Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Votre avis et vos expériences sur ce qu'il ne faut absolument pas faire pour récupérer son ex
#1285059
Oui, je comprends très bien.

Si il m'envoie un "ça va ?", fermer en répondant simplement "oui, merci. j'espère que toi aussi, bonne journée".
Rester sur les items du travail pour se protéger et ne pas chercher le contact.
Si il me propose une activité quelconque, décliner avec courtoisie.

Pas facile mais c'est un pli à prendre et ensuite, cela sera naturel.
Par exemple, ce matin je l'ai "ignorée" dans le sens où j'ai évité qu'on se regarde dans l'escalier comme d'habitude.
Il est parti car en RTT à midi, et je ne l'ai pas regardé partir (oui parce que j'ai oublié de vous préciser que la boîte est toute petite et que son bureau est juste à côté du mien, lui même orienté devant l'escalier / les toilettes / et la bonbonne d'eau...).
Bon, il m'a interpellé (ce qu'il ne fait pas normalement) en me disant "à demain Stéphanie !" mais j'ai répondu simplement "à demain".

Bref, je fais du mieux que je peux !
Modifié en dernier par Stéphanie Vague le 20 juin 2018, 14:19, modifié 1 fois.
#1285069
Stéphanie Vague a écrit :
20 juin 2018, 12:55
Si il m'envoie un "ça va ?", fermer en répondant simplement "oui, merci. j'espère que toi aussi, bonne journée".
Grosso modo c'est ça.

Encore mieux: "oui, merci"
Et encore encore mieux: ne pas répondre (tu mérites mieux qu'un "ça va?", hein ;) ).

MAIS je sais que ce n'est pas forcément facile d'ignorer, alors ton message initial est très bien, c'est un bon point de départ :) .

Stéphanie Vague a écrit :Rester sur les items du travail pour se protéger et ne pas chercher le contact.
Si il me propose une activité quelconque, décliner avec courtoisie.
Tout à fait. Pas la peine de te montrer hargneuse si ce n'est pas ton tempérament. Le naturel est ce qu'il reste de mieux.

Stéphanie Vague a écrit :lui même orienté devant l'escalier / les toilettes / et la bonbonne d'eau...).
Une bonne raison - s'il en fallait une - pour se mettre définitivement à la bière :D .

Stéphanie Vague a écrit :Bon, il m'a interpellé (ce qu'il ne fait pas normalement) en me disant "à demain Cécile !" mais j'ai répondu simplement "à demain".

Bref, je fais du mieux que je peux !
Mais c'est très bien, vraiment!

Tu ne veux pas - et ne peux pas de toute façon - chnager du tout au tout. Reste cordiale, il reste ton collègue.

Par contre, si tu vois qu'il tente des rapprochements pour faire ami-amie, il faudra savoir te montrer claire avec lui. Mais tu aviseras en temps voulu.
#1285070
Oui, merci pour tes conseils !

Et effectivement, chaque chose en son temps parce que trop prévoir c'est se noyer.

Si ça se trouve, je vais réécrire demain sur le forum : "aaaaah il m'a répondue" et ce sera encore plus terrible parce qu'il dira LA phrase : "merci pour tout, tu es quelqu'un d’exceptionnel et je te souhaite le meilleur pour la suite" (dis donc con*** si j'étais si exceptionnelle, je te signale que tu ne me lâcherais pas NON MAIS !). Je crois que je préfère "pas de réponse" :)
#1285134
J'ai une réunion très importante ce matin (que je présente) qui concerne les deux pays dont je m'occupe. C'est un peu mon grand oral de l'année.
En sa qualité de Directeur Marketing, il devait assister à 1h de cette réunion (le reste ne lui étant pas consacré).

Il m'envoie un texto hier soir pour me dire : mon fils est malade donc pas sûr que je puisse assister à ta présentation demain. Je saurai demain matin mais je te souhaite déjà un gros MERDE pour demain !

Je n'ai pas répondu (il n'y avait pas de question).
Mais cela dit, je ne peux m'empêcher de me dire : mais il n'a pas compris mon message ? Auquel il n'a pas répondu, et ne répondra pas (pas cool).

Franchement, je n'y comprends rien.
Je veux pas qu'on soit des potes ! Il aurait pu m'envoyer le texto ce matin tout simplement, sans donner de détails. C'était histoire de me dire qu'il était présent dans les moments importants. C'est nuuuuul !
#1285137
Ouh la :) ! Attention aux interprétations!!

