Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Une autre forme de Happy end...
#1021117
Bonjour,

Pour faire une histoire courte, je ne suis plus avec mon ex depuis bientôt 2 ans, nous avons tenté de rester amis, j'ai tenté de le récupérer, je crois même que c'est cette période qui fut plus blessante que la rupture en tant que tel. Nous n'avons plus aucun contact depuis 1 an. Son choix, qu'il ne m'a d'ailleurs jamais expliqué, ni même annoncé. Simplement comme ça, après la xième prise de bec, "tu ne me comprends pas, tu ne me respectes pas.." il a cessé de répondre, complètement. Blessant, humiliant, je me sens terriblement coupable aussi, bien sûr. Je le vis comme un échec. C'est le seul de mes exs avec qui je n'ai pas conservé au minimum un contact courtois. Le silence, c'est peut-être la pire des réponses.

Toujours est-il que ça fait 1 an, il y a quand même de l'eau qui a coulé sous les ponts. J'ai fait d'autres rencontres, j'ai même un nouveau petit ami depuis quelques mois. Je ne suis donc pas/plus aussi brisée que je l'étais. N'empêche que les larmes me montent aux yeux en vous écrivant ces lignes. Un rien me fait penser à lui, et l'émotion monte, la tristesse, la colère, la honte, la culpabilité. Pas le désir. Ni l'amour. Je ne souhaite pas qu'il revienne, je voudrais simplement qu'il me dise pardon, et peut-être désolé.

Ça se passe bien avec mon chum, je l'aime, il m'aime, on apprend à se connaitre, je ne lui parle pas de l'autre, ce serrait inutile, mais je lui dit que j'ai peur, peur de faire confiance, peur de me laisser aller. Est ce que je serais moins craintive si j'avais pu tourner la page complètement?

Qu'est ce qui ne va pas avec moi? Pourquoi est ce que je ne peux pas juste laisser le passé ou il est? Le temps qui passe va-t-il finir par faire son oeuvre.
#1021508
En fait, tu souhaiterais qu'il reconnaisse qu'il t'a fait beaucoup de tord.
Tu as été tellement blessée et cela se comprend. Perso, je pense qu'il va falloir que tu ACCEPTES qu'il ne le fera jamais. Encore, faudrait-il qu'il ait conscience du mal qu'il t'a infligé. Et quand bien même il le serait, il faut aussi du courage, je dirai même plus une sacré maturité pour présenter des excuses à celui que l'on a blessé. Peut-être le fera-t-il un jour ou pas. Cela n'engage que lui.
Te concernant, tu dois accepter cela et réussir à faire un travail de deuil indépendamment de sa volonté de te reconnaitre ton statut de victime qui l'emmènerait lui à admettre son attitude de salaud.
Tes peurs proviennent de ton ancienne histoire. Ton next ne devrait pas en faire les frais car il n'a rien à y voir.
Pour te raconter l'histoire d'une amie qui exactement vécu la même histoire que toi, après avoir été quittée, elle a trouvé un next. Avec beaucoup de volonté, elle a bien mis trois ans pour oublier l'ex et enfin apprécier le next. Elle ne regrette pas du tout cela aujourd'hui.
Donc, laisses-toi du temps.
Kael ont aimé ça
#1021616
Merci pour ta réponse, j'apprécie, ça fait du bien de juste écrire, et de se sentir comprise ;)

Je crois que je me suis mal exprimée, mais c'était peut-etre un acte raté! Je voulais dire que j'aimerais qu'il me pardonne et pas juste qu'il me demande pardon... Les 2 j'imagine.

Je ne le considère pas nécessairement comme un salaud, je ne crois pas que ce soit une personne méchante, il a fait de son mieux. J'ai eu mal, mais c'est moi qui me suis fait du mal dans cette histoire, en m'accrochant. Ce qui m'emmerde, ce qui me choque le plus, c'est justement mon attitude, mes réactions. J'aurais aimé être plus forte, plus indépendante, je m'en veux de ma faiblesse.. Et je suis choquée contre moi de pas être capable de tourner la page, c'est un cercle vicieux tout ça...

