Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Votre avis et vos expériences sur ce qu'il ne faut absolument pas faire pour récupérer son ex
par cubeoa
#1182566
ZeyZette a écrit :La j'ai un petit coup de blues... Je me sens maaaaaaaaal..........
Sand...sort le connard/nasse mètre steuplai. Zeyzette a besoin dune piqure de rappel en urgence =p

Jai bien souri en vous lisant ce matin.
Haut les coeurs zeyzette! Haut les coeurs les gens !
par ZeyZette
#1182567
Bah la je suis en Asie ! Parfois j'ai la tête ailleurs en marchant et je pense à elle.
Elle me manque mais elle m'a fait mal. Je lui ai rien dit, rien reproché. J'ai gardé pour moi toutes ces "insultes". Ça me hante souvent : le fait de devoir recroiser son regard en septembre. J'appréhende trop !!

Mais bon, faut que je me ressaisisse ! Je suis en train de m'acheter des fringues, je vais faire du sport, etc. Je veux devenir un petit bg :p mdr

Mais ça fait mal l'amour !!!! Bordel ! Mdr


Sortez le connassemètre et piquez moi !!!!! Mdrr
par Didier_66
#1182568
Didier_66 a écrit :.
Hier j'ai failli faire quelque chose de stupide, hormis de t'écrire cette lettre.

Hier donc, j'ai fait un dessin au stylo bic, un croquis de mémoire. Une allégorie à la Marc Chagall. Nous volons tout deux dans un ciel étoilé, un 7 août, près de nous un banc, nous nous étions embrassés. Nos mains se rejoignent, les doigts accolés. Quel idiot, je voulais t'adresser cette esquisse. Tu vois un peu où j'en suis encore six mois plus tard.

Bien que nos chemins se soient croisés, je ne comprendrai jamais en quoi j'ai pu t'intéresser de quelque manière. Comment un type comme moi qui écrit des textes, qui fait des dessins bref quelqu'un de plutôt sensible ait pu un tant soit peu retenir ton attention.
Tu m'avais dit " nous allons vivre des choses folles ". Je t'avais répondu et ce dès le début de notre relation que tu t'ennuierais avec moi, que je ne recherchais pas l'aventure, les expériences multiples, que j'avais déjà vécu. Tu m'as dit alors " on fera comme tu veux mon chéri ".
Mystère et boule de gomme, je ne saurai jamais ce que mon image a pu t'évoquer, qui as-tu perçu ? Je parle bien d'image et non de moi, car ce moi est bien réel, a été honnête et clair. C'est un moi banal, comme tout à chacun, ce n'est pas glamour, c'est la réalité.

Six mois après ton souhait de mettre fin à notre histoire, je m'aperçois des erreurs que j'ai commises, de tes erreurs également. Ma plus grande bêtise, et c'est un euphémisme, est de n'avoir pas su (ou plutôt voulu) décrypter tous tes petits signaux, les petites phrases qui n'ont l'air de rien mais qui en disent long : "mon égoïsme m'empêche de voir l'amour que tu me donnes", "je me protège, j'ai une carapace, j'ai trop souffert et me suis déjà trop faite avoir", "trois jours avec toi c'est génial, mais il y a un tel décalage entre nos mots échangés et la réalité"... La liste est longue. Je n'ai pas eu le courage d'affronter non plus tes silences.

Les paraphrases sont ta spécialité, tu as ce véritable talent d'écriture c'est indéniable. J'évoquerai les conséquences personnelles, familiales et professionnelles de la rupture, je vais te parler en images là encore, te parler de l'effet papillon. Ce que la douceur d'un battement d'aile peut produire à distance, un séisme, un effondrement des reliefs que l'on suppose à tort indestructibles. Il ne tenait qu'à moi de ne pas me laisser emporter.

