Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1298413
Bonjour à tous.
J'ai été en couple 4 mois avec un homme merveilleux.
Notre relation était incroyable, à tous les niveaux. Jamais une dispute, il m'a présenté à toute sa famille (cousins, oncles, tantes, grands parents, et prarents) au bout de 3 semaines. Il se disait fou amoureux de moi. Ses parents m'adoraient, et c'était réciproque. Pareil pour les amis, et les cousins. Jamais je n'avais rencontré des gens aussi gentils.
On était dans une relation à distance (450 kms nous séparait). Il y a deux semaines je l'ai présenté à ma famille. Tout s'est incroyablement bien passé. J'avais l'impression de vivre un rêve éveillé. Ce week-end là, il s'est montré plus amoureux que jamais bien que je sentais une petite distance à cause d'un regard fuyant. Mais je m'étais persuadée que ça ne voulait rien dire, qu'il était peut-être préoccupé, car il n'avait jamais été aussi calin avec moi.
Cet homme (31 ans) était doux, attentionné, démonstratif et profondément gentil. Je disais à tout mon entourage que c'était un vrai gentil, que c'était l'être humain le plus stable de la terre.Et tout le monde s'accordait à dire qu'il avait l'air mature et bien dans sa tête.
Effectivement, il savait ce qu'il voulait dans la vie. Il m'avait dit qu'il voulait qu'on habite ensemble, qu'on aurait des enfants dans quelques années, qu'on prendrait le temps évidemment mais que c'était ce qu'il voulait. On projetait donc d'habiter ensemble, de faire des voyages etc. J'avais commencé à chercher du boulot dans sa ville. Je devais le rejoindre dimanche dernier chez lui pour qu'on passe la semaine ensemble. C'est lui qui me l'avait proposé. Je voulais qu'on parle de mon futur emménagement dans sa ville.
Le vendredi soir il me disait encore qu'il m'aimait très fort et qu'il avait hâte de me voir.
Le samedi il était à une brocante de musiciens (il est musicien) toute la journée. Il était là bas avec un membre de son groupe. Le matin, il m'envoie une photo de la brocante, comme à son habitude il veut partager son quotidien avec moi. Je ne vois donc rien venir
Mais tout s'écroule 4 heures après.
Je recois un sms de rupture. Il me dit qu'il est désolé pour le coup de massue, mais que ça fait plusieurs jours que ça le travaille, qu'il n'est pas bien etc. Je suis sous le choc, je pleure toutes les larmes de mon corps. Lui mon amoureux, qui me disait m'aimer il y a encore quelques heures de ça. Le mec le plus doux et stable de la terre, décide de me quitter comme ça, alors que tout se passait bien (mais vraiment, ça n'est pas du déni). Je lui répond immédiatement en lui demandant si je peux l'appeler. Il me laisse deux heures sans réponse. Il me dit ensuite qu'il m'appelera le soir même. Qu'il est désolé mais que ses sentiments ont changé. Je suis anéantie. Je lui demande donc pq m'avoir dit qu'il avait hate et qu'il m'aimait la veille. Il me répond qu'il essayait de s'en persuader mais qu'il n'est plus amoureux. Qu'il l'était quand on s'était vus la dernière fois, mais que depuis une semaine, il ne ressent plus rien. Je lui demande comment il peut en être sur à distance, sans voir l'autre ? Il me dit que la distance n'a rien à voir là dedans.
Il a l'air complètement détaché. Il ne m'appelle pas le soir même, je suis angoissée, j'attends mais rien. Il m'appelle le lendemain soir, alors qu'il est sur la route. Il a l'air complètement détaché, comme si il ne ressentait rien. Il m'explique qu'il n'était pas prêt à s'engager. Il a vécu 3 ans à l'étranger avec une femme et sa fille. Qu'il m'a rencontré trop tôt (c'était sur un site de rencontres), qu'il ne s'était pas totalement remis de sa vie d'avant (c'est lui qu'il l'a quitté), qu'il n'était évidemment plus amoureux de son ex, mais que là il ressentait une forte déprime, qu'il étouffait en couple, qu'il avait besoin de solitude, de se concentrer sur lui et sur sa carrière. Ensuite il me dit que malgré tout, je n'ai jamais été un frein à sa carrière, que je le stimulais etc. Il me dit également que tout était peut etre trop parfait pour lui, qu'il avait été habitué à n'avoir que des relations à problèmes. Que c'était peut etre trop beau pour lui. Je lui pose donc des questions sur ses sentiments... il me dit qu'il en a moins qu'au début mais il ne me dit pas non plus qu'il n'est plus amoureux. Il m'a dit m'avoir aimé très très fort mais que c'était un peu retombé. Il est vrai que depuis un mois je le sentais un peu déprimé à distance mais jamais quand on se voyait et ses attentions et déclarations étaient les mêmes, il était même de plus en plus présent par message... Je suis dans l'incompréhension la plus totale.
Il m'a dit qu'il n'était pas bien dans sa tête, qu'il s'imaginait plus stable mais qu'au final ce n'était pas le cas. Il a conclu la conversation téléphonique par un "je t'embrasse" et depuis dimanche soir je suis anéantie.
#1298425
Bonsoir Orchidear,

