Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1296278
Bonjour Bill,
Merci pour ton message à toi aussi. J'avoue qu'à moi aussi il m'a touché.
Je passe aussi par les montagnes russes et je suis dans une phase très down alors qu'hier c'était vraiment bien.
Je me sens très seul au quotidien et j'ai besoin de soutien .. que je n'ai pas trop.
Oui j'attends de tes nouvelles !!
Bonne journée
Bill ont aimé ça
#1296307
Bonjour à tous,

Aujourd'hui ça va un peu mieux.

J'ai toujours tendance à vouloir fouiner sur Facebook. À vouloir lui écrire ou l'appeler. Mais je me tiens au SR. C'est une petite victoire et la sensation de reprendre le contrôle.

Janysse, j'ai commencé à suivre les vidéos d'hypnose que tu m'as recommandées. Ça m'apaise énormément. Merci encore !

Un ami très calé en matière de relations interpersonnelles m'a aussi initié à la Communication Non Violente. Ça me permet de comprendre BEAUCOUP de choses (je fais tourner les vidéos pour les personnes intéressées).

Ce matin, j'ai écrit une lettre à Karine. Je ne sais pas si elle la lira un jour mais ça me fait du bien. Cette pause me permet de me rendre compte de certains de mes comportements et d'aller au plus profond de moi-même pour guérir d'un vide intérieur. Un vide intérieur dont je n’avais pas conscience et dont je lui ai fait supporter le poids dans notre relation. Personne d'autre que moi ne doit le supporter. Encore moins Karine qui souffre elle-même d'une profonde blessure.

Dans cette lettre, je lui demande pardon. Je la remercie d'avoir été celle qui m'aura permis, via ce break, de mettre le doigt sur ma blessure (je lui en serai reconnaissant pour toujours). Je me sens plus apaisé. Je me sens plus libre. Je me sens plus léger. Je me sens plus heureux. Je conclus en lui disant que si on se fait confiance, on peut s'en sortir ensemble.

Je sais pas si elle la lira un jour. Mais j'ai tendance à me projeter un peu trop tout de suite... j'ai des idées romantiques (chose que je n'ai jamais vraiment été avec elle alors qu'elle était en demande)... comme lui lire cette lettre les yeux dans les yeux dans un endroit isolé où on aime bien aller...

Après tout, c'est peut-être pour ça que je me sens mieux aujourd'hui. L'espoir.
#1296311
Salut Bill,

Contente que les vidéos t'aident un peu. Il ne faut pas en faire tous les jours, pour éviter de saturer le mental (car ton inconscient travaille et continue de travailler même quand tu fais autre chose !). Si tu en as les moyens et/ou la possibilité (et/ou que tu peux bénéficier d'un remboursement par ta mutuelle), tu peux t'orienter vers un hypnothérapeute, dont les textes et les suggestions seront spécifiquement adaptées à ta situation.

Concernant le vide dont tu parles, bienvenue chez les dépendants affectifs. Comprends-tu un peu mieux pourquoi tu jouais le rôle du Sauveur avec Karine ? Je t'encourage à lire des choses à ce sujet, pour comprendre encore mieux ce qui se passe.

Pour ta lettre : tu la gardes pour toi le temps de te reconstruire, et le temps qu'elle se reconstruise. Je ne veux pas être dure, mais le coup de la lecture les yeux dans les yeux, c'est aujourd'hui absolument hors de propos. Tu dis que vous pouvez vous en sortir "ensemble", je t'invite donc à te renseigner sur la co-dépendance. Je crois Bill, que tu ne peux t'en sortir que sans elle, et elle sans toi. Remercie-toi d'avoir réussi à prendre conscience de ta ou tes blessures. Remercie-toi d'être celui qui te prend en main aujourd'hui. C'est toi, et non pas elle, qui fait ça. La situation t'en donne l'opportunité, mais c'est toi et toi seul qui agit.