De notre histoire, il ne reste que des dialogues, des phrases bien tournées, je m'en souviens encore : "tu es extraordinaire, je t'admire, tu n'as aucun défaut, c'est avec toi que j'aurais voulu avoir un enfant, j'ai peur chaque matin que tu ne reviennes jamais, merci pour tout le bonheur quotidien que tu m'apportes, mon amour pour toi est si profond, tu es un bon père, j'aime comme tu es avec les enfants, un homme comme toi c'est une perle rare, on le garde...".
Je ne t'en veux pas de cette destitution aussi rapide (tu m'as en toute fin trouvé quantité de défauts - manque de limites dans l'éducation de mes enfants, comportement ne te prenant pas assez en compte car je me suis servi une fois un verre de Chardonnay sans t'en proposer...), ayant certainement commis des erreurs dans notre relation. Je pense que si tout cela avait été bien réel nous n'en serions pas là. Ce n'était que des mots mais ces derniers, lorsqu'ils sont prononcés les yeux dans les yeux valent tout l'or du monde. Je ne méritais certainement pas toutes ces qualités, mais ils m'ont fait vivre une relation que je pensais pérenne et j'aurai fait beaucoup pour que jamais elle ne s'achève.

Je me suis mal conduit durant notre rupture, je n'ai pas accepté que tu reprennes ta liberté.
Je pense que tu as été sincère à ta manière les premiers mois, mais que tu t'es aperçue que malgré ta volonté tu ne pouvais vivre ce mode de relation. Je t'en veux d'avoir donné des arguments fallacieux et blessants, il suffisait de dire que tu voulais à nouveau ton indépendance de célibataire, que tu avais essayé d'être en relation et en partage d'intimité, que tu ne m'aimais plus.
Pour te garder auprès de moi j'en ai perdu toute dignité, je me suis ridiculisé, humilié. J'en ai honte encore aujourd'hui.
Tu m'as reproché ma colère à la découverte de ton annonce racoleuse sur un site de rencontres quelques jours après avoir rompu. Tu dis avoir été effrayée par mes mots, que tu aurais pu donner une chance à notre histoire mais en la circonstance tu ne pourrais jamais gérer (en plus) ma colère, que j'avais un travail à faire sur ce point. Tu m'as écrit avoir vécu un amour fort et fusionnel et que ce n'est que de cela que tu aurais voulu te souvenir à l'évocation de mon prénom, un feu de paille. Il y a des jours où la honte m'envahit face à ce que j'ai pu t'écrire sous le coup de l'émotion, et d'autres où je pense avoir bien fait.

Tu ne recevras pas ce petit dessin, il est une image condensée de ce que j'ai ressenti avec et pour toi. Pathétique, il est en total décalage avec ce que tu vis actuellement et que tu vivais bien avant de me rencontrer. Tu m'a souhaité l'équilibre dans ma vie, d'être heureux et la paix intérieure, l'hôpital qui se fout de la charité. Nous ne sommes plus dans le même monde, tu l'écris si bien dans l'annonce de ton profil :

"Jeune femme indépendante, assumant ses désirs et déterminée à les satisfaire... joueuse, douce et sensuelle.
Je cherche une relation alliant charme et inventivité. Adeptes de la routine et de la position du missionnaire s'abstenir !"
Modifié en dernier par Didier_66 le 20 août 2016, 11:39, modifié 5 fois.
par sandstorm
#1182573
ZeyZette a écrit :Bah la je suis en Asie ! Parfois j'ai la tête ailleurs en marchant et je pense à elle.
Elle me manque mais elle m'a fait mal. Je lui ai rien dit, rien reproché. J'ai gardé pour moi toutes ces "insultes". Ça me hante souvent : le fait de devoir recroiser son regard en septembre. J'appréhende trop !!

