Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
par Katarina83
#1294754
Bonsoir à tous.
Si j’écris ici c’est parce que le nombre incalculable d’histoires que j’ai lues me parlent et me renvoient à la mienne..
et que les très bons conseils et suggestions m’ont donné envie de voir ce que vous alliez penser de ma situation.
Alors voilà je me lance.

J’etais En couple depuis 2 ans .
Amoureux nous deux , on était un couple luttons fusionnel en tous cas très proche.
Malheureusement , mon attitude n’etait pas la bonne. Je ne rendais pas heureux mon chéri.
Il m’a donné plusieurs sonnettes d’alarme mais je n’en ai pas tenu compte.
Et il a fini par me quitter .
C’etait Il y a une semaine et demi.
Et depuis ce jour là, je suis triste, malheureuse, je pleure tous les jours, il me manque énormément, j’ai l’impression que j’ai perdu l’homme de ma vie .
Et puis bah bien sûr, comme beaucoup avant moi, je me suis rendue compte des choses mais trop tard . Et je m’en veux énormément de lui avoir fait du mal .

Le problème dans tout ça c’est qu’on vivait ensemble et que lui est resté en attendant que je souffle un peu et pour souffler lui aussi, prendre du temps pour lui et moi j’ai décidé d’aller me ressourcer en famille.
Sauf que lorsqu’on s’est quittés, on s’est dit que je reviendrai pour des rdv et que à ce moment là je lui dirai et que lui en attendant irait chez son oncle .
Et qu’en parallèle, moi je chercherai un autre endroit à vivre.
Sauf que j’ai été incapable de le contacter à l’instant où j’ai franchi le seuil de la maison et que je suis partie.
Je me suis complètement bloquée.
Donc bien sur je crois cherche un appartement j’ai des visites de prévues sauf que j’en suis incapable de lui envoyer le moindre message donc je fais un SR mais involontaire.
Et lui: rien non plus !
Et ça je n’ai pas l’habitude Je l’avoue ! Car lui ne se prend pas l’an tete justement avec ces histoires de : je n’ecris Pas je n’appelle pas j’attends.. quand il a un truc à dire ou même demander il n’hésite et là rien du tout .
Donc forcément ça me bloque encore plus.
D’autant qu’il sait que je vais récupérer mes meubles à un moment donné puisque je n’ai emporté que quelques affaires chez mon frère .
Le fait qu’il ne m’en donne aucun signe de vie alors qu’il sait qu’à un moment donné je vais lui écrire et lui annoncer que je déménage, me montre juste qu’il s’en fiche de moi totalement alors qu’il n’arrivait pourtant pas à me quitter.
Ne me jugez pas s’il vous plaît, je ne suis pas une fille méchante juste très maladroite et complètement perdue face à la perte de l’homme que j’aime.

Donc voilà je suis totalement perdue et je ne vois que ce site et Vous pour m’aider et me conseiller
! Merci à tous ceux qui me repondront !
par Katarina83
#1294765
Personne ne veut me répondre ?
Mon histoire est elle si inintéressante ?
Il est écrit qu’il s’agit D’un site d’aide et de conseils je ne comprends pas ..
ou alors je n’ai pas écrit au bon endroit ?
par Elieza
#1294766
Katarina83 a écrit :
27 nov. 2018, 00:40
Personne ne veut me répondre ?
Mon histoire est elle si inintéressante ?
Il est écrit qu’il s’agit D’un site d’aide et de conseils je ne comprends pas ..
ou alors je n’ai pas écrit au bon endroit ?
Les intervenants ici sont tous bénévoles, ils ont une vie en dehors du forum, et tu as posté ton histoire un lundi soir.
C'est un site d'entraide, oui, cela ne signifie pas que les gens sont a ta disposition, dans la minute.
par Selmasultane
#1294790
Bonjour Katarina,

Je ne sais pas quelle est ta question exactement mais :
- Quels étaient les changements qu'il te demandait ?
- c'est normal d'être super triste
-pourquoi on te jugerait ? ( c'est une vraie question)
- le SR , involontaire ou pas c'est une bonne chose ; c'est un réflexe de défense et de protection ( et pourquoi en conclure qu'il s'en fiche ? Il se protège , comme toi sans doute )
par Katarina83
#1294806
En gros, j’ai de gros problèmes de confiance en moi du coup ça me rend très exigeante, très chiante.
J’en demande beaucoup -trop- aux gens que j’aime et comme je me prends sans arrêt la tête, je le fais subir à mes proches.
Je peux les pousser à bout parfois sans même m’en rendre compte sur le moment.
J’ai du mal à laisser l’autre être sans lancer un tas de reproches bref je suis difficile à vivre je le sais même si j’en travaille sur moi et vois un psy, j’ai encore énormément de chemin à parcourir.
Donc bah lui ce qu’il m’a demandé à plusieurs reprises et de manières différentes, c’etait Que je cesse de lui prendre la tête ça constamment et pour tout et rien.
Et je ne l’ai jamais fait :/

Du coup, vous pourriez me juger par rapport à ce que je viens de dire plus haut.
Et c’est pour ça que je précise que je ne suis pas une fille méchante juste avec de gros soucis ds ma tête je crois :(

Je m’dis Qu’il s’en fiche car lui qui disait m’aimer comme jamais il n’avait aimé une autre femme, et qui m’avait prouvé tout ça, ben ne me donne plus aucun signe de vie .
Il a tout arrêté brutalement ( vécu par moi comme brutalement alors qu’il m’avait déjà donné les alarmes plusieurs fois auparavant) et n’est plus jamais revenu depuis bientôt 2 semaines.

Donc là aujourd’hui je ne sais plus ce que je dois faire.
Attendre de ses nouvelles, tenter de passer à autre chose parce que non c’est trop tard il ne reviendra jamais, faire un pas vers lui ..?
Je ne sais plus du tout quoi faire d’autant que comme je l’ai dit plus haut, je vais devoir à un moment donné venir récupérer affaires et meubles donc le prévenir de ça.
Et moi j’aurais aimé qu’il revienne vers moi avant que j’en arrive à lui écrire juste pour le prévenir que je viens récupérer mes affaires .
:(

Je ne sais pas si je suis très claire désolée .
par Selmasultane
#1294915
Salut Katarina,

Je crois que tu dois essayer de cogiter le moins possible sur ce qu'il pense, ou ne pense pas , et ne le contacter que pour régler les détails pratiques sans en faire une affaire de " c'est à lui de faire le premier pas " .

Là il est arrivé au bout , et à ce stade, il ne sert à rien non plus de t'auto flageller ( à la façon dont tu as peur qu'on te juge, on sent bien que tu te sens coupable de tout ce qui a foiré ; à mon sens il n'y a jamais un méchant et un gentil dans une histoire ). Tu as identifié tes travers et tu y travailles avec un psy, c'est très bien.

