Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Comment gérez-vous cette période?
#1201908
Coucou Laurinette et KKH :-)

Je suis d'accord avec KKH (même si j'arrive après la bataille) , tu as répondu ok, tu as discuté, bon, soit, mais d'où ensuite tu appelles le mec?? :shock: :shock: et pardon hein mais je vais me faire l'avocate du diable (qui l'eut cru?^^), mais tu fais ça toi, quand une copine de copain veut lui faire une fête surprise? tu lui coupes l'herbe sous le pied en prévenant le copain "hé, elle veut te faire une fête surprise, t'en penses quoi?" :o :o parce que bon sang, si c'est le cas, fais moi bien penser à pas te le dire quand je voudrais faire une surprise à quelqu'un hein :lol: :lol:

là je vois pas l'ambiguité, mais juste le "pas cool" et le "de quoi je me mêle?" ou alors j'ai raté un truc...(possible aussi hein!)

moi j'aurai dit "non merci, je n'ai pas ENVIE d'aller à la fête, mais amusez vous bien!" tu n'as pas besoin de te justifier ou d'inventer des excuses !!
comment je m'en débarrasse des deux psychopathes ???
ben disons, qu'en cessant de rentrer dans leurs petits jeux, systématiquement, serait déjà un bon début tu ne crois pas? ;)
#1201914
Coucou paige!!!

Bah le coup de la fête surprise avec que moi.... Mouaich... Je suis blonde mais qd même on me la fait pas... C'est pour ça que j'ai prévenu chose que sa copine tramait un truc pas net... Et puis c'est pas ma ma pote... Elle a pas a m'appeler... D'où elle a mon tel d'ailleurs...

Bref je me suis trouvée effectivement mêlée a leurs histoires... Jusqu'à présent elle m'avait juste envoyé des sms avec le tel de chose pour tester mes réponses.. Et elle avait eu que dalle puisque je répond rarement... . Mais la c'est du grand art....

Donc je reste dans mon coin et je ne leur répond plus...
#1201917
loool je n'avais pas compris que tu étais censée être la seule invitée !! :lol: :lol: :lol: :lol:

bon il n'empêche que la prochaine fois c'est "niet" et that's all :-) et si tu veux couper, faut aussi arrêter d'aller boire des cafés avec lui hein ;-) mais bon tu sais tout ça, tu fais comme tu peux, quand tu seras prête :-)
#1201923
Bahhhh c'est ça le plus risible dans la soirée surprise crémaillère.... Eux deux et moi!!!!!
Je ne pouvais pas ne pas prévenir chose!!!

Quoique ça aurait pût être drôle comme surprise!!!! Suis pas joueuse!!!!!
#1201934
Laurinette a écrit :Bahhhh c'est ça le plus risible dans la soirée surprise crémaillère.... Eux deux et moi!!!!!
Je ne pouvais pas ne pas prévenir chose!!!

Quoique ça aurait pût être drôle comme surprise!!!! Suis pas joueuse!!!!!

Bien sûr que si! il te suffisait de lui dire à ELLE: non merci ta fête ne m'interresse pas, salut


parce que d'une certaine manière, il n'est pas NON PLUS responsable d'ELLE. C'est son idée de merde à elle, pas à lui. En le prévenant de ça (alors que lui ne te parle de rien) tu te rends complètement complice de leur mode de fonctionnement

ce n'est pas un reproche hein, je te dis juste comment je vois les choses

si qqu'un m'invite à un truc que je trouve chelou je dis non, basta. Je ne m'invente pas d'excuses, je dis pas que je vais rappeler, je n'appelle pas truc bidule ou machin chose pour lui dire que truc bidule machin chose a dit que, etc...

je dis juste: NON

je t'assure, ça marche très bien ;)
#1201935
Et je vais en remettre une couche (coucou Paige au passage ^^) quand même car il y a quelque chose qui me gêne ans ton histoire :)
Rassures moi sur le fond, la soirée crémaillère, à AUCUN moment tu n'as pensé à y aller, si ?