Je suis désolée pour ce qui t'arrive. On peut ressentir ta douleur. En effet, se faire quitter comme cela du jour au lendemain c'est toujours très violent et incompréhensible.
Je trouve que ton ex compagnon a eu pour le moins une attitude complètement incohérente : partager avec toi un moment de son quotidien et rompre quelques heures après. ..en plus par sms. Quel courage. :shock:

Malheureusement l être humain est complexe et il est impossible de savoir ce qu' il avait en tête (peut-être depuis un moment?)
Ce que je peux te conseiller, c est d abord de penser à TOI et donc te protéger. Laisse-le réfléchir. 4mois c est un peu court pour se"connaître "( je pense qu' on ne pourra jamais réellement se connaître mais c est un autre débat ). Vous ne viviez pas ensemble encore je crois? Peut-être vaut-il mieux qu'il te le dise maintenant qu une fois installée dans une autre ville? En tous les cas, je ne cautionne pas le fait qu il t ait présentée à son entourage.
C est vraiment pas correct.
Bon courage.
#1298467
Merci beaucoup pour ta réponse ! Je suis toujours au plus mal... angoissée en permanence... je lui ai ecrit une lettre. Pour lui exprimer tout ce que j'éprouve (car il ne m'a pas permis de le faire) mais également le remercier de tous ces bons moments passés ensemble. Il ne m'a pas répondu. Ça fait une semaine.
Une question tourne en boucle dans ma tete : comment peut-on savoir que l'on aime plus à distance ?
#1298468
Bonjour,
Orchidear a écrit :
19 févr. 2019, 10:44
Une question tourne en boucle dans ma tete : comment peut-on savoir que l'on aime plus à distance ?
Et bien de la même façon que lorsqu'on est pas à distance...
4 mois c'est très peu pour une relation, de surcroît à distance, et à un moment il a du se poser les questions de base pour savoir s'il voulait continuer ou non votre relation.
Je ne pense pas qu'il faut aller chercher plus loin.

Je pense que tu devrais prendre un peu de recul sur la situation, même si je sais que c'est difficile.

Bon courage à toi !
Elieza ont aimé ça
#1298469
Merci pour ta reponse.
Pour moi ce n'est pas la même chose non... Quand on n'a pas la personne en face de soi, les ressentis ne sont pas les mêmes... 4 mois c'est peu, mais en 4 mois nous avons vécu de nombreuses choses et fait beaucoup de projets.
#1298470
Orchidear a écrit :
19 févr. 2019, 11:40
en 4 mois nous avons vécu de nombreuses choses et fait beaucoup de projets.
Peut être, mais je plussoie KKHT, en général 3-4 mis c'est le temps qu'il faut pour savoir si on a envie de poursuivre ou non une nouvelle relation.
De la même façon, les relations qui démarrent sur les chapeaux de roue, perso je m'en méfie,parce que typiquement, le soufflé retombe généralement aussi vite qu'il était monté...

Quelque part il te "rend service" en étant honnête et en ne te laissant pas t'attacher plus.

