Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Votre avis et vos expériences sur ce qu'il ne faut absolument pas faire pour récupérer son ex
#1199477
Coucou malheureusement moi je lui ai dis j'ai eu une envie folle de lui parler au debut ca se passait bien et voila que je craque donc double interdits j'ai casser mon sr de 6 jours et je lui ai dis ce que je pensais....
par Florent92
#1209197
Madame Chabert a écrit :Je te souhaite un joyeux anniversaire A. ...
J'espère que cette année t'apportera bonheur et santé...
Soit forte comme tu sais le montrer ^^, bises.
par Poulet
#1210904
Message que je n'ai bien sûr pas envoyé

J'avais envie de te dire ces mots.

Je suis content d'annoncer que je pars vivre en colocation. Bien qu'il soit trop tard, pourquoi j'ai besoin de te le dire ?
Combien de fois nous sommes nous disputer parce que j'étais encore dans les jupons de ma mère ? Sincèrement. Que tu viennes à x soirée familiale, que je ne puisse venir te voir à cause d'elle, qu'on ne puisse dormir ensemble, que je créer un mensonge pour leur cacher les choses.
Il était temps pour moi. Je les aime, mais nos valeurs, nos idéologies évoluent. Mes parents et moi n'avons pas la même grammaire, même vision, et c'est normal.

Je te dis cela parce que tu m'as dit ne plus me reconnaître parfois. La personne que j'étais est la personne que j'étais avec toi. Ensemble, dehors, en vacances, chez toi, on a toujours passé de bons moments. Mais chez moi, c'était beaucoup plus stressant, tendu.
Bien sûr je suis loin d'être parfait (toi comme toi hein :p!) mais avec toi j'étais un homme, je t'ai toujours chéri, j'ai toujours te montrer que tu as le plus de valeur au monde à mes yeux.
Rappel toi nos disputes, ça ressemblait plus à des chamailleries, bien sûr certaines étaient sources de moi ou de toi, mais la grande majorité et les plus chiantes étaient pour source mes parents.

J'ai tout essayé, psychiatre, livres, méditation, je m'en conclu (heureusement) très stable d'esprit. Alors oui, post rupture j'ai été lourd, je n'y reviens pas, mais c'était humain; le contraire aurait été bizarre d'ailleurs.
Je pense avoir atteint le seuil où mes parents sont devenu une sorte de "frein". Je dis ça en parlant de mon quotidien avec eux. Mes parents à proprement parlé ne sont pas des freins, mais ma totale indépendance devient urgente, parce que mes parents s'agrippent à moi et veulent toujours influencer mes choix et mes décisions, tellement influencer que ce sont eux qui choisissent. Certain, comme toi, ont la chance d'avoir un parent conseiller, mais qui donne une entière liberté à leurs enfants.

Notre relation, avec mes parents, à toujours été culturelle. Parents parfois "cool", mais la pudeur est réelle et imposante.

Enfin, bien sûr, je me suis concerté avec eux, je ne suis pas en de mauvais termes, bien au contraire.
On a ou admettre que leur influence ces dernières années ont été plus source "d'échecs" que de progrès et d'apaisement. La solution était que je me responsabilise.

Je regrette, j'aurais voulu le faire avant de te rencontrer, peut-être qu'on ne se serait pas chamaillé qui sait ? En tout cas là n'est plus le problème, le passé reste le passé, mais les expériences et les leçons sont importantes pour la suite.

Je t'embrasse petit ange.
par Tom240
#1214109
Envie de lui envoyer ca ce soir :

