Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1303818
Bonjour,

Je présente mon histoire qui est pour du moins étonnante. J'ai rencontré mon copain durant mon erasmus au royaume-uni. Il est de là bas, on s'est rencontrés en boite et on sortait tous les deux d'une relation de deux ans et demi: ça a été le coup de foudre. Il habitait à deux heures en train et on a passé tous les week-ends ensembles du reste de mon erasmus.

Je suis rentrée en France, on se voyait alors un week-end sur deux, ce qui est beaucoup. Pour préciser, j'en avais 20 il en avait 23, on a en a 2,5 de plus maintenant.
Il m'aimait énormément, a toujours été la plus adorable possible et on faisait énormément d'efforts l'un pour l'autre, même si on est différents on s'aimait vraiment pour qui on était.
L'année dernière, on a eu une période difficile, il était dépressif et j'ai douté de mes sentiments mais on a toujours tout surmonté: quand j'ai émis des doutes à cause de la distance qui m'attristait, c'est toujours lui qui me retenait en disant à juste titre qu'on ne serait pas plus heureux seuls dans notre coin.

Cette année a été beaucoup plus facile puisqu'à pas mal de moments on se voyait quasiment chaque semaine. On s'entend très bien avec nos amis respectifs et familles. On a une vie sexuelle très satisfaisante et on rigole beaucoup, tout en adorant passer des journées au lit à se câliner.
Avec son aide, j'ai pu être acceptée à un master à londres; le projet était qu'on y emménage ensembles une fois qu'il finit son doctorat en décembre prochain. Les derniers mois ont été géniaux, je sentais qu'on s'était rapprochés mais encore aussi amoureux, il était très mignon avec moi, m'envoyant tous les jours des petits mots doux de son initiative, on est partis ensembles en Italie c'était super romantique.
Or, il y a un mois, trois jours après un week end chez moi, il m'a appelée en me disant qu'il m'aimait mais qu'il voulait être seul, qu'il pourrait jamais me rendre jamais heureuse, suite une conversation qu'on avait eu (que la distance l'affectait moins que moi, mais on a tout les deux des vies indépendantes et bien remplies).
J'ai raccroché en lui disant qu'on pouvait pas parler de ça au tel et qu'on en parlerai dans dix jours quand je viendrai. Il avait fait des plans pour l'été, que je vienne chez ses parents et partir en vacances avec moi/passer Noël en France.
J'ai coupé les ponts pendant dix jours, ses amis m'ont dit qu'ils étaient contents que je vienne, qu'il m'aimait beaucoup.
Je suis arrivée (en bombe), je l'ai senti distant donc on a directement parlé. Il m'a dit que je ne lui avais pas manqué ces dix jours, qu'il m'aimait mais qu'il avait des doutes et qu'l voulait pas me faire attendre pour rien. ça n'avait aucun sens pour moi, je l'ai questionné et au bout de 30 minutes il a dit que peut être il n'était plus amoureux, n'arrivait pas à mettre les mots dessus.
Je suis restée le soir, on a décidé de se mettre une caisse, bien sûr on a commencé à être tactiles mais il insistait que c'était QUE physique, beaucoup trop d'ailleurs, comme pour se rassurer.
On a passé la soirée à se faire des calins, s'embrasser, danser, et puis bien évidemment on a couché ensembles. Nous avons une attraction très forte.
Le lendemain, on s'est réveillés très tôt, nous n'arrivions pas à dormir. On a recouché ensembles, puis il n'arrêtait pas de me faire des bisous, des calins, avec passion (je pouvais le ressentir) Il s'est effondré en larmes dans mes bras.
Plus tard, il m'a raccompagnée à l'aéroport, a passé le trajet à m'embrasser; il est resté 1h20 avec moi à attendre mon avion; il n'arrêtait pas de m'embrasser, me serrer la main, me dire que cette journée était extrêmement bizarre. Quand j'ai dû partir, on a passé dix minutes dans les bras l'un de l'autre par la taille, les baisers étaient vraiment passionnels; il a pleuré en me disant que je lui manquerai énormément, et qu'il me promettait de me contacter si il pensait avoir fait une connerie. Et également d'aller voir un psy.
Depuis, plus rien. Je l'ai bloqué quasi partout en lui disant qu'il avait whatsapp. Je sais que je dois passer à autre chose mais la rupture a été tellement brutale et ambivalente que c'est très dur. Des avis?
#1303819
Bonjour

