Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
par Millinie
#1296606
Bonjour,
Voici mon expérience :
Il y a un peu plus de 3 mois j’ai rencontré un homme sur une application de rencontres. Il a 28 ans, moi 25. On se plaît et au bout de 3 rendez vous, on s’embrasse.
On se voit régulièrement (au moins 2 fois par semaine), on passe des week-ends ensemble. Tout se passe très bien. C’est ma première relation et je me découvre au fur et à mesure. Mon anniversaire passe, il m’offte un cadeau. Arrive noël que l’on passe loin de l’autre. 2 semaines de séparations qui sont difficiles pour moi comme pour lui. Nos retrouvailles se déroulent parfaitement, cela fait un peu plus de 2 mois que nous sommes ensemble. Comme cadeau de noël il m’offre la clé de chez lui, un gros symbole d’engagement. On passe ensuite un superbe week end ensemble. On se dévoile nos sentiments, on se confie. Ou tout du moins je me confie beaucoup à lui. Un week end parfait. On se retrouve le mardi suivant, à nouveau tout va très bien. Il me propose même de rencontrer ses amis prochainement, chose avec laquelle il avait du mal puisque d’apees lui ses amis sont « particuliers ». Le mercredi nous nous parlons toute la journée. Le jeudi, tout va bien puis il passe la soirée avec ses amis, je n’ai plus trop de nouvelles. Le vendredi matin nous parlons, ça semble aller, je lui propose de le voir le soir, il a l’air emballé. Puis sorti de nulle part, il m’annonce dans l’après-midi que l’on doit parler. Il vient chez moi et m’annonce que c’est fini, qu’il n’arrive pas à s’engager, que ça lui fait ça a chaque fois, qu’il n’y arrive pas. Je lui ai dit qu’il m’avait dit m’aimer, il dit qu’il a paniqué. Un autre homme est là devant moi, je ne le reconnais pas. Il est froid, distant et sans cœur. Je ne sais pas quoi lui dire, c’est un mur. Je lui rends sa clé et il s’en va.
Je suis mal parce que je ne comprends pas comment nous avons pu passer d’une histoire parfaite le mardi à une rupture pareil le vendredi. Alors je fais ce qui semble être un des interdits, je lui écris. Un long message. Je pointe ses incohérences : ses déclarations, sa clé, ses mots sur un futur... des choses sur lesquelles je ne l’avais pas du tout pousser. Je lui dis qu’il doit se laisser aller. Puis la nuit passe, je tourne dans tous les sens, et au matin lui envoie un nouveau message dans lequel je refuse la situation parce qu’il ne m’a pas laissée ma chance. Je lui dis que j’ai besoin que l’on parle vraiment. J’essaie de l’appeler il ne répond pas. Puis vient une longue réponse dans laquelle il m’explique qu’il n’arrive pas à s’engager, qu’il préfère stopper maintenant avant de me faire plus de mal. Je lui demande si je peux l’appeler, il ne veut pas mais est prêt à parler par message. J’essaie de lui dire de laisser une chance, de ne pas avoir peur (car c’est de ça qu’il s’agit).. Il m’explique qu’il n’y arrive pas, qu’il ne peut pas et que si on continue, un jour il recommencera. J’essaie mais rien n’y fait, un mur est dressé. Son dernier message « oublie moi ».
Je ne suis pas bien, j’ai l’impression de rester sur quelque chose de pas achevé. Je suis perdue entre la colère contre lui de m’avoir fait miroiter des choses magnifiques et un avenir en commun, la tristesse bien sur et l’envie de ne pas lâcher.
#1296608
Bonsoir Millie,

Désolée pour ce qui t'arrive.

Cependant, 3-4 mois, c'est en général le temps qu'il faut pour savoir si la relation va pouvoir se poursuivre, si des sentiments se développent.
Là il a été très clair: il ne veut pas s'engager (et quand on te dit ça, il faut souvent ajouter a la fin "avec toi").

