Obstacle à la remise en couple

Premier rendez-vous, nouveau contact et suite des évènements
Mew
Messages : 100
Enregistré le : 06 janv. 2017, 15:44

Re: La manipulation

Message par Mew » 23 août 2017, 14:14

Merci Oph pour ta réponse, ça m'aide à y voir plus clair et surtout à me dire "Tu verras avec de l'aide tu ne te feras plus avoir car tu auras compris d'où venait ton problème".

Numéro7, les réponses sont oui, a toutes tes questions. Mais avec celui là contrairement aux autres je n'arrive pas à avancer je reste toujours bloquée pour le moment. Enfin j'avance mais tellement lentement que j'ai l'impression de n'avoir pas bougé d'un pouce. Peut être parce que j'ai toujours agis de manière naïve avec les autres, j'ai cru que lui c'était différent et finalement je me retrouve face à un nouvel échec, encore. Et cette fois si je suis tombée d'encore plus haut que les autres, peut être parce que justement je pensais ne plus me faire avoir et que je me suis encore plus plongée tête baissée. C'est comme la goutte d'eau, la fois de trop


Avatar du membre
Numéro 7
Messages : 4457
Enregistré le : 23 avr. 2016, 00:38

Re: La manipulation

Message par Numéro 7 » 23 août 2017, 14:25

Effectivement, Mew, si tu as cette certitude d'être cela, et que tu ressors de toutes tes histoires avec le sentiment d'avoir été manipulée, " stupide ", il te faut impérativement faire un travail sur toi... Retrouver confiance en toi, savoir quel genre d'homme te convient - parce qu'on peut être attiré(e) par des hommes-femmes qui ne nous vont pas au quotidien - et savoir quelle relation tu souhaites vivre te permettrait d'être plus déterminée... et de t'affirmer plus... et de te retirer à temps d'une relation qui ne t'épanouirais pas...

sandstorm
Messages : 2377
Enregistré le : 15 févr. 2016, 19:04

Re: La manipulation

Message par sandstorm » 23 août 2017, 16:49

Mew a écrit :
23 août 2017, 13:55
Oui et je reste toujours bloquée là dessus. Est ce normal que je me sente toujours humiliée de cette façon?
Je n'arrive pas encore à vraiment lâcher prise et cela m'énerve car sans arrêt je me dis "tu as été stupide" et le fait de pouvoir penser que justement avec une autre cette fois il pourrait être vraiment sincère, different, c'est difficile à avaler. Car dans l'histoire je suis justement la fille idiote facile à manipuler
Bonjour

tu te dis bloquée, tu te sens humiliée et stupide.
Au lieu de chercher à trouver le "profil" de ton ex (chose qui de toute façon est impossible car chaque cas est différent et aussi même en consultant un psy, c'est toi qui consulte, pas ton ex donc il y a aura toujours une part de "mystère" par rapport à ton ex), ne serait il pas mieux pour toi de te concentrer sur toi, sur tes ressentis et blocages? parce qu'in fine, comprendre pourquoi ton ex a agit de telle ou telle façon peut t'aider peut etre à comprendre certaines choses, mais cela ne t'aidera pas forcément à tourner la page.
dans la citation ci dessus il existe quelques pistes que tu devrais explorer avec ton psy. tu te sens humiliée et stupide, dit autrement tu es fachée avec toi même (même inconsciemment) de t'être pris au piège de la manipulation de ton ex. Admettons que ton ex t'as manipulé, pourquoi se sentir stupide et humiliée? Tu sais ça peut arriver à n'importe qui de se faire manipuler, tout le monde peut connaître des moments de faiblesse. l'enjeu est de comprendre si toi, ton mode de fonctionnement sont propices à te faire manipuler, ou bien si c'est une question de circonstances (cette histoire particulière, le contexte plus général, etc). aussi l'enjeu c'est de faire un travail avec le psy afin de détecter qu'est ce qui t'as rendu manipulable de sorte que si jamais tu retombe sur un manipulateur, la manipulation ne sera plus effective

Daenyan
Messages : 1223
Enregistré le : 14 déc. 2015, 00:35

Re: La manipulation

Message par Daenyan » 23 août 2017, 17:08

Mew, je rejoins l'avis general, il faut te concentrer sur la raison qui a fait que tu l'as laissé te manipuler. Tu ne peux pas tout lui mettre sur le dos, cette relation te convenait si tu l'as continuée pendant un moment. Qu'est-ce qui te motivait ?

Tu te sens humiliée aujourd'hui parce que tu te rends compte que c'était une mauvaise relation. Mais tu ne le voyais pas ainsi quand tu étais dedans. Qu'est-ce qui t'a fait change de point de vue ?

Tu sais, Mew, tu vas t'en sortir, parce que tous ces questionnements, ça prouve que tu as compris qu'il y a quelque chose qui n'allait pas et que tu ne veux plus reproduire ce schema, et c'est une très bonne chose. Réfléchir sur lui ne te mènera à rien puisque tu n'es pas dans sa tête et tu ne pourras jamais savoir ce qui le motivait sur le moment.

Mais la clé est en toi.

Albane06
Messages : 2235
Enregistré le : 08 oct. 2016, 12:20

Re: La manipulation

Message par Albane06 » 23 août 2017, 17:45

Mew,
De par nos échanges en mp...
Je crois que tu devrais chercher dans ton rapport à tes objets de premier attachement la raison qui te fait vivre ce genre de rapport avec tes partenaires.
Et tu sais que je sais ce dont je te parle.

Mew
Messages : 100
Enregistré le : 06 janv. 2017, 15:44

Re: La manipulation

Message par Mew » 23 août 2017, 19:15

Numéro 7 a écrit :
23 août 2017, 14:25
Effectivement, Mew, si tu as cette certitude d'être cela, et que tu ressors de toutes tes histoires avec le sentiment d'avoir été manipulée, " stupide ", il te faut impérativement faire un travail sur toi... Retrouver confiance en toi, savoir quel genre d'homme te convient - parce qu'on peut être attiré(e) par des hommes-femmes qui ne nous vont pas au quotidien - et savoir quelle relation tu souhaites vivre te permettrait d'être plus déterminée... et de t'affirmer plus... et de te retirer à temps d'une relation qui ne t'épanouirais pas...
Avec le recul, je sais que je ne peux être heureuse avec lui car il ne me convient pas. Néanmoins, je ne sais pas si avant c'était le cas, ou si c'est parce que aujourd'hui je prends du recule et que donc mes attentes ont changé.
Ce que je veux dire c'est que: le fait de voir qu'une relation avec lui n'a pas marché, me pousse peut-être à vouloir un autre type d'homme. Peut être que si la rupture s'était bien passé, que je l'avais très bien digérée, alors aujourd'hui je penserais toujours qu'il me convient.
Oph a écrit :
23 août 2017, 15:35
Courage mew tu verras quand on arrive à faire ce travail sur soi on est très fier.
Merci beaucoup,
C'est vrai que rien que l'idée de penser au futur me donne espoir. Imaginer que je me suis relevée de cette épreuve qui aura été si difficile pour moi, cela me fait un bien fou. Je sais que je m'en sortirais, je fais tout pour et de toute manière je n'ai pas d'autre choix que d'avancer. Je ne peux qu'en sortir plus forte.