Pour le coup son texto entre dans le cadre professionnel puisqu'il s'agit d'une réunion à laquelle il devait ou doit assister. Il t'annonce d'emblée qu'il se pourrait qu'il ne soit pas présent et te soutient par la pensée car il sait que tu dois être stressée. C'est un texto que je pourrais moi-même envoyé dans cette situation à un collègue que j'aime bien.

Alors, bien entendu, vous avez tous deux un passé, ce qui change quelque peu la donne. Mais je pense aussi que tu surinterprètes un peu-beaucoup. Si un autre collègue t'avait enviyé exactement le même texto, qu'aurais-tu pensé?

Et j'ai une question (tu l'as peut-être déjà marqué, j'ai la flemme de relire): lui as-tu clairement dit (et par clairement je veux dire ... clairement :) , sans circonvulation) que tu ne souhaitais pas être pote avec lui?

Sinon, très bien de ne pas lui avoir répondu!

Qu'en penses-tu?

PS: merde pour ta réunion!
#1285176
Non, justement je n'interprète pas.
Je sais bien que ce message est juste envoyé à une bonne collègue qu'il apprécie (et un peu plus quand même).
Bon, un peu plus quand même dans la mesure où il n'a aucun rapport avec aucun collègue et qu'il n'aurait jamais envoyé ça. Bien sûr.

Mais c''est bien ce qui m'énerve : je ne veux pas être considérée comme cela. Je ne veux pas être la bonne copine.
J'ai du désir et de l'attirance, c'est trop frustrant.

Il m'a renvoyée un message à l'instant : "Ça s'est bien passé ? Tu es contente de toi ?"
Il a changé d'axe : il pose des questions. Donc on voit qu'il veut créer le contact.
C'est difficile car j'ai envie d'être fermée car il le faut et répondre simplement : Oui merci, bonne journée.
Et en même temps, je culpabilise complètement !
En temps normal je lui aurais donné des détails, je lui aurais demandé si son fils allait mieux etc.

Pour répondre à ta question, moi, j'ai le sentiment d'avoir été clair sur le fait que j'avais des sentiments et que je ne souhaitais pas être amie.
Par contre, l’ambiguïté que j'avais laissé entrevoir c'est que je lui avais toujours dit qu'il fallait qu'on préserve notre lien en essayant de passer du temps ensemble (car à l'époque je n'arrivais pas à m'imaginer ne plus le voir).
Par contre, je lui ai quand même envoyé ce message avant-hier dans lequel je lui rappelle que je l'ai aimé etc. Et il n'y a pas répondu.
Je n'ai pas caché mes sentiments.

Je pense qu'il culpabilise et qu'il veut être juste sympa.
Ou inconsciemment, me garder sous le coude car il avait des doutes.
Vraiment, je ne sais pas ce qu'il pense.
J'en sais rien...

PS: ma réunion s'est super bien passée !
#1285179
" Vraiment, je ne sais pas ce qu'il pense.
J'en sais rien... "

C'es très juste, alors arrête de penser pour lui, Stéphanie... pourquoi il fait ça, pourquoi il dit ça... il recherche rien qu'à être un collègue sympa... c'est tout. C'est ce que traduit son comportement.

" Oui merci, bonne journée " est une réponse idéale...
Modifié en dernier par Numéro 7 le 21 juin 2018, 15:00, modifié 1 fois.
#1285185
Vous êtes tous très énervants à avoir raison.
Oui, j'ai peur de complètement fermer la porte et qu'ensuite il n'y ait plus aucune chance d'un potentiel retour...
Et à force d'avoir lu / entendu que pour imaginer une nouvelle relation, il fallait recréer un nouveau lien comme si c'était tout nouveau alors il fallait échanger / communiquer.
Mais je sais qu'il ne faut pas... Pas facile de ne pas céder à ses peurs...
par Rnl
#1285188
Ça n’est pas faux non plus. Mais d’une part (le plus important), il faut que les deux veuillent recréer cette nouvelle relation. Or ici il ne semble pas le vouloir, ou en tous cas ne veut pas la même que toi. D’autre part, il faut passer par un moment de silence, pour pouvoir recréer autre chose.
#1285189
Bon, je vais une nouvelle fois être chiante :)
Stéphanie Vague a écrit :Il m'a renvoyée un message à l'instant : "Ça s'est bien passé ? Tu es contente de toi ?"
Il a changé d'axe : il pose des questions. Donc on voit qu'il veut créer le contact.
Que mets-tu derrière "on voit qu'il veut créer du contact"? C'est ce que toi tu mets derrière ces mots que tu as écrit qui m'intéresse. Quelle serait son intention selon toi?

