Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
par Lucho
#1303137
octavio a écrit :
14 juin 2019, 13:23
Courage Lucho! Je suis dans la même étape, de regarder de l'avant et ne pas se retourner… bon ca m’arrive encore de me réveiller le matin et penser que tout ça n’est pas réel, mais ce sentiment ne dure pas longtemps.
Salut Octavio et merci,

Pareil pour moi, le matin en me réveillant, c'est à elle que je pense, et rebelote le soir. Et la journée, les pensées sont plus espacées.
Oui il faut bien regarder devant, et moins dans le rétroviseur. Le chemin est devant.
Selmasultane a écrit :Hello Lucho,
Lucho a écrit :
14 juin 2019, 11:17
De nouvelles habitudes/ m'occuper de mes enfants, faire des activités, du sport, sortir, m'investir dans le boulot /Des idées de projets
ça me semble être un cocktail gagnant tout ça :-Bra (c'est en tout cas ce qui a fini par fonctionner pour moi )
Salut Selma,

Oui je me suis forcé à me bouger, aujourd'hui je commence à ressentir des prémices de plaisir quand je fais les choses, ça me fait du bien. C'est un bon cocktail en effet et j'espère comme toi qu'il me réussira.
par Lucho
#1303369
Bonjour à tous,

Quelques jours que je n'avais pas posté.
Voici quelques nouvelles: La semaine dernière, j'ai appris que mon ex était avec quelqu'un...
Comment je l'ai su? Un concours de circonstance. Je sors du supermarché et là je vois un copain que je n'avais pas vu depuis quelque temps. On discute un moment, et il me dit "Au fait, tu n'es plus avec X ?". Je lui demande comment il le sais et il me répond qu'il a vu X il y a peu, dans sa ville, main dans la main avec quelqu'un...
C'est comme si j'avais pris une grosse double claque, coup droit et revers.

J'avais cette intuition qu'il y avait peut être un 3ème larron dans l'histoire, ce qui expliquait sa distance, d'être toujours sur son tél.
Elle qui disait vouloir être seule...

J'avoue que ça m'a fait du mal. J'avais un espoir qu'elle revienne sur sa décision. Après quelques jours de réflexion, je relativise. Cela devrait m'aider à tourner la page.

Sinon, toujours pas de recontact, ni de sa part, ni de ma part. Aujourd'hui, je comprends...Elle doit vivre un conte de fée, avec son prince charmant sur son beau cheval blanc.

Quant à moi, je pense moins à elle, même si cette nouvelle m'a fortement déstabilisé. Mais je m'occupe, et commence à entrevoir un quotidien sans elle.

Par contre, elle me manque toujours énormément. Et même si elle est avec quelqu'un d'autre, et bien je me rends compte que je l'aime encore.
#1303372
Hello Lucho ,

désolée pour toi , je sais que ça fait très très mal (j'ai eu l'impression de me prendre un coup de poignard quand j'ai appris pour la next qui n'était pas - a priori , mais au fond qu'en sais je :mrgreen: - la raison de la rupture )

Ton intuition était juste.

Et en même temps , ce genre de nouvelle force à avancer ; pour ma part cette nouvelle a été une des multiples blessures douloureuses qui ont contribué à m'insensibiliser totalement (un an après , SR et blocage aidant, il n'est plus qu'un concept, j'ai l'impression que mon cœur est de pierre quand je pense à lui - pire qu'un étranger en fait , puisque je suis naturellement souriante et chaleureuse avec les inconnus, et que lui dire bonjour est le maximum du contact que je peux avoir avec lui quand je le croise et que j'y suis obligée ; au début j'étais comme toi, incapable de colère, tout amour et bienveillance, je cherchais à le comprendre ; il a réussi à tuer tout ça ....ou alors c'est juste le temps qui a fait son œuvre )

tiens bon Lucho , tu es sur la bonne voie ;)
par Lucho
#1303377
Hello Selma,

Oui l'image du coup de poignard, c'est un peu ça.
Je ne sais pas si c'est la cause ou non de la rupture. Peut être l'élément qui l'a conforté dans sa décision, la porte de sortie.