Je sais, et je vois au vu de tes réponses ("oui mais") que tu aimerais qu'on te dise autre chose, qu'il va revenir, qu'il fait une erreur. Peut être, on en sait rien.
Mais l'urgence là c'est de te recentrer sur toi même, et surtout de te poser la question, si il revenait, si tu as vraiment envie de construire avec quelqu'un qui est capable de te larguer d'une heure sur l'autre PAR SMS: pour moi, ça n'évoque pas la stabilité, la maturité, ou "être bien dans sa tête".
Ce mec n'est pas fiable, il vient de te le prouver. Et la fiabilité, c'est quand même la base pour construire une relation pérenne et solide.
krecher ont aimé ça
#1298471
Non je sais et je lui ai dit "je te pensais plus stable que ça". Il m'a simplement répondu "moi aussi". Ce que je ne comprends pas c'est comment on peut passer d'un état d'amoureux transit (en apparence apparemment) à ça ? Sachant qu'au téléphone il avait l'air complètement détaché. Comme si rien de très grave ne s'était passé. C'est vrai que ça me rend dingue. Comment on peut cacher ce que l'on éprouve (en l’occurrence ici ce que l'on éprouve plus) jusqu'à la dernière minute ?
Et puis il m'a dit un truc horrible : "tu sais quand on y pense, mis bout à bout, on a vécu que 30 jours ensemble, dans 6 mois on n'y pensera plus". Comment peut-on dire ça à quelqu'un qui souffre ?
#1298472
Tu le dis toi même: "en apparence"... Certaines personnes sont très fortes pour s'auto persuader que tout va bien, et se dise qu'en faisant ça, ca marchera. On a eu des cas ici ou des gens faisaient des demandes en mariage une semaine avant de quitter brutalement leur conjoint(e). Et puis le courage hein, c'est pas une qualité très en vogue à l'heure des réseaux sociaux et autres "ghosting"...

Pour sa petite phrase, il cherche a se justifier (=à se déculpabiliser), l actuellement son but n'est pas de savoir si tu souffres ou pas, mais surtout de ne pas passer pour un salaud (alors que bon...)...en rationalisant la rupture, il n'est plus le "méchant".
krecher ont aimé ça
#1298473
C'est très dur à accepter. C'est très dur de réaliser qu'il ne fait plus partie de ma vie. J'aurai préféré qu'il m'en parle au téléphone, calmement, ou qu'il prenne ses distances progressivement. Là c'est d'une brutalité sans nom. Je ne comprends pas qu'on puisse faire ça à quelqu'un même si apparemment c'est monnaie courante (et c'est tout bonnement affreux de s'en rendre compte!). J'ai juste l'impression de ne pas avoir compté pour lui. Je venais de le présenter à ma famille en plus ! En règle générale quand on doute de ses sentiments, on prend peur avant des étapes comme celle là. J'aurai préféré que la prise de conscience se fasse à ce moment là.
Surtout que la veille il me disait "on va faire ci et ça, on passera la Saint Valentin ensemble, j'ai hâte".
#1298475
Tu as pris la pilule bleu, Néo Bienvenue dans la vraie vie ! (malheureusement pour toi sur ce coup là, mais tu verras qu'au final tu n'en sortira que grandie!)

Par contre, tu viens de te rendre compte que la vie n'est pas celle que racontent les films hollywoodiens... (on s'est tous fait avoir à un moment) et que c'est souvent "chacun pour sa gueule".
A toi de savoir en tirer profit pour tes relations futures !
#1298476
Bonjour,

Je suis très sincèrement désolée pour toi Orchidear.

Le choc est d'autant plus violent qu'il est arrivé sans crier gare. Tout au plus as-tu remarqué un regard fuyant de sa part...

Je plussoie sinon les interventions précédentes.

En effet, trois-quatre mois c'est suffisamment court pour ne pas faire trop de dégât lorsqu'on se décide de quitter une relation. Mais c'est aussi suffisamment long pour savoir si on souhaite poursuivre.

En effet, moi aussi j'ai appris à me méfier des relations qui partent trop vite, pour l'avoir appris à mes dépens...
Quand c'est "trop", c'est que ça l'est, généralement, trop. Qui va doucement va sûrement et qui va sûrement va loin.

En effet, ce n'est pas la distance qui émousse les sentiments (je parle en connaissance de cause), même si ça peut y contribuer quand les sentiments ne sont pas suffisamment forts. Pour vivre une relation à distance, il faut être particulièrement serein et sûr de soi, ce qui ne semblait pas être le cas de ton ex (eu égard sa relation avec son ex).