Concentre toi sur ça , et pas sur une éventuelle reconquête. Il est à bout ( et sûrement pas au top non plus, contrairement à ce que son silence peut te laisser croire ). Vous avez besoin de temps chacun de votre côté ( lui, mais toi aussi, car dans l'état où tu es , je ne pense pas que le dialogue serait productif )

Bon courage à toi
par Katarina83
#1294917
Bonsoir,
D’abord Merci beaucoup pour vos conseils.
Si je reviens vers vous ce soir c’est parce qu’il m’a appelée aujourd’hui .
Et ce que je ressens est tellement horrible que j’avais besoin de venir en parler ici.

Il m’a appelée pour savoir où j’en étais au niveau de mes recherches de logement.
Il était extrêmement froid limite agressif .
Au départ je n’ai rien dit, je me suis contentée début le lui répondre .
Puis il m’a posé des questions sur ma vie et sur comment j’allais.

Et comme je savais que je serais incapable moi de le rappeler et pour lui dire ce qu’en je ressentais et pour avoir des réponses, je l’ai fait là.
Pour vous résumer la conversation qui a duré une quarantaine de mn, il n’est et ne veut être avec personne car ça ne l’intéresse pas,
Je lui manque, ses sentiments ne sont pas partis, que tout lui fait penser à moi ..
et chaque phrase couplée de « je ne veux pas parler de tout ça de nous, ça va nous faire du mal plus qu’autre chose, je préfère parler de la maison » ..
Je résume très grossièrement pour éviter les longueurs.

Mais sa décision est prise il ne reviendra pas dessus c’est trop tard et que par conséquent, je ne dois pas l’attendre parce que tout ce qu’il essaie de faire aujourd’hui c’est de se reconstruire. Il m’a dit que chaque jour était un petit pas vers sa reconstruction et que malgré que tout ça soit très difficile c’etait Comme ça, il fallait essayer d’avancer.

De mon côté je lui ai dit que j’avais perdu l’homme de ma vie, qu’il me manquait et que j’avais pensé qu’il me laisserai tout une dernière chance.

J’ai finalement arrêté la discussion car ça me fait faisait plus de mal encore et je lui ai dit que je le tiendrai au courant dès que j’aurais trouvé un logement. J’ai dit aurevoir et j’ai racccroché pendant qu’il parlait encore. C’etait Trop difficile de continuer à discuter avec lui.

Voilà.
Et maintenant je me sens vide à l’intérieur.
Comme si il m’avait quittée pour la deuxième fois.
J’ai l’impression qu’il m’a déjà oubliée, complètement zappée et que tout ce qui l’intéresse c’est la paperasse et ça fait très mal.
Je ne l’ai pas reconnu, Ni dans sa manière de parler ni dans son intonation..
comme si celui que je connaissais avant avait disparu.

Je ne sais pas quoi faire de ca .
Je ne peux pas m’empêcher de regretter tout ce que j’ai fait le mal que je lui ai fait surtout, mon comportement ..
et il me manque tellement c’est très dur.
J’ai ma famille et mes amis qui sont là pour moi et pourtant je ne me suis jamais sentie aussi seule au monde.

J’ai besoin de vos conseils, de votre aide, je ne sais même plus ce que je dois faire où aller. Je me sens juste vide parce que je sens qu’il est déterminé, qu’il m’en veut toujours et qu’il ne veut plus avoir affaire à moi en dehors du côté administratif. Il s’est montré tellement froid ..
il oscillait sans arrêt entre le côté de lui que je connais, l’homme encore amoureux.
Et le côté j’en ai plus rien à faire de toi laisse moi ..

bref je suis désolée pour la longueur.
Mais je n’ai jamais ressenti ça auparavant.
Jamais .
par Selmasultane
#1294941
Bonjour Katarina,

désolée, je compatis, ça fait très mal en effet.

je crois qu'il faut essayer d'écouter ce qu'il a dit . (je sais c'est dur, quand on est au fond du trou, aveuglée par le manque et la douleur ).

Il est froid et inflexible parce qu'il ne veut pas que tu le pousses à revenir sur sa décision, à laquelle il veut se tenir ; tu dis "il m'a oubliée , complétement zappée" alors qu'il te dit le contraire "tout lui fait penser à toi, tu lui manques" .

Il faut respecter ce qu'il te demande, et ne pas le relancer sur la possibilité de reprendre la relation ; il veut se reconstruire, laisse le se reconstruire, et profites-en pour en faire autant de ton côté.

( c'est bizarre comme on est toujours plus clairvoyants sur les histoires des autres, car mon ex m'a quittée avec le même discours, la même attitude et quasiment les mêmes mots et pour autant, ça m'a pris des mois pour lâcher prise à peu près - dans ma tête car dans les faits, j'ai limité les contacts et je ne l'ai pas -trop- relancé )

bref, bon courage une nouvelle fois , je te promets que ça s'arrange avec le temps, même si le chemin est long, je ne vais pas te mentir.
par Katarina83
#1294985
Merci beaucoup pour ta réponse Selmasultane.
Oui c’est vraiment difficile et le pire dans tout ca c’est Que lorsque je lui ai parlé, j’me suis rendue compte que je n’avais pas changé justement parce que j’ai recommencé à lui « prendre la tête », à être chiante, à insister ..
ce sur quoi je suis censée travailler justement ..

Du coup je m’en suis voulue de la fin de cet appel et je lui ai envoyé un message pour m’excuser de mon attitude puérile et reprendre sur le vrai sujet à savoir mes recherches de logement .
Je suis bien sûr restée très neutre car je voulais lui montrer que j’etais capable non seulement d’agir de manière adulte et mature et de respecter son choix .
Il m’a répondu à mon message en me disant qu’il ne m’en voulait pas , qu’il espérait que je trouve un logement qui me plaise et qu’il attendrait donc que je revienne vers lui par rapport à ca.
Voilà.. :/
Mais au moins je me sens soulagée et fière d’en moi d’avoir réussi à lui envoyer un message comme ça. Je sais que c’esf un premier pas pour moi vers le changement .

Et puis, c’était son anniversaire il y a quelques jours, je ne lui ai pas souhaité du coup puisque ca n’a plus lieu d’etre.
Oui c’est vraiment dur..
j’ai sincèrement jamais ressenti ça auparavant dans aucune relation que j’ai pu vivre .
Et je sais pas pourquoi je ressens tout ça étant donné que c’est de ma faut et que j’ai bien conscience que je n’ai absoluemnt rien fait pour le garder près de moi. :/

Du coup, bien sûr tu as raison. J’ai compris que je devais accepter son choix, sa décision et son besoin surtout de se reconstruire ..

Mais.. tu penses que je n’ai donc plus aucune cha chance ? MEme dans quelques mois ? C’est vraiment trop tard selon toi ?

