 4 ans non par l'amour, mais par la sécurité, le confort et l'apaisement que je lui ai apportés, est assez cruelle pour moi.
je comprends mieux ta colère maintenant que tu expliques les choses plus en détail.
je comprends aussi que tu ressentes cette situation comme cruelle, mais après une rupture on a un peu tendance à tout remettre en cause, à se poser des questions sur tout et n'importe quoi. enfin bref c'est un peu la déprime, après, quand on se ressaisie on va mieux ;)
Mais en relisant nos messages depuis 2 ans, j'ai ressenti d'amour, de tendresse de sa part à l'époque, en me rappelant des jolis moments sincèrement partagés et des vécus intenses, je savais que je vivais une histoire d'amour qui fut même courte, mais qui était vraie ;- )
eh oui… tu remets tout en cause pour rien… trop de questionnements…
Comprendre soi - même est déjà très difficile, comprendre donc notre conjoint est deux fois plus dure.
tout à fait, et c'est pour cela qu'il vaut mieux se concentrer sur soi, pour se guérir… et non pas sur ce que peut ressentir le conjoint, parce que de toute façon on ne sait jamais avec exactitude..

allez courage Miu tu es une belle personne, tu va y arriver!!! :bisou:
#1289608

Et puis on aime pas les gens de la même manière, mais ça ne veut pas dire qu'on les aime plus ou moins, c'est juste différent, donc par rapport à son ex-bourgeoise-bling bling, ça veut pas dire qu'il t'a moins aimé, juste qu'il t'a aimé différemment d'elle (et puis en plus, vu ta description de cette relation je ne pense pas que ça t'aurait convenu comme relation, j'ai pas le sentiment que ça correspond à ta personnalité).


Oui, c'est clair. On a plusieurs amours dans la vie et on les aime pas de la même manière.

Dans ma vie, je n'aime pas que D., mais ai aussi des sentiments forts, le coup de foudre, la passion pour l'autre homme. Cet homme est revenu il y a 2 ans en douceur, exactement à la période où je me suis embrouillée énormément avec D., au point que j'allais quitter D. suite à une grosse dispute et ses mots très blessants envers moi. Mais comme D. m'a bien chuchotée, m'a bien calmée, je n'ai pas pris cette décision.

Et malgré la proposition de se revoir venue de cet homme que je idéalise toujours, malgré mon fantasme pour lui, malgré le coup de foudre il y a 5 ans et demi, je ne l'ai jamais revu.

Parce que comme tu disais dans le post précédent, que si tu aimes quelqu'un, la tierce personne ne peut pas s'incruster dans le couple. Comme j'aimais D. à l'époque, malgré les embrouilles avec lui, malgré le fait que j'étais faible à ce moment là, je ne me suis jamais laissée emporter par cette faiblesse et succomber au charme d'un autre amour qui ne semble que des illusions :F

Et ouiiii, effectivement la relation avec D. ne correspond pas à ma personnalité, je le savais toujours. Mais tu peux aimer quelqu'un sans lui convenir entièrement, tu sais. Le cas de l'âme soeur est très rare dans cette vie, mais on l'espère, l'espère. Concernant D., je l'ai aimé petit à petit. Chaque jour je lui ai découvert des qualités, et des défauts. Au début, il m'a attirée beaucoup par son côté libertin. Ce caractère libertin ne me représente pas par le fait qu'il avait couché facilement avec les filles, mais par la caractéristique de liberté au sein du couple, par la légèreté qu'il saisit dans la relation amoureuse. Qu'il n'est pas jaloux, il peut aller au café, aux restaurants avec ses amies filles sans se gêner, sans se culpabiliser que ça se fait pas, il peut communiquer avec ses ex en amitié...C'est cette légèreté que j'adore. Moi aussi, j'aimerais bien pouvoir aller au café, au restaurant en amitié avec les mecs qui m'ont draguée sans me gêner ou me culpabiliser. Mais il y a quelque chose qui n'est pas légère dans la façon de me comporter, je prends trop au sérieux les actes. Même si je fais rien de mal, mais je n'ose pas présenter à David un pote avec qui j'avais failli sortir il y a quelques années. Pourtant qu'est ce qui me gêne? Tandis que David, lui, il pouvait parler avec moi facilement de toutes ses ex-copines, j'ai même vu quelques unes en vrai. Pourquoi il possède une telle légèreté dans la relation, et moi, je n'arrive pas, de plus, je fais rien de mal, même dans la pensée :roll:

Et puis, je suis jalouse. Je n'aime pas être jalouse, ni me comparer avec les autres. Mais je l'étais. J'aime tant pouvoir saisir ma relation d'amour en toute douceur et toute légèreté, liberté. Mais je n'arrive toujours pas. :F

Et puis, l'intelligence de D., son côté généreux souvent, sa physique, son bien à l'aise dans plusieurs univers différents, son habileté de communication, son obstination et le fait de se donner à fond quand il se lance dans quelque chose, son argent :D, ainsi que ses défauts, ses énormes défauts :F

C'est fou qu'en citant tout cela, je m'aperçois que D. est comme l'autre homme avec qui j'ai eu un coup de foudre. Sauf que j'ai vécu une vraie histoire avec D. et l'autre, non, jamais.

