Page 2 sur 2

Re: Dépression qui a mené à une rupture

Posté : 01 mars 2019, 23:22
par Lucie95
Bonsoir,

Désolée pour cette réponse peu détaillée, mais je suis mal et j'ai du mal à en parler.

Pour le fait qu'il m'ait frappée : je ressens le besoin de l'écrire dans mon message en effet. Mais c'est plutôt pour me dédouané du fait de l'avoir trompé. Je continue à penser que j'ai mérité qu'il me frappe, et parfois je me dis "heureusement que c'est arrivé, sinon j'aurais jamais pu me faire pardonner".

Sinon, j'ai eu du nouveau aujourd'hui en effet, mais je me sentais pas encore prête à en parler car je ne sais pas quoi faire...

Son meilleur pote m'a dit : Tu devrais dire à Clément ce que tu ressens, car il sait pas que tu l'aimes. Tout ce qu'il sait c'est que tu l'as fait souffrir

Je lui ai dit : Vendredi dernier, je lui ai répété 500 fois que je l'aimais ! il m'a dit qu'il pouvait plus se projeter avec moi et qu'il m'aimait plus

Son pote me dit : Ok, dans ce cas arrête de lui dire que tu l'aimes, mais envoies lui des messages si tu tiens à lui et si tu veux rester dans sa vie. Parce que avec l'autre fille, ça a l'air de bien se passer, et si ça continue comme ça ils vont sûrement se mettre ensemble


Voila, j'essaye de ne pas me faire d'espoir, et de ne pas paniquer suite aux messages de son ami. Je me reconstruisais bien, depuis deux jours ça allait mieux. Il y avait même des moments où je me disais "Finalement, je suis pas si mal toute seule ! J'ai pas besoin de lui." Sauf qu'il y a des phases où tout revient d'un coup. Je prends des Xanax pour essayer de m'apaiser, mais ça ne marche pas toujours. Et à ce rythme là, je risque d'être en pénurie rapidement.

Bref, désolée pour mes réponses un peu courtes, ce n'est pas mon intention. Je vous suis très reconnaissante pour le temps que vous m'accordez, et ça m'aide vraiment à voir les choses autrement. C'est juste qu'il y a des gros moments de "bas" aussi.

Re: Dépression qui a mené à une rupture

Posté : 01 mars 2019, 23:33
par Elieza
Re.
Et bien je dis souvent qu'avec des amis pareils, pas besoin d'ennemis.
Tu crois que c'est en lui envoyant des messages que ça va l’empêcher de se mettre avec l'autre fille, vraiment?

Pour ce qui est des xanax, ca prend un peu de temps a faire effet, pas la peine de les enchainer. Respecte la dose prescrite.

Re: Dépression qui a mené à une rupture

Posté : 01 mars 2019, 23:38
par Lucie95
Re,

Non en effet, je pense qu'il est bien parti pour se mettre avec l'autre... ça m'écoeure, je suis en panique je tremble et je pleure c'est horrible. Lui envoyer un message ne servira à rien, je ne sais pas pourquoi son pote me dit ça. A part me redonner espoir pour rien, et me faire souffrir encore plus.

Pour le Xanax, je me limite à 2 pour l'instant, en espérant arriver à dormir.

Merci pour ton aide... Il faut vraiment que j'arrive à tourner la page et à me relever, c'est tellement dur. Respect à tous ceux qui ont réussi à survivre à ça, je ne sais pas comment vous avez fait.

Re: Dépression qui a mené à une rupture

Posté : 01 mars 2019, 23:48
par Elieza
On a tous (enfin moi en tous cas) été dans cet état.
Je peux te dire d'expérience que savoir ne t'apportera rien, et qu'il vaut mieux ignorer les choses...d'ou le SR complet, et nécessaire.

Essaye au maximum de ne pas rester seule, et surtout, garde en tête que le temps fait son oeuvre..tu dois être douce avec toi même, ca va aller. Un pas après l'autre...

Re: Dépression qui a mené à une rupture

Posté : 04 mars 2019, 18:25
par Lucie95
Bonjour à tous,

Je viens donner quelques nouvelles, car il y a eu du nouveau...

Ce week-end, j'ai commencé à prendre du recul, à me demander ce qui n'avait pas marché et à me remettre en question. En effet, je suis partagée entre deux sentiments : la peur de ne jamais retrouver quelqu'un d'aussi bien, et la peur de le perdre car je pense que je l'aime encore.

Par ailleurs, samedi, je lui ai laissé une lettre, car je pars ensuite 2 semaines à l'autre bout de la France pour mes études. Dans cette lettre, je m'excuse pour ma réaction la semaine dernière, et je lui expliquais ce que j'avais compris après ma rupture, comment je compte changer, et je lui souhaite le meilleur pour la suite.