D’apres Ce que tu me dis, tu as vécu sensiblement la même chose .. mais alors il n’est jamais revenu ..?
Tu lui avais fait du mal aussi à ton copain ?
par Katarina83
#1295053
Bonsoir à tous.
Aujourd’hui, ça fait un peu plus de deux semaines et demi qu’il m’a quittée.
Et aujourd’hui c’était un jour sans . L’un de ces fameux jours où tout est sombre.
Je n’ai pas de ses nouvelles depuis notre échange concernant ma recherche de logement, je sais que c’est normal puisque c’est fini et que je ne dois plus rien attendre de lui et je sais que c’est Normal parce qu’il m’a dit qu’il attendait que je lui dise où j’en en étais .
Mais malgré tout , c’est Difficile .
Vraiment .

En fait. Il y a des jours comme hier, où je me sens presque bien ! C’est vrai ! Ca fait bizarre mais c’est un sentiment très étrange comme si tout allait bien dans ma vie et que limite cette relation n’avait jamais existé ou en tous cas il y a bien longtemps .

Et il y a des jours ou non rien ne va et là il me manque teriblement.
Aujourd’hui était un jour comme ça .
Je me demande ce qu’il fait ,
Pourquoi il m’a quittée ( même si je connais parfaitement la raison), pourquoi il ne me donne pas de nouvelles...
puis s’en suivent des idées négatives du genre: « il m’a vraiment vite oubliée .. je ne comptais pas tant que ça finalement »...

J’ai lu bon nombre de vos histoires et je me reconnais dans beaucoup d’entrr elles et je pense que c’est aussi ce qui m’aide à prendre du recul sur tout ça mais c’est malgré tout très difficile .
Je regrette mon attitude avec lui, je le regrette lui, il me manque affreusement :/
J’en arrive même à me demander comment je faisais ou plutôt qu’est ce que je faisais avant de le rencontrer .
Alors oui je continue ma vie ( on n’a pas le choix de toute façon ^^ ) et je m’en reconstruis peu à peu moi aussi car je sais pertinemment que je m’etais perdue dans cette relation moi aussi ...
mais malgré tout je ressens un vide, un vide énorme et je suis sûre que la plupart d’entre vous voient exactement de quoi je parle.
Je ressens comme une douleur au niveau de mon ventre, quelque chose d’insaisissable qui fait mal ...
Sa présence me manque, son odeur, son visage, son expression quand il me souriait et nos discussions, nos interminables discussions que j’adorais ...!
Je passe beaucoup de temps à regarder nos photos, je sais que c’est ridicule et que c’est se faire du du mal pour rien mais c’est comme ça , c’est comme si j’avais besoin de ça, d‘extérioriser ma peine en pleurant tout en les regardant.
Et en même temps, ces moments me manquent et c’est photos me rappellent cesmoments, c’est difficile. :(

Et en même temps, j’ai peur... peur d’oublier Son visage, peur d’oublier Notre histoire ...
pourquoi je pense à ca ? Je ne sais pas...
parfois je pense à lui et son Image m’apparait floue ...

De toute façon je sais que je ne pourrais pas passer à autre chose et commencer mon deuil tant que je n’aurais pas déménagé mes affaires de notre maison et emménagé dans mon nouveau logement.
Car je sais que là je vais être encore une dernière fois amenée à parler avec lui par message et enfin aller à la maison chercher mes affaires.
Du coup c’est difficile car je sais que tant que tout ça ne sera pas fait , je ne pourrais pas avancer plus et surtout je sais que le fait de retourner là ba bas me refera plonger à nouveau dans cette tristesse ..

Merci à tous ceux qui m’ont lue
merci d’avance à ceux qui auront envie de partager avec moi leurs ressentis ou histoires personnelles.
Je prends aussi les conseils hihi

En attendant, bonne nuit à toute le monde et bon début de semaine !
Et comme je dis souvent - pour me convaincre Moi même ^^- , demain est un autre jour !
par Selmasultane
#1295066
Bonjour Katarina,

ce que tu décris est très normal ( le vide, la manque affreux, les montagnes russes, un jour à peu près OK , le reste au fond du trou, les regrets , la culpabilisation, les idées noires etc... ) .
Ça ne fait que 2 semaines et demi.

Pour autant je trouve que tu as progressé en ces deux semaines et demi de SR, ne serait ce que parce que tu commences à te rendre compte que tu t'es perdue aussi dans cette relation.(c’est très important d'arriver à voir ça objectivement).

Comment se passe ta recherche de logement ? C'est important aussi de se trouver un"nid" confortable.

Il faut continuer sur cette voie, faire tes projets , et accepter le fait que la progression peut être longue et semée d'à coups, pas linéaire.

Katarina83 a écrit :
03 déc. 2018, 01:03
D’apres Ce que tu me dis, tu as vécu sensiblement la même chose .. mais alors il n’est jamais revenu ..?
Tu lui avais fait du mal aussi à ton copain ?
ça fait bientôt 6 mois qu'on a rompu et non, il n'est pas "revenu" . J'y pense encore beaucoup mais j'ai fait doucement le deuil, car j'ai compris moi aussi que certains de ses traits de caractère, en tout cas tel qu'il est maintenant , ne me convenaient pas. Et effectivement mon ex aime à se complaire dans sa propre douleur , j'en déduis donc que je lui ai fait du mal ( vu que 4 mois après la rupture il était toujours "rincé, épuisé , cassé" ) ; j'ai eu tellement de reproches que j'ai passé des semaines à me culpabiliser , comme toi ; et puis avec le temps, je me suis rendu compte que certes je n'avais pas été parfaite, mais pas au point de le "détruire" comme il aime à le dire :roll: ce qui lui permet de ne pas culpabiliser (car il m'a quand même larguée de façon pas très classe avec des reproches très durs ) et d'éviter de se remettre en question.

Mais bon, j'ai également arrêté de lui en vouloir ; il m'a encore envoyé un message samedi pour prendre des nouvelles et parler de lui, bien sûr ; j'ai fait 2-3 blagues sur mon boulot, me suis réjouie du fait qu'il me disait que son boulot lui plaisait , qu'il allait bientôt avoir un chat (...) puis j'ai arrêté de répondre, je ne vois pas trop l'intérêt de ce genre d'échanges.
par Katarina83
#1295085
Bonsoir à tous,
je dis encore à tous malgré que seule Selmasultane me réponde car je pense qu'on me lit, j'imagine qu'on me comprend et que d'autres ressentent ou ont déjà ressenti la même chose que moi.
Alors, je continue à m'adresser à tout le monde car je pense que dans chaque histoire, on peut se retrouver et peut-être y chercher du réconfort de se sentir moins seule.
Je suis très entourée et pourtant je me sens seul car il n'est pas là, il n'est plus là.
Et il ne reviendra pas.