Je suis amoureuse d'un type de l'homme. Si dans l'avenir je rencontrerai quelqu'un pareil, je succomberai. C'est dingue, je devrais être aveugle :roll: En vrai, il y a des milliers milliers mecs dans plus ou moins le même type comme ça. Imagine si je suis amoureuse de milliers personnes :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Je suppose que je viens de faire un pavé bêtise, mais ça m'aide à creuser quelque chose au fond de moi, ma problématique, ma conception d'amour, ainsi que la prise en compte de l'homme à qui je m'intéresse.

Bon, allez, faut que je dorme.

Gros bisous ma belle, je te remercie de me donner des pistes. Cela m'aide à me comprendre mieux :bisou: :bisou: Bonne soirée ma belle Sandstorm.
#1289959
Lavieenrose123 a écrit :
28 août 2018, 17:21
Coucou Miu !

J'espère que tu vas bien… je t'ai fait un message avec un lien pour la nouvelle "spéciale Miu" :smiley_cat: !
SpoilerAfficher
Je remets le lien ici :https://short-edition.com/fr/oeuvre/nou ... x-de-liane
Bonne lecture ! La nouvelle conserve tous ses droits d'auteur…

Plein de bisous, tous fabuleux :bisou: :bisou: :bisou: !
Merci ma belle pour la nouvelle. Elle est super chouette, et je m'identifie un tout petit peu dans l'image de Liane. En sachant qu'ici, mes amis m'appellent Lan :bisou: :bisou: :bisou:

Pourtant dans ta nouvelle, je trouve que la personnalité du mec n'est pas vraiment construite. J'aurais aimer un mec caractérisé plus que ça. Mais bon, ça alors, chacun son goût, et sourtout ta Lianne a son propre préféré :F

Pour Keeping: Merci pour tes mots. Mais personnellement la meilleure attitude ne signifie pas et n'amène pas le bonheur.

Tout comme toi je remonte petit à petit la pente. La montée est raide, longue, mais j'ai la confiance ;)

J'en ai pas besoin de meilleure attitude. Je veux le bonheur pur, la paix et la légèreté :bisou:

Pour Willy: J'ai reçu ta super carte depuis la semaine dernière. C'était mignon ce que t'as écrit. Je l'ai montrée à D. quand il passait à la maison. Il te remercie aussi.

Cette semaine est assez dure, lourde et longue pour moi.

Depuis quelque temps, j'évite de venir raconter mon histoire ici. Car je pense que j'ai besoin de ne pas encore creuser, j'ai besoin d'une immobilité ces jours. En sachant que ça soit dur pour moi.

Mais ça ira.

Je vous fais des gros bisous fabuleux, mes amis :bisou: :bisou: :bisou:

Il pleuvra à Aix cet après-midi je crois :F

Ce soir je suis invitée chez les amis à D. Car avant hier je les ai croisés en ville, leur tenais au courant de notre nouvelle. Ils avaient de la peine pour moi, et m'ont invitée chez eux ce soir. C'est gentil.
Lavieenrose123 ont aimé ça
#1289960
Miu,

Certes avoir la « bonne » attitude (finalement que cela veut il dire?) n’ Est pzs synonyme de bonheur, mais je sais que sans elle alors nous sommes sûrs de ne jamais y parvenir !

Semaine rude aussi ici à Montpellier ! Mais il y fait beau et chaaauuud. Obligé de bosser en short /tshirt et me taper les remarques fines de mes patients : « vous avez pas grossi vous ! » « vous en avez de la chance d’être aussi mince »
-> vos gueuuuules, faites vous larguer et vous allez voir le régime express !! 😅
#1289965
miu a écrit :
29 août 2018, 15:51
Lavieenrose123 a écrit :
28 août 2018, 17:21
Coucou Miu !

J'espère que tu vas bien… je t'ai fait un message avec un lien pour la nouvelle "spéciale Miu" :smiley_cat: !
SpoilerAfficher
Je remets le lien ici :https://short-edition.com/fr/oeuvre/nou ... x-de-liane
Bonne lecture ! La nouvelle conserve tous ses droits d'auteur…

Plein de bisous, tous fabuleux :bisou: :bisou: :bisou: !
Merci ma belle pour la nouvelle. Elle est super chouette, et je m'identifie un tout petit peu dans l'image de Liane. En sachant qu'ici, mes amis m'appellent Lan :bisou: :bisou: :bisou:

Pourtant dans ta nouvelle, je trouve que la personnalité du mec n'est pas vraiment construite. J'aurais aimer un mec caractérisé plus que ça. Mais bon, ça alors, chacun son goût, et sourtout ta Lianne a son propre préféré :F

Pour Keeping: Merci pour tes mots. Mais personnellement la meilleure attitude ne signifie pas et n'amène pas le bonheur.