Je ne sais pas si tu liras ce mail ou l'effaceras sans l'ouvrir mais je ne peux pas rester comme ça sans m'excuser. Tu ne me pardonneras peut être jamais et je ne m'excuse pas pour me donner bonne conscience. Car je suis la plupart du temps trop borné pour reconnaître que j'ai merdé/blessé/fait souffrir. Jai complètement vrillé avec mes insultes et avec mes menaces de contacter des personnes que tu connais.
Ca ne justifie en rien la violence de mes propos et pour une fois dans ma vie je fais profil bas et je fais juste un simple constat que tu as eu raison de ne pas vouloir me revoir et de me bloquer de tes contacts. Je me suis comporté comme un connard et tu ne méritais certainement pas ca.
Pour moi il n'y a jamais eu mort d'homme mais je DOIS accepter que ton seuil de tolérance soit moins élevé que le mien, que chacun a son propre système de valeur.
J'ai manqué cruellement d'authenticité et je le regrette. Mais j'étais là où je voulais être quand j'étais avec toi.
J'ai appris à respecter les gens par conviction et Non par obligation. Chaque personne qui croise mon chemin est importante et tu es importante et j'ai fait nimp.
Et je te le redis une dernière fois meme si tu t'en fiches ou ne liras peut être jamais : J'aurais aimé que chaque minute dure des heures mais tu l'as perçu différemment.
Je suis impulsif et provocateur mais je suis aussi quelqu'un de fiable persévérant attachant qui Sait reconnaître ses torts.
Tu dois te demander pourquoi j'ai besoin de me justifier mais jai assez d'expériences pour savoir que les choses ne sont jamais figées et que peut être dans 6 mois un an, 3 ans nos chemins se recroiseront avec un tout autre état d'esprit. Les points de vue changent, les années nous font percevoir les choses sous un autre angle. Je te respecte car je reconnais l'abus dans le fait d'avoir essayé de te forcer à nous revoir alors que ni toi ni moi n'étions prêts et que ce n'était pas le bon moment. Je n'implore pas ton pardon ( j'ai commis des erreurs qui me coûtent déjà ta présence dans ma vie et la possibilité de te connaître davantage.) mais je m'excuse. Je suis terriblement desolé pour tout. Et si tu doutes de la sincérité de ces excuses saches que je n'ai aucun intérêt à le faire puisque tu ne veux déjà plus aucun contact avec moi, que tu n'en sauras peut être rien de tout ce que je viens d'écrire.
Juste te montrer que tu vaux la peine que je prenne un peu de temps pour reconnaître mes torts.
Je ne pensais pas qu'une femme comme toi existait, quand je t'ai dit que tu étais naïve cetait dans le sens innocent. J'aurais dû respecter ta fragilité au lieu de te rentrer dedans à tout bout de champ. Trop de regrets mais on ne revient pas sur ce qui a été fait.
Le monde est petit donc saches que si on se recroise par hasard je respecterai cette distance que tu as mis et qui est justifiée mais qu'en aucun cas ce sera de l'indifférence par rapport à toi si je t'ignore. Juste le respect de ta décision. Je te dois bien ca pour tout ce que tu m'as apporté.
par Tom240
#1214244
Oui ça fait du bien haha :lol:
Mais Non je ne vais pas lui envoyer car elle m'a bloqué supprimé de partout donc le mail partirait direct dans la corbeille je pense :roll:
par Anna79
#1217589
Et oui j'ai dépassé le cap de "tous ces mots d'amour qui lui prouverait combien il a eu tort de me quitter"

Je suis dans la phase dégoût et colère (malgré tout parsemée de temps à autre de tristesse et nostalgie quand meme si je veux être honnête avec moi-même)
par lyon1950
#1236858
Hello le fofo ! Bon le truc écrit date un petit peu donc je ne le modifie pas le début, mais voilà ce que j'aimerai pouvoir lui dire.




M ......

La semaine dernière je t'envoyais une lettre
pour te faire part de ce que j'avais appris de notre rupture. J'ai compris ce que je
devais faire pour être moi-même, heureux et pouvoir rendre heureux autour de
moi.

La souffrance de la rupture a fait que j'ai dû
me reconstruire, me retrouver, afin de pouvoir dépasser ce que j'étais
auparavant.

Mon but est de retrouver de nouveau le sourire,
de croquer la vie a pleine dent.

Cette remise en question, est un acte honnête,
afin qu'elle soit efficace, c'est pour moi que je le fais. C'est dans mon
propre intêret afin d'être plus responsable et avant tout pour me sentir mieux
dans mon corps, être en bonne santé, avoir une vie plus saine quoi.

C'est d'abord à moi-même que je me suis prouvé
que j'étais capable de me reprendre en main, de me motiver a aller de l'avant.
J'ai envie de montrer que je suis une "nouvelle personne" et que j'en
vaut la peine.

Suite a notre dernier appel, j'ai compris que
ton silence est preuve de réflexion de ta part.

Je t'ai fais part de ma volonté que nous
reprenions notre aventure.

