Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Psychologie, séduction, couple et sexualité...
par sandstorm
#1295152
peut être que tes parents ne critiquaient pas ton physique mais est ce que ton entourage familial était maltraitant à ton égard?
si oui alors ça peut expliquer pourquoi tu permets à tes compagnons de critiquer ton physique (ce qui est une forme de maltraitance psychologique), mis à part la critique de ton physique ça devrait se manifester aussi autrement non?
Avatar du membre
par Albane06
#1295159
catlea a écrit :Mon père est décédé il y a 20 ans et je suis très proche de ma mère.Je l'étais moins de mon père dans mon enfance/adolescence.
Moins proche ça veut dire quoi?

Ton père était il absent, présent, surprotecteur de sa fille? Fier? Quel rapport avait tu avec lui.
C'est ça le sens de ma question.

Tu vois histoire de comprendre peut être pourquoi tu ne t'attaches pas ou peu. Quels sont les signaux que tu envoies
Je me suis alors rapprochée de ma mère et on est assez fusionnelle.
Et avant vos rapports étaient comment avec ta mère ?

Je m'en suis un peu détachée il y a quelques années suite aux conseils de ma psy.
Mais elle reste ma confidente et on se voit tous les 15 jours voir tous les week ends.
C'est ma confidente
Ça ne dit pas non plus quelle est le genre de relation que vous avez.

Des parents aimants ok, mais comment cela se manifeste/ ait il?
Exigeants? Critiques ? Bienveillants? Encourageant? Surprotecteurs? Au contraire très distant....
par catlea
#1295180
Mes parents étaient très protecteurs .
Avant mes 18 ans, je n'avais jamais été seule acheter un truc quelque part (pain dans une boulangerie...)
Dans mon enfance, je jouais avec une copine le soir après le boulot mais pas dans mon adolescence.J'avais peu d'amies. j'étais un peu le bouc émissaire d'une bande de copines (enfin, ex copines car il y avait une meneuse qui les avait monté contre moi)

Si je parlais avec un gars, ma mère me grondait par peur de ma réputation (elle enseignait dans mon collège).
Je ne sortais pas avec des copines le week end ni en vacances.
J'étais solitaire .
Mes parents ne recevaient jamais personne non plus .

Le sexe et l'Amour étaient tabous : jamais on en parlait.

Il y avait aussi peu d'hommes dans mon entourage. Je suis fille unique.

Mon père parlais peu et était plutôt strict. Du genre stressé aussi.

Mais je n'ai pas l'impression avoir été malheureuse.
J'étais sage, pas du tout désobéissante, très timide, bon élève.
par sandstorm
#1295182
Catlea as tu parlé de tout ça à ta psy? et notamment avez vous abordé la question de tes anciennes relations ? au début de ton fil tu nous disait que ta psy pensait que tu n'étais juste pas tombée sur le bon mais ce qui me parait curieux c'est que tu as eu des relations longues dans le passé, en avez vous parlé avec ta psy?
par catlea
#1295183
Je pense en avoir parlé à ma psy mais on n'a pas vraiment analysé ces cas là, en effet.
Elle pense que mes "problèmes " viennent de ce passé évoqué précédemment(manque de repère amoureux, d'image parentale et de couple)
j'ai arrêté mes séances avec elle car je "tournais " en rond. Je fais de la sophrologie à la place.

J'ai eu des relations longues mais je n'étais pas amoureuse. Je ne savais pas dire non.
Maintenant, si.
par sandstorm
#1295185
pourquoi ne pas aller voir une autre psy? j'ai l'impression que celle que tu avais n'a pas traité de questions fondamentales, d'où probablement ton impression de tourner en rond.

tu dis que ta psy évoquait une question de manque de repère amoureux, que veux tu dire par là?
Avatar du membre
par Sebastien1979
#1295188
Salut Catléa.
Alors peut être que ce que je vais dire tombera complêtement à coté mais ne penses tu pas justement que c'est tout ce que tu énumères au dessus qui fait que tu te trouve dans cette situation.

Tu parles de ton père, asses stricte et stressant, des tabous liés au sexe et à l'amour etc...qu'en gros tu étais obéissante, donc en quelquesorte soumise et donc par voie de conséquence attentive à l'image bien sage que tu pouvais renvoyer.