Et honnêtement, tu sais, perso les numéros que je ne connais pas , je ne réponds JAMAIS.
Si c'est important, les gens laissent un message (oui, tu sais, après le bip sonore ^^)
Donc j'ai l'impression que tu prends légèrement pour des jambons quand même, même si ça ne me dérange pas finalement ^^ car c'est à toi que tu fais le plus de mal depuis le début ...
#1202012
ahh non !!! je n'envisageais même pas d'y aller.... faut pas déconner...
j'ai bien accepté un café au bar en 3 semaines... mais c'est tout... c'est pas pour aller me réabonner au club des psychopathes!!!

les numéros inconnus je répond rarement... bahh là j'aurais mieux fait....

et malheureusement... je ne vous prends pas pour des jambons... j'ai beaucoup de mal (avec tout le monde..), à dire non cash comme ça.... mais je me soigne!!!! je m'entraîne depuis des années... Non!! avec le ton....
mais bon, là avec les stress et la surprise... j'ai merdé...

bon après.. y'a pas mort d'homme... j'ai juste loupé mon exam de passage dans la catégorie j'ai lâché prise total!!!

j'ai pas voulu qu'il y ait des soucis en plus... mais je pense que qd ils n'en ont pas ils se les inventent...
donc oui.... qu'ils se débrouillent...
#1202243
Bon... Alors voilà ça y est.... J'ai bloqué leurs numéros, mail en indésirable....

Donc au moins je suis sure de plus avoir de nouvelles.... Pas de tentation de répondre...

Trop ... C'est trop!!!!

Merci pour votre soutien et vos coups de pieds aux fessés...

Quelque part aujourdh'hui je me sens libérée....
#1202252
Laurinette a écrit :Quelque part aujourdh'hui je me sens libérée....
Rhaaaa merdouille c'est malin j'ai la chanson de la reine déneige (oui Elizabeth ^^) dans la tête pffff il va être beau le weekend , me reste plus qu'à boire pour oublier!
#1203418
Laurinette a écrit :Bon... Alors voilà ça y est.... J'ai bloqué leurs numéros, mail en indésirable....

Donc au moins je suis sure de plus avoir de nouvelles.... Pas de tentation de répondre...

Trop ... C'est trop!!!!

Merci pour votre soutien et vos coups de pieds aux fessés...

Quelque part aujourdh'hui je me sens libérée....
Bravo Laurinette! Tiens bon ! Je te tiens à l'oeil ;-)
#1251248
Bonjour à tous!

Quelques mois d'éloignement, nécessaires pour se recentrer, penser et passer à autre chose...
J'ai souvent pensé à vous, anonymes, qui m'avez aidée, secouée, et fait avancer..
Donc un "petit" retour... tout d'abord pour vous remercier, vous tenir au courant des avancées auxquelles vous avez participé, de mon expérience de vie...

Alors.. j'ai bloqué tout contact, j'ai continué ma vie tranquilou.... et j'ai réfléchi... j
e me suis rendu compte que j'ai tout le temps besoin de réfléchir à plein de choses.... et là j'avais un sujet de premier choix..
Donc, d'abord, je cogitais sur lui...pkoi est il comme ci, pkoi réagit-il comme ça.. Blablabla..... pour finalement en arriver à la conclusion, qu'il n'y avait rien contre moi (ni pour d'ailleurs ^^).. le gars, il est perturbé, de par son passé (mais bon... on est plein à avoir des passés douloureux .... je n'aime pas cette excuse..)... et ce qu'il cristallise autour de moi (ou plutôt l'image qu'il a de moi) le perturbe encore plus... c'est sans issue... et je ne suis pas sa psy.... donc j'ai lâché prise la dessus... et j'ai "réglé" cette partie..

Ensuite j'ai réfléchi à moi... pkoi tout ce temps.. à accepter autant de coups tordus..??
1/ le timing : mon couple était entrain de se terminer.... le beau gars qui débarque..;quel coup de pouce!!
2/ la facilité : quelqu'un avec j'avais déjà partagé une intimité... mon ancienne relation m'avait "blessée" à ce niveau.. autant je n'arrivait pas à me projeter avec un inconnu, mais la facilité de la chose avec Mr ex m'a fait du bien..
3/le profil "gars compliqué" : j'adore!!! j'ai toujours été attirée par les gens atypiques, complexes, souvent dans le domaine artistique... là, j'étais servie!
4/ l'adrénaline : après des années "femme au foyer" bien ternes, et loin de ma vision du couple... cette animation romanesque m'a bien occupée, malgré les phases de souffrances, qui ne rendaient du coup les retours de Mr que plus exaltants...

Bref, je me suis recentrée sur moi, sur mes singularités...