Ce n'est pas de ta faute, les gens ne sont pas tous compatibles et il fait preuve de courage et d’honnêteté en arrêtant maintenant avant que tu ne sois vraiment très amoureuse.
Par ailleurs, ca ne sert à rien d'argumenter, de demander une "chance". On parle de sentiments ici, et ça ne se contrôle pas.
A part perdre un peu plus d'amour propre, tu ne gagneras rien a essayer de le convaincre ou de lui forcer la main.

Il ne veut pas, c'est triste, mais tu dois respecter sa décision, et aller de l'avant.
#1296609
Tu dois cesser le contacter, Millinie, c’est important. Vraiment. Tu vas te faire plus de mal qu’autre chose. Ce jeune homme t’explique très clairement qu’il répète ce même comportement - et tu as beau être une sympathique - jolie - intelligente personne, c’est lui le problème. Quelque chose en lui le fait très vite s’emballer et tout aussi vite prendre la fuite. Il doit, lui, comprendre, ce qu’il se passe. Tu n’as pas à te vendre...
#1296610
Je sais que je n’aurais pas dû essayer de le convaincre comme je l’ai fait, mais sa rupture a été vraiment dure. C’etait innatendu. Jeudi il m’appelait encore mon amour, vendredi matin ma chouquette et l’apres midi ça n’allait plus.
J’avais besoin de lui parler pour comprendre. J’ai eu des explications. Ça m’a apaisée sur le moment mais maintenant tout tourne dans ma tête. Je me dis qu’il n’a pas pu me mentir tout le long. Il était vraiment bien avec moi. Mardi il faisait des plans. Jeudi il voit ses amis et puis il abandonne.
Je sais que c’est quelqu’un de fragile et visiblement d’instable. Je savais bien qu’il ne reviendrait pas sur sa décision, qu’il ne le fera pas. Il veut couper les ponts, mais c’est tellement difficile pour moi. J’ai toujours un espoir en moi, et je sais que je ne devrais pas mais c’est plus fort que moi.
Je ne vais pas le recontacter. Du moins pas maintenant, mais je me demande si je peux le faire dans quelques semaines. Lui laisser de l’espace..
#1296614
Tu verras où tu en seras dans quelques semaines... cela dit, cet homme n’a pas exprimé un besoin d’espace, mais bien une difficulté à s’engager réellement... Je suis à peu près sûre qu’il a été très heureux d’être avec toi - et très sincère - il t’as confié ses clefs... cependant, il a été confronté à ce qu’il est : quelqu’un qui peine à s’engager...
#1296618
Déjà je me rends compte que je ne vous ai pas remerciés pour vos réponses alors merci de prendre le temps.

Ensuite, en effet il n’a jamais été question d’espace. Je verrai en effet dans quel état d’esprit je serai à ce moment là. Je sais qu’il n’y a aucune chance, il a été bien clair. Mais je ne peux pas m’empecher de penser qu’il avait l’air vraiment bien avec moi. Que tout a basculé d’un coup. Qu’il a arrêté par peur de me blesser à l’avenir mais c’est presque encore plus dur de me dire qu’en réalité c’etait perdu d’avance. Il m’a dit tellement de choses. Je n’avais aucune idée de sa peur de s’engager, et je n’en pouvais pas m’en douter avec tout ce qu’il me disait et faisait. Il a tout de même joué avec mes sentiments et pour ça je lui en veux énormément.

Mais d’un autre côté il me disait que ça lui arrivait à chaque fois. Que là il a rompu en direct et pas par sms comme il le faisait « d’habitude » (même si en réalité c’était surtout pour récupérer sa clé), il m’a même dit avoir « fait bien pire », comme si je devais presque le remercier.
Je me dis que s’il m’a donné sa clé c’est qu’il y avait vraiment eu quelque chose. Cela venait de lui. J’étais là 1ère à qui il la donnait (pour la récupérer une semaine plus tard...).

Il passe la soirée avec ses amis et le lendemain il rompt. Il m’a dit que ce n’était pas eux mais lui. Mais cela intervient bizarrement après qu’il m’a invité officiellement à une soirée avec eux. Je suis certaine qu’ils lui ont mis l’idee en tête, peut être en lui disant que c’etait pour mon bien puisque c’etait son argument.

