Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
par Christophe_LATE
#1304057
Bonsoir,

Je me présente, je suis un jeune suisse qui vient de terminer ses études en finance. On va faire un topo clair et concis. Je suis sorti d’une relation avec une fille que j’ai aimée pendant 5 ans, on habitait presque ensemble. Rupture, déni, crise de solitude, douleurs physiques et mentales, remontada émotionnelle fébrile après 8 mois. Je rencontre quelqu’un qui me plaît, un vent de fraîcheur dans mon esprit si tourmenté. Cette personne est l’archétype de la personne qui pourrait me plaire.

Cette personne sortait d’une longue, très longue relation, équivalente à la mienne. On se plaît, on se rapproche, la passion charnelle arrive vite. Je fais en sorte que tous se passent bien, j’organise des soirées, des activités, j’essaye de l’amuser. Bref, je fais en sorte de lui plaire. Le petit détail, le petit hic de 30 tonnes c’est que sa rupture est extrêmement proche chronologiquement de notre rencontre. Donc, je suis conscient que ses sentiments appartiennent à un autre, je comprends, je suis passé par la.

Notre histoire dure plusieurs mois, on se parle tous les jours, on se voit 1 a 2 fois par semaine. Mais bon, ce que j’avais anticipé arriva, elle a besoin de prendre du temps pour elle, de se découvrir. Vu qu’elle a toujours vécu en couple. Donc l’histoire s’arrête naturellement, aucune haine, que de l’empathie, elle fait son chemin. C’est une histoire de timing, tout allait bien, je lui plaisais, elle me plaisait, on avait bon.

Ce qui m’a surpris, c’est à quel point ce flirt de longue durée, cette relation qui n’était pas un couple, mais qui n’était pas un plan cul m’a affecté. La ça va faire, deux mois et je me surprends à penser à elle de manière trop fréquente. J’attends son retour alors que je sais que ce n’est pas ce que je dois faire. Selon mes potes on match énormément, on s’est revu post rupture et nos conversations étaient toujours aussi longues et intéressantes, il y avait de la complicité. En fait, mon réel problème est de croire en l’unicité de la personne et que je passe à côté de quelque chose pour une question de timing. Alors que personne n’est unique, seules les relations le sont. Mais on peut être heureux dans beaucoup de types de relation don bon mdr.

Je pense que ce n’est qu’une histoire de frustration, on me donne une entrée de niveau gastronomique et j’attends le plat principal, mais on me l’enlève alors que le serveur venait de déposer un plat qui m’avait plus que savoureux. Je parle de la relation pas de la fille, ne vous méprenez pas haha !

Malgré le fait qu’entre temps j’ai été voir ailleurs, rien n’y fait haha. JPP d’être un sentimental !

Ce serait cool, si vous me disiez ce que vous en pensez, vos réflexions. Ça me permettrait de prendre du recul, car j’ai trop la tête dans le guidon.

Une bonne soirée !
par Sinaa
#1304133
Hello Christophe,

Combien de temps après ta rupture est intervenue cette relation ? Est-il possible que tu te sois "trop" attaché car tu n'as peut-être pas pris le temps de te reconstruire après ta relation de 5 ans ? Je sais que personnellement, il m'est arrivé de très mal vivre l'arrêt de certaines relations qui étaient intervenues rapidement après une vraie rupture, tout simplement parce que j'ai encore fragilisée, mais pas spécialement attachée à la personne.

Sinon, combien de fois vous êtes vous revus après la rupture, et à quelle fréquence ? Êtes-vous toujours en contact téléphoniquement ?

On écrit sur les murs https://zup[…]

Salo** sans cœur

Bonjour à tous, Il y a un an, je partageais[…]

Les fins, c'est dur

Bonjour, Je me permets de rebondir sur un truc : […]

J’en pense que tu as bien fait de le quitter[…]