Je ne sais pas mais je pense bien que tu ne te soit pas senti malheureuse de ces états de fait qu'effectivement ça a pu jouer.

En effet la ou dès l'enfance, on experimente, on apprend à connaitre son corp, puis à l'adolescence on se "forme" à l'amour, en ayant des petits amis, en fleurtant ect toui, eh bien tu vivais "recluse" (ne le prends pas mal, juste que je ne trouve pas le bon terme).
Tu as été "conditionné" ce qui fait que, je pense, lorsque tu t'es retrouvée "libre", de tes choix, de tes actes, tu n'as peut être pas su et ne sais peut être toujours pas quoi faire car justement trop libre.
sandstorm ont aimé ça
par catlea
#1295190
Pas de repère amoureux, dans le sens où je n'ai pas eu d'image ou de modèle de couple amoureux. Mes parents s'entendaient bien mais n’étaient pas démonstratifs.
Mais aussi peu de famille donc je n'ai pas vraiment eu de contacts avec des hommes (2 oncles et un grand père)

Voir une autre psy? Je pense qu'avec ma psy on a évoqué très très longuement et très souvent mes relations avec mon père , ma famille.
Mais je ne suis jamais parvenue à me remémorer certaines situations .
Mes blocages viennent de là, je le sais depuis longtemps mais je dois vivre avec ce passé maintenant et j'ai avancé pas mal depuis 4-5 ans.

Seulement, maintenant, ce sont les occasions de rencontre qui manquent . Et je suis devenue assez difficile et méfiante.
J'ai fait beaucoup d'efforts, de sorties, d'approche , de premier pas. En vain.
par catlea
#1295536
Albane06 a écrit :
05 déc. 2018, 06:41
catlea a écrit :Mon père est décédé il y a 20 ans et je suis très proche de ma mère.Je l'étais moins de mon père dans mon enfance/adolescence.
Moins proche ça veut dire quoi?
Mon père était peu bavard et n'exprimait pas ses émotions. Il me faisait un peu peur je crois car il était assez susceptible et stressé aussi.Il était assez sévère, je crois
Ton père était il absent, présent, surprotecteur de sa fille? Fier? Quel rapport avait tu avec lui.
C'est ça le sens de ma question.

Tu vois histoire de comprendre peut être pourquoi tu ne t'attaches pas ou peu. Quels sont les signaux que tu envoies
Je me suis alors rapprochée de ma mère et on est assez fusionnelle.
Et avant vos rapports étaient comment avec ta mère ?
je me confiais moins à elle car il y avait mon père sans doute.Maintenant qu'elle est seule, on est plus dans les confidences

Je m'en suis un peu détachée il y a quelques années suite aux conseils de ma psy.
Mais elle reste ma confidente et on se voit tous les 15 jours voir tous les week ends.
C'est ma confidente
Ça ne dit pas non plus quelle est le genre de relation que vous avez.

Des parents aimants ok, mais comment cela se manifeste/ ait il?
Exigeants? Critiques ? Bienveillants? Encourageant? Surprotecteurs? Au contraire très distant....
Ils étaient exigeants (pour mes études), très protecteurs car ils faisanet pas mal pour moi (je n'ai jamais fait de petits boulots, jamais partie sans eux en vacances...
par catlea
#1306342
Bonsoir,
10 mois ont passé depuis mon dernier message et je suis toujours célibataire sans n'avoir fait aucune rencontre.
J'ai assez bien vécu mon célibat, je suis moins sortie aussi t mais depuis cet été, je recommence à mal le vivre et être en manque affectif.

Ces derniers jours ont été très difficiles car j'ai craqué sur un nouveau collègue (arrivé il y a 5 semaines)
.J'ai interprété pleins de signes de sa part comme un intérêt pour moi. Or je pense que je me trompe car il ne me regarde pas toujours et il est juste sympa .
Je suis triste car je n'arrive pas à plaire à un homme, l'intéresser...