Tout comme toi je remonte petit à petit la pente. La montée est raide, longue, mais j'ai la confiance ;)

J'en ai pas besoin de meilleure attitude. Je veux le bonheur pur, la paix et la légèreté :bisou:

Pour Willy: J'ai reçu ta super carte depuis la semaine dernière. C'était mignon ce que t'as écrit. Je l'ai montrée à D. quand il passait à la maison. Il te remercie aussi.

Cette semaine est assez dure, lourde et longue pour moi.

Depuis quelque temps, j'évite de venir raconter mon histoire ici. Car je pense que j'ai besoin de ne pas encore creuser, j'ai besoin d'une immobilité ces jours. En sachant que ça soit dur pour moi.

Mais ça ira.

Je vous fais des gros bisous fabuleux, mes amis :bisou: :bisou: :bisou:

Il pleuvra à Aix cet après-midi je crois :F

Ce soir je suis invitée chez les amis à D. Car avant hier je les ai croisés en ville, leur tenais au courant de notre nouvelle. Ils avaient de la peine pour moi, et m'ont invitée chez eux ce soir. C'est gentil.
Alors très belle soirée à toi, Miu !

Pour la nouvelle : c'est vrai que le personnage de l'homme est tout en fragilités, je l'ai voulu touchant pour cela… mais il a tout de même persévéré et bien réussi socialement, au fond… il est humain, quoi… :grinning: , avec ses forces et ses faiblesses…

Mais suis très contente qu'elle t'ait plu, avec ce petit jeu de mots sur le prénom (bon, j'ai fait au mieux :grinning: ).

Pour le moral, comme tu dis : des hauts et des bas, c'est ça que je déteste dans le deuil
SpoilerAfficher
et encore, j'ai connu vachement pire il y a très longtemps, et c'est toujours le boulot qui m'a tenu la tête hors de l'eau (que ce soit les études ou après, le boulot, sous toutes ses formes… )

:bisou: :bisou: :bisou: fabuleux, bien sûr :smile_cat:
#1289968
Cette semaine est assez dure, lourde et longue pour moi.

Depuis quelque temps, j'évite de venir raconter mon histoire ici. Car je pense que j'ai besoin de ne pas encore creuser, j'ai besoin d'une immobilité ces jours. En sachant que ça soit dur pour moi.
Courage, courage !
Modifié en dernier par Kylian le 18 oct. 2018, 02:48, modifié 2 fois.
#1290148
Me voilà, après un mois, c'est à dire 4 semaines et demi de la séparation définitive avec D.

On a pu observer minutieusement l'évolution et l'impact de cette rupture exercés sur nous.

Pour nos deux côtés, faut dire que c'est dur, même très très dur, "éprouvant" comme ce que D. m'a dit souvent à chaque fois il m'a croisée dans notre appart.

Après tout, il m'a finalement avoué qu'il m'a quittée pour l'autre - une française d'origine vietnamienne, qui parle pas vietnamien, qu'il a rencontrée au travail, chez son fournisseur. Ils étaient tous les deux en couple (lui de 4 ans avec moi, elle de 3 ans et demi avec son copain à distance). Ils ont succombé au charme l'un de l'autre, et ont décidé tout de suite de rompre avec leurs partenaires, et se mettent en couple immédiatement. D. s'installe direct chez elle, qui vit avec ses parents. C'est la maman vietnamienne à elle qui cuisine pour D. chaque jour. D. est bercé dans ce nouveau nid familial, est bien logé, bien nourri sous le toit solide, stable de la famille de sa nouvelle copine.

D. m'a avoué qu'il m'a menti sur le fait qu'il m'avait raconté qu'il rencontrait cette nana 2, 3 jours après notre séparation. Car il voulait pas me faire de mal!

En grosso modo, il m'a quittée pour une autre.

Et moi, encore il y a 2 semaines, persuadée que D., tellement courageux, a pris la décision difficile de mettre un terme à notre histoire de 4 ans car il a une baisse de sentiment, une prise en compte de notre incompatibilité du caractère et des projets, ainsi que des visions sur le couple, l'avenir, la vie. Je savais pas qu'il y avait une carte principale qui jouait, c'est l'arrivée de cette fille au milieu de notre couple.

Il me faudrait remercier à cette fille qui a été un déclic pour terminer notre histoire, qui est très fragile, insécurité, non solide, ni stable.



**** L'évolution de chacun de nous depuis la rupture:

J'ai croisé D. environ 2 fois par semaine dans notre appart.