Ces jours-ci, j'essaie de réfléchir sur mon comportement avec lui, mes réactions totalement disproportionnées...
Je regarde beaucoup nos photos et ce qui est encore plus triste que ma propre tristesse, c'est que sur chaque photo, je pense à un moment négatif... Mais pas un moment négatif que j'ai passé avec lui, un moment négatif que je lui ai fait subir à lui... A lui qui ne me demandait rien d'autre que de l'aimer tel qu'il était et surtout qui ne me demandait rien d'autre que d'accepter son amour.
µEt je me rends compte que moi durant tout ce temps où nous sommes restés ensemble, je n'ai rie fait d'autre que de le rejeter.
Je ne voulais pas de son amour parce que je pense que je ne suis pas "aimable", qu'on ne peut pas m'aimer. Et je crois que ça fait partie des raisons qui m'ont fait avoir cette attitude.
Je sais bien qu'il n y a pas que ça mais comme j'ai beaucoup été blessée en amour, je n'ai pas confiance et malgré le nombre de preuves concrètes et réelles qu'il m'a données durant tout ce temps passé ensemble, je n'ai jamais voulu le croire.
Parce que pour moi, tous les hommes sont les mêmes peut-être, ou bien parce que je me dis qu'un homme bien comme lui ne peut pas vouloir de moi.
µEt je crois qu'inconsciemment, je l'ai poussé à me prouver que j'avais raison.

Aujourd'hui je peux dire que j'ai tout fait pour qu'il parte et surtout rien pour le rendre heureux.
Ca je le sais.
Avant, je me voilais la face, je me disais "il va bien, il est heureux", mais rien du tout en fait.
J'ai tout foiré, je suis qu'une conne, une fille égoïste qui ne pensait qu'à son bonheur à elle.

Pourtant, je ne peux pas m'empêcher de me dire que je l'aimais. Parce que des ruptures amoureuses, j'en ai connues plus d'une et celle-ci est la première à me faire autant de mal et surtout la première pour laquelle je m'en veux autant.
Il ne méritait pas ça et bien sûr, comme tu le dis très justement Selmasultane, il avait ses défauts et je suis aussi d'accord avec toi pour dire que c'est aussi sûrement - peut-être? - à cause de ces défauts-là que j'avais un tel comportement avec lui.
Peut-être que mon inconscient savait qu'il ne me correspondait pas et que c'est lui qui me faisait avoir cette attitude car moi, je ne voulais pas le voir.

Comme vous pouvez le voir, tout ça est encore très confus mais je travaille chaque jour à comprendre le pourquoi du comment, à démêler tout ça.
Je sais pourquoi il m'a quittée et il a eu raison parce que j'étais invivable, ce que je cherche à comprendre aujourd'hui, c'est pourquoi moi j'avais ce comportement parfis odieux qui lui enlevait sa joie de vivre et son bonheur.


Merci à toi Selmasultane d'avoir partagé ton expérience avec moi et donc avec les autres lecteurs.
Je pense qu'à la différence de ton ex et toi, lui ne me faisait jamais de reproches et il a tout essayé pour que l'on reste ensemble jusqu'à être complètement à bout.
Il ne souriait plus, pleurait parfois, il était très irritable, prenait tout mal et étouffait.
Et ça c'est à cause de moi je le sais.
Pour le reste, il a toujours été honnête avec lui et envers moi, il connaissait ses défauts et travaillait dessus au contraire de moi.
Alors, sincèrement, je pense que si j'avais fait ce qu'il faut, c'est à dire tout simplement respecter qui il était, nous serions encore ensemble aujourd'hui.

Et oui, je me suis perdue parce que j'ai cessé certaines choses, j'ai changé de comportement avec les autres personnes...
Bref, même moi, je n'étais plus vraiment moi. Nous étions beaucoup trop fusionnels en fait. :/
Et encore, lui me laissait faire ce que je voulais, moi non je l'étouffais.

Merci beaucoup pour ton soutien en tous cas, ça me touche et ça m'encourage.

Malheureusement, cela ne fait pas deux semaines et demi de SR puisqu'il l'a coupé la semaine dernière en m'appelant pour mes recherches de logement.
Et je dois en plus revenir vers lui pour lui dire dès que j'ai trouvé donc le SR ne sera malheureusement que de courte durée et ne pourra commencer que lorsque le déménagement aura été effectué...
et mon deuil aussi pourra peut-être commencer à ce moment-là.

Rien que de dire ou plutôt non d'écrire ce mot "deuil", ça me donne les larmes aux yeux.
Il n'est pas mort, il n'est juste plus là.
Tous nos projets , nos rêves, notre amour se sont envolés pour toujours.
CA fait très fleur bleue tout ça , j'en conviens mais je suis fleur bleue et malgré mon âge -je n'ai plus 18 ans - , je le suis toujours autant et je crois toujours autant au grand amour.

Pour répondre à ta question, je suis toujours en recherche, c'est très difficile à trouver et pourtant je cherche tous les jours.
J'en ai trouvé deux dont j'attends la réponse donc en attendant, je continue à chercher.

Comment t-a t'il quittée? Et purquoi?
Que te reprochais t'il?
Tu penses que tu l'aimes encore aujourd'hui?
Tu as rencontré quelqu'un d'autre depuis?
Tu étais comment dans votre relation ?
Mais du coup, vous êtes toujours en contact alors?
Je suis curieuse je sais ... Tu n'es pas obligée de répondre bien entendu.

J'espère que j'avancerai encore... Et plus vite car se sentir comme ça, c'est vraiment difficile, quand je le vois en photo, j'ai juste envie de le voir, de le sentir et de le prendre dans mes bras. J'ai besoin de le toucher mais je ne peux pas et je ne pourrai plus et tout ça c'est moi qui l'ai créé alors c'est pour ça que chaque jour, je m'interroge!
Si j'ai fait tout ça, si j'ai agi comme ça, c'est qu'il y avait bien une raison?! Non?! Sinon, je n'en serais pas là!
Si je n'avais pas eu envie de le perdre, j'aurais agi autrement, non? Mais si, c'est certain!
C'est pas comme si il m'avait quittée du jour au lendemain et c'est pas comme si il n'avait pas tout fait pour me faire comprendre les choses! Alors ça vient de moi je le sais ou en tous cas, j'essaie de m'en convaincre?

Tout est tellement flou, il y a trop d'émotions et finalement, je crois que j'ai pas encore assez de recul , d'ailleurs je n'en aurais pas avant d'avoir déménagé...

Mais comme beaucoup d'entre vous le disent, il faut aussi essayer de lâcher prise à un moment...

Pour l'instant, je n'peux pas mais demain sera meilleur...

A tous les petits cœurs en morceaux...
Quelqu'un viendra un jour panser tout ça...