Mais bon, c'est trèèèèèèès long :lol:
sandstorm a écrit :
23 août 2017, 16:49
Bonjour

tu te dis bloquée, tu te sens humiliée et stupide.
Au lieu de chercher à trouver le "profil" de ton ex (chose qui de toute façon est impossible car chaque cas est différent et aussi même en consultant un psy, c'est toi qui consulte, pas ton ex donc il y a aura toujours une part de "mystère" par rapport à ton ex), ne serait il pas mieux pour toi de te concentrer sur toi, sur tes ressentis et blocages? parce qu'in fine, comprendre pourquoi ton ex a agit de telle ou telle façon peut t'aider peut etre à comprendre certaines choses, mais cela ne t'aidera pas forcément à tourner la page.
dans la citation ci dessus il existe quelques pistes que tu devrais explorer avec ton psy. tu te sens humiliée et stupide, dit autrement tu es fachée avec toi même (même inconsciemment) de t'être pris au piège de la manipulation de ton ex. Admettons que ton ex t'as manipulé, pourquoi se sentir stupide et humiliée? Tu sais ça peut arriver à n'importe qui de se faire manipuler, tout le monde peut connaître des moments de faiblesse. l'enjeu est de comprendre si toi, ton mode de fonctionnement sont propices à te faire manipuler, ou bien si c'est une question de circonstances (cette histoire particulière, le contexte plus général, etc). aussi l'enjeu c'est de faire un travail avec le psy afin de détecter qu'est ce qui t'as rendu manipulable de sorte que si jamais tu retombe sur un manipulateur, la manipulation ne sera plus effective
Tu as raison, comprendre mon ex ne m'aidera pas MOI.
Je crois que le problème vient vraiment du fait que je bloque par rapport a mes sentiments. Je me suis sentie utilisée à partir du moment où il a rompu car j'étais en position de faiblesse et il a su à chaque fois me prendre entre ses griffes très facilement, je suis à chaque fois retombée dans le panneau tête baissée.
Je sais que cela peut arriver à tout le monde, le problème c'est que ce n'est pas la première fois que cela m'arrive, et qu'auparavant je m'étais déjà mis une grosse claque en me disant "plus jamais !", pour qu'au final de nouveau recommencer les mêmes erreurs. C'est comme si je n'avais pas du tout évoluée.

Durant notre relation sur le coup je ne me suis pas sentie spécialement manipulée, sauf sur certains points, mais dans l'ensemble ce n'était pas si malsain que ça. Enfin bien sur là c'est en comparaison avec la fin de relation, qui a été vraiment bien pire. Avec le recul je me rends compte quand même que j'ai accepté des choses que je n'aurais pas du laisser passer du tout et que lui en a bien profité. Finalement, je n'ai rien vu sur le coup alors que je pensais vraiment avoir les yeux bien ouverts sur notre relation. Pendant tout ce temps là je ne me sentais pas humiliée maintenant je me rends compte que il se servait toujours de mes faiblesses pour avoir ce qu'il voulait et je capitulais. Je n'ai rien vu du tout, et surtout je n'ai pas voulu voir car à part ça tout allait bien (enfin je le crois, est-ce possible de se convaincre qu'on est heureux alors qu'en réalité ce n'est pas le cas ?)

A partir du moment où il a su qu'il allait rompre il a décidé de se comporter de manière vraiment invivable. Moi par le fait qu'il avait annoncé qu'il devrait partir, j'étais dans l'optique qu'on devait absolument profiter un maximum du temps qu'il nous restait ensemble. A la base lui aussi, du moins c'est ce qu'il disait. Puis finalement il a trouvé que profiter ne rendrait la rupture que plus douloureuse alors il a préféré essayer de faire en sorte qu'on se détache l'un de l'autre petit à petit en prenant un comportement très mesquin. En fait c'est toujours lui qui décidait de tout, et moi j'étais juste la suiveuse. A ce moment là pour moi rien n'allait plus, j'étais vraiment au plus mal, déjà par l'annonce de son départ, plus le fait qu'il se comporte d'une façon que je n'arrivais pas a comprendre. Je m'étais tout à coup retrouvée face à un autre homme, j'étais complètement perdue et désemparée par la situation, je ne comprenais plus rien c'est comme si tout me tombait sur la tête d'un seul coup. Et face à tout ça, j'ai été complètement incapable d'agir et j'acceptais absolument TOUT ! Il pouvait me faire les pires crasses, je n'avais plus aucune limite d'acceptation, parce que pour moi ça ne servait plus à rien, le résultat aurait toujours été le même, il partirait. A quoi bon tenter de le raisonner ou le faire réagir, il ne changerait pas et il me l'avait d'ailleurs lui même dit puisqu'il allait partir il n'y avait rien à faire et il ne ferait aucun effort pour être ne serait-ce qu'agréable envers moi.

De mon côté, mon comportement, celui où j'ai tout accepté sans réagir, bien entendu je le regrette. Je n'ai eu aucune fierté, rien, et je n'ai jamais autant souffert que pendant cette période là. J'étais comme en train de mourir intérieurement.

Et puis j'ai bêtement continué à agir toujours dans ce sens là après son départ. Lui s'est remis avec quelqu'un et continuait à jouer sur deux tableaux, à me donner espoir encore et toujours. Un coup c'était "je t'aime", le lendemain "je ne t'aime pas, on ne se remettra jamais ensemble" tout en restant sans arrêt ambiguë avec moi dans ses actes.
Moi, je me suis sentie abandonnée et je n'ai pas réussis à accepté sa manière de me traiter. J'ai toujours, depuis, le sentiment qu'il s'est fichus de moi, et j'ai remis toute la relation en cause. Par le fait que j'avais le sentiment qu'il n'avait pas été sincère avec moi, j'ai alors continué à accepter son petit jeu. En fait, j'avais besoin je crois, qu'il me prouve que non, que je me trompe et qu'il ne s'est pas fichus de moi, qu'il a été sincère pendant la relation tout comme moi j'ai pu l'être. Mais finalement je n'ai fait que me faire du mal encore plus, car si j'avais coupé les ponts dès le début, je serais au moins restée sur une note un peu plus positive concernant sa sincérité même s'il a pu être odieux avec moi.

Tout ce mal est de ma faute, si j'en suis là c'est uniquement parce que j'ai été incapable de mettre de barrière, de dire stop. J'avais mal, et je n'ai jamais su réagir en conséquence. J'avais peur de le perdre alors que je l'avais déjà perdu, il allait partir, il me l'avait dit, et je me raccrochais à un espoir qu'il puisse changer d'avis. Je ne voulais pas accepter son départ.
Daenyan a écrit :
23 août 2017, 17:08
Mew, je rejoins l'avis general, il faut te concentrer sur la raison qui a fait que tu l'as laissé te manipuler. Tu ne peux pas tout lui mettre sur le dos, cette relation te convenait si tu l'as continuée pendant un moment. Qu'est-ce qui te motivait ?

Tu te sens humiliée aujourd'hui parce que tu te rends compte que c'était une mauvaise relation. Mais tu ne le voyais pas ainsi quand tu étais dedans. Qu'est-ce qui t'a fait change de point de vue ?