En effet, il n'est pas rare de voir de grosses déclarations juste avant de quitter quelqu'un.
Je l'ai aussi appris à mes dépens. Mon ex ex ex..., bref il y a plus de 15 ans :) , m'a offert une bague de fiançailles deux jours avant de me quitter (par téléphone) ... pour une autre qu'il fréquentait depuis 6 semaines déjà!
Lui aussi était un "gentil" garçon.
Lui aussi était plus amoureux que moi je ne l'étais de lui (en apparence du moins).

En effet, la société actuelle n'est pas à la franchise et aux rapports solides entre les gens.

Je sais que c'est dur mais il va falloir accepter que parfois, souvent même, il n'y a juste rien à comprendre. C'est l'un des meilleurs conseils qui m'ait été donné.
Elieza ont aimé ça
#1298477
Orchidear a écrit :
19 févr. 2019, 12:49
Je ne comprends pas qu'on puisse faire ça à quelqu'un même si apparemment c'est monnaie courante (et c'est tout bonnement affreux de s'en rendre compte!).
Oui alors dans le genre "je ne comprends pas qu'on puisse faire ça a quelqu'un", ma voisine, mariée depuis 15 ans, deux enfants de 10 et 12 ans, avec son ex mari ils ont acheté une maison au mois de juillet, dans sa région a LUI, et il l'a quittée pour une autre femme en septembre, alors qu'en juillet quand ils ont signé pour la maison, il était déja avec l'autre nénette... la dégueulasserie n'a pas de limites.

Il faut toujours, même si c'est bien triste, faire attention aux emballements de début de relation.
#1298478
Merci à tous-toutes pour vos réponses.

En effet, il n'est pas rare de voir ce genre de comportements après plusieurs années d'engagement et cela doit être d'autant plus dur pour la ou le quitté.e !
C'est dur de s'entendre dire "je t'aime très fort" puis "je ne t'aime plus" en moins de 24h. Je sais qu'il faut que je passe à autre chose, que la vie continue mais c'est compliqué. A nos âges (la trentaine) on estime qu'on sait un peu plus ce que l'on veut dans la vie, ce qu'on attend d'une relation, mais visiblement il y a des paumés à tout âge. Le plus dur c'est qu'il n'y a eu aucun signe, oui. Cette impression d'avoir été trahie, en plus d'avoir été rejetée brutalement.
Je lui ai écrit une lettre sans espoir de retour de sa part. Je l'ai fait lire à deux amies et une de mes soeurs et elles m'ont dit qu'elles ne comprenaient pas comment il n'avait pas pu être touché. Ca fait une semaine et je n'ai rien eu de sa part. Je crois qu'inconsciemment j'attendais au moins un peu d'empathie, de compréhension, d'écoute. Même si l'autre ne peut plus être un confident après la rupture, on attend au moins un geste, surtout quand la rupture est brutale.
#1298481
Orchidear a écrit :
19 févr. 2019, 14:50
Même si l'autre ne peut plus être un confident après la rupture, on attend au moins un geste, surtout quand la rupture est brutale.
Justement, lui ne le veut pas. Au risque de revenir à la case départ.

Il a pris une décision, il s'y tient.

Et puis, plus égoïstement, il n'a pas envie de t'entendre pleurer.

Je vais te dire ce qu'un ami m'a dit (c'est un super mec, hyper fiable en amitié, mais alors, en amour, j'ai toujours plaint ses copines): "quand je me sépare d'une nana, j'ai pas envie de palabrer pendant des heures. Surtout qu'au bout du compte, je coucherai même pas avec"...