Stéphanie Vague a écrit :C'est difficile car j'ai envie d'être fermée car il le faut et répondre simplement : Oui merci, bonne journée.
Mais c'est très bien ça, je rejoins Numéro 7 et Rnl.

Et pourquoi culpabiliser? Tu as peur de fermer la porte et qu'il n'ose plus revenir comme le dit Numéro 7?

Stéphanie Vague a écrit :Pour répondre à ta question, moi, j'ai le sentiment d'avoir été clair sur le fait que j'avais des sentiments et que je ne souhaitais pas être amie.
Alors tu sais ce que l'on dit: entre ce que je dis vraiment, ce que je pense dire, ce que je veux faire passer comme message et ce que l'autre comprend, il y a un fossé.

Une personne du forum que j'aime beaucoup te dirait: un mec ça n'a qu'un neurone, si tu lui dis blanc, il va comprendre blanc, mais par contre il faut lui dire clairement la chose.

Donc lui as-tu dit: "Bidule, je ne souhaite pas être amie avec toi. Je veux désormais que nos relations restent strictement professionnelles. Donc je ne veux plus de texto pour prendre des nouvelles ou autre, uniquement si tu as quelque chose à me dire professionnellement parlant" ou un truc dans le genre.

Stéphanie Vague a écrit :Je pense qu'il culpabilise et qu'il veut être juste sympa.
Ou inconsciemment, me garder sous le coude car il avait des doutes.
Vraiment, je ne sais pas ce qu'il pense.
J'en sais rien...
Nous non plus et, clairement, ce n'est pas ça le problème.

Tu vas devoir te montrer ferme, pour toi. T'en sens-tu capable? (et tu peux répondre non, hein)
#1285190
@Rnl : oui effectivement, il faut que les deux aient envie de créer cette nouvelle relation et à date, je pense que lui ne souhaite qu'une relation professionnelle améliorée (un peu amicale).

@Carrie :

Je dis qu'il veut créer du contact (amical) dans le sens où il pose des questions alors qu'il aurait simplement pu dire "j'espère que ta réunion s'est bien passée et que tu es contente de toi". Le fait de poser la question incite à en attendre une réponse. Par contre, je ne dis pas que cela signifie plus que du contact.

Oui, je culpabilise parce que premièrement, il est gentil de prendre le temps de se préoccuper de ma réunion et de reprendre des nouvelles aujourd'hui. Et puis, il m'a envoyée un message avec des détails sur son fils donc une façon aussi de partager. Donc, je culpabilise d'ignorer cela et de répondre sèchement. Et deuxièmement, oui j'ai peur de fermer la porte totalement...

Tu as raison, j'ai pensé que c'était clair mais visiblement, ce qui était clair pour lui était juste que j'arrêterais d'insister pour vivre une histoire ensemble MAIS je ne disais pas que je ne souhaitais plus avoir de contacts (enfin, que je ne devais plus).

J'ai envie de m'en sentir capable mais j'ai toujours ce put*** d'espoir qu'il réagisse ! C'est nul mais c'est vrai...
#1285191
Juste en passant , je cautionne l'histoire du neurone ^^ !

Sinon, tu es encore très fragile et ça se ressent, donc je vais laisser mes petites camarades s'occuper de toi gentiment (But I'll be back !!!)

Laisser du temps au temps et à la bonne réflexion est aussi une bonne thérapie ... (et au fait, si tu a l'illusion qu'il va réagir dans le sens que tu souhaites, je crois que tu te mets le doigt dans l'œil jusqu'au coude - mais ce n'est que mon avis- )
#1285194
Bon, j'ai répondu : "Oui merci, bonne journée".
Pas facile, mais c'est sûrement ce qu'il y a de mieux à faire...
Par contre, ce sera plus difficile de le repousser lorsqu'il va venir dans mon bureau demain et me parler. C'est plus dure d'envoyer chier en face à face...
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 7

Coucou ma jolie Eva et ma jolie Selma, ainsi que l[…]

Oui je comprend ça. Je sais que les choses […]

Séparation

Bonjour à tous, jai acheté avec mon […]

Rupture compliquée

Bonjour ... voilà je suis un homme de 30 an[…]