Mais bon, faut que je me ressaisisse ! Je suis en train de m'acheter des fringues, je vais faire du sport, etc. Je veux devenir un petit bg :p mdr

Mais ça fait mal l'amour !!!! Bordel ! Mdr


Sortez le connassemètre et piquez moi !!!!! Mdrr
mec t'es en Asie et tu penses à elle?
là je fais sortir le fouet! pas pour elle, mais pour TOI!!!!
par ZeyZette
#1182576
Mais :(
Je suis un gros débile qui aime de tout son cœur, donc normal d'être déprimé même en étant au Japon :p

J'ai noyé ma haine et peine dans des sushis mdr...
par sandstorm
#1182580
ZeyZette a écrit :Mais :(
Je suis un gros débile qui aime de tout son cœur, donc normal d'être déprimé même en étant au Japon :p

J'ai noyé ma haine et peine dans des sushis mdr...
T'ES AU JAPONNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN????
et tu penses à ton ex???????????????????????????????????????? :-Uzi :-Uzi :-Uzi :-Uzi :-Uzi :-Uzi

bon d'accord on va être généreux avec toi :mrgreen: tu es encore amoureux, mais cherche quand même à en profiter un max. (rhaaaaa je suis jalouse. je rêve d'aller au Japon!!!!)
par etpourtant
#1182581
Bé alors moi aussi je suis en Asie (mais pas au Japon) et je pense à elle. Où est le mal ? Pourquoi refouler ses pensées ? C'est terrible de se refuser de penser, ça produit l'effet inverse de ce que l'on recherche :la paix.
Alors vas y, gars, si tu veux penser pense tranquille, sans culpabiliser, sans refouler !
Kylian ont aimé ça
par ZeyZette
#1182582
Ça va un peu mieux le ventre plein !

Haha, normal, même à l'autre bout du monde j'y pense. D'un côté, je suis un garçon sans vice, sans méchanceté donc quand on me dégage, je prends tarif mdr...

C'est génial mais n'y allez pas en août il fait trop chaud !!!!! Je meurs dehors mdr sinon c'est juste phénoménal !! Les gens sont géniaux
Kylian ont aimé ça
#1184431
J'aimerais l'insulter :(
Lui dire que c'est un gros con de pas m'avoir donné d'explication avant de me bloquer de partout et que je n'en ai que faire de son message (sms) bidon pour rompre !
Je mérite plus de respect que Ca et j'ai envie de le lui cracher à la figure!!
par sandstorm
#1184435
Oui_vraiment a écrit :J'aimerais l'insulter :(
Lui dire que c'est un gros con de pas m'avoir donné d'explication avant de me bloquer de partout et que je n'en ai que faire de son message (sms) bidon pour rompre !
Je mérite plus de respect que Ca et j'ai envie de le lui cracher à la figure!!
ben si c'est un gros con alors faut le narguer
pas lui donner de l'importance en l'insultant
par JackDaniels
#1184436
LEA1987 a écrit :
Moi je lui dirai: "Mon coco, tu me fais souffrir mais tu ne sais pas à quel point tu vas souffrir si tu te rends compte trop tard de ton erreur".
Le citron que je suis commence lentement à se vider de son jus donc fais attention tu es proche de la date limite d'utilisation. Je suis amoureuse mais forte et d'un caractère qui sait rebondir. Lorsque tu me verras épanouie et que tu auras repris tes habitudes de ressortir avec des filles autoritaires, tu regretteras ta douce et compréhensive ex et crois-moi mon loulou après avoir mangé du foie gras c'est difficile de se remettre au pâté de foie 1er prix!!
A faire apprendre des la primaire, j'adore :lol:
Modifié en dernier par JackDaniels le 19 août 2016, 10:29, modifié 1 fois.
#1184438
sandstorm a écrit :
Oui_vraiment a écrit :J'aimerais l'insulter :(
Lui dire que c'est un gros con de pas m'avoir donné d'explication avant de me bloquer de partout et que je n'en ai que faire de son message (sms) bidon pour rompre !
Je mérite plus de respect que Ca et j'ai envie de le lui cracher à la figure!!
ben si c'est un gros con alors faut le narguer
pas lui donner de l'importance en l'insultant
Je ne vais vraiment pas le contacter, jai trop de fierté pour Ca.
Je suis pas là pour le récupérer non non mais juste pour lire des choses pour me remonter le moral pour me dire que c'est lui le con pas moi, je suis géniale :D
par sandstorm
#1184440
Oui_vraiment a écrit :
sandstorm a écrit :
Oui_vraiment a écrit :J'aimerais l'insulter :(
Lui dire que c'est un gros con de pas m'avoir donné d'explication avant de me bloquer de partout et que je n'en ai que faire de son message (sms) bidon pour rompre !
Je mérite plus de respect que Ca et j'ai envie de le lui cracher à la figure!!
ben si c'est un gros con alors faut le narguer
pas lui donner de l'importance en l'insultant
Je ne vais vraiment pas le contacter, jai trop de fierté pour Ca.
Je suis pas là pour le récupérer non non mais juste pour lire des choses pour me remonter le moral pour me dire que c'est lui le con pas moi, je suis géniale :D
oui c'st lui le con... pour toi
mais lui ne se voit pas comme un con. en tout cas s'il se voyait comme un con il ne se serait pas comporter comme ça
se remonter le moral: le sentiment de justice. tu penses qu'il a été injuste avec toi. ça arrive ;)
#1184448
Non pas injuste je ne dirais pas Ca. Je pense qu'il a fait ce qu'il lui semblait bon pour lui, tout simplement. C'est pas forcément bon pour moi.
Je n'ai pas eu de vraies explications et disons que ça peut énerver. Maintenant rompre avec quelqu'un Ca arrive on a plus les mêmes attentes on aime pas la personne etc pas de souci avec le principe mais disons que la manière de faire est un peu lâché. Je te balance que c'est fini par sms et je te bloque comme ça tu me fais pas la morale et je me met surtout pas en danger d'avoir à justifier etc c'est assez facile au final même s'il a fait ce qu'il lui semblait le meilleur pr se protéger lui.
par sandstorm
#1184452
ben ecoute moi j'ai vécu un peu la même situation sauf qu'après lui il voulait garder contact avec moi. sans avoir à s'expliquer. vraiment minimal comme contact mais tu vois le genre "tout est en place" "tout va bien" on se parle cool; no hard feelings.
enfin bref oui chacun fait ce qu'il pense le mieux pour se protéger, le problème c'est que l'autre; subit la situation. je pense que le mieux c'est le lacher prise. on a pas de pouvoir pour intervenir sur la situation qui a été créé par la décision de l'autre mais on a le pouvoir sur nous mêmes et nos vies
#1184453
je fais en sorte de prendre soin de moi. Je ne suis pas triste je suis decue car c'était lui qui avait envie de cette relation.
Il a fini par me convaincre vois tu.
Ensuite j'ai lâché prise oui et non
Oui car je ne l'attend plus
Non car je suis ici à trouver des réponses sur moi même surtout