Je sais bien que c’est fini je ne me fais pas d’illusion (enfin je ne vais pas mentir j’ai toujours un petit espoir) mais tout ça fait que la situation est extrêmement difficile à digérer.
#1296619
Je comprends que tu aies besoin de trouver une logique à tout ça, Millinie, cependant, « inventer » des situations et discussions - tu n’as aucunes idées de ce qui a été dit à cette soirée potes, et ni même si le sujet de sa relation avec toi a été mise sur le tapis... ne t’aidera pas... c’est un grand garçon - qui sait prendre ses décisions seul - et puisque ses ami.e.s ne t’ont jamais rencontré, pour quelle(s) raison(s) auraient-ils pu l’inciter ou l’influencer d’une quelconque manière que ce soit... ? Ton raisonnement n’est pas logique, Millinie

La vérité semble très simple pourtant... il craint, il ne peut, ne veut s’engager...
#1296628
Non, pour le coup ça j’en suis plutôt sûre. Quand il est venu rompre. Je lui ai dit la même chose, que ses amis lui avaient parlé. Il m’a dit que oui, parce que ce sont « les gens qui le connaissent le mieux ». Alors oui c’est un grand garçon, mais un grand garçon fragile.
Il ne s’est pas remis du divorce de ses parents, je le sais. Il a vu sa mère souffrir et ne parle plus à son père. Et je sais aussi qu’il y a 3 ans il a pété les plombs (pour une autre raison) et a fait une tentative de suicide.
Je sais donc que c’est quelqu’un de fragile, en manque de confiance en lui et probablement en manque de confiance en les autres.

Mais oui tu as raison, j’essaie de trouver une logique, une explication, alors qu’il n’y a peut être (sûrement) rien à trouver. Je n’étais juste pas la bonne personne.
C’est l’ego qui en prend un coup, et au delà de ça les sentiments, mon besoin de lui.
#1296629
Millinie a écrit :
12 janv. 2019, 23:24
Non, pour le coup ça j’en suis plutôt sûre. Quand il est venu rompre. Je lui ai dit la même chose, que ses amis lui avaient parlé. Il m’a dit que oui, parce que ce sont « les gens qui le connaissent le mieux ». Alors oui c’est un grand garçon, mais un grand garçon fragile.
Il ne s’est pas remis du divorce de ses parents, je le sais. Il a vu sa mère souffrir et ne parle plus à son père. Et je sais aussi qu’il y a 3 ans il a pété les plombs (pour une autre raison) et a fait une tentative de suicide.
Je sais donc que c’est quelqu’un de fragile, en manque de confiance en lui et probablement en manque de confiance en les autres.

Oui enfin ça...même si c'est réel, ce n'est pas ton rôle de régler ses problèmes.