Courage
#1296321
Coucou Janysse,

Tu as le don pour toujours me remettre dans le droit chemin. C'est précieux pour moi, merci.
Janysse a écrit :
06 janv. 2019, 14:08
Concernant le vide dont tu parles, bienvenue chez les dépendants affectifs. Comprends-tu un peu mieux pourquoi tu jouais le rôle du Sauveur avec Karine ? Je t'encourage à lire des choses à ce sujet, pour comprendre encore mieux ce qui se passe.
Je ne comprends pas encore pourquoi j'ai tantôt joué le rôle du sauveur, de la victime ou du persécuteur. En revanche, je comprends petit à petit la toxicité de ce jeu dramatique. Et la Communication Non Violente m'aide à trouver des solutions pour me permettre de désamorcer les éventuels futurs conflits tout en ayant de bien meilleures relations :-Blue
Pour ta lettre : tu la gardes pour toi le temps de te reconstruire, et le temps qu'elle se reconstruise. Je ne veux pas être dure, mais le coup de la lecture les yeux dans les yeux, c'est aujourd'hui absolument hors de propos. Tu dis que vous pouvez vous en sortir "ensemble", je t'invite donc à te renseigner sur la co-dépendance. Je crois Bill, que tu ne peux t'en sortir que sans elle, et elle sans toi. Remercie-toi d'avoir réussi à prendre conscience de ta ou tes blessures. Remercie-toi d'être celui qui te prend en main aujourd'hui. C'est toi, et non pas elle, qui fait ça. La situation t'en donne l'opportunité, mais c'est toi et toi seul qui agit.
Je vais potasser sur la co-dépendance (dont je n'avais encore jamais entendu parler).

Ceci dit, tu as raison. « Ensemble » implique quelque part que je décide pour elle de ce qu'elle doit faire (ouh les vieux réflex :F). Quant à la prise de conscience de mes blessures, c'est ce que je voulais dire mais je l'ai mal formulé. Si elle n'avait pas décrété ce break, je n'aurais sûrement pas entamé une introspection aujourd'hui. Donc je la remercie de m'avoir donné l'opportunité de réfléchir sur moi-même et je me remercie de le faire (et de trouver des réponses).

Je sais aussi qu'aujourd'hui je vais mieux. Demain ? Je n'en sais rien. Il n'est pas question de lui lire la lettre aujourd'hui.

Mais je me pose la question : étant donné que nous ne sommes pas vraiment séparés, étant donné qu'elle est plutôt à l'ancienne (l'homme doit faire le premier pas... ce qu'elle trouve sexy et attirant), ne devrais-je pas reprendre contact relativement prochainement (sans laisser passer des semaines) ?

Merci Janysse.

Comme je le dis à Karine dans la lettre, tu es parfaite dans ton rôle de Janysse, il ne faut JAMAIS que tu en doutes :bisou:
#1296323
Cher Bill,

Merci pour tes mots :)

Pour répondre rapidement à la question que tu poses : non. Ta vie tourne encore trop autour d'elle (tu lui as écrit une lettre.....), tu es trop fragile, et tu n'as pas encore la réponse à des questions très importantes (d'où vient ta dépendance affective ? Quelles blessures sont à réparer ?). Ne t'en fais pas pour le côté "l'homme doit faire le premier pas", on sait très bien toi et moi que c'est un prétexte pour que je, tu, ou n'importe qui d'autre, te donne(s) la permission de la recontacter. Evidemment tu fais ce que tu veux, mais pour moi c'est une connerie de faire ça "relativement prochainement". Parce que :
1/ Tu n'es pas reconstruit (il y a deux jours tu disais à quel point ça allait mal, niveau stabilité émotionnelle, il y a du progrès) ;
2/ Elle non plus ! Et elle a demandé à être seule... Et si vous n'êtes pas officiellement séparés dans les mots, dans les faits vous l'êtes ; c'est à elle de revenir vers toi ;
3/ de nouveau je ne parle que de moi, mais je me sens proche de Karine et sa souffrance ; et si mon ex revenait aujourd'hui ou demain ou dans deux semaines en mode "Ok fin de pause, en fait je veux être avec toi, reprenons notre histoire", ben j'y réfléchirais à deux fois, et surtout je demanderais MOI un temps supplémentaire, parce que l'ampleur des dégâts que j'ai découverts dépassent ce que je pensais, et je me sens tellement mal tout le temps que j'ai besoin de prendre ce temps pour moi, me reconstruire et aller mieux. J'ose penser que Karine, aujourd'hui, n'est pas en état pour entreprendre quoi que ce soit avec toi...

