Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1293890
Bonjour à tous,

Me revoilà ! À croire que j'ai pris un abonnement à vie sur JRME :D

Blague à part, j'ai toujours trouvé par le passé des oreilles attentives sur ce forum. Et pour ça, je vous en remercie. Ça fait du bien de pouvoir se vider.

Voici mon histoire. Une de plus donc.

Ma copine, appelons-la Karine, 33 ans. Moi, quelques années de plus.

Nous sommes ensemble depuis bientôt 2 ans. Beaucoup de points en commun, de valeurs partagées, une façon de vivre similaire, et tout le tralala habituel.

J'ai toujours refusé d'admettre que son manque de confiance en elle allait tout droit nous mener à la chute de notre relation. Et pourtant, je crois que nous y sommes...

Elle, d'habitude si prompte à envoyer (et à répondre) à des SMS, a totalement changé de comportement depuis 2-3 semaines. Alors qu'elle répond habituellement dans la seconde ou la minute, il peut se passer plusieurs heures aujourd'hui. Elle, qui a toujours communiqué un besoin de se voir (pas toujours de façon très saine à mes yeux), refuse TOUTES mes propositions d'activités ensemble depuis 2-3 semaines et ne propose AUCUNE alternative quand l'excuse est « je ne suis pas dispo ».

Question habituelle de ma part : m'a-t-elle trompée, voit-elle quelqu'un ou a-t-elle quelqu'un en vue ? Non (comme une évidence). Alors pourquoi ce break imposé ?

Elle me dit qu'elle a besoin de souffler. Elle me dit avoir peur qu'on s'engueule quand on se voit et que ça la freine (certes, il y a eu pas mal d'engueulades depuis 1 an, mais aucune sur des sujets graves ou qui ne dure très longtemps). On s'est vu une fois pendant ces 2-3 semaines. Chez elle. C'était simple. Et génial.

Ceci dit, elle me dit se sentir sous pression permanente des gens en général (sa famille notamment). Si j'ai le « malheur » de lui poser une question actuellement, elle ressent de la pression, aussi banale que puisse être la question. Elle me dit aussi avoir l'impression de me faire perdre mon temps (ce qui n'est pas tout à fait faux... mais je prends mon mal en patience) car elle met de la mauvaise volonté à tout ce que je propose... quelque part elle se sent coupable et pas à la hauteur (manque de confiance en elle). D'une manière générale, elle accorde une immense importance à l'image que les autres ont d'elle. Mais je crois qu'elle n'ose se l'avouer. Bref, fin de la minute psychologue de comptoir.

Sachant tout ça, j'ai adopté une attitude que je pense être extrêmement positive à son égard. Bien conscient qu'elle ait besoin de retrouver un peu de sérénité, je ne lui reproche absolument plus rien et je la rassure sur mes sentiments et mes intentions. Mais rien de « lourd » (du moins je ne pense pas). Ce qui fonctionne très bien pour la rassurer, ce sont mes bras. Mais ces derniers temps, nous ne nous voyons plus... Je me sens inutile et j'ai du mal à me positionner : être là pour la soutenir vs. m'effacer pour la laisser respirer. Je lui en ai parlé. Pas de réponse.

Pour autant, elle n'a pas coupé la communication. On se parle tous les jours par texto. Et je m'adapte à son rythme. Sa communication semble aussi inégale que son esprit est tourmenté. Elle va être très froide et distante voire changer de sujet subitement en me parlant de la voisine qui fait trop de bruit avec ses talons. Le coup d'après, elle se met à planifier notre prochain voyage. La fois suivante, elle va me reprocher de répondre à une question par une question (je sais, c'est énervant) alors qu'elle a éludé la totalité de mes questions. Et c'est comme ça depuis 2-3 semaines donc. Elle me fait danser. Et ça fonctionne ! Sinon, je ne serai pas ici ce soir.

J'aime que les choses soient claires. Et pour moi, elles ne le sont pas. Je lui ai dit.

Elle a imposé un break (sans qu'on prenne de décision à deux donc). Soit. Même si je ne suis pas un fervent défenseur des breaks, pour moi, un break c'est 2-3 jours (1 semaine tout au plus) en SR avec les copains, la famille ou seul(e) pour recharger les batteries et repartir sur de bonnes bases. Là, ce n'est pas le cas. C'est un break à durée indéterminé.

Quand je lui demande si elle considère qu'on est toujours ensemble : oui bien sûr (comme une évidence).