Et le fait de mettre la rupture sur le compte d'un facteur "extérieur" (ses amis, sa dépression, son passé) est rassurant pour toi parce que ça te donne l'illusion de pouvoir inverser la tendance (si on règle le problème on efface la rupture) mais ce n'est pas comme ça que ça marche.
Votre histoire était toute fraiche, il ne souhaitait pas s'investir plus, il ne faut pas chercher plus loin.
Et encore une fois, ce n'est pas toi qui est à remettre en cause (l'ego...), c'est lui, tout simplement, qui n'a pas souhaité plus. Ce qui ne fait pas de toi une personne moins aimable ou avec moins de qualités.
#1296631
Oui je sais bien que vous avez tous raison, il faut juste que j’arrive à l’admettre.
C’est fini, je ne m’y attendais pas, ça fait mal mais mieux vaut maintenant que dans un an ou plus.
Ça reste dur tout de même..
#1296782
Il s’est passe quelques jours et j’ai réfléchi. Au début j’ai cherché à analyser son geste sous tous les angles, puis j’ai réalisé que dans ce couple on était 2 et que j’avais peur être des choses à me reprocher. Et je pense que c’est le cas. Je pense que je me suis très et trop vite accrochée à lui, je lui en ai demandé beaucoup, et à chaque fois il donnait. Mais en fait c’était peut être un peu égoïste de ma part. Et surtout j’étais hyper dépendante. Je lui ai confié mes peurs vite (notamment je lui ai dit que je m’accrochais à lui et que j’avais peur qu’il m’abandonne), à chaque fois il me rassurait mais c’etait sûrement trop, c’etait pas son rôle, pas encore. Donc j’ai du lui faire peur et quand j’y repense je me suis fait peur aussi. Je ne pensais qu’a lui et le fait que je pense encore tout le temps à lui prouve une certaine dépendance.
Mais je reste sur mon idée qu’il a rompu pour moi mais qu’il voulait/pouvait continuer. J’ai relu nos échanges et les marques d’affection sont nombreuses. Jusqu’a la veille de la rupture et même le matin..
Mais dans sa tête c’est sûr il va m’abandonner un jour donc vaut mieux maintenant avant que ça fasse trop mal.
Mais si je suis prête à prendre le risque ?
Je laisse une semaine passer et je pense reprendre contact avec lui. Qu’en pensez vous ?
#1296784
Que toi tu sois prête a prendre le risque c'est une chose, mais que fais tu de ses envies et besoins à lui?
Là, clairement, il ne veut pas d'une relation (et pardon, mais son excuse pour te quitter est un peu "bidon").
Donc insiste si tu le veux, certaines personnes ont besoin de se prendre un mur pour avoir le déclic.
#1296791
Oui je pense que j'ai besoin de me le prendre ce mur. Parce que là si je n'essaie pas j'aurais l'impression de rester sur un abandon, et de le regretter après.
Je sais que son excuse est surement bidon. Mais je ne peux pas m'empêcher d'y croire. Je sais que je me voile la face en pensant ça mais je pense qu'il l'a fait pour moi. Du jour au lendemain il arrête, enfin même pas, du matin à l'après-midi il arrête. Il m'offre la clé de chez lui une semaine plus tôt (la 1ère fois qu'il faisait cela), il voulait me présenter ses amis. J'ai du mal à me dire qu'il ne voulait pas continuer et qu'il n'était pas sincère avec moi. Et si c'est le cas je veux qu'il me le dise clairement pour passer à autre chose.
Ses envies et ses besoins je les prends en compte. Je ne peux pas et ne veux pas le forcer. S'il ne veut pas j'abandonnerais, je ne vais pas me torturer comme ça pendant des mois non plus. Mais quels sont vraiment ses envies et ses besoins ? Là je ne sais pas. Si c'est juste que je le laisse en paix, ok je le ferai, mais je veux qu'il me le dise et surtout qu'il le dise en face, parce que par message c'est trop facile.
#1296792
Oui enfin il te l'a déja dit en face:
Millinie a écrit :
12 janv. 2019, 19:07
Il vient chez moi et m’annonce que c’est fini, qu’il n’arrive pas à s’engager, que ça lui fait ça a chaque fois, qu’il n’y arrive pas. Je lui ai dit qu’il m’avait dit m’aimer, il dit qu’il a paniqué. Un autre homme est là devant moi, je ne le reconnais pas. Il est froid, distant et sans cœur. Je ne sais pas quoi lui dire, c’est un mur. Je lui rends sa clé et il s’en va.
Donc bon, fais comme tu le sens.
Mais son envie en tous cas, c'est d 'arrêter votre histoire, pour des raisons qui lui sont propres.
Ca aurait été plus facile tu crois si il t'avait balancé qu'il ne t'aime pas et que c'est pour ça qu'il souhaite arrêter?
#1296795
Oui il me l'a dit en face mais le gars que j'ai vu ce jour là c'était pas lui. Peut être que là aussi je me trompe. Mais en fait il aurait envoyé un sms ça aurait été pareil.