Et toi tu as lâché prise?

sandstorm a écrit :ben ecoute moi j'ai vécu un peu la même situation sauf qu'après lui il voulait garder contact avec moi. sans avoir à s'expliquer. vraiment minimal comme contact mais tu vois le genre "tout est en place" "tout va bien" on se parle cool; no hard feelings.
enfin bref oui chacun fait ce qu'il pense le mieux pour se protéger, le problème c'est que l'autre; subit la situation. je pense que le mieux c'est le lacher prise. on a pas de pouvoir pour intervenir sur la situation qui a été créé par la décision de l'autre mais on a le pouvoir sur nous mêmes et nos vies
par sandstorm
#1184455
toute relation est dynamique: peu importe si c'est lui qui voulait de la relation au début ou pas. l'important je pense c'est qu'à un moment il n'en voulait plus (pour x ou y raisons). il a fini par te convaincre... tu n'es pas si malléable que ça quand même non? c'est parce que tu voulais être convaincu...

si j'ai laché prise.. j'ai été furax pendant des mois. puis après j'ai réalisé que s'il m'avait aussi convaincu de certaines choses c'est parce qu'au fond je n'attendais que ça. alors surtout maintenant que la colère est retombée, j'essaye de me pardonner moi même.
par Didier_66
#1184685
Tes fantasmes. Encore une fois, chacun est libre de jouir de la manière qu’il veut, c’est écrit dans la constitution, et des hommes de valeur ont donné leurs vies pour toutes ces idées, sans toutefois penser aux clubs échangistes du Cap d'Agde lorsqu’ils étaient au poteau d'exécution. Je ne juge pas les libertins, l’hédonisme, vous voulez vous amuser avant la déchéance et la maison de retraite et vous avez bien raison.