Alors que moi, j'ai clairement l'impression qu'elle me garde au chaud le temps de faire pleinement son deuil de notre relation... sur ça aussi je l'ai interrogée. Ce n'est pas du tout le cas m'a-t-elle répondu (pourtant ça en a l'odeur et la couleur hein). En attendant, j'essaie de rester sous la couette le moins longtemps possible (c'est très dur ça lol). Quand je fais des activités, sa première question n'est pas vraiment de savoir où ? quand ? comment ? mais avec qui (jalousie).

Je n'ai pas changé. Si, je ne m'exprime plus sur aucun de ses faits et gestes (ce qu'elle percevait comme des reproches de ma part). Mais pour le reste, je suis toujours moi-même. Je suis toujours une oreille attentive. Je suis toujours force de propositions, etc. J'exprime toujours mes sentiments à son égard. Je la complimente toujours. Mais toujours de manière mesurée (sans pour autant me retenir non plus).

Mais aujourd'hui, blessé par la tournure des événements (elle est complètement centrée sur elle-même et à part avoir exprimé ses remords à me faire perdre mon temps, elle n'exprime aucune empathie), je ne sais plus quoi faire. Continuer d'être moi (être là dans ce mauvais moment avec la conviction que ça va passer) ou m'effacer.

Help!
#1293894
P.S.: Elle a accepté qu’on se voit dans les prochains jours. Je devrais être content mais quelque chose me dérange...

Un de nos groupes préférés joue dans notre région cette semaine. Petit concert sans prétention dans une petite salle. En temps normal, la question ne se poserait pas, c’est une évidence qu’on y aille. J’ai prévu d’y aller. Elle le sait (le fameux « tu y vas seul ? Si non, avec qui ? »). Après plusieurs refus d’activités suite à mes propositions de se voir, je ne lui ai pas proposé celle-ci directement. Mais j’en ai parlé plusieurs fois pour lui tendre des perches (au cas où elle aurait oublié qu'ils passaient ici).

Au détour d’une conversation, je sens qu’il y a une ouverture pour qu’on se voit dans les prochains jours alors je lui demande si elle veut venir à ce fameux concert. « Je fais attention à mes dépenses en ce moment, tu me raconteras. » Dit la nana qui vient de se payer un soin beauté (une première depuis que je suis avec elle), une sortie au resto et une formation à 400 € l’année. Coût du concert : entre 15 € et 20 €.

Sur le coup, je ne pense pas à tout ça et naturellement, comme une évidence donc, je lui réponds que je passe la chercher chez elle 2 heures avant et que je l’invite. Ça me fait plaisir.

Sauf que ce matin, je me réveille avec la désagréable impression qu’elle n’est absolument pas honnête avec moi. Certes, elle a éventuellement peut-être la possibilité qu’une aide qui lui était versée dans le cadre de son activité (auto-entrepreneur) ne le soit plus. Mais absolument rien de sûr. On parle d’environ 500 € par mois. Non négligeable. Je peux comprendre que ça la stresse, même si elle n’a et n’a jamais eu aucun problème d’argent dans sa vie (elle a d’autres sources de revenus et les comptes sur livret pleins). Mais depuis qu’on est ensemble, elle n’a jamais claqué d’argent comme ça et là, pour un concert à 15 balles, elle ne veut pas vivre au-dessus de ses moyens :roll:

Je n'ai pas envie d'annuler à la dernière minute (ce n'est pas moi le bipolaire du groupe :D ). Je n'ai pas envie de lui faire part de ce que je viens d'écrire (elle le prendrait mal - sentiment de culpabilité, pas à la hauteur tout ça tout ça - et je n'ai pas envie que ça reparte en vrille). Mais en même temps, je ne trouve pas que tout ça soit très sain.

Pour elle, c'est une évidence que je passe la nuit chez elle après le concert. Alors peut-être que je devrais mettre le holà quand je la dépose : « J'ai passé une bonne soirée (ou pas lol) mais je ne suis pas à l'aise dans cette situation. Pourtant, je t'aime et j'ai très envie de te faire l'amour. Mais en même temps, je comprends que tu aies besoin de temps pour souffler. J'ai envie d'être avec une Karine pleinement engagée dans notre relation. Ce n'est pas le cas aujourd'hui. Ce n'est pas grave. C'est comme ça. »

Je doute. Re-help!
#1293899
Tiens encore un truc...

Karine a toujours été très jalouse de mon ex qu'elle connaît (tout en faisant croire à tout le monde que tout va bien, qu'elle est cool avec ça et que vu que c'est mon ex, c'est de l'histoire ancienne).