+++ Pour son côté:

- Les deux premières semaines étaient très dures pour lui, il pleurait très fort de me voir. ça collait pas trop avec sa nana, elle n'était pas très tendre avec lui, lui qui a toujours besoin d'énorme de soin, d'attention, de tendresse et d'amour. Il s'est rendu compte qu'il a perdu toute la partie importante en me quittant, qu'il ne pourrait plus jamais vivre la même tendresse, le même soin, la même acceptation venue d'une fille comme moi, la même vibration, le même goût pour les paysages, pour la nature, pour les tours de moto, la même énergie positive aimant la vie, chanter tout le temps, la légèreté, le caractère non chiant, peu chieuse, non rancunière, peu jalouse, l'excellente cuisinière, le brin de romantisme, la profondeur, la poésie fine mais fragile, la fidélité, honnêteté, franchise, spontanée, enfantine aussi...

Il a perdu une personne qui l'accepte qu'il est comme il est, qui ne le force pas de changer lui-même.

Il avait fondu en larmes en disant ça devant moi, et je ressentais un fort déchirement dans son coeur. En me quittant, il a arraché une partie très chère de lui, qu'il aime énormément, et il aimera encore. Il m'avait dans sa peau.

Malgré tout, il est très déterminé de suivre sa nouvelle aventure avec sa next, qui est apparemment "très très belle" une bombe sexy, qui est stable au boulot, qui le tirera surement ver le haut, qui lui fait bouger les fesses, directive, qui lui donne la chance de vivre dans une bonne atmosphère familiale en le logeant dans la maison de ses parents, chose que D. convoite inconsciemment car il vivait tj très dur la relation avec ses parents divorcés quand il avait 7 ans, (je sais qu'il a toujours un besoin d'être au confort de la famille, de vivre l'ambiance chaleureuse, émouvante familiale).

- Et puis depuis une semaine, apparemment, ça évolue très bien avec sa next. Il habitue au nouveau rythme, à son nouveau nid foyer. Il l'amène aux mariages des amis en cet été, aux quels j'ai été invitée sur la carte d'invitation, des amis à nous quoi.

La présentation de cette fille au milieu de la famille à D., dans le cercle d'ami...Tout s'est passé à une maximum vitesse, pour aménager bien et bel sa nouvelle vie et pour en même temps m'effacer, m'oublier le plus vite possible.

De ce que j'ai ressenti au cours de la conversation avec lui hier dans notre appart, il avait l'air content de sa nouvelle vie, commence à se projeter dans l'avenir avec elle, tout en versant quelques petites larmes en me voyant, en me disant que me voir le bouleverse encore. Mais ça ira pour lui, avec du temps, je ne lui ferai plus de l'effet, il ne va ressentir plus rien du tout pour moi.

Un amour agonisant pour moi, en même temps un amour naissant pour elle.

Il me dit que son avenir, ce n'est pas avec moi.


+++ Pour mon côté:

Je digère la séparation lentement. J'ai accepté cette rupture immédiatement, sans insister, sans nourrir aucun espoir. Je sais que c'est fini pour de bon.

Mais malheureusement je reste figée dans notre passé, je suis encore figée avec un D. qui m'aimait et que j'aime. Sur l'écran de mon téléphone, de mon ordinateur, il y a toujours nos photos affichées. Je n'ai changé rien du tout. Notre passé reste encore vivant pour moi.

J'ai enterré le passé dans le présent en me figeant dans mes sentiments pour un D. du passé.

Je n'arrive pas à pleurer devant lui depuis un mois, car j'ai pris tous sur moi, en me disant que là c'est un D. nouveau que je ne connais pas. Donc il est avec qui, peu importe, il ne peut pas m'affecter. Un D. qui manque de respect envers moi en amenant la fille à notre appart la même soirée dès que je suis partie à peine à ma nouvelle coloc. Un D. qui manque de patience envers moi, envers lui-même, envers notre histoire en présentant cette fille immédiatement à tout le monde, en ne pas accordant à soi même du temps pour l'écouter mieux, afin de suivre le changement de ses sentiments intérieurs.

Un D. qui m'a larguée tout de suite dès qu'il sent une attirance envers l'autre, sans une communication avec moi pour situer où en est - t- on, où en sont nos sentiments.

Un D. qui est anéanti, flippé, dévasté, douteux par l'idée de mon départ de 6 mois à l'étranger, qui ne peut pas vivre seul pendant un moment. Qui est en quelque sorte, impatient, lâche, faible, brutal, contrarié, contradictoire, déchiré, hésité.


Et moi, paralysée, trouver aucun mot à dire face à cette personne D qui a évolué, qui a franchit le cap, qui a brisé mon coeur, ma confiance, notre histoire ainsi que ses serments.

Mais on n'est pas là pour nous accuser.


Sa baisse de sentiment est à nous deux responsabilités. Notre manque de communication, d'écoute, partage, d'effort, temps, amour.


- Me voilà gelée dans une réalité cassée, figée dans le bon vieux temps, ramasse toute seule, coûte à coûte, des morceaux brisés. Me voilà me forger de la force intérieure, de l'amour pour la vie, me forger d'être encore plus courageuse, aimante, passionnée, tolérante, compréhensive, tendre.

Pourrais - je être à ma hauteur, être fidèle à mes principes, fidèle à moi-même, aimant moi malgré tout?