Comme tu dis, ça va aider à avancer, et plus vite.

Il va falloir continuer à lâcher prise. Je ne me battrais pas pour la reconquérir, l'amour ne se force pas. Je ne forcerais rien.

Je ne sais pas si je suis sur la bonne voie, en tout cas je suis sur l'unique voie qui s'ouvre à moi et je n'ai pas le choix que d'emprunter cette voie là.
#1303379
Il n'y a pas d'autre choix que de " faire avec " la décision de l'ex, mais il y a de multiples façons de parvenir à cette acceptation (la voie longue, courte, tortueuse, respectueuse, blessante, douloureuse ,express, omnibus , en revenant sur ses pas, en courant ...) ; à te lire, je pense que tu sauras le faire en bonne intelligence, et dans le respect ( le respect de toi notamment ).

Courage Lucho, "ça aussi, ça passera" ;)
par Lucho
#1303382
Tu as raison, il faut faire avec. Quant à la façon d'y parvenir, je verrais bien... Mais même s'il faut gravir l'Everest pour y parvenir, et bien j'irais, et ce même si j'ai le vertige. Aujourd'hui, je vois ça comme une sorte de challenge... Un challenge avec moi même, pour moi même.
Ce qui me motive, c'est que je sais que j'en ressortirais plus fort. ;)

Mais il faut du temps, et j'en arrive à être impatient. Impatient de tourner complètement cette page, impatient d'être bien.
Avatar du membre
par miu
#1303403
Lucho a écrit :
26 juin 2019, 09:22

Mais il faut du temps, et j'en arrive à être impatient. Impatient de tourner complètement cette page, impatient d'être bien.
Salut Lucho,

Je te conseille de prendre du temps pour toi, le corps et l'état d'âme. De ma connaissance, toutes les personnes qui sont impatients d'être bien et de tourner la page, n'atteignent pas si vite leur but. Une blessure profonde dans l'âme, l'égo, le sentiment a besoin bcp de temps pour se cicatriser et faire disparaitre cette cicatrice.

Essaie de faire bien à ton corps et ton esprit. Puis le coeur léger, la joie de vivre, être de nouveau amoureux viendra quand ça viendra, pas très tôt, pas très tard. Juste comme il faut. Aie confiance en ta force intérieure :D

Je profite pour saluer ma jolie Selma, celle qui est un tel bel exemplaire des personnes qui se rélèvent, vont mieux, vont véritablement bien dans leur vie, sans déconner :bisou: :bisou: :bisou: :bisou: :bisou:
#1303406
Lucho a écrit :
26 juin 2019, 09:22
... Mais même s'il faut gravir l'Everest pour y parvenir, et bien j'irais, et ce même si j'ai le vertige
ça parait un Everest au début , une ascension tellement longue - il y a eu un moment où j'ai eu l'impression que je ne m'en sortirais jamais , quand plusieurs mois après, je pleurais encore parfois .
Et puis et puis et puis ... j'y suis arrivée je crois , l'arrivée de l'"anniversaire" :-Ban :lol: me l'a fait clairement mesurer , ce chemin parcouru .
Le déclic c'est clairement cet acte volontaire, comme une reprise de contrôle, de couper tous les ponts, de ne plus laisser d'accès à ma vie (même minime) à quelqu'un qui m'a fait autant de mal.
Cette volonté , cette lucidité tu sembles l'avoir dès à présent (alors qu'il m'a fallu aller au bout de mon chagrin , de ma déception, de mon espoir, et in fine de mon écœurement pour ça ) , ce qui me fait dire que tu y arriveras ;)

miu a écrit :
26 juin 2019, 16:22
Je profite pour saluer ma jolie Selma, celle qui est un tel bel exemplaire des personnes qui se rélèvent, vont mieux, vont véritablement bien dans leur vie, sans déconner :bisou: :bisou: :bisou: :bisou: :bisou:
merci Miu , ça me fait très plaisir :-Lov
par Lucho
#1303410
miu a écrit :
26 juin 2019, 16:22


Salut Lucho,

Je te conseille de prendre du temps pour toi, le corps et l'état d'âme. De ma connaissance, toutes les personnes qui sont impatients d'être bien et de tourner la page, n'atteignent pas si vite leur but. Une blessure profonde dans l'âme, l'égo, le sentiment a besoin bcp de temps pour se cicatriser et faire disparaitre cette cicatrice.