Perso, je suis quelqu'un de droit dans mes baskets. Je n'ai absolument plus aucun contact ni plus aucun sentiment pour mon ex (et depuis très longtemps). Et quand il m'arrive de la croiser, c'est bonjour-au revoir. Plus aucun intérêt l'un envers l'autre. Enfin, vraiment tout est clean.

Karine m'a reproché une fois d'avoir une photo de mon ex quelque part loin sur un de mes réseaux sociaux (que je n'utilise quasiment jamais). Sur la photo en question, l'ex est de loin et de 3/4 dos. Pas de quoi casser trois pattes à un canard. Mais pour Karine, ça ne passe pas.

Chose que je n'avais jamais pris le temps de faire, je viens de passer la dernière heure à regarder les photos de Karine sur son Facebook... il est truffé de photos, non pas de SON ex mais de SES ex dont certaines dans des poses suggestives (le mec affalé sur une chaise, ceinture détachée, jean déboutonné et braguette ouverte, on en parle !?). Sous le coup de l'émotion, j'ai juste envie de liker toutes ces photos (et elle me reprocherait d'aller fouiner dans sa vie... quand elle fouine dans mon tél dès que je le laisse sans surveillance)...

Je suis fou de rage ! J'en ai pris plein la gueule pendant 2 ans. J'en suis arrivé à douter de moi et de mes principes. À douter de la personne que j'étais... et voilà ce que je découvre. Les photos sur Facebook, je m'en tape. Pour moi, ça ne veut pas dire grand chose. Par contre, c'est la violence de ses réactions et du « fait ce que je dis pas ce que je fais » que je trouve inappropriées.

Ça me rappelle d'autres anecdotes... comme la fois où j'organise une surprise, que je lui donne rendez-vous et qu'à cause de la circulation j'arrive moins de 5 min en retard au point de rendez-vous (non sans l'avoir prévenu une bonne vingtaine de min à l'avance). Hystérique, j'en prends plein la gueule. Surprise annulée. Chacun rentre chez soi. Par contre, quand je l'attends à la sortie du train quelques jours plus tard et qu'elle a plus de 30 min de retard (perso, je n'ai rien contre les retards, ça arrive) et qu'elle s'excuse tout juste (non, ce n'était pas le train qui était en retard)...

:evil: :evil: :evil:
#1293900
Salut Bill,

Karine a l'air d'avoir quelques problemes a regler...

concernant les photos d'ex sur facebook, je trouves ca assez génant. Je trouve que c'est un manque de respect envers le cheri actuel. Je suis peut etre trop reac la dessus mais c'est mon avis.

Concernant ce concert, je ne sais pas si c'est une si bonne chose que ca d'y aller avec elle. TU n'as pas l'air détaché et elle non plus. tu irais sans doute en ayant tout ca dans un coin de ta tete. C'est a toi de voir mais peut etre que vous avez besoin d'un peu de temps ou de discuter.
#1293903
Bonjour Bill,