Et bien, mis à part lui laisser avoir l'air qu'il réclame, je ne vois pas trop ce que tu peux faire de plus.

insister à rester en contact avec lui aura beaucoup de chance d'être contre-productif et surtout cela risque de te blesser encore plus...

il n'y a pas de solution miracle mis à part laisser le temps faire son oeuvre.... c'est ballot mais c'est comme ça


bon courage !
#1303821
Oui il est hors de question que je le contacte moi même, mais il me manque tellement, c'était aussi mon meilleur ami; le pire est qu'après avoir dit toutes ces choses qui blessent il m'a dit le lendemain qu'il avait passé les dix jours où je lui avais soit disant pas manqué à pleurer. Il a bientot 26 ans et n'a jamais eu de copine vivant dans sa ville, que des relations à distance; je voulais juste avoir des témoignages d'autres gens.

J'ai l'impression qu'il a sabordé une relation géniale à cause de ses peurs de l'engagement et ça me détruit.
#1303822
Je pense que tu auras d'autres témoignages, mais tout dépend aussi de ce que tu souhaites entendre ?

Perso, je pense que la peur de l'engagement a bon dos ....
Cela existe, je ne le nie pas mais il peut aussi faire partie des gens qui se satisfont de vivre avec eux même sans avoir besoin absolument d'être avec quelqu'un d'autre ...
Ou alors, il a une peur de s'engager .... avec toi tout simplement

Tu sais, quand on aime réellement quelqu'un, on a peur, peut -être, mais on fonce quand même... surtout à vos âges, c'est bien plus aisé.

De plus, tu qualifies la relation de "géniale" à l'aune de ton propre point de vue, qui n'est peut être pas vraiment le sien ....
#1303823
En fait, j'ai essayé de chercher des histoires ressemblant à la mienne, mais je n'arrivais pas à trouver "désir physique très important mais perte de sentiments", ça n'avait pas l'air d'exister sur les forums, je voulais donc partager mon histoire.

Tu as raison, je pense qu'il est comme moi très indépendant mais peut être pas fait pour vivre en couple; il avait plus ou moins sabordé d'une manière différente sa dernière relation au moment où ils devaient se rapprocher.
Et effectivement, "géniale" est mon point de vue; mais lors de notre rupture, il m'a dit qu'il n'avait honnêtement rien à lui reprocher mais qu'il souhaitait être seul, sans pouvoir mettre des mots dessus. Il n'a pas tiré un trait définitif sur moi (du moins c'est ce qu'il m'a dit et il est plutôt de nature honnête). Je n'ai pas envie de l'attendre à ses pieds, mais même ma psy m'a dit que ses comportements étaient contradictoires et qu'il fallait me laisser du temps, que j'en guérisse.
Je sais qu'il y a plusieurs conceptions de l'amour, certains disent qu'on fonce si on aime, mais je me demande si parfois l'amour ne peut pas être paralysé par des peurs plus puissantes.


En fait, ça me fait également beaucoup de bien d'extérioriser par l'écriture.
#1303824
Bonjour,

Détrompe-toi, tu n'es pas la seule dans cette situation...
Je t'invite à lire mon histoire :
viewtopic.php?t=66024

J'ai eu le droit à une "rupture-sketch", mon ex avait un comportement qui contredisait tous les mots qu'il me disait. Je me disais qu'il n'était pas sûr de la rupture, qu'il m'aimait (alors qu'il me disait que non). Presque 5 mois après, on en est toujours au même point. J'ai décidé de couper les ponts, ce qui a été dur pour lui, je pense qu'il m'en veut.