Essaie de faire bien à ton corps et ton esprit. Puis le coeur léger, la joie de vivre, être de nouveau amoureux viendra quand ça viendra, pas très tôt, pas très tard. Juste comme il faut. Aie confiance en ta force intérieure :D

Je profite pour saluer ma jolie Selma, celle qui est un tel bel exemplaire des personnes qui se rélèvent, vont mieux, vont véritablement bien dans leur vie, sans déconner :bisou: :bisou: :bisou: :bisou: :bisou:
Salut Miu,

Oui j'imagine que ça prendra du temps. Je prends soin de moi, je n'ai jamais fait autant de sport qu'aujourd'hui, je revois des amis que j'avais un peu laissé de côté, je sors beaucoup plus quand je peux, je redécouvre des loisirs, je lis beaucoup, je fais toutes les activités possibles avec mes enfants et mon état d'esprit est en train de changer avec tout ça, je commence à le percevoir.
Je crois que j'ai besoin de renaître, en fait.
par Lucho
#1303411
Selmasultane a écrit :
26 juin 2019, 17:22
Lucho a écrit :
26 juin 2019, 09:22
... Mais même s'il faut gravir l'Everest pour y parvenir, et bien j'irais, et ce même si j'ai le vertige
ça parait un Everest au début , une ascension tellement longue - il y a eu un moment où j'ai eu l'impression que je ne m'en sortirais jamais , quand plusieurs mois après, je pleurais encore parfois .
Et puis et puis et puis ... j'y suis arrivée je crois , l'arrivée de l'"anniversaire" :-Ban :lol: me l'a fait clairement mesurer , ce chemin parcouru .
Le déclic c'est clairement cet acte volontaire, comme une reprise de contrôle, de couper tous les ponts, de ne plus laisser d'accès à ma vie (même minime) à quelqu'un qui m'a fait autant de mal.
Cette volonté , cette lucidité tu sembles l'avoir dès à présent (alors qu'il m'a fallu aller au bout de mon chagrin , de ma déception, de mon espoir, et in fine de mon écœurement pour ça ) , ce qui me fait dire que tu y arriveras ;)

miu a écrit :
26 juin 2019, 16:22
Je profite pour saluer ma jolie Selma, celle qui est un tel bel exemplaire des personnes qui se rélèvent, vont mieux, vont véritablement bien dans leur vie, sans déconner :bisou: :bisou: :bisou: :bisou: :bisou:
merci Miu , ça me fait très plaisir :-Lov
Oui l'Everest peut faire peur. Alors je vais peut être commencer par m'attaquer au Jura :)

Il est clair que les dates anniversaires sont des étapes psychologiques à passer pour j'imagine se sentir mieux.
Tu vois là, à cette période, je commence à penser à toutes nos vacances passées ensemble.
Pour le coupage de ponts, pour moi c'est déjà réglé. Et je resterais dans mon optique de ne pas la contacter (c'est ce que je dis aujourd'hui... mais je tiens même si c'est franchement difficile de ne pas avoir de nouvelles). Malgré le fait qu'elle me manque...

J'ai lu pas mal de témoignages ici, et tout le monde arrive à se relever. Donc oui, je reste optimiste et pense que j'y arriverais comme tant d'autres, non sans mal c'est certain.
#1303412
Oui, le Jura c'est bien pour commencer :D

Ahhhh les vacances .... il y a un an tout pile , qqs jours de rupture, j'étais au fond du fond du trou , sous le choc ( en plus entorse grave +++ au volley qqs jours après la rupture, 2 mois sans sport youhou ) . Évidemment nos vacances prévues( depuis février :mrgreen: ) fin août en mode famille recomposée annulées ., je suis partie me réfugier chez des potes aux quatre coins de la France avec ma fille à la place . Le meilleur été de ma vie :mrgreen:
Tu as prévu que chose ?