Bonne soirée à tous!
Sorcière, Loso31 ont aimé ça
par Max adam
#1295094
Coucou Katarina, j'ai lu tes messages et je suis de tout coeur avec toi. Une rupture c'est horrible, on perd ce qu'on pense avoir de plus cher et c'est très très difficile. J'ai beaucoup de peine pour toi que tu l'ai perdu comme cela. Pour ma part, je pense que lorsqu'on commence une relation et qu'on à un petit coup de coeur pour la personnalité de l'autre et la relation, il faut faire très attention..c'st un signal qui signifie qu'on commence à s'attacher avec notre coeur...du coup si il y a des problèmes par la suite, tu peux être sur que tu vas en souffrir car il n'y a pas plus sensible que notre coeur...le problème c'est qu'on ne pense pas à cela et qu'on est dans la relation , on vie son quotidien mais le jour ou l'autre finit par partir ça fait mal , très très mal....donc moi je crois que dès qu'on ressent quelque chose, il faut faire attention à soi et à l'autre, à la relation..parler avec l'autre et ressentir si on est heureux ensemble et si ce n'est pas le cas, il faut tout de suite en discuter pour ne pas laisser la rupture arriver...car oui je pense qu'on peut sauver bien des choses dans un couple, tout passe par la communication et le vrai. Ici, les personnes vont te donner des conseils sages pour te reconstruire et rationnels pour voir la vérité en face mais je sais que lorsqu'on a une peine de coeur ce n'est pas ce dont on à besoin. Moi je vais te donner deux conseils très pratiques pour avoir moins mal chaque jours. premièrement, ne reste jamais seule. reste avec des ami(e)s, famille, connaissances, sors, fais plein de choses mais essaye de rester le moins de temps possible seule pendant tes journée (je ne sais pas ce que tu fais dans la vie et quelle age tu as). Deuxièmement, occupe toi l'esprit ! Moins tu seras occupée, plus tu penseras à lui ! Dès que tu as du temps libre, fais quelque chose, occupe toi mais ne reste jamais l'esprit vagabond....essaye de rester "ancrée" dans le moment présent. Comme cela tu ne laissera jamais de place pour penser à lui ( tu y pensera de temps en temps mais largement moins). Si tu appliques ces deux conseils, tu verras tu souffriras beaucoup moins crois moi. Ensuite, je ne veux pas te donner de faux espoirs mais de mon point vu, rien n'est jamais perdu dans la vie. Bien sur il faudra laisser passer du temps mais tout dépend de toi..Si d'ici plusieurs mois, tu deviens une nouvelles personne, heureuse, plus confiante, nouveau look, nouvelle vie, nouvel appart, joie de vivre, etc..peut-être qu'il reviendra, qu'il sera de nouveau charmée...ça personne ne peux le savoir mais ce qui est sur c'est que tu peux essayer..Je pense même que c'est très positif, car si cela se trouve , ton changement et le temps va te faire prendre conscience que tu n'étais pas faite pour cette relation et que tu mérite bien mieux ! on mérite tous le meilleur non ! Il y a un temps pour tout, le chagrin, la reconstruction et retrouver enfin la joie de vivre car ce sont les cycles infinis de la vie.Rien n'est linéaire et tous les couples connaisses des hauts et des bas, de ruptures, des trahisons, etc ..cela dépendant de l'histoire chacun et des personnes. Je te le répète rien n'est linéaire, aujourd'hui tu vas mal et demain ça ira mieux, pense que ta vie est comme une vague qui monte et descend..parfois ces moments durs plus ou moins longtemps...

Essaye de repenser à l'image que tu avais au début de votre relation, quelle jeune femme étais tu ? qu'est ce qui a changé....Tu dois en avoir conscience pour ne pas reproduire les mêmes schémas et pour éviter de gâcher à nouveau une prochaine histoire dans laquelle tu pourrais être à nouveau heureuse...ne prend pas ses choses à la légère, tout cela se prépare à l'avance. pense y ! Bon courage, je t'embrasse fort.
Loso31 ont aimé ça
par Selmasultane
#1295175
Bonjour Katarina, comment vas tu aujourd'hui ?

je me permets de relever deux trois trucs que tu dis et de te donner qqs conseils du haut de mes 6 mois de recul ;)
Katarina83 a écrit :
03 déc. 2018, 23:18
...un moment négatif que je lui ai fait subir à lui... A lui qui ne me demandait rien d'autre que de l'aimer tel qu'il était et surtout qui ne me demandait rien d'autre que d'accepter son amour.
je n'ai rien fait d'autre que de le rejeter.
...
Aujourd'hui je peux dire que j'ai tout fait pour qu'il parte et surtout rien pour le rendre heureux.
Ca je le sais.
J'ai tout foiré, je suis qu'une conne, une fille égoïste qui ne pensait qu'à son bonheur à elle.
....
il a eu raison parce que j'étais invivable, ce que je cherche à comprendre aujourd'hui, c'est pourquoi moi j'avais ce comportement parfis odieux qui lui enlevait sa joie de vivre et son bonheur.

Alors, sincèrement, je pense que si j'avais fait ce qu'il faut, c'est à dire tout simplement respecter qui il était, nous serions encore ensemble aujourd'hui.
Il fat vraiment arrêter de t'auto flageller ainsi . C'est très bien d'entamer une réflexion sur tes travers, sur ton insécurité, sur ton besoin peut être excessif d'être rassurée. Mais il n'est pas un ange et toi le diable. Sois un peu douce et indulgente avec toi même . la caricature "victime-coupable" ne fait pas progresser (ni dans un sens ni dans l'autre d'ailleurs)
Katarina83 a écrit :
03 déc. 2018, 23:18
Tous nos projets , nos rêves, notre amour se sont envolés pour toujours.
il n'est pas là, il n'est plus là.
Et il ne reviendra pas.
Evite de penser sur le long terme ; concentre toi sur le court terme, sur toi, sur tes besoins immédiats, sur ce que tu as à faire maintenant. Comme l'a dit max Adam, concentre toi sur des "petits" plaisirs au jour le jour, prendre des nouvelles d'une amie, te faire un truc sympa à manger, voir un bon film.
Tu l'as dit toi même ,tu t'étais perdue dans cette fusion . Moi aussi les premières semaines, je ne voyais mes loisirs qu'à travers ses yeux (oh il aurait aimé ce film, on aurait ri de ça, ce serait sympa de faire ça avec lui) . Et peu à peu tu découvres que tu n'as pas moins de plaisir à faire des trucs sympa seules . Et en ce qui me concerne, c'est parfois un vrai soulagement de ne penser qu'à moi sans me me demander s'il apprécie vraiment la sortie que je lui propose etc... ; c'est une vraie rééducation après une relation fusionnelle que d'apprécier les choses par soi même.