Tu sais, Mew, tu vas t'en sortir, parce que tous ces questionnements, ça prouve que tu as compris qu'il y a quelque chose qui n'allait pas et que tu ne veux plus reproduire ce schema, et c'est une très bonne chose. Réfléchir sur lui ne te mènera à rien puisque tu n'es pas dans sa tête et tu ne pourras jamais savoir ce qui le motivait sur le moment.

Mais la clé est en toi.
Pour ta première question, je pense que ma réponse plus haut y répond.

En ce qui concerne le fait que j'ai changé de point de vu j'ajouterais que: je pense que c'est le fait de voir que je n'avançais pas. Je me suis rendue compte que j'apportais de l'importance aux mots de mon ex, et que lui le savait d'ailleurs très bien, mais que ses actes ne suivaient pas.
Lui dans l'histoire il avait le beurre et l'argent du beurre, parce que moi je le lui donnais à sa demande. Ce n'était plus possible, je ne peux pas continuer comme ça à m'épuiser dans une relation qui ne renaîtra jamais. Cela ne m'apporte rien de bon, a moi.
Je ne peux pas donner corps et âme à quelqu'un qui en profite et qui joue sur deux tableaux comme il le fait. Je ne pouvais plus accepter de voir à quel point tout ça était malsain (que ce soit pour moi, pour lui, ou pour sa copine), il n'y a aucun respect nul part là dedans.

Et puis je me suis également rendue compte que si je suis toujours dans l'attente face à lui, ce n'est peut être pas parce que je l'aime encore finalement, mais plutôt parce que j'ai un problème et que j'ai ce besoin de voir qu'il ne s'est pas fichus de moi.
Elieza78 a écrit :
23 août 2017, 17:20
Tu sais, dès fois on tolère des choses parce qu'on a peur de se retrouver seule, ou pour d'autres raisons. Quand la relation se termine, on a l'impression d'avoir été manipulée, mais n'est ce pas au fond, nous, tout simplement qui a un moment donné avons manqué de courage pour regarder la relation en face et avoir le cran de dire "stop, ca ne me convient pas"?
Dans ce cas là, qui est le fautif? Le "manipulateur", qui au fond, soit ne peut pas deviner nos désirs ou est bien content d'avoir la paix, ou nous, qui nous infligeons quelque chose qui nous fait du mal ou tout du moins ne nous fait pas de bien?
Oui en effet, depuis le collège je n'ai fait qu'enchaîner les longues relations et je ne me suis jamais vraiment retrouvée seule face à moi même, seule à devoir me reconstruire.
Je suppose donc que je devais avoir peur d'être seule, et que puisque je ne m'aimais pas moi même j'avais absolument besoin de vivre à travers les yeux de quelqu'un d'autre, que l'autre m'apporte l'amour que je ne me donne pas. J'avais aussi ce besoin d'aimer, c'est comme si quand je n'aime personne cela n'a aucun intérêt.

Je suppose que pour te répondre il y a des deux:
D'une part le manipulateur qui sait qu'il peut manipuler. Car bien sur on ne choisit pas une cible au hasard, puisque les stratégies ne fonctionnent évidement pas sur tout le monde.
D'autre part le manipulé est également fautif puisque il se laisse manipuler alors qu'il pourrait en effet être ferme et dire stop.

Pour ma part, je sais que je m'en veux d'avoir laisser passer autant de choses, mais d'un autre côté je lui en veux également à lui de s'être servie du fait que j'étais si faible.
A chaque fois que je me suis montrée ferme il a toujours trouvé la faille pour me replonger dans ses filets. Il savait très bien ce qu'il faisait vis a vis de moi. Et moi, j'ai a chaque fois été naïve de penser qu'il pouvait changer et de croire à ses promesses et tout son blabla.
Albane06 a écrit :
23 août 2017, 17:45
Mew,
De par nos échanges en mp...
Je crois que tu devrais chercher dans ton rapport à tes objets de premier attachement la raison qui te fait vivre ce genre de rapport avec tes partenaires.
Et tu sais que je sais ce dont je te parle.
Oui je vois parfaitement, je cherche beaucoup de ce côté là.
Plus je creuse et plus cela me paraît logique que je me retrouve à chaque fois dans ce genre de situation.
Le problème maintenant c'est de travailler dessus et de comprendre plus en détails mes réactions et agissement pour pouvoir les contrer.

fourmiKoala
Messages : 25
Enregistré le : 15 août 2017, 20:32

Re: La manipulation

Message par fourmiKoala » 23 août 2017, 19:29

Bonjour Mew,
Je suis hyper intéressé par ce que tu peux écrire (bien que je n'ai pas tout lu je l'avoue) car la question de la manipulation s'est posée pour moi aussi.
Je m'explique :
- mon ex sortait avec un next qui l'était énormément (chantage affectif, tout contrôler, arrivée chez elle sans rien dire, tjs demander ou elle est , appeler la mère de mon ex pour le savoir (il a 40 et qq années) bref . un tyran) et il s'est avéré que comme elle était dans une période un peu down (notre rupture, son travail etc..), elle s'est laissée entrainer dans cette histoire pendant 5 mois en ramassant énormément.
Je me réveillé entre temps et j'ai tenté une reconquête durant 3 mois et demi .. pour y arriver 3 jours :(
(je résume mon histoire car là n'est pas le propos).
Tout cela pour dire que mon ex m'a quitté ces derniers jours en m'avouant qu'elle était perdue, au bout du rouleau et qu'elle n'avait plus de sentiments pour moi (alors qu'elle a quitté sont next pour moi).
Bref, je crois vraiment qu'elle est perdue mais je crois surtout que la manipulation a éteint la flamme qui était en elle et que résultat :
- plus d'estime d'elle, gros manque de confiance, doutes sur tout ..
J'aimerais échanger avec toi sur ce point afin de savoir (si tu le veux bien évidemment, car je pense que vos histoires coincident) comment tu t'en sors et ce que tu as fait pour cela ?
Merci de ton retour.
Je vais prendre le temps de bien tout lire.
Je me sers un petit Kir d'abord :)
A plus tard
Koala