- Me voilà encore dans notre appart, avec aucun détail modifié. Les photos de nous deux accrochées au mur, les mots d'amour sur le frigo, des cartes postales. Je suis trop attachée à cet appart qui va bientôt être rendu par D. pour déménager ailleurs, avec son nouveau amour.

Mais dans cet appart, faut confirmer que l'énergie circulant a changé. Avant, à peine nos amis entrent dedans, ils ressentissent une belle énergie chaleureuse, joyeuse, cosy circuler et qui est très apaisant, réconfortant, joyeux. Maintenant, faut avouer que seule moi, la source d'énergie est moins nourrissante, moins puissante. Là, un courant froid, le silence immense, la solitude, quelques étincelles joyeuses surgissent des fois par ma bonne humeur. Mais ce n'est plus comme avant. Evidemment....


Bientôt je partirai d'ici. A jamais...



Je sais qu'avec du temps, ça ira. On le sait tous nous.



***** Nos reproches:

- Hier j'ai dit carrément à D qu'avec du recul, en relevant seulement ses actes à partir de la séparation, je trouve son comportement est très connard. Ce mot le blesse apparemment. Lui, se disant qu'il a essayé de se comporter le mieux possible avec moi pour éviter de me blesser maximum en me faisant le mensonge sur une partie du motif de rupture. Lui, se disant qu'il me laisse gratuitement dans son appart après la rupture, en m'aidant à déménager à ma nouvelle coloc, en acceptant de garder notre papier, en gardant l'état de facebook "en couple avec moi" à ma demande pour ne pas perturber mes parents...

- Hier face à ma reproche sur le fait qu'il se met direct en couple avec sa nouvelle, il m'a reproché de me trouver sur adopteunmec, de ne pas lui avoir parlé de mon coup de foudre pendant notre relation, d'avoir un deuxième compte de facebook, de me trouver tout le temps sur ce site Jerécupèremonex, de ne pas m'écrouler comme lui, de ne pas avoir autant de peines dans le coeur comme lui pour cette séparation, de lui parler directement du problème de notre pacs comme la première chose à discuter à notre séparation.

De un, je suis sur adopte car je n'ai quasiment pas d'amis sur aix, j'ai besoin de parler avec les gens pour ne pas tomber dans la déprime en restant isolée chez moi. De plus, depuis 3 semaines, je suis allée boire un verre, du thé avec les gens. Il y a eu beaucoup de garçons qui m'appréciaient, qui pourraient succomber à mon charme. Mais je suis pas du tout faible pour me laisser aller avec eux par un besoin du confort ou pansement. Je reste très claire, amicale, très "sage", distante, car je voudrais digérer bien ma séparation, vider ma tête et mon coeur, avant d'entamer quelque chose avec quelqu'un qui me plait. J'ai suffisamment la patience pour moi même et le respect envers moi, envers notre histoire, envers lui aussi.

De deux, j'ai jamais raconté à D. mes coups de coeur, car j'ai estimé que cela n'était pas nécessaire pour notre histoire, que cela pourrait lui faire du mal. Que je garde mes petites histoires dans mon jardin privé.

De trois, j'ai un autre compte facebook que je lui ai jamais parlé car il y a très longtemps, j'en avais marre de mon compte facebook "poète", oui, j'étais "une poète" assez connue dans la communauté virtuelle au Viet Nam il y a dizaines année, j'ai voulu un espace privé, moins "bling bling", donc j'ai crée mon deuxième facebook il y a 8 ans et ai écrit mon journal intime de temps en temps. C'est un jardin privé, et je lui en ai pas parlé. Mais j'aurai dû le lui montrer ce facebook, il aurait dû me comprendre mieux, et ça serait plus transparent entre nous. Car pendant 4 ans avec lui, je suis toujours très fidèle, très honnête, je l'aime sincèrement et je regarde que lui, il y a que D. qui me compte réellement dans ma vie, dans mon coeur. Tout en sachant que mon coup de foudre a été compté consciemment comme une illusion, irréelle.

De trois, D. avait lu mes anciens posts ici sur ma séparation avec mon ex (mon premier copain il y a 6 ans). Il sait très bien que je suis sur notre forum non pas pour récupérer mon ex, mais pour lire les histoires, pour m'enrichir de la langue française, pour faire des amis, pour partager mon petit quotidien virtuellement. Il sait très bien tout ça, mais pourquoi il cite le fait que je suis sur ce forum, comme quelque chose d'incompréhension?

De quatre, je suis consciente de sa détermination au niveau de la décision de rupture. Quoi que je fasse, il reviendrait jamais sur sa décision. Pourquoi je devais m'écrouler à la séparation plutôt que l'accepter posément. Pourquoi je devais pleurer toutes les larmes de mon corps devant lui, comme lui, il a pleuré tant de fois devant moi, et s'est crispé 1, 2 fois dans la peine du coeur devant moi? Juste j'étais tellement paralysée à ces moments là que je ne l'ai pas pris dans mes bras pour adoucir ses peines qu'il devrait assumer jusqu'au bout de son choix. Devant ses larmes, j'étais paralysée, bloquée, les yeux ouverts, contrariée.