Pour répondre à tes questions
Katarina83 a écrit :
03 déc. 2018, 23:18
Comment t-a t'il quittée? Et purquoi?
On a eu des désaccords assez superficiels ( en apparence ) le dernier mois, il s'est mis à faire la gueule tout le temps , à me déverser des reproches, je n'en pouvais plus, j'ai dit "on arrête je n'en peux plus" ,et une semaine après (par téléphone youhou) il a dit assez violemment "si tu veux une réponse définitive alors on arrête" et voilà, c'était il y a presque 6 mois.
Il dit qu'il n'en pouvait plus des engueulades ( 4 le dernier moi donc) sur 18 mois en tout, qu'on a des caractères trop différents ; je pense qu'il a mal vécu le fait que je ne veuille pas vivre avec lui tout de suite (séparation récente du père de ma fille, famille recomposée, j'avais besoin de temps) ; il m'a reproché de lui imposer mon rythme .
ma psy m'a dit "il vous a quittée car vous n'êtes pas assez manipulable" , c'est peut être aller vite en besogne.
Katarina83 a écrit :
03 déc. 2018, 23:18
Que te reprochais t'il?
honnêtement il m'a reproché tellement de choses que ce serait difficile de résumer :lol: ( ça va du ton que j'avais employé le 15 décembre dernier - à 18h12 :D - à mon côté trop dirigiste, du fait qu'il aurait préféré cuisiner et pas faire la vaisselle ce jour là ; du fait qu'on allait plutôt chez moi et pas chez lui , enfin bref ..)
Certains reproches étaient fondés - j'ai du mal à faire des concessions , surtout juste après 14 ans de vie commune avec le père de ma fille - certains étaient injustes voire délirants ( par exemple que je l'empêchais de voir ses amis , 6 mois après il me dit lui même qu'il n'a pas de vie sociale) , j'en ai ressenti d'autres comme injustes car il n'avait RIEN dit avant ( avec moi comme celles qui m'ont précédé , il a vraiment du mal à s'affirmer , il se donne à fond , fait le caméléon et puis envoie tout bouler)
Mais bon ce sont ses raisons, son ressenti, et c'est comme ça , ils sont aussi légitimes que les miens.
Katarina83 a écrit :
03 déc. 2018, 23:18
Tu penses que tu l'aimes encore aujourd'hui?
vraie bonne question ;) je pense qu'on a de vrais atomes crochu, une attirance physique assez dingue, les mêmes idées sur la vie, et il me manque encore très souvent. Mais tel qu'il est depuis qqs mois , nombriliste et négatif, ce serait difficile d'être ensemble sans que ça re-explose.
sans compter que j'ai quand même été très déçue , blessée et que le confiance est vraiment ébranlée.
Katarina83 a écrit :
03 déc. 2018, 23:18
Tu as rencontré quelqu'un d'autre depuis?
OMG non ,j'en serais incapable . Je me suis fait un peu dragouiller et j'ai eu envie de partir en courant . En ce qui me concerne la route sera longue pour : retrouver confiance en moi, cesser de juger tout candidat potentiel en le comparant avec mon ex, savoir ce que je veux vraiment, si je suis capable de faire les concessions nécessaires pour faire entrer quelqu'un dans ma vie ; il y a du boulot donc, et je veux d'abord et avant tout ne faire dépendre mon bonheur que de moi même.
Katarina83 a écrit :
03 déc. 2018, 23:18
Tu étais comment dans votre relation ?
j'étais honnêtement très très heureuse, c’est la première fois que je ressens une telle évidence avec quelqu’un sur tous les plans ; mais j'étais affectivement très (et bien trop) dépendante aussi ; il a trop joué le rôle de béquille dans ce contexte de divorce - nouveau job- nouvelle région, et j'ai fait peser sur lui plus de choses qu'il n'était capable d'en supporter
Katarina83 a écrit :
03 déc. 2018, 23:18
Mais du coup, vous êtes toujours en contact alors?
pas très rapproché , on s'est vus pour des trucs pratiques, des évènements indépendants de notre volonté (mariage, boulot) , en 6 mois j'ai dû être 2 fois à l'initiative du contact, les deux premiers mois et sinon il me demande donc de mes nouvelles toutes les 3- 4 semaines, et puis c'est tout.
par Katarina83
#1295270
Bonsoir à tous.
Avant de vous donner quelques nouvelles, je tenais à répondre à ceux qui ont pris du temps pour m'écrire et je vous en remercie d'ailleurs. :)

Max adam, je suis d'accord avec toi sur le fait que dans un couple, il n y a rien de plus important que la communication.
Seulement, comme tu le précises très justement, on parle bien là de vraie communication, celle où on se dit vraiment les choses telles qu'on les ressent et pas pour faire plaisir ou autre...
Et je crois que autant mon ex (mon dieu ce que j'aime pas utiliser ce mot, pourtant tout petit, il est affreux...! Et je ne suis pas prête surtout :/), lui il me disait les choses telles qu'elles. Il était franc autant avec lui-même qu'avec moi; autant moi je n'étais pas honnête et je ne l'étais pas d'abord avec moi!
Je crois que je me voilais la face sur notre relation, sur notre bonheur et même si j'étais sans arrêt dans le reproche, ce n'était pas de la communication mâture ni vraiment sincère. Je faisais des reproches et c'est tout.
Et surtout, je ne voulais pas entendre ce que lui avait à me dire, et ce qui lui faisait du mal.
Comme je l'ai dit sur l'un de mes posts, je crois que je refusais d'entendre qu'il était malheureux et du coup, j'étais totalement sûre de nous deux, je nous croyais invincibles, à tort.
Donc, ce que j'en retiens en tous cas aujourd'hui, c'est que jamais oh non jamais, on ne doit se reposer sur ses acquis car malgré les sentiments et les projets, rien n'est jamais acquis et la personne peut toujours partir, même après des engagements pris. :/

Pour ce qui est de m'occuper Max, c'est ce que je fais! je ne m'ennuie pas du tout! Après, ce qui est le plus difficile, c'est le soir.
La journée, je ne suis jamais seule ou en tous cas jamais très longtemps , le soir j'ai souvent des invitations mais le pire, c'est la nuit enfin tu sais quand tu te couches quoi...
Et rien que le fait d'écrire ça, je le ressens...Je ressens cette petite boule dans la gorge qui se forme...
Je crois que c'est le pire moment de la journée, celui où tu te rends compte que malgré ta famille et tes amis qui sont là, te soutiennent et font tout pour te faire penser à autre chose, au final, la conclusion c'est que tu es quand même seul et ça c'est difficile.
Je vais même te dire qu'hier soir, j'ai regardé un site sur la colocation! J'ai 36 ans ... Pathétique que je suis :/
Pour ce qui est de mon métier, je suis cadre dans le secteur de la santé.