sandstorm
Messages : 2377
Enregistré le : 15 févr. 2016, 19:04

Re: La manipulation

Message par sandstorm » 23 août 2017, 20:01

Mew a écrit :
23 août 2017, 19:15
Je crois que le problème vient vraiment du fait que je bloque par rapport a mes sentiments. Je me suis sentie utilisée à partir du moment où il a rompu car j'étais en position de faiblesse et il a su à chaque fois me prendre entre ses griffes très facilement, je suis à chaque fois retombée dans le panneau tête baissée. Je sais que cela peut arriver à tout le monde, le problème c'est que ce n'est pas la première fois que cela m'arrive, et qu'auparavant je m'étais déjà mis une grosse claque en me disant "plus jamais !", pour qu'au final de nouveau recommencer les mêmes erreurs. C'est comme si je n'avais pas du tout évoluée.
alors déjà l'autre relation (où tu as fini par dire "plus jamais") c'était une autre relation.
aussi c'est APRES la rupture que tu as ressentis que tu es utilisée, donc faut faire attention à ne pas tout mélanger et dire que tu l'étais aussi AVANT. ça arrive souvent les ruptures pas facile où l'un joue (souvent inconsciemment) avec l'autre, et il est important de se rappeler que c'est due à une perte de sentiments.
Durant notre relation sur le coup je ne me suis pas sentie spécialement manipulée, sauf sur certains points, mais dans l'ensemble ce n'était pas si malsain que ça. Enfin bien sur là c'est en comparaison avec la fin de relation, qui a été vraiment bien pire. Avec le recul je me rends compte quand même que j'ai accepté des choses que je n'aurais pas du laisser passer du tout et que lui en a bien profité. Finalement, je n'ai rien vu sur le coup alors que je pensais vraiment avoir les yeux bien ouverts sur notre relation. Pendant tout ce temps là je ne me sentais pas humiliée maintenant je me rends compte que il se servait toujours de mes faiblesses pour avoir ce qu'il voulait et je capitulais. Je n'ai rien vu du tout, et surtout je n'ai pas voulu voir car à part ça tout allait bien (enfin je le crois, est-ce possible de se convaincre qu'on est heureux alors qu'en réalité ce n'est pas le cas ?)
encore une fois: attention. des moments de faiblesse on en a tous, et aussi dans une relation il peut y avoir des négociations sur certains points, et ça n'a pas forcément avoir avec de la manipulation.
A partir du moment où il a su qu'il allait rompre il a décidé de se comporter de manière vraiment invivable. Moi par le fait qu'il avait annoncé qu'il devrait partir, j'étais dans l'optique qu'on devait absolument profiter un maximum du temps qu'il nous restait ensemble. A la base lui aussi, du moins c'est ce qu'il disait. Puis finalement il a trouvé que profiter ne rendrait la rupture que plus douloureuse alors il a préféré essayer de faire en sorte qu'on se détache l'un de l'autre petit à petit en prenant un comportement très mesquin. En fait c'est toujours lui qui décidait de tout, et moi j'étais juste la suiveuse. A ce moment là pour moi rien n'allait plus, j'étais vraiment au plus mal, déjà par l'annonce de son départ, plus le fait qu'il se comporte d'une façon que je n'arrivais pas a comprendre. Je m'étais tout à coup retrouvée face à un autre homme, j'étais complètement perdue et désemparée par la situation, je ne comprenais plus rien c'est comme si tout me tombait sur la tête d'un seul coup. Et face à tout ça, j'ai été complètement incapable d'agir et j'acceptais absolument TOUT ! Il pouvait me faire les pires crasses, je n'avais plus aucune limite d'acceptation, parce que pour moi ça ne servait plus à rien, le résultat aurait toujours été le même, il partirait. A quoi bon tenter de le raisonner ou le faire réagir, il ne changerait pas et il me l'avait d'ailleurs lui même dit puisqu'il allait partir il n'y avait rien à faire et il ne ferait aucun effort pour être ne serait-ce qu'agréable envers moi.
ce qui te fâche c'est d'avoir accepter ses termes alors que tu te rends compte maintenant que c'était pas bon pour toi.
soit douce avec toi même, ne t'en veux pas... tu étais dans une situation où tu n'avais pas la distance nécessaire pour voir les choses avec lucidité. maintenant tu peux le faire mais maintenant c'est maintenant. quand les situations sont difficiles à gérer on commet tous des erreurs, faut pas se flageller à cause de ça, faut juste te dire "ok j'ia fais des erreurs" et chercher à tirer des leçons de cette situation. apprendre à mieux poser tes limites, à ne pas accepter toujours ce que l'autre veut si toi tu ne le veux pas, si tu sens que ça ne te convient pas.
De mon côté, mon comportement, celui où j'ai tout accepté sans réagir, bien entendu je le regrette. Je n'ai eu aucune fierté, rien, et je n'ai jamais autant souffert que pendant cette période là. J'étais comme en train de mourir intérieurement. Et puis j'ai bêtement continué à agir toujours dans ce sens là après son départ. Lui s'est remis avec quelqu'un et continuait à jouer sur deux tableaux, à me donner espoir encore et toujours. Un coup c'était "je t'aime", le lendemain "je ne t'aime pas, on ne se remettra jamais ensemble" tout en restant sans arrêt ambiguë avec moi dans ses actes.Moi, je me suis sentie abandonnée et je n'ai pas réussis à accepté sa manière de me traiter. J'ai toujours, depuis, le sentiment qu'il s'est fichus de moi, et j'ai remis toute la relation en cause. Par le fait que j'avais le sentiment qu'il n'avait pas été sincère avec moi, j'ai alors continué à accepter son petit jeu. En fait, j'avais besoin je crois, qu'il me prouve que non, que je me trompe et qu'il ne s'est pas fichus de moi, qu'il a été sincère pendant la relation tout comme moi j'ai pu l'être. Mais finalement je n'ai fait que me faire du mal encore plus, car si j'avais coupé les ponts dès le début, je serais au moins restée sur une note un peu plus positive concernant sa sincérité même s'il a pu être odieux avec moi.
il ne s'est pas fichu de toi, il a juste agi selon ses propres intérêts (qui étaient différents des tiens) mais il n'a pas agis contre toi, c'est très différent.
quand on sent que quelqu'un nous traite mal, on ne cherche pas à le changer, on lui dit "non, ce n'est pas acceptable: ciao".
Tout ce mal est de ma faute, si j'en suis là c'est uniquement parce que j'ai été incapable de mettre de barrière, de dire stop. J'avais mal, et je n'ai jamais su réagir en conséquence. J'avais peur de le perdre alors que je l'avais déjà perdu, il allait partir, il me l'avait dit, et je me raccrochais à un espoir qu'il puisse changer d'avis. Je ne voulais pas accepter son départ.
oh non Mew! non
ce n'est pas de ta faute. tu as certainement une part de responsabilité là dedans, mais n'oublie pas que les deux personnes concernées ont leur part dans un état de choses. je dirais plutôt que ton ex s'est mal comporté (pour ses raisons à lui) et il en est responsable. toi tu es responsable d'avoir accepté cette situation pendant un temps. mais tu n'es absolument pas responsable de ses propres actes.

je crois que la dernière phrase résume la situation: "je me raccrochais à un espoir qu'il puisse changer d'avis. je ne voulais pas accepter son départ". Cet espoir là tu l'avais parce que tu étais encore amoureuse de lui, et une personne amoureuse qui n'a pas accepté la rupture espère toujours. il a sans doute contribué d'une façon ou d'une autre dans l'entretien de cet espoir par son ambiguité ou du moins ses actes, ambigues, pouvaient être interprété par toi, amoureuse, dans le sens que tu voulais. c'est donc dans l'espoir qu'il ne parte pas, parce que tu n'acceptais pas la rupture que tu as tout accepté. c'est aussi pour ça peut être que tu es bloquée encore dans cette histoire, que tu te sens humiliée, pas respectée. Or on ne garde pas quelqu'un qui ne veut plus être avec nous, même si on se fait tout petit, même si on accepte tout ce qu'il donne, fait ou dit.
en tout cas moi je vois une prise de consciente de ta part, un travail sur toi, tes ressentis, tes limites. et c'est très important pour toi, pour ta reconstruction et ton épanouissement futur même si ça peut être un peu douloureux pour le moment. Keep going!
allez courage! ;)