Demain, je sors à une soirée célibataire , juste pour voir du monde.
par patachou
#1306348
Bonjour Catlea.
Ces derniers jours ont été très difficiles car j'ai craqué sur un nouveau collègue (arrivé il y a 5 semaines)
.J'ai interprété pleins de signes de sa part comme un intérêt pour moi. Or je pense que je me trompe car il ne me regarde pas toujours et il est juste sympa
Pourquoi ne prendrais-tu pas les devants au lieu d'attendre qu'il fasse un éventuel 1er pas ? Ne pourrais-tu pas essayer de l'approcher plus ou moins subtilement ? Que risques-tu ? L'intérêt pourrait aussi naître de son côté d'une certaine audace de ta part.

Passe une bonne soirée.
par catlea
#1306350
Merci patachou.

Je suis enseignante et on mange ensemble à la cantine 2 midis par semaine, on se voit tous les jours.La salle des profs est petite.
Il me taquine, me regarde parfois mais pas tous le temps.
C'est vrai qu'hier il m'a fait part de certains soucis avec ses élèves. J'ai essayé de le conseiller.
Ce midi, il m'a fait un sourire et demandé comment j'allais quand je suis arrivée à la cantine.
Mais après, on avait deux heures libres ensemble et il a bossé sur son ordinateur en écoutant de la musique sans me regarder ni parler. Bon, je sais , il devait avoir du boulot.Mais c'est pour ça que je me dis qu'un homme intéressé m'aurait parlé .Mais peut etre qu’un homme plongé dans son boulot et sa musique est imperturbable?

L'année n'est pas finie donc je vais y aller lentement mais surement.
Mais cet homme a 10 ans de moins que moi (le sait il? ) et a un caractère sanguin (il s'énerve vite, il le dit ).On a des caractères différents. Il m'a parlé d'une fille avec qui il était sorti et qui fouillait dans ses affaires (suite à un plaisanterie sur les filles curieuses). On n'était pas seul donc je n'ai pas pu en savoir plus sur sa vie amoureuse actuelle.

Je pense que sortir avec un collègue est délicat et mieux vaut etre sur de soi.
par sandstorm
#1306355
hello catlea!

je rejoins patachou: tu ne perds rien de tenter de l'approcher
faut juste y aller doucement subtilement afin de t'assurer qu'il te plait vraiment d'abord et ensuite tu verras bien ;)

juste un petit point supplémentaire:
je recommence à mal le vivre et être en manque affectif.
soit attentif à ce point. si tu es en manque affectif tu peux agir de façon trop brute, trop demandeuse et ça peut faire fuir l'autre.

allez! bonne chance ;)
par Pekin-Express
#1306373
Bonjour

Je tombe sur ton sujet , je viens d'avoir une aventure avec mon prof(ne tkt pas il a 45 ET moi 48) j'avais intégré un Campus informatique

Moi c'est le contraire de toi, les 5 dernières année de ma vie ont été de faire le deuil de la vie étrange je sais (mais je m'étais dit que si j'arrivais a contrôler mon cœur je ne souffrirais plus jamais )
j'ai donc craqué sur mon prof ,j'ai par contre attendu que ce soit lui qui fasse le premier pas .
Si ca se passe pas bien tu n'aura rien a te reprocher
Ma camarade( (standorm ) plus haut a bien raison ne montre rien soit forte :innocent:
par Pekin-Express
#1306385
oui j'ai bien compris que c'était de prof a prof (ca change quoi le titre )on aurait pu dire collègue tout simplement si ça n 'aurait pas été une histoire de pro,f peu être que je ne serais pas intervenue sur ce topic ,j'ai le droit de dire que cette histoire me parle non?
je disais juste que ca me rappelait mon cadre (la rencontre )

apparemment j'avais détaillé ma rencontre afin de donné un conseil apparemment il a été effacé

Je lui disait juste qu'étant donné que j'avais des sentiments pour mon profs que des que les cours n'ont plus été obligatoire je suis parti ,car je ne voulais pas lui déclaré ma flamme car dans le passé j'étais avec un collègue l'lorsque çà s'est terminé j'en ai bavé 1ans à le voir tous les jours ,,,,
donc lorsque je suis parti ,des qu'il a vu que je n'assistais pas ac es cours il s'est manifesté ,à ce moment la je lui avoué mes sentiments ….je suis la à cause de lui ,mais vu que c'est lui qui est venu je me sens moins mal .
Je lui disait que si elle voulais foncer qu'elle le fasse ,elle a une belle situation elle trouveras du travail sans problème ,qu'elle vive maintenant
la ,elle a les tenants et les aboutissants de toute éventualité grâce a nos intervention .
par Elieza
#1306386
Pekin-Express a écrit :
05 oct. 2019, 16:28
oui j'ai bien compris que c'était de prof a prof (ca change quoi le titre )on aurait pu dire collègue tout simplement si ça n 'aurait pas été une histoire de pro,f peu être que je ne serais pas intervenue sur ce topic ,j'ai le droit de dire que cette histoire me parle non?