Cela ne veut pas dire qu'il n'a pas été touché mais qu'il n'a pas envie de faire l'effort de t'écouter. Et au final, vraiment, ça servirait à quoi?
#1298483
Juste savoir qu'il n'est pas insensible. Me dire que je ne suis pas trompée à son sujet. Que c'est vraiment une belle personne. Et puis c'est lui qui m'a dit "si tu veux rediscuter on peut, si tu veux qu'on se voit on peut aussi". C'était sûrement uniquement de la politesse, ou juste une manière de se déculpabiliser...
C'est idiot mais j'attendais un "merci", ou quelque chose de ce type. J'ai eu droit à un merci après une lettre similaire (mais moins longue) par un "mec instable à 10000%" qui m'a quitté parce que nous n'étions pas compatibles.
#1298485
Certainement, c'est une phrase somme toute banale que beaucoup prononcent lors de la rupture:

- "je serais toujours là pour toi" (enfin, jusqu'à ce que je rencontre une autre nana.)
- "on peut en discuter si tu veux" (enfin, pas trop non plus. En fait j'aimerais mieux pas...)
- "tu comptes beaucoup pour moi" (enfin, pas comme toi tu tiens à moi)...

Au final, s'il faisait un geste envers toi, tu y verrais autre chose que de la simple gentillesse ou autre. Même si tu ne me crois pas, c'est un service qu'il te rend en se montrant tel qu'il se montre (même s'il ne le fait pas en ce sens, mais bien pour lui, pour s'épargner).
krecher ont aimé ça
#1298486
Oui je sais que c'est un service qu'il me rend. Je crois que dans tous les cas, avoir un message de sa part me redonnerait espoir. Donc c'est mieux comme ça.
Depuis deux-trois jours, je me demande vraiment comment je vais pouvoir m'en sortir tant il était parfait à tous les niveaux. Ma famille l'adorait, je l'adorais (au delà de l'amour que je ressentais pour lui), il avait toutes les qualités : écoute, gentillesse, attentions, optimisme, c'est toujours lui qui venait vers moi, qui me disait je t'aime, qui initiait les câlins etc... Et j'en suis à me dire que je ne retrouverais jamais quelqu'un comme lui. Que c'était en quelque sorte "l'homme de ma vie" (même si j'ai du mal avec ce concept) et que je ne retomberai plus jamais sur quelqu'un d'aussi gentil (avec un entourage à son image, pas une seule personne ne me "plaisait" pas).
#1298487
Tu es en plein phase d'idéalisation, là...

Et n'oublie pas non plus que tu n'es restée que QUATRE mois avec lui, il n'a donc pas encore pu te "décevoir" :) ou te montrer ses petits travers, comme péter au lit ou se gratter les couilles sur le canapé ;).

Je ne serais pas étonnée que cet homme fasse partie de ce que j'appelle "les grands séducteurs", c'est à dire des gens paraissant tout bêtement parfaits mais qui manquent en réalité cruellement de substance... C'est un "artiste" en prime (je n'ai rien contre les artistes mais ils manquent généralement de beaucoup d'empathie car tout tourne autour de leur petite personne, mais ça c'est une autre histoire)...

Tu sais, en quatre mois, il t'a montré ce qu'il avait bien envie de te montrer. Il est très facile de se montrer parfait en quatre mois. C'est là justement aussi ce qui est difficile pour toi car tu n'as en tête que de bons et beaux moments.
lyreca ont aimé ça
#1298489
Tu sais même si ça n'a duré que 4 mois, on a vécu tout en accéléré, on passait en général 4 jours d'affilés ensemble, j'ai donc pu voir certains de ses petits travers, ses petites manies, ses défauts... Bien sûr qu'on ne sait pas à l'avance si ça va marcher, si l'autre nous plaira encore dans un an ou deux... Mais quatre mois c'est court, c'est frustrant... On se dit qu'on en a vu suffisamment pour être "sûre" mais pas assez pour ne pas avoir de regrets...
De l'empathie, il en a toujours eu à l'égard de mon passé amoureux. Il a toujours été à l'écoute, m'a expliqué qu'il n'était pas comme les précédents, que jamais il ne me mentirait, que je pouvais lui faire confiance...
Et oui, comme il n'y a que de bons souvenirs, je n'arrive pas à tourner la page. Si il y avait eu, ne serait-ce qu'une engueulade, un mauvais moment ou autre, et bien je serai dans le doute. Sauf que là je n'ai que des certitudes.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 7

Effectivement mes soupçons confirme bien me[…]

Après un an, elle ne m'aime plus

ce n'est pas le sujet de Janysse que l'on traite i[…]

Ma play list anti-deprime

[https://www.youtube.com/watch?v=IDuLEWQGmwc] hold[…]

Hello Miu ! ça fait plaisir d'avoir de tes[…]