Avatar du membre
Numéro 7
Messages : 4457
Enregistré le : 23 avr. 2016, 00:38

Re: Obstacle à la remise en couple

Message par Numéro 7 » 24 août 2017, 00:14

" Avec le recul, je sais que je ne peux être heureuse avec lui car il ne me convient pas. Néanmoins, je ne sais pas si avant c'était le cas, ou si c'est parce que aujourd'hui je prends du recule et que donc mes attentes ont changé.
Ce que je veux dire c'est que: le fait de voir qu'une relation avec lui n'a pas marché, me pousse peut-être à vouloir un autre type d'homme. Peut être que si la rupture s'était bien passé, que je l'avais très bien digérée, alors aujourd'hui je penserais toujours qu'il me convient. "

Ta dernière phrase me surprend beaucoup... La façon de rompre ne remet pas en cause la relation, ni les qualités d'une personne... On peut rompre dégueulassement mais avoir eu une belle relation avec quelqu'un... avec une personne qui nous convenait et puis plus... Mais ce que j'entendais en te disant " d'apprendre " à savoir ce qui te va - homme et relation - c'est à bien te définir toi, en fait... pour t'éviter de t'engouffrer avec des hommes collant si tu es super indépendante, ou dans une relation traditionnelle si tu souhaite vivre seule chez toi et ne pas avoir d'enfants...

mellon
Messages : 115
Enregistré le : 26 janv. 2016, 12:25

Re: Obstacle à la remise en couple

Message par mellon » 28 nov. 2017, 09:27

Bonjour Mew,

je fais suite à ton sujet, maintenant clôturé, intitulé "Blocage".

Je voudrais simplement t'adresser un message de sympathie, et surtout, te dire à quel point tous ces questionnements sont "normaux". Le fait d'avoir côtoyé un psychopathe, d'avoir cru en une réalité, et de la voir s'effondrer d'un coup, est un traumatisme souvent vraiment sous-estimé, surtout s'il vient s'ajouter à des vieilles blessures jamais vraiment refermées.

Les obsessions que tu as aujourd'hui, toutes ces questions que tu poses, toutes les "victimes" ont exactement les mêmes. Toutes. Certaines personnes ont les moyens de s'en remettre plus ou moins rapidement, mais c'est loin d'être le cas pour tout le monde.


Personnellement, cela fait 3 ans et demi que je n'ai pas revu mon ex, et il s'est écoulé un an et demi depuis notre dernier contact (tu vois, il a fallu que je réfléchisse pour compter, alors qu'au début chaque journée passée sans lui était un enfer de tortures mentales); malgré tout, je pense encore régulièrement à lui, et je m'interroge encore régulièrement sur "combien a-t-il de proies en ce moment", "pense-t-il encore à moi?" (même en tant que simple proie, c'est dire l'estime que je me porte).

Egalement, tu parles de vide, ce vide il est temps de le remplir par autre chose, et de cesser de te rappeler ces moments où il venait combler ce vide. Ce vide il était certainement déjà présent avant lui (dis-moi si je me trompe). C'est un peu la solution de facilité, de penser à lui, de te poser toutes ces questions, pour combler ce vide. C'est vrai, ça occupe l'esprit, et ça fait du mal, au moins on se sent vivante plutôt que vide, et je ne te jetterai pas la pierre pour préférer la souffrance à la sensation de vide.

Je me permets de te dire ça car cela fait un certain temps maintenant que ton histoire est terminée. Au delà du traumatisme que tout ça a provoqué, et qui, je le répète, est normal, il y a aussi ta part à jouer. Le fait que tu ne lui parles plus est excellent, c'est le commencement obligatoire pour aller mieux, et tu as réussi.

En ce qui concerne le fait d'aider les autres proies potentielles, là encore je te comprends très bien ! Mais, avec du recul, je sais aujourd'hui que c'est une quête sans fin. Des proies, il y en aura toujours. Et cela te demandera une énergie folle, qu'il vaut mieux préserver et diriger vers toi. Parce que, crois-tu réellement que tu auras connaissance de toutes les proies? Crois-tu que les proies que tu contacteras t'écouteront et te croiront? Ne crois-tu pas que tu risquerais de passer pour une folle, une menteuse, une jalouse? Est-ce que ça en vaut la peine? Es-tu réellement assez forte pour courir ce risque? Ne vaut-il pas mieux faire confiance en la capacité des autres à comprendre d'eux-mêmes que quelque chose cloche? D'autant que suivant la personnalité de ton ex, et s'il est réellement psychopathe ou PN (pas tout à fait la même chose), cela peut se retourner contre toi si tu joues à ce jeu là, et je le déconseillerais, car en général les psychopathes ont toujours des coups d'avance sur les gens "normaux".

Je pense que le résidu d'emprise est directement lié à ton vide. Et que si tu travailles sur ce vide, l'emprise s'en ira. Elle reviendra probablement de temps à autres, dans tes moments de faiblesse et de tristesse, mais avec le temps (oui, ce fameux mot qui nous exaspère lorsqu'on souffre tellement que l'on voudrait que les souffrances ne durent pas un jour de plus..), tu verras qu'elle perdra en intensité, et que tu seras capable de la recevoir en te posant les bonnes questions, des questions rationnelles.

J'espère avoir répondu à tes interrogations, et t'avoir aidée, un peu.

Mew
Messages : 100
Enregistré le : 06 janv. 2017, 15:44

Re: Obstacle à la remise en couple

Message par Mew » 06 déc. 2017, 12:04

Merci beaucoup mellon pour ton message qui m'a fait beaucoup de bien.

J'aimerais a cela rajouté des détails sur ce qu'il s'est passé:
J'ai pris contact avec la copine actuelle de mon ex et elle était très remontée contre lui. Il a été encore bien plus odieux avec elle qu'avec moi. Elle était bien déterminée à le quitté et lui a même dit qu'elle ne l'aimait plus. Je l'ai énormément conseillée, soutenue, essayé de la convaincre qu'il fallait absolument qu'elle le laisse. Et cela marchait, du moins elle me le disait, elle ne voyait aucun avenir avec lui ni quoi que ce soit d'autre. Et finalement tout a coup elle me dit du jour au lendemain que elle lui laisse une chance, qu'elle croit qu'il peut changer et que "il a changé depuis une semaine". J'ai cru rêvé.
Cela fait une semaine maintenant et ils sont en couple comme si de rien n'était. J'ai toujours contact avec elle mais nous ne parlons pas du tout de lui. Je pense que je devrais arrêter de lui parler, je crois que cela ne m'aide pas du tout au final. Voir qu'elle est toujours avec lui alors qu'il s'est fichus d'elle sur absolument TOUT les points, qu'elle en a eu les preuves etc, qu'elle m'a même avoué qu'elle n'était pas heureuse avec lui (elle pleurait très souvent alors qu'elle ne savait rien de tout ce qu'il se passait dans son dos), que soit disant elle ne l'aime plus, tout ça me rend dingue.
En ce moment je fais des cauchemars toutes les nuits, et vis a vis d'elle je me sent impliquée car j'étais là pour l'aider mais elle a choisit de lui laisser une chance et faire comme si de rien n'était. Comment est-ce possible d'en arriver là, de pardonner ça ? Sans arrêt je me dit qu'elle a peut être raison de croire qu'il peut changer (même si moi même j'y croyais a chaque fois que je lui donnais une nouvelle chance..), et je me dis que finalement dans l'histoire c'était peut être moi le problème depuis le début. Que si je n'avais pas été là ils auraient été heureux tous les deux et que lui aurait été quelqu'un de bien.