Oui enfin tu as aussi le droit d'être courtoise et pas agressive.
par Pekin-Express
#1306388
patachou a écrit :
05 oct. 2019, 13:17
Catlea ne parle pas d'un professeur en tant qu'élève. Elle est professeur également.
Et çà tu as peu être un qualificatif ?Bonjour ,ou est il ?
ils SONT Professeurs ont ne mélange pas les torchons et serviettes?
or propos

Je suis poli ,et je donne des conseil point
par sandstorm
#1306390
Pekin-Express a écrit :
05 oct. 2019, 16:59
patachou a écrit :
05 oct. 2019, 13:17
Catlea ne parle pas d'un professeur en tant qu'élève. Elle est professeur également.
Et çà tu as peu être un qualificatif ?Bonjour ,ou est il ?
ils SONT Professeurs ont ne mélange pas les torchons et serviettes?
or propos

Je suis poli ,et je donne des conseil point
pardon mais sur le forum plusieurs personnes répondent tout à fait poliment sans dire bonjour, aurevoir etc.

oui Pékin tu donnes des conseils sans avoir lu l'histoire avec Catléa c'était juste un truc pas important (et donc pas besoin d'y insister et patachou n'y a pas insisté d'ailleurs il ajuste fait une remarque) mais sur un autre fil tu as pas tout lu et tu as dit à la demoiselle qu'elle peut garder l'enfant sans etre avec le père alors qu'elle l'avait perdu.
Tu as un peu tendance à raconter plus ton histoire plutôt que de vraiment écouter l'autre. Ne prends pas mal cette remarque c'est assez courant chez ceux qui sont en reconstruction après rupture. on a tendance à ces moments de tout ramener à soi même et notre propre expérience.
par catlea
#1306391
merci pour vos conseils. :)

Je suis en poste dans ce lycée depuis 18 ans et donc, je ne partirai pas ailleurs.
Lui n'est sans doute là que pour un an(remplaçant) donc si jamais il y avait une histoire et rupture, je n'aurai à le voir que jusqu’en juin.

Maintenant, je ne veux pas non plus aller trop vite pour ne pas me faire passer pour une fille en manque.
Je ne pense pas qu'il ai remarqué qu'il me plaisait finalement parce que je lui parle, le taquine un peu mais pas tant que ça car on n'a pas non plus l'occasion de beaucoup parler .
Comme il sait qu'il a un fort caractère, il ne doit peut être pas imaginer qu'une fille "en voudra" :lol:

Maintenant, pensez vous que même s'il ne me regarde pas avec des yeux d'un homme fou amoureux , qu'il ne cherche pas à être tous le temps près de moi, qu'il ne me fasse pas des compliments, ...(je plaisante...), je peux quand même l’intéresser(un jour...)?
J'en attend sans doute trop, trop tôt.

Les autres profs hommes ne me demandent pas si ça va le matin avec un sourire comme lui.
Quand il me parle, il me regarde bien droit dans les yeux.
L'autre jour, en me taquinant, il a rougi.

Mais quand il joue sur son portable , il est imperturbable.

Sur un autre forum,on m'a dit que je "revais", que je n’étais pas guérie de mes blessures et que je n'étais pas prête à rencontrer l'amour!
C'est déprimant de lire ça et me conforte dans l'idée que je n'ai pas mes chances en amour.
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
fin de 18 ans de vie commune

Bonjour ninix, Déjà, je suis d&eacu[…]

Au fond du gouffre

Bonjour Lili, Je ne suis pas vraiment intervenue s[…]

Bonjour Carrie Et pour elle? Même si l[…]

Salut a tous Moi c'est Fred 30 ans, je résu[…]