Tu sais, l'espoir, je l'ai toujours malgré moi... Même si peu à peu, il se dissipe... Plus les jours passent en fait... Et plus je me dis un jour de plus sans lui, c'est un jour de plus pour lui pour m'oublier... Un jour de plus où il se souvient encore un petit peu moins de moi, de mon visage etc...
Alors, je te remercie pour tout ce que tu me dis Max mais je me dis que bon là il est sûrement en train de faire sa petite vie tranquille déjà et que dès que j'aurais débarassé la maison où l'on vivait, alors là, il pourra complètement m'oublier si ce n'est déjà fait.
Alors bien sûr que j'y crois toujours, je l'aime, je m'en veux et lui me rendait heureuse donc je me dis que ce n'est pas possible, que c'est juste un horrible cauchemar interminable et que je vais finir par me réveiller!
Mais chaque jour passe et toujours rien, il attend que je lui dise que j'ai trouvé un logement et basta...
Et je m'dis que s'il avait eu à revenir, il l'aurait déjà fait, non?
Après, oui, on peut tout imaginer. Je me surprends à me dire que lorsqu'il aura commencé sa nouvelle vie, dans son nouvel appartement et sans moi, peut-être alors il se rendra enfin compte que je lui manque, passé la colère et la joie de sa nouvelle vie de célibataire... Je sais que ça arrive, parfois... Que c'est déjà arrivé...
Mais bon, il m'a laissé tellement de chances et il est tellement parti pour de bon cette fois-ci, dans le sens où plus du tout de nouvelles sauf la semaine dernière pour savoir où j'en étais niveau démarches que bon... C'est mal barré je crois. :/

Je suis on ne peut plus d'accord avec ton dernier paragraphe... Et très honnêtement, c'est ce sur quoi je travaille tous les jours...
Je veux m'interdire de reproduire le même schémas, les mêmes erreurs... Et à ça, j'y pense chaque jour...
Je pense que je mérite d'être heureuse moi aussi... Mais pour ça, je dois changer beaucoup de choses dans mon comportement avec les hommes. Et d'ailleurs pas qu'avec les hommes, avec les gens en général.
Cette rupture m'a mis une telle claque que je pense que j'ai déjà changé...

Après, comme tu le dis plus haut, ces vagues dont tu parles, elles sont vraiment très fortes et fluctuantes...






Salut Selma! Je peux t'appeler comme ça? Ca fait plus intime hihi !
Alors, ben comment je vais...
Ecoute, pas top...
La seule bonne nouvelle mais qui tout en même temps ne fait que me rappeler ma rupture, c'est que j'ai sûrement trouvé mon logement. J'attends la réponse définitive demain pour l'annoncer! Mais bon, c'est en bonne voie...
Sinon, comme je l'ai dit plus haut, les vagues sont hautes et j'ai le sentiment malheureux que la mer ne se calme pas... Donc, c'est difficile à vivre parce que je ne comprends pas vraiment pourquoi ni ce qui explique ça...
Au tout début, je me sentais de mieux en mieux puis depuis quelques jours, ça ne va pas et ça ne s'améliore pas... :/ Et ça j'aime pas, d'autant que j'ai du mal à y mettre une explication. Et en tant que grande angoissée que je suis, c'est pire quand je n'explique pas les choses...

Oui tu as sûrement raison, sur cette auto-flagellation...
Mais si je suis comme ça aussi c'est pas pour rien tu sais...
Car en réalité, ce n'est pas la première rupture que je vis "à cause de moi et mon comportement"... Pour ça que je suis aussi dure avec moi...

C'est vrai que tu n'as pas du tout tort sur le fait d'apprécier à nouveau les choses et loisirs à faire seul.. mais est ce parce que ça ne fait que trois semaines...? Ce qui est sûr c'est qu'encore aujourd'hui, chaque activité ou pensée me ramène à lui... Même si je te l'accorde, je vois tout à fait ce que tu veux dire par le fait de ne plus se prendre la tête avec l'idée de savoir si tel truc va lui plaire ou non... Mais comme il n'était pas chiant à vivre, bon... Je ne trouve pas grand chose où je suis contente qu'il ne soit pas là. Rien d'ailleurs pour le moment. /:
En fait, j'me fatigue moi-même tu vois... D'être toujours dans la réflexion...


Je ne savais pas que tu avais une petite fille. C'est super, elle doit te donner beaucoup d'amour. :) Tu as de la chance, j'en voulais avec lui...
J'te trouve très lucide sur ta situation en tous cas, enfin sur cette relation que tu as vécue... On sent bien les 6 mois qui se sont déjà écoulés...
Et d'après toi, pourquoi il te donne toujours des nouvelles encore aujourd'hui...?
On sent mais peut-être que je me trompe, que tu te sens bien seule pour le moment, que tu as besoin et envie de t'occuper de toi...


En tous cas, je tenais à vous dire que ça me fait beaucoup de bien de vous lire et de vous "parler"aussi... Savoir que l'on est quand même assez nombreux à vivre ce genre de situation et à ressentir tous ces trucs en nous si ... désagréables, ben je ne vais pas dire que ça rassure mais presque... Je ne suis pas si folle que ça en fait... Si?!

Je ne sais pas du tout de quoi l'avenir est ou sera fait, j'essaie d'avancer pas à pas mais c'est difficile, je ne pensais pas pouvoir ressentir le manque d'une personne à ce point un jour...

Bonne soirée à tous.
par Selmasultane
#1295291
salut Katarina !

tu peux m'appeler Selma bien sur, je consens à laisser tomber mon titre de sultane exceptionnellement :lol:

C'est normal tu sais les montagnes russes, la pensée obsédante qu'il n'aspire qu'à se débarrasser de tout souvenir de toi et à t'oublier, et le fait que chaque activité te ramène à penser à lui.

Il est même probable que ça continue comme ceci un certain temps mais la bonne nouvelle c'est que ça s'atténue avec le temps .

J'ai mis plusieurs mois à me rendre compte que le ciel était aussi bleu quand je le regardais seule que quand je le regardais avec lui. ( bref, que j'étais en mesure d'apprécier les petits et grands plaisirs de la vie sans les partager avec lui )

Alors, ce logement , c'est bon ? Quoi de prévu ce week end ?

Katarina83 a écrit :
06 déc. 2018, 23:10
Et d'après toi, pourquoi il te donne toujours des nouvelles encore aujourd'hui...?
Je ne sais pas trop en fait , et ce que j'apprécie vraiment c'est que je ne me pose plus tellement la question.

Certains de mes amis disent "pour garder la porte ouverte" .
Pour être gentil peut être ?(sourire en coin de ma psy cet été quand j'avais émis cette hypothèse).
Si je dois y réfléchir, je dirais qu'il se donne ainsi bonne conscience , et puis qu'il aime aussi raconter un peu sa laïfe (vu qu'il n'a pas d'amis et qu'on était très fusionnels) .
mais bon, finalement , peu importe, je ne me prends plus la tête là dessus.
par Katarina83
#1295420
Coucou...