Je lui ai demandé pourquoi elle se remettait avec alors qu'elle disait ne plus l'aimer. Elle m'a expliquer que soit disant "rompre le ferait retomber dans ses démons sachant que maintenant il en sort grâce à moi. Il a promit qu'il changerait et j'y crois, déjà niveau attitude il y a une petite amélioration il est plus mignon avec moi. J'attends de voir si on peut être heureux. Je veux pas le laisser sachant qu'il veut changer et qu'il fait des efforts".

Allys
Messages : 2259
Enregistré le : 24 nov. 2014, 19:18

Re: Obstacle à la remise en couple

Message par Allys » 06 déc. 2017, 14:32

Mew a écrit :
06 déc. 2017, 12:04
J'ai pris contact avec la copine actuelle de mon ex et elle était très remontée contre lui. Il a été encore bien plus odieux avec elle qu'avec moi. Elle était bien déterminée à le quitté et lui a même dit qu'elle ne l'aimait plus. Je l'ai énormément conseillée, soutenue, essayé de la convaincre qu'il fallait absolument qu'elle le laisse. Et cela marchait, du moins elle me le disait, elle ne voyait aucun avenir avec lui ni quoi que ce soit d'autre. Et finalement tout a coup elle me dit du jour au lendemain que elle lui laisse une chance, qu'elle croit qu'il peut changer et que "il a changé depuis une semaine". J'ai cru rêvé
Non mais sérieux mew?

Tu croyais que cette fille allait le quitter pour te laisser la place toute chaude (Non mais on est pas dans une comédie romantique là...?) Tu crois qu'elle t'as pas vue venir?
Tu te rend compte que tu l'as aider à se rabibocher avec lui?

Mais enfin mew, pourquoi tu as fait ça????Qu'est ce que tu espérais?

Mew a écrit :
06 déc. 2017, 12:04
Cela fait une semaine maintenant et ils sont en couple comme si de rien n'était. J'ai toujours contact avec elle mais nous ne parlons pas du tout de lui. Je pense que je devrais arrêter de lui parler, je crois que cela ne m'aide pas du tout au final. Voir qu'elle est toujours avec lui alors qu'il s'est fichus d'elle sur absolument TOUT les points, qu'elle en a eu les preuves etc, qu'elle m'a même avoué qu'elle n'était pas heureuse avec lui (elle pleurait très souvent alors qu'elle ne savait rien de tout ce qu'il se passait dans son dos), que soit disant elle ne l'aime plus, tout ça me rend dingue. En ce moment je fais des cauchemars toutes les nuits, et vis a vis d'elle je me sent impliquée car j'étais là pour l'aider mais elle a choisit de lui laisser une chance et faire comme si de rien n'était.
Mais enfin, tu croyais qu'elle allait jouer réellement carte sur table avec toi?

Évidemment qu'elle t'as dit ce que tu voulais entendre... Parce que tu étais là bien gentille à l'écouter, et ce n'est pas parce que tu as été gentille, qu'elle allait le quitter...

Mew a écrit :
06 déc. 2017, 12:04
Comment est-ce possible d'en arriver là, de pardonner ça ? Sans arrêt je me dit qu'elle a peut être raison de croire qu'il peut changer (même si moi même j'y croyais a chaque fois que je lui donnais une nouvelle chance..), et je me dis que finalement dans l'histoire c'était peut être moi le problème depuis le début. Que si je n'avais pas été là ils auraient été heureux tous les deux et que lui aurait été quelqu'un de bien.
taratata...

Ce qui te bouffe c'est qu'il puisse changer AVEC elle, parce que ça te ramène à une image négative de toi, tu t'en fiche qu'ils soient heureux tous les deux...

Et puis sur le côté "pardonner ça", excuse moi mais ce n'est pas toi qui disait:
Mew a écrit :
05 avr. 2017, 16:11
Finalement là je n'ai plus supporté. Il se joue de moi, nous étions tranquillement au téléphone et en raccrochant je lui dis "bisous" il me répond "nan je te dis pas bisous, tu n'es pas ma copine". La goutte d'eau. Je lui ai balancé qu'il se foutait vraiment du monde, qu'il n'a aucun respect et je lui disait "aller tromper ta copine avec ton ex ça ne te gène pas, lui téléphoner tout le temps non plus, avoir des photos d'elle non plus, par contre là tout a coup ça y est "non j'ai une copine machin et c'est pas toi" ?" Il me répond "Non mais je n'agis que sous le coup des pulsions, mais c'est vrai tu as raison je te parles beaucoup trop". Je lui ai dit qu'il ne me prend que pour une conne et une roue de secours lorsqu'il s'ennuie. Et il me dit aussi qu'elle soit disant elle s'en fout qu'il me parle ? Bah oui bien sûr et moi je suis la vierge Marie.

Je l'ai envoyer bouler ensuite comme pas possible, j'ai dit tout ce que je pensais, puis il m'a répondu "je sais que je n'ai pas été correct mais je vais corriger ça, au revoir". J'ai ensuite rajouté un pique "je sais pas comment j'ai pu vivre avec un s*lop pareil" puis il m'a bloqué. Je l'ai donc bloqué aussi. Je me sent d'un côté soulagée mais en même temps je n'ai qu'une envie c'est de pleurer toutes les larmes de mon corps... C'est finit, terminé, tout ça n'était que du vent, il se servait donc de moi, je suis vraiment nulle et naive
et aujourd'hui tu espère encore le récupérer...

Mew, personne n'ira mieux à ta place, si tu ne veux pas t'en sortir, tu ne t'en sortira pas...

Mew
Messages : 100
Enregistré le : 06 janv. 2017, 15:44

Re: Obstacle à la remise en couple

Message par Mew » 06 déc. 2017, 20:26

Je n'ai pas pris contact avec elle pour foutre la merde mais parce qu'elle m'a contacter pour me dire que c'était un connard, qu'il avait tout un dossier de photos de moi nue dans son téléphone etc. Puis elle m'a envoyé une photo d'elle et lui dans notre appartement, il l'avait invité lorsque je n'étais pas là. J'ai donc cherché a comprendre et c'est là que elle comme moi avons appris qu'il était sortit pendant un moment avec nous deux.
Depuis ça j'ai eu un déclic le concernant, car ça je ne peux pas accepter. Là je ne veux vraiment plus le récupérer et je suis sure de moi. Je ne pardonne pas tout ce qu'il a fait. Malgré tout je sais que je suis toujours sous son emprise sinon tout ça ne m'atteindrais plus aujourd'hui

Avatar du membre
Pierrot Lunaire
Messages : 9567
Enregistré le : 22 juin 2014, 22:07
Localisation : Argentine

Re: Obstacle à la remise en couple

Message par Pierrot Lunaire » 07 déc. 2017, 13:29

Bonjour Mew,



[« Je pense que je devrais arrêter de lui parler, je crois que cela ne m'aide pas du tout au final. »]

Je pense également que cela ne t’aide pas, et que tu ferais mieux de te tenir éloignée de tout ce qui est « proche » de ton ex.