En effet, peut-être que ton ex ne se sent pas prêt à s'engager plus durablement. Peut-être qu'il traverse une crise de vie, c'est probable d'autant plus qu'il a déjà fait une dépression par le passé. Peut-être qu'il a juste eu des élans sentimentaux à ton égard au moment de la rupture, parce qu'il a de l'affection pour toi. Peut-être qu'il n'a pas l'habitude de relations équilibrées, ça arrive.
Quelle que soit la raison qui a poussé ton ex à rompre, il est certain qu'il a besoin de se distancier ! Donc tu as pris la bonne décision en coupant les ponts. N'accepte pas d'entre-deux et essaie d'aller de l'avant, concentre-toi sur toi. Si je peux te donner un conseil, c'est de ne pas essayer d'interpréter ce qu'il fait mais de t'en tenir aux mots qu'il te dit. Je sais que c'est dur :(

Bon courage :)
#1303860
Bonjour,

L'histoire est en effet similaire sur pas mal de points ahah. Bon la différence c'est qu'il m'a pas dit clairement qu'il ne m'aimait plus et m'a clairement dit le matin que de toute manière même si il sentait quelque chose il ne me le dirait pas car ce ne serait pas juste. Le plus dur c'est que je ne l'ai pas vu venir (et lui non plus), puisqu'il est du genre très expressif et on peut voir direct tant qu'il est contrarié. Je pense également que les larmes venaient en partie du fait qu'il m'aime énormément et qu'on est très proches, en effet.

Et ouais, il ne s'était passé que deux mois entre la séparation avec son ex qui l'avait larguée et le moment où on s'est mis ensembles; cela fait également 8 ans qu'il vit dans la capitale écossaise et a fait un burnout au bout de six semaines pendant un stage à l'étranger l'été dernier, je pense qu'il a peur de bouger de cette ville puisqu'il ne sait pas non plus quoi faire après son doctorat. Beaucoup de personnes de mon entourage pensent qu'il est fort possible qu'il fasse une crise existentielle, mais c'est clair que ça sert à rien qu'on reste en contact. Lui même m'a dit qu'il fermait pas la porte mais que pour l'instant c'était plus possible et il devait être seul.

C'est sûrement pour le mieux mais la douleur est cinglante. Je pense qu'il est sincère quand il dit qu'il est perdu, et que si il ne ressentait plus rien il me l'aurait dit. Je vais essayer de prendre du temps pour moi et de passer progressivement à autre chose (j'ai commencé le yoga et c'est vraiment pas mal, si t'es intéressée regardes sur youtube Dedicate-Yoga with Adriene ça m'aide vraiment pour me recentrer sur moi, surtout si tu commences à couper les ponts)
#1303882
Bonjour,

J'ai eu pas mal de choses similaires dans le discours de mon ex... "Je suis perdu", "peut-être qu'on se retrouvera un jour", "je ne suis pas sûr mais je ne veux pas te faire attendre"... Bref j'en passe et des meilleures. Je pense qu'il était sincère aussi.
Certainement que ton ex est perdu, c'est normal ce type de décision est forte aux chamboulements. Et il prend le risque de te perdre pour toujours sans être assuré que sa décision soit la bonne. Ce qui est sûr, c'est que même si vous devez vous retrouver un jour, ce ne sera pas dans un futur proche. Donc tu as la parfaite attitude pour le moment :)

Je comprends parfaitement ce que tu ressens, bon courage je t'envoie des ondes positives !
Et merci je fais pas mal de yoga ;)
#1303888
Ouais, seul l'avenir nous le dira! J'ai l'impression qu'il est possible qu'il m'envoie un message quand il saura que je suis à Londres, mais rien n'est sûr et les suppositions ne servent à rien. A toi aussi!
ni oui ni non mais bien rupture!

Bonjour, Relation de 1 an et 3 mois. Fin mai nou[…]

Dans le flou

Bonjour Vanessa, et désolée de ce qu[…]

Les fins, c'est dur

Deuxième jour, et journée de cong&ea[…]

Hello

Salut, je me présente, Vanessa, en couple d[…]