Et oui ça aurait été plus facile. Ca m'aurait fait mal mais je m'en serais remise plus facilement je pense. Parce que là pour le coup je n'y peux rien. Dans tous les cas j'y peux rien, mais s'il m'avait dit "je ne t'aime pas" j'aurais pas eu d'espoir.
Mais après c'est complètement con je le sais. Mais mets toi à ma place. Il me dit qu'il était bien avec moi (je sais que c'est vrai), qu'il aurait pu continuer (je le sais aussi) et qu'il arrête pour pas me faire trop de mal plus tard. C'est dur à accepter non ? Je sais que je dois l'accepter mais c'est humain de ne pas vouloir. J'ai l'impression d'être un monstre à tes yeux..
#1296800
Millinie a écrit :
15 janv. 2019, 14:00
Oui il me l'a dit en face mais le gars que j'ai vu ce jour là c'était pas lui. Peut être que là aussi je me trompe. Mais en fait il aurait envoyé un sms ça aurait été pareil.

Et oui ça aurait été plus facile. Ca m'aurait fait mal mais je m'en serais remise plus facilement je pense. Parce que là pour le coup je n'y peux rien. Dans tous les cas j'y peux rien, mais s'il m'avait dit "je ne t'aime pas" j'aurais pas eu d'espoir.
Mais après c'est complètement con je le sais. Mais mets toi à ma place. Il me dit qu'il était bien avec moi (je sais que c'est vrai), qu'il aurait pu continuer (je le sais aussi) et qu'il arrête pour pas me faire trop de mal plus tard. C'est dur à accepter non ? Je sais que je dois l'accepter mais c'est humain de ne pas vouloir. J'ai l'impression d'être un monstre à tes yeux..
Un monstre?? Non pas du tout, juste une jeune femme dans le déni le plus total ;)

C'est marrant parce que quand il te dit quelque chose qui t'arrange/va dans ton sens, il dit la vérité, mais quand il dit quelque chose qui te dérange/ne va pas dans ton sens, il ne dit pas la vérité/ce n'est pas le même homme...pourquoi?

Il aurait pu envoyer un sms mais il a choisi de rompre en face, ce qui est courageux.

Après, si toi tu as envie de continuer avec lui pour te faire larguer dans 6 mois, un ou deux ans parce que la situation n'aura pas évolué de son coté...c'est ta vie...mais n'oublie pas qu'on en a qu'une, et que le temps passe vite, très vite.
#1296803
Le déni n'est-il pas la première phase du deuil ? :D
Oui je suis très certainement dans le déni, je ne m'en cache pas.
C'est marrant parce que quand il te dit quelque chose qui t'arrange/va dans ton sens, il dit la vérité, mais quand il dit quelque chose qui te dérange/ne va pas dans ton sens, il ne dit pas la vérité/ce n'est pas le même homme...pourquoi?
Ah mais je n'ai jamais dit qu'il ne disait pas la vérité. Je crois tout ce qu'il me dit, et c'est peut être ça le problème. Je suis peut être trop naive, je ne devrais pas croire toutes les belles choses qu'il a dites ou faites. Mais quand il me dit qu'il ne peut pas s'engager je le crois et je le comprends. Je connais un peu son histoire familiale et je sais que ça vient de là.
Mais oui je dis que ce n'était pas le même homme et ça c'est vrai. Il est venu avec une carapace. Ce qu'il m'a dit il le pensait je le sais et c'était vrai. Mais il ne voulait pas discuter avec moi. Au pire ça lui coûte quoi ? Un peu de temps et d'énergie ?
Il aurait pu envoyer un sms mais il a choisi de rompre en face, ce qui est courageux.
Non il est venu pour récupérer sa clé, sinon il ne serait pas venu. Il aurait fui ses responsabilités, je l'ai bien compris.
Après, si toi tu as envie de continuer avec lui pour te faire larguer dans 6 mois, un ou deux ans parce que la situation n'aura pas évolué de son coté...c'est ta vie...mais n'oublie pas qu'on en a qu'une, et que le temps passe vite, très vite/quote]
Ça je sais et c'est pour ça que je me laisse encore un peu de temps. Mais justement on n'a qu'une vie, faut peut être prendre des risques parfois ?

Sur le site je suis tombée là dessus : https://www.jerecuperemonex.com/les-tem ... ngagement/
Pourquoi la dernière partie ne pourrait pas s'appliquer à moi ?
#1296806
Coucou,

Je suis assez d'accord avec Elieza, je pense que tu es dans le déni le plus total. Et que tu sous-estimes la douleur que tu vas ressentir quand tu vas te prendre le mur.