[« Voir qu'elle est toujours avec lui alors qu'il s'est fichus d'elle sur absolument TOUT les points, qu'elle en a eu les preuves etc, qu'elle m'a même avoué qu'elle n'était pas heureuse avec lui (elle pleurait très souvent alors qu'elle ne savait rien de tout ce qu'il se passait dans son dos), que soit disant elle ne l'aime plus, tout ça me rend dingue. »]

C’est son choix ; elle fait ce qu’elle veut et ce qu’elle peut, elle aussi. Il vaut mieux la laisser faire son petit bonhomme de chemin. Tu peux avoir de la peine pour elle, mais sa vie ne te regarde pas… Pour ta santé mentale, je te conseille vraiment de te tenir loin de leur vie.


[« Sans arrêt je me dit qu'elle a peut être raison de croire qu'il peut changer (même si moi même j'y croyais a chaque fois que je lui donnais une nouvelle chance..) »]

Elle croit qu’il peut encore changer, comme tu le pensais également… Au fil du temps, tu as constaté qu’il ne changerait pas… Laisse-la faire son propre cheminement. Ce n’est pas parce qu’elle y croit encore que tu dois également y croire… (Certaines personnes s'enferrent dans des relations toxiques ; ce n'est pourtant pas une raison pour en faire de même...)

Par ailleurs, si tu persistes, elle risque de t’en vouloir… Comprends que vous n’en êtes pas au même stade. (En outre, X peut très bien convenir à Y, mais pas à Z...)

En l’état, vous ne pouvez pas vraiment vous aider. De ton côté, tu as compris un certain nombre de choses, mais tu es encore très fragile. De son côté, elle est en plein dedans, si je puis le dire ainsi.


[« J'ai donc cherché a comprendre et c'est là que elle comme moi avons appris qu'il était sortit pendant un moment avec nous deux.
Depuis ça j'ai eu un déclic le concernant, car ça je ne peux pas accepter. Là je ne veux vraiment plus le récupérer et je suis sure de moi. Je ne pardonne pas tout ce qu'il a fait. Malgré tout je sais que je suis toujours sous son emprise sinon tout ça ne m'atteindrais plus aujourd'hui »]


Ta seule porte de sortie, c’est le SR, à mon avis. Tu ne parviendras pas à te détacher de lui en restant en contact avec sa petite amie. Si tu souhaites vraiment te libérer de cette emprise, il faut que tu coupes tous les ponts, dans un premier temps.

Essaye de sauver ta peau (personne ne le fera à ta place) avant de tenter de sauver celle des autres.

Tire un trait sur lui, et construis-toi une belle vie.


Bon courage à toi, Mew.

Mew
Messages : 100
Enregistré le : 06 janv. 2017, 15:44

Re: Obstacle à la remise en couple

Message par Mew » 07 déc. 2017, 18:31

Merci pour ta réponse,
Je pense également que comme tu l'as dit elle garde espoir car elle est en pleins dedans et qu'elle doit maintenant faire son petit bout de chemin comme j'ai du le faire. Il est vrai que moi aussi je me suis montrée très naïve vis à vis de lui alors je ne peux pas le lui reprocher à elle. Après tout il est très bon manipulateur, et on ne peut pas forcément direct ouvrir les yeux, et même si c'est le cas il faut un temps pour réussir par la suite à s'en sortir.

Le mieux à faire et de la laisser, et de mon côté je dois penser à moi. En vérité je crois que si cela me met autant en colère c'est parce que j'ai l'impression de me voir à travers elle: voir la "moi d'avant" qui ne voulait pas écouter les autres, celle qui voulait y croire coûte que coûte et qui se laisser complètement manipuler (et le pire c'est bien que j'en avais conscience, malgré tout je n'arrivais pas à agir autrement).

Mais ça aujoud'hui je l'ai compris, et petit à petit je récupère ma véritable personnalité, car avec le recule je remarque bien que j'ai été comme "dépersonnalisé" je n'étais pas moi même et j'agissais contre mes principes et mes valeurs. Je me suis détestée de cette façon petit à petit.

En ce qui la concerne, lorsque je ne lui répond plus elle me relance. Je ne comprends pas trop pourquoi, c'est comme si elle tenait absolument à me parler même quand ce n'est pas pour dire des choses intéressantes (on ne parle pas de lui ni rien sur ce sujet).
J'avoue avoir du mal du coup à ne pas lui répondre alors que par exemple elle va me demander comment je vais, c'est impolie et au final je n'ai rien du tout contre elle je la trouve très gentille. S'il n'y avait pas eu toute cette histoire j’apprécierais vraiment de lui parler, malheureusement parfois je vois bien que cela ne m'aide pas car malgré tout elle est "liée à lui", s'il n'avait pas été là je ne lui parlerais même pas à l'heure actuelle.

Je me sent un peu mal de ne pas lui répondre alors qu'elle ne fait rien de mal et que je n'ai rien a lui reprocher. D'autant que comme je l'ai dit elle me relance lorsque je ne réponds pas.

petitpandaroux
Messages : 11
Enregistré le : 07 déc. 2017, 15:43

Re: Obstacle à la remise en couple

Message par petitpandaroux » 07 déc. 2017, 20:15

A mon avis tu devrais prendre du temps pour toi et essayer d'aller de l'avant. Lorsque tu te déconcentreras sur toi même tu verras tes priorités.

Avatar du membre
Pierrot Lunaire
Messages : 9567
Enregistré le : 22 juin 2014, 22:07
Localisation : Argentine

Re: Obstacle à la remise en couple

Message par Pierrot Lunaire » 07 déc. 2017, 20:30

@Mew,


Oui, dans tous les cas, on ne peut pas « aider » quelqu’un qui n’a pas envie d’être aidé. En l’espèce, elle n’a pas/plus envie de le quitter ; elle n’a donc pas envie qu’on (l’ex de son copain, qui plus est) « l’aide » à quitter son compagnon. (Si elle doit se rendre compte de certaines choses, elle le fera toute seule, en temps et en heure, ne t’en fais pas ; inutile d'insister. En attendant, sache qu'il n'y a pas plus sourd et aveugle que quelqu'un qui ne veut ni voir ni entendre... C'est une des raisons pour lesquelles il vaut mieux laisser les gens faire leur propre cheminement ; rien ne sert de forcer... Tu peux crier tout ton soûl, si autrui n'a pas envie de t'écouter, il ne t'écoutera pas... Tu t'épuiseras, seulement...)

En outre, n’oublie pas que l’on pourrait voir une sorte de conflit d’intérêts entre vous. (Si elle ne souhaite pas quitter son copain, elle risque de se dire que tu lui dis tout ça par jalousie ou autres - vengeance, folie, etc. Il est très facile de penser ce qui nous arrange le plus à l'instant T.)

Comme tu l’as justement souligné, rappelle-toi quelque temps en arrière… Si une femme (l’ex de ton compagnon, notamment) était venue te raconter ce genre de choses, tu n’aurais peut-être pas quitté ton copain pour autant… Aujourd’hui encore, tu restes « fragile » à ce sujet-là… (Il suffit que sa copine actuelle te dise « Je pense qu’il peut changer » pour que tu remettes en doute ce que tu avais mis longtemps à comprendre… Des chances, tu lui en as donné, et il n’a pas changé… Tu as même appris qu’il avait joué sur plusieurs tableaux à la fois… Comme dirait Paige, « une girafe ne devient pas éléphant » ...)