Le pire, hier après-midi encore, quand sa relation avec sa next roule apparemment très bien, il a versé 2, 3 larmes en discutant avec moi. Et c'était horrible que je sentais un goût délicieux, un plaisir malsain monter à mon intérieur en le voyant pleurer. Je devrais me dire qu'il pleure, c'est à dire il a encore de sentiments pour moi, et j'en étais ravie. Et c'est pour ça j'ai savouré en court temps de 2, 3 secondes cette joie malicieuse, Qu'il pleure encore pour moi, même un tout petit peu...

Je sais très bien, que ce sont les sentiments agonisant. Bientôt il ne sentira plus rien du tout pour moi, il sera complètement dans son amour avec sa next. Je suis un visage reculé dans le passé, disparait. Nous avons toujours un lien invisible qui nous lie mentalement, comme le lien de nos énergies, et notre esprit. Ce lien sera effacé.

Quelque jours avant, encore, j'ai fait le recours à ce lien invisible, en criant dans le silence profond pour atteindre son fort intérieur à D., pour parler à mon ancien D., que je l'aime encore, que j'espère que cet ancien D. ne disparait pas, qu'un jour il me reviendrait, cet ancien D. d'amour, qui était tellement sensible à m'écouter, à me sentir, à me répondre dans l'inconscience. Notre lien mental invisible....

Je ne sais pas si ce nouveau D. est encore sensible à ce lien. Je pense que non.


De cinq, sur le pacs. Voilà, D. me reproche qu'à la séparation je lui parlais direct sur notre papier, non sur notre relation. Que dois je faire? J'ai gardé la tête sur mes épaules en pensant à l'avenir insécurité, quand je risque d'être renvoyée dans mon pays faute de papier. Et il a du mal à ma réaction rationnelle, "matérielle". Peut -être il a dû penser que j'ai resté avec lui pour le papier, non pour amour profond, vu mon comportement indifférent, fort, calme, posé au moment de notre séparation.

.......S'il savait combien elle est rude pour moi, la remontée sur la pente. S'il savait que je pense à lui à chaque minute chaque jour. S'il savait combien je suis nostalgique et mélancolique des nos beaux moments complices dans le passé. S'il savait comment j'ai crié au fond de moi pour stimuler notre lien mental invisible, pour raviver son ancien D. qui est à moi et que j'aime pour qu'il revienne à moi, à nous, à notre foyer. S'il savait que j'aime ce D. profond, tendre, passionné, libre, insensé mais j'accepte aussi un autre D. très superficiel, très impulsif, très impatient, très chiant, calculé.

S'il savait combien notre appart est vidé de notre belle énergie rebondissante, joyeuse, juvénile, apaisant et passionnante aussi.

S'il savait que je suis paralysée, figée.


Non pas parce que j'ai peur de ne pas trouver quelqu'un aussi bien. Mais parce que je sais que ce lien invisible, très attachant, profondeur, peut - être on le perd à jamais, ce lien précieux, qui peut- être vaut à une âme soeur.
#1290192
Il fait vraiment très beau à Aix ce matin. Un grand soleil, l'air frais, le ciel profond bleu.

J'ai fait le marché ce matin. Après 4 mois de bosser tôt dans mon hôtel, je n'arrive plus à faire la grasse matinée. 7h am, hop, debout moi :D Mais c'est très bien aussi, comme ça j'ai une longue journée à en profiter.

Et voilà, ce matin chuis allée au marché comme d'hab. J'ai acheté des pommes. Normalement il n'est pas encore la saison, et les pommes sont souvent pas bonnes maintenant. Mais elles avaient la peau si douce, ces rondes. Je les ai donc achetées au kiosque d'une vieille dame dont je suis cliente fidèle.

Puis aujourd'hui, ça fait longtemps que je n'ai pas sorti mon appareil photo pour faire quelques clichés.

Et oui, j'ai pris quelques photos ce matin au marché. Beaucoup de monde, comme toujours, à Aix. Les touristes, les habitants, les étudiants...Au café, les gens envahissent la terrasse, puis la fameuse pâtisserie Weibel bien kirsch, l'odeur de la cuisine vient des restaurants partout, le soleil, le vieux horloge, les enfants courent et rient. Belle vita!

Je marchais jusqu'à la place 4 Dauphines, et là la vache, une belle musique légère pour détendre. C'est le genre de musique à la vogue que les photographes du journal de mode mettent pour accompagner leur boulot. Et c'est vrai, autour de la fontaine, il y a des modèles et un photographe qui sont en train de travailler, de sauter pour des clichés dans le magazine, ils dansent un peu. L'atmosphère gaie, détendue, décontractée :lol:

J'arrête sous les marronniers de cette place historique que j'adore. Les vieux marronniers qui sont encore là, pour moi, depuis très longtemps, qui m'ont accompagné à traverser tant de tristesses, de déceptions, de sensibilité et d'amour aussi. Leurs feuilles prennent maintenant un peu de couleur marron. Très bientôt, elles deviendront toutes fanées, puis partiront au mi-octobre.

