Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Votre avis et vos expériences sur ce qu'il ne faut absolument pas faire pour récupérer son ex
Avatar du membre
par louma
#1184729
@Didier.
Un ou deux histrions sans limite et sans foi qui hantent le forum trouveront peut-être que l'histoire débute véritablement ici, je vois dans tes mots un épilogue glauquissime qui me scotche..
Je n'imagine même pas le choc en fouillant dans le catalogue de la porn french connection!
Un doute tout à coup, c'est le scénario de ta prochaine BD ou du vrai de vrai?
par ZeyZette
#1184744
Didier_66 a écrit :Tes fantasmes. Encore une fois, chacun est libre de jouir de la manière qu’il veut, c’est écrit dans la constitution, et des hommes de valeur ont donné leurs vies pour toutes ces idées, sans toutefois penser aux clubs échangistes du Cap d'Agde lorsqu’ils étaient au poteau d'exécution. Je ne juge pas les libertins, l’hédonisme, vous voulez vous amuser avant la déchéance et la maison de retraite et vous avez bien raison.

Tu as vécu cela, c’est excitant et interlope, on se cache et on peut être vus, il y a de l’émulation et de l’adrénaline, difficile après de revenir à une forme monogame de « normalité », je le comprends bien. Je ne pouvais satisfaire ces désirs-là chez toi.

Seulement voilà, comme je te sais plus intelligente que la moyenne, je pense que tu te connaissais bien, du moins je l’espère, quand nous nous sommes rencontrés. Quand on se connaît, on connaît ses penchants, ses besoins. J’ai été clair sur ce que j’étais et recherchais. J’avais le droit d’être en colère, j’avais même le droit de le revendiquer.

Tes désirs et besoins t’ont rattrapée, pas de soucis à cela. Il suffisait juste de dire : « je ne peux pas continuer, je ne t’aime pas », plutôt que d’aller chercher des motifs alambiqués, me suis-je permis de critiquer tes enfants ? Jamais je n’aurais osé.

Il eut été honnête de me dire la vérité et non pas " avec mon "mentor sexuel" nous nous sommes justes inscrits sur un site, rien de plus...".

Tu m’as écrit : « je suis désolée de voir un homme qui pense que tous ses malheurs viennent des autres ». Je te souhaite de retrouver un jour dans ta vie quelqu’un qui puisse autant se remettre en question pour lui-même et pour te satisfaire. D’autres sauront peut-être t’aimer selon tes désirs, je te le souhaite encore une fois.

Pour finir cette fois-ci, et définitivement :

Nous n’avons pas du tout la même conception non plus de l’esthétique et de la beauté, de l’Art, c’est un euphémisme. Jacquie et Michel est à l’érotisme ce que Cochonou est au caviar. Tu mérites mieux que cela, la beauf attitude néo porno de ton « mentor » est un euphémisme, ne le remercie pas de t’avoir amenée là-dedans, il existe bien d’autres lieux très objectivement plus qualitatifs.

Tout le monde peut trouver très facilement ces images, il y a les lieux précis, dates, âges, mensurations, spécialités, on voit même le visage de Monsieur. Le préservatif n’est pas de rigueur, ça fait peur évidemment. Moi, entre autres, j’ai reconnu les coupes de champagne. Tout le monde, gratuitement, y compris les enfants, peut le voir et si pas trop cons reconnaître. On ne connaît que trop le nombre de parents dont les gamins sont traumatisés de voir les ébats pseudo-sensuels et grassouillets de ces clichés d’amateurs. Tu assumes vraiment ? Pas si sûr.
A moins que ce soit ton kif d’être reconnue un jour, il doit exister des moyens sur ce site pour intervenir et faire retirer ces images, bref tu vois.

Suite à cette toute récente découverte, j’attends les résultats de tests sanguins très poussés. Si j’ai le moindre souci, le plus petit microbe, car je n’ai eu aucun rapport sexuel depuis, je peux t’assurer que je m’occuperai personnellement de ton mentor aux goûts vestimentaires douteux.

Je ne suis pas un mauvais bougre, pas un méchant, mais pas une truffe non plus. Savoir que je me suis rendu malade ces derniers mois pour t’avoir écrit des gros mots vulgaires qui ont choqué ta vertu me laisse perplexe, je préfère en rire qu’en pleurer, le toupet et le culot n’ont pas de limites.

L'élégance eut été une formulation d'excuses de ta part. Je te ramène à tes chères études, à Choderlos de Laclos, et tu liras que si tu revendiques être joueuse, on peut vraiment se cramer à jouer avec le feu .

J'adore !!!!! Mais l'histoire fait froid dans le dos !

Un vrai poète le Didier !!
par Didier_66
#1184751
@ Louma et Zeyzette
La réalité dépasse la fiction, c'est du vrai de vrai. J'aurais voulu l'inventer que je n'y serais pas arrivé. Du lourd. Je ne dessinerai, ni ne raconterai pas ça, Manara et son "Déclic" à côté de ces images, c'est la Vénus de Botticcelli tu vois. J'ai les nerfs. Un ami m'a piqué les clés de ma voiture pour que je ne fasse pas de conneries...