Recommencer une nouvelle histoire, c'est possible, mais pas dans le sens où tu l'imagines. C'est lui qui t'a quitté, c'est lui a cette peur de l'engagement. Rien de ce que tu pourras lui dire ou faire le convaincra, car on ne convainc pas quelqu'un de s'investir dans une relation. C'est à lui de faire ce travail. Or, à ce jour, tu n'es pas celle qui lui a donné envie de le faire, de tenter de dépasser sa peur de l'engagement. C'est lui, avec le temps qui passe sans toi à ses côtés, qui se rendra compte, ou non, de la place que tu as pour lui. Toi, si tu reviens, tu le confirmeras juste davantage dans le fait que lui est irremplacable et que toi, tu es une option qu'on peut mettre de côté.

Est-ce que tu as lu le post de Geckette sur le silence radio. Et comment son ex lui est revenu. Pas parce qu'elle est revenue vers lui, mais parce qu'elle s'est concentrée sur elle, pour vivre sa vie, et c'est lui qui a réfléchi tout seul comme un grand. Toi, tu ne veux pas qu'il réfléchisse, tu ne veux pas l'écouter.

Ce qui veut dire qu'il y a un problème chez toi, problème qu'il a peut-être senti : tu es plus attachée à la relation qu'à lui. D'ailleurs, tu suranalyses votre histoire pour essayer de prendre la faute sur toi, pensant peut-être ainsi pouvoir dire : regarde c'était de ma faute que c'est fini, mais je peux changer et rectifier les choses pour que ça reparte. Regarde les actes. Il t'a quitté, il est venu chercher sa clé.

Peut-être est-ce du à ton manque d'expérience ? Tu dis que c'est ta première relation. On est toutes et tous passées par là, à croire que la première relation sérieuse sera la bonne, à tout faire pour que ça fonctionne. Mais non, ça ne marche pas comme ça. Oui, on peut faire des compromis pour équilibrer les choses, mais c'est quand on est toujours deux dans le couple. Toi, tu es toute seule.

Plutôt que de te dire que c'est pas la bonne personne pour toi, tu es prête à tout pour plier la réalité à tes envies, quitte à t'oublier toi dans l'histoire. Mais dis-toi que même s'il acceptait de revenir pour une relation au jour le jour, il y a des chances que ça ne fonctionne pas. Parce que tu as des peurs chez toi, des envies d'engagement, de sérieux, que ce genre de relation a peu de chances de t'apporter dès le début de la stabilité et de la sécurité. Et en lui courant après (lui écrire ainsi, c'est lui courir après), en essayant de te plier pour entrer dans un moule qui ne te convient pas, tu vas simplement l'éloigner encore plus, te dévaloriser, puisque, pour lui, toi-même tu ne vois même plus comme étant digne d'engagement vu que tu insistes pour avoir une relation à tout prix avec lui.

Je peux te dire une chose, un homme qui sait ce qu'il veut est tout à fait capable de revenir, sans que son ex lui ai couru après. Donc vis ta vie, s'il veut revenir, il connaît le chemin.
Elieza ont aimé ça
#1296808
Daenyan a écrit :
15 janv. 2019, 15:22

Je peux te dire une chose, un homme qui sait ce qu'il veut est tout à fait capable de revenir, sans que son ex lui ai couru après. Donc vis ta vie, s'il veut revenir, il connaît le chemin.
Et quelqu'un qui dit "je ne suis pas prêt à m'engager" oublie souvent le "avec toi...".
Parce que bien souvent, les "phobiques de l'engagement", quand ils rencontrent la bonne personne, bah bizarrement leur phobie elle disparait...
Daenyan ont aimé ça
silence radio à un plan cul

Oui effectivement, je voulais un peu de reconnaiss[…]

Il ne s'agit pas de dire que tous les hommes sont […]

En souffrance :/ help

Bonjour BaliBalou. Tout d'abord, je suis sinc&egr[…]

Perdue, un peu

Je t'en prie, courage à toi, tu es vraiment[…]