Il a dit beaucoup de choses... Il m'a remercié pour la lettre, il m'a dit que je revenais un peu comme un cheveu sur la soupe, à une période où il avait l'opportunité de rencontrer quelqu'un d'autre. Il dit que pendant notre rupture, il a été obligé d'avancer, et que les rencontres font partie de sa reconstruction. Il ne veut pas se fermer de portes, et passer à côté d'autres belles personnes. Il ne veut pas que ça me fasse fuir, car il aimerait garder contact avec moi, mais ma réaction il y a 10 jours lui a fait peur. Peut-être que son expérience avec l'autre fille ne mènera à rien, et qu'il reviendra vers moi d'ici un an. Ou peut-être pas. Il dit qu'il ne peut rien me promettre, mais qu'il ne veut pas que ça me fasse fuir, ni que j'ai de faux-espoirs.

En fait, son discours est très bizarre, je ne comprends pas trop... Bien sûr, ça me fait garder espoir quelque part. Hier, il m'a envoyé beaucoup de petits messages tout au long de la journée, et a cherché a savoir si je voyais un autre garçon. Je réponds très factuellement, sans fioritures, et je n'envoie jamais le premier message. Et parfois, il redevient très froid. Je ne comprends pas trop. Je suis perdue...

De mon côté, je m'intéresse à d'autres garçons juste histoire de tester. Mais j'ai l'impression que tout le monde s'en fout de moi, que je suis nulle et moche, et que jamais personne ne s'intéressera un jour à moi. J'ai le sentiment que mon ex était un peu "la seule chance de ma vie"... je sais que c'est débile, et sans doute faux ! Mais j'ai beaucoup de mal à aller vers les autres. Et je m'accroche à son discours de samedi, alors que je ne devrais sans doute pas.

En tout cas merci pour vos réponses. Je les ai relues hier, j'ai essayé de me poser et de vraiment réfléchir à moi, mes décisions, mes sentiments. Tout est très flou c'est vrai. Mais je sais que je l'aime, ça c'est sûr. Mais est-ce de la bonne façon ? J'ai encore besoin de travailler sur moi.

Re: Dépression qui a mené à une rupture

Posté : 04 mars 2019, 18:37
par Numéro 7
Oui, tu as encore besoin de travailler sur toi, Lucie... si le discours de ton ex te semble bizarre et qu’il te laisse - un peu - espérer, je peux te dire que s’il avait voulu retenter quelque chose avec toi - au moins y penser sérieusement - il ne t’aurait pas dit tout ce que tu nous rapporte, mais plutôt qu’il allait prendre du temps pour lui - seul - et qu’il souhaiterait que tu en fasse de même, et qu’après un certain temps - éventuellement définir une date ou vous auriez une conversation pour réaliser où en sont vos envies respectives... Il a l’air décidé à rencontrer quelqu’une...

Re: Dépression qui a mené à une rupture

Posté : 04 mars 2019, 18:48
par Numéro 7
Et tu devrais envisager de sérieusement le bloquer quelques temps - préviens le si tu le souhaite

Re: Dépression qui a mené à une rupture

Posté : 05 mars 2019, 09:28
par Lucie95
Merci pour ta réponse... En effet, malgré ses messages, je pense qu'il ne veut plus de moi. J'essaye de ne rien espérer, surtout que je n'ai eu aucun message hier.

Aujourd'hui, c'est son anniversaire. J'hésite à le lui souhaiter.

Re: Dépression qui a mené à une rupture

Posté : 05 mars 2019, 17:33
par Numéro 7
Je ne crois pas que ce soit aussi « violent » que ça, Lucie... il a dit avoir besoin de vivre un peu autre chose... aujourd’hui, on pourrait penser que vous êtes dans une relation qui tend plus vers l’amitié - et son comportement est la suite logique de ce qu’il s’est passé entre vous, et ce qu’il se passe en lui...

Pour l’anni, c’est toi qui voit... je pense qu’il serait bon pour toi que tu lui souhaites et que tu en profites pour lui dire que tu as besoin de prendre de la distance - je sais que tu ne le veux pas, Lucie, mais ce serait pourtant une bonne chose. En lui disant de ne plus t’ecrire - pour quelques temps - tu n’attendrais plus ses messages, tu ne déduirais plus certaines choses de leurs « absence »

Re: Dépression qui a mené à une rupture

Posté : 05 mars 2019, 22:00
par Lucie95
Merci pour tes conseils, c'est chose faite. Je lui ai souhaité son anniversaire, et je viens de le supprimer de tous les réseaux.

Je ne veux pas d'une relation d'ami. Tant qu'il ne pourra rien me proposer d'autre, je ne veux plus entendre parler de lui. Je ne sais pas pourquoi, mais actuellement je ressens une profonde haine envers lui. Je suis en pleurs, je vais encore passer une salle nuit à cause de ce connard.

Re: Dépression qui a mené à une rupture

Posté : 05 mars 2019, 22:25
par Elieza
Lucie95 a écrit :
05 mars 2019, 22:00
je vais encore passer une salle nuit à cause de ce connard.
Ce n'est pas un connard parce qu'il ne te donne pas ce que tu veux. La situation actuelle, elle n'est pas exclusivement de son fait...