L'avantage du temps c'est qu'en se retournant sur le chemin parcouru, on se dit qu'on a réussi à passer un cycle entier ( fêtes , etc..) Et ma foi plutôt de mieux en mieux . Et on en tire une grande force . Effet boule de neige pour rester dans la métaphore montagnarde. :D

Bref, crampons, piolet, lunettes de glacier, courage Lucho ;)
etpourtant ont aimé ça
par Lucho
#1303415
Merci Selma,

Ah oui t'as pas eu de bol, la totale. Les vacances annulées, ça fout un coup au moral.

De mon côté, on avait évoqué nos futures vacances avant la séparation, mais on n'avait encore rien réservé... Heureusement.
Mais ça ne va pas m'empêcher de partir, mes enfants ont droit à des vacances, et moi aussi.
Je l'ai déjà fait une fois, partir en vacances seul avec mes enfants, ça se fait. C'est "bizarre" et "différent" mais ça se fait. Ce sont aussi des grands moments privilégiés de partage avec les enfants, à savourer, je le vois comme ça.

Pour les crampons, le piolet et les lunettes de glacier, je vais attendre un peu... Là ça va être plutôt claquettes, lunettes de soleil, coquillages et crustacés 8-)
#1303430
Un bon programme ;)

Quand je suis partie seule avec ma fille en août dernier, j'étais encore très mal, stressée àl'idée de conduire toute cette route toute seule ( après 14 ans de couple , paye ta féministe en carton :mrgreen: ) ...
En octobre on est allées à Marrakech à 2, encore un peu de stress et de bizarre...
En avril on est parties au Japon à 2 , tout organisé moi même , on s'est vraiment vraiment éclatées . Pas de stress, pas de tension " de couple ", juste nous 2 , c'était vraiment génial.
Et maintenant j'adore conduire seule sur de longues distances .

Comme tu dis ce sont des moments de partage purr avec ses enfants . Moi en tout cas, je n'aurais pas eu cette relation que j'ai aujourd'hui avec ma fille si j'étais restée " en couple" .
miu ont aimé ça
par Lucho
#1303431
Tu as fait tout ça toute seule avec ta fille ?
Respect... Beaucoup ne s'en sentent pas capables.
Tu pourrais désormais aller sur la lune que ça ne te ferais pas peur☺

C'est clair qu'avec les enfants, ce sont des purs moments de rapprochement et d'intimité. Et ça fait du bien...

Mais il y a aussi en contrepartie les moments où tu te retrouves seul. Ça me rappele il y a 4 ans, une fois les enfants couchés, par exemple tu te retrouves à boire ton verre de rosé tout seul comme un con, sur la terrasse de ton mobil home le soir....mais c'est aussi là que tu reflechis et que tu te dis que la vie peut être vécue autrement, différemment.
par lily95
#1303579
Bonjour Lucho,

Je traverse également une phase de rupture et ta sagesse m'a mis une claque!
Tu es inspirant!

Tu respectes sa décision, mais surtout TU te respectes.
Pour essayer de le récupérer, j'ai fait ma serpillère pendant des mois à en oublier ce que je voulais moi dans une relation (construire) alors qu'il ne voulait pas s'engager (35 ans - 3 ans de relation).
Quand je te lis, tu as totalement raison : garder ce contact ne m'a fait que du mal et je me suis perdue. Je n'étais plus Lily95, femme brillante et marrante qui veut avoir des projets, j'étais une loque qui ne disait rien quand il venait me voir, me prendre dans ses bras et me dire qu'il m'aimait MAIS qu'il était bien tout seul et qu'il ne reviendrait jamais sur sa décision.
Un jour, cela m'a percuté : il me manquait de respect en étant si ambivalent et gentil pendant 6 mois sans jamais se remettre avec moi (restau, fleurs et j'en passe). Je me manquais de respect d'accepter son attitude.

Je galère encore, je pense à notre "film" tous les jours; et comme toi je me répète ce qu'il m'a dit : "je t'aime, tu me manques par moment mais là je suis bien tout seul. Je ne changerai pas d'avis".
J'ai tout supprimé.
Il m'a envoyé un sms trois semaines plus tard : "Bonne chance pour ton concours, tu es la plus forte. Bisous".
Et bien j'ai pas répondu! Mais qu'est ce que c'est dur car ça remet un pièce dans la machine. On y repense, on se dit que c'est un pas...

Je te souhaite de trouver ton bonheur intérieur. Je suis en train de lire un bouquin : Être heureux, ce n'est pas nécessairement confortable.
Je vous tiendrais au courant de cette lecture.
par Lucho
#1303596
Bonjour lily,

Effectivement, maintenir un contact n'aide pas à avancer. Ton ex éprouve certainement beaucoup d'affection et de tendresse pour toi, c'est pour ça qu'il a aussi du mal à se détacher. Et si toi tu as encore des sentiments, la persistance de contacts ne va pas t'aider à avancer.

L'absence de contacts est difficile à gérer, mais c'est le seul chemin pour aller mieux et avancer.

Aujourd'hui, je suis sevré de l'ancienne relation, même si elle me manque et que j'ai encore des sentiments.
Mais je pense moins à elle, et surtout je pense à moi et à ma vie.
Je me suis créé un autre quotidien, d'autres habitudes, j'ai d'autres aspirations, et je vais de mieux en mieux.

Il y a d'excellents conseils sur ce forum. Cela m'a aidé et motivé pour couper les ponts.
Ce que je retiendrais avant tout, c'est de bien s'occuper de nous même, d'être maître de son destin.
Et surtout, de lâcher prise.
Et le temps fera le reste.

Je ne connais pas le livre dont tu parles, mais si ton retour est positif, j'irais y faire un petit plongeon dedans.

Bon courage à toi
lily95 ont aimé ça
#1303634
Lucho a écrit :
27 juin 2019, 22:48
Tu as fait tout ça toute seule avec ta fille ?
Respect... Beaucoup ne s'en sentent pas capables.
Tu pourrais désormais aller sur la lune que ça ne te ferais pas peur☺

C'est clair qu'avec les enfants, ce sont des purs moments de rapprochement et d'intimité. Et ça fait du bien...

Mais il y a aussi en contrepartie les moments où tu te retrouves seul. Ça me rappele il y a 4 ans, une fois les enfants couchés, par exemple tu te retrouves à boire ton verre de rosé tout seul comme un con, sur la terrasse de ton mobil home le soir....mais c'est aussi là que tu reflechis et que tu te dis que la vie peut être vécue autrement, différemment.
Hello Lucho ,

Oui toute seule avec ma fille . Au début je voyais ça comme que chose où il fallait se faire violence , parce que je n'avais pas le choix . Maintenant je vois ça comme un bonheur en soi, la liberté, l'indépendance, ne me soucier que de nos besoins à toutes les deux. À tel point que j'aurais du mal à y renoncer . ( et même le rosé sur la terrasse du mobil home , honnêtement c'est vraiment une question de point de vue. Il suffit de remplacer " comme un con " par : tranquillou , quand tu veux , en bouquinant ou en surfant sur internet , en fumant une clope , sans personne pour te dire que le rosé n'est pas assez frais / se plaindre des voisins de mobil home / te dire que le tabac c'est pas bon pour la santé :mrgreen: )
Hierj'ai conduit ma fille et son père a l'aéroport, Il était tout stressé, chiant , etc...et cette petite piqûre de rappel m'a fait apprécier +++ ma vie d'aujourd'hui.

En tout cas , je t'ai lu,tu parais progresser de jour en jour :-Bra
marcfitt ont aimé ça
Je lâche prise

Bonjour Clover, Un grand merci pour ta ré[…]

que penser que faire

Pour ma part, je trouve aussi que ton état […]

Je devrais peut-être modifier ce côt&e[…]

mais moi j'étais trop occupé &agra[…]