Courage Bill :)
Bill ont aimé ça
#1296324
Janysse a écrit :
06 janv. 2019, 18:49
Pour répondre rapidement à la question que tu poses : non. Ta vie tourne encore trop autour d'elle (tu lui as écrit une lettre.....), tu es trop fragile, et tu n'as pas encore la réponse à des questions très importantes (d'où vient ta dépendance affective ? Quelles blessures sont à réparer ?). Ne t'en fais pas pour le côté "l'homme doit faire le premier pas", on sait très bien toi et moi que c'est un prétexte pour que je, tu, ou n'importe qui d'autre, te donne(s) la permission de la recontacter. Evidemment tu fais ce que tu veux, mais pour moi c'est une connerie de faire ça "relativement prochainement".
Tu as probablement raison. Je suis fragile car dans le doute (ensemble vs. plus ensemble).

C'est vrai que ça « m'arrange » bien ce prétexte mais en même temps, elle me l'a toujours dit et prouvé durant la relation.

Quelque part, poser la question ici m'aide à ne pas trop faire de conneries :D
2/ Elle non plus ! Et elle a demandé à être seule... Et si vous n'êtes pas officiellement séparés dans les mots, dans les faits vous l'êtes ; c'est à elle de revenir vers toi ;
Pourquoi je ne crois pas qu'elle le fera ? Et pourquoi, en parallèle, je crois que notre histoire est loin d'être terminée ?
3/ de nouveau je ne parle que de moi, mais je me sens proche de Karine et sa souffrance ; et si mon ex revenait aujourd'hui ou demain ou dans deux semaines en mode "Ok fin de pause, en fait je veux être avec toi, reprenons notre histoire", ben j'y réfléchirais à deux fois, et surtout je demanderais MOI un temps supplémentaire, parce que l'ampleur des dégâts que j'ai découverts dépassent ce que je pensais, et je me sens tellement mal tout le temps que j'ai besoin de prendre ce temps pour moi, me reconstruire et aller mieux. J'ose penser que Karine, aujourd'hui, n'est pas en état pour entreprendre quoi que ce soit avec toi...
Je comprends ce que tu dis. Pour autant, j'ai partagé les grandes lignes de la lettre ici. Certes, elle peut travailler sur elle si elle le décide, mais aujourd'hui j'ai conscience que mon comportement a pu être la source de certaines de ses « crises » (c'est ce que je lui dis dans la lettre). Donc je ne dis pas exactement « fin de pause ». Je dis que de mon côte j'avance pour être une meilleure personne (avec moi-même notamment). Et je lui demande si elle est prête à faire la paix avec moi.

Je ne suis bien entendu pas contre le fait de reprendre des activités ensemble petit à petit. Sans pression. Juste être bien tous les deux. Car après tout, elle souhaitait qu'on soit des « amis très proches » pour le moment car elle ne supportait plus de nous voir comme un couple qui se déchire.
Courage Bill :)
Merci. C'est un long chemin de croix. Je ne veux vraiment pas la perdre... :roll:

Bon. C'est douloureux mais comme on dit, il vaut m[…]

Un besoin d'écrire.

Toujours ce besoin d'écrire et de me vider […]

Je connais bien cette situation, j'ai ét&ea[…]

elle ne sait meme pas le danser :lol: