Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Votre avis et vos expériences sur ce qu'il ne faut absolument pas faire pour récupérer son ex
#1260167
Dis-donc tu es au taquet Oph ;) (à mon plus grand plaisir cependant)

Mouais... en fait le problème c'est que la raison est bien là à dire "C'est pas bieeeeen" mais j'ai toujours ce sentiment d'absurdité qui traîne... genre j'ai envie de lui, il a envie de moi, alors juste POURQUOI se prendre la tête... Et ça me bouffe vraiment le moral et l'énergie, ce combat intérieur pour ne pas craquer..

Enfin bref, j'imagine que personne peut rien faire, c'était plus pour mettre cette pensée quelque part. Mon amie "confidente", je pense qu'elle en peut plus de mes histoires :lol: Surtout que je rabache les mêmes complaintes depuis 2 mois
#1260190
Ben j'aime bien ton analogie, c'est exactement ça (c'est une saleté les troubles alimentaires, j'espère sincèrement que t'en es sortie)... j'ai pas encore eu cette "sale leçon", et du coup j'ai rien pour m'arrêter d'y penser... et vraiment, je n'exagère pas, ça me BOUFFE, ça me rend anxieuse... je me dis, si j'y vais un coup, ben je vais me prendre un claque de toute façon (un refus ou un non-refus + culpabilité) et comprendre... ça peut paraître con, maso, tout ce qu'on veut, mais j'en ai comme *besoin*.

Sans parler de vouloir tellement repasser un moment avec lui... même sans baiser, je veux dire être dans ses bras chauds, sentir son odeur, pis discuter, se marrer, être complice..même juste le regarder jouer à l'ordi ^^'

Mais je sais que c'est égoïste. Et stupide. Surtout que ça a l'air d'aller mieux de son côté. La nature humaine est vraiment nulle. L'empathie c'est vraiment une illusion, je me dis des fois.

Je veux vraiment réussir à ne pas le faire x(
#1260347
Bon alors, petit update...
Je l'ai fait finalement... MAIS!
Je suis restée près de deux heures dans le froid devant sa fenêtre en pensant que le forcing le ferait ouvrir (oui je suis complètement tarée), pour finalement réaliser en écartant ses stores... qu'il était pas dans sa chambre! Il est rentré chez ses parents hier soir je pense...

Bref du coup je suis soulagée et frustrée à la fois. Je ne suis pas vraiment avancée. Je ne sais toujours pas s'il aurait ouvert s'il avait été là
#1260494
J'ai recouché avec mon ex hier, et j'ai envie de disparaître de cette planète tellement j'ai honte.
Avant on se parlait très peu mais on se regardait, maintenant on se fuit pour ne pas se vomir mutuellement dessus.

Je n'ai pas encore décidé de si j'allais lui envoyer un message pour m'excuser de ma connerie... je ne sais pas. Je sais seulement que je viens de foutre à la poubelle 80 jours de deuil et de combat contre mon mal-être, et que je recommence à zéro, sinon encore avant. J'ai envie de me faire du mal, j'ai honte d'être aussi faible et méchante et manipulatrice.

Et conne, en plus de ça, parce que tout le monde me le disait que c'était une mauvaise idée et je l'ai quand-même fait.

:cry:
#1260498
Bonsoir

bon ben c'est fait... Personne ne va te jeter la pierre... On en fait tous des conneries...

Alors, maintenant, car tu ne nous a pas tout dit, Est-ce que ta relation avec lui mérite de te mettre ta famille à dos ??

parce que à un moment, il faut se poser la question quand même... il y a un truc qui bloque pour que vous ayez une relation potable, et ça vient de ton côté apparemment...

Donc, à toi de voir, une relation amoureuse qui te convient et qui fait apparemment chier ta famille (mais ça on n'en sait pas plus...) ou alors tu arrêtes tout pour justement faire plaisir à ta famille....

Mais par contre, ne remets pas un jeton dans la machine, parce que là tu lui as envoyé un putain de message...

Alors, non, t'es pas conne, t'es juste accro de lui et t'as pas les couilles (terme générique car tu n'en possèdes pas...) de tout stopper...

Alors, au lieu de te lamenter et de ressasser tout ça, prends une décision claire et nette pour vous deux.

Courage
#1260517
Merci de ta réponse Arnold.

Non, ça ne remet rien en cause, c'est bien fini... je le savais déjà avant mais là c'est clair et net. Et il me l'a répété : "Je ne veux pas que tu penses que c'est le début de quelque chose de nouveau. Que tu vas pouvoir revenir ici quand tu le veux. Je le fais parce que je suis faible, je le fais une dernière fois."

Non, je ne suis pas prête à avouer son existence car ma situation familiale est en crise ; mais ce uniquement parce que lui ne le voulait pas. S'il avait montré de l'engagement, j'y aurais sérieusement réfléchi. Là ça n'aurait qu'été que me scier la branche.

Et oui, quand ma situation se sera améliorée, c'est vers lui que je retournerai en premier. Parce que je veux vivre ça avec lui. Parce qu'objectivement, en tant que personne, je le trouve incroyable et super intéressant (sans parler de l'attirance physique que j'ai pour lui). Nos caractères et nos personnalités complètement opposées nous donnait une sorte d'équilibre. On se sentait bien ensemble, et ça il me l'a redit hier encore. "C'est ce que j'aurais voulu aussi."

Tout ce qu'on demandait c'était de pouvoir essayer.

Ce que je veux faire maintenant? Je ne lui veux plus lui parler, plus même le regarder. Je veux le laisser tranquille, j'ai fait assez de mal, j'ai volé assez de temps. Je ne veux plus être ce fardeau, cette frustration, cette chose incomprise engluée dans ses émotions. Je ne veux plus être égoïste.

Alors je vais recommencer mon petit chemin jusqu'à ce qu'à un moment le monstre en moi disparaisse et que je sois en paix. J'y suis *presque* arrivée une fois (et c'est en retombant tout en bas que je me rends compte à quel point j'avais avancé), même si ça m'a pris du temps.
#1260563
putain je suis tellement malheureuse, angoissée, au bout de ma vie... j'ai tellement de colère, tellement d'injustice, j'ai envie de tout casser autour de moi (j'ai cassé des objets et ça m'énerve encore plus), je n'arrive pas à me concentrer, je n'arrive rien à faire pourtant je m'acharne, j'essaie, je fais du sport, j'essaie d'évacuer... mais je pense juste à lui, à lui, à lui, il me manque et ça me tue, ca me ronge, ca me dévore, j'ai l'impression d'être plus bas que j'ai jamais été dans cette rupture de merde, j'en ai marre de ma vie, je sais plus quoi faire
#1260564
Topinambour,

Si je résume,

1.Tu aimes un homme mais pour des raisons culturelles et/ou religieuse ta famille ne veut pas que tu sois avec

2. Tu le plaques pour suivre ta famille

3. Tu l'aimes tellement que tu vas chez lui et couches avec

4. Tu regrettes car tu vas à l'encontre de ta famille

5. Lui le sais et te mets des limites

Est-ce bien cela ?
#1260585
Anna79 a écrit :
28 oct. 2017, 16:54
Topinambour,

Si je résume,

1.Tu aimes un homme mais pour des raisons culturelles et/ou religieuse ta famille ne veut pas que tu sois avec

2. Tu le plaques pour suivre ta famille

3. Tu l'aimes tellement que tu vas chez lui et couches avec

4. Tu regrettes car tu vas à l'encontre de ta famille

5. Lui le sais et te mets des limites

Est-ce bien cela ?
Oui c'est en gros ça... sauf que ma famille ne sait pas qu'il existe et que ce n'est pas les raisons culturelles qui me stopent, mais la situation qui fait que j'ai beaucoup de responsabilités et que ce n'est "pas le moment" d'entrer en matière.
Et aussi, c'est plutôt lui qui est parti (même si on a pris la décision ensemble) parce que la situation ne lui convenait plus.
#1260592
Est-ce lui qui est parti où toi qui l'a poussé à prendre cette décision ?

Quelles sont tes responsabilités ? Tu peux me répondre en mp. Je te pose la question sans vouloir être sur avec toi mais contrairement aux autres j'ai l'impression que tu l'as quitté mais que tu n'assumes pas et puis tu viens te plaindre du fait que tu n'assumes pas alors que lui n'a rien demandé mais subit tes changements d'humeur sur "je peux" - "je peux pas".

Désolée
#1260594
Pas de souci Anna, c'est déjà adorable de me répondre :)

Depuis le début de notre relation en octobre 2016, je l'avais prévenu de la situation. À l'époque c'était pire, ma mère avait eu un grave accident et je devais m'occuper d'elle. Il a dit qu'il voulait essayer. Il espérait que les choses changent petit à petit.

Ce qui s'est passé cet été, c'est qu'il était malheureux dans la situation. Un soir on a eu une discussion un peu pénible où il me disait tout sincère qu'il est "J'en ai marre, je voudrais une vraie copine." Cette phrase m'a brisée...

Alors on a cherché des solutions. Les deux dernières semaines avant la rupture (qui date du 8 aout), j'ai cherché dans ma tête toutes les solutions possibles... j'avait un stage à 100% et peur d'être enceinte, bref une période harassante alors que lui profitait de ses vacances tranquillou... on en a reparlé, et il m'a dit qu'il avait beaucoup réfléchi, que la situation ne lui convenait vraiment pas etc. Il a évoqué l'idée de parler à mon père, mais sans trop y croire, par peur de devoir s'engager à quoi que soit... et oui, c'est moi qui ai refusé.


Je lui ai dit "Le plus simple pour toi c'est de partir loin de toute cette merde, de laisser aller", et il est parti. Du coup je dirais que c'est moi qui l'ai poussé à rompre *à ce moment-là* mais qu'il l'aurait fait de toute façon...


Deux semaines plus tard, je lui ai envoyé un mail où je lui demandais s'il me restais du temps pour essayer quelque chose avec ma famille. Il m'a répondu "Non, je crois qu'il n'y plus rien à faire."

Je pense qu'on est les deux "coupables". Moi de ma lâcheté et de mon indécision, et lui de son détachement et sa peur de l'engagement. Mais je voudrais qu'on se pardonne tout ça, qu'on ne soit plus frustré, plus en colère...

Est-ce que ça répond un petit peu?

Merci encore, ça me fait beaucoup de bien d'en parler. Surtout que je ne peux pas en parler à mes parents et je n'ai pas de frère/soeur à qui me confier non plus
#1260597
Excuse moi topinanbour tu vas sans doute penser que je suis un peu bouchée mais si les raisons ne sont pas religieuses, si ce n'est pas un repris de justice et si tes parents ne sont meme pas au courant de son existence et ne peuvent donc pas lui en vouloir d'exister.... pour quelle raison est il si impossible de dire à ta famille.
Voilà x c'est mon copain?
En quoi cela t'empêcherait de prendre soin des tiens? Je ne comprends pas ....
#1260599
Peut-être que je ne suis pas assez claire alors ^^

1. Mon père est complètement fermé et parano et ne veut pas que j'ai de copain. Il y a aussi des raisons religieuses.
2. On traverse une situation familiale hyper difficile et j'ai peur d'empirer les choses en ramenant un homme (pas bienvenu) à la maison (Ce qui est plus ou moins ce que voulait mon copain...)
3. Je flippe de faire du mal à mon père

Et non mon copain n'était pas un repris de justice, au contraire il était adorable, calme, intelligent et tout ce qu'on peut demander (même s'il tirait sur un joint de temps en temps, mais ça personne a besoin de le savoir :D )
#1260602
Donc papa ne supporte pas l'idée que sa fille est devenue une femme et veut décider de l'homme qui sera en droit de la....
Toi tu ne veux surtout pas entrer en opposition frontale avec ta père. Sachant que pourtant il se repose bcp sur toi suite à la maladie de ta mère cela aurait pu être un moyen de l'obliger aux concessions.
En quoi le fait que tu deviennes une femme ferait du mal à ton père?

En fait ce ne sont pas des raisons familialles mais juste que tu ne veux pas t'opposer à ton père
Modifié en dernier par Albane06 le 28 oct. 2017, 23:20, modifié 2 fois.
#1260603
22 ans...
Oui je sais que je devrais me rebeller mais c'est tellement difficile... Mais j'essaie et j'ai progressé... Mon copain (enfin mon EX) me disait pareil... C'est pour ca qu'il restait, il m'avait "je vois pas au nom de quoi on peut empêcher quelqu'un de vivre sa vie"

Ca ferait du mal à mon père parce qu'il aurait l'impression de perdre le contrôle, il n'accepte pas le fait que je n'ai plus 12 ans
Modifié en dernier par Topinambour le 28 oct. 2017, 23:29, modifié 3 fois.
#1260611
Tu sais on ne te jettera pas la pierre parce que.tu n'as pas le courage de te dresser contre ton père.
Tu es encore toute jeune et tu es encore en construction. Mais un jour... on devient adulte et être adulte c'est aussi ne pas chercher l'approbation de ses parents.
Surtout qu'en l'occurrence ça m'a l'air d'être de la soumission à une vision phallocratique des choses dans laquelle tu n'as pas l'air à l'aise.

Que feras tu si un jour ton père découvre que tu t'es passée de sa permission et à fêté pâques avant les rameaux?
#1260614
Oui c'est sûr, mais je ne me sens juste pas encore prête.
La question aussi c'est *comment* le faire... présenter mon copain c'était un pretexte, mais il ne voulait pas que je prenne ce "risque" pour lui.

Ben tant pis, je vois pas en quoi il le découvrirait... Même si j'avoue que ça me fait flipper, mais tant pis. J'aimais mon copain et je ne regrette pas de l'avoir fait. Je me sens juste très seule par contre, car maintenant je n'ai le soutien de plus personne.

Effectivement mes soupçons confirme bien me[…]

Après un an, elle ne m'aime plus

ce n'est pas le sujet de Janysse que l'on traite i[…]

Ma play list anti-deprime

[https://www.youtube.com/watch?v=IDuLEWQGmwc] hold[…]

Hello Miu ! ça fait plaisir d'avoir de tes[…]