Je l'ai revu.. une fois à Pâques.. par"hasard" au parc avec les enfants... moment amical, très neutre...
Des nouvelles 1 mois plus tard, il a trouvé du travail..
Il y a un mois.. il a débarqué chez moi dans un sale état... mais je ne suis pas sa psy, ni sa pote ni rien... je lui ai fait un café pour la route.. et je lui ai dit ça...
Je sais que j'aurai des nouvelles un jour ou l'autre.. mais peu importe.. ça ne me gène pas plus que ça ne me fait au sauter au plafond un simple "coucou ça va?'...
Je ne suis pas fâchée, ni amère, ni même déçue car j'ai entretenu moi même le truc...
J'y pense encore, mais comme une expérience passée, parfois avec nostalgie.. mais qui s'éloigne... bientôt indifférente...

un grand merci à tous!!

PS : spécial dédicace à Paige ;))
Avatar du membre
par Paige
#1251629
Coucouuuuuuuuuuuuuuuuuuuu Laurinettttttttttttttttttttttttttte !!

Contente de lire de tes nouvelles!!!!!!

Je partage tout à fait (tu le sais!) toute l'analyse que tu fais de toi-même et du pourquoi du comment, tu en es arrivée à "entretenir" cette relation pourrie avec ce mec pourri! Et je suis TRES heureuse de te sentir arrivée à un point, quand même, assez...apaisée!

tu devineras sans mal le point qui me chiffonne toujours ;)
il a débarqué chez moi dans un sale état... mais je ne suis pas sa psy, ni sa pote ni rien... je lui ai fait un café pour la route
tssssst, perso, je n'offre pas un café à tous les témoins de Jéhova ou distributeurs de flyers qui sonnent à ma porte ;) Il débarque chez toi dans un sale état: "je suis désolée pour toi, mais ça ne me concerne plus, au revoir" et basta.

inutile de me répondre "nan, moi j'offre un café aux gens, je suis civilisée", tu sais que c'est faux ;) PAS que tu es civilisée! mais que tu le fais à tout le monde ! tu le fais parce qu'il te "touche" encore. de loin, de moins en moins, mais encore un peu. Ce n'est pas bien grave entre nous hein ;) je pense que c'est un petit fil, tu sais, le même qu'on peut entretenir avec un lointain cousin qu'on n'aime pas vraiment, mais "juste" par solidarité envers nos souvenirs d'enfance heureux....

Des bisous!
#1251647
coucouuuuu aussiiiiiiiiiiiii!! (les filles ça fait plein de iiiiiiiiiii aigus qd elles sont contentes, il parait..😂)

Ahhh en fait... c'est exactement ce que lui ai dit pendant qu'il buvait son café... et il est reparti direct....
durée du truc.... le temps de faire chauffer la machine.. (pas moi hein.. le café...) en disant qu'est ce que tu fous chez moi??? mais faut arrêter un peu la fusette dis moi.... hop coulage du café avec le bruit... lui gagna... et moi ... hop la!!! je t'arrête de suite.... ça me concerne plus... va falloir arrêter là.... il a dot ok et est parti...

non mais!!!!! faut pas pousser mémé dans les orties!!!!

de gros bisous!!!!
#1251649
ahhh le correcteur d'orthographe.... et la résistance au port de lunettes adaptées à ma vue...

donc désolée...
il fallait lire "fumette" et pas fusette.... et il a dit et pas dot.... sinon ça ne veut plus rien dire..;)
#1258384
Un petit coucou à tous,
Rahh je n’aime pas les dimanches soir… enfin, un dimanche soir sur deux…
Un we sur deux, mon loulou est chez son père… c’est « mon » we… j’en profite pour moi…
Genre le bain moussant avec gommage et tout .. sans recevoir un requin plastique dans les cheveux…
Genre allez dîner avec mon équipe de potes…, aller se balader….
J’ai passé un excellent we !!!
Mais les soirs comme ça., avoir un chéri pour une soirée tranquilou-calinou me manques…. Et forcément, solution de facilité, j’ai envie (ou plutôt je révâsse, car vraiment.. je ne suis pas sûre d’en avoir envie »..) de répondre en ce sens à Mr ex…. (oui oui …. Il continue de m’envoyer des sms par période… je ne réponds plus sauf question directe et pratique..)
Il me suffit d’aller boire un café, de laisser faire, et avoir quelques moments sympa, + si affinité…
Mais voilà…PFFF… je sais déjà tellement comment tout ça va se passer… même pour une relation légère… ça me coupe limite toute en vie « physique »…. Et pourtant l’idée me trotte quand même en tête… est ce un pote , un potentiel « sex friend » comme on dit, ou un mec qui finalement n’a rien qui me donne envie de garder contact…. Bref… le bug du dimanche sur deux…
Je crois que j’ai besoin de rencontrer de nouvelles personnes…. Sortir de mon cercle… mais pas évident en maman solo….
Un bon dimanche soir à vous!!
#1258509
Bonjour Laurinette