Oui, accepter, c'est la seule voie, mais s'il suffisait de le dire.
par Isis27
#1022137
Hello saispuquoifaire,

Je te trouve plutôt dure avec toi même.
Je pense que tu n'as pas tourné la page réellement car ton histoire a un goût d'inachevé. Fin je dirais même plutôt c'est ta propre estime qui a été profondément affectée par cette relation. Tout ce que tu as pu faire, encaisser, dans l'espoir de le récupérer.
Mais il ne faut pas t'en vouloir, au contraire positive le. On fait tous des trucs dingues quand on aime. Dis toi que dans 10 ans tu en riras probablement.
Il faut simplement réfléchir à ce qui a pu t'amener à agir de cette manière et aussi, à ce qui te fait peur aujourd'hui. Peut être même te faire aider par un psy (si vraiment tu sens que tu n'avances pas de ce côté là)
Et comme le dis Féline, laisse toi du temps, et avec ton nouveau chéri aussi.
#1081942
Encore moi, 5 mois plus tard, pas vraiment de changement. Je viens vous écrire ce soir, question de vider mon saoul sur vous au lieu de me réessayer avec mon ex!

Je suis toujours avec mon copain. Le quotidien se passe bien, je suis confortable, on a beaucoup d'intérêts communs, on s'entend bien. Mais je me sens quand même bloquée, je n'arrive pas à ouvrir totalement mon coeur. Je me sens plus ou moins amoureuse. Je suis toujours un peu sur la défensive, un rien me fait remettre la relation en question, alors que j'ai toujours été plutôt du genre à m'investir corps et âme ou alors pas du tout, c'est assez étrange comme feeling. J'espère juste ne pas me rendre compte, un jour, que ce n'est pas le bon gars pour moi et que ce soit lui qui en resorte amoché.

Sinon, côté ex, j'ai encore craquée, après plusieurs mois de contrôle, et je lui ai écris que ça me ferait vraiment plaisir d'avoir de ses nouvelles. Je me suis à nouveau retrouvé face au silence le plus complet. Comme vous l'aviez dit, il faut que j'accepte de ne plus jamais en avoir. Je trouve ça assez terrible comme idée.

Je me demande souvent pourquoi je tiens à ce point à un signe de vie de sa part, parce que bien honnêtement, je ne tiens pas à se qu'on soit amis, je ne saurais même pas réellement quoi lui dire si on avait la chance de se parler. C'est égoiste mais je ne souhaite pas tant le revoir que lui veuille me revoir. Comme si un signe d'acceptation maintenant effacerait la blessure de rejet. Et puis, c'est si humuliant, tous ces messages sans réponses, et moi qui manque à ce point d'estime de moi même que je serais prête à le supplier de me répondre.

M'enfin, au final, j'aimerais beaucoup plus l'oublier complètement, parce qu'il me hante encore beaucoup, rares sont les journées qui passent sans que je pense à lui. Je voudrais bien que le temps fasse son oeuvre.

P.S. J'ai pas vraiment l'argent ni les assurances pour un psy, mais j'ai quand même un peu d'aide, et je sais bien que j'ai quelque chose à régler avec ma relation au rejet et une estime à reconstruire...
#1081945
Merci pour ta réponse, c'est effectivement honnête, mais je ne me sens pas brusquée.

D'abord, pour ce qui est de mes tentatives de contacts avec mon ex, elles sont tout de même limitées. Je sais bien que ça ne sert pas à grand chose et que je me fais du mal, donc oui, je fais des efforts importants pour ne plus le contacter. La fois précédente remontait à près d'un an. Et je ne l'ai pas supplié, heureusement! C'était une façon de parler. J'ai craquée, un vague espoir qu'avec une réponse, j'y trouve un "achèvement".

Et non, je ne cherche pas vangeance, pas du tout. Je cherche réparation peut-être, mais je ne souhaite pas son mal, loin de là. Il faut quand même mettre en perspective le fait qu'il a coupé les ponts sans l'exprimer, il a simplement cessé de répondre. Est ce que ça aurait changé grand chose qu'il me dise qu'il ne voulait plus de contact, je ne sais pas. Je me serais tout de même sentie rejetée, mais ça aurait au moins eu l'avantage que je sache à quoi m'en tenir.

Et je ne crois pas vouloir le récupérer non plus. Consciemment, certainement pas. Mais même inconsciemment, quand je dis que je pense à lui tous les jours, je ne ressens pas de désir de lui ou d'amour. C'est plutôt un gros mélange d'amertume, de colère, de culpabilité. Je ne pense plus à nos bons moments ensemble avec nostalgie depuis longtemps, je ne m'imagine pas dans ses bras. Au contraire, juste d'y penser en ce moment, je suis écoeurée. C'est plutôt la phase post-rupture et tentative de récupération qui occupe mes pensés. Je regrette les conneries que j'ai pu faire, je lui en veux de son manque d'empathie. Je ne dis pas que je suis plus saine, il y a clairement quelque chose de malsain à ne pas réussir à tourner la page.

Maintenant, pour ce qui est de mon compagnon actuel, bien sûr, j'ai peur de lui faire du mal, j'ai peur d'avoir mal aussi. Vachement! D'un autre côté, ce n'est pas un sujet tabou entre nous. Il sait que je suis fragile et craintive.

Je veux bien me donner le temps de guérir, mais si on regarde ça temporellement, ça fait plus de 2 ans que je suis séparée, j'ai été 18 mois célibataire, je pense que j'ai tout de même le droit d'essayer de passer à autre chose et de profiter de la vie. Si ce n'est pas complètement vrai dans mes pensés ou dans mon coeur, au moins, j'essaie. Ça va être crue, mais il me semble que j'ai le droit de passer du bon temps avec un homme, de faire l'amour, d'être aimée. Je ne suis pas profiteuse, j'essaie d'aimer en retour. C'est parce que je trouve ça difficile que je doute.

Et puis, si je reste avec cet homme-là, ce n'est pas uniquement par peur d'être seule, ou par envie d'être accompagnée. Je préfère être en couple, mais je n'ai pas peur de la solitude. Je suis capable de voir que c'est un homme fantastique, sensible, aimant, disponible, compréhensif. Et il me fait du bien.
#1276725
Bonjour,

Je fais remonter ce message car je ne veux pas répéter mon histoire.

Je suis probablement folle dingue, mais aujourd'hui, 2 ans et demi après avoir écrit les dernières lignes, j'en suis encore au même point.

En faite, ça s'était appaisé pendant un moment, bien que je pensais encore à lui presque tous les jours, mais dernièrement je l'ai croisé. Je ne crois pas qu'il m'ait vu/reconnu, ou alors il a fait semblant. Ça m'a fait un choc.. depuis la détresse s'est réinstallée. J'ai le sentiment qu'il FAUT qu'on se reparle, mais je sais aussi que ce n'est pas réciproque.

Y en a-t-il pour qui ce fut si long? Comment expliquer que l'on reste à ce point bloquer dans une relation "impossible"? Comment on fait pour oublier..? J'aimerais tant faire la paix avec cet épisode de ma vie et tourner la page une bonne fois pour toute.

Ps. Toujours en couple avec l'homme dont je parlais, je crois bien que c'est l'homme idéal pour moi et je pense que notre couple a acquis une belle maturité. Je ne remet plus mon couple en question comme au début. La passion est moins là, mais j'y gagne en simplicité.
Avatar du membre
par Kysses
#1277354
Bonjour,

Donc si j'ai bien compris, tu cherches à ce que ton ex te pardonne pour les erreurs que tu as commises lorsque vous étiez ensemble et lorsque vous avez gardé contact après la rupture ?
T'es-tu demandé pourquoi ? Qu'est ce que cela t'apporterait ? Un soulagement, un "droit" de vivre une autre histoire ? As-tu besoin, inconsciemment, que ton ex te dise que tu es une belle personne ayant droit au bonheur pour que tu vives pleinement ton nouveau couple ? Je crois qu'il faut s'interroger précisément sur ce que tu recherches.
Car, soit tu n'es pas passée à autre chose et tu ne l'admets pas vraiment, bien qu'ayant des sentiments pour le nouveau.
Soit, tu recherches juste de la reconnaissance.

Qu'en penses-tu ?
#1277360
Bonjour Kysses,

Dans mes "fantasmes", je serais amis avec mon ex, ou au moins on serait capable de se parler quand on se croise. J'aimerais faire la paix. Qu'il me pardonne sans doute, que je me pardonne à moi même aussi. Que je sois en paix avec ce qui est arrivé.

J'imagine qu'il y a moyen de toucher à cette paix même si on n'a plus jamais de contacts. C'est là dessus que je travaille dernièrement.

Je pense qu'il y a (au moins) 2 croyances entremêlées.

Premièrement, que je ne ferai jamais la paix si je n'arrive pas à faire la paix avec lui. Je déconstruis cette croyance du mieux que je peux en ce moment.

Deuxièmement, et celle-là est plus profondément ancrée: s'il me rejete ainsi c'est que je suis indigne d'amour/amitié, donc ma valeur en tant que personne est remis en question. Rationnellement je sais que sa seule opinion ne devrait pas me faire autant d'impact, mais bon. J'ai clairement un problème avec le rejet.

Pas facile à calmer, ce maudit mental!
Avatar du membre
par Kysses
#1277363
Saispuquoifaire a écrit :
05 mars 2018, 16:28
Dans mes "fantasmes", je serais amis avec mon ex, ou au moins on serait capable de se parler quand on se croise. J'aimerais faire la paix. Qu'il me pardonne sans doute, que je me pardonne à moi même aussi. Que je sois en paix avec ce qui est arrivé.
Et ça je suppose que tu sais que ce n'est pas possible puisqu'il faudrait qu'il veuille bien te pardonner pour que cela se fasse.
Saispuquoifaire a écrit :
05 mars 2018, 16:28
J'imagine qu'il y a moyen de toucher à cette paix même si on n'a plus jamais de contacts. C'est là dessus que je travaille dernièrement.
Je pense en fait que tu déplaces le problème. Il faut que tu te pardonnes à toi-même en réalité. Et c'est cela que tu dois apprendre à faire.
Saispuquoifaire a écrit :
05 mars 2018, 16:28
Je pense qu'il y a (au moins) 2 croyances entremêlées.

Premièrement, que je ne ferai jamais la paix si je n'arrive pas à faire la paix avec lui. Je déconstruis cette croyance du mieux que je peux en ce moment.

Deuxièmement, et celle-là est plus profondément ancrée: s'il me rejete ainsi c'est que je suis indigne d'amour/amitié, donc ma valeur en tant que personne est remis en question. Rationnellement je sais que sa seule opinion ne devrait pas me faire autant d'impact, mais bon. J'ai clairement un problème avec le rejet.
Oui, c'est ça, tu penses que s'il ne te pardonne pas c'est que tu n'es pas digne d'être aimée. Donc tu voudrais qu'il te pardonne pour que tu puisses sereinement vivre ta nouvelle histoire. Mais ça ne fonctionne pas comme ça en réalité. Je réitère; il faut que tu apprennes à te pardonner toi-même. Et c'est cela que tu dois travailler avec l'aide d'un thérapeute. C'est ton regard qu'il faut changer sur toi-même. C'est toi qui dois te trouver aimable.
Saispuquoifaire a écrit :
05 mars 2018, 16:28
Pas facile à calmer, ce maudit mental!
Tu vas y arriver, j'en suis sûre !
Courage !
#1277376
Merci encore,

Pour ce qui est de me pardonner, j'y travaille. Tout va bien intellectuellement, mais le bout ou j'essaie de le ressentir, ça passe moins. J'ai vraiment fait des tas de conneries dont je suis peu fière... je me trouve des excuses. Genre, j'étais amoureuse, j'étais blessée, jai fait de mon mieux, c'est seulement une partie de moi, et rien ne dit que je réagirais comme ça aujourd'hui, bla-bla-bla. À force, je finirai peut être par y croire.

Pour ce qui est de m'aimer.. j'ai 37 ans aujourd'hui et ça doit bien faire 20 ans que je sais avoir un problème avec l'estime de moi. Il y a eu des hauts et des bas, et je m'aime davantage que plus jeune. J'ai fait des tas de thérapies, lu des tas de livres, je pratique le yoga et la meditation. Ce doit être le travail d'une vie, parce que je suis encore loin d'avoir un amour inconditionnel pour moi. Comme là en ce moment, je ressens de la honte de ne pas réussir à tourner la page..

Cercle vicieux!!!
Avatar du membre
par Kysses
#1277379
Nous ne sommes pas des êtres parfaits, il faut l'accepter. Et je crois que c'est ça le plus dur, accepter qu'on ne l'est pas. Mais une fois que tu l'as compris et conscientisé, alors tu lâcheras prise sur tout ça.

C'est faisable !

(EDIT : personnellement, quand mon ex m'a quitté, il me disait que tout était de ma faute et d'ailleurs était très fort pour me faire culpabiliser. Moi aussi, j'ai pensé que je n'étais plus aimable, pire je me suis sentie coupable pendant des mois et des mois... Je n'en sortais plus. Et je n'avais plus de nouvelles non plus, pire, il s'est comporté comme un homme que je ne reconnaissais pas, tout ça parce qu'il n'acceptait pas de passer pour le méchant, d'autant plus qu'il partait pour une autre. Petit à petit j'ai compris... oui j'avais fait des erreurs, non je ne méritais pas un tel jugement, un tel traitement. J'ai relevé la tête. Aujourd'hui, il pense ce qu'il veut de moi, cela m'est égal. Et je sais que je suis aimable).
Sebastien1979 ont aimé ça
#1277394
Effectivement, d'après ce que tu expliques, il s'agit plutôt de quelque chose qui est à régler avec toi-même (donc, finalement, inutile de mêler l'ex à ça, puisque d'une certaine manière, il n'est pas vraiment concerné....).

Bon courage à toi, c'est déjà très bien d'avoir la lucidité que tu exposes là !
#1292086
Bonjour Saispuquoifaire,

En lisant ton histoire, j'y trouve beaucoup de similarité avec mon ancienne histoire, qui est finalement mon histoire actuelle.

Les ponts sont coupés depuis 2 ans et demi, quand j'ai su qu'il avait redémarré une autre histoire, depuis 1 an et demie, chose qu'il s'était gardé de me dire, bien qu'il continuait à me téléphoner de temps à autre.

Depuis ce jour, plus aucuns contacts que se soit pour les anniversaires, noël, "attentats", nouvelle année.

Malheureusement il va falloir encore être fortes : nous n'aurons plus de nouvelles de leur part. Il faut être lucide, après tout ce temps qu'est-ce que l'on trouverait à se dire ? Penses-tu qu'il serait possible d'avoir un dialogue apaisé ?

Nous regardons en arrière sans doute parce que nous idéalisons une histoire qui n'est plus, qui n'existe plus pour eux bien avant qu'ils aient osés nous dire que c'était terminé. Il y a différents stades d'acceptations - ils ont juste commencé les deux premiers lorsque l'on était encore ensemble.

Je suis optimiste, nous arriverons à passer outre tout ça, sans leur intervention.
#1292231
Bonjour Sandy,

Cela fait un petit moment que je suis venue, depuis les choses se replacent un peu.

C'est sûr que de l'avoir vu ça a brassé les émotions.

Voici ce qui ressort des derniers mois:
Entre comprendre mentalement quelque chose et l'intégrer émotivement, il y a un pas qui peut être plus ou moins long/difficile à faire.
Comme le disait si bien Kysses, tout part de l'acceptation, on a le droit et même le devoir de respecter nos émotions, les retenir ou les juger n'arrangent absolument rien.
Comme le disait aussi si bien lavieenrose, ce que je vis ne concerne que très peu mon ex. J'ai vécu des choses traumatisantes quand j'étais enfant, j'ai des schémas mentaux quelques peut déficients, mais déjà s'en rendre compte aide beaucoup à relativiser et à moins se laisser submerger par les pensées (qui elle s'attachent au présent)
Je méditais déjà et je tentais de vivre en présence, mais je suis tombé sur un livre qui s'appelle "L'acceptation radicale" de Tara Brach et honnêtement c'est devenu un guide pour moi et je le suggère à tout le monde qui à de la difficulté avec l'estime d'eux même et qui souhaite faire une démarche un peu plus spirituelle.

Une dernière chose, et je sais à quel point c'est dure, mais tente de vivre avec reconnaissance, tout ce qui nous arrive que cela semble bon ou mauvais est un cadeau de la vie, il ne suffit que de s'en rendre compte.

Par exemple, quand j'ai revu M Ex, j'étais en beau %?%*) après la vie car j'allais finalement beaucoup mieux et ça m'a fait replonger. Aujourd'hui je dirais plutôt que c'est merveilleux, ça m'a permit de guérir un peu plus de mes blessures.

Allez, courage!
lyreca ont aimé ça
par Jane28
#1292232
Merci Saispuquoifaire d'être revenue nous raconter ton cheminement, c'est un beau message d'espoir.

Je vais jeter un oeil à ton livre :smiley:

Moi aussi, ton histoire me rejoint un peu et ton post me fait réaliser certaines chose. Merci!
Son ex revient

Ce n'est pas vrai que vous vous êtes s&eac[…]

Merci de ta réponse, je suis d'accord sur p[…]

Besoin de conseils...

Il a eu une histoire assez compliquée avec […]

Message bizarre de mon EX.

https://forum.jerecuperemonex.com/viewtopic.php?f=[…]