J'ai pris le temps de lire toute ton histoire. Ce qui me frappe dans un sens, c'est les points de ressemblance avec mon ex. Alors je vais répondre points par points.
Bill a écrit : Elle, d'habitude si prompte à envoyer (et à répondre) à des SMS, a totalement changé de comportement depuis 2-3 semaines. Alors qu'elle répond habituellement dans la seconde ou la minute, il peut se passer plusieurs heures aujourd'hui. Elle, qui a toujours communiqué un besoin de se voir (pas toujours de façon très saine à mes yeux), refuse TOUTES mes propositions d'activités ensemble depuis 2-3 semaines et ne propose AUCUNE alternative quand l'excuse est « je ne suis pas dispo ».
Un changement aussi soudain est une belle source de questionnement. A mon avis, il y a du désintérêt face à ta personne et il me semble qu'elle a rencontré quelqu'un. Elle n'est plus aussi dispo, tu n'es plus une priorité.
Question habituelle de ma part : m'a-t-elle trompée, voit-elle quelqu'un ou a-t-elle quelqu'un en vue ? Non (comme une évidence). Alors pourquoi ce break imposé ?
Un break imposé de sa part sans qu'il y ait une discussion au préalable de ce que vous souhaitez tous les deux. Pour moi, tu es dans le déni en supposant qu'il n'y ait personne derrière et Karine se permet d'imposer ses choix. Pas très sain tout ça.
Elle me dit qu'elle a besoin de souffler. Elle me dit avoir peur qu'on s'engueule quand on se voit et que ça la freine (certes, il y a eu pas mal d'engueulades depuis 1 an, mais aucune sur des sujets graves ou qui ne dure très longtemps). On s'est vu une fois pendant ces 2-3 semaines. Chez elle. C'était simple. Et génial.
Elle sort des excuses. Des engueulades, ça arrive.. Cela m'étonnerait que vous vous mettez sur la tronche tous les jours. Il s'agit là d'une excuse pour expliquer sa prise de distance.
Ceci dit, elle me dit se sentir sous pression permanente des gens en général (sa famille notamment). Si j'ai le « malheur » de lui poser une question actuellement, elle ressent de la pression, aussi banale que puisse être la question. Elle me dit aussi avoir l'impression de me faire perdre mon temps (ce qui n'est pas tout à fait faux... mais je prends mon mal en patience) car elle met de la mauvaise volonté à tout ce que je propose... quelque part elle se sent coupable et pas à la hauteur (manque de confiance en elle). D'une manière générale, elle accorde une immense importance à l'image que les autres ont d'elle. Mais je crois qu'elle n'ose se l'avouer. Bref, fin de la minute psychologue de comptoir.
C'est marrant, j'ai eu droit à la même chose. La femme dans la trentaine, qui jalouse les situations des autres (le mariage, les enfants.. etc.) Qui en oublie presque de vivre pour elle et qui l'annonce en disant ne pas être à la hauteur.
Sachant tout ça, j'ai adopté une attitude que je pense être extrêmement positive à son égard. Bien conscient qu'elle ait besoin de retrouver un peu de sérénité, je ne lui reproche absolument plus rien et je la rassure sur mes sentiments et mes intentions. Mais rien de « lourd » (du moins je ne pense pas). Ce qui fonctionne très bien pour la rassurer, ce sont mes bras. Mais ces derniers temps, nous ne nous voyons plus... Je me sens inutile et j'ai du mal à me positionner : être là pour la soutenir vs. m'effacer pour la laisser respirer. Je lui en ai parlé. Pas de réponse.
Belle considération de sa part. La non réponse.. wow! Sacrée communication entre vous deux.
Pour autant, elle n'a pas coupé la communication. On se parle tous les jours par texto. Et je m'adapte à son rythme. Sa communication semble aussi inégale que son esprit est tourmenté. Elle va être très froide et distante voire changer de sujet subitement en me parlant de la voisine qui fait trop de bruit avec ses talons. Le coup d'après, elle se met à planifier notre prochain voyage. La fois suivante, elle va me reprocher de répondre à une question par une question (je sais, c'est énervant) alors qu'elle a éludé la totalité de mes questions. Et c'est comme ça depuis 2-3 semaines donc. Elle me fait danser. Et ça fonctionne ! Sinon, je ne serai pas ici ce soir.
Elle continue d'obtenir ton oreille attentive pour râler sur certains sujets. Tu es toujours présent donc pas de soucis, Madame râle sur un point mais reste évasive de manière générale et ne s'interesse pas à ta personne dans les échanges.
Elle a imposé un break (sans qu'on prenne de décision à deux donc). Soit. Même si je ne suis pas un fervent défenseur des breaks, pour moi, un break c'est 2-3 jours (1 semaine tout au plus) en SR avec les copains, la famille ou seul(e) pour recharger les batteries et repartir sur de bonnes bases. Là, ce n'est pas le cas. C'est un break à durée indéterminé.
Ca pue la merde.. Un break n'est jamais à durée indéterminé. Un break doit être défini dans le temps afin de se laisser le temps d'avoir des réponses à ses questions personnelles. Ce n'est pas un break que je vois ici mais une rupture déguisée.

Alors que moi, j'ai clairement l'impression qu'elle me garde au chaud le temps de faire pleinement son deuil de notre relation... sur ça aussi je l'ai interrogée. Ce n'est pas du tout le cas m'a-t-elle répondu (pourtant ça en a l'odeur et la couleur hein).
Vu qu'elle n'est pas claire depuis 2 à 3 semaines, pourquoi elle serait claire avec toi, tout à coup ?

Personnellement, j'estime que ça sent le roussi et que Karine n'est pas claire sur toute la ligne. De plus, j'ai lu l'histoire des photos Facebook.
Sois donc le gentil Homme, fais ce que je te dis mais surtout ne fait pas comme moi. Je suis capable de te faire une crise pour une connerie mais si tu le fais, tu as un problème psychologique.

A ta place, je couperai les ponts et j'irai faire mon break de mon côté. Pas à vivre dans l'attente de sa possible décision.

Courage Bill!
Un SR un peu particulier...

Bien le bonjour, J'aimerai rebondir sur la discus[…]

Ma play list anti-deprime

J’me sens pas belle

n'empêche que la vraie raison de son refus[…]

Je suis amoureuse mais lui ?

Ce soir mon ex m’as appelé pour parle[…]