Je vois Selma ton détachement et je suis heureuse pour toi...
Tu avances ça se sent et je suis d'accord avec toi que lorsque l'on commence à ne plus se poser de questions c'est plutôt bon signe :)

Pour ma part, aujourd'hui, jour difficile mais en fait truffé de hauts et bas...
Je crois que je veux tellement me convaincre que nous deux c'est mort enfin que surtout on n'était pas faits pour être ensemble, que je trouve des stratégies ... Enfin mon cerveau me trouve des stratégies pour ne plus penser à lui... :/

Aujourd'hui, c'est dur parce que...
J'ai trouvé mon appartement.
Et du coup je lui ai annoncé...
Et du coup, ça rend la rupture encore plus réelle.
Alors oui je sais vous allez me dire qu'elle était déjà là la rupture, qu'on n'est plus ensemble depuis trois semaines, je sais.
Mon cerveau sait mais mon coeur...
Il brûle, il me fait mal...
Aujourd'hui, j'ai pris conscience que ça y est, je ne le reverrai plus jamais de ma vie que c'est fini, plus jamais je ne pourrai le toucher, lui parler, le sentir, être dans ses bras, le rassurer, rire à ses blagues.
Mais le plus difficile, c'est que ça y est, je sais que je ne le reverrai plus.
Je n'ai plus que les photos et les souvenirs qui vont s'estomper peu à peu.
J'ai plus que ça.

Et je m'en veux toujours, je dirais même de plus en plus. Je ne m'en veux pas parce qu'à cause de ça je l'ai perdu, je m'en veux juste parce que je lui ai fait du mal alors que lui m'a tout donné.

J'voulais juste qu'il reste près de moi...
Mais c'est pas possible je le sais bien.
Et chaque étape de cette rupture que je passe, chaque pas... Est un pas de plus dans la direction opposée à lui et à notre histoire et même si tout ça se fait plutôt dans la douceur et en longueur, c'est chaque fois aussi douloureux car je réalise chaque fois un peu plus que lui et moi ne fait plus un duo mais deux personnes et deux histoires différentes et non liées...

En fait, la seule chose qui me fait du bien, c'est de pleurer, et de regarder ses photos encore et encore.. J'm'en lasse pas même si c'est pathétique j'm'en fiche. Aussi étrange que ça puisse être, ça m'aide

Ce midi, je lui ai annoncé pour mon appartement, il m'a répondu un message plutôt gentil comparé à la froideur de notre échange téléphonique d'il y a dix jours.
Il m'a dit être content pour moi que j'ai trouvé quelque chose qui me convienne et que si j'avais besoin d'aide que je lui demande et que de son côté, il ferait tout en sorte pour que mon déménagement soit au plus pratique pour moi.

Bref, un message plutôt gentil et un échange très bref du coup et qui m'a perturbée pour toute la journée comme je l'avais imaginé.
Je suis triste, et perdue, désemparée.
A un moment, je me dis que de toute façon, ce n'était pas une relation ni un homme qui me convenait et une heure à peine après, il me manque affreusement et j'ai une seule envie, celle d'être près de lui.
J'en rêverais même si je sais bien que ça n'arrivera plus jamais.

J'aimerais vos avis, vos partages, que vous me racontiez vous aussi ce que vous ressentez,
savoir si certains ont ou vivent ce genre de situation, savoir si certaines personnes ressentent la même chose que moi.
Parce que j'me sens si seule au monde.
Je sais que c'est idiot mais c'est vraiment ce que je ressens, seule seule et encore seule, comme si à lui seul, il avait été tout.
Tout est fade maintenant et j'ai le sentiment que rien n'a plus de sens !
Pourquoi?
J'arrête pas de me triturer l'esprit à me dire "mais mince si j'avais été si amoureuse de lui, je ne l'aurais pas rendu si malheureux", c'est impossible, je le sais au fond de moi!
Alors, pourquoi d'un autre côté, j'ai si mal?!
Pourquoi je ne veux que lui, ne vois que par lui, parle constamment de lui, ne pense qu'à lui et n'attends que lui! Pourquoi?

Quand je suis dans ces états-là comme ce soir, j'ai l'impression d'être il y a trois semaines! Car je me sens exactement comme il y a ces trois semaines! Aussi désemparée, triste et perdue sans lui.

N'hésitez vraiment pas à venir discuter ici et partager avec moi votre histoire, on est mieux ensemble que seuls :/

Je déménage ce week end... J'appréhende beaucoup...
Même si je sais que c'est le passage obligé et qu'après ça, je me sentirai plus libre et plus sereine.. Ca va être difficile je le sais d'avance.

Bonne nuit à tous.
par Selmasultane
#1295431
Bonjour Katarina,

c'est chouette que tu aies trouvé un appartement ; je sais que tu ne le voies pas ainsi actuellement , mais tu vas te faire un "nid" à toi et à ton image, et c'est très important.

Je rebondis sur deux réflexions très justes de Kylian, dont on avait déjà parlé :
- tu culpabilises à outrance ; oui c'est important de mieux se comprendre et d’essayer de travailler sur ses travers, mais non il n'y a pas de coupable et de victime dans une relation ; j'en parle en connaissance de cause , puisque mon ex m'a clairement désignée comme la coupable ( je lui avais imposé mon mode de vie, j'avais été directive, je l'avais empêché de s'exprimer, limite il avait peur de moi :F ) ; cela m'a détruite pendant des semaines, l'idée que j'avais tout gâché , j'ai perdu confiance en moi etc.. Et puis peu à peu j'ai compris qu'aimer c'est participer activement à la relation ; qu'il avait toute liberté d'influer sur la direction de cette relation et qu'il ne pouvait me reprocher de s'être autocensuré , et que sa lâcheté lui appartenait (bon le fait qu'il se soit comporté comme ça dans toutes ses relations précédentes ,façon caméléon mutique, m'a fait remettre les choses à leur place aussi ) .
bref , arrête de le mettre sur un piédestal .

-tu te fais du mal pour rien en te disant "je ne le verrai plus jamais" etc... tu as assez de ton mal être actuel (qui est bien normal, si peu de temps après la rupture) , du manque physique et de la perte des repères et des habitudes pour y rajouter des anticipations négatives sur le long terme . Peut être que vous verrez en tant qu'amis , peut être que vous renouerez , peut être que vous ne vous verrez plus jamais et que tu t'en tamponneras le coquillard, peut être que que tu n'auras plus tellement envie de le voir, peut être que tu rencontreras quelqu'un qui te fera te demander pourquoi tu as tant souffert pour celui là.
Bref, osef, l'important c'est TOI, MAINTENANT.

Bon courage à toi ; aussi forte soit ta certitude actuelle que tu ne sortiras jamais de ce marasme, tu guériras ( pour paraphraser l'auteur du livre "le couple brisé", Fauré je crois, qui est assez éclairant sur certains aspects)

biz
Kylian ont aimé ça
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 10

Mais ça serait quand même lache de ne[…]

Merci de me secouer, j'en avais besoin... Pas trop[…]

Bonjour, Bref tout ça pour dire que les […]

C'est une bonne chose que tu aies pris les choses […]