Ce a quoi après t'avoir exposé mes arguments,
tu m'as posé la question suivante " et si ca ne marche pas que va tu
penser de moi ? ".

Comme je te l'ai dis, jamais je ne penserai du
mal de toi. Nous avons toujours su réfléchir et agir de manière intelligente et
respectueuse. Toi même tu l'as dis, nous avons servit à l'un et l'autre de
tremplin pour retrouver le sourire et l'envie d'aimer quelqu'un. Je l'ai mal
pris sur le coup car j'avais interprété ta phrase par " ok j'ai servi de
pensement et maintenant elle peut passer a autre chose ". Mais en
analysant ta phrase j'ai compris ce que tu voulais me dire. Oui on a su
rebondir tous les 2 ensemble et on a entrainé l'autre dans la bonne direction
car on su tirer les bénéfices de ce que l'on peut s'apporter mutuellement l'un
a l'autre.

Nous reprenons notre histoire et ca marche
? tant
mieux, vivons heureux les instants qui s'offrent a nous. Ca ne fonctionne
toujours pas ? on aura tout essayé et nous aurions aucun regret.

C'est un risque a prendre. J'ai envie de le
prendre et tu le sais. Lorsque je t'ai dis que j'étais prêt a assumer ce risque, ce n'était
pas des paroles en l'air, moi aussi cette décision a été réfléchie.

Tu m'as répondu a cela " je ne sais pas
quoi te répondre". Je t'ai dis qu'il n'y avait aucun soucis, que je te
laissais le temps de réfléchir a tête reposée a tout çà.

Tu es la première a me dire que la vie est
pleine de prise de risque. Jusqu'à présent je ne voulais pas "me
mouiller". Ma frilosité a ce sujet est derrière moi maintenant.

Le secret pour que cela fonctionne si nous nous
donnons une seconde chance c'est de garder les bons moments et de bazarder le
reste. Je sais qu'il ne suffit pas uniquement de te dire "j'ai
changé". J'ai sû mettre mon égo de côté et mon travail de remise en
question portera ses fruits tout seul. En changeant mes mauvaises habitudes et
en reprenant celles qui étaient les miennes avant, je mets toutes les chances
de mon côté pour te reconquérir et entamer une relation sans accro.

Les choses se feront naturellement. Je ferai
preuve de persévérance, et avec le temps qui sera nécessaire a cela, la
complicité qui était la notre se réinstallera de nouveau.

On fera des efforts tous les 2, pour que cela
ne se reproduise pas, on a mis le doigt sur les attentes et les envies de
chacun, en sachant cela on aura toutes les cartes en main pour que chacun
d'entre nous puisse s'épanouir dans notre relation et passer du bon temps
ensemble. Sans faire comme si il ne s'était rien passé, il faudra passer outre
et on en ressortira que plus forts tous les 2.

Si il y a une infime chance que l'on retente le
coup tous les 2, alors saisissons là, et vivons sans remords ni regrets. Vivons
de cette folie.

Je relisais messenger l'autre jour, c'est quand
même fou, le 3 janvier tu regardais les annonces de logement et tu me demandais
de venir vivre avec toi à Clermont ( y'avait surement une pointe d'ironie là
dedans mais pas que et tu le sais ... ) et le 7 janvier tout est fini ... Il y
a un truc pas logique la dedans ^^

N'ai pas peur de me dire "oui", je
veux juste que l'on soit heureux ensemble, et que nous reprenions notre chemin
main dans la main.

Je te laisse a ta réfléxion, tu sais que je
suis la si il faut. J'attends ta réponse.
par kam
#1236859
Bonjour,

J'espère que samedi tu n'as pas cru que je te mettais la pression pour qu'on se voit. Ce n'était pas mon intention. Et en te disant que tu pouvais me recontacter ce n'était pas forcément pour un rendez vous mais c'est si tu veux parler.Tu m'as dit que ça te faisait plaisir de me parler et moi ça ne me dérange pas. Après tu peux avoir changé d'avis... Mais j'imagine que tu ne m'aurais pas dit "A bientôt"
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

Oui en effet c'est un crève coeur de voir m[…]

Gestion du silence

Bonsoir Elieza Oui je doute car je suis tellement […]

Merci de rester sur ton sujet d origine...

Il ne me quitte pas mais il part..

Merci pour vos reponses à toutes les 2. ET[…]