Merci qui ? !!!! Quelle bande de gros beaufs !
par sandstorm
#1184773
en fait ce qu'il faudrait te demander Didier c'est pourquoi ça t'énerves tant? parce qu'in fine c'est sa life à elle et que si elle veut rester avec son mentor beauf tant pis pour elle.
par contre si elle t'as refilé un truc là effectivement t'as le droit de reprendre contact avec elle, que ça lui plaise ou pas.
par Didier_66
#1184793
@ Sandstorm,

comme je l'écris il me semble, c'est sa vie et ses choix.
Je ne juge pas.
Ma colère vient du fait qu'elle m'ait affirmé ne jamais avoir pratiqué ces trucs-là (ce qui est faux), que je ne pratiquerai pas cela avec elle. Je lui ai demandé très clairement au début de notre relation si elle ressentait le besoin de vivre ces expériences, si elle se sentait accomplie dans ce domaine, et qu'il valait mieux se séparer si elle pensait s'ennuyer avec moi.

Pourquoi ne serais-je pas resté si elle avait pratiqué le libertinage ? Parce qu'il était évident pour moi que cette liberté-là reviendrait la titiller un jour ou l'autre. Parce que pour moi cela aurait signifié qu'elle ne me correspondait pas pour vivre MA vision de la stabilité. Elle m'a répondu presque au bord des larmes : "non mon chéri on fera comme tu veux". OK.

Pourquoi ma colère ? Parce qu'elle ne savait pas ce qu'elle voulait vraiment et que j'en ai fait les frais.
Elle s'est permise de dire des trucs alambiqués (que je n'ai pas cité) sur mes enfants pour justifier le largage, alors que son seul désir est son plaisir personnel. Tu vas me dire, ça non plus ça ne se juge pas, elle a le droit, certes.

Bon, je ne suis plus un perdreau de l'année, ce doit être mon âge qui me fait m'énerver contre les minauderies et les caprices d'une princesse des mille et une nuits du Cap.

Par contre, oui, si je suis "plombé", ce sera une autre chanson.
Modifié en dernier par Didier_66 le 20 août 2016, 22:26, modifié 1 fois.
par sandstorm
#1184796
sa vie et ses choix on ne les juge pas.
par contre dire des trucs alambiqués sur tes enfants pour justifier le largage oui on le juge.

mais en fait tu crois qu'elle t'as largué pour ça? parce que j'ai l'impression que ça ne peut être que la face visible des choses. mais peut être que je me trompes :)
par etpourtant
#1184800
Bonsoir, j'entends ta colère et c'est bon de l'exprimer, et tu en as le droit.
mais en fait tu crois qu'elle t'as largué pour ça? parce que j'ai l'impression que ça ne peut être que la face visible des choses. mais peut être que je me trompes :)
Après, aller chercher plus loin dans les explications je ne sais pas si ça sert à grand chose. Tu as exprimé le fait que son kif libertin n'était pas dans tes valeurs, ne te convenait pas. Et tu es droit dans tes bottes par rapport à tes valeurs profondes et tu peux en être fier.

Très beau texte qui exprime tes ressentis avec mesure et respect. Chapeau !
par sandstorm
#1184804
en fait je voulais pas poussé Didier à aller chercher des explications parce que ça va le mettre dans un cycle infernal. je voulais juste dire que ce n'est pas uniquement cela.
et effectivement là c'est une question de valeurs et in fine la relation était vouée à l'échec.
par ZeyZette
#1184842
Conclusion de ta conclusion :

1/ L'être humain est irrécupérable.
2/ L'être humain mérite des belles mandales, 3 fois par jour, avant chaque repas.
3/ La roue tourne, j'espère que l'on sera en tribunes VIP lorsqu'elle tournera (pour assister au spectacle haha).
(4/ L'être humain est mauvais et égoïste).
par Didier_66
#1185235
@ Zeyzette

Conclusion de ta conclusion :

1/ L'être humain est irrécupérable.
2/ L'être humain mérite des belles mandales, 3 fois par jour, avant chaque repas.
3/ La roue tourne, j'espère que l'on sera en tribunes VIP lorsqu'elle tournera (pour assister au spectacle haha).
(4/ L'être humain est mauvais et égoïste).



1/ L'erreur fondamentale est de vouloir jouer au chevalier blanc moraliste.
2/ Bien que pratiquant la boxe thaï, les mots bien sentis peuvent suffire.
3/ Là encore aucune morale, les pires salauds coulent des jours heureux.
4/ Ne surtout pas généraliser, regarde, on est des types biens ;-)

Ceci dit, j'espère que tu vas bien et mieux, j'ai lu ton post où tu exprimes très bien toute la palette des émotions post-rupture... La colère est une étape.
par ZeyZette
#1185239
Haha !

Oui ça va beaucoup mieux, Didier ! Je n'suis même plus en colère pour te dire ! J'ai hâte de reprendre les cours pour aller encore plus loin dans mes buts et rêves !

Vous m'avez tous appris un truc - malgré ma petite histoire, comparée aux votres - : il faut savoir encaisser dans la vie, puis riposter à sa manière. La meilleure riposte : le progrès, l'épanouissement, l'accomplissement.

La vie se chargera de nous de toute façon, et vu la société dans laquelle nous vivions, personne n'aura de traitements de faveur !

En tout cas, merci à tous, vous m'aidez chaque jour !!
par etpourtant
#1185526
Lui dire : j'ai entendu quand tu m'as dit en me serrant dans tes bras que tu ressentais la même chose que moi. Tu n'as pas encore osé me dire les mots qui vont avec, mais je n'ai pas besoin de mots. Il me suffit de voir tes yeux et ton sourire pour ne pas avoir besoin de mots. Même sans mots je ressens désormais cette immense connexion que nous avons l'un pour l'autre, je lis dans tes yeux, je vis ce moment avec toi. Je suis heureux.

Pendant des mois je ne pensais plus lui dire un jour ces mots. Je m'étais fait à l'idée que jamais je ne lui dirais. Et puis le temps a fait que ces mots, je les lui ai dits hier soir quand elle m'a serré dans ses bras...
Kylian ont aimé ça
par ZeyZette
#1185549
Didier_66 a écrit :Bravo Zeyzette, t'es un vrai Jedi !
Haha ! Et toi alors, comment tu vas ?

etpourtant a écrit :Lui dire : j'ai entendu quand tu m'as dit en me serrant dans tes bras que tu ressentais la même chose que moi. Tu n'as pas encore osé me dire les mots qui vont avec, mais je n'ai pas besoin de mots. Il me suffit de voir tes yeux et ton sourire pour ne pas avoir besoin de mots. Même sans mots je ressens désormais cette immense connexion que nous avons l'un pour l'autre, je lis dans tes yeux, je vis ce moment avec toi. Je suis heureux.

Pendant des mois je ne pensais plus lui dire un jour ces mots. Je m'étais fait à l'idée que jamais je ne lui dirais. Et puis le temps a fait que ces mots, je les lui ai dits hier soir quand elle m'a serré dans ses bras...
Raconte de manière un peu moins abstraite :P car mon pauvre cerveau est capable de confondre un micro-ondes et un coffre fort...
par etpourtant
#1185560
Eh bien tout simplement je lui ai dit les yeux dans les yeux ce que j'avais envie de lui dire depuis des mois, je lui ai dit ce que j'aurais pu écrire ici il y a des mois, parce que le temps a passé, et tout doucement nous sommes en train de nous trouver. Je ne sais pas quel sera l'avenir, mais aujourd'hui c'est une phase heureuse, posée, délicate aussi, de construction d'une relation neuve.
Comme quoi parfois, on finit par dire vraiment ce que l'on avait envie de dire. Ce ne sont pas forcément des mots durs, comme ceux qui sont écrits dans de nombreux posts, des mots pour se soulager d'une rupture, ça peut aussi être des mots d'amour que l'on n’espérait plus dire dire depuis longtemps. :)
par micmac42
#1198301
La rupture était nécessaire, il fallait cette fois nous quitter pour de bon, pas comme les autres fois ou l'on savait que l'on ne partait pas pour de bon... aujourd'hui que tout est fini, je prend la pleine mesure, de l'amour que j'ai encore pour toi, je vois que je t'ai aimée mais mal, je sais que je n'ai pas laissé la place a tout ce que je pensais de toi, il faut savoir perdre la personne aimée pour prendre du recul sur les choses et voir a quel point on tenait a la personne. Ce vide sans toi est difficile a vivre au quotidien, j'essaye de t'oublier, je me suis repris en main, j'avance sans toi. Tu as coupé tout contact et je le comprends, toi comme moi essayons de nous reconstruire dans d'autres histoires mais je garde l'espoir en moi qu'un jour cette amour fort qu'il y a eu entre nous te donnera la force de me dire un petit (cc ca va?) je profite de ce temps pour vivre pleinement car le réalisme prend le dessus et me dis que jamais on ne se reverra. Et comme je suis quelqu'un qui t'aime je souhaite ton bonheur dans ta vie a venir et que ce que je n'ai pas su être pleinement pour toi un jour te tombe dessus. Tournons cette page il le faut, que ma tête oublie ce que je viens d'écrire pour pouvoir ne garder aucun souvenir...... (voilà ce que je dirais...)
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

Whaou, magnifique ! Merci pour ce partage

Salo** sans cœur

Bonjour à tous, Il y a un an, je partageais[…]

Les fins, c'est dur

Bonjour, Je me permets de rebondir sur un truc : […]

J’en pense que tu as bien fait de le quitter[…]