A l'église Granet, il y a un groupe de danse musicale qui fait la répétition. Le danseur est top, ses mouvements sont souples, plein d'émotion, beaux. Il suit la musique de trompette et de clarinette que ses copains jouent, et il approche d'une danseuse en tenue jupe longue aux mouvements exacts mais assez rigides.

Le spectacle fut court, mais très très beau. Je m'assois à côté d'une jolie femme et son fils de 6, 7 ans. Elle est brésilienne. Amérique. C'est pour ça en la regardant, je pense vraiment tout de suite à l'actrice dans le film "Under the sky Toscany". Ce film que j'aime beaucoup, la femme américaine charmante, qui s'installe en Toscane après une séparation très douloureuse, la femme qui est en quête de l'amour et de la belle vie, qui savoure la belle vita de la Toscane et de l'Italie.

Oh ce matin j'ai croisé cette femme charmante au pied de l'église, de la Provence. Et dis donc, la Toscane et la Provence, elles ont tant points communs.

Et j'ai l'impression d'entrer, moi aussi, dans un film. Avec ce beau soleil, les ruelles sinueuses plein d'ombrages, des odeurs agréables, les plantes, les sonores d'un village méditerranéen, les sourires et la détente. Et que je suis jolie aussi, pour attirer les regards de quelques mecs dans la rue.

Et que mon coeur est triste mais à la fois léger, se bat pour cette belle ville, cette belle vie, pour la tendresse des enfants que je vois dans la rue, à qui je souris.

Une super matinée. J'ai donné une pomme au fils de la dame Brésilienne. Il était tout content et l'a lavée dans la fontaine, et puis a croqué cette jolie pomme à pleines dents.

Quelques photos maintenant pour illustrer hein :bisou:


Image


Ma fleur au balcon

Image


Ma rose qui fleurit après très longtemps

Image


Image


Tout à l'heure je vais en ville, voir un mec genre musicien je crois ;- ) Je vais commander une Despérados, je me ferai encore belle, et me permet de fumer une cigarette. Car il fait beau, et la bière va super bien avec un tabac. Bien sur que je suis pas adepte du tout de tabac. Je fume très rare :F :F :F Mais d'un coup j'ai envie de ça. Bizarre, mais je le ferai.


Allez les amis, je vous souhaite une très belle après-midi. Et je vous fais plein de bisous fabuleux d'amour :bisou: :bisou: :bisou:

Pour Albane: Je t'ai envoyé un mp concernant le papier de pacs. Je voudrais te demander des conseils et des renseignements pour mon cas sur le titre séjour si c'est possible. Je te remercie. Bisous ;)
Modifié en dernier par miu le 02 sept. 2018, 15:22, modifié 1 fois.
#1290202
Bonsoir Miu

maintenant tu as les réponses à tes questions concernant D. : il a trouvé quelqu'un d'autre. Triste mais au moins tu sais que tu n'y est pour rien là dedans, on ne commande pas les sentiments.

Je suis très contente pour toi, ton approche aussi positive de la vie, ta rose fleurit effectivement (au sens littéral et en un sens métaphorique)

Des bises et une bonne fin de week end
#1290206
Merci Sandstorm ^=^

C'est vrai, il ne reste plus rien entre moi et D. :D

Ce joli appart, on va bientôt partir aussi. Il y a Pitou, je trouve pas encore qqn qui pourrait le prendre. Aie. Aie.

La fin de la semaine. Demain, la nouvelle.

Je ne bosse plus, ça me manque le boulot, je pense.

J'attends mes amis qui viennent aller boire un verre avec moi. J'en ai trop parlé de mon histoire depuis 1 mois. Il faut que j'arrête et parler d'autres choses.

C'est dur d'affirmer que D. n'a été qu'un passage de ma vie, de ma jeunesse.

Au bout d'un moment, on n'a plus de larmes à verser, plus de rires à sourire en pensant à l'autre, plus de réaction, de battement.

Un ex, entre autres.

Je vais aimer les autres garçons, embrasser les nouvelles lèvres, me blottir dans les nouveaux bras, respirer les nouvelles odeurs, regarder les nouveaux yeux.

J'ai un coeur large, et plein d'amour.

Je place D. dans un coin dans mon coeur, dans ma mémoire. Et c'est tout.

C'est le destin.

Courage, encore courage :bisou: :bisou: :bisou:
#1290602
Vendredi matin, 7 Septembre 2018.

Voilà 8 ans que je suis arrivée en France (5 Septembre 2010).

Et que je partirai au Viet Nam dans quelques semaines, à la fin du mois. L'idée que D. estime toujours comme un retour dans le passé, un recul en derrière, un manque d'évolution et un geste de chercher de la facilité.