Tu vois bien (j'adore cette expression stupide, très agaçante^^ car non, si on "voyait bien" on n'aurait pas besoin de demander^^) que ça rejoint ce qu'on dit depuis le début: tu n'arrives pas à envoyer chier définitivement ce mec car il t'occupe. Et je ne parle pas d'une occupation physique, (qu'on peut combler par du sport ou du boulot ou du ciné) je parle d'une occupation affective et mentale. Ca te fait un film à dérouler dans ta tête, qui t'occupe. Et tant que tu penses à ça, tu ne penses pas à autre chose....qui serait peut-être bien plus douloureux...

oui tu as besoin de rencontrer de nouvelles personnes mais ça va avec, ROMPRE court avec celui-ci, ce que tu ne veux pas faire. Pour toutes les bonnes (pour toi, pas pour moi^^) raisons que tu te trouves à chaque fois...

pour moi, tant que tu ne seras pas prête à envoyer chier CE mec,(et ne me réponds pas "je le fais sauf si..." le "sauf si" est la preuve que non tu ne le fais pas^^) ça sera la preuve que tu n'es pas prête à rencontrer d'autres personnes. Ce n'est pas "lui" qui t'empêche de le faire, c'est le fait que toi tu n'arrives pas à renoncer qui PROUVE (et non qui "entraine") que TOI tu n'es pas prête à rencontrer d'autres personnes, tu vois ce que je veux dire?

Es-tu suivie par un psy? pardon je ne m'en rappelle plus

en tous les cas, (et je le déplore crois le bien!) je ne pense pas que ça viendra "tout seul", on en a déjà (longuement^^) parlé, il faut se faire violence, il faut aller "contre" notre tempérament et notre instinct (parfois destructeur) pour parvenir à évoluer...voilà pourquoi je te parle de psy, je ne me rappelle plus si tu es déjà suivie...

Courage et bises Laurinette!
#1259077
bonsoir Paige, et merci de ta réponse comme toujours fort pertinente.

Pour répondre à ta question concernant la psy, oui j'ai fait quelques séances au début de l'été...
ça m'a fait du bien, permis de lâcher prise, d'être moins en colère contre moi même, moins dans le "vouloir comprendre" à tout pris... de me mettre d'accord avec mes attentes "non conventionnelles" de la vie de couple.... de réaliser que la séparation d'avec le père de mon fils avait été horrible à vivre, et que ce "petit" dérivatif était arrivé au bon moment...

Comme tu le dis si bien ça me fait un film à fantasmer qd je m'ennuie affectivement... curieusement je suis consciente que je 'fantasme" une histoire hors de la réalité... et je ne passerai pas à la pratique, parce que la réalité c'est moins bien.. forcément...
Je sépare bien mon petit film des quelques sms échangés... c'est comme si c'était deux personnes différentes le mec réel et celui de mes films d'un dimanche sur deux... (je vais finir schizo.. ^^ )
je ne saurai pas dire pourquoi je lui répond parfois.. un peu comme un vieux pote avec qui tu n'es plus trop en contact direct mais tu as des news de temps en temps... comme si j'étais détachée sentimentalement mais qu'il reste un vestige amical... je m'en tape de sa nana ou ex ou peu m'importe, ou de sa future... tout ce côté là.. je ne me sent pas concernée..

Je ne suis pas sure que ce soit ça qui "m'empêche" de rencontrer d'autres personnes... en fait je suis toujours dans les mêmes cercles, je ne me sens pas du tout les sites de rencontres... y'a rien de mieux que de papoter autour d'un verre....
Je me suis fait de nouveaux amis depuis que je suis maman célib.... mais pas de charmant celib (enfin à mon goût..) à l'horizon... et je peux t'assurer que si je le croise... je ne le bouderai pas!!

pour ce qui est de se faire violence je suis bien d'accord avec toi... je me suis fait bien violence déjà... même si ça ne se "lit peut-être pas... et comme avait la psy... j'ai subit bcp de violences extérieures ces dernières années... elle me disait d'être parfois un peu plus douce avec moi même...