C'est bien d'être en colère, mais il ne faut pas tout mélanger.

Re: Dépression qui a mené à une rupture

Posté : 06 mars 2019, 13:38
par Lucie95
C'est vrai... Je ne sais même pas pourquoi je lui en veux.

Il a du remarqué que je l'avais supprimé de partout, ce matin il m'a envoyé un SMS : "Tout va bien ? :)"

Je ne réponds pas pour l'instant... Affaire à suivre.

Re: Dépression qui a mené à une rupture

Posté : 06 mars 2019, 13:59
par Numéro 7
Franchement, Lucie, ce que tu fais, c’est n’importe quoi : le supprimer des réseaux sociaux sans lui expliquer ta démarche et ne pas le bloquer sur ton tél... qu’est ce qu’est-ce que tu espères ? Qu’il te bombarde de sms ? Qu’il t’appelle? Je trouve cette attitude pas très correcte... ni pour lui, ni pour toi... tu as besoin d’avancer

Re: Dépression qui a mené à une rupture

Posté : 06 mars 2019, 14:17
par Lucie95
Je sais que si je lui avais expliqué ma démarche, ça serait parti en débat et en grande discussion... J'avais pas envie d'en discuter 100 ans, il m'aurait convaincu de le garder en ami, je le connais.

Je voulais aussi voir s'il s'en rendait compte, au fond. Je sais, c'est une erreur :( Je vais lui préparer une réponse pour lui dire que je ne veux pas être son amie, et que je préfère couper le contact.

Re: Dépression qui a mené à une rupture

Posté : 06 mars 2019, 14:36
par Elieza
Il n y a pas a negocier. Tu aurais mu lui envoyer un message tres simple ("salut machin, pour pouvoir me reconstruire j ai besoin de couper le contact, je vais donc te supprimer de "...". Merci de respecter mon besoin de distance"), puis le supprimer.
Je crois aussi que tu esperes le faire reagir...mais la c est toi qui te fait du mal comme une grande. Les solutions sont la, mais c est a toi de les mettre en application.

Re: Dépression qui a mené à une rupture

Posté : 06 mars 2019, 15:11
par Lucie95
Ok merci... J'ai trouvé la force de le faire. En effet, j'espérais une réaction de sa part, mais il n'y en aura aucune.

Voilà ce que je lui ai envoyé : J’ai réfléchit, je ne me vois pas être amie avec toi, désolée. Soit on parle à but d’être ensemble soit on arrête de parler.

Pas de réponse de sa part, je pense qu'il a compris.

Re: Dépression qui a mené à une rupture

Posté : 20 mars 2019, 19:00
par Lucie95
Hello !

Je viens donner des nouvelles...

Suite à mon message pour couper les ponts, mon ex m'a appelé le jour même pour discuter. Il m'a dit qu'il n'y avait plus aucune chance entre nous, qu'il ne m'aimait plus et qu'il avait embrassé l'autre fille. J'ai une fois de plus craqué, en lui demandant pourquoi il avait agit comme un mec amoureux quelques jours auparavant, pourquoi il m'a embrassé etc... Il m'a dit que c'était "juste comme ça", et qu'à force que je lui dise que j'avais des doutes, il a mis de côté ses sentiments. Maintenant il ne ressent plus rien. C'était la pire chose à entendre de toute ma vie. C'était il y a 2 semaines.

Depuis : il m'a tout de même demandé des nouvelles il y a 8 jours, j'ai répondu simplement. Il n'a pas relancé la conversation. Depuis, rien du tout.

De mon côté, ça va pas trop. Il y a des moments où j'arrive à prendre du recul, à aller mieux. Et il y a des moments où c'est atroce, je ressens l'envie profonde de mourir. Je sais que je ne devrais pas, mais je continue d'espérer que sa future copine ne sera qu'une relation pansement, et qu'il reviendra vers moi ensuite. Je me dis que ses sentiments doivent forcément être encore quelque part, enfouis sous ses émotions négatives ! Je me dis qu'il ne peut pas m'oublier en l'espace de 2 semaines comme ça... Mon cerveau ne veut pas m'écouter, il ne veut pas se faire à l'idée que c'est totalement foutu. Je ne sais pas quoi faire pour aller mieux. Je ne sais pas combien de temps tout ça va durer. J'ai perdu 3kg en 2 semaines, j'ai été hospitalisée le week-end dernier car j'étais trop faible, ils m'ont posé une perfusion et j'ai un régime strict à suivre. Jusqu'ici j'y arrive à peu près, mais ma tristesse m'empêche de manger.

Re: Dépression qui a mené à une rupture

Posté : 09 mai 2019, 23:50
par Greg 01736
Je te souhaite un bon courage pour aller mieux et essayer d'oublier tout ça pour te reconstruire.