Tu as vécu cela, c’est excitant et interlope, on se cache et on peut être vus, il y a de l’émulation et de l’adrénaline, difficile après de revenir à une forme monogame de « normalité », je le comprends bien. Je ne pouvais satisfaire ces désirs-là chez toi.

Seulement voilà, comme je te sais plus intelligente que la moyenne, je pense que tu te connaissais bien, du moins je l’espère, quand nous nous sommes rencontrés. Quand on se connaît, on connaît ses penchants, ses besoins. J’ai été clair sur ce que j’étais et recherchais. J’avais le droit d’être en colère, j’avais même le droit de le revendiquer.

Tes désirs et besoins t’ont rattrapée, pas de soucis à cela. Il suffisait juste de dire : « je ne peux pas continuer, je ne t’aime pas », plutôt que d’aller chercher des motifs alambiqués, me suis-je permis de critiquer tes enfants ? Jamais je n’aurais osé.

Il eut été honnête de me dire la vérité et non pas " avec mon "mentor sexuel" nous nous sommes justes inscrits sur un site, rien de plus...".

Tu m’as écrit : « je suis désolée de voir un homme qui pense que tous ses malheurs viennent des autres ». Je te souhaite de retrouver un jour dans ta vie quelqu’un qui puisse autant se remettre en question pour lui-même et pour te satisfaire. D’autres sauront peut-être t’aimer selon tes désirs, je te le souhaite encore une fois.

Pour finir cette fois-ci, et définitivement :

Nous n’avons pas du tout la même conception non plus de l’esthétique et de la beauté, de l’Art, c’est un euphémisme. Jacquie et Michel est à l’érotisme ce que Cochonou est au caviar. Tu mérites mieux que cela, la beauf attitude néo porno de ton « mentor » est un euphémisme, ne le remercie pas de t’avoir amenée là-dedans, il existe bien d’autres lieux très objectivement plus qualitatifs.

Tout le monde peut trouver très facilement ces images, il y a les lieux précis, dates, âges, mensurations, spécialités, on voit même le visage de Monsieur. Le préservatif n’est pas de rigueur, ça fait peur évidemment. Moi, entre autres, j’ai reconnu les coupes de champagne. Tout le monde, gratuitement, y compris les enfants, peut le voir et si pas trop cons reconnaître. On ne connaît que trop le nombre de parents dont les gamins sont traumatisés de voir les ébats pseudo-sensuels et grassouillets de ces clichés d’amateurs. Tu assumes vraiment ? Pas si sûr.
A moins que ce soit ton kif d’être reconnue un jour, il doit exister des moyens sur ce site pour intervenir et faire retirer ces images, bref tu vois.

Suite à cette toute récente découverte, j’attends les résultats de tests sanguins très poussés. Si j’ai le moindre souci, le plus petit microbe, car je n’ai eu aucun rapport sexuel depuis, je peux t’assurer que je m’occuperai personnellement de ton mentor aux goûts vestimentaires douteux.

Je ne suis pas un mauvais bougre, pas un méchant, mais pas une truffe non plus. Savoir que je me suis rendu malade ces derniers mois pour t’avoir écrit des gros mots vulgaires qui ont choqué ta vertu me laisse perplexe, je préfère en rire qu’en pleurer, le toupet et le culot n’ont pas de limites.

L'élégance eut été une formulation d'excuses de ta part. Je te ramène à tes chères études, à Choderlos de Laclos, et tu liras que si tu revendiques être joueuse, on peut vraiment se cramer à jouer avec le feu .
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Ma play list anti-deprime

Tom Waits – Gun Street Girl J.D. McPhers[…]

En vous relisant 3-4 fois à la suite cela m[…]

Bonjour, De quel anniversaire parles-tu ? Son […]

A mon tour

Bonjour Faithless Désolée pour ta p[…]