[« Le mieux à faire et de la laisser, et de mon côté je dois penser à moi. »]

Tout à fait.


[« En vérité je crois que si cela me met autant en colère c'est parce que j'ai l'impression de me voir à travers elle »]

Bien sûr, d’autant plus que tu n’as pas encore acquis le recul adéquat.


[« En ce qui la concerne, lorsque je ne lui répond plus elle me relance. »]

Si tu le souhaites, tu peux lui répondre quelque chose comme : « Désolée, mais je ne souhaite plus correspondre avec toi, car j’ai décidé de couper tous les ponts - directs comme indirects - avec mon ex (ton compagnon actuel) pour mon bien-être personnel. Bonne continuation à toi. ».

Tu peux également faire le choix de ne rien lui répondre du tout.


Courage, Mew.

Mew
Messages : 100
Enregistré le : 06 janv. 2017, 15:44

Re: Obstacle à la remise en couple

Message par Mew » 11 déc. 2017, 20:04

Bonjour,

J'ai effectivement arrêté de lui répondre et elle n'a pas essayé de me relancer depuis (tant mieux !). J'ai pu m'occuper de moi comme il se doit et cela m'a fait beaucoup de bien de ne pas penser a eux. Ne pas lui parler m'évite tout un tas de questionnement tel que "et s'il changeait? Et si c'était moi le problème ? Est ce qu'ils sont ensemble? Est ce qu'elle a eu raison de lui donner une chance?" Etc etc.

Lui n'a pas non plus essayé de me recontacter depuis cette histoire néanmoins je remarque quelque chose d'un peu étrange. Il m'avait dit quil allait disparaitre pour m'oublier "cela nuit a ma vie ici" qu'il me disait. Pour autant il ne m'a jamais bloqué sur toutes autres application, il m'avait d'ailleurs même rajouté (une semaine après seulement) sur snapchat mais sans jamais venir me parler par la suite. J'imagine que c'est donc pour pouvoir observer ce que je poste. Depuis il ne ma jamais resupprimé, et chaque fois que je poste quelque chose où il pourrait "répondre" il poste quelque chose à son tours en rapport avec ce que j'ai posté. Par exemple je poste une photo de paysage avec de la neige et aussitôt qu'il la vu il poste lui aussi quelque chose avec de la neige sachant que jamais il ne le fait d'habitude. Ce n'est pas la première fois qu'il fait ça et c'est toujours juste apres avoir retardé ce que moi jai mis quil poste a son tour les turcs "identiques". J'ai alors finit par arrêter de croire aux coïncidences et j'ai le sentiments qu'il met ça dans le but d'attirer mon intention et même parfois de m'énerver.

Pourquoi faire ça ? Après tout je ne lui ai rien fait de mal donc je ne comprends pas trop. Peut être encore une façon de montrer qu'il est là et d'essayer d'avoir de l'emprise ?

Je sais que vous allez me conseiller de le supprimer partout, pour le moment je n'en suis pas encore capable. Jusquici chaque fois que je lai fait jai finit par craquer car je devenais complètement malade de faire une coupure nette et de ne plus rien savoir de sa vie. Je sais que le garder sur ce réseau social n'est pas saint mais j'attends d'être vraiment prête et détachée pour pouvoir le supprimer car alors à ce moment là je serais certaine que je ne ferais pas marché arrière

Avatar du membre
Pierrot Lunaire
Messages : 9567
Enregistré le : 22 juin 2014, 22:07
Localisation : Argentine

Re: Obstacle à la remise en couple

Message par Pierrot Lunaire » 11 déc. 2017, 20:48

Bonsoir Mew,


[« Je sais que vous allez me conseiller de le supprimer partout »]

Effectivement, je pense que cela pourrait t’aider à te détacher de lui…

D’autant plus que tu as écrit ce qui suit : « J'ai donc cherché a comprendre et c'est là que elle comme moi avons appris qu'il était sortit pendant un moment avec nous deux. Depuis ça j'ai eu un déclic le concernant, car ça je ne peux pas accepter. Là je ne veux vraiment plus le récupérer et je suis sure de moi. Je ne pardonne pas tout ce qu'il a fait. Malgré tout je sais que je suis toujours sous son emprise sinon tout ça ne m'atteindrais plus aujourd'hui » …


Tu écris : « Je le supprimerai quand je serai détachée » … Mais ne penses-tu pas que le fait de ne pas le supprimer t’empêche justement de te détacher de lui ?

Tu ne te facilites pas la tâche… Imagine un drogué… Le drogué dit : « Je veux me détacher de ma drogue ! » … S’il garde un sachet de drogue à portée de main, il risque fortement de replonger (surtout en début de sevrage). Dire « Je me détacherai de ma drogue quand je m'en serai détaché », cela n’a pas beaucoup de sens…

Soit tu parviens à t'en détacher en l'ayant sous le nez, et pour le moment (depuis 1 an, grosso modo), ça n'a pas vraiment l'air de fonctionner :/ ; soit tu mets davantage de chances de ton côté... À toi de voir ce que tu souhaites vraiment...


Reste que je peux comprendre le fait que tu ne te sentes pas encore prête…


Petite question : Le fait de le garder sur tes réseaux t’apporte quoi ? (Sachant qu’il est avec quelqu’un, etc.) Tu espères encore son retour ?

Le semblant de lien (toxique) que tu refuses de couper t'empêche d'avancer, à mon avis...


[« Peut être encore une façon de montrer qu'il est là et d'essayer d'avoir de l'emprise ? »]

Tu pourrais ne pas lui laisser l’occasion d’avoir une telle emprise sur toi… Ce « pouvoir », c’est toi qui lui donnes, d’une certaine façon. Aussi "doué" (dans l'art de la manipulation) soit-il...

Ce qui est toxique pour toi le sera sûrement toujours… Mais tu pourrais apprendre (volonté + efforts + temps) à t’éloigner de ce qui est toxique pour toi. (Si tu es allergique au lait, il ne vaut mieux pas que tu en consommes...)

Je n’ai pas suivi tout ton fil… Vois-tu un professionnel ?

Mew
Messages : 100
Enregistré le : 06 janv. 2017, 15:44

Re: Obstacle à la remise en couple

Message par Mew » 12 déc. 2017, 18:01

Petite question : Le fait de le garder sur tes réseaux t’apporte quoi ? (Sachant qu’il est avec quelqu’un, etc.) Tu espères encore son retour ?
Je n'espère pas son retour, non. Je ne veux pas le récupérer. Néanmoins j'avoue que j'attends de voir s'il finira, lui, par essayer de me recontacter. A ce moment là je veux être celle qui s'en fichera, qui ne l'aura pas supprimer car tout simplement je m'en ficherais, que je ne ferais pas attention, tout simplement. D'une certaine façon, j'aimerais pouvoir me "venger", qu'il voit que je suis heureuse sans lui et après tout ce qu'il m'a fait.
Je n’ai pas suivi tout ton fil… Vois-tu un professionnel ?
Non malheureusement je ne vois personne, je n'ai pas réussit à obtenir de rendez vous jusqu'ici. De plus, c'est assez compliqué car depuis le temps je n'ai toujours pas reçu ma mutuelle, je suis étudiante et c'est difficile niveau finance.

Répondre