Je vais essayer d'alterner douceur et fermeté.. (je vais finir schizo.. bis)
merci encore.
des bises à Paige
#1259108
Coucou Laurinette :)
Pour répondre à ta question concernant la psy, oui j'ai fait quelques séances au début de l'été...
Et tu ne penses pas à poursuivre? tu ne crois pas que ça pourrait te faire du bien?
Je ne suis pas sure que ce soit ça qui "m'empêche" de rencontrer d'autres personnes
arg pourtant j'ai essayé de bien expliquer que ce n'était pas ça du tout que je voulais dire ;)
Paige la dernière fois a écrit : Ce n'est pas "lui" qui t'empêche de le faire, c'est le fait que toi tu n'arrives pas à renoncer qui PROUVE (et non qui "entraine") que TOI tu n'es pas prête à rencontrer d'autres personnes, tu vois ce que je veux dire?
donc non ce n'est pas le fait que tu fantasmes une histoire plutôt qu'en vivre une autre qui t'empêche quoi que ce soit, c'est le contraire: c'est parce que tu n'es pas prête à vivre une autre histoire, parce que tu t'en empêches (inconsciemment) que tu fantasmes sur une autre

continuer à fantasmer plutôt que vivre, prouve qu'on n'est pas prêt à vivre. Et qu'on est encore mieux dans nos "rêves" que dans la réalité. Quand tu seras prête, le fantasme mourra de sa belle mort. C'est la même chose que l'ami imaginaire qu'on a enfant. Ce n'est pas l'ami imaginaire qui empêche l'enfant d'avoir des vrais amis, en revanche, le fait qu'il continue à se réfugier dans l'ami imaginaire est une preuve qu'il n'est pas encore prêt à n'être que dans le réel. En soi, il me semble que c'est une information qui a son importance
je peux t'assurer que si je le croise... je ne le bouderai pas
et moi je crois que si ;) mais on ne le saura jamais parce que même si tu le boudais, ça serait tout à fait inconsciemment, bien sûr que consciemment tu ne te diras pas "non ce mec a tout pour moi mais je préfère mon fantasme!" bien sûr que non, en revanche, les hommes disponibles que tu peux rencontrer peuvent tout simplement, ne pas te plaire, être trop comme çi, trop comme ça, bref, tout à fait sincèrement tu peux les bouder au contraire ;)
pour ce qui est de se faire violence je suis bien d'accord avec toi... je me suis fait bien violence déjà... même si ça ne se "lit peut-être pas... et comme avait la psy... j'ai subit bcp de violences extérieures ces dernières années... elle me disait d'être parfois un peu plus douce avec moi même...
Là encore je me suis mal exprimée. Quand je dis qu'il "faut" se faire violence, je fais un constat de moyens à se donner pour arriver à un objectif. Je ne dis pas du tout qu'il faut alors se donner ses moyens

pour reprendre mes comparaisons, c'est comme si mon fils me disait "je veux courir comme Usain Bolt", ben je lui répondrai que pour ça, il faut qu'il arrête ses études, qu'il fasse de la course/muscu 8h par jour, qu'il prenne un peu de dopant, etc, etc.. et qu'alors il me réponde "ah mais moi je veux pas faire ça, je suis pas prêt ou j'en n'ai pas envie!" je serais...tout à fait d'accord avec lui !! j'ai juste exposé un moyen d'arriver à l'objectif annoncé

ne pas être prêt à le faire, n'est absolument pas un "défaut" ou une "critique", comme tu dis, tu en as avalé des choses pénibles et peut-être que ce fantasme (tout comme l'ami imaginaire de l'enfant) t'est nécessaire!! le seul danger de cela, c'est quand on confond le fantasme et la réalité (comme l'ami imaginaire encore une fois^^), c'est tout, pour le reste, tu as bien raison d'être douce avec toi-même et de prendre ton temps :)

Des bises :bisou:
  • 1
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
1 semaine déjà

Carambole, je ne me rappelle plus ton histoire. Po[…]

La lettre plus le colis... le juge va adorer... Ou[…]

Ma play list anti-deprime

Ah c'est marrant @numero7 que tu me dedies ca...c'[…]

Bonsoir! Enfaite tu attends qu'elle puisse r&eacu[…]