Mais bon, peu n'importe.


La semaine dernière, je me suis lancée dans la recherche du stage dans mon pays en envoyant ma candidature aux meilleurs agences de voyage francophones au Viet Nam. J'ai eu des retours très très positifs vis à vis de mon profil, genre "candidature adéquate à leurs missions, impressionnante", blah blah.

J'ai passé l'entretien avec une très bonne agence à Ho Chi Minh, grande ville dans le sud du pays, et j'ai obtenu le stage avec l'offre du logement, du repas midi, et des voyages proposés par l'entreprise au salarié.

Comme ça, je prendrai un billet pour la fin du mois. Et voilà, voilà.


Depuis 2 semaines, je vois pas mal mes amis, mes copines. Je revois aussi les amis à D. qui sont devenus à peu près mes amis après 4 ans.

Ils ont vu D. et sa nouvelle copine au mariage de nos autres amis. Ils m'ont dit que j'ai pas besoin de me rabaisser par rapport à elle et de penser qu'elle devrait être une nana formidable, hyper charmante, impressionnante. A leurs yeux, elle est simplement "une personne, normale, polie, sympathique, comme les autres", mais une fille qui est très différente de moi, elle sait absolument ce qu'elle veut, là où elle va aller. Chose que D. m'a tj reproché que je suis perdue dans la recherche du boulot, que je suis incapable de voir mon avenir dans 6 mois, dans 1 ans, dans 5 ans, et c'est pourquoi il ne voit plus l'avenir avec moi.

Enfin, bref, j'ai vu le fb de cette fille 2, 3 fois. Je sais qu'à part d'être la même origine vietnamienne, moi et elle, on n'a rien en commun, les goûts tellement différents, le caractère ainsi. D. a toujours choisi les copines très différentes à chaque fois qu'il change l'une à l'autre.

Je ne trouve aucun intérêt d'aller guetter le fb à D. et à cette fille. Et je le fais plus, à part 2 fois j'ai montré le fb d'elle à quelques mes amis pour qu'ils puissent remarquer à tel point qu'on était différentes. Je la vois pas du tout comme une rivale ou quoi, mais j'avoue que j'avais une petite boule au ventre en allant sur sa page. Et depuis, je ne le refais plus jamais.



A travers la conversation avec nos 2 amis communs, ils m'ont fait remarquer que malgré mon acceptation de la séparation, je n'arrive pas à accepter, ni comprendre pourquoi D. se met trop vite avec elle, s'installe direct, la présente immédiatement à sa famille, à notre cercle d'amis. Je n'arrive pas à comprendre, ni accepter.

Avec du recul, je sais que je peux comprendre plus ou moins, mais accepter cela, non. Je lui reproche tjours cet acte cruel, brutal et insensé...

Il me faut me libérer de cette reproche, de cette inacceptation, de ce rancoeur. Mais j'ai mal de cela.


Sinon, je suis entourée d'amis à moi, d'amis communs avec D., et de peu nouveaux amis sur adopte. Je suis entourée de personnes qui sont à mon écoute, qui me soutiennent et m'encouragent.


Avant hier, je suis allée acheter quelques trucs de maquillage dans un magasin Bio. J'aime bien me faire un tout ptit maquillage très léger, et prendre un peu plus soin de mon apparence, tout en restant moi- même, naturelle et décontractée.


Ces jours le soleil se lève tellement tard. L'automne qui vient en douceur. Je me réveille environ à 7h du matin chaque jour.

Dans ma tête il y a toujours quelque part la pensée sur D.

Je ne souffre pas énormément. Mais je sais que j'ai mal un peu. Le fait qu'il m'a quittée pour une autre, m'a fait mal. Et mon inacceptation envers ses derniers actes.


Encore hier soir, j'ai croisé une autre connaissance à nous dans un resto. Le mec était désolé pour ce qui m'était arrivé. Je me promets que c'est la dernière fois que je raconte à nos amis communs des actes de D. pendant et après la rupture. Je me rends compte qu'en vidant mon mal-être, je rabaisse et salis plus ou moins consciemment l'image de D. aux yeux de ses amis.

Je ne veux point cela. Et ça sert strictement à que dalle.


Il me reste pas mal de choses à faire, des rendez-vous avec la bancaire, avec l'avocat, les gens de mon programme, le médecin...à prendre pour organiser mon départ au Viet Nam et tout court organiser ma vie.


Encore du courage, plein de courage. Enorme de courage.


:bisou: :bisou: :bisou: :bisou: Bonne journée mes amis, je vous fais de gros bisous fabuleux en cette météo douceur.
  • 1
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 27
Que dois-je faire maintenant ?

Bonjour Je ne peux que te conseiller égale[…]

Bonjour à tous, J'ai mis du temps à[…]

lettre magique et silence radio

Et la solution 4 ... prendre du recul et laisser d[…]

C'est vraiment terminé

Oui